Catégorie : CONSEIL : Editing workflow

000 - A LA UNE
0
Qu’ai-je appris en 25 ans de photo professionnelle ?

Si vous ne deviez relire qu’un seul de mes articles précédents, ce serait peut-être celui-ci : Qu’ai-je appris en 25 ans de photo professionnelle – partie 1. La Partie 2 est ici… Vraiment je vous les recommande… Vos commentaires, compléments et questions sont bienvenus en commentaires !

 

A relire, une sélection de nos meilleurs articles :

 

000 - A LA UNE
12
LaCie 1big Dock et LaCie 1big Dock SSD Pro

LaCie (la filiale du fabricant de disques Seagate), a présenté aujourd’hui deux nouvelles solutions de stockage intéressantes, destinées aux professionnels de la vidéo et de la photo.

D’une part : le LaCie 1big Dock SSD Pro, en Thunderbolt III qui intègre un SSD à base de FireCuda® NVMe SSD. Il est plutôt destiné au montage de vidéos 6K, 8K, grâce à une vitesse de lecture exceptionnelle pouvant atteindre 2 800 Mo/s.

 

Idéal sur un Mac Pro par exemple : avec deux ports Thunderbolt 3 compatibles USB-C. Sa station d’accueil intègre un port USB 3.0, des logements pour cartes mémoire adaptés au besoin du cinéma (CFast 2.0, CFexpress et SD). Et une connexion DisplayPort 1.4 en sortie.


D’autre part le LaCie 1big Dock, que je trouve spécialement intéressant pour les photographes, car il peut accueillir des disques « nus » de 3,5 pouces, qui sont extrêmement économique à l’achat (comparé aux petits formats de 2,5 pouces). Je n’en ai pas lu une CONFIRMATION, dans le communiqué de presse, mais il me semble évident que l’on peut changer facilement le disque interne (comme cette photo avec le tiroir ouvert le suggère). Lire la suite…

CONSEIL : Editing workflow
6
Composition : recherchez la simplicité – Partie 1

Les plus belles photos sont souvent les plus simples… C’est une chose qu’il est malheureusement bien plus facile d’expliquer, que de réussir !

Ne pas confondre « simplicité » et « minimalisme »…  Le minimalisme n’est pas la bonne solution je crois : et souvent le minimalisme dégénère en absence… En « vide » ! Le « vide de sens », le « vide d’éléments graphiques », le « vide de contenu plastique », ou le vide de « sens littéraire » : je n’aime pas beaucoup le minimalisme. Je m’en méfie…

Mais j’aime la « simplicité », ce qui est bien autre chose. Comment définir la « simplicité en photo » ? Pour me faire comprendre, j’ai recherché dans ma photothèque quelques exemples d’images « simples »… Qui correspondent (plus ou moins) à ce que j’aimerais réussir plus souvent. Comment « faire simple » ; sans « faire vide » ? Je n’ai pas encore totalement trouvé la solution, mais j’y travail… Première partie, ci-dessous… (lire la seconde partie :  Composition : recherchez la simplicité – Partie 2).

Simplifier en suggérant, plutôt qu’en décrivant : parfois en cadrant un détail seulement, on raconte toute une histoire, bien plus « simplement » qu’en cadrant la totalité d’une scène… J’appellerais cela une « ellipse », un peu un équivalent photographique de l’ellipse littéraire (définition ici, lire aussi ici, mais plus compliqué). Ici j’ai pris la photo des pieds d’un novice (un petit moine), qui fait la sieste dans un monastère en Birmanie. Le cahier laisse imaginer la salle de classe. Le bois laisse deviner le monastère. Une bout de la robe de moine permet de situer la zone géographique…

 

Presque un logo, qu’on peut lire de très loin : souvent c’est en affichant les images en petit, que l’on peut évaluer une « vue d’ensemble » et se faire un idée de leur sens global… Et pour qu’une image reste « lisible » même en petit, il faut qu’elle soit « aussi simple que possible ». Ici nous avons des silhouettes de girafes, qui sont comme des idéogrammes Chinois dessinés sur une page. C’est « l’idée même » d’une girafe telle que l’on pourrait l’imaginer et la dessiner… Je ne crois pas avoir jamais réussi une photo de girafe, qui soit plus simple que celle-ci. Pour la petite histoire, c’était en plein midi avec une lumière plombée assez terrible.

