ACTU : matos photo, divers
7
Le Canon RF 14-35mm f/4L serait-il en approche ?

Notre source Japonaise préfèrée Nokishita en est sure, le Canon RF 14-35mm f/4L serait prêt à être commercialisé. Mieux, son prix ne dépasserait pas 1300 $ ce qui en ferait un grand angle Full Frame idéal.

A moins qu’il ne s’agisse d’un objectif pour monture RF au format APS-C ? Ce qui serait la surprise du chef… Et pourquoi pas : cela ferait donc un RF 22-56 mm ; si du moins Canon conservait un ratio de capteur identique à ses reflex APS-C de x1.6. Mais pourquoi pas un ratio classique de x1.5 après tout, comme les APS-C de Nikon ou Sony ? Dans ce cas, ce zoom Ultra Grand Angle deviendrait un 21-53 mm… Lire la suite !

000 - A LA UNE
5
Attention aux câbles USB-C que vous choisissez !

Petite expérience de physique amusante. Prenez une carte CFExpress type B toute chaude (dont la vitesse de transfert maximale est de 1,97 Go/sec), remplissez-là de fichiers RAW avec un Canon EOS R5.

Puis fourrez là dans un lecteur de carte adapté (celui-ci à 53€). Ensuite choisissez un câble USB-C quelconque au hasard : un joli tout noir… Et voilà le résultat, ça rame grave avec une vitesse de lecture minable de seulement 34 Mb/s. Là ça va être vraiment très long pour décharger votre carte.

Maintenant, choisissez un câble Thunderbolt 4 au format USB-C : tout joli tout noir aussi (mais avec une petite flèche sur le côté comme celui-ci à 33 €)… Et voilà le travail : une vitesse de lecture de 534 Mb/sec. Conclusion, ça vaut le coup de ne pas vous tromper de câble ! Lire la suite…

ACTU : matos photo, divers
21
Fuite : le Nikon Zfc peut-il sauver Nikon ?

Fuite découverte chez Nikon Rumors qui en publie des « maquettes » : Nikon s’apprêterait à présenter le Nikon Zfc un hybride APS-C au style carrément rétro, à en juger par ces images…

Cette formule inspirée de Fuji (mais poussé plus loin semble-t-il) pourrait-elle faire un carton ? Et pourrait-elle aider Nikon, à revenir au premier plan du marché de l’APS-C ? Il faut reconnaître que le style de ce Nikon Zfc serait carrément sexy…  Mais pour le moment, il ne s’agit que de « maquettes ! Lire la suite…

000 - Grand large
34
Quelle vitesse avec Lightroom Classic 10.3 optimisé Apple Silicon ?

J’ai fait quelques tests comparatifs rapides : avant puis après la mise à jour de Lightroom Classic, de la v10.2 (Intel fonctionnant en Mode Emulation Rosetta) vers le nouvelle version 10.3 optimisée pour processeur Apple Silicon, annoncé ce jour… (Lightroom Classic 10.3 pour processeur Apple Silicon disponible)…

Les gains de vitesse sont évidents : Lightroom Classic 10.3 semble tourner très agréablement sur mon MacBook Air M1 2020 (celui testé ici : Une semaine sur Lightroom Classic avec le Macbook Air 13″ M1 relire au passage les tests comparant le MacBook Air M1 au précédent MacBook Pro 15″ à processeur Intel).  Autrement dit : que de progrès en un an seulement ! Jamais de l’histoire du Mac, je n’avais connu un tel gain de performance en un an ! Jamais…

 

Test de lancement de Lightroom Classic : voilà déjà un gain de performance qui se ressentira tous les jours : plusieurs fois par jour !

