web analytics

Quelle vitesse avec Lightroom Classic 10.3 optimisé Apple Silicon ?

34
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

 J’ai fait quelques tests comparatifs rapides : avant puis après la mise à jour de Lightroom Classic, de la v10.2 (Intel fonctionnant en Mode Emulation Rosetta) vers le nouvelle version 10.3 optimisée pour processeur Apple Silicon, annoncé ce jour… (Lightroom Classic 10.3 pour processeur Apple Silicon disponible)…

Les gains de vitesse sont évidents : Lightroom Classic 10.3 semble tourner très agréablement sur mon MacBook Air M1 2020 (celui testé ici : Une semaine sur Lightroom Classic avec le Macbook Air 13″ M1 relire au passage les tests comparant le MacBook Air M1 au précédent MacBook Pro 15″ à processeur Intel).  Autrement dit : que de progrès en un an seulement ! Jamais de l’histoire du Mac, je n’avais connu un tel gain de performance en un an ! Jamais…

 

 


Test de lancement de Lightroom Classic : voilà déjà un gain de performance qui se ressentira tous les jours : plusieurs fois par jour !

Précédemment, sur mon MacBook Air M1, il fallait environ 6,5 sec. pour lancer mon catalogue Lightroom de 610.514 photos. Pour mémoire, rappelons que cela prenait (environ) 10 sec. sur mon précédent MacBook Pro Core i7 Quad Core de 2018 (une des machines les plus puissante de son époque d’une valeur de presque 4000 €TTC. Relire :  Macbook Pro 15 pouces mi 2018 : chrono Lightroom). Si le tout premier lancement de Lightroom Classic 10.3 (Apple Silicon) a pris 18 sec (mais ce n’était qu’une seule fois), ensuite le gain de performance a été sensible :

  • Lancer Lightroom Classic 10.2 (Intel) sur MacBook Air 13″ M1 :  6,5 sec

  • Lancer Lightroom Classic 10.3 (Apple Silicon) MacBook Air 13″ M1 :  4,5 sec

 

 


Test de quitter Lightroom Classic : car cela compte aussi… J’ai quitté systématiquement sans effectuer de « Copie de sauvegarde » du catalogue, ce que l’on fait assez souvent également.

La précision de ce dernier test est un peu aléatoire, désolé (c’est très court pour mesurer précisément à la main)… Mais la sensation d’accélération est indiscutable au moment de « Quitter ». J’ai renouvelé ces tests plusieurs fois et je vous donne ces résultats avec prudence : il ne s’agit que de « moyennes arrondies ». Rien de scientifique, mais les tendances sont indiscutables.

  • Quitter Lightroom Classic 10.2 (Intel) sur MacBook Air 13″ M1 :  2 sec

  • Quitter Lightroom Classic 10.3 (Apple Silicon) sur le MacBook Air 13″ M1 : 1,5 sec

 

 


Test d’Exports de 96 fichiers RAW : vers des JPEG de taille adaptée pour le Web : c’est à dire a 1400 Pixels de largeur, avec un filigrane intégré…. J’ai du mal à en croire mes yeux : c’est trois fois plus rapide ! 

  • Export 96 RAW de Lightroom Classic 10.2 (Intel) – MacBook Air 13″ M1 : 3 min 01 sec

  • Export 96 RAW de Lightroom Classic 10.3 (Apple Silicon) – MacBook Air 13″ M1 : 52 sec

 

 


Test d’export de 32 images de types variés vers du JPEG en 5000 Pixels (pour le print) : ce dossier contenait un mélange de fichiers RAW, DNG, TIFF et JPEG… La progression est ici moins sensible, mais elle existe :

  • Export 32 fichiers divers Lightroom Classic 10.2 (Intel) – MacBook Air 13″ M1 : 1 min 11 sec

  • Export 32 fichiers divers Lightroom Classic 10.3 (Apple Silicon) – MacBook Air 13″ M1 :  55 sec

 

 


Importation (en mode Copier) de 43 fichiers RAW du Canon EOS R : avec construction des Aperçu dynamiques et utilisation de l’aperçu Intégré (le Mini vignettes JPEG inclus par l’appareil dans les fichiers RAW). J’ai mesuré le temps total en incluant la construction des Aperçus dynamiques. Le gain de vitesse est ici encore très perceptible…

  • Import 43 fichiers divers Lightroom Classic 10.2 (Intel) – MacBook Air 13″ M1 :   1 min 23 sec.