 

Imaginez le reste… En faisant abstraction de la « simple représentation » on laisse une chance à la personne qui regarde une image, de s’imaginer son contenu. Et de se construire « son univers » : ce qui est intéressant. cela pousse éventuellement la personne qui regarde une photo, à rester un peu plus longtemps dessus. A l’explorer… Alors que lorsque « tout est dit » et que tout est évident : on accepte la photo pour ce qu’elle est : et l’on passe immédiatement à autre chose (remarque éventuellement en contradiction avec la photo logo des giraffes). Il s’agit ici d’une vue du Le Mékong, depuis un point de vue en hauteur situé au dessus de Luang Prabang au Laos. On distingue le phare avant d’un bateau qui remonte la rivière. Lire la suite…

000 - A LA UNE
4
De nouvelles fonctionnalités « pro » chez PhotoDeck

Après une récente évolution des thèmes et du design (relire Mise à jour majeure des styles chez PhotoDeck), Photodeck apporte de nouvelles fonctions intéressantes pour les professionnels, y compris ceux qui travaillent en équipe.

Je rappel au « nouveaux » que PhotoDeck, est ce système (proposant des thèmes élégants ainsi qu’un back office puissant), que j’ai choisi pour créer / héberger mon site de photographe : vibertphoto.com (n’imaginez pas que un compte Instagram remplace un vrai bon site professionnel surtout ;-) Je précise car on m’a posé la question récemment ! Visitez leur site PhotoDeck, pour avoir un aperçu des tarifs et des thèmes proposés. Ils sont nombreux et tous profitent des nouveautés… Que voici :

1 – Possibilité de créer un second site supplémentaire depuis le même compte : je trouve cette nouveauté vraiment très intéressante… C’est une très bonne surprise.

Vous aurez désormais la possibilité nouvelle de créer des sites supplémentaires sous un compte PhotoDeck unique STANDARD ou BUSINESS, qui partageront le même espace de stockage et toutes les fonctionnalités de votre forfait pour 10 € / mois supplémentaires (un prix moindre qu’un nouveau compte). L’option se trouve sur la page de gestion de l’abonnement. La plupart des photographes ont différentes spécialités et créer des sites différents permet de maintenir une image de marque claire pour chaque spécialité.

Ce sera également pratique pour ceux qui souhaitent essayer un thème nouveau (ou des options nouvelles), sans remettre en question leur site principal : en gardant les fonctionnalités auxquelles ils sont habitués.

 

2 – Arrivé d’un outil de travail pour les équipes (version bêta) : il a été ajouté la possibilité d’ajouter des co-équipiers aux comptes PhotoDeck, afin qu’un membre puisse déléguer l’accès à son espace d’administration à différentes personnes avec des identifiants différents… Et des droits différents.

PhotoDeck est utilisé par des photographes indépendants, mais aussi par des équipes et organisations… Pour eux cette fonctionnalité ouvre de nouvelles possibilités. Lire la suite…

000 - A LA UNE
34
Test terrain : écran 32″ Asus Pro Art PA32UCX-K à Mini LED

Lorsque je ne travaille pas sur l’écran Retina de mon MacBook Pro 15″ (de 2018) en déplacement ou dans mon Coffee Shop préféré : je travaillais jusqu’à présent sur un bon vieux moniteur 27 pouces de 2017 : un modèle bien mate, bien calibré, mais « non 4K » et plutôt « terne »… Donc finalement beaucoup moins « plaisant » que l’écran de mon MacBook Pro 15″.

 

 

Du coup, j’ai remarqué que depuis 4 ou 5 ans, j’ai de plus en plus tendance à délaisser le travail « à mon bureau »… Et à me tenir de plus en plus souvent « un peu n’importe comment » et sur n’importe quel type de siège. Ou même à travailler dans mon canapé grâce à cet excellent support réglable (et aussi grâce à cet autre truc amusant) : avec un risque non négligeable de mal au dos et une baisse évidente de productivité (aucun trackpad n’est aussi efficace qu’une bonne souris)…

Stop au « laisser aller » ! J’ai donc envie d’un grand écran 4K qui me procure un peu plus de plaisir et me redonne l’envie de travailler plus longuement : à mon bureau… Installé bien droit sur un bon siège de bureau ergonomique.

