Catégorie : A RELIRE CET ETE (BEST OF)

000 - A LA UNE
1
Qu’ai-je appris en 25 ans de photo professionnelle ?

Si vous ne deviez relire qu’un seul de mes articles précédents, ce serait peut-être celui-ci : Qu’ai-je appris en 25 ans de photo professionnelle – partie 1. La Partie 2 est ici… Vraiment je vous les recommande… Vos commentaires, compléments et questions sont bienvenus en commentaires !

 

A relire, une sélection de nos meilleurs articles :

 

A RELIRE CET ETE (BEST OF)
7
Jared Polin « massacre » le Nikon D6 quel est votre avis ?

Je vous laísse apprécier ce massacre en règle ! Jamais Jared Polin n’avait été si sévère avec un appareil professionnel… Lui qui adorait Nikon, le divorce semble définitif. « n’achetez pas cet appareil »…

Et cela contraste énormément, avec son enthousiasme pour le Canon EOS 1DX MkIII (qu’il tient dans la main) et même pour le Canon EOS R5 (vidéo en bas de cette page : Le Canon EOS R5 est dévoilé par Canon). Pensez-vous qu’il est trop sévère ? Donnez votre avis iciLire la suite ici !

000 - A LA UNE
122
Test : 15 jours avec le Nikon Z7 à Hong Kong

Cela faisait trop longtemps c’est vrai, que je n’avais pas refait sérieusement de la photo avec un Nikon. Mais mieux vaut tard que jamais… A l’occasion de ce séjour de 15 jours à Hong Kong : travailler avec le Nikon Z7 était l’occasion de repartir sur de nouvelles bases avec du matériel Nikon… Matériel Nikon qui ne m’avait pas laissé que de bons souvenirs à l’époque de leurs derniers reflex : une époque qui depuis un an me semble être déjà de l’histoire ancienne… Car oui, nous avons « changé d’ère photographique ».

 

Et désormais, à l’ère des hybrides Full Frame génération 2019 : je trouve que certains reflex (et surtout leurs objectifs) ont terriblement vieilli. C’est spécialement le cas de certains Nikon : comme l’encombrant (mais surpuissant) Nikon D850 par exemple. Qui a besoin d’autant de performance ? Et qui supporte encore transporter autant de kilos ? Quant au Nikon D750, il n’a pas été mis à jour depuis 2014 : une éternité… Oui, les reflex, ont soudain « pris un coup de vieux ».

Ce ne sont pas leurs performances (excellentes souvent) qui sont en cause (encore que : après avoir testé la détection de l’œil telle qu’elle fonctionne après les dernières mises à jour Firmware, on doit relativiser les performances des reflex pour certains exercices, notamment pour les portraits à très grande ouverture). Mais ce sont bien leur poids et leur encombrement, dont on se rend compte à quel point ils étaient « excessifs »… En tous cas du point de vue des photographes amateurs experts et des voyageurs.

Car la photo : ce n’est pas seulement une question de performance : il y a aussi une question de « disponibilité » d’encombrement et de plaisir d’utilisation. Qui passe aussi par l’utilisation d’un matériel qui sait se faire un peu oublier. Parfois il faut admettre que : « less is more »…

Exemple frappant : le Nikkor 24-120 mm f/4 qui depuis 2010 était le seul zoom à ouverture f/4 constante disponible pour les « kits » reflex Nikon. Son poids a directement contribué à la réputation de « lourdeur » des reflex Nikon. Je crois qu’il a même « abimé » l’image de Nikon (et même celle de tous les reflex) dans l’imaginaire collectif inconscient des photographes… J’affirme sans prendre trop de risques : que cet objectif préhistorique, a fait fuir de nombreux Nikonistes directement chez Sony, Fuji, ou Canon (qui proposait dès 2012 un EF 24-70 mm f/4 léger, stabilisé et raisonnablement compact)…

Comparez vos objectifs de reflex, avec cle Nikkor 24-70 mm f/4 S à 931€ (sur Amazon ou Digixo ). Ou avec le 14-30 mm f/4 S à 1300 € (sur Amazon ou Digixo) : vous sautez joyeusement à travers un portail temporel… Et vous passez d’un monde ancien et mamouthesque vers un monde nouveau, léger, fluide et pratique.