  • Import 43 fichiers divers Lightroom Classic 10.3 (Apple Silicon) – MacBook Air 13″ M1 :  38 sec

 

 


Des résultats très convaincants pour les photographes : Adobe nous avait promis une version « native » de Lightroom Classic qui serait « ré-écrite » pour les Processeurs Apple Silicon en 2021 : et c’est effectivement bien le cas avec un gain de performance à la clé…

Les utilisateurs qui se plaignent actuellement de la réactivité de Lightroom Classic (principalement car ils ne savent pas l’utiliser correctement)… s’en plaindront probablement un peu moins désormais, grâce aux processeurs M1 d’Apple ! Même en ne sachant pas davantage optimiser leurs réglages et leur workflow (ce qui est pourtant possible)…

D’ailleurs, je fais des formations en ligne pour Mieux utiliser Lightroom…  Et je vous engage une fois de plus, à relire un de nos articles les plus lu : Les 20 erreurs les plus gênantes avec Lightroom.

Alors au vu de cette belle réactivité : je vous encourage à vous précipiter sur les nouvelles machines M1 d’Apple… Tout en se souvenant que des machines plus « haut de gamme » arriveront bientôt.

 


D’après une grande étude commandée par Adobe : « les applications du Creative Cloud sont en moyenne 80 % plus rapide sur un Mac M1 par rapport à un Mac Intel équivalent1. Les dizaines de benchmarks réalisés sur une demi-douzaine d’applications natives (Photoshop, Illustrator, Premiere Pro, XD…) donnent la victoire haut la main au Mac M1. ». Copies d’écran du rapport de : pfeifferreport.com :

 

 

 

 

 

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.
+

34 commentaires

  1. jerome laumailler le

    j’ai testé l’export 96 RAW issu d’un 1dx (entre 15 et 18 mo par photo) de Lightroom Classic 9.2 (PC équipé d’un intel i7 2700k d’il y a 7 ans) : 1 min 13 en format 1620*1080 qualité 100% avec filigrane, j’ai donc du mal à être bluffé par les chiffres de l’article , désolé, et mon pc n’a pas couté 4 000 eur….bref

    • J’ai réalisé mes test avec des RAW plus lourds : 30 Mpixels de l’EOS R.

      Et le test est réalisé avec un Macbook Air M1 d’entrée de gamme :

      16 Go de RAM accessible dès 1629 € (pour l’option 16 GO de RAM)… (on ne parle pas de la machine à 4000 € de 2018 qui est plus lente)

      La vitesse serait exactement identique avec l’entrée de gamme à 8 Go : 1399 € TTC…
      Je ne pense pas que beaucoup de PC de ce prix, donneraient la même fluidité dans Lightroom Classic V10.3…

      Mais il faudrait le vérifier…

    • D’après une grande étude commandée par Adobe,

      « les applications du Creative Cloud sont en moyenne 80 % plus rapide sur un Mac M1 par rapport à un Mac Intel équivalent1. Les dizaines de benchmarks réalisés sur une demi-douzaine d’applications natives (Photoshop, Illustrator, Premiere Pro, XD…) donnent la victoire haut la main au Mac M1. »

      https://www.pfeifferreport.com/wp-content/uploads/2021/06/Creative_Cloud_on_Apple_Silicon_Benchmark_Report.pdf

  2. merci et bravo pour ce test c’est tentant de passer au M1, j’ai toujours mon iMac fin 2012 qui tourne sous Big Sur et il commence a bien ralentir lors de workflow entre Lightroom et Photoshop normal il a presque 10 ans incroyable les macs quand même la longévité

    jamais je n’aurai obtenu ça sur un pc, j’attends encore un petit peu en espérant qu’ils sortent la nouvelle version du processeur M1X ou M2 cet automne (je croise les doigts) pour faire le pas, mais si cela devient de plus en plus difficile d’attendre.

