Catégorie : APN : Tous les autres…

000 - A LA UNE
12
Award photographiques EISA 2020-2021 et parts de marché 2019

Les Award photographiques EISA 2020-2021 sont décernés… D’habitude, il y en avait un peu pour tout le monde, mais pas cette fois ! Pas de récompense pour Olympus, ni pour Pentax / Ricoh… Et certains ne sont pas à la fête, comme Panasonic.

Par contre c’est le retour en forme pour Canon avec pas moins de 6 récompenses… Ce qui s’était d’ailleurs traduit dans les part de marché, puisque Canon avait regagné 2,4% de part de marché en 2019 et dominait le secteur avec 45,4% selon Nikkei (lire plus bas le détail). Les récompenses de l’EISA :

              – Best Professional Camera – Canon EOS-1D X Mark III

              – Best APS-C Camera – Canon EOS 90D

              – Best Camera Innovation – Canon EOS R5

              – Best Lens of the Year – Canon RF 2.8/70-200mm L IS USM

              – Best Standard Zoom Lens – Canon RF 2.8/24-70mm L IS USM

              – Best Lens Innovation – Canon 11/600mm & 11/800mm IS STM

 

Sony engrange 4 récompenses de l’EISA. L’électronicien est désormais second sur le marché photo d’après Nikkei avec 20,2% de part de marché. 

              – Best Advanced Full-Frame Camera – Sony Alpha 7R IV

              – Best Super Telephoto Zoom Lens – Sony FE 5.6-6.3/200-600mm G OSS

              – Best Wide-Angle Lens – Sony FE 1.8/20mm G

              – Best Vlogging Camera – Sony Vlog Camera ZV-1

 

Nikon ne s’en sort pas si mal, avec quatre récompense également. Bien qu’ils soient désormais derrière Sony : en 3em position avec 18,6% d’après Nikkei.

              – Best Fullframe Camera – Nikon D780

              – Best Buy Camera – Nikon Z 50

              – Best Professional Telephoto Zoom Lens – Nikon 2.8/120-300 E ED SR VR

              – Best Portrait Lens – Nikon Nikkor Z 1.8/85mm S

 

Fuji arrive derrière avec « des miettes », si l’on peut dire… 4,7% de part de marché d’après Nikkei.. Et deux récompenses de l’EISA :

              – Best Camera of the Year – Fujifilm X-T4

              – Best Compact Camera – Fujifilm X100V.

Lire la suite…

000 - A LA UNE
25
En finir avec les Fake News à propos des équivalences entre capteur

Une fois de plus, je vous propose quelques arguments pour en finir avec les Fake News, à propos des tailles de capteur et des équivalence entre : focale, ouverture, ISO et Profondeur de champs…

Que l’on me comprenne bien : je n’ai rien contre le Micro 4/3 et les petits capteurs, qui présentent des tas d’avantages, pour les gens qui ont besoin de ces « avantages » là… Par exemple le poids et la taille, mais certainement pas l’avantage d’une meilleure qualité d’image !

Pour autant, vous pouvez très bien considérer que la qualité d’image d’un capteur Micro 4/3 est « suffisante » pour votre utilisation : ça oui… Mais vous ne pouvez pas prétendre qu’elle est « équivalente » à celle d’un capteur de plus grande taille : ça non ! Plus la surface du capteur est grande : et mieux c’est pour la qualité d’image… Point barre : il n’y plus de discussion possible autour de ce sujet.

Et si vous n’y croyez pas, c’est que vous êtes dans un déni scientifique, voir dans le « révisionnisme photographique »… Mais c’est votre droit et vous pouvez même en discuter en commentaires (je n’y vois pas d’inconvénient). Pendant que nous y sommes : aller aussi visiter ces deux pages (anciennes) et lisez les commentaires qui s’y attachent :

Tableau des équivalences de focale, d’ouverture et d’ISO.

Appliquez le coefficient à la focale et à l’ouverture.