Oui, je viens d’inventer le terme « mamouthesque » qui n’est pas sympa pour ce bon vieux 24-120 mm. Mais en 2019 : qui voudrait encore se charger d’une telle « enclume » ?

Nikon fait sa révolution et a adopté une toute nouvelle philosophie avec les objectifs Z qui m’ont vraiment séduit durant 15 jours et des dizaines de kilomètres à pied dans Hong Kong. Ces deux petits objectifs sont si compacts et légers, qu’ils risquent de paraitre un peu « cheap » aux yeux des traditionnalistes amateurs de belle mécanique… Mais je vous rassure, ils ne sont pas « cheap » en pratique : ils font bien le job… Mais rentrons maintenant dans le vif du sujet de notre « test terrain »… Lire la suite.

000 - A LA UNE
25
Prise en main du Canon RF 85 mm f/1.2 L IS USM DS

Avec ce fabuleux Canon RF 85 mm f/1.2 L IS USM DS, voilà disponible le dixième objectif présenté en un an par Canon pour ses hybrides Full Frame EOS R.

 

 

Jamais (à ma connaissance), une marque n’avait proposé autant d’objectifs majeurs en si peu de temps (relire Le Canon RF 24-240 mm coutera 899 $) ou encore : Canon RF35 mm f/1.8 Macro IS testé par DPreview). Et c’est d’autant plus remarquable qu’il ne s’agit pas d’objectifs de « seconde zone », conçus vite fait pour combler des trous ; mais de véritables prouesses technologiques pour la plupart d’entre eux.

Devinez quoi : ces derniers jours, j’ai eu la chance de pouvoir essayer tranquillement (enfin presque) les deux nouveaux objectifs : le RF 85 mm f/1.2 L IS USM DS et aussi le RF 70-200 mm f/2.8 L IS USM (lire cet autre article Prise en main du Canon RF 70-200 mm f/2.8 L IS USM )… Et avec un modèle (et même hier au Studio Harcourt) : le résultat est vraiment étonnant.

Sur cette image que j’ai réalisé dans un environnement de bureau (avec des néons et deux petits flashs un à l’avant et un autre en contre jour) : admirez la douceur des arrières-plans… Evidement si vous voulez absolument que les deux yeux soient net, il ne faudra pas se mettre si près à f/1.2. Mais fermer un peu jusqu’à f/2 peut-être. Toutefois, la netteté sur un seul des deux yeux ne me gène pas trop personnellement.

Mes premières sensations de prise en main… Cet objectif est assez gros et assez lourd (1195 gr), oui… Mais il est très bien équilibré (une caractéristiques commune à tous les objectifs de la gamme RF)… Donc, si vous êtes habitués à travailler avec un 70-200 mm f/2.8 (de 1,4 kg), ou avec n’importe quel 85 mm, alors il ne sera pas difficile de le prendre en main, car son centre de gravité est beaucoup moins avancé… C’est l’un des avantages immédiatement perceptibles de la monture RF.

J’ai trouvé que l’usage de la bague de correction (personnalisable) est spécialement utile avec un tel objectif, car on est moins enclin à changer de prise en main, afin d’accéder à d’autres boutons…

Se reposer sur le « suivi de l’oeil » (en mode Ai Servo et Méthodes : Tous les collimateurs actifs) lorsque l’on travail à f/1.2 (donc une profondeur de champ microscopique) : c’est désormais « un must »… Spécialement depuis la dernière mise à jour des EOS R et EOS RP. Avec le recul, vous pouvez d’ailleurs repenser à cet article : Oubliez (un peu) ce bon vieux Collimateur AF Unique.

