APN : Canon
6
L’Autofocus Dual Pixel du Canon EOS 1 Dx MkIII semble incroyable

Intéressante vidéo, ou Jared Polin test spécifiquement l’AF Dual Pixel du Canon EOS 1Dx MkIII : donc la partie « mirorless » de l’appareil sans le viseur…

Et le résultat est spectaculaire… Si Canon utilise le même processeur et le même type d’AF Dual Pixel dans le prochain Canon EOS R5, alors il sera comment dire… incroyable ? Vos commentaires ici…

APN : Nikon
2
Update : détection des yeux d’animaux pour Nikon Z6 et Z7

Jour de mise à jour (ici) pour les Nikon Z6 et Z7. Elle apporte le suivi de l’oeil, pour nos amis les animaux (que j’apprécie pour certains en photo et d’autres marinés dans du citron et des herbes).

Voilà un truc que Canon ne fait pas encore… Mais on se doute bien qu’un jour cela devrait être possible. Autre nouveauté : le support des cartes CFExpress : « In addition to Sony® CFexpress memory cards, Type B CFexpress cards made by ProGrade® and Lexar® will also be supported for Z7 and Z6 cameras using Firmware 3.0 ». Donc, si vous ne l’avez pas encore fait : c’est le moment de relire notre  Test terrain : 15 jours avec le Nikon Z7 à Hong Kong. Lire la suite…

ACTU : matos photo, divers
26
7 nouveaux objectifs Canon RF en 2020 ! Oui, mais lesquels ?

Après 10 objectifs fabriqués en 2019 (Quels objectifs pour le Canon EOS R), Canon a annoncé qu’ils présenteraient 7 nouveaux objectifs en 2020… Deux sont déjà connus, notamment le RF 24-105 mm f/4-7.1 IS STM que nous avons présenté et le Canon RF 100-500 mm f/4.5-7.1 L IS USM … Mais quels seraient les 5 suivants ?

Avant de passer au petit concours des pronostiques… Commençons par à lister (à nouveau) les objectifs actuellement disponibles pour la gamme EOS R (relire : Test terrain du Canon EOS R et du RF 35 mm f/1.8 IS STM)… je vous rappel que si vous effectuez vos achats en cliquant sur le liens Amazon, votre site touche un petit pourcentage. Et si vous n’aimez pas Amazon utilisez les liens vers notre partenaire Français Digixo, qui fait travailler des salariés en France (les produits Canon professionnels ne sont pas disponibles chez eux, mais les autres oui).

D’abord les objectifs RF fixes actuellement disponibles  :

Canon RF 35 mm f/1.8 IS ST (528 € ici) – (535 € ici) – Lire : RF35 mm f/1.8 IS testé par DPreview

Canon RF 50 mm f/1.2 L USM (2 279 €) – (2 479 €) – Lire RF 50 mm f/1.2L, meilleur 50 mm du monde ?

Canon RF 85 mm f/1.2 L USM (2 989 € ici) – (2 996 € ici)

– Canon RF 85 mm f/1.2 L USM DS – (3 565 € ici)  –     Prise en main Canon RF 85 mm f/1.2 L IS USM DS

Ensuite les zooms RF actuellement disponibles :

Canon RF 15-35 mm f/2.8 L IS USM (2 499 € ici) – (2 499 € ici)

Canon RF 24-70 mm f/2.8 L IS USM (2499 € ici) – (2 499 € ici)

Canon RF 24-105 mm f/4 L IS USM (1 119 € ici) – (1 201 € ici)

Canon RF 24-240 mm f/4-6.3 IS USM (999 € ici) – (999 € ici)

Canon RF 28-70 mm f/2 L USM (2 839 € ici) – (2 845 € ici)

– Canon RF 70-200 mm f/2.8 L IS USM – (2 971 € ici) –   Prise en mainRF 70-200 mm f/2.8 L IS USM

