Catégorie : 000 – A LA UNE

000 - A LA UNE
155
Premier « test terrain » du génial Canon EOS R6

Scoop : en avant-première, j’ai pu me faire prêter un Canon EOS R6 de présérie accompagné du téléobjectif RF 600 mm f/11 IS STM et du Multiplicateur RF 1.4x. bien avant leur présentation officielle. Je ne vous cacherais pas qu’en l’absence de grand voyage cet hiver, cet essai a été pour moi, un des grands bonheurs photographiques de l’année 2020… Aussi je vous invite à découvrir ci-dessous mon « test terrain » réalisé en Savoie.

Exclusif : Pré-test terrain du Canon RF 600 mm f/11 IS STM et du Multiplicateur RF 1.4x (à venir)

Voici le nouveau Canon EOS R6 disponible dès maintenant pour 2 699 € TTC boitier nu et en kit avec le RF 24-105 mm STM : 3 059 €… Avec lequel j’ai pu m’amuser une semaine avant sa présentation officielle.

 

 

Et bien je vais vous dire : je me suis régalé avec cet appareil « joueur » qui est du pur plaisir, typique des gammes intermédiaires de Canon, destinées aux amateurs experts. Oui, c’est un coup de cœur, tant tout est naturel, instinctif, bien fini, bien conçu… Si vous ne l’avez pas déjà lu, vous pouvez relire mon Test terrain du Canon EOS R et du RF 35 mm f/1.8 IS STM.

 

Canon s’est surpassé au niveau de l’ergonomie et je n’avais pas eu autant de plaisir à découvrir un nouvel EOS, peut-être depuis l’EOS 6D (en 2012) qui m’avait agréablement surpris par sa facilité et sa légèreté. On sent presque immédiatement si un appareil est « bien né »… Et je crois franchement que c’est le cas de cet EOS R6. La marque rouge, vient d’ailleurs de publier une liste des fonctionnalités, améliorations et modifications apportées aux EOS R6 et R5, par rapport à l’EOS R : cette liste est impressionnante : canon.com. mais voici déjà une partie des caractéristiques de l’EOS R6… Lire la suite…

000 - A LA UNE
46
Les Canon EOS R5 et R6 annoncés le 9 juillet
000 - A LA UNE
42
Aimez-vous le Leica Q2 ? Le commentaire du jour…

Philippe, un de nos lecteurs a fait l’acquisition d’un Leica Q2… Un bon appareil, je trouve mais dépourvu d’écran orientable…

Ce qui est fort dommage, car l’écran orientable est le progrès le plus extraordinaire et indispensable en photo de rue, que l’on ait inventée lors des 20 dernières années… Dommage !  Malgré ce manque, le Leica Q2 est pourtant le seul Leica qui trouve (un peu) grâce à mes yeux. Toutefois, Philippe se demande si il a bien fait de l’acheter ! Aidez-le… Voici son commentaire posté ce jour ici :

« Justement, j’ai fait l’acquisition d’un Leica Q2, bon, c’est du costaud, du massif et ça peut même servir d’arme par destination ! Mais à part ça ?

Pas même une prise pour télécommande, il faut passer via un smartphone et même là, impossible d’aller au delà des 60 ou 120 secondes car pas de mode Bulb, bon, passons.

Stabilisation optique nulle de chez nulle, mon téléphone fait bien mieux ! Bouchon d’objectif qui s’est fait la malle au bout de 15 jours, Mr Leica facture ce truc 150€, ben voyons… Et le fin du fin est le pare-soleil, alors là, chapeau bas messieurs les ingénieurs de chez Leica !

Celui ci se vissé sur l’extérieur de l’objectif, belle prouesse s’il en est car le pas de vis peut être détruit au moindre choc, donc ils sont très ingénieux, pour ne pas bousiller le dit pas de vis, il faut visser dessus un cercle, ils se moquent de qui ?

Alors, le Q2, fait il de belles photos ? Bien sur que non, l’appareil a faire de belles photos n’a pas encore été inventé et c’est tant mieux ! Lire la suite…

000 - A LA UNE
0
Qu’ai-je appris en 25 ans de photo professionnelle ?