La construction, la finition, la protection tout-temps : tout cela est « superlatif ». Ce 85 mm est sans doute le plus magnifique objectif que j’ai jamais pu prendre en main…

Comme vous les savez déjà : j’adore les 85 mm (tous ! Y compris le minuscule EF 85 mm f/1.8 USM). Mais, celui-ci est de loin le plus extraordinaire… Relire : J’ai testé le Sigma 85mm F1.4 DG HSM Art : grandiose !  Ou plus ancien : Sigma 85 mm f/1.4 et Canon EOS 5DsR : ça pique ! Sur cette image que j’ai réalisé (elle aussi) dans un environnement de bureau (avec des néons et deux petits flashs un à l’avant et un autre en contre jour) : admirez la douceur des arrières-plans…

Pour qui ? Cet objectif ravira les portraitistes comme vous l’avez deviné… Mais aussi les photographes de mariage, les photographes corporates qui doivent prendre des gens en photos sur leur lieux de travail (par exemple)… Car ces arrières plans spécialement doux, permettront de « sauver la situation », dans toutes sortes d’environnements avec lesquels on ne sait pas trop comment « s’en sortir » : une situation que j’ai moi même expérimenté avec les photos qui illustrent cet article).

Canon a d’abord voulu convaincre les professionnels en leur proposant ce que la marque sait fabriquer de meilleur. Je suis d’accord : cela met à rude épreuve les nerfs des « amateurs » qui visent plutôt des focales fixes pas trop coûteuses, à l’image du magique petit RF 35 mm f/1.8. Et qui rêvent d’un RF 85 mm f/1.8… Patience : tout le monde se dit bien, qu’il ne devrait pas tarder !

Toutefois ce timing permet éventuellement à Canon de prendre un peu plus de temps… pour développer de nouvelles technologies qui équiperont les prochains boitiers EOS R (relire Grand test du Canon EOS R , mais aussi : Canon EOS R à l’épreuve des sommets au Pakistan, ou Focus Bracketing sur le Canon EOS RP.

Relire aussi : Les progrès de l’AF du Canon EOS R en Firmware 1.4.0 (une évolution qui va intéresser beaucoup de monde… et notamment vous qui aimez utiliser les grandes ouvertures pour vos portraits), mais patience, nous en reparlerons dès que l’on aura des nouvelles, de futurs Canon EOS en série R…

Quel est le secret de ce « bokeh » fabuleux ? Ce second RF 85 mm f/1.2 L IS USM DS, est globalement identique à son frère jumeau (présenté au printemps : Les secrets du Canon RF 85 mm f/1.2 L USM)… Mais « ponctuellement » très légèrement différent. Son secret est de proposer un « bokeh » d’une nature « visuellement » très différente…

Le terme DS signifie « Defocus Smoothing », que l’on traduirait par « défocalisation adoucie »… La transition net-flou est très progressive. Pour simplifier beaucoup les choses : disons que les contours des « taches de bokeh » situées à l’arrière plan (mais aussi celles à l’avant plan), seront très douces… Avec des contour très progressifs (à droite), au lieu d’être bien nets (à gauche) : lire la suite…

000 - A LA UNE
60
Prise en main du Canon RF 70-200 mm f/2.8 L IS USM

Le très attendu RF 70-200 mm f/2.8 L IS USM vient d’être dévoilé officiellement (en entier). Et c’est un choc : il ne pèse que 1,07 kg. Alors que la plupart des 70-200 mm équivalent tournent autour des 1450 gr.

 

 

C’est la monture RF qui a permis de concevoir une formule optique réellement innovante (monture RF dont on commence à comprendre tout l’intérêt avec un tel exploit). Prendre en main pour la première fois, un 70-200 mm f/2.8 aussi compact  : cela éveille bien évidement l’intérêt des professionnels et des photographes experts, dont le regard sur le système EOS R est en train d’évoluer… Le Canon RF 70-200 mm f/2,8L IS USM sera mis en vente le 21 novembre. Son tarif sera de 2849 €.

Il mesure seulement 14,6 cm en longueur, alors que le précédent modèle EF (pour reflex) mesurait 19,9 cm. Il est donc 27% plus court et c’est spécialement intéressant… Car dans le sac d’un professionnel, l’objectif le plus lourd et le plus encombrant (qui est pourtant l’un des plus indispensables) : a toujours été le 70-200 mm. A un tel point que parfois : on hésitait à l’emporter.

