Catégorie : MATOS : Accessoires photo

ACTU : matos photo, divers
59
L’Europe : cette techno-structure qui vous veut du mal

Je suis convaincu personnellement depuis longtemps que l’Union Européenne* ressemble à une structure technocratique relativement inhumaine et non démocratique, qui me semble faire beaucoup plus de mal aux nations Européennes, que de bien à ses soit-disant citoyens (qui vraiment ici pense être un citoyen Européen d’ailleurs, plutôt qu’un citoyen Français ?).

Une fois de plus, l’Union européenne va peut-être avoir une belle occasion de démontrer à quel point la bureaucratie est une catastrophe pour les citoyens et un frein pour l’innovation technologique… Voilà leur dernière lubie en date : La Commission propose un chargeur universel pour les appareils électroniques.

Apple aurait déjà fait part de ses réserves à ce sujet auprès de TechRadar et The Verge, dans l’éventualité d’une mise en place effective de ce projet : 

“We remain concerned that strict regulation mandating just one type of connector stifles innovation rather than encouraging it,” an Apple spokesman says. “which in turn will harm consumers in Europe and around the world.” Lire la suite…

000 - A LA UNE
9
Laowa Argus 35mm f/0.95 : objectif le plus lumineux en Full Frame ?

Venus Optics vient d’annoncer le Laowa Argus 35mm f/0.95 qui serait d’après le fabricant : l’objectif le plus lumineux, jamais crée pour un appareil à capteur Full Frame… Il sera disponible en montures Sony E, Nikon Z et même Canon RF… mais oui !

Ce qui rassurera peut-être ceux qui se plaignent du manque d’objectifs « compatibles » de marques tiers, proposés pour les Canon EOS R. Le Laowa Argus 35mm f/0.95 serait proposé en boutique à 1149 € dans les trois montures. Un objectif au caractère marqué très certainement, mais à mise au point manuelle bien entendu.

« Laowa Argus 35mm f/0.95 FF, the world’s first full-frame 35mm lens with f/0.95 ultra-fast aperture. It would be the fastest 35mm and widest f/0.95 lens for a full-frame mirrorless camera. This breakthrough of lens industry offers a 63.4° angle of view with extraordinary shallow depth of field and creamy bokeh, it’s such a trump card for portraits and any moody shots. In the meanwhile, an aperture click-switch, long focus throw and internal focusing make it a must-have tool for photographer and videographer. » Lire la suite…

000 - A LA UNE
0
Profils Lightroom : 15% de remise jusqu’au 15 septembre

Petite annonce de service : j’offre 15% de remise sur tous les profils Lightroom jusqu’au 15 septembre 2021… Utilisez ce code promo : 15septembre

La boutique des Profiles est par ici : www.photoetmac.com/boutique. les Profils sont accessibles dans les Menus, par marque : PROFILES CANON   –   PROFILES NIKON   –   PROFILES FUJI   –   PROFILES SONY   –   PROFILES PANASONIC… Désolé, mes Presets ISO Adaptatifs ne sont pas concernés par la remise.

000 - A LA UNE
32
Test terrain du Canon RF 70-200 mm f/4 L IS USM

Lors de son annonce nous avions déjà compris que cet objectif très innovant serait indispensable. Mieux : ce Canon RF 70-200 mm f/4 L IS USM est un « game changer » et semble justifier (à lui tout seul ou presque) l’abandon du système des reflex EOS, pour passer à la gamme hybride Canon EOS R.

Après le Test terrain du drone DJI Air 2S à la Réunion, j’ai passé beaucoup de temps à tester sur le terrain ce fameux Canon RF 70-200 mm f/4 L IS USM qui me faisait envie depuis longtemps… Et je l’ai principalement utilisé sur un EOS R5 (qui fera peut-être lui aussi l’object d’un test comme celui de l’EOS R6). Mais aussi parfois je l’ai monté sur mon EOS R, qui me sert de second boîtier.

Vous me direz : il pourrait être assez court ce test du Canon RF 70-200 mm f/4 L IS USM… Tellement déjà sur le papier : cet objectif est fantastique ! Je rappel que j’avais déjà été enthousiasmé par son grand frère à f/2.8 qui est facturé environ 1000 € plus cher… Relire ma Prise en main du Canon RF 70-200 mm f/2.8 L IS USM : qui allait au delà de tous nos espoirs.

C’est un peu personnel et très accessoire : je trouve cette version f/4 incroyablement élégante… Le design est très épuré et très fluide avec ce décrochage typique des objectifs RF au niveau de la bague de focale. Il est esthétiquement bien plus réussi que son cousin ouvrant à f/2.8, qui n’était pas spécialement moche, mais qui affirme un look de camion un peu « utilitaire ». Une question totalement accessoire bien entendu !