J’ai eu l’occasion d’essayer durant 3 semaines le ASUS ProArt PA32UCX-K (ici, page du produit en Français chez Asus)… Et chez Digixo à 2.999 €. Il s’agit d’un 32 pouces 4K à technologie « Mini LED » spécifiquement conçu pour les Art Graphiques et la photo. Il appartient à la gamme Pro Art du fabricant Taïwanais. Sa dalle IPS affiche 3840 x 2160 pixels, pour une luminosité de 1200 cd/m² maximale. Et un ΔE < 1 : lire un « Delta E » de 1, ce qui signifie une excellente fidélité des couleurs.

 

Cet ASUS ProArt PA32UCX-K dispose d’une connectique impressionnante avec deux ports USB-C Thunderbolt 3, dont un seul délivre 60 Watt, ce qui permet d’alimenter mon MacBook Pro 15″. Il est livré avec une sonde X-Rite i1 Display Pro (habituellement aux alentours de 213 €). Et avec bien évidement l’indispensable « Casquette Anti-Reflet » (Monitor Hood, ou Visière) qui caractérise les écrans dits : « Arts Graphiques ».

Dernière chose : le ProArt ProArt PA32UCX-K est pré-calibré en usine « à l’aide d’un nouveau processus en trois étapes qui assurent des couleurs fidèles », selon le fabricant. Et je confirme : ça se remarque immédiatement dès l’allumage sans nécessité de calibrer sois-même l’écran (ce qui rassurera ceux qui n’ont jamais fait cela), du moins si l’on adopte le Mode Adobe RVB (d’autres Modes pré-réglés, HDR et autres : restant très mystérieux et excessifs pour moi).

Ouf ! J’ai tout dit… Sauf le prix qui est de : 2 999 € (prix recommandé) disponible notamment chez Amazon. Et très bientôt chez Digixo (notre partenaire Français basé à Paris). Je rapelle que nous touchons une petit commission (meilleure chez Digixo), si vous effectuez vos achats en suivant nos liens.

Alors je sais… En dehors des photographes professionnels, peu d’amateurs sont en mesure d’investir 3.000 € dans un écran. Et même, osons dire qu’une taille de 32″ : n’est pas forcément obligatoire non plus… Mais que 27″ suffira à tout le monde… Dans ce cas lorgnez du côté du PA27AC à 669 € chez Digixo ou à 669 € chez Amazon

Voir même : choisissez un bon 24 pouces, c’est vraiment peu coûteux et cela reste toujours bien mieux, que de travailler sur l’écran de votre ordinateur portable. Il existe d’ailleurs ce modèle Asus PPA24AC à seulement 399 € et 399 € chez Amazon. Que je n’ai pas testé, donc je ne peux rien vous en dire, mise à part qu’il appartient à la gamme Pro Art de Asus : c’est à dire destinée à la photo et aux Arts Graphiques. Lire la suite…

000 - A LA UNE
9
Mise à jour majeure des styles chez PhotoDeck

Intéressante « Mise à jour du design des sites » chez PhotoDeck, l’éditeur / hébergeur (en Français et en Anglais) spécialiste des sites pour Photographe. Dont je vous parle souvent…

Et pour cause : c’est ce système que j’ai choisi pour créer / héberger mon site de photographe : vibertphoto.com. Visitez le pour avoir un aperçu de certaines nouveauté des thèmes proposés par Photodeck. Ils sont nombreux et tous profitent des nouveautés… Lire : Comment bénéficier de cette mise à jour (blog de Photodeck en Français).

Parmi de nombreuses nouveautés : on remarque notamment une petite animation sympa au survole des vignettes des galeries (ça fait moderne), une meilleure cohérence des typo et surtout des « espaces verticaux » (qui seront relatifs à la hauteur de votre écran, afin de ne pas gaspiller d’espaces)… Ce sera notamment visible sur les Smartphone et Tablettes : car tous ces template sont parfaitement « responsives »… Ce qui est devenu très important en 2020. Probablement plus de la moitié des visites arrivant sur votre site depuis un smartphone. Lire la suite…

APN : Canon
27
« image.canon » le futur Cloud de Canon déjà en Français

Canon va lancer son nouveau service de stockage Cloud, en avril 2020… Le site existe déjà en Français : image.canon et les Questions Fréquentes sont également en français

Tout l’intérêt de la chose est que l’appareil photo enverra directement vos images vers le Cloud (icône n°1) : via le WIFI (et on espère un jour grâce à la 5G). C’est un peu comme si l’application Lightroom (Cloud) était directement intégrée dans votre appareil… Apparement vous disposerez de 30 jours (icône n°2) avant télécharger les originaux vers votre ordinateur, ceci de façon automatique (icône n°3)… Lire la suite.