Désormais son fut « extensible » révolutionnaire (et protégé des poussières), permettra d’économiser beaucoup d’espace dans notre besace. Et il est même possible de le placer « verticalement » dans une « section » des sacs photos (la plupart d’entre eux), puisqu’il est juste un peu plus haut que les 15-35 mm et aux 24-70 mm… Les trois formant la « triplette » magique des photographes professionnels.

Il faut comprendre que le 70-200 mm f/2.8 est un des objectifs « les plus décisif » dans le sac photo d’un professionnel, comme expliqué dans cet article : 16-35 mm f/2.8 + 70-200 mm f/2.8 = photo journalisme, ou il était démontré quels étaient les objectifs les plus utilisés par les photojournalistes dont les images avaient été primées :

Le zoom 70-200 mm est le type d’objectif, dont les progrès et le gain de poids auront le plus d’impact sur le poids final de votre sac… Avec seulement 1,07 kilo : ce nouveau 70-200 mm est 28% plus léger que le précédent modèle EF (destiné aux reflex) qui pesait 1,48 kilo.

Essai et prise en main au Studio Harcourt : ces derniers jours, j’ai eu la chance de pouvoir essayer tranquillement au Studio Harcourt, les deux nouveaux objectifs annoncés ce matin… Le RF 70-200 mm f/2.8 L IS USM… Mais aussi le RF 85 mm DS (lire cet autre article Prise en main du génial Canon RF 85 mm f/1.2 L IS USM DS)… Et le résultat est vraiment étonnant, autant que la « sensation ressentie » : lire la suite…

000 - A LA UNE
1
Hong Kong Janvier 2019 : réservez c’est le moment

C’est le moment pour vous décider à réserver votre place : pour notre voyage photo du mois de janvier 2019 à Hong Kong (précisément du vendredi 11 au samedi 19 janvier). Il reste encore des places disponibles.

Infos et réservations sur le site de notre partenaire Nature du Monde. Le prix est de 3444 € (vol, hébergement et la plupart des repas inclus). Il y aura quelques nouveautés pour cette nouvelle édition (mais là : on garde la surprise)…

Me contacter ici (ou en commentaires) pour toutes questions (y compris questions matos, ou achats éventuellement, même si c’est devenu moins intéressant désormais : il reste de bonnes affaires)…

Il est évidement possible d’acheter votre billet d’avion vous-même si vous préférez. Mais ce ne devrait pas être beaucoup plus intéressant, que si notre agence s’en charge (en tous cas c’est comme vous préférez).

Faites vous plaisir : ce voyage photo à Hong Kong est un excellent moyen de progresser en photo, vu qu’il y a moins de déplacement que dans un voyage itinérant : cela veut dire plus de temps consacré à la photo : les sujets à Hong Kong sont infiniment variés ! Vous en garderez un très bon souvenir, d’autant qu’on y mange bien : Hong Kong est un sacré dépaysement…

Chaque jour seront proposés des visites sur des spots photo connus, ou moins connus. Au cours desquelles vous profiterez de l’expérience et des conseils d’un photographe professionnel, formateur expérimenté.

Jean-François Vibert est aussi un grand connaisseur de l’ancienne colonie Britannique, qu’il explore chaque année depuis plus de 11 ans avec son épouse Sharon, qui à grandi à Hong Kong et sera notre guide dans les ruelles les plus secrètes de la ville et de ses alentours.

« Au travers de nos promenades photographiques, notre objectif sera de communiquer à de petits groupes conviviaux de 6 à 8 personnes, nos « savoir-faire » issus d’une expérience du reportage et de la photo de voyage. Lire la suite…

000 - A LA UNE
16
Devoirs de vacance : articles à relire cet été !

C’est l’été, Photoetmac va faire une petite pause durant quelques semaines… Mais on ne voulait pas vous laisser sans rien à lire. Alors voici une petite liste d’article qu’il faudrait avoir lu avant la rentrée : vos devoirs de vacances ! 