Précédemment, sur mon MacBook Air M1, il fallait environ 6,5 sec. pour lancer mon catalogue Lightroom de 610.514 photos. Pour mémoire, rappelons que cela prenait (environ) 10 sec. sur mon précédent MacBook Pro Core i7 Quad Core de 2018 (une des machines les plus puissante de son époque d’une valeur de presque 4000 €TTC. Relire :  Macbook Pro 15 pouces mi 2018 : chrono Lightroom). Si le tout premier lancement de Lightroom Classic 10.3 (Apple Silicon) a pris 18 sec (mais ce n’était qu’une seule fois), ensuite le gain de performance a été sensible :

• Lancer Lightroom Classic 10.2 (Intel) sur MacBook Air 13″ M1 :  6,5 sec

• Lancer Lightroom Classic 10.3 (Apple Silicon) MacBook Air 13″ M1 :  4,5 sec

 

Test de quitter Lightroom Classic : car cela compte aussi… J’ai quitté systématiquement sans effectuer de « Copie de sauvegarde » du catalogue, ce que l’on fait assez souvent également.

La précision de ce dernier test est un peu aléatoire, désolé (c’est très court pour mesurer précisément à la main)… Mais la sensation d’accélération est indiscutable au moment de « Quitter ». J’ai renouvelé ces tests plusieurs fois et je vous donne ces résultats avec prudence : il ne s’agit que de « moyennes arrondies ». Rien de scientifique, mais les tendances sont indiscutables.

• Quitter Lightroom Classic 10.2 (Intel) sur MacBook Air 13″ M1 :  2 sec

• Quitter Lightroom Classic 10.3 (Apple Silicon) sur le MacBook Air 13″ M1 : 1,5 sec

 

Test d’Exports de 96 fichiers RAW : vers des JPEG de taille adaptée pour le Web : c’est à dire a 1400 Pixels de largeur, avec un filigrane intégré…. J’ai du mal à en croire mes yeux : c’est trois fois plus rapide ! 

• Export 96 RAW de Lightroom Classic 10.2 (Intel) – MacBook Air 13″ M1 : 3 min 01 sec

• Export 96 RAW de Lightroom Classic 10.3 (Apple Silicon) – MacBook Air 13″ M1 : 52 sec

 

Test d’export de 32 images de types variés vers du JPEG en 5000 Pixels (pour le print) : ce dossier contenait un mélange de fichiers RAW, DNG, TIFF et JPEG… La progression est ici moins sensible, mais elle existe :

• Export 32 fichiers divers Lightroom Classic 10.2 (Intel) – MacBook Air 13″ M1 : 1 min 11 sec

• Export 32 fichiers divers Lightroom Classic 10.3 (Apple Silicon) – MacBook Air 13″ M1 :  55 sec

 

Importation (en mode Copier) de 43 fichiers RAW du Canon EOS R : avec construction des Aperçu dynamiques et utilisation de l’aperçu Intégré (le Mini vignettes JPEG inclus par l’appareil dans les fichiers RAW). J’ai mesuré le temps total en incluant la construction des Aperçus dynamiques. Le gain de vitesse est ici encore très perceptible…

• Import 43 fichiers divers Lightroom Classic 10.2 (Intel) – MacBook Air 13″ M1 :   1 min 23 sec.

• Import 43 fichiers divers Lightroom Classic 10.3 (Apple Silicon) – MacBook Air 13″ M1 :  38 sec

Lire la suite…

000 - A LA UNE
6
Lightroom Classic 10.3 pour Processeur Apple Silicon disponible

Lightroom Classic V10.3 pour Processeur Apple Silicon est disponible en ce mardi 8 juin 2021… Il apporte donc la prise en charge native des professeurs Apple M1, qui aura été assez longue à venir…

Lire : Quelle vitesse avec Lightroom Classic 10.3 optimisé Apple Silicon ?

On va mener quelques tests comparatif en terme de vitesse de traitement (même si déjà la vitesse en mode Emulation sur Rosetta était déjà confortable avec la version Mac Intel : relire notre essai du Macbook Air M1 ici : Une semaine sur Lightroom Classic avec le Macbook Air 13″ M1)… Lire chez Adobe : la section Prise en charge du mode connecté sur les appareils Apple Silicon.