Sans oublier les quatre adaptateurs EF/RF actuellement disponibles (chez notre partenaire Digixo) :

Bague d’adaptation EF / RF – simple (119 € ici) – (124 € ici)

Bague d’adaptation EF / RF – avec bague de commande (199 € ici) – (229 € ici)

Bague d’adaptation EF / RF – Adaptateur C-PL (polarisant 299  ici) – (375 € ici)

Bague d’adaptation EF / RF – Adaptateur V-ND (filtre neutre – 499 € ici) – (449 € ici)

Passons aux objectifs RF déjà annoncés pour l’année 2020 : ont déjà étés annoncés, les objectifs suivants :

Canon RF 24-105 mm f/4-7.1 IS STM : Déjà annoncé :

– Canon RF 100-500 mm f/4.5-7.1 L IS USM  : Déjà annoncé

Canon Extender RF 1.4x : Déjà annoncé

Canon Extender RF 1.4x 2x : Déjà annoncé

Et maintenant voici les objectifs RF que je crois « possibles » en 2020 : c’est un mélange de ce qu’il manque logiquement à la gamme… De ce que Canon pourrait vendre le plus rapidement et un peu de ce que l’on « aimerait » idéalement :

– Canon RF 20 mm f1.4 L USM : je rêve d’un très grand angle professionnel à grande ouverture. Mais qui ne soit pas forcément aussi ouvert que f/1.2 (ce qui n’est pas très nécessaire au 20 mm). Et qui ne soit pas forcément un 14 mm f/2.8 (il existe déjà et fonctionne très bien sur la bague d’adaptation car il est assez compact). Je le verrais alentours de 1500 €, c’est à dire pas trop cher… Car c’est un objectif stratégique pour attirer les amateur de paysage et d’architecture.

– Canon RF 45 mm f/2 IS STM pancake ? Celui-ci est le plus attendu peut-être : nous avons besoin d’un objectif fixe standard intermédiaire, à ouverture moyenne… Afin qu’il reste léger et pas trop coûteux : c’est à dire f/1.4 ou f/1.8 Je verrais très bien un 45 mm plutôt qu’un 50 mm, pour un poil plus de polyvalence… Et si possible qu’il soit « pancake » : en tous cas très court (pas plus long que le RF 35 mm f/1.8). Je le verrais bien proposé à 450 € seulement…

– Canon RF 85 mm f1.8 IS STM : il nous fait aussi un « cousin » de l’actuel EF 85 mm f/1.8. C’est à dire un objectif à portrait peu coûteux et très léger… Il est attendu par de nombreux amateurs experts. Il devrait rester très compact et très discret… Motorisation STM pour rester compatible avec la vidéo. Je le verrais alentours de 900 €… Lire la suite.

APN : Canon
23
« image.canon » le futur Cloud de Canon déjà en Français

Canon va lancer son nouveau service de stockage Cloud, en avril 2020… Le site existe déjà en Français : image.canon et les Questions Fréquentes sont également en français

Tout l’intérêt de la chose est que l’appareil photo enverra directement vos images vers le Cloud (icône n°1) : via le WIFI (et on espère un jour grâce à la 5G). C’est un peu comme si l’application Lightroom (Cloud) était directement intégrée dans votre appareil… Apparement vous disposerez de 30 jours (icône n°2) avant télécharger les originaux vers votre ordinateur, ceci de façon automatique (icône n°3)… Lire la suite.

APN : Canon
28
Canon RF 24-105mm f/4-7.1 IS STM : seulement 499 €

L’autre annonce de la nuit dernière (lire : Le Canon EOS R5 est dévoilé par Canon) : c’est le Canon RF 24-105mm f/4-7.1 IS STM qui sera disponible pour seulement 499 € en France.