Si vous désirez un matériel plus petit, plus léger, plus adapté (parfois) à la vidéo : alors pourquoi pas le capteur Micro 4/3 ou APS-C. Nous sommes tous d’accord pour dire que vous profiterez de certains avantage… Mais pas celui de la qualité d’image, comme le démontre cette vidéo… Lire la suite.

APN : Leica
1
Venus Optics annonce le Laowa 9 mm f/5,6 FF RL

Venus Optics annonce aujourd’hui le Laowa 9 mm f/5,6 FF RL : un ultra grand angle Full Frame orthoscopique (rectiligne)… Qui est le plus large du marché avec un angle de champ de 135°, c’est énorme…

Conçu pour les boîtiers hybride, cet objectif compact ne pèse que 350 g pour une longueur de 66 mm. Vu la taille et le poids, on aimera le glisser dans le sac…

– Ultra Grand-Angle : Le premier 9mm rectiligne pour boîtiers plein format

– Compact & Léger : 350g seulement

– Angle de Champ XXL : La première optique plein format à offrir un angle de champ de 135°

– Des lentilles asphériques et en verre à dispersion faible assurent une excellente qualité d’image

– Distance de mise au point : dès 12cm du capteur

– Compatible avec la visée télémétrique (Monture Leica M)

Montures disponibles : Leica M, Monture L, Nikon Z et Sony E. Pour son lancement Venus Optics fournira avec le 9mm un nouveau porte-filtre magnétique compatible avec des filtres de 100mm de large (non fournis). Quelques exemples d’images réalisée à Hong Kong… Lire la suite !

APN : Pentax
1
Ricoh GR III « Street Edition » avec viseur optique

Vous avez aimé le Ricoh GR III ? Relire notrerécent Test terrain du Ricoh GR III à Paris… Les fans de cet appareil pourront se régaler cet été :

Puisque RICOH va sortir un Ricoh GR III « Street Edition » gris métallisé qui sera limité à 3.500 pièces pour le monde entier. Des accessoires supplémentaires sont fournis avec le RICOH GR III STREET EDITION :

– 2 batteries rechargeables DB-110

– Viseur externe GV-2 (SE)

– Dragonne en cuir véritable GS-2 (SE)

– Bague jaune orangé GN-1 (YO)

Le prix de vente conseillé est de 1.199€ T.T.C et il sera disponible à partir du 17 Juillet 2020. C’est vrai qu’il est beau… Non ? Votre avis par ici !

000 - A LA UNE
42
Un grand capteur : c’est (toujours) bien mieux !

S’il ne fallait rappeler qu’une petite chose avant l’été, c’est que « plus le capteur est grand : plus la photo est belle ! On l’avait déjà (souvent) dit : mais on le « re dit » encore…

Et cette fois-ci : une petite vidéo extrêmement bien montée le démontre, tirages à l’appui… Passionnante, comme toujours les vidéos de JP Morgan et Kenneth Merrill. A part dans le domaine de la vidéo : je ne crois plus trop à l’avenir du format Micro 4/3 en photo, si vous aviez encore des doutes, voici pourquoi. Vos commentaires par ici…

000 - A LA UNE
31
Test terrain du Ricoh GR III à Paris

Ce test terrain aurait du se dérouler en Birmanie durant trois semaines en février mars. Malheureusement, ce voyage a été annulé à la dernière minute, suite à un léger problème international de virus, dont vous avez entendu parler…

Me voici donc dans les rues de Paris (avant le confinement), pour tester le Ricoh GR III (lien vers la page du produit en Français). Et après tout c’est bien aussi… Car cet appareil est typiquement celui que les passionnés de Street Photo aiment prendre tous les jours dans leur sac « de ville »… Y compris lorsqu’ils vont au travailler, ou lorsqu’ils sortent faire une petite ballade « sans but » : les mains dans les poches.