On note par ailleurs l’arrivé de la fonction « Super Resolution » : mais attention n’en abusez pas trop vu le poids phénoménal des fichiers obtenus ! Fonction Super Résolution dans Camera Raw 13.2 et bientôt Lightroom. Et bien entendu de nombreuses autre améliorations et optimisation sont de mise.

Lightroom (Cloud) passe à la V4.3, en adoptant lui aussi le fonction Super Résolution, on note l’arrivée aussi d’Albums partagés entre utilisateurs du logiciel, ce qui est assez super car cela permet de modifier les images partagées… Et Camera Raw passe en V13.3, comme Lightroom et Lightroom Classic : de nouveau appareils et profils d’objectifs sont ajoutés. Quand à Photoshop, il est par ailleurs disponible en V 22.4.2. Lire la suite et vos commentaires, par ici…

000 - A LA UNE
5
MacBook Pro 14″ et 16″ M1X 2021 : le point sur les fuites

Vous n’êtes pas sans savoir (et sans espérer) que Apple annoncera très bientôt (c’est à dire demain le 7 juin) les prochains MacBook Pro 14″ et 16″ à Processeurs M1X (ou M2)…

Je suis tombé sur cette vidéo, qui fait le point complet sur les rumeurs, les fuites, le design et même les performances espérées ! De la Science Fiction ? Nous le saurons très vite… Lire la suite.

 

000 - A LA UNE
9
Canon dévoile un peu plus le Canon EOS R3
Surprise intéressante en ce mercredi 2 juin : Canon dévoile de nouveaux détails sur l’EOS R3, avec une caractéristique spectaculaire : la détection et le suivi AF des véhicules
 

Paris, le 2 juin 2021 – Suite à l’annonce initiale par Canon Inc. du développement de l’EOS R3, le prochain hybride professionnel Canon à hautes performances et haute vitesse, des caractéristiques complémentaires dévoilées aujourd’hui confirment que ce boîtier va inaugurer une ère nouvelle pour les photo-journalistes, les photographes de sport et animalier.
 
Le Canon EOS R3 va porter la possibilité de contrôle du sujet à un niveau de performance inédit en permettant le suivi autofocus (AF) des sujets de sports mécaniques tels que les courses automobiles et de motos. Autre information intéressante : l’EOS R3 va permettre l’enregistrement de vidéo 4K sur-échantillonnée. Caractéristiques annoncées de l’EOS R3 :
• Nouveau capteur Canon rétro-éclairé de type CMOS empilé
• Rafale à 30 im/sec (avec suivi AF/AE et enregistrement RAW)
 
• Suivi AF avec reconnaissance des personnes, des animaux (y compris les oiseaux)
• Suivi AF avec reconnaissance/suivi des voitures et des motos de course
• Sélection de la zone AF par pilotage par l’oeil
• CMOS Dual Pixel haute sensibilité jusqu’à -7 IL ou moins Lire la suite…
000 - A LA UNE
4
Le meilleur et le pire du Sony A1

J’ai parcouru cet article intéressant : Sony a1, The Good, the Bad, and the Ugly, un appareil que je ne connais pas encore, mais qui doit certainement valoir le coup d’oeil… Mais je dois dire que je suis un peu tombé des nues lorsque j’ai lu la dernière partie : « the Ugly » (le pire)…

Passons rapidement sur la question de certains menus qui restent assez « obscures » et passons aussi sur leur esthétique discutable (c’est mon point de vue personnel : les couleurs sont vraiment moches.  On fera avec toutefois)… pour en arriver aux questions qui fâchent : 

Une promesse de 30 im/sec un peu audacieuse :  « Sony says the a1 can shoot up to 30 frames per second. But it only reaches these speeds under very strict conditions. You have to choose the right file format (JPEG or lossless raw), and it’s limited to a certain range of lenses. On a lot of occasions, the camera won’t go beyond 20 frames per second. But to be honest, on most occasions, that’s more than enough. »

Et surtout n’oubliez pas que la vitesse en rafale avec obturateur mécanique reste limitée à 10 im/s… Un problème auquel il faut ajouter le choix du format de Carte CFexpress Type A, quelque peu discutable.