 

 

Attention avant de tomber amoureux : ce Canon RF 70-200 mm f/4 L IS USM n’est pas donné : 1.799 € chez Digixo. Ou 1.799 € chez Amazon. Alors que la récente version EF 70-200mm f/4 L IS II USM, ne coûte que 1.299 €. Mais les 500 € de différence me semblent totalement justifiées, vu les bénéfices que l’on tirera de la version RF : vous en aurez plus que pour votre argent. Lire le « test de terrain ».

Avant tout achat, relire ici nos Tests terrain ! Je vous conseille notamment  :

• En 2021 : rester en reflex ou passer en hybride Full Frame ?

• 10 bonnes raisons de passer aux Canon EOS R6 et R5 en 2021

• Test terrain : Canon EOS R6

• Test terrain : Canon EOS R et du RF 35 mm f/1.8 IS STM

• Test terrain : Canon RF 24-105 mm f/4-7.1 IS STM

• Test terrain : Canon RF 600 mm f/11 IS STM

• Test terrain : Canon RF 70-200 mm f/4 L IS USM

• Test terrain : Canon RF 70-200 mm f/2.8 L IS USM

• Test terrain : Canon RF 85 mm f/1.2 L IS USM DS

• Test terrain : Samyang 14mm f/2.8 AF Monture Canon RF

• Test terrain : Canon G5X MkII en Sulawesi

Encouragez PHOTOETMAC en faisant vos achats chez Digixo ici : photoetmac.com/2019/06/digixo et soutenez une boîte Française basée à Paris qui nous verse une petite commission. Si vous cherchez un produit absent de notre page : contactez moi je l’ajouterai pour vous.

 

000 - A LA UNE
0
Eteignez votre disque « WD My Book Live » d’urgence !

Urgent ! Eteignez votre disque « WD My Book Live » car vos données seraient en danger, d’après cet article de Ars Technica.

Je ne peux pas vous en dire beaucoup plus, mais étant lecteur depuis des années de ce site « techno » très sérieux : il faut prendre cette alerte très au sérieux… Un bug effacerait les données sur ce type de disque commercialisé par Western Digital.

Heureusement seuls les disques de cette série spéciale « WD My Book Live » sont touchés… Il s’agit d’un « disque connecté », vendu comme une sorte de Cloud personnel… Lire la suite.

000 - A LA UNE
5
Attention aux câbles USB-C que vous choisissez !

Petite expérience de physique amusante. Prenez une carte CFExpress type B toute chaude (dont la vitesse de transfert maximale est de 1,97 Go/sec), remplissez-là de fichiers RAW avec un Canon EOS R5.

Puis fourrez là dans un lecteur de carte adapté (celui-ci à 53€). Ensuite choisissez un câble USB-C quelconque au hasard : un joli tout noir… Et voilà le résultat, ça rame grave avec une vitesse de lecture minable de seulement 34 Mb/s. Là ça va être vraiment très long pour décharger votre carte.

Maintenant, choisissez un câble Thunderbolt 4 au format USB-C : tout joli tout noir aussi (mais avec une petite flèche sur le côté comme celui-ci à 33 €)… Et voilà le travail : une vitesse de lecture de 534 Mb/sec. Conclusion, ça vaut le coup de ne pas vous tromper de câble ! Lire la suite…

000 - A LA UNE
38
Utilisateurs de Lightroom : passez au « tout SSD » ! Vite…
Un message rapide de plus, afin de prévenir (à nouveau) les utilisateurs qui ont la dangereuse habitude de stocker leur catalogue Lightroom Classic sur un disque externe Mécanique : c’est une mauvaise idée…
 

• Cela fait travailler « dur » votre disque externe mécanique, augmentant le risque de panne

• C’est lent : alors que si votre Catalogue était sur votre SSD interne, il tournerait plus vite

• Si par malheur votre disque Externe Mécanique lâche : vous perdez aussi votre catalogue

Alors que si le catalogue est situé sur un SSD Interne : il vous restera au moins les Aperçus de vos photos, éventuellement les Aperçus dynamiques… Et il vous serait aussi possible de reconnecter votre catalogue à vos photos (si éventuellement vous en possédez une sauvegarde). Lire la suite…
 

000 - Grand large
28
Le drone qui fait rêver les photographes : DJI Air 2S

Le Chinois (basé à Shenzen) DJI a présenté hier le drone compact DJI Air 2S (site DJI) qui est une variante (ou un successeur ?) du précédent DJI Air 2 (qui avait été annoncé en avril 2020)…

Ce nouveau drone à tout pour plaire aux photographes. J’ai utilisé (un peu) le DJI Air premier du nom et j’ai beaucoup aimé m’amuser avec… Mais je l’avais revendu car ce premier modèle ne shootait qu’en JPEG et utilisait un capteur de petite taille. De plus la liaison vidéo avec le drone (basée sur le WIFI) était un peu flippante et il arrivait parfois de devoir ramener le drone en pilotage visuel, en se passant de la vidéo…

Comme on arrête pas le progrès, ce nouveau modèle DJI Air 2S utilise désormais :

• un capteur 1 pouce de 20 Mpixels

• Il shoot en format RAW

• Il filme en 5,4K

• Son grand angle est élargi à l’équivalent Full Frame d’un 22 mm.

