Catégorie : NOS MEILLEURS ARTICLES

000 - A LA UNE
34
Le « trio magique » 15-35 + 24-70 + 70-200 mm : bientôt obsolète ?

Les progrès récents en résolution et en qualité d’image des boîtiers Full Frame… pourraient-ils amener un jour les photographes professionnels, à reconsidérer leur choix (habituel) du fameux « trio magique » de zoom ? A savoir : le « 15-35 mm + 24-70 mm + 70-200 mm »…

Sachant de variantes de tout cela sont possibles : avec des ouvertures constantes de f/2.8, de f/4 ou même des ouvertures « glissantes »… Ou avec des plages de focales légèrement différentes : comme les 24-105 mm, ou les 24-120 mm… Ou encore (plus original), par exemple cette nouvelle plage trans-standard de 20-70 mm f/4 très innovante, dont nous parlions tout récemment.

Ajoutons par ailleurs que des progrès dans la conception des objectifs permettent également d’envisager les plages focales différemment : je pense à la correction logicielle des distorsions, qui a autorisé toute une nouvelle génération d’objectifs très innovants : comme le Sony 20-70 mm f/4, ou chez Canon les récents : RF 16 mm f/2.8 STM, le RF 24-105 mm f/4-7.1 IS STM, les RF 24 mm f/1.8 Macro IS STM et RF 15-30 mm f/4.5-6.3 IS STM pour ne citer que quelques exemples… Ceux-là n’existeraient pas sans les correction logicielles embarquées dans le boîtier : ils ne seraient pas si compact et pas si efficaces.

Faut-il mieux mettre le paquet sur le zoom « ultra grand angle » ? Ou sur le zoom « trans-standard » ?  Alors si l’on décide de réduire son équipement à un duo de deux zooms plus « polyvalents » au lieu de trois zoom « plus performants »  (ce qui est de plus en plus envisageable, grâce aux possibilité de recadrage améliorées par la résolution en hausse) : faut-il mieux mettre le paquet sur le zoom « ultra grand angle » ? Ou sur le zoom « trans-standard » ? Bonne question… Il faut choisir si l’on préfère :

Solution n°1 – Un très bon zoom ultra grand angle 15-35 mm par exemple ou plus (qui obligera à cropper les images réalisée au 24-120 mm ou au 24-105 mm, afin de palier l’absence de vrai 70-200 mm) et dans un sens : pourquoi pas, puisque l’on dispose de beaucoup de pixels (de bonne qualité)…

Solution n°2 – Un très bon 70-200 mm (qui permettra de cropper également pour aller beaucoup loin – pour les gens qui en ont besoin – jusqu’à cadrer comme un300 mm ou même un 400 mm) et côté ultra grand angle, il faudra se contenter de cadrer « moins large » que dans la solution n°1.

Il est vrai que l’avantage du gain de résolution (qui progresse et continuera de progresser à l’avenir) nous permet de plus en plus à chaque nouvelle génération de boitier « d’allonger virtuellement » la plage focale d’un 24-120 mm ou d’un 24-105 mm (solution n°1).

Alors que ce gain de résolution n’aide en rien pour « élargir » la focale la plus large de notre zoom Ultra grand angle. Et donc en conséquence, il n’est pas idiot d’envisager de mettre plutôt le paquet sur un zoom Ultra grand angle, plutôt que sur un zoom trans-standard, voir sur un 70-200 mm. Lire la suite…

 

000 - A LA UNE
18
Essai de la lampe LED de bureau : BenQ ScreenBar Halo

Avant de vous parler de la nouvelle BenQ ScreenBar Halo à 169 € que je teste actuellement ; voici un rapide bilan de ma ScreenBar Plus après 2 ans d’utilisation quotidienne (un modèle toujours en vente 139 € que j’avais testé en Octobre 2020 relire mon test terrain)…  Pour commencer, cette BenQ ScreenBar Plus a toujours fonctionné impeccablement depuis le début… Elle n’a connu aucun problème depuis son installation. Fiabilité sans faille, c’est du sérieux.