Si vous ne deviez relire qu’un seul de mes articles précédents, ce serait peut-être celui-ci : Qu’ai-je appris en 25 ans de photo professionnelle – partie 1. La Partie 2 est ici… Vraiment je vous les recommande… Vos commentaires, compléments et questions sont bienvenus en commentaires !

 

A relire, une sélection de nos meilleurs articles :

 

000 - A LA UNE
4
Panasonic Lumix G100 : le digne descendant du petit GM1 ?

Panasonic présente en ce 24 juin, le Panasonic G100 : un petit appareil Micro 4/3 très compact, à objectifs interchangeables (M43) et à la bouille vraiment sympathique, puisque son design rappel les Canon G5X (premier du genre) et Canon G1X MkIII

Cela fait plaisir de voir Panasonic revenir à ce design « classique » avec le viseur bien au centre, qui me semble le plus apprécié… Et cela fait plaisir aussi de voir que le Micro 4/3 bouge encore et ne s’égare pas trop vers des appareils de plus en plus plus « lourds » et de plus en plus performant (le Micro 4/3 ne rivalisera jamais avec le Full Frame et ce n’est pas le but), mais revient à la compacité… Lire la suite.

000 - A LA UNE
12
LaCie 1big Dock et LaCie 1big Dock SSD Pro

LaCie (la filiale du fabricant de disques Seagate), a présenté aujourd’hui deux nouvelles solutions de stockage intéressantes, destinées aux professionnels de la vidéo et de la photo.

D’une part : le LaCie 1big Dock SSD Pro, en Thunderbolt III qui intègre un SSD à base de FireCuda® NVMe SSD. Il est plutôt destiné au montage de vidéos 6K, 8K, grâce à une vitesse de lecture exceptionnelle pouvant atteindre 2 800 Mo/s.

 

Idéal sur un Mac Pro par exemple : avec deux ports Thunderbolt 3 compatibles USB-C. Sa station d’accueil intègre un port USB 3.0, des logements pour cartes mémoire adaptés au besoin du cinéma (CFast 2.0, CFexpress et SD). Et une connexion DisplayPort 1.4 en sortie.


D’autre part le LaCie 1big Dock, que je trouve spécialement intéressant pour les photographes, car il peut accueillir des disques « nus » de 3,5 pouces, qui sont extrêmement économique à l’achat (comparé aux petits formats de 2,5 pouces). Je n’en ai pas lu une CONFIRMATION, dans le communiqué de presse, mais il me semble évident que l’on peut changer facilement le disque interne (comme cette photo avec le tiroir ouvert le suggère). Lire la suite…

000 - A LA UNE
30
Apple Silicon : Adobe travail à porter Lightroom + Photoshop

Vous en avez entendu parlé aujourd’hui, Apple mènera dans les deux années à venir une lente transition vers des Mac à processeurs « Apple Silicon » (de type ARM) qui sont les nouveaux « processeurs maison » d’Apple : Apple announces Mac transition to Apple silicon.

On s’en doutait depuis plusieurs années, mais ce soir : c’est officiel (lien vers la Keynote), Apple a officialisé ses plans en matière de changement de processeur, parallèlement à l’annonce de son prochain système d’exploitation au look redessiné. Voir un aperçu de « macOS Big Sur » en Anglais (« Big Sur » est le surnom de macOS 11.0, c’est clair, c’est sur ?)… Et par ici, la liste des nouveautés, qui au passage : oublie de nous parler d’éventuelles améliorations de l’application « Mail », qui est selon moi une sorte de scandale. Cette application indispensable… reste « en dessous de tout » sur Mac (mais passons, ce n’est pas le sujet du jour).

Je ne sais pas encore si l’abandon des processeurs Intel, est une bonne ou une mauvaise nouvelle ? Nos Mac ne seront plus des PC comme les autres et cela changera quelque peu la donne pour les bidouilleurs : notamment les adeptes de Hackintosh…

D’ici à 2022 ou 2023 : il n’existera plus de nouveaux mac à processeurs Intel…  Autre sujet d’inquiétude : les derniers Mac à processeur Intel (vendus en ce moment et encore durant 1 ou 2 ans) resteront-ils aussi longtemps capables de faire tourner les futures versions des systèmes d’exploitation d’Apple (qui abandonne désormais la dénomination Mac OSX, pour passer à macOS 11) ? S’agira-il d’une génération de Mac… à obsolescence programmée ?