Avant de partir, indispensable de repasser par : Qu’y a-t-il dans mon sac photo ?. Mais aussi par notre grand Match : reflex Full Frame à viseurs optiques 2016 qui n’a pas encore été mis à jours avec les caractéristiques du Canon EOS 6D Mark II…

Mais vous saurez au moins pourquoi vous aurez envie de l’acheter après avoir lu : Pourquoi le Canon EOS 6D MarkII me plait beaucoup et Canon EOS 6D Mark II meilleur reflex du monde ?  Ou alors ceux qui préfèrent la très haute résolution : Test terrain : Canon EOS 5Ds R au Kenya… Lequel choisir : Canon EOS 5D Mark IV et Canon EOS 5Ds ?

Conseil de prise de vue : Pratique : moins de 5 secondes pour déclencher ! Et aussi Photographes : oubliez ces très mauvaises habitudes ! Mais encore : Mes 20 conseils pour améliorer vos photos de rue. Sans oublier dans certaines partie du monde : mes conseils pour photographier les zombies…

Il faudrait aussi se remémorer : Cinq « bonne résolutions » photo pour 2016. Un bon photographe doit aussi « se connaitre » : Quel photographe êtes-vous ? Commencez par la première partie ici… Lire la suite…

000 - A LA UNE
15
Utilisez mieux notre moteur de recherche !

Je profite d’une petite amélioration de notre moteur de recherche, pour vous inviter à l’utiliser plus souvent et de façon plus rationnelle ! Par exemple : pensez à utiliser des guillemets pour les mots composés, car ça change tout : « Canon EF 24 »

Utilisés entre guillemets, les termes « Canon EF 24-70 » donnent 27 résultats : on y trouvera ce que l’on cherche facilement. Par contre, sans les guillemets la recherche sur Canon EF 24-70 donne 146 résultats. Allez-y : essayez, c’est en haut à droite ! 

Si vous recherchez le terme « Sony bashing » en utilisant des guillemets, vous n’aurez comme résultats que les  occurrences comprenant les deux mots séparés par un espace : ce qui donne trois résultats seulement, dont le présent article que vous lisez… (résultats élégamment surlignés de jaune, vous avez vu ? Je me suis pris la tête pour changer la couleur) : Lire la suite…

A RELIRE CET ETE (BEST OF)
49
Voyage photo Hong Kong du 05 au 13 janvier 2018

Les dates du prochain voyage photo à Hong Kong seront : du vendredi 05 au samedi 13 janvier 2018. Détails et programme ici ! Si vous n’avez jamais participé à un voyage photo, commencez par celui-ci. Ou par le Japon peut-être ?

Notre agence de voyage agrée vous proposera un vol international au départ de Paris. Chaque jour seront proposé des visites sur des spots photographiques connus ou moins connus, au cours desquelles vous profiterez de l’expérience et des conseils d’un photographe professionnel, formateur expérimenté. Jean-François Vibert est aussi un grand connaisseur de l’ancienne colonie Britannique, qu’il explore chaque année depuis plus de 11 ans avec son épouse Sharon, qui à grandi à Hong Kong et sera notre guide dans les ruelles les plus secrètes de la ville et de ses alentours. « Au travers de nos promenades photographiques, notre objectif sera de communiquer à de petits groupes conviviaux de 6 à 8 personnes, nos « savoir-faire » issus d’une expérience du reportage et de la photo de voyage.

Asia, Asie

000 - A LA UNE
5
Articles à relire : on en avait parlé en 2015

Pendant les vacances Photoetmac va tourner un peu au ralenti, l’occasion de relire certains articles soit « pour réviser » un peu (Lightroom par exemple), soit pour réfléchir au prochain matériel que l’on va s’offrir en 2016. Quelques articles populaires :

Revue de Lightroom 6 – Part 2 Développement – Seconde partie de notre revue de Lightroom 6. Retrouvez les autres parties par ici : Partie 1 et Partie 3. Dans la vue Grille de la Bibliothèque, vous remarquerez l’apparition de deux Menus contextuels : « Fusion de Photo > HDR » et  « Fusion de Photo > Panorama ». Pour la première fois, Lightroom est capable de travailler sur 2 photos en même temps (en format RAW)…

