Catégorie : 000 – Grand large

000 - A LA UNE
29
La règle des tiers est une catastrophe pour vos photos

Mettons immédiatement les pieds dans le plat : cette (soi-disant) règle des tiers n’a été inventée QUE pour éviter aux débutants de faire des photos systématiquement ratées ou maladroites… Mais oubliez-là !

Car elle n’a pas été faite pour aider les « photographes » à créer des photos intéressantes… Elle aurait plutôt tendance à vous pousser à produire des images systématiquement ennuyeuses : du moins si vous l’appliquez aveuglément et systématiquement.

La règle des tiers est à l’apprentissage de la photo, ce que le « chasse neige » est à l’apprentissage du ski… Un « basique » bien utile aux débutants, dont on ne se servira plus beaucoup ensuite…

Comment cette règle des tiers a-t-elle été inventée alors ? Et bien tout simplement je suppose que l’on a dû remarquer que : « souvent » d’excellentes images obéissent à ce type de proportions avec des point forts de l’image situés aux « tiers »… Toutefois cette réalité (si tant est qu’elle existe) : n’implique aucunement que la respecter va créer forcément d’excellentes images… Car on oublie aussi de préciser, que beaucoup d’excellentes images « n’obéissent pas » à cette règle des tiers.

Prenons une métaphore pour expliquer ce paradoxe… On remarque que les voitures qui gagnent des courses sont souvent peintes en rouge (vrai)… Mais pourtant : cela n’implique pas qu’en peignant votre voiture en rouge vous ayez soudain « plus de chances » de gagner des courses (sans même imaginer que toute le monde peigne sa voiture en rouge également). Tout juste les statistiques des assurances auraient-elle tendance à démontrer que les voitures rouges, provoquent plus souvent des accidents que les voitures d’autres couleurs.

Je rebondis aussi sur cette idée amusante : imaginez que toutes les photographes utilisent la règle des tiers (ou se mettaient à peindre leur voiture en rouge ! )… Comment produiraient-ils alors des photos plus intéressantes, que leur voisin ? La « banalité » n’est pas le meilleur moyen d’attirer l’attention sur vos photos.  Lire la suite.

000 - A LA UNE
66
11 raisons de préférer un Mac à un PC en 2022

Mac ou PC ? Jamais il n’a été aussi intéressant de se poser cette question, à une époque ou les prix remontent en flèche en modifiant nos repères… Peut-être l’augmentation récente du prix des iPhones 14 vous pousserait-elle à revoir vos priorités ? Et même à vous interroger sur les raisons pour lesquelles vous restez encore chez Apple, depuis toutes ces années ?

Peut-être hésitez-vous à envisager de passer sur PC en espérant payer moins cher à l’avenir ? Car vous redoutez que les prix des prochains MacBook Pro M2 augmentent dans la même proportion, que ceux des récents MacBook Air M2 par rapport aux MacBook Air M1 de 2020 ? Pas de panique, nous allons parler prix ci-dessous : en essayer d’expliquer pourquoi payer un peu plus cher pour un Mac : revient probablement « moins cher » à long terme…

Peut-être d’ailleurs : ne faudra-t-il pas trop attendre avant de s’équiper ! Car tous les appareils électroniques devraient couter plus cher à l’avenir (les bons PC aussi)… Comme expliqué ici : Les 13 erreurs à ne pas commettre en achetant votre Mac.

Le débat Mac PC est par ailleurs revenu sur le devant de la scène pour une autre raison : l’intégralité de la gamme Mac sera bientôt passée aux puces Apple Silicon, voyant leur performances s’envoler, souvent jusqu’a dépasser celles des PC. Ce qui rend l’hésitation entre Mac et PC encore plus aigüe… Lire la suite.

Voilà des années que je voulais traiter cette vieille problématique : Mac ou PC ? Malheureusement pour la traiter à fond : il faudrait un article très ambitieux, nécessitant un grand tableau comparatif dans ce genre, Comment choisir, Lightroom Classic ou Lightroom ? Je n’ai pas le courage de m’y coller : ce serait très complexe, je m’exposerai à de nombreuses critiques (en cas d’erreur à propos des PC)… Et surtout : l’ensemble serait probablement démodé assez rapidement !