Retour d’expérience après deux ans d’utilisation de la lampe LED de bureau BenQ ScreenBar Son ergonomie est excellente (relire mon test de 2020), toutefois j’ai quand même réalisé quelques améliorations personnelles… Premier point : j’ai fini par coller une petite pièce de Velcro double face en haut de l’écran et sous la base de la lampe : je peux ainsi basculer mon écran quand je veux atteindre rapidement les prises qui sont située en dessous. Car il m’arrive en effet de travailler sur d’autres ordinateurs, que j’aime brancher sur mon écran de 32 pouces.

Mais rassurez-vous, dans le cadre d’une utilisation normale ces Velcro vous seront totalement inutiles, car la lampe tient parfaitement en place toute seule grâce au revêtement anti dérapant de sa base et par son seul poids (car elle est lestée)… Nous sommes ici dans le cas très spécifique : ou je dois « basculer » mon écran assez régulièrement, pour y brancher / débrancher des câbles.

Seconde modification personnelle : j’ai fixé le module de commande verticalement à l’arrière de mon écran, toujours à l’aide de Velcro double face… Afin que ce module soit encore plus discret. En effet la ScreenBar Plus de 2020 : le module de commande est relié par un câble USB à la lampe… Mais j’ai préféré le dissimuler totalement. Si vous êtes aussi maniaque que moi : vous devinez en quoi la disparition du câble sera une évolution intéressante du nouveau modèle ScreenBar Halo. Lire la suite…

 

000 - Grand large
5
Black Friday : remises exceptionnelles sur mes profiles et Presets

C’est la période des promotions et bonnes affaires, ça commence aujourd’hui sur ma boutique jusqu’au 21 décembre 2022… 

Code « vendredi » : 15% de remise immédiate pour tout le monde et sur tous les produits (sauf ceux déjà en promotion). Saisir le code « vendredi » dans le panier au moment de payer…

Code « duo » : Remise fixe de 20 €  grâce au code « Duo » pour l’achat groupé d’au moins 2 Profils Lightroom, ou Preset ISO AUTO. Code utilisable une seule fois par acheteur : sur un seul « double achat ».

Code « trio » : Remise fixe de 35 €  grâce au code « Trio » : pour l’achat groupé d’au moins trois Profils Lightroom, ou Preset ISO AUTO. Code utilisable une seule fois par acheteur, sur un seul « triple achat ».

000 - A LA UNE
34
Les 13 erreurs à ne pas commettre en achetant votre Mac

C’est la rentrée et pas mal de photographes doivent changer leur Mac, c’est de saison… Mais aussi des étudiants qui ont besoin d’une machine neuve, ou d’occasion. L’occasion pour moi de partager quelques conseils…  Et si vous avez des questions ou des remarques : n’hésitez pas à les poster en commentaires

1 – N’attendez surtout pas… que le prix baisse ! Peut-être n’avez-vous pas suivi l’actualité et l’effondrement de l’Euro face au Dollar depuis un an ? Sans parler de tout le reste : COVID, Ukraine, inflation, tensions à Taïwan ? Le prix de tous les matériels électroniques, ne devrait donc pas baisser dans les mois et les années à venir… Seule leur qualité peut éventuellement progresser. Mais cela aura un coût : par exemple le passage à une gravure à 3 nm. pourrait nous coûter cher. Lire la suite…

000 - A LA UNE
14
Prochainement des MacBook Pro M2 Pro : gravés en 3 nm ?

Internet bruisse de rumeurs réjouissantes depuis quelques semaines, concernant l’arrivée prochaine dans les MacBook Pro 14 et 16 pouces, de nouvelles puces M2 Pro produites à Taïwan par TSMC et gravées à la finesse de 3 nm (alors qu’actuellement les M1 Pro sont gravés à 5 nm).

Une gravure du processeur plus fine, cela signifie moins de consommation électrique, moins de chaleur dégagée donc moins de thermal throttling, donc de meilleures performances plus longtemps… Autant dire de meilleures machines dans tous les sens du terme (vitesse et longévité de la batterie). Cela signifie probablement aussi : un Mac Pro (enfin) à base de processeur M2 Pro en 2023… Un Mac Mini Pro à base de M2 Pro ? Et même des puces à 3 nm dans l’iPhone 15 : fin 2023 peut-être ?