Testé : ultra grand angle Panasonic 7-14mm f/4 ASPH G – S’il n’existait qu’une seule bonne raison d’utiliser un hybride micro 4/3 en complément d’un reflex, je crois bien l’avoir découverte… Et ce serait probablement : l’incroyable zoom ultra Grand angle «orthoscopique» Panasonic Lumix G VARIO 7-14mm F4.0 ASPH (de son vrai nom). Il s’agit de l’objectif micro 4/3 le plus étonnant et le plus extrème qui soit…

Lumix G VARIO 7-14mm F4.0 ASPH B

L’atout maitre : Fujinon XF 16 MM F/1,4 R WR – Il est rare que je m’enthousiasme pour les produits Fuji, que je trouve toujours… un peu cher ! Mais cela arrive aussi : ce nouveau Fujinon XF 16 MM F/1,4 R WR est incontestablement une grande nouvelle. Sur un Fuji à capteur APS-C (les Fuji X ne sont toujours pas full frame), cet objectif correspondrait à un 24 mm (son ouverture réelle doit être revue à la baisse)…

Le mirorless Canon EOS full frame… pour 2016 ? – Les rumeurs d’un futur Miroless Canon EOS Fullframe, se multiplient semaines après semaines et semblent indiquer qu’il arriverait en 2016… Quelles questions les photographes experts doivent-ils poser, avant d’envisager l’achat de ce type d’appareil ? Tout d’abord, on peut se demander pourquoi Canon arrive si tardivement sur le marché du « sans miroir » ?

Calendrier 2016 de sortie des prochains Canon EOS – Il y avait bien longtemps que je n’avais pas mis à jour mon calendrier provisionnel (et hypothétique) du renouvellement des Canon EOS. Pour ce qui concerne Nikon, j’avais fait le même genre de prévisions par le passé, mais avec moins d’assurance car leur rythme de renouvellement est plus chaotique. Avouons aussi, que le sujet ne m’intéresse pas autant… 

Essai rapide du Panasonic Lumix GF7 – De retour de la petite boutique Camara du 9em ou Philippe m’a laissé essayé le nouveau Lumix GF7 (en kit avec le 12-32 mm, relire la présentation Panasonic GF7, cousin ou remplaçant du GM1 ?) Premier contact très agréable, c’est un GM1 en mieux. A peine plus gros… Le fait de caler le pouce sous l’écran (même prise en main que le Canon GX 7) change tout par rapport au GM1.

MG_5273_blog_1000px_Panasonic_Lumix_GF7

Test terrain : Canon EOS 5Ds R au Kenya (partie 3) – Dernier volet de notre grand test terrain du Canon EOS 5Ds R au Kenya. Aujourd’hui on parle de qualité d’image, de correction du bruit, de Lightroom, des objectifs… avant d’en arriver à notre conclusion. Le début du test est à lire ici en plusieurs partie : Canon EOS 5Ds R au Kenya Partie 1 – Partie 2  – Partie 3.

Mes coups de coeur matos : objectifs – Suite de nos coups de coeurs (relire première partie : mes compacts experts 2014 préférés et la seconde : mes reflex fétiches 2014)… Voici maintenant quelques unes de mes optiques fétiches : D’abord les full frame et APS-C (Canon et Nikon confondues). Ensuite n’oublions pas quelques Micro 4/3 (relire aussi : Mes objectifs préférés pour M4/3)…

Samyang_AE_14mm_F28_AS_IF_UMC1

Hybrides : seulement 7% du marché photo – Cela se confirme avec les chiffres CIPA 2014, les ventes d’hybrides restent inversement proportionnelles au bug qu’ils génèrent. Les hybrides stagnent à moins d’un quart de ce que les industriels prévoyaient il y a 5 ans. Et ne représentent que 7% du marché de la photo. Et je suppose que cela durera tant que leurs viseurs électroniques resteront aussi mauvais.

Essai sonde écran : X-Rite 1One display – Essai avec un peu de retard de la sonde de X-Rite : la Eye1 Display Pro (sortie en 2011 déjà, que le temps passe) : sur mon récent Macbook Pro 13″ Retina et sur mes deux Dell Ultra Sharp de 2013, Par rapport à la ColorMunki sortie quelques années auparavant, le logiciel à légèrement évolué (autorisant par exemple la calibration de certaines couleurs précises de votre choix)…

Lire la suite !

1 2 3 5