Enfin un zoom compact et pas cher. Je pense qu’il fera des heureux, même si l’ouverture à sa focale maximale est un peu sombre. Mais avec la stabilisation, ce n’est pas un problème autant que vous le craignez…

Et il faudra vérifier quelle est l’ouverture (réelle) à la focale de 70 mm, afin de comparer des choses comparables (par exemple le comparer au EF 24-70 mm f/4 L IS USM). Lire la suite…

Avant
Après
← GLISSEZ →

000 - A LA UNE
69
Le Canon EOS R5 est dévoilé par Canon

Une première photo (crédible) du futur Canon EOS R5 aurait fuitée « depuis un site Français » (peut-être 01Net, qui a retiré la page en question).

Durant la nuit : Canon a officiellement dévoilé ce que sera le Canon EOS R5 qui a déjà sa page sur le site Canon ! Retour à un design un peu plus classique et arrondi pour l’EOS R5. Ce qui plaira à tout les Canonistes je suppose (lire également l’autre annonce du jour : Canon RF 24-105mm f/4-7.1 IS STM : seulement 499 €).

La sortie serait pour le mois de juin 2020 seulement : que ça va être long… (peut-être faut-il s’attendre à quelques remise exceptionnelles sur les EOS R d’ici là ?). En attendant Canon nous fait déjà saliver avec cette vidéo, ou l’on en apprend beaucoup :

Au dos : on distingue bien la molette plate caractéristique des Canon EOS depuis 1987 (la roue codeuse comme elle est appelée chez Canon)… et qui est pour moi un incontournable du design Canon. Disparition complète de la Touch bar en effet : la théorie Darwinienne de l’évolution aura eu sa peau ?

Mais on ne retrouve pas (apparement) le même bouton « tactile » AF-ON que sur l’EOS 1DX Mk III. Le Joystick est bien là également, avec un viseur au dégagement important ce qui est prometteur…

Comparons la forme du boitier avec elle de l’EOS R actuel : glissez le curseur ! Le nouveau venu semble moins haut et plus large ?

Avant
Après
← GLISSEZ →

 

Pour les caractéristiques : les fuites depuis quelques jours semblent concordantes… Et elles sont très intéressantes :

Capteur CMOS de 45 Mpixels

Stabilisation du capteur (IBIS : In Body Image Stabilisation), autorisant :

gain de 5 stops uniquement avec l’IBIS

gain de 7 à 8 stops encombrant IBIS et stabilization de l’objectif

Obturateur mécanique : 12 im/sec

Obturateur électronique : 20 im/sec

Habituelle roue codeuse à l’arrière (donc trois molettes en tout)

Plus de « touch bar »

Joystick identique aux reflex Canon EOS 5D

Double lecteur de carte Mémoire (SD + CFExpress ?)

Ecran orientable sur le côté

Bouton programmable à l’avant (testeur de prof. de champs)

Nouvelle batterie de plus forte capacité dans la forme des LP-E6 … Lire la suite…

VU SUR LE NET !
3
Double lecteur CFexpress / XQD Thunderbolt 3 chez Sonnet

Il n’existe pas encore énormément de lecteurs de cartes CFexpress et XQD en Thunderbolt 3, actuellement sur le marché…

Heureusement, la marque bien connue Sonnet, annonce le SF3 Series CFast 2.0 Pro Card Reader : un produit qui semble « plus pro que pro »… Cela tombe bien, car le Nikon D6 présenté aujourd’hui possède « deux logements pour cartes CFexpress ou XQD ». Le Canon EOS 1DX MkIII, possède quand à lui deux logements CFexpress type B.

 

Jugez en sur leur page et par cette petite vidéo trouvée chez Mac4ever ! Les deux ports Thunderbolt 3 autorisent de chainer plusieurs périphériques. Nombre de détails sont impressionnants : lire la suite…

 

A RELIRE CET ETE (BEST OF)
7
Jared Polin « massacre » le Nikon D6 quel est votre avis ?