Le design des prochains MacBook Pro 14″ et MacBook Pro 16″ ne changerait pas, seul le processeur changerait et serait nommé M2 Pro… Ce n’est donc peut-être pas le meilleur moment d’acheter un MacBook Pro M1 Pro en cette rentrée ? Attendre de possibles annonces le 7 septembre en même temps que l’annonce de l’iPhone 14 ? Même si il est peu probable qu’un MacBook Pro M2 Pro soit annoncé en même temps qu’un iPhone… Lire la suite.

000 - A LA UNE
13
Test Terrain du Canon RF 50 mm f/1.8 STM : craquez !

Annoncé en novembre 2020, ce minuscule objectif pancake : est l’objectif Canon RF le plus vendu au monde. A ce prix là il faut être « insensible » au charme discret et bourgeois du 50 mm… pour ne pas craquer !

Ses ancêtres EF 50 mm f/1.8 pour reflex EOS – qui n’étaient pas « pancake –  était déjà les best sellers de la gamme EF, j’ai du acheter mon premier en 1993… Ils étaient même les plus vendus de tous les objectifs dans le monde : toutes marques et tous systèmes confondue. Ce qui place la barre très haut pour cet objectif minuscule : le plus simple, le plus basique, mais pas le moins utile…

Dans le même goût on lira le Test récent de l’indispensable RF 16 mm f/2.8 STM (que j’ai testé en Thailande en même temps que j’ai testé le Canon EOS R7)… Ce minuscule pancake « ultra grand angle » qui adopte le même « form factor », mais qui est lui totalement inédit par le choix d’une focale très audacieuse…

 
 

 

Une fiche technique toute simple – Il ne pèse que 160 gr : c’est vraiment minuscule ! Mais attention, il n’est pas stabilisé… Donc, si le capteur de votre appareil n’est pas stabilisé (EOS R, EOS RP et EOS R10) : révisez la règle du « un sur la focale » : ce qui n’est pas sorcier au 50 mm (au 50 mm visez autant que possible une vitesse de 1/50 sec ou davantage).

Sinon, utilisez un Canon EOS R5, R6 ou R7 dont les capteurs sont stabilisés, ce qui permet de gagner jusqu’à 5 stops en vitesse avec des objectifs non stabilisés… Et jusqu’à 7 ou 8 stops avec les objectifs IS.Le prix de ce Canon RF 50 mm f/1.8 STM est vraiment très accessible : 229€  c’est cadeau ! Canon développe depuis peu une gamme d’objectifs RF fixes : à prix doux… Pour les anciens utilisateurs de reflex, le passage aux hybrides EOS R me semble désormais une évidence. Les résultats sont meilleurs qu’en reflex, l’ergonomie a progressé et votre sac photo s’est beaucoup allégé ! Retour sur la fiche technique (et chez Canon la page des caractéristiques détaillées est par ici)… Lire la suite.

000 - A LA UNE
32
Test Terrain du Canon RF 16 mm f/2.8 STM : indispensable !

Première particularité spectaculaire de ce Canon RF 16 mm f/2.8 STM annoncé en septembre 2021 : il est incroyablement compact et léger. Seulement 165 gr c’est presque ridicule… Seconde particularité qui intéressera du monde, ce RF 16 mm f/2.8 est très bon marché, presque donné à seulement 350 €.

Mais que vaut-il sur le terrain ? C’est ce que j’ai voulu tester sur le long terme, au cours d’un voyage en Thailande qui m’a permis de tester également le Canon EOS R7. Rappelons que les premières impressions avaient été bonnes lors des premières essais à Paris : relire Test en cours : le Canon RF 16 mm f/2.8 STM… et Retour d’un lecteur sur le petit Canon RF 16 mm f/2.8.

 

 

Ce qui m’a séduit dans le concept, c’est que ce Canon RF 16 mm f/2.8 STM répond à une problématique à laquelle aucun objectif Canon ne répondait jusqu’à présent : disposer en permanence dans mon sac photo d’un « complément » ultra grand angle… Avant lui : il fallait obligatoirement se charger d’un objectif fixe ou d’un zoom ultra grand angle beaucoup plus lourd et beaucoup plus cher. Relire à ce sujet notre Test terrain de l’incroyable Canon RF 14-35 mm f/4 L IS USM datant de l’été 2021… Ou le récent  Test Terrain du zoom manuel Laowa 12-24 mm f/5.6. Ou même ce test de l’été 2020 du Samyang 14mm f/2.8 AF.