 

On hésite pas à emporter un minuscule appareil qui rentre dans une poche. Du coup, « le meilleur appareil photo » c’est celui que l’on a toujours avec soi. Et j’ai pu maintes fois pu le vérifier : les photos vraiment originales et intéressantes : ce sont typiquement celle que l’on avait pas imaginé, pas anticipé… On voit une belle lumière, on assiste à une scène étonnante et hop : on sort l’appareil et l’on prend quelques photos en passant… A condition bien entendu que l’appareil soit « dans votre poche ». Qu’il reste rapide à dégainer, rapide à s’allumer et capable de saisir « l’instant décisif » cher à Henri Cartier-Bresson.

 

 

C’est à ce moment précisément : que beaucoup répondent qu’ils disposent depuis quelques années de l’appareil intégré à leur téléphone, dont la qualité n’est pas si mauvaise… Toutefois, si elle est parfois suffisante, elle n’a absolument rien à voir avec ce que donne (par exemple) : un capteur APS-C de 24 Megapixels, placé derrière un excellent 28 mm f/2.8 stabilisé. Et souvent l’image issue d’un téléphone s’avère finalement un peu décevante : caricaturale, artificielle et bruité dès que la lumière manque… Ne parlons même pas de la « réactivité », de la possibilité de jouer avec la profondeur de champs, des options de bracketing, de la possibilité de shooter en RAW, etc… Autant de caractéristiques « photographiques » qui me permettent d’affirmer (en 2020) que :

actuellement et contrairement à ce qu’espèrent faire croire les fabricants de smartphone : lorsqu’il s’agit de faire de la « vraie photo », absolument aucun smartphone n’est en mesure d’arriver à la cheville d’un authentique appareil photo, notamment s’il est équipé d’un capteur APS-C…

Fermons donc ce débat, avant de commencer cet article. Le Ricoh GR III est typiquement l’appareil du « citadin photographe passionné » ; ou du « photographe citadin convaincu » si vous préférez… Toujours prêt à noter quelque chose dans son « calepin photographique ». Ce que l’on comprend bien en suivant le « Blog officiel du Ricoh GR » qui est très sympa et une véritable source d’inspiration…

Mais sachez le : si vous êtes « habitué » à utiliser un zoom : commencer à faire (soudain) de la photo avec un 28 mm fixe… Voilà un exercice qui vous semblera très spécial, éventuellement un peu frustrant, mais certainement très formateur. Vous ne prendrez pas du tout le même genre de photos : certains types d’images vous seront difficiles, ou même « interdites »… Il est beaucoup de situation (spécialement en voyage) ou la polyvalence d’un zoom est intéressante (sinon indispensable). En ce sens, je trouve que le Ricoh GR III fait une assez bonne équipe avec mon Canon G5X MkII (relire le Test terrain en Sulawesi ici). Le premier serait un appareil de « ville »… Et le second un appareil « de voyage » ! Je vois une subtile nuance entre les deux… Lire la suite.

000 - A LA UNE
24
Fuji X100V : que de progrès depuis ce X100 (raté)

Il faut savoir rendre à César… Lorsque l’on voit les très nombreuses améliorations qui ont été faites par Fuji sur les 5 versions successives de leur fameux Fuji X100 (et spécialement la toute dernière) : on comprend mieux pourquoi j’avais détesté la première version…

Que j’avais très sévèrement critiqué à l’époque (en 2011) ici : Fuji X-100 : prometteur… mais raté ! Ce qui m’avait été très souvent reproché (j’ai même reçu des insultes par mail suite à cet article et on m’a même exclu d’un groupe Fuji sur Facebook : imaginez l’intolérance ;-) Oui, mais voilà : j’avais pourtant 100 fois raison…

D’ailleurs Chris Nichols de DPreview avoue dans cette vidéo (à 11.47) qu’il n’a jamais été un fan de ce modèle à titre personnel… Tout comme moi. Je suis d’ailleurs souvent d’accord avec les points de vue de Chris qui ne sont pas les points de vue « habituels » du reste du staff DPreview (au passage, lui n’ont pas n’a pas trop aimé l’expérimentation « incongrue pour le moins » que Fuji à commise sur l’écran du X-PRO 3 : Coup de folie : cacher l’écran du X-Pro 3 ).