000 - A LA UNE
0
Test terrain LaCie Rugged SSD Pro Thunderbolt 3 – 1To

Environ 2300 Mo/sec mesurés en lecture… Et 2000 mo/sec mesurés en écriture ! C’est simple, je n’avais jamais branché un disque externe aussi rapide, sur mon MacBook Pro de 2018.

Ce SSD de 1To LaCie Rugged SSD Pro Thunderbolt 3 est de très loin : ce que j’ai branché de plus rapide sur mon Mac (il est même donné jusqu’à 2800 Mo /sec en théorie)… Je vous en propose une première prise en main rapide ci-dessous, que je compléterai au retour de mon prochain voyage avec mes « sensations de terrain » : dans le cadre d’une utilisation « en conditions réelles ».

Je referais notamment un test de la vitesse : une fois que le disque sera « plein » (plein de fichiers RAW et de quelques vidéos 4K)… Je pourrais alors vous parler de la réactivité du travail dans Lightroom avec ce disque : dès lors que les « fichiers RAW » seront stockées sur le SSD externe ; plutôt que sur le SSD Interne, ce qui est généralement le cas lorsque je travail sur un reportage « tout frais ».

En attendant, quelques mots sur le design de ce disque qui est vraiment superbe… L’objet d’un « noir mat » est vraiment très compact (si vous connaissez d’autres modèles de la série Ruged, celui-ci est bien plus petit).

Il a un touché « caoutchouté » très agréable, dans la lignée des disques LaCie depuis des temps immémoriaux : on aurait presque « envie » de le tenir dans le creux de la main, juste pour le plaisir… Il est plutôt « dense » : pas aussi léger que sa taille réduite pourrait le laisser imaginer. Soit c’est qu’il a été un peu « lesté » pour « faire sérieux »… Soit son poids s’explique par une structure en métal très solide, servant éventuellement à « disperser passivement » la chaleur des composants à l’intérieur ? En plus de résister aux chocs et à la pression. Simples hypothèses de ma part…

En effet, le boîtier est donné comme « résistant aux chutes de trois mètres » et à un « écrasement de deux tonnes ». Il est même étanche à la norme IP67 : donc totalement étanche à la poussière. Protégé contre l’immersion temporaire jusqu’à 1 mètre de profondeur… Ce que je n’ai pas cherché à vérifier !

Un câble Thunderbolt 3 spécialement « court » : ce disque est assez « logiquement » livré avec un seul câble Thunderbolt 3 (qui est à la norme USB-C des deux côtés). J’ai écrit « logiquement », car on n’achète pas un disque aussi rapide, pour le brider en l’utilisant avec un vieux câble USB-3.0.

Petite parenthèse en passant : contrairement à celui-ci, la plupart des autres disques USB-C vendu par LaCie sont systématiquement fournis avec deux câbles : un premier câble en USB-C (des deux côtés) et un second qui est USB-C d’un côté et USB-3.0 de l’autre.

Ceci afin de rester compatible avec les anciens Mac et anciens PC, qui sont encore nombreux à être équipés de ports USB-3.0 : ce qui ne leur permet évidement pas d’exploiter la vitesse exceptionnelle de ce LaCie Rugged SSD Pro Thunderbolt 3. Si vous possédez encore un ordinateur dépourvu de Thunderbolt III : inutile d’acheter ce modèle plutôt coûteux. Un SSD Classique sera bien suffisant.

A noter que le câble Thunderbolt 3 fourni avec ce disque est extrêmement court : seulement 21 cm… Ce que je trouve plutôt agréable car l’ensemble est très compact et ne prend pas de place dans un petite poche (zipée et protégée) à l’intérieur du sac photo : celle ou vous rangez probablement vos portefeuille ou passeports…

Voir si vous êtes très prudent (ou que le contenu du disque est très précieux), ce LaCie rentrera carrément dans là poche intérieure de votre veste (on est jamais trop prudent a Paris).  Lire la suite…

000 - A LA UNE
8
Canon Photo Culling : un plug-in Canon pour Lightroom

Etonnant ! Et oui, personne ne l’avait vu venir… Canon a annoncé « Photo Culling » ; un Plug-in pour Lightroom chargé de vous assister dans vos sélections.