Et pour remonter à beaucoup plus ancien, relire éventuellement mon « coup de coeur » de 2016, pour un certain Sigma 24 mm f/1.4 Art, mon objectif préféré. Bien entendu « tout change si vite » : et ce Sigma 24 mm n’est resté mon objectif préféré que quelques années. Car finalement pas si léger… Et de plus en plus sérieusement concurrencé par la qualité des zoom 24-70 mm, ou 24-105 mm. Mais revenons au Canon RF 16 mm f/2.8 USM.

Il est minuscule : il est léger, il est mignon – Je crois que pour certains photographes un peu débrouillards,  ce RF 16 mm pourrait en grande partie se substituer à un zoom ultra grand angle, type 16-35 mm… Même s’il implique certains défauts et limites qui affectent beaucoup moins les objectifs ultra Grand angles plus professionnels : plus couteux et plus lourds.

En effet, si vous disposez par ailleurs d’un zoom 24-105 mm, ou d’un objectif fixe de 24 mm : alors vous n’avez pas « impérativement » besoin de toutes les focales entre 16 et 24 mm… Car généralement, quelques « pas en avant » ou « pas en arrière » suffisent pour ajuster votre cadrage. Ensuite l’outil recadrage de votre logiciel fera le reste. Sa fiche technique est inédite. Lire la suite…

000 - A LA UNE
63
Test terrain du Canon EOS R7 en Thailande – Partie 1

Alors que les livraisons du Canon EOS R7 n’ont même pas encore commencé en cette fin juillet 2022 (il est vrai que l’annonce des EOS R10 et EOS R7 est encore récente), j’ai pu emporter un exemplaire de pré-série (quasi définitif) en Thailande… Histoire de réaliser un test terrain et vous livrer mes impressions au plus vite.

Contrairement à l’habitude, je ne vais pas attendre d’avoir testé « tout » l’appareil pour livrer une vue d’ensemble… Je vais procéder en deux épisodes, en commençant par les points les plus remarquables au fur et à mesure de mes découvertes du Canon EOS R7 (boîtier proposé nu à 1.499 € avec bague AF/RF). Ce qui me semble un prix très raisonnable, avant même de commencer le test… J’espère d’ailleurs à la rentrée tester également le Canon EOS R10 (proposé 989 € nu avec la bague EF/RF) qui partage de nombreuses caractéristiques avec ses grands frères : notamment cet Autofocus de compétition.

Je n’ai malheureusement pas pu emporter en Thailande les deux petits zooms RF-S (d’entrée de gamme) annoncés en même temps que les EOS R7 et EOS R10 : le RF-S 18-45mm f/4.5-6.3 IS STM et le RF-S 18-150mm f/3.5-6.3 IS STM… Et j’aurais vraiment adoré tester le récent RF 24 mm f/1.8 Macro IS STM (dispo fin août 2022 au prix conseillé de 749 €TTC)… Et le petit zoom d’entrée de gamme : RF 15-30 mm f/4.5-6.3 IS STM qui sera dispo fin septembre 2022 au prix conseillé de 699 €TTC).

Car ceux-là feraient une équipe d’enfer avec un capteur APS-C : en donnant un équivalent 38 mm (autant dire 40 mm) pour le premier… Et l’équivalent d’un 24-48 mm pour le second : celui-ci aurait donc été un excellent « zoom de base » pour l’EOS R7 (qui m’aura un peu manqué). Mais on verra ça à l’automne.

Un Canon EOS R5 : en « miniature » ! Ce Canon EOS R7 est avant tout un « petit » EOS R5 / EOS R6… Ou disons un « proche cousin » de ces deux modèles, avec lesquels il partage de nombreuses similitudes… Inutile donc de revenir en détail sur de nombreux aspects (relisez pour la peine notre Test terrain du génial Canon EOS R6). Par exemple : il partage les même batteries (compatibles) et les même chargeurs que les EOS R, R5, R6. Eux même compatibles avec les EOS 5D, 6D, etc… C’est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup ! En voyage, c’est tellement pratique de n’emporter qu’un seul type de chargeur.