Et au cours des années suivantes : je n’ai pas rencontré beaucoup d’utilisateur de ce premier Fuji X100… Car j’ai surtout rencontré énormément « d’ex-utilisateurs » du premier Fuji X-100. Oui, autour de moi : énormément de gens l’avaient revendu… Au bout de 12 ou 24 mois seulement. Et ils ont eu raisons !

J’espère qu’il n’arrivera pas la même chose au nouveau Fuji X100V… Mais cela ne risque pas je pense, car le chemin parcouru par Fuji est immense. Ce nouveau Fuji X100 V est très bien équipé, il est magnifique et devrait convaincre beaucoup plus facilement que son lointain ancêtre.

Pour autant, j’ai lu cet intéressant point de vue chez Dpreview, de quelqu’un qui apparement n’approuve pas la totalité des choix faits par Fuji pour son nouveau venu. On peut notamment être étonné / inquiet de la disparition du Touch Pad à l’arrière : pas moins de 5 boutons programmables qui disparaissent (c’est à tester à l’usage). Que l’on repense par exemple à cette molette de réglage des ISO qui était catastrophique sur les premiers X100… et qui ne l’est plus (plus autant).

Au final, ce Fuji X100 V devrait séduire : notamment grâce à un objectif en très gros progrès, grâce à un meilleur viseur et surtout grâce à un écran (enfin) orientable qui fait réellement défaut à nombre des ses compétiteurs de la même « famille »… Je veux parler de cette « famille » des appareils « compacts experts » à grands capteurs, qui sont destinés plutôt à la « street photographie »…

Comme le Leica Q II, ou le Ricoh GR III. Des appareils de prix différents, mais qui tous sont dépourvus d’écrans orientables : ce qui est vraiment dommage lorsque l’on aime la street photographie. Lire la suite…

000 - Grand large
20
Et pourquoi ne pas cadrer plus souvent… verticalement ?

J’ai toujours adoré le cadrage en vertical… Il faut dire qu’à une certaine époque, lorsque je pigeais principalement pour la presse écrite dans les années 90 (avant Internet imaginez un peu) : je ne rêvais que de faire la « Couv ».

La « Couv » ou la « Une », qui est un terme un peu plus ancien encore… Une belle « Couv » c’était le graal et l’accomplissement de tout photographe de presse. Cela n’arrivait pas très souvent, mais j’ai quand même eu eu quelques belles « couv » à l’occasion… celle-ci par exemple :

Mais revenons au présent : pourquoi ne pas cadrer plus souvent verticalement ? Avez-vous des raisons précises, pour expliquer que vous ne le faites pas très souvent ?

De quoi avez vous peur ? Peut-être que vos images verticales ne soient pas assez « pratiques » à publier sur Instagram ? Personnellement Instagram ne m’a jamais séduit… Mais si vous pensez à Facebook par exemple : ça se passe très bien pour les images verticales. Qui seront même « plus visibles » et plus grandes que les horizontales…

L’utilisation éventuellement plus fréquente à l’avenir de tablettes pour trier vos photos (avec Lightroom Mobile par exemple), vous encouragera peut-être à davantage pratiquer le cadrage vertical… Car la tablette se tourne dans tous les sens, contrairement à l’écran de votre Mac ou PC.