Le Sony A1 souffrirait d’un problème de buffer et de disponibilité de l’appareil après une rafale : « The camera is very fast, and the amount of images that can be stored in the memory is amazing. But it takes almost a minute before the buffer is cleared.

During this time, you can’t use the functions in the menu. You have to wait until the buffer is cleared. I have to mention this was tested with a fast SD card. I don’t know how fast it is with a CF Express Type A card. »  Lire la suite…

000 - A LA UNE
54
En 2022 : fin du business photo chez Panasonic ?

Inquiétantes rumeurs du côté du site Japonais diamond.jp (lire la traduction en Anglais par ici) qui suppose que Panasonic envisagerait ( ? ) de se débarrasser totalement des ses activitées « non profitables ».

Parmi lesquelles : la photo… Extrait : « Panasonic a décidé d’externaliser la production télévisuelle à TCL en Chine. Avec cela, la réforme structurelle de l’activité télévisuelle, qui est dans le rouge depuis de nombreuses années, est arrivée à son terme, mais la réforme est encore à mi-chemin par rapport à la réforme mondiale. Avec les téléviseurs, les trois métiers problématiques sont les appareils photo numériques et les boîtiers (toilettes, cuisine, matériaux de construction, etc.) Le nouveau système de Panasonic peut-il avoir le «courage de se retirer» pour mettre fin aux activités non concurrentielles ? (extrait de diamond.jp,  via traduction Google Translate) »

On avait déjà connu ce genre de fuites et « rumeurs » plusieurs mois à l’avance dans le cas d’Olympus et de Samsung (qui avait carrément stoppé sa division photo). Et la suite de l’histoire avait malheureusement confirmé, ce qui paraissait inéluctable… Lire la suite.

000 - A LA UNE
2
Photographier la lumière, à la vitesse de la lumière ?

Canon annonce avoir développé un capteur « SPAD » de 1 Mpixel, capable (si j’ai bien compris) : de Mesurer le nombre réel de photons frappant le capteur, plutôt que la quantité de photons durant un temps donné…

Le principe est expliqué à l’aide de schémas dans cet article sur le site de Canon  : Canon Successfully Develops the World’s First 1-megapixel SPAD Sensor. Traduction scientifique « approximative » de ma part :

« Les capteurs SPAD et CMOS reposent tous les deux, sur le fait que la lumière est constituée de particules (les photons). Dans le cas des capteurs CMOS : chaque pixel mesure la quantité de lumière qui frappe le pixel pendant une durée donnée. Alors que le capteur SPAD compte individuellement chaque photon qui frappe ce pixel. Chaque photon qui frappe le pixel, est immédiatement converti en énergie électrique. Et les électrons qui en résultent se multiplient éventuellement jusqu’à former comme une « avalanche » capable de former un signal qui peut être extrait »

Ce système permet de ne pas générer de « bruit », car le signal est numérique de bout en bout… Alors que la capteur CMOS utilise une conversion « analogique / numérique »

C’est une avancée probablement révolutionnaire, qui permettra par exemple de mesurer la distance séparant le capteur d’un objet… Tout simplement en mesurant le temps mis par une lumière (laser) pour parcourir la distance (aller-retour) entre l’appareil et le sujet.

 

Alors bien entendu : ce capteur SPAD ne concerne pas immédiatement les photographes, mais plutôt l’industrie, l’automobile, etc… Précisons toutefois, que ce capteur SPAD bénéficie d’un « global shunter » (obturateur global) capable de capturer la totalité de la surface de l’image en même temps (au même instant). Et qu’il n’y a donc plus de lecture ligne par ligne, donc plus de « Rolling shunter ». Voilà qui nous intéresse un peu plus… Lire la suite.