A la place je vous propose donc une autre façon de voir les choses : les 11 raisons qui me font (vraiment) préférer le Mac au PC… Tout ce qui va suivre n’est que mon point de vue d’utilisateurs de Mac, qui connait un peu le monde PC… Mais beaucoup mieux l’univers Mac. Vos réactions et argument (pour ou contre), sont attendues en commentaires. Notamment si vous souhaitez compléter les arguments « en faveur » du PC : je pourrait le faire suite à vos remarques…  Lire la suite.

 

000 - A LA UNE
34
Les 13 erreurs à ne pas commettre en achetant votre Mac

C’est la rentrée et pas mal de photographes doivent changer leur Mac, c’est de saison… Mais aussi des étudiants qui ont besoin d’une machine neuve, ou d’occasion. L’occasion pour moi de partager quelques conseils…  Et si vous avez des questions ou des remarques : n’hésitez pas à les poster en commentaires

1 – N’attendez surtout pas… que le prix baisse ! Peut-être n’avez-vous pas suivi l’actualité et l’effondrement de l’Euro face au Dollar depuis un an ? Sans parler de tout le reste : COVID, Ukraine, inflation, tensions à Taïwan ? Le prix de tous les matériels électroniques, ne devrait donc pas baisser dans les mois et les années à venir… Seule leur qualité peut éventuellement progresser. Mais cela aura un coût : par exemple le passage à une gravure à 3 nm. pourrait nous coûter cher. Lire la suite…

000 - A LA UNE
13
Test Terrain du Canon RF 50 mm f/1.8 STM : craquez !

Annoncé en novembre 2020, ce minuscule objectif pancake : est l’objectif Canon RF le plus vendu au monde. A ce prix là il faut être « insensible » au charme discret et bourgeois du 50 mm… pour ne pas craquer !

Ses ancêtres EF 50 mm f/1.8 pour reflex EOS – qui n’étaient pas « pancake –  était déjà les best sellers de la gamme EF, j’ai du acheter mon premier en 1993… Ils étaient même les plus vendus de tous les objectifs dans le monde : toutes marques et tous systèmes confondue. Ce qui place la barre très haut pour cet objectif minuscule : le plus simple, le plus basique, mais pas le moins utile…

Dans le même goût on lira le Test récent de l’indispensable RF 16 mm f/2.8 STM (que j’ai testé en Thailande en même temps que j’ai testé le Canon EOS R7)… Ce minuscule pancake « ultra grand angle » qui adopte le même « form factor », mais qui est lui totalement inédit par le choix d’une focale très audacieuse…

 
 

 

Une fiche technique toute simple – Il ne pèse que 160 gr : c’est vraiment minuscule ! Mais attention, il n’est pas stabilisé… Donc, si le capteur de votre appareil n’est pas stabilisé (EOS R, EOS RP et EOS R10) : révisez la règle du « un sur la focale » : ce qui n’est pas sorcier au 50 mm (au 50 mm visez autant que possible une vitesse de 1/50 sec ou davantage).

Sinon, utilisez un Canon EOS R5, R6 ou R7 dont les capteurs sont stabilisés, ce qui permet de gagner jusqu’à 5 stops en vitesse avec des objectifs non stabilisés… Et jusqu’à 7 ou 8 stops avec les objectifs IS.Le prix de ce Canon RF 50 mm f/1.8 STM est vraiment très accessible : 229€  c’est cadeau ! Canon développe depuis peu une gamme d’objectifs RF fixes : à prix doux… Pour les anciens utilisateurs de reflex, le passage aux hybrides EOS R me semble désormais une évidence. Les résultats sont meilleurs qu’en reflex, l’ergonomie a progressé et votre sac photo s’est beaucoup allégé ! Retour sur la fiche technique (et chez Canon la page des caractéristiques détaillées est par ici)… Lire la suite.

000 - A LA UNE
32
Test Terrain du Canon RF 16 mm f/2.8 STM : indispensable !