Nous allons pointer dans cet article quelques différences et quelques nouveautés, qui sont très appréciables : notamment au niveau de l’ergonomie. Pour découvrir la liste des caractéristiques les plus intéressantes de cet appareil, relisez : Les Canon EOS R7 et EOS R10 sont-il OK, ou fantastiques ?

Mais commençons cet article par évoquer la prise en main que j’ai trouvé excellente. Le grip, plus petit que celui de l’EOS R5 est parfaitement dessiné. Canon a mis quelques décennies d’expérience dans ce boîtier. La texture de surface est plutôt agréable, à des années lumières des EOS « à deux chiffres » des années 2010… Si l’on fait abstraction de la qualité du viseur (un peu en retrait) ; on retrouve vraiment les sensations d’utilisation de l’EOS R5 / R6, mais avec un gain de poids assez sensible.

Ajoutons aussi le fait que ce boîtier est « tropicalisé » et qu’il dispose d’un volet de protection du capteur : c’est toujours rassurant en voyage… Mais aussi que aucune « poignée grip verticale » ne semble prévue pour ce boîtier (je n’en utilise jamais).

Un nouveau capteur APS-C de 32 Mpixels qui marche… aussi bien qu’espéré ! On peut toujours compter sur l’excellent format compressé C-RAW, qui est un gros avantage pour Canon (selon moi)… Et qui est systématiquement proposé depuis plusieurs années sur tous les nouveaux Canon : je l’utilise systématiquement. Les RAW du Canon EOS R7 pèsent en moyenne entre 10 Mo et 24 Mo (selon le contenu des photos) : c’est très léger pour 32 Mpixels. –  Lire la suite…

000 - A LA UNE
21
Fuyez le désastreux MacBook Pro 13″ M2 à 256 Go de SSD / 8Go de RAM

Les premiers MacBook Pro M2 en version 13″ sont arrivés et ont été testé par divers sites (cette vidéo de MaxTech est édifiante), mais rappelez-vous que je ne vous conseillais pas ce modèle ! Je vous recommande vivement de préférer le MacBook Air M2 à la place (dont les précommandes débuteraient le 8 et les premiers modèles arriveraient le 15 juillet) : Faut-il préférer le MacBook Air M2 à un MacBook Pro M1… (ou M2) ? Voir l’excellent petit MacBook Air M1 (relire Le MacBook Air M1 est en stock… en promo).

Si les performances de ce nouveau MacBook Pro 13″ M2 équipé du SSD de 512 Go avec 16 Go de RAM sont en ligne avec ce que l’on attendait… Il n’en est malheureusement pas de même avec la version d’entrée de gamme (la plus vendue) qui est équipée de 8 Go de RAM seulement et de 256 Go de SSD.

Le gros soucis techniquement est que cette faible quantité de RAM (8G seulement) : oblige le système à « swapper » sur le disque (écrire temporairement sur le disque pour simuler de la « RAM virtuelle »)… Et que dans le cas (très particulier) de ce modèle précis (celui avec un SSD de 256 Go) : la vitesse du SSD est calamiteuse ! Il est bien plus lent que ce que l’on trouvait normalement sur les portables d’Apple… Donc, il convient d’éviter absolument ce MacBook Pro 13″ M2 équipé du SSD de 256 Go avec 8 Go de RAM.

En aucuns cas n’optez pour cette version de « base » équipé de ce SSD « lent », car c’est la combinaison du manque de RAM et du SSD qui entrainent des performances très décevantes. Je trouve d’ailleurs qu’Apple prend un gros risque « d’image de marque » en vendant cette machine « bancale » : qui risque de faire des « déçus »… Des jeunes notamment (attirés par le prix) qui pourraient penser finalement (et répéter) : que « le Mac, ça rame »… Pour le coup : c’est ici le cas de le dire !