Ce qui en dit long sur le place incontournable qu’occupe Lightroom dans le secteur photo et dans le coeur des photographes. On suivra bien entendu l’actualité de ce nouvel outil, lorsqu’il sera possible de l’essayer. Car pour le moment il est encore en beta. Lire la suite…  ici !

000 - A LA UNE
9
Mise à jour du plug-in Excire 2 pour Lightroom

J’utilise depuis sa version 1 le Plug-in pour Lightroom Excire, qui crée des mot-clé en exploitant la reconnaissance automatique des formes et des visages. Relire ma prise en main ici (janvier 2017)

L’éditeur Allemand propose cette semaine sa version 2 qui apporte pas mal d’améliorations et que vous pouvez télécharger ici.  La liste des nouveautés est sur cette page. Quatre principales nouveautés :

1 – Une nouvelle fonction “Search for People” pour trouver les visages les plus importants (famille, amis, personnes fréquemment photographiées, etc…)

 

2 – Une nouvelle conception de l’Intelligence Artificielle, permet à Excire Search de reconnaitre davantage de formes, objets, personnes, etc… Quelques examples ici. Voici ce que l’on gagne sur une photo du Golden Bridge par exemple :

3 – La fonction de “recherche des visages” a été revue. Excire Search 2 trouve désormais des visages de plus petits taille dans le cadre, qui étaient ignoré avec la version. Quelques exemples.

4 – Les options de transfères de mot-clé vers la Liste des Mot-clés du catalogue Lightroom ont étés améliorées… Très important pour moi, car c’est ce qui m’intéresse le plus dans ce logiciel ! Lire la suite…

COMMENTAIRE DU JOUR
40
Utilisateurs de iView Media Pro évitez OSX 10.15 Catalina

Un avertissement à l’attention des (encore nombreux) utilisateurs de IVIEW MEDIA PRO, EXPRESSION MEDIA et MEDIA PRO : ces différentes versions du fameux logiciel de catalogage, ne pourront plus être lancées dans la nouvelle version du système d’exploitation d’Apple Mac OS X 10.15 Catalina !

Ceci faute de « support des applications 32 bits », désormais abandonné par Apple à partir de Mac OS X10.15… Aussi, je vous colle ci-dessous le « commentaire du jour », d’un de nos lecteurs publié ce jour à la suite de cet article : Media Pro abandonné : Phase One a bien « merdé » !

On ne remerciera d’ailleurs jamais assez Phase One (l’éditeur de Capture One) qui a littéralement « massacré » Media Pro : ex Microsoft Expression Media (Microsoft qui avait fait du bon boulot), ex iView Media Pro…

Un logiciel qui avait pourtant 15 ans d’avance sur son temps, mais qui a joué de malheur, après que Microsoft l’ait revendu à Phase One. De cet authentique massacre à la tronçonneuse : il me reste une grande méfiance, pour ne pas dire une authentique colère envers cet éditeur… Lire la suite.

CONSEIL : Editing workflow
0
Astuce Photoshop : changez ce petit réglage tout bête !

On ne parle plus très souvent de Photoshop ces dernière années, tant on fait les choses rapidement dans Lightroom Classic… Et même dans le nouveau Lightroom (ex Lightroom CC, ex Lightroom Mobile).

Aujourd’hui, je vous suggère une toute petite modification très simple dans les préférences de Photoshop, qui vous sera probablement très utile à long terme. La plupart des photographes ont l’habitude de raisonner en Millions de Pixels, plutôt que en Centimètres carrés : il me semble donc logique d’aller modifier l’unité qui sera affiché dans les règles et lors de l’utilisation de l’outil recadrage… Préférez les pixels (ou les pourcentages éventuellement), plutôt que les centimètres : lire la suite…

000 - A LA UNE
4
Microsoft Raw Image Extension pour Windows 10

Amis utilisateurs de Windows 10 (oui, car on est tous amis ici n’est-ce pas, quelque soit la marque de notre appareil, quelque soit notre ordinateur) : assurez-vous de télécharger Microsoft’s Raw Image Extension.