Première particularité spectaculaire de ce Canon RF 16 mm f/2.8 STM annoncé en septembre 2021 : il est incroyablement compact et léger. Seulement 165 gr c’est presque ridicule… Seconde particularité qui intéressera du monde, ce RF 16 mm f/2.8 est très bon marché, presque donné à seulement 350 €.

Mais que vaut-il sur le terrain ? C’est ce que j’ai voulu tester sur le long terme, au cours d’un voyage en Thailande qui m’a permis de tester également le Canon EOS R7. Rappelons que les premières impressions avaient été bonnes lors des premières essais à Paris : relire Test en cours : le Canon RF 16 mm f/2.8 STM… et Retour d’un lecteur sur le petit Canon RF 16 mm f/2.8.

 

 

Ce qui m’a séduit dans le concept, c’est que ce Canon RF 16 mm f/2.8 STM répond à une problématique à laquelle aucun objectif Canon ne répondait jusqu’à présent : disposer en permanence dans mon sac photo d’un « complément » ultra grand angle… Avant lui : il fallait obligatoirement se charger d’un objectif fixe ou d’un zoom ultra grand angle beaucoup plus lourd et beaucoup plus cher. Relire à ce sujet notre Test terrain de l’incroyable Canon RF 14-35 mm f/4 L IS USM datant de l’été 2021… Ou le récent  Test Terrain du zoom manuel Laowa 12-24 mm f/5.6. Ou même ce test de l’été 2020 du Samyang 14mm f/2.8 AF.

Et pour remonter à beaucoup plus ancien, relire éventuellement mon « coup de coeur » de 2016, pour un certain Sigma 24 mm f/1.4 Art, mon objectif préféré. Bien entendu « tout change si vite » : et ce Sigma 24 mm n’est resté mon objectif préféré que quelques années. Car finalement pas si léger… Et de plus en plus sérieusement concurrencé par la qualité des zoom 24-70 mm, ou 24-105 mm. Mais revenons au Canon RF 16 mm f/2.8 USM.

Il est minuscule : il est léger, il est mignon – Je crois que pour certains photographes un peu débrouillards,  ce RF 16 mm pourrait en grande partie se substituer à un zoom ultra grand angle, type 16-35 mm… Même s’il implique certains défauts et limites qui affectent beaucoup moins les objectifs ultra Grand angles plus professionnels : plus couteux et plus lourds.

En effet, si vous disposez par ailleurs d’un zoom 24-105 mm, ou d’un objectif fixe de 24 mm : alors vous n’avez pas « impérativement » besoin de toutes les focales entre 16 et 24 mm… Car généralement, quelques « pas en avant » ou « pas en arrière » suffisent pour ajuster votre cadrage. Ensuite l’outil recadrage de votre logiciel fera le reste. Sa fiche technique est inédite. Lire la suite…

000 - A LA UNE
10
Test Terrain du Laowa 12-24 mm f/5.6 en monture Canon RF

Annoncé au début de l’été 2022 (relire : Zoom ultra grand-angle Laowa 12-24 mm f/5.6), ce zoom ultra grand angle Laowa 12-24 mm f/5.6 à mise au point manuelle est actuellement sans équivalent sur le marché et intrigue beaucoup de photographes… Mais sera-t-il intéressant pour vous ? C’est ce que l’on va essayer de déterminer en le testant sur le terrain pendant un mois en Thaïlande… (à lire également : notre grand Test terrain du Canon EOS R7 utilisé durant un mois en Thailande).

 

 
 
 

Un objectif surprenant… et plutôt sexy – Il est vrai qu’il est unique et étonnant, d’abord par cette plage focale inédite de 12-24 mm. Ensuite par le choix d’une ouverture constante (f/5.6) qui très pratique… (même si elle peut sembler pas si lumineuse lorsque l’on est habitué à f/4 constant)… Les spécifications principales sont les suivantes :

 

• Plage de focale 12mm à 24mm : ultra grand-angle : 84° à 121.9°.

• Ouverture constante : f/5.6.

• Distance MAP mini : 15 cm.

• Compact : ⌀ 69.4 x 84 mm.

• Poids : 497 g.