Ce qui est bien différent de ce que permettait la MacBook Air M1 de base (avec 8 Go de RAM), dont le disque était « rapide » ce qui permettait au système de « swapper » sans ralentissement perceptible (relire MacBook Pro 14″ M1 : 16 Go de RAM suffisent)… Alors vu son prix : le MacBook Air M1 de base reste donc une assez bonne affaire. Relire également : Quelle vitesse sur le MacBook Air M1 avec Lightroom Classic 10.3 optimisé Apple Silicon ?)…

Plus généralement, on ne répétera jamais assez l’importance d’un espace disque « confortable » en Interne, afin que le système puisse « s’étendre » en cas de manque de RAM… Les processeurs M2 autorisent à monter la RAM jusqu’à 24 Go : ce qui est largement suffisant, alors n’hésitez pas !

Quand au SSD : je recommande plutôt 1To à 2To. Et si vous êtes vraiment fauchés, alors 512 Go est la limite basse en dessous ne descendre « en aucuns cas ». MacBook Pro 14″ et 16″ M1 Pro : quelles configurations acheter ? et Une semaine sur Lightroom Classic avec le Macbook Air 13″ M1. Et dans tous les cas : le MacBook Air M2 reste une bien meilleure affaire ; que ce MacBook Pro M2 équipé de la Touch Bar qui conserve l’ancien design… Vous pouvez comparer les divers modèles à cette adresse : apple.com/fr/mac/compare. Lire la suite…

  MacBook Air M2 MacBook Pro M2
Design nouveau ancien
Poids  plus léger : 1,24 kg moins léger : 1,4 Kg
Taille épaisseur : 1,13 cm épaisseur : 1,56 cm
Taille de l’écran Liquid Retina 13.6″ Retina 13.3″
Clavier avec touches de fonctions oui non (touch bar)
Alimentation MagSafe oui : cela libère 1 port USB-C non
Recharge rapide possible (si chargeur 35 W.) non
Qualité de la Webcam FaceTime HD 1080p FaceTime HD 720p
Silence parfait sans ventilateur avec ventilateur
Résistance à la canicule sans ventilateur avec ventilateur
Durée de vie batterie 18h 20h

 

000 - A LA UNE
0
Lectures d’été : plongez dans nos meilleures archives…

Une petite liste d’articles de « référence » à relire, si vous vous ennuyez cet été… (car moi aussi j’ai droit à des Vacances).

D’abord retour sur quelques catégories :

Tous nos « test de terrain » appareils photos, objectifs, Mac, écrans, etc… : par ici

Tous les articles sur Lightroom : ici

Tous les articles sur les Mac (quel Mac acheter ?) : ici

Tous les articles sur le Mac OSX : ici

Tous les articles sur la prise de vue photo : ici

Tous les articles sur le workflow (le flux de travail) : ici

Tous les articles sur les disques et le stockage : ici

Et nos meilleurs articles : par ici…

Et ne négligez pas notre « moteur de recherche » :  Utilisez mieux notre moteur de recherche

 

A propos de pratique photo, de techniques de prise de vue : 

Mes 10 conseils pour la photo de paysage

Mes 20 conseils pour améliorer vos photos de rue

Et si l’on oubliait le bokeh 5 minutes ?

Quelles focales choisir, pour quelle Photo ?

Photographes : oubliez ces très mauvaises habitudes !

Pratique : moins de 5 secondes pour déclencher !

Oubliez (un peu) ce bon vieux Collimateur AF Unique

Mes conseils pour photographier les zombies

Quelles Modes de prise de vue pour quelles Photos ?

Arrêtez toutes ces conneries : ne faites plus ça…

Le Canon Focus Bracketing sur le Canon EOS RP

 

A propos de cadrage, de composition  et d’exposition : 

Analyse d’image : décryptez les lignes rayonnantes

Prise de vue : osez le contre jour

Prise de vue : quelques « classiques » de composition

Prise de vue, quelques « figures imposées »

Composition : recherchez la simplicité

La photo décryptée : marché à Phnom Penh au 24 mm

La photo décryptée : le Kawa Injen en Indonésie

Et pourquoi ne pas cadrer plus souvent… verticalement ?

Vous tournez en rond ? Revenez au 35 mm f/2… ou f/1.8

 

A propos d’angle Artistique, d’intention photographique, de parcours photographique : 

Les photos doivent-elles « avoir du sens » ?

Qu’ai-je appris en 25 ans de photo professionnelle ?