Je ne crois pas que le cadrage vertical appartienne au passé. Même si temporairement on peut admettre qu’il n’est plus vraiment « à la mode », contrairement au cadrage carré par exemple. Mais la mode : c’est tout ce qui se démode… Et vouloir être « dans le vent », n’est qu’une ambition de feuille morte (on en voit voler pas mal dans le monde de la photo). Lire la suite…

APN : Canon
5
Découverte : Yasuhara Anthy 35 mm f/1.8 monture Canon RF

Je n’avais jamais entendu parler de ce petit fabricant Japonais : Yasuhara qui ne semble pas diffusé en Europe. Il produit ce joli Anthy 35 mm f/1.8 en montures RF, Z et FE. Entièrement métallique, à mise au point manuelle, qui de plus est vraiment peu coûteux : 299€.

Le Yasuhara Anthy 35mm F1.8 dispose d’un bague de mise au point (manuelle) très moelleuse visiblement, une bague de réglage de l’ouverture et même un pare-soleil intégré très astucieux ! C’est charmant…

A noter que cet objectif n’est équipé d’aucuns contacts électroniques, il ne communique donc pas avec l’appareil, ce qui interdit l’utilisation de la « fourchette » d’aide à la mise au point. Par contre le « Focus Peaking » fonctionne (surlignage des zones nettes dans le viseur et sur l’écran : au choix en rouge, vert ou jaune sur l’EOS R).

Se limiter de temps en temps à l’utilisation d’un 35 mm, est une très bonne idée, relire : Vous tournez en rond, revenez au 35 mm f/2… ou f/1.8. Cet objectif « rétro » intéressera les photographes qui désirent revenir à un style de prise de vue « rétro » : pilotage de l’ouverture par une « bague clicable orthodoxe » et mise au point manuelle à l’aide d’une « bague mécanique traditionnelle »… Je suis passé par là, et j’en suis revenu car c’est beaucoup trop lent ! Lire la suite.

000 - A LA UNE
34
A quel point la taille de capteur affecte la profondeur de champs

On le répète depuis des années : la taille de capteur a bien un effet sur la profondeur de champs… Comme cette vidéo le démontre.

Mais cette différence est-elle suffisamment importante selon vous, pour justifier de préférer l’APS-C au Micro 4/3 ? Ou même : d’adopter le Full Frame, de préférence à l’APS-C que vous utilisiez depuis des années… Et bien c’est à vous de décider !

D’autant qu’en ce moment (et dans les années qui viennent) de nombreux photographes s’apprêtent à passer progressivement d’équipements reflex, à des équipements hybrides… C’est donc une occasion nouvelle d’hésiter entre APS-C et Full Frame. Il est vrai que ces derniers sont (pour certains) à peine plus encombrants que les APS-C que l’on utilisait il y a 10 ou 15 ans… Lire la suite...

000 - A LA UNE
29
Bientôt quatre objectifs Sigma pour hybrides Full Frame

Sigma annoncerait très bientôt (le 11 juillet) quatre objectifs Full Frame professionnels, conçus spécialement pour les hybrides Full Frame…

Ils seront probablement déclinés en plusieurs montures : d’abord en Sony E et certainement monture L-Mount (Panasonic / Leica / Sigma)… Et peut-être un peu plus tard ; en version Canon RF et Nikon Z. On peut compter semble-t-il sur ces quatre références :

Sigma 35 mm f/1.2
Sigma 45 mm f/2.8
Sigma 14-24 mm f/2.8
Sigma 24-70 mm f/2.8

Voilà qui va intéresser du monde ! Notamment chez Canon et Nikon… Ou l’on manque un peu de variété pour le moment (mais patience le catalogue va se remplir très vite). Signe des temps : ces objectifs spécialement calculés pour les hybrides Full Frame, n’auront pas de déclinaisons reflex. Lire la suite…

000 - Grand large
9
Achetez en ligne sur une boutique Française : Digixo

Vous êtes nombreux à regretter, que jusqu’alors je n’ai pu proposer, que des liens vers la boutique américaine Amazon.fr. Mais heureusement : cela va changer…