Je vous laísse apprécier ce massacre en règle ! Jamais Jared Polin n’avait été si sévère avec un appareil professionnel… Lui qui adorait Nikon, le divorce semble définitif. « n’achetez pas cet appareil »…

Et cela contraste énormément, avec son enthousiasme pour le Canon EOS 1DX MkIII (qu’il tient dans la main) et même pour le Canon EOS R5 (vidéo en bas de cette page : Le Canon EOS R5 est dévoilé par Canon). Pensez-vous qu’il est trop sévère ? Donnez votre avis iciLire la suite ici !

000 - A LA UNE
17
Annonce des Nikkor Z 24-200 mm f/4-6.3 VR et Z 20 mm f/1.8 S

Annonce importante aujourd’hui pour les utilisateurs de Nikon Z6 et Z7 : voici les Nikkor Z 24-200 mm f/4-6.3 VR et le grand angle Z 20mm f/1.8 S

A relire à ce sujet : mon grand test de 15 jours avec le Nikon Z7 à Hong Kong. Ce 24-200 mm ‘aurait été bien utile, si il avait été là ;-) C’est une plage focale intéressante…    Lire la suite…

000 - A LA UNE
18
Lightroom Classic 9.2 et les Paramètres de Développement par défaut

La mise à jour de février 2020 en Lightroom Classic 9.2 et Camera Raw 12.2 est intéressante : entre autres nouveautés (lire plus bas), elle s’attaque à l’un des « petits secrets » les mieux gardés jusqu’alors, du Module de Développement de Lightroom :

Le « Développement par défaut » personnalisé pour chaque appareil. Rappelons que depuis « quasiment les tout débuts » de Lightroom, il était (assez) simple et rapide de modifier le Développement par Défaut des RAW pour tel ou tel modèles d’appareil photo…

L’ancienne procédure rapide : Il suffisait de choisir un fichier RAW de l’appareil choisi, de commencer par la réinitialiser (très important), de lui appliquer quelques paramètres de son choix (pas n’importe lesquels surtout : par exemple le réglage du Profile, ou de la Correction de l’objectif, si on le souhaite)… Puis d’aller dans le Menu Développement (qui n’existe qu’en Module Développement), pour « Mettre à jour le Paramètre par défaut » pour cet appareil.

On pouvait même définir le réglage par défaut en fonction de la valeur ISO des RAW (ce que je ne vous conseil pas si vous êtes débutant)… Ou du n° de série de l’appareil photo (image de droite, les préférences de Lightroom 9.1).

C’était simple et rapide… Du moins pour ceux qui avaient « appris la Manip », mais cette manipulation présentait le défaut de rester totalement inconnue par 99% des utilisateurs de Lightroom. Désormais c’est fini : cette procédure n’est plus possible de la même façon dans Lightroom Classic 9.2 (et c’est un peu dommage car elle n’était pas forcément incompatible avec le nouveau système).

La nouvelle procédure dans les Préférences – Avec Lightroom 9.2, vous trouverez désormais dans les Préférences Générales : tout un système de sélection de Paramètres Prédéfinis, que vous pouvez personnaliser pour chaque appareil. C’est un peu plus clair et facile à comprendre qu’avant…

Mais aussi un peu plus long qu’avant, car cela vous obligera à créer préalablement un Paramètre Prédéfini pour chaque appareil (ce qui n’est pas un mauvais exercice)… Lire la suite.

APN : Canon
39
Nouvelle fuite : photos du Canon RF 24-105 mm f/3.5-5.6 IS STM

Mise à jour le 10 février : quelques nouvelles images ont fait surface… Beaucoup plus jolies ! Du coup cet objectif fait encore plus envie : petite mise à l’échelle… Un 24-105 mm presque aussi court qu’un 24-70 mm f/4 ? Oui, ça fat envie, même si l’ouverture est « glissante ».