Du côté des applications, rassurez-vous : pendant plusieurs années, toutes les anciennes applications continueront de « tourner » sur les nouveaux processeurs, grâce à une couche logiciel d’interface appelée Rosetta 2. Les anciens se souvient de Rosetta (1) qui avait permis la même transition entre les processeurs PowerPC et les processeurs Intel. Ce qui a pris plusieurs années…

Mais les anciens se souviennent aussi que les années : passent vite (lire chez MacG : Comment en 210 jours le Mac est passé du PowerPC aux processeurs Intel). On l’a vu avec le Code 32 bits de certains logiciel, devenu récemment définitivement incompatible avec Mojave (alias Mac OS X 10.15).

Rosetta 2 permettra donc (pendant quelques années) au Code développé pour processeurs Intel, de tourner directement sur les nouveaux processeurs Apple Silicon. Ce qui permettra de conserver (quelques années de plus) les anciennes applications développées pour des futur anciens « Mac Intel ».

Mais au-delà (dans les 2 ou 3 ans) : il faudra bien que les développeurs, adoptent un nouveau code : afin que leurs logiciels tournent directement sur les nouveaux processeurs Apple, sans l’aide d’un « traducteur » (il arrivera un jour ou Rosetta 2 sera démodé et ralentira forcément les applications qui l’utilisent).

C’est pour cela que Adobe a d’ors et déjà annoncé qu’ils travaillent à cette ré-écriture de Photoshop et Lightroom… pour les futurs Mac, à processeurs Apple. Lire la suite…

000 - A LA UNE
68
5 nouveaux objectifs Canon RF espérés pour 2020

Le Japonais Nokishita a laissé fuité une liste d’objectifs Canon RF, susceptibles d’être présentés en 2020… Quelques un de ce objectifs ne sont pas des surprises. Mais d’autres le sont un peu plus.

Pour mémoire, je m’interrogeais il y a quelques temps à ce sujet dans cet article : 7 nouveaux objectifs Canon RF en 2020 ! Oui, mais lesquels ? Qu’il est intéressant de parcourir à nouveau, puisque j’y listais déjà les divers objectifs Canon RF actuellement disponibles.

Canon RF 50 mm f/1.8 STM : un incontournable en « entrée de gamme » on l’espère. Il sera probablement un petit cousin du fameux RF 35 mm f/1.8 STM IS. Reste à savoir si il sera stabilisé ou non… Relire : Canon RF35 mm f/1.8 Macro IS testé par DPreview.  Et bien entendu mon grand Test terrain de référence du Canon EOS R et du RF 35 mm f/1.8 IS STM. Mais aussi : Découverte : Yasuhara Anthy 35 mm f/1.8 monture Canon RF. Ou encore : Vous tournez en rond, revenez au 35 mm f/2… ou f/1.8. A noter que actuellement, il reste toujours possible d’utiliser le EF 50 mm f/1.8 IS STM (pancake), monté sur une bague d’adaptation. Image du centre, vous conviendrez que l’ensemble reste raisonnablement compact

Canon RF 85 mm f/2 Macro IS STM : le second objectif très attendu des portraitistes amateurs (et même professionnels qui ne veulent pas trop se charger). A propos relire : Samyang AF 85 mm f/1.4 monture Canon RF.

Canon RF 70-200 mm f/4L IS USM : très attendu, les 70-200 mm f/4 qui ont toujours étés excellents chez Canon, sont des best-sellers. La grande question : sera-t-il aussi compact et innovant que son grand frère ? Relire : notre Prise en main du Canon RF 70-200 mm f/2.8 L IS USM… Mais aussi :     Nouveau test dithyrambique duRF 70-200 mm f/2.8 L IS. Ou encore  : Canon RF 70-200 mm f/2.8 L IS USM : le meilleur ? Sans oublier le test de :  the-digital-picture.com.