    Après je pense m’orienter vers un Mac mini en achetant un écran à part cette fois-ci, j’aime bien le concept de ce petit boitier.

    j’espère aussi avoir dès qu’il se trouve disponible vu son sucé, un iPad Pro M1 12″9 ça me permettra déjà de goutter au performance de ce nouveau processeur

    • Ne pas oublier que le nouveau iMac 24″ reste très compétitif : l’écran est excellent et il ne revient qu’à 600 ou 700 € environ (selon les configurations)…

      Impossible de trouver un aussi bien écran à ce prix là.

      Il suffit de lui coller un second écran, et la config est complète !

    • Ces nouveaux processeurs ont l’air bluffants,je le concède ! Après, « tu n’aurais jamais obtenu ça sur un PC ». Bon, bin moi si, mon Asus a 12 ans et fonctionne toujours, comme quoi. Et bon il ralentit bien le workflow aussi, c’est sur, mais pour les tâches courantes ça le fait, le clavier est nickel, l’écran aussi…

      La bascule sur Mac (qui ne m’avait jamais tentée jusque là, comme dit Nico ci-dessous le rapport qualité prix ne m’avait jamais paru valoir le coût) se profile !

  3. Si, effectivement, il semble y avoir un léger gain de réactivité, il n’y a pas non plus de quoi casser 3 pattes à un canard… je ne pense pas que cette 1ère génération de processeurs M1 soit le choix idéal pour un photographe ayant une production constante et régulière.
    En ce qui me concerne, je ne vais pas changer une machine de plusieurs milliers d’euros juste pour un gain assez anecdotique dans la plupart de ces comparatifs.

    • Tu sais Gilles, j’ai pu comparer les MacBook Pro 13″ M1 avec des tas d’autres Mac récents…

      Parfois le gains réel, peut sembler léger (en secondes ou en minutes, si l’on s’arrête aux coiffer « absolute »). Par contre la « sensation » de réactivité immédiate des Mac M1, est totalement évidente.

      Sans parler du silence de fonctionnement !

      En tous cas, par rapport à mon MacBook Pro 15″ de 2015 (qui était déjà une super machine : Core i7 à 2.6 GHz à six coeurs avec 16 Go de RAM) : le MacBook Air M1 c’est le jour et la nuit…

      Alors je sais qu’il y aura une seconde génération de Processeurs Apple Silicon d’ici la fin de l’année. Plus rapides, mais aussi plus chers… Donc je recommande à ceux qui ne disposent que de 2000 à 2500 € de budget, de ne pas attendre plus longtemps… Ils devront y mettre plus cher.

  4. Possesseur d’un mac mini M1, j’attendais avec impatience cette mise à jour.
    Après un test express ce matin (pas d’export RAW, passer de 3 min à 1 min ne m’apporterai pas grand chose de toute façon), je suis très satisfait de la réactivité qui a été amélioré.

    Par exemple il est enfin possible d’utiliser la visionneuse plein écran (touche F) et passer d’une photo à une autre de manière quasi instantanée et on peut même utiliser le zoom de manière fluide en plein écran ce qui n’était pas du tout le cas avant cette mise à jour.

    Je vais enfin pouvoir visionner mes photos en plein écran de manière confortable (ça à l’air de rien mais cette limitation m’énervait au plus au point)

    Personnellement plus que la vitesse d’ouverture et d’export des RAW, c’est la réactivité général qui m’intéresse, ça joue énormément dans le confort d’utilisation.