000 - A LA UNE
8
Nouvelles images du futur Canon EOS R3

Du nouveau à propos du futur Canon EOS R3, grâce au site Japonais Nokishita. Les caractéristiques présumées de ce boîtier au jour d’aujourd’hui : 

– Capteur : Full-Frame Stacked BSI CMOS Sensor

– Pilotage par l’oeil : Eye Control AF, Dual Pixel CMOS AF

– Suivi AF intelligent : Subject Tracking with Deep Learning

– Rafale : Continuous Shooting Up to 30 fps

– Boitier : Integrated Vertical Grip

– Tropicalisation : Weather-Sealed Construction

Un beau bébé vraiment. Et deux nouvelles photos apparues ce jour, en dévoilent d’autres caractéristiques : le bouton AF-On tactile de l’EOS 1DX MkIII. Le double Joystick (horizontal / vertical)… La Double molette arrière supérieure (horizontal / vertical). Et bien entendu la « Roue codeuse » arrière disponible au Centre de la poignée pour la prise en main Verticale / Horizontale. Le bouton « RATE » : si pratique pour noter les images dès la prise de vue. Doublée de l’enregistrement vocal d’une légende…

On remarque immédiatement sur la vue de l’arrière, la taille plutôt « démesurée » de l’oculaire… Probablement lié à la détection et au pilotage par l’oeil. On imagine donc un viseur de « luxe » particulièrement large et confortable.  Lire la suite…

000 - A LA UNE
18
Mes 10 conseils pour la photo de paysage

La photo de paysage, c’est d’abord trouver des beaux paysages, mais c’est surtout s’y trouver au bon moment ! Avant même parler de photo, il faudrait parler de voyages, de déplacements, de marches à pied parfois douloureuses (notamment si vous êtes trop chargé)… Mais ceci est tellement évident, que j’ai choisi de ne pas détailler cet aspect des choses : si vous restez à la maison, il n’y aura pas de photo de paysage. 

Et pour éviter de rester à la maison : optez pour du matériel léger et voyagez… (sans tombez pour autant dans le « Travel Porn » nouvel outil de distinction sociale sur les réseaux sociaux quelle horreur)… Ceci étant posé, passons maintenant à quelques conseils plus généraux, qui me viennent à l’esprit. Comme toujours, vous êtres invités à partager votre avis et vos conseils en commentaires.

1 – Commencez par analyser la scène et réfléchissez 5 minutes… Oui, je réfléchis tout de même (un peu), avec de déclencher : je regarde autour de moi, j’essaye de visualiser quels seraient les meilleurs points de vue, les bon angles, tout cela en me basant sur mon expérience. Pour cela il faut disposer d’un certains « sens de l’espace » et vous représenter la scène en 3D, un peu comme on joie au billard. Quel serait le cadrage possible : si je me déplaçais par là, plutôt que par ici…

Bon, je ne réfléchis pas trop longtemps quand même ! Sinon la belle lumière va s’en aller ! Et puis si après 5 minutes, vous ne « voyez » toujours rien et si vous n’êtes toujours pas « inspirés » : alors shootez un peu… Et ça viendra peut-être en faisant, comme l’appétit vient en mangeant !

2 – Oubliez le trépied : ne restez pas statiques, essayez divers angles et divers point de vue. Le pire que vous puissiez faire : serait de planter votre trépied, pour ne plus bouger d’emplacement, ni d’angle, ni de point de vue… Non, il faut faire tout l’inverse : bougez plus pour « déclencher plus ».

Je ne crois pas du tout à « la photo » soignée aux petits oignons : celle qu’on imagine, qu’on prépare, que l’on shoot en une fois… Et puis c’est fini et c’est gagné ! Non ça ne marche pas comme ça… En ce sens : l’utilisation du trépied est souvent contre productive et constitue un véritable « frein à la créativité »… Il faut au contraire, shooter (beaucoup) d’abord et sans trépied autant que possible. Puis trier ensuite !

Attention : pour autant, je n’ai pas dit : on shoote d’abord, puis on réfléchi ensuite (CF point N°1 ci-dessus). Je n’ai pas écrit non plus : qu’il ne faut jamais utiliser un trépied ! Mais je crois que l’on ne devrait le déployer qu’en « dernier recours » : uniquement si l’on ne peut pas faire autrement. Lire la suite…

1 2 3 346