Ce qui permettra à Windows d’afficher des aperçus des divers fichier RAW dans vos dossiers… La dernière fois que l’on avait abordé ce sujet, c’était en 2014 : Enfin, une mise à jour de Microsoft Camera Codec Pack Lire la suite…

000 - A LA UNE
15
Du stockage interne pour le nouveau Mac Pro

Cela va certainement coûter très cher (si, si, encore plus cher)… Mais au moins une première solution technique pointe son nez, pour ceux qui souhaiteront (forcément) installer des disques classique 3,5 pouces dans leur prochain Mac Pro et les configurer en RAID (ou pas).

Car hier : on n’en a pas appris beaucoup, concernant les capacités de stockage internes, de la nouvelle (et inaccessible) merveille pour les pro… Relire :  Le nouveau Mac Pro : n’est pas pour vous !

Promise vient de dévoiler un « Module XMP » plug and play, destiné à se loger dans le Mac Pro « raclette ». Il pourra accueillir jusqu’à 4 disques 3,5 pouces donc monter jusqu’à 32 Go de stockage. On n’en sait pas beaucoup plus, ni concernant le prix, ni concernant la date de dispo…

 » Promise Pegasus Storage – Custom-Designed for New Mac Pro – The power of promise pegasus storage, now inside new Mac pro –  Co-designed by Promise & Apple. Fine-Tuned for macOS Mojave and new Mac Pro. Legendary Promise Engineering, Quality & Support. New internal storage options, custom-designed for the new Mac Pro. Promise Pegasus R4i and Pegasus J2i enable end-users to easily manage the explosion of unstructured data and digital assets critical to their creative projects  » Lire la suite…

000 - A LA UNE
11
Test terrain : « mon expérience avec Adobe Portfolio »

Mon ami Grégory Dziedzic, auteur photographe, vient de tester la création de site à l’aide de Portfolio d’Adobe (inclus dans l’abonnement Lightroom Classic Spécial Photographe, qui inclus Photoshop aussi). Il a publié son article sur son blog et nous le propose ici…

Vos commentaires sont bienvenus en bas… N’hésitez pas à y aller franchement, car il faut tester notre nouveau serveur ! Qui je trouve est beaucoup plus rapide depuis le passage en PHP 7.

Mon expérience avec Adobe Portfolio –  Grégory Dziedzic  –   » Pour tout photographe abonné à la suite Adobe, Adobe Portfolio se pose comme une solution web très crédible dont on saura d’autant plus apprécier les forces que l’on sera conscient de ses limitations. Mon nouveau site internet a été conçu avec cet outil et cet article est le fruit d’une réflexion engagée pendant son élaboration.

Si comme moi vous avez passé les 15 dernières années à papillonner d’une plateforme web à l’autre dans l’espoir de trouver la perle rare répondant à tous les besoins du photographe, vous êtes depuis arrivé à la seule conclusion logique: il s’agit d’une quête vaine. Il en va dans l’univers du web comme dans celui de la photographie: tout est affaire de compromis. Prix attractif, simplicité, flexibilité, polyvalence, fiabilité, multilinguisme, blogging, vente en ligne… le CMS ou la plate-forme de service ultime pour les photographes n’est pas encore né.  Lire la suite…

000 - A LA UNE
2
Nouveaux tarifs attractifs pour PhotoDeck

Vous serez sans doute intéressé d’apprendre que PhotoDeck.fr, propose désormais de nouveaux tarifs plus accessibles aux photographes amateurs…

Depuis pas mal d’années je vous parle de cet excellent service d’hébergement et de création de sites web pour Photographes, disponible en Français et Anglais… Et que j’utilise pour créer mon propre site www.vibertphoto.com, car les templates sont élégants et faciles à modifier comme bon vous semble.

Et c’est vrai que PhotoDeck était relativement cher, si la photo n’est pas votre métier. Mais désormais l’offre d’entrée de gamme ESSENTIAL à 10€ HT par mois devient vraiment très intéressante. Il est bien entendu possible de migrer votre offre actuelle vers cette nouvelle option. Tout est expliqué iciLire la suite :

 

1 2 3 7