    A voir si la RAM est mieux gérer avec cette mise à jour, car sur M1 lightroom atteignait très rapidement 16 à 20 Go de RAM et du coup j’avais souvent un dizaine de giga de RAM en « swap file » (je précise que mon mac mini a 16Go de RAM)

    • En effet l’affichage en Plein écran avec la touche « f » est désormais bien plus rapide et fluide…

      Gros changement aussi pour l’affichage dans le Module Livre : c’est le jour et la nuit…

      Le lancement du diaporama également…

    • Apres, comme le dit tres justement dans l’article, un bon réglage de LR fait beaucoup.
      J’ai MacBook Pro de 2013, et la visualisation en 1:1 dans LR se fait de maniere assez fluide meme sur des fichiers de 30 MPix. Mais evidement l’import avec la génération des aperçus est assez long par contre..

      • Oui en effet la création d’aperçu 1:1 améliore la fluidité de Lightroom.

        Personnellement je suis passé d’un Imac 27 de 2009 à un mac mini M1 il y a qq mois et là transition a ce moment là pour ce qui est de la réactivité de Lightroom, était loin d’être folle (compte tenu du gap de génération d’ordi assez important). Toujours des temps de latence sur certaines fonction basique qui rend l’utilisation de ce logiciel énervante.

        Et depuis les 2 dernières mise à jour ça c’est largement améliorer et là Lightroom est bcp plus agréable à utiliser, c’est vraiment rapide et ce sans la création d’aperçu 1:1 (j’utilise seulement les aperçu standard).

        Bref pour moi c’est une mise à jour majeur! En tout cas pour les mac M1, pour les autres plateformes je n’en ai aucune idée.

  5. On peut penser ce qu’on veut d’Apple, mais ils ont quand même mis un sacré coup de pied dans le milieu du matériel informatique.

    Je suis bluffé par les performances de mon Mac Mini M1 qui ne m’a couté que 700€ (!!) là ou ma station Dell Pro au boulot à plus de 3000€ me parait bien plus lente au quotidien. Le tout dans un silence absolu de fonctionnement pendant que mon PC souffle comme un asmathique.

    C’est juste incroyable, et ça redéfini pas mal de chose. Je ne vois pas de meilleur rapport qualité prix aujourd’hui qu’un Mac pour un photographe. Et pourtant ce rapport n’a jamais été en faveur d’Apple dans le passé.

    Dire qu’on est qu’au M1 et que des puces bien plus puissantes devraient débarquer en fin d’année, j’aimerai pas m’appeler Intel en ce moment

    • Tout simplement ces M1 sont bluffants !

      Même le petit Macbook Air M1 sans ventilateurs… Je ne regrette pas d’avoir choisi cette machine de préférence au Macbook Pro 13″ M1 du coup !

  6. Merci pour ces comparaisons! Du coup, je suis fort impatient qu’Apple sorte son iMac à grand écran avec un processeur encore plus musclé. Sûr qu’à ce moment-là, je dirai bye-bye à mon Mac Intel.

  7. J’avoue être agréablement surpris par ces améliorations de vitesse. J’était assez sceptique. J’avais tort.
    Apple a vraiment fait avancer le marché.
    Les développeurs ont suivi et c’est vraiment très bien. Personne ne se plaindra d’avoir un ordinateur et des logiciels plus rapides.
    Serait il possible d’effectuer les mêmes types de tests avec d’autres logiciels ? Au hasard: Capture One Pro. :-)

  8. Le seul truc aussi qui m’a fait patienter c’est la gestion de moniteur externe qui devrait être comblée avec le nouveau processeur

    Pour le prix je ne pense pas qu’ils les augmenteront à chaque évolution des MacBook c’est toujours rester dans la même gamme de prix on verra bien