Canon RF 600 mm f/11 DO IS STM : voilà qui devrait convaincre les pro d’adopter les gammes EOS R. A n’en pas douter un objectif largement plus compact que les 600 mm équivalents que nous connaissions jusqu’alors. Si Canon nous surprend autant qu’avec son RF 70-200 mm f/2.8, cet objectif sera une révolution dans le domaine de la photo sportive et animalière.

Canon RF 800 mm f/11 DO IS STM : probablement le même que le précédent, en pire !

Canon Extender RF 1.4x : déjà annoncé et probablement destiné aux téléobjectifs ci-dessus, et aux deux RF 70-200 mm.

Canon Extender RF 2x : déjà annoncé et probablement destiné aux téléobjectifs ci-dessus, et aux deux RF 70-200 mm.

Canon RF 100-500 mm f/4.5-7.1 L IS USM  : qui a déjà été annoncé… Une solution polyvalente et relativement compact, pour qui veut viser loin.

Canon RF 24-105 mm f/4-7.1 IS STM : qui a déjà été annoncé… Une solution légère et compact en entrée de gamme. pas très lumineuse c’est vrai, mais je ne crois pas que ce soit terriblement gênant. Il suffira d’acquérir un RF 85 mm f/2 en complément.

Je rajoute en bas de l’article les objectifs déjà disponibles. Que pensez-vous de tout cela ?  Voilà de quoi rêver en 2020 ? Lire la suite…

000 - A LA UNE
12
Avalanche migre vos catalogues Lightroom, Luminar, etc…

Deux nouvelles versions du logiciel Français Avalanche (développé à Montpellier) sont disponibles depuis quelques semaines (nous avions annoncé la première version ici)…

Il s’agit de Avalanche pour Luminar, qui s’occupe de migrer vos catalogues de Lightroom vers Luminar (qui ne dispose pas d’outil d’importation) et inversement… Et de Avalanche Unlimited qui est l’outil complet pour toutes les migrations, incluant Aperture et bientôt Capture One. Le communiqué de presse est ici.

Je ne suis certainement pas de ceux qui recommandent de migrer de Lightroom vers Luminar (relire :        Existe-t-il de vraies alternatives à Lightroom ?)… Par contre si vous aviez tenté cela et souhaitiez revenir vers Lightroom : alors Avalanche sait aussi réaliser cette migration dans cette direction. Lire la suite…

000 - A LA UNE
2
Samyang AF 85 mm f/1.4 en monture Canon RF

Nouvelle annonce de Samyang Optics : un seconde objectif fixe Autofocus, dédié à la monture hybride Canon RF : voici donc le très attendu Samyang AF 85 mm F/1.4 RF.

Et c’est une très bonne nouvelle pour les utilisateurs d’appareils Canon EOS R, qui seront rassurés de trouver quelques objectifs fixes, lumineux et peu coûteux pour leurs Canon EOS R. Mon avis est que Samyang (et quelques autres constructeurs indépendants) ont devant eux un « boulevard » pour nous proposer des objectifs fixes RF ouvrant à f/1.4, ou à f/1.8, pour moins de 700 €. En attendant que Canon n’annonce de nouveaux objectifs « millieu de gamme » (ce qui arrivera je suppose d’ici la fin 2020)…

Comme vous le savez si vous nous lisez régulièrement (relire : Retour sur le Samyang AF 14 mm f/2.8 RF), la première focale Autofocus pour cette monture Canon RF proposée par Samyang a été le AF 14mm F2.8 RF. Sortie en 2019 cet excellent objectif avait récemment obtenu le prix TIPA 2020 : « best mirrorless prime wide-angle lens.» Lire la suite…

000 - A LA UNE
42
Un grand capteur : c’est (toujours) bien mieux !