Intéressant, voilà les premières images futées chez Nokishita d’un prochain zoom relativement compact pour le système EOS R : Canon RF 24-105 mm f/3.5-5.6 IS STM. Il semble en effet relativement compact. Et on l’espère : pas trop coûteux…

On reconnait une seule bague de réglage… Dont la fonction peut évoluer grâce au bouton (photo suivante) : soit on lui attribue la retouche manuelle du point. Soit la fonction bague de contrôle dont on peut personnaliser le comportement dans le boîtier (comme les bagues de contrôle des autre objectifs RF).

Mais quelle taille aura cet objectif ? Peut-être quelque chose comme ça : d’après ce petit montage photoshop (très approximatif) que je viens de réaliser : Juste pour avoir une idée… Il pourrait être plus court qu’il n’apparait sur ce montage, car il y a la perspective (que je n’ai pas pu corriger)… Lire la suite.

000 - A LA UNE
59
Tatsuo Suzuki a-t-il quitté « volontairement » les Fuji Ambassador ?

Rebondissement dans l’affaire de la vidéo Promotionnelle retirée par Fujifilm, ou leur ambassadeur Tatsuro Suzuki faisait preuve d’une certaine « agressivité » dans sa façon de photographier…

Chacun est libre d’en penser ce qu’il veut… Personnellement, je juge cette façon de pratiquer la street photo « excessive ». Surtout au Japon, qui est le « pays de respect de l’autre », ou ça ne se fait pas d’agresser ainsi les gens dans la rue. Je remarque que certains Japonais lorsqu’ils brisent les limites : c’est comme si il n’y en avaient jamais eu (peut-être le résultat d’un excès de codification de la société ?). Moi, j’admire tellement ce pays et cette « civilisation » de toutes façons, que mon avis n’est probablement pas neutre…

En tous cas, je suppose que Tatsuro Suzuki n’aurait pas pu pratiquer très longtemps cette façon de photographier en Europe (ni dans de nombreux pays du monde) sans s’attirer tôt ou tard des « ennuis »… Si il peut se comporter ainsi : c’est uniquement parcequ’il est au Japon : ou l’on ne risque pas grand chose, car les gens sont trop polis pour protester. C’est presque trop facile, de pratiquer la street photographie au Japon, je vous parle en connaissance de cause (Mon guide spécial de Tokyo, pour les photographes)

En effet les Japonais sont si respectueux de leur prochain : que dans l’esprit de beaucoup de gens il serait probablement encore plus « mal venu » de se plaindre d’un comportement aussi « grossier », que de le pratiquer sois-même… Peu importe : je vous laisse donner votre avis en commentaire à ce sujet.

Cette vidéo promotionnelle avait crée de tels débats, que finalement elle a été rapidement retirée par Fuji de la série de vidéos de lancement du Fuji X100V. Mais on peut encore la voir ici dépêchez vous, car elle vaut le détour : Lire la suite…

000 - A LA UNE
13
Pourquoi l’application Skylum Luminar communique-elle avec Facebook ?

Un utilisateur de Skylum Luminar 3 a découvert grâce à l’application « Little Snitch » (que tout le monde peut utiliser facilement) que son application communiquait avec Facebook, sur Mac comme sur PC.

On se demande quels types de données sont envoyées. Contacté, l’éditeur a précisé que les données « recueillies » ne l’étaient qu’à titre d’analyse. Et ne comportaient aucunes « données personnelles ».

Très bien… Mais reste une question tout de même : quelles sont les données envoyées à Facebook ? Et pourquoi ? Et pourquoi l’éditeur ne propose-il pas un bouton pour couper l’envoi de ces données ? Et pourquoi l’éditeur ne vous informe-t-il pas de ceci ? Ce qui est pourtant la norme, nombre d’utilisateurs ne désirant pas être traqués par Facebook en aucune manière… On dit souvent : « lorsqu’un produit est gratuit, c’est vous qui êtes le produit », même si ici le produit n’est pas totalement gratuit. On attend les réponses de l’éditeur à ce sujet. Lire la suite…

000 - A LA UNE
0
Test terrain LaCie Rugged SSD Pro Thunderbolt 3 – 1To

Environ 2300 Mo/sec mesurés en lecture… Et 2000 mo/sec mesurés en écriture ! C’est simple, je n’avais jamais branché un disque externe aussi rapide, sur mon MacBook Pro de 2018.