  9. Le Mac 13″ Intel est très médiocre pour Lightroom ou pire Photoshop. Le processeur graphique intégré a des performances lamentables et très en dessous du mini recommandé par Adobe. Il faut avoir une carte video dédiée correcte pour tous les logiciels Adobe.
    Les tests d’import et d’export sont peu représentatifs du confort devant la machine. Si la machine est relativement puissante, c’est des tâches de fond qui ne perturbent pas les taches « actives ».
    Ce qui est important c’est la vitesse pour les taches « actives » (où on attend la fin devant son clavier pour continuer).
    Le M1 avec Rosetta n’était pas impressionnant dans des tests sérieux par rapport à des machines sous Windows (pour les 2 types de tâches).
    https://www.pugetsystems.com/labs/articles/Apple-M1-MacBook-vs-PC-Desktop-Workstation-for-Adobe-Creative-Cloud-1975/#ConclusionAppleM1MacBooksvsPCDesktop
    Reste à voir l’amélioration avec l’application native.
    C’est beaucoup mieux pour les machines Apple de bas de gamme qui deviennent enfin plus compétitives, mais pas un miracle.

    • Ces test comparatifs dont vous parlez (le lien indiqué) ne sont pas « sérieux » ! Ni indépendants

      Puisqu’ils s’agit d’un comparatif « publicitaire », montré par un fabricant de PC « sur mesures » qui compare sa machine coutant 3.500 $…

      A un petit Macbook Air 13″ d’entrée de gamme, à 1.449 $

      Il faudra attendre la disponibilité d’une machine « pro » dans la gamme Apple, du même prix…. afin de comparer !

      Car pour l’instant, c’est comparer une carpe et un lapin !

      • C’est pourtant assez universellement considéré comme la référence (cité même par Adobe). Les machines qu’ils vendent ne sont absolument pas exclusives ou fermées.
        C’est des configurations que l’on peut acheter ailleurs (chez Grosbill, Materiel.net, Top achat, LDLC ou similaire) et/ou construire soi-même en achetant les pièces.
        Un Macbook Air 13″ qui sert de base à la comparaison ne convient pas pour Lightroom ou pire Photoshop, Il n’a pas la configuration minimum recommandée par Adobe. Ils conseillent un GPU (carte graphique) avec un Passmark > 2 000. Les meilleures cartes actuelles sont à 16 000, une Intel Iris 650 (du MacBook pro 13″) est à 800 dans les configurations les plus rapides. La carte graphique du M1 est au niveau d’une GTX1050 (2 800 – 3 000), mieux que le MacBook Pro 16″, très bien pour un portable. Pas miraculeux dans l’absolu, mais très convenable pour Photoshop.

        • Oui, enfin, tout ce que je vois (en pratique), c’est que je bosse sur un Macbook Air M1 depuis le mois de décembre 2020… Et que je n’ai jamais ressenti une telle réactivité : sur aucun Mac (ni aucun PC) d’une valeur de de 1399 € que ce soit avec Photoshop ou Lightroom Classic. Donc m’expliquer qu’il n’est pas adapté aux logiciel Adobe : je rigole !

          Sans parler de la compacité incroyable, de la qualité du clavier, de l’environnement Apple, etc… (tout ça est un autre débat)

          • C’est le Mac 13″ Intel qui n’est pas adapté à Photoshop. Le 13″ M1 devient (enfin) compétitif.
            C’est vrai que le M1 se compare maintenant avec des machines Windows de la même gamme de prix… C’est la vraie nouveauté.
            Mais le M1 n’est pas le miracle qui rend obsolète le haut de gamme.

  10. J’ajoute ma pierre à l’édifice des performances. Utilisateur de Capture One, sans toutefois faire de tests j’ai constaté une forte amélioration des performances en passant de mon Macbook pro 13 Core i5 2018 au Macbook pro M1 (le tout sous Intel). Lorsque C1 Silicon est sorti, les performances se sont encore améliorées.

    Mais là où je vois le plus de progrès, c’est sous Davinci Resolve.