7 conseils parmi d’autres si vous rêvez de devenir « Pro »

Street photo : oubliez ces tabous photographiques !

15 conseils photo idiots… à ne pas suivre !

Les photos que j’aime faire… (et autres réflexions en vrac)

Racontez des histoires en photo, ne comptez pas les pixels

De quand date votre dernière… « bonne photo » ?

Comment lutter contre l’ennui… en photographie

Sociotypes : quel photographe êtes-vous ?

 

A propos de post traitement de logiciels, de Lightroom, etc

Les 20 erreurs les plus gênantes avec Lightroom

Comment choisir : Lightroom Classic ou Lightroom (Cloud) ?

Pensez à (re) plonger régulièrement dans vos archives

Comment améliorer votre Portfolio en ligne ?

Profils Couleur pour Nikon Z6 II et Nikon Z7 II disponibles

Mes Presets AUTO ISO Adaptatifs sont disponibles

Interface de Lightroom Web, : enfin sur fond clair !

Une semaine sur Lightroom Classic avec le Macbook Air 13″ M1

Profils d’inversion pour négatifs Couleurs ou Noir et Blanc dans Lightroom

Test terrain : « mon expérience avec Adobe Portfolio »

Astuce vitale, combiner automatiquement Profil Couleur + Preset ISO Adaptatif

 

A propos de post traitement de Mac, d’écrans, d’accessoires numériques : 

Test terrain : ASUS ProArt PA329CV l’écran 4K en 32 pouces… pour tous

Macbook Pro 14″ : si vous passez la RAM à 32 Go alors passez au M1 Max ?

Mes petits disques, hubs USB-C, USB 3, petit câbles, dock USB-C, etc…

Paniqué par les délais ? Le MacBook Air M1 est en stock… et en promo !

Passer aux Mac M1 : attendre ou changer maintenant ?

MacBook Pro 14″ et 16″ M1 Pro : quelles configurations acheter ?

Une semaine sur Lightroom Classic avec le Macbook Air 13″ M1

Attention aux câbles USB-C que vous choisissez !

 

A propos des objectifs et des focales  :

Après un zoom trans standard quel second objectif ?

Ce qui compte c’est l’objectif (pas l’appareil)

Test terrain : Canon RF 14-35 mm f/4 L IS USM

Test terrain : Canon RF 70-200 mm f/4 L IS USM

Test terrain : Canon RF 24-105 mm f/4-7.1 IS STM

Test terrain : Canon RF 600 mm f/11 IS STM : léger et amusant !

Voyage : matos pas cher en cas de perte de votre reflex

Photos de paysages : pensez au téléobjectif

Prise en main du génial Canon RF 85 mm f/1.2 L IS USM DS

 

A propos de tests, matériel de prise de vue : appareils, objectifs, accessoires, drones :

Mes 10 bonnes raisons de passer aux Canon EOS R6 et R5 en 2021

Les Canon EOS R7 et EOS R10 sont-il ok… Ou fantastiques ?

Faut-il rester en reflex, ou passer en hybride Full Frame ?

Les reflex sont « bel et bien morts »… en 2021

Test terrain du drone DJI Air 2S à la Réunion

Canon EOS R5 : ses 20 atouts les plus utiles sur le terrain

Test terrain : Canon EOS R6

Guide d’achat : combien voulez-vous dépenser ?

Test terrain du Canon G5X MkII en Sulawesi

Test terrain : Canon EOS R et du RF 35 mm f/1.8 IS STM

En finir avec les Fake News à propos des équivalences entre capteur

Test terrain du Ricoh GR III à Paris

Test : 15 jours avec le Nikon Z7 à Hong Kong

Matos incontournable que j’emmène en voyage photo

Qu’y a-t-il dans mon sac photo ?

Matos photo : les pires fausses bonnes idées…

 

A propos de vous ! Des voyages, de la vie, de la planète et des vaches :

De quel voyage photo rêvez-vous aujourd’hui ?

Mon guide spécial de Tokyo, pour les photographes !