• Filtre 77mm avec pare-soleil.

• Effet « Sunstars » à 10 branches.

• Traitement hydrophobe et anti-poussière de la lentille frontale.

Cet objectif est étonnant par sa très belle construction et une finition exemplaire. Etonnant par son poids contenu de 497 gr. alors que les zoom ultra grand angles sont de « gros engins » généralement. Toutefois, comme il est très compact, il semble « assez dense » : ce qui plaira aux amateur de beaux objets. Venus Optics le propose en 4 montures : ce Laowa 12-24mm f/5.6 a été spécialement conçu pour les boîtiers hybrides plein format : Canon RF, Nikon Z, Leica M et Sony FE.  Lire la suite…

000 - A LA UNE
2
Lightroom Classic 11.5 mise à jour de aout 2022

Mise à jour de maintenance en Lightroom Classic 11.5 (aout 2022) et Lightroom desktop 5.5, ACR 14.5, Lightroom mobile 7.5 (iOS, Android, ChromeOS. Qui ne compte que trois petites nouveautés. 

D’abord, la possibilité d’ajouter une colonne à droite ou à gauche dans le filtre de Métadonnées… Bon, ça ne casse pas trois pates à un canard, mais c’est toujours une petite amélioration bonne à prendre (lire : ajouter la colonne de gauche aux filtres de bibliothèque)… Très anecdotique également : l’ajout des filtres de type de media directement dans le Film fixe (éventuellement utile ponctuellement).

Et à partir de Lightroom Classic 11.5 vous pouvez : Accorder des autorisations pour optimiser les performances sur macOS. Ce qui permet de régler de petit problème récurrents de droits d’écriture que rencontraient les utilisateurs peu expérimentés sur Mac OS… Et c’est tout pour les fonctions.

Le reste est surtout de la correction de bugs : par ici pour la liste détaillée des petits correctifs de bugs (en Anglais, car elle n’est plus disponible sur le site Français d’Adobe). 

C’est tout ! Alors pensez à relire notre article qui détaillait les « nombreuses » amélioration apportées par la précédente mise à jour : là c’était « du lourd » par contre : Lightroom Classic 11.4 mise à jour de juin 2022. Et aussi celui-ci qui est récent : Comment choisir : Lightroom Classic ou Lightroom (Cloud) ? 

Terminons avec la prise en charge de nouveaux appareils et objectifs : deux smartphones à signaler… Mais également deux objectifs Canon RF : le RF 15-30mm F4.5-6.3 IS STM et le RF 24mm F1.8 MACRO IS STM. Par ici la liste des RAW des appareils photos supportés et par là celle des profiles d’objectifs corrigés. La grosse mise à jour sera pour la prochaine fois (d’ici fin 2022). Lire la suite…

000 - A LA UNE
59
Test terrain du Canon EOS R7 en Thailande – Partie 1

Alors que les livraisons du Canon EOS R7 n’ont même pas encore commencé en cette fin juillet 2022 (il est vrai que l’annonce des EOS R10 et EOS R7 est encore récente), j’ai pu emporter un exemplaire de pré-série (quasi définitif) en Thailande… Histoire de réaliser un test terrain et vous livrer mes impressions au plus vite.

Contrairement à l’habitude, je ne vais pas attendre d’avoir testé « tout » l’appareil pour livrer une vue d’ensemble… Je vais procéder en deux épisodes, en commençant par les points les plus remarquables au fur et à mesure de mes découvertes du Canon EOS R7 (boîtier proposé nu à 1.499 € avec bague AF/RF). Ce qui me semble un prix très raisonnable, avant même de commencer le test… J’espère d’ailleurs à la rentrée tester également le Canon EOS R10 (proposé 989 € nu avec la bague EF/RF) qui partage de nombreuses caractéristiques avec ses grands frères : notamment cet Autofocus de compétition.