Bonne nouvelle : nous mettons en place avec le site Français Digixo, une série de liens (et bientôt un champ de recherche), qui permettront à nos lecteurs de soutenir notre blog en achetant leur matériel photo en ligne via Digixo : une boutique située en France. Le pourcentage que touchera Photoetmac grâce à vos achats sera d’ailleurs légèrement supérieur à ce que Amazon nous rapportait jusqu’à présent. Aucune raison donc, de ne pas privilégier Digixo pour vos achats

Je vous propose donc une première série de produits que j’ai sélectionné pour leur qualité… Et que vous trouverez à des tarifs intéressants chez Digixo. En suivant ces liens, vous permettez à Photoetmac d’exister.

De nombreux liens nouveaux seront ajoutés très bientôt (c’est un peu de boulot). Si vous souhaitez acheter un produit particulier que je n’aurais pas encore listé : envoyez moi un petit message. Et j’ajouterais un lien rien que pour vous.  Lire la suite…

000 - A LA UNE
37
Full Frame ou APS-C ? Quel est votre choix ?

Le débat APS-C contre Full Frame, dure depuis plusieurs années. Mais récemment, il a rebondi, avec l’arrivée de Canon et Nikon sur le marché des hybrides Full Frame…

Un des paramètres important est le prix d’achat du boitier et des objectifs. Et c’est pour cela que j’ai crée ces deux articles, présentant divers tableaux de prix pour chaque catégorie d’objectifs, afin de pouvoir comparer et se faire une idée :

1 – Combien coute un équipement Photo APS-C dans chaque marque ?

2 – Combien coute un équipement Full Frame pour chaque marque ?

Alors, après avoir étudié le prix de votre équipement photo idéal, en tenant compte de votre budget bien entendu… Qu’en dites-vous ? Restez-vous partisans de l’APS-C ? Ou… du Full Frame ?

000 - A LA UNE
12
Combien pour un appareil Photo APS-C selon les marques ?

Imaginez que vous souhaitiez vous équiper en repartant de zéro et en visant un équipement plutôt haut de gamme, basé sur un capteur APS-C… J’ai sorti ma calculette et commencé à faire les comptes, pour les différentes configurations hybrides / reflex, chez différentes marques…

Pour le même exercice avec capteur Full Frame, rendez-vous ici : Combien coute un équipement Full Frame complet dans chaque marque ?  Bien entendu un tel exercice se limite à un certains nombre d’objectifs « classiques », utilisés par la majorité des photographes… Il ne peut prendre en compote la totalité des options et préférences. Il faudra continuer votre enquête vous même, pour les cas « particuliers ».

Ceci est une base de réflexion, rien de plus… Mais c’est déjà un énorme travail, que vous n’aurez pas à refaire. Pour faire simple : je me suis mis dans le cas de figure qui correspondrait à une pratique polyvalente, en ne visant pas obligatoirement les matériels les plus chers, ni les moins coûteux systématiquement…

J’ai plutôt visé les matériels les plus incontournables, que je choisirai peut-être pour moi même…. Ce qui m’a permis de concevoir trois configurations classiques : d’abord une configuration « en kit » peu couteuse. Puis une configuration « minimale » incluant 3 objectifs. Et enfin, une configuration professionnelle « de base » incluant 5 objectifs…

Il s’agit ici de capteurs APS-C, donc relisez attentivement cet ancien article, ou l’on aborde la question des équivalences de focale et d’ouverture : Tableau des équivalences de focales, d’ouverture et de ISO. Car travailler en APS-C, ce n’est pas la même chose que travailler en Full Frame…

Enfin, j’ai pointé chaque modèle sur Amazon (ou les prix évoluent chaque jour) ce qui me permet de tenir à jour ce tableau facilement.Si vous constatez qu’un prix a (beaucoup) changé merci de me le signaler.

Bon à savoir : chaque lien rapporte quelques euro à votre site préféré lorsque vous achetez du matériel en les utilisant. Lire la suite…

1 2 3 6