    En exportant du h265, le M1 est 5,8 fois plus rapide qu’un Hackintosh i9 9900 + Vega64 + 32Go de RAM !

    Je ne parle même pas de l’édition, où la plupart du temps, je ne m’embarrasse même plus avec les proxies et le cache.

    • La carte Vega 64 ( lancée en 2017) ne convient pas pour coder du h265, elle ne supporte pas le codage hardware (le i9 9900 non plus).
      M1 supporte le codage hardware du h265… d’où le miracle par rapport au codage logiciel du i9 9900.
      La nouvelle architecture M1 va être la fin des Hackintosh.
      Je me suis reconverti à Windows qui permet des configurations plus compétitives que les Hackintosh (processeur AMD, carte graphique Nvidia).

    • Exactement le même constat et c’est pour cela que je suis revenu sous Apple.
      Celui qui minimise ce changement n’a forcément pas vraiment utilisé c’est petit M1.
      Bien sûr que d’autres puces arriveront plus puissantes mais connaissant Apple, ces nouvelles puces ne seront pas présentées comme les remplaçantes des actuelles M1 mais comme une gamme supérieure (du moins dans un premier temps) donc avec un prix en hausse.
      Pendant un temps les M1 côtoieront les M1X M2.
      En clair, si mon Mb pro 16g me suffit pour faire du montage pro en 4K 60fps en h265 sans proxi, je pense qu’il suffit largement pour de la photo pro (j’en suis même sûr puisque c’est également mon cas).
      Le seul truc qui me rend ouf, c’est le manque de comptabilité avec les sondes de calibration. J’attends encore que X-rite face la mise à jour pour ma colormunki .
      Du coup, j’ai demandé à un ami qu’il me prête sa Spider X pro…

  11. Lecteur depuis de nombreuses années de votre blog, j’y dépose (enfin!!) mon premier commentaire ! :-)
    J’ai acquis le mac mini M1 dernièrement et c’est vraiment impressionnant le bon en avant ! Quelle vitesse ! Pour tout !
    Je n’ai pas fait de comparaison chronométrée (je laisse çà au Head of photoetmac.com ! :-)) mais çà saute aux yeux !
    Pour ceux qui hésitent, n’hésitez pas !

    Merci JF pour l’ensemble de tes publications et le partage de tes magnifiques photos. C’est un régal !

  12. Bon j’ai un pote qui a testé avec un macbook pro M1 16Go

    84 photos R5, full def
    Rosetta : 5min48
    M1 opti : 5min44

    C’est pas dingue ;)

    • Il faut donner des précisions, sur les types de tests menés par votre ami (et des chiffres), car là : on ne comprend rien et on ne peut rien conclure.

      Moi même j’ai mené plusieurs test :

      – sur certains tests : aucun progrès…

      – sur d’autres tests : trois fois plus rapide !

  13. Les machines Apple ont un défaut qui m’emmerde de plus en plus : La possibilité de les ouvrir.

    Il n’y a pas longtemps, j’ai été obligé de changer les piles dans deux Mac Mini. Pour changer, de simple pile de sauvegarde, il a fallu que je fasse un démontage complexe des MacMini, ca en devient navrant…

    J’ai changé la mémoire sur un portable HP, quelques vis, on enlève facilement le fond, on met la mémoire : facile (et le SSD aurait été presque aussi facile à changer)… Bref, à part le MacPro, Apple est devenu une catastrophe…

    • Et oui… fût une époque où on changeait la batterie extérieur d’un iBook avec une pièce d’un euro.. un HD 340 Go par un SSD 1 To d’un MBP avec un seul tour vis… la RAM pareille… je ne parle pas d’un ventilateur HS.. tout cela était un jeu d’enfant

      Mais paradoxalement, à cette époque Apple ne se présentait pas comme le chevalier blanc du respect de l’environnement.. et la colle devait coûter une fortune…

Leave A Reply




⬆︎ GO TO TOP ⬆︎