• DJI annonce 31 minutes de vol une autonomie en léger progrès

• Technologie de pilotage ActiveTrack 3.0

• Une nouvelle technologie de liaison avec le drone (OcuSync 3) étend la portée à 12 km (on rappel que la législation vous interdit de perdre de vue votre drone)… Mais qui peut le plus, peut le moins !

Comme je vous le disais : ce nouveau modèle a tout pour plaire. Et il est le plus avancé de la gamme actuellement sur de nombreux points… Je sens que je vais craquer !  Lire la suite…

 

 

ACTU : matos photo, divers
6
Balance ton port : un mini Hub USB-C à 38 €

Vous êtes nombreux à regretter l’absence de Hub « multi USB-C » jusqu’à présent… Cela fait plusieurs années que l’on en cherche : et plusieurs années que l’on en trouvait pas !

Les seuls dispositifs à notre disposition étant de couteux hub multi-ports : très encombrants et très chers, incluant des tas de choses dont on ne veut pas… Ou alors ces deux modèles en Thunderbolt 4 (pas encore vraiment disponibles) :

• CalDigit Thunderbolt 4 / USB4 Element Hub : indispensable ?

• Hub OWC Thunderbolt 4

C’est donc la première fois donc que je remarque sur Amazon (merci à Mathieu F. qui l’a signalé ici) : un minuscule Hub à 38,63€, qui ne propose que des ports USB-C.

Juste histoire de l’emporter en voyage au « cas ou » : il devrait permettre aux utilisateurs de Macbook Air M1 et Macbook Pro M1 (pour le moment équipés de seulement deux ports Thunderbolt / USB 4) de brancher éventuellement « en même temps » : une clé USB, deux disques durs, un lecteur de carte, tout en conservant leur alimentation branchée directement sur l’un des deux ports du Mac !

A noter que j’ai aussi remarqué cet autre modèle Belkin (une marque connue par contre), qui propose deux ports USB-C avec deux ports USB 3 : une configuration assez rare qui peut être pratique.

Alors j’ai commandé sur Amazon ce : Sitecom CN-385 Hub USB-C 4 Ports | USB-C vers 4X USB-C Port, données 5 Gbit/s et Puissance 7,5 W, pour MacBook Pro, New MacBook, ChromeBook Pixel, Tablette USB Type-C, qui ne coute que 38,63 €. Je l’ai reçu en 24h : il est vraiment très petit et très joli : belle finition aluminium, rien à dire…

 

 

Il propose 4 ports USB-C 3.1 ce qui porte le total disponible sur un Macbook Air à deux ports à un total de 5 au final. Une fois que vous avez branché l’alimentation directement, vous disposez donc de 4 port USB-C 3.1. Je l’ai essayé avec deux disques SSD branchés en même temps et un lecteur de carte… Une petite diode s’allume : s’est très bien.

Les trois volumes sont montés instantanément, tout semble fonctionner normalement. La vitesse avec un disque SSD Samsung T5 de 1To, est limitée à 290 Mb/sec en lecture, ce qui est légèrement inférieur à la vitesse du disque branché directement sur le Mac (374 Mb/sec en lecture). C’est une assez bonne surprise car ce n’est pas trop lent… Lire la suite.

000 - A LA UNE
11
CalDigit Thunderbolt 4 / USB4 Element Hub : indispensable ?

Les premiers hubs Thunderbolt 4 / USB 4 commencent à arriver : et ils vont tout changer, notamment pour les utilisateurs de MacBook Air M1 et de Macbook Pro M1 (qui rappelons-le, ne sont équipés que de 2 ports USB 4). Relire : une semaine sur Lightroom Classic avec le Macbook Air 13″ M1.

Jusqu’à présent avec avec la norme Thunderbolt 3 et les Mac Intel : il était impossible de multiplier les ports USB-C. Mieux valait donc choisir des machines équipées de 4 ports… Car il arrive fréquemment qu’un photographe doive brancher en même temps 3 ou 4 dispositifs « rapides ». Par exemple : 

 

1 – Un lecteur de carte rapide

2 – Un SSD de stockage

3 – Un second disque destiné à la sauvegarde…

4 – Un câble d’alimentation (suffisant pour fournir 60 à 100 W.)

 

Désormais : tout change… Car la multiplication des ports