Ultimes conseils pour photographes voyageurs

Photos de voyage : conseils, astuces et réflexions…

 

Mes activités de formateur Lightroom ne me laissent plus beaucoup de temps pour préparer des dossiers d’été à l’avance. Toutefois, il existe des articles « indémodables » à relire dans nos archives. Voici quelques liens que je vous recommande ! Bonne lecture : par ici la liste… 

 

000 - Grand large
15
Comment choisir : Lightroom Classic ou Lightroom (Cloud) ?

Beaucoup de photographes hésitent au moment de débuter leur catalogage : doivent-ils choisir Lightroom Classic ou Lightroom (Cloud) ? Les vrais pro savent eux qu’il faut privilégier Lightroom Classic, qui est le « vrai Lightroom »…

Le Lightroom « Cloud » étant une version allégée (et futée) plutôt destinée aux « photographes amateurs » et adeptes du smartphone. Mais tous les autres qui ne sont ni « pro » ni « amateurs » : que doivent-ils choisir ? Commencez par relire notre article de référence : Les 20 erreurs les plus gênantes avec Lightroom ce qui vous donnera déjà des pistes et surtout ne confondez pas :

Lightroom Classic est le Lightroom sorti dès 2006 et ses descendants. Actuellement en version 11.4 (avec un logo LRC). C’est le « vrai Lightroom » historique, uniquement pour ordinateurs : Mac et PC. Il permet de stocker vos Photos localement sur disques internes et externes. Son abonnement à 11,99 € (nommé Creative Cloud pour la Photo) : inclut aussi « Lightroom Cloud » avec à 20 Go d’espace de stockage Cloud (ou 1To pour 23,99 €). Il inclut aussi Photoshop pour Mac / PC.

Lightroom (tout court) que j’appèle pour être plus clair Lightroom (Cloud) : est un second logiciel apparu en 2017 destiné au stockage des photos sur le Cloud. Actuellement en version 5.4 (avec un logo LR). Il est disponible pour ordinateurs (Mac et PC), pour iOS, Android (smartphones et tablettes). Et même Apple TV. Son abonnement à 11,99 € (nommé Lightroom 1To) : inclut 1To d’espace de stockage Cloud. Mais il n’inclut pas Lightroom Classic, ni Photoshop.

Pour plus de clarté je préfère appeler systématiquement le second : Lightroom (Cloud) avec des parenthèses (et je le place en seconde position toujours)… Car attention, ce n’est pas son nom officiel ! Son vrai nom est « Lightroom » tout court… Soyez donc bien certain de comprendre cela, avant de plonger dans mon tableau…

Tableau, que je vais (autant que possible) tenir à jour à l’avenir, afin de pointer les différences entre ces deux versions de Lightroom (en pointant notamment certains retards et certaines faiblesses de la version Cloud, qui l’handicaperont pas mal d’années encore)… Lire la suite.

000 - A LA UNE
39
Faut-il préférer le MacBook Air M2 à un MacBook Pro M1… (ou M2) ?

Petits conseils aux amis photographes qui envisagent de changer de Mac en cette fin 2022… Oui, c’est le moment ! D’autant que ce lundi : les nouveaux MacBook Air M2 ont étés annoncés (à partir de 1499 €). Mais aussi un petit MacBook Pro 13″ M2 conservant l’ancien design du MacBook Pro 13″ (avec sa Touch Bar, ce dont on pensait être guéri pourtant)…

Mais non : ne vous précipitez pas obligatoirement sur les Mac les plus « pro » et les plus chers ! Notamment pas vers le Mac Studio, que je ne recommande pas forcément aux photographes, pour diverses raisons (à ce sujet : Nouveau Mac Studio : il va tout péter. Et aussi : Quelle configuration pour votre Mac Studio ?)…

Préférez un MacBook Pro M1, ou même ce nouveau MacBook Air M2 tout juste annoncé qui a l’air sacrément attirant (bien que son prix soit plus élevé que l’ancienne version, ce qui est justifié) ! Et qui sera disponible le mois prochain en principe (encore faudrat-il que le COVID en Chine ne s’en mème pas trop)…

Et pour ceux qui n’ont pas d’énormes besoins : ne négligez pas l’option de l’ancien modèle M1, qui reste au catalogue et qui est toujours aussi « bon ». Relire : Quelle vitesse avec Lightroom Classic 10.3 optimisé Apple Silicon ? Lire la suite !

 

1 2 3 20