Ce SSD de 1To LaCie Rugged SSD Pro Thunderbolt 3 est de très loin : ce que j’ai branché de plus rapide sur mon Mac (il est même donné jusqu’à 2800 Mo /sec en théorie)… Je vous en propose une première prise en main rapide ci-dessous, que je compléterai au retour de mon prochain voyage avec mes « sensations de terrain » : dans le cadre d’une utilisation « en conditions réelles ».

Je referais notamment un test de la vitesse : une fois que le disque sera « plein » (plein de fichiers RAW et de quelques vidéos 4K)… Je pourrais alors vous parler de la réactivité du travail dans Lightroom avec ce disque : dès lors que les « fichiers RAW » seront stockées sur le SSD externe ; plutôt que sur le SSD Interne, ce qui est généralement le cas lorsque je travail sur un reportage « tout frais ».

En attendant, quelques mots sur le design de ce disque qui est vraiment superbe… L’objet d’un « noir mat » est vraiment très compact (si vous connaissez d’autres modèles de la série Ruged, celui-ci est bien plus petit).

Il a un touché « caoutchouté » très agréable, dans la lignée des disques LaCie depuis des temps immémoriaux : on aurait presque « envie » de le tenir dans le creux de la main, juste pour le plaisir… Il est plutôt « dense » : pas aussi léger que sa taille réduite pourrait le laisser imaginer. Soit c’est qu’il a été un peu « lesté » pour « faire sérieux »… Soit son poids s’explique par une structure en métal très solide, servant éventuellement à « disperser passivement » la chaleur des composants à l’intérieur ? En plus de résister aux chocs et à la pression. Simples hypothèses de ma part…

En effet, le boîtier est donné comme « résistant aux chutes de trois mètres » et à un « écrasement de deux tonnes ». Il est même étanche à la norme IP67 : donc totalement étanche à la poussière. Protégé contre l’immersion temporaire jusqu’à 1 mètre de profondeur… Ce que je n’ai pas cherché à vérifier !

Un câble Thunderbolt 3 spécialement « court » : ce disque est assez « logiquement » livré avec un seul câble Thunderbolt 3 (qui est à la norme USB-C des deux côtés). J’ai écrit « logiquement », car on n’achète pas un disque aussi rapide, pour le brider en l’utilisant avec un vieux câble USB-3.0.

Petite parenthèse en passant : contrairement à celui-ci, la plupart des autres disques USB-C vendu par LaCie sont systématiquement fournis avec deux câbles : un premier câble en USB-C (des deux côtés) et un second qui est USB-C d’un côté et USB-3.0 de l’autre.

Ceci afin de rester compatible avec les anciens Mac et anciens PC, qui sont encore nombreux à être équipés de ports USB-3.0 : ce qui ne leur permet évidement pas d’exploiter la vitesse exceptionnelle de ce LaCie Rugged SSD Pro Thunderbolt 3. Si vous possédez encore un ordinateur dépourvu de Thunderbolt III : inutile d’acheter ce modèle plutôt coûteux. Un SSD Classique sera bien suffisant.