S’il ne fallait rappeler qu’une petite chose avant l’été, c’est que « plus le capteur est grand : plus la photo est belle ! On l’avait déjà (souvent) dit : mais on le « re dit » encore…

Et cette fois-ci : une petite vidéo extrêmement bien montée le démontre, tirages à l’appui… Passionnante, comme toujours les vidéos de JP Morgan et Kenneth Merrill. A part dans le domaine de la vidéo : je ne crois plus trop à l’avenir du format Micro 4/3 en photo, si vous aviez encore des doutes, voici pourquoi. Vos commentaires par ici…

000 - A LA UNE
7
Retour sur le Samyang AF 14 mm f/2.8 RF

Un petit mot, pour vous rappeler que Dustin Abbott a testé l’ultra grand angle Samyang RF 14 mm f/2.8… Il est le premier objectif Autofocus d’une marque « tiers », à être compatible avec les Canon EOS R.

Et compte tenu de ses bon résultats et d’un prix raisonnable (autour de 739 €) : il est possible qu’il devienne un vrai best seller pour les utilisateurs de Canon EOS R. Vous le trouverez (bientôt partout on espère) et désormais chez Digixo (739 € la version AF)… Ainsi que la version MF (à mise au point manuelle à 419 €).

– Digixo : Samyang 14mm f/2.8 AF Monture Canon RF – 739 €

– Digixo : Samyang 14mm f/2.8 MF (version non AF) Monture Canon RF – 419 €

– Amazon : Samyang 14mm f/2.8 (je ne sais si il est encore disponible)

Attention, ne vous trompez pas car il existe de multiples versions de 14 mm f/2.8 chez Samyang. Je vous tiendrai au courant dès que la version AF sera disponible… Lire la suite…

000 - A LA UNE
19
Choisir un MacBook Pro 13”, Macbook Pro 16”, ou Macbook Air

Si vous envisagiez de changer votre Mac portable, c’est le bon moment en ce mois de mai 2020… Car il y a bien longtemps que les gammes de MacBook Air 13”, de MacBook Pro 13”, ou Macbook Pro 16” n’avaient été si complètes, intéressantes et les options nombreuses.

Je vais détailler ci-dessous quelques configurations « raisonnables », allant de 2.079 € à 2.949 €… En dessous de ce prix, ce n’est clairement pas assez. Et au dessus : c’est un peu du luxe, mais on s’habitue au luxe !

En très haut de gamme, il y a bien entendu le MacBook Pro 16” qui est une merveille surpuissante, équipée du nouveau clavier « ciseaux » dénommé « Magic Keyboard » (comme toute la gamme désormais, le détestable clavier « papillon » ayant définitivement disparu)… Ce nouveau clavier « Ciseaux » est reconnaissable à ses touches de flèches en T inversé, à une course des touches un peu plus longue (moins douloureuse après des heures de saisie) et à une frappe plus mate et plus silencieuse.

Mais ce MacBook Pro 16” est aussi une merveille technologique extrêmement coûteuse, dont vous n’avez probablement pas – totalement – besoin ! Vous n’êtes que « photographe » : vous ne travaillez pas pour Hollywood… Toutefois si vous rêvez de cette « pépite » et si vous pouvez vous l’offrir, alors faites vous plaisir : qui peut le plus, peut le moins !

Il est capable de supporter des charges de travail intenses sur la durée : bien plus intenses que tout ce que la plupart des photographes ont généralement besoin de faire… Il est même totalement conçu pour répondre aux besoins (plutôt démesurés) des vidéastes qui font du montage en format 4K… Autant dire de la science fiction pour nous.

Quoique…  Si vous vous placez dans la perpective des 5 prochaines années, alors peut-être cela vaut-il le coup de se préparer pour un avenir en 4K ? Et même en 8K ? Ce que laissent imaginer les dernières révélations sur le Canon EOS R5 (attendu pour cet été) : relire de nouvelles caractéristiques dévoilées. Dans ce cas, optez directement pour un Macbook Pro 16”

A l’opposé de ce 16” : en entrée de gamme il existe depuis quelques temps le séduisant MacBook Air 13” (présenté début mars 2020) qui est équipé lui aussi du nouveau clavier « ciseaux »… Bien que moins puissant que les deux modèles « Pro » car il ne possède que 2 coeurs (au lieu de 4, 6, ou même 8 coeurs) : il fera très bien l’affaire pour beaucoup d’entre nous. Ses processeurs Intel (les Core i3, Core i5 et Core i7) sont d’ailleurs tous de 10e génération. Je parlerai du Macbook Air, plus bas dans cet article.