Je n’ai malheureusement pas pu emporter en Thailande les deux petits zooms RF-S (d’entrée de gamme) annoncés en même temps que les EOS R7 et EOS R10 : le RF-S 18-45mm f/4.5-6.3 IS STM et le RF-S 18-150mm f/3.5-6.3 IS STM… Et j’aurais vraiment adoré tester le récent RF 24 mm f/1.8 Macro IS STM (dispo fin août 2022 au prix conseillé de 749 €TTC)… Et le petit zoom d’entrée de gamme : RF 15-30 mm f/4.5-6.3 IS STM qui sera dispo fin septembre 2022 au prix conseillé de 699 €TTC).

Car ceux-là feraient une équipe d’enfer avec un capteur APS-C : en donnant un équivalent 38 mm (autant dire 40 mm) pour le premier… Et l’équivalent d’un 24-48 mm pour le second : celui-ci aurait donc été un excellent « zoom de base » pour l’EOS R7 (qui m’aura un peu manqué). Mais on verra ça à l’automne.

Un Canon EOS R5 : en « miniature » ! Ce Canon EOS R7 est avant tout un « petit » EOS R5 / EOS R6… Ou disons un « proche cousin » de ces deux modèles, avec lesquels il partage de nombreuses similitudes… Inutile donc de revenir en détail sur de nombreux aspects (relisez pour la peine notre Test terrain du génial Canon EOS R6). Par exemple : il partage les même batteries (compatibles) et les même chargeurs que les EOS R, R5, R6. Eux même compatibles avec les EOS 5D, 6D, etc… C’est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup ! En voyage, c’est tellement pratique de n’emporter qu’un seul type de chargeur.

Nous allons pointer dans cet article quelques différences et quelques nouveautés, qui sont très appréciables : notamment au niveau de l’ergonomie. Pour découvrir la liste des caractéristiques les plus intéressantes de cet appareil, relisez : Les Canon EOS R7 et EOS R10 sont-il OK, ou fantastiques ?

Mais commençons cet article par évoquer la prise en main que j’ai trouvé excellente. Le grip, plus petit que celui de l’EOS R5 est parfaitement dessiné. Canon a mis quelques décennies d’expérience dans ce boîtier. La texture de surface est plutôt agréable, à des années lumières des EOS « à deux chiffres » des années 2010… Si l’on fait abstraction de la qualité du viseur (un peu en retrait) ; on retrouve vraiment les sensations d’utilisation de l’EOS R5 / R6, mais avec un gain de poids assez sensible.

Ajoutons aussi le fait que ce boîtier est « tropicalisé » et qu’il dispose d’un volet de protection du capteur : c’est toujours rassurant en voyage… Mais aussi que aucune « poignée grip verticale » ne semble prévue pour ce boîtier (je n’en utilise jamais).

Un nouveau capteur APS-C de 32 Mpixels qui marche… aussi bien qu’espéré ! On peut toujours compter sur l’excellent format compressé C-RAW, qui est un gros avantage pour Canon (selon moi)… Et qui est systématiquement proposé depuis plusieurs années sur tous les nouveaux Canon : je l’utilise systématiquement. Les RAW du Canon EOS R7 pèsent en moyenne entre 10 Mo et 24 Mo (selon le contenu des photos) : c’est très léger pour 32 Mpixels. –  Lire la suite…

000 - A LA UNE
12
Test terrain du Canon EOS R7 : pour très bientôt !

Encore quelques jours de patience, avant de découvrir la première partie de mon Test terrain du Canon EOS R7 : encore quelques détails de rédaction, encore quelques images à uploader… Revenez bientôt ici !

Petit « spoiler alerte » : message à ceux qui hésitaient à le commander et attendaient les premiers tests : alors n’attendez plus et n’hésitez plus… Cet EOS R7 est fantastique, vous pouvez le commander les yeux fermés, vous ne le regretterez pas… Il dépasse de loin, ce à quoi on pouvait s’attendre. La qualité d’image est au rendez-vous : au dessus de la précédente génération de reflex APS-C… La colorimétrie similaires à celle de l’EOS R5 / EOS R6, j’ai pu refaire des Profiles Lightroom spécifiques à l’EOS R7 très facilement du coup.