A noter que le câble Thunderbolt 3 fourni avec ce disque est extrêmement court : seulement 21 cm… Ce que je trouve plutôt agréable car l’ensemble est très compact et ne prend pas de place dans un petite poche (zipée et protégée) à l’intérieur du sac photo : celle ou vous rangez probablement vos portefeuille ou passeports…

Voir si vous êtes très prudent (ou que le contenu du disque est très précieux), ce LaCie rentrera carrément dans là poche intérieure de votre veste (on est jamais trop prudent a Paris).  Lire la suite…

000 - A LA UNE
16
Fuji X100V : que de progrès depuis ce X100 (raté)

Il faut savoir rendre à César… Lorsque l’on voit les très nombreuses améliorations qui ont été faites par Fuji sur les 5 versions successives de leur fameux Fuji X100 (et spécialement la toute dernière) : on comprend mieux pourquoi j’avais détesté la première version…

Que j’avais très sévèrement critiqué à l’époque (en 2011) ici : Fuji X-100 : prometteur… mais raté ! Ce qui m’avait été très souvent reproché (j’ai même reçu des insultes par mail suite à cet article et on m’a même exclu d’un groupe Fuji sur Facebook : imaginez l’intolérance ;-) Oui, mais voilà : j’avais pourtant 100 fois raison…

D’ailleurs Chris Nichols de DPreview avoue dans cette vidéo (à 11.47) qu’il n’a jamais été un fan de ce modèle à titre personnel… Tout comme moi. Je suis d’ailleurs souvent d’accord avec les points de vue de Chris qui ne sont pas les points de vue « habituels » du reste du staff DPreview (au passage, lui n’ont pas n’a pas trop aimé l’expérimentation « incongrue pour le moins » que Fuji à commise sur l’écran du X-PRO 3 : Coup de folie : cacher l’écran du X-Pro 3 ).

Et au cours des années suivantes : je n’ai pas rencontré beaucoup d’utilisateur de ce premier Fuji X100… Car j’ai surtout rencontré énormément « d’ex-utilisateurs » du premier Fuji X-100. Oui, autour de moi : énormément de gens l’avaient revendu… Au bout de 12 ou 24 mois seulement. Et ils ont eu raisons !

J’espère qu’il n’arrivera pas la même chose au nouveau Fuji X100V… Mais cela ne risque pas je pense, car le chemin parcouru par Fuji est immense. Ce nouveau Fuji X100 V est très bien équipé, il est magnifique et devrait convaincre beaucoup plus facilement que son lointain ancêtre.

Pour autant, j’ai lu cet intéressant point de vue chez Dpreview, de quelqu’un qui apparement n’approuve pas la totalité des choix faits par Fuji pour son nouveau venu. On peut notamment être étonné / inquiet de la disparition du Touch Pad à l’arrière : pas moins de 5 boutons programmables qui disparaissent (c’est à tester à l’usage). Que l’on repense par exemple à cette molette de réglage des ISO qui était catastrophique sur les premiers X100… et qui ne l’est plus (plus autant).

Au final, ce Fuji X100 V devrait séduire : notamment grâce à un objectif en très gros progrès, grâce à un meilleur viseur et surtout grâce à un écran (enfin) orientable qui fait réellement défaut à nombre des ses compétiteurs de la même « famille »… Je veux parler de cette « famille » des appareils « compacts experts » à grands capteurs, qui sont destinés plutôt à la « street photographie »…

Comme le Leica Q II, ou le Ricoh GR III. Des appareils de prix différents, mais qui tous sont dépourvus d’écrans orientables : ce qui est vraiment dommage lorsque l’on aime la street photographie. Lire la suite…

000 - A LA UNE
68
Canon RF 50 mm f/1.2 L USM : le meilleur 50 mm du monde ?

Une prise en main vidéo de plus : du Canon RF 50 mm f/1.2 L USM (une de plus) qui va vous donner envie de l’EOS R (ou de ses successeurs espérés)… Cet objectif est un absolument dingue.

Régalez-vous et rêvez en cette nuit, c’est l’objectif qui manque à la gamme Nikon Z pour le moment ! Car on ne peut pas dire que au prix ou il est proposé, beaucoup de gens soient très enthousiasmés par cet inutile Nikkor Z58 mm f/0,95… à mise au point manuelle (ce qui est certainement cauchemardesque à f/0,95)…

Et je me suis souvent amusé avec. Lire la suite…

1 2 3 247