Mais commençons par détailler celui qui sera le plus vendu : le nouveau MacBook Pro 13” (de génération 2020), qui a justement été présenté la semaine dernière…

Le MacBook Pro 13” : le juste milieu, léger, puissant et pas trop cher…  Jusqu’à la semaine dernière, ceux qui visaient un MacBook Pro 13”, étaient horriblement frustrés ! Car ce modèle intermédiaire était encore équipé de l’ancien clavier « papillon »… Un clavier « raté » à la frappe sèche, désagréable et moins précise (je trouve) qui était relativement fragile : l’introduction de poussières pouvait bloquer des touches… Un usage préventif de l’aspirateur (à distance de 2 cm) était conseillé.

Mais c’est désormais fini, puisque voilà un nouveau MacBook Pro 13” : redevenu très « pro » grâce à son nouveau clavier « ciseaux » dénommé Magic Keyboard… Il pèse tout juste 1,4 kg (c’est à peine plus que son prédécesseur), contre 2kg exactement pour le Macbook Pro 16”… Il arrive en quatre configurations de base. Voici les trois premières (la quatrième est masquée sur cette image) : lire la suite…

000 - A LA UNE
20
L’ipad Pro commence à ressembler à un vrai Mac

J’attendais avec impatience de voir une première vidéo de prise en main du nouveau Magic Keyword pour iPad Pro… Et la voilà !

Avec ce clavier, ses gestes au trackPad et ses raccourcis : l’iPad Pro (qui reste extrêmement cher), commence doucement à ressembler à un vrai ordinateur… Et on va peut-être bientôt commencer à travailler avec… Au lieu de seulement lire, consommer des films, écouter de la musique et s’amuser.

Après avoir snobé la toute première version du Smart kayboard (uniquement en QWERTY), j’avais (il y a quelques années) acheté un clavier Apple pour mon iPad Pro de 12 pouces : l’idée était de tester les raccourcis claviers intégrés à Lightroom (Cloud). Mais c’était vraiment trop limité, assez encombrant (par rapport ce que ça apportait) et je l’ai revendu après quelques mois seulement…  Assez déçu.

Mais depuis il y a eu beaucoup d’évolution et enfin une prise de conscience de la part d’Apple, qu’il fallait rapprocher iPad OS de Mac OS si l’on voulait « essayer de travailler » avec. Et qu’il fallait un vrai clavier, un vrai TrackPad et le pilotage d’une souris, aussi… ce que je ne comprend pas : c’est pourquoi Apple a perdu autant de temps avec tout ça.

Ce que je ne comprend pas non plus : c’est le prix élevé de cet accessoire. Imaginez : 339 € le Smart Keyboard iPad Pro 11″… Et même 399 € le Smart Keyboard pour iPad Pro 12,9″, c’est du délire lorsque l’on pense à tout ce qu’on peut faire avec un MacBook Air, qu’un iPad ne peut pas faire. Lire la suite.

000 - A LA UNE
43
Plans de la visière que nos ministères auraient du inventer

Face au coronavirus, l’intelligence semble avoir déserté ministères et gouvernements, qui ont préféré raconter que les masques ne servaient à rien (ce qui a consisté pendant 2 mois à envoyer des milliers de gens au casse pipe), plutôt que d’avouer qu’il n’y aura jamais assez de masques disponibles…

Donc, qu’il faudra se les fabriquer sois-même ! Les conséquences de cette « fake news » diffusée durant deux mois en france, sont probablement incalculables. Plutôt que de tenir un langage de vérité : il est plus simple d’interdire le footing à Paris, d’infantiliser les gens et de rendre certains citoyens « responsables » de leurs propres contagions, que d’assumer la faillite totale des responsabilités « régaliennes » de l’état…

Et l’on constate avec un « certain effroi », que certaines initiatives pragmatiques : sont prises par des entreprises privées, comme Apple (faute d’être initiées par des gouvernements)… Ces entreprises, qui semblent seules en mesure de produire un peu d’intelligence collective, en ce moment. Lire la suite…

 

1 2 3 42