Quand à l’Autofocus : il dépasse tout ce que j’ai pu essayer jusqu’alors… Y compris l’EOS R5 et l’EOS R6, grâce à une petite fonctionnalité nouvelle et si pratique, que l’on se demande pourquoi on en avait été privé jusqu’à présent (y compris sur l’EOS R5 / EOS R6). Cette fonctionnalité : personne n’a encore parlé et je vous l’expliquerai cela dans quelques jours… Quelques images pour vous faire patienter un peu :

Avec le petit RF 16 mm f/2.8 STM (pancake) qui se transforme en 26 mm sur le capteur APS-C de l’EOS R7… Celui-ci vous sera indispensable !

Avec le RF 70-200 mm f/4 L IS USM : réussir un portrait sur le vif, est presque trop facile !

Avec le RF 24-105 mm f/4-7.1 STM… L’AF s’accroche sur le visage : c’est incroyable de facilité. L’AF détection du visage marche vraiment très bien, même dans la pénombre… Ici il a immédiatement mis au point : parfaitement au bon endroit. J’étais encore en Mode Tous les Collimateurs Automatiques. Lire la suite…

000 - A LA UNE
7
Bonne vacances à tous… test terrain en cours !

Comme vous pouvez le constater, je suis un peu occupé en ce moment… Notamment à tester le Canon EOS R7 en Thailande et le petit Canon RF 16 mm f/2.8 STM ! Mais aussi le petit zoom manuel Laowa 12-24mm f/5.6, spécialement conçu pour les boîtiers hybrides plein format : Canon RF, Nikon Z, Leica M et Sony FE (il sera disponible fin Août)…

Mais je vous en reparlerai en temps utile. Voici d’ailleurs une scène photographiée ce matin, particulièrement intéressante pour tester cet Ultra Grand angle. Puis pour tester mon nouveau masque Cressi Big Eyes Evolution (très confortable ;-) Bonne vaccances à tous… Et n’oubliez pas sur la plage, quelques Lectures d’été : plongez dans nos meilleures archives…

 

000 - A LA UNE
9
Canon RF 24 mm f/1.8 Macro IS STM et RF 15-30 mm f/4.5-6.3 IS STM

Annoncés ce 12 juillet 2022, voici donc deux nouveaux objectifs grand-angles légers et accessibles, qui vont certainement ravir les utilisateurs de Canon EOS R.

Il s’agit du Canon RF 24 mm f/1.8 Macro IS STM, un cousin du bien connu depuis 2018 : RF 35 mm f/1.8 IS STM (relire le Test du Canon EOS R et du RF 35 mm f/1.8 IS)… Et du zoom Canon RF 15-30 mm f/4.5-6.3 IS STM, qui devrait être très apprécié également. Lire la suite…

• RF 24 mm f/1.8 MACRO IS STM : dispo fin août 2022. Prix conseillé 749,99 €TTC.

• RF 15-30 mm f/4.5-6.3 IS STM : dispo fin septembre 2022. Prix conseillé 699,99 €TTC.

Canon RF 24mm F/1.8 Macro IS STM : Lire la suite…

Canon RF 15-30mm F/4.5-6.3 IS STM : Lire la suite…

000 - A LA UNE
2
Zoom ultra grand-angle Laowa 12-24 mm f/5.6 (RF, Z, M, FE)

Du nouveau chez Venus Optics qui propose dans 4 montures, un nouveau zoom Ultra Grand angle compact à leur catalogue : le Laowa 12-24mm f/5.6, spécialement conçu pour les boîtiers hybrides plein format : Canon RF, Nikon Z, Leica M et Sony FE. Il sera disponibilité fin Août, mais j’aurai l’occasion de tester en avance la version RF (revenez lire ça mi août).

Avec un angle de champ entre 84° et 121°, cet objectif sera très polyvalent, à défaut d’être très lumineux… Mais en reportage, un zoom ultra Grand Angle est souvent utilisé avec un diaphragme relativement fermé…

Et ici ce sera souvent le cas, puisqu’il s’agit d’un objectif à mise au point manuelle. On travaillera donc « à l’ancienne » : à l’hyperfocale… En contre partie : son ouverture maximale est constante : f/5.6 sur toute la plage de zoom ce qui est pratique. Lire la suite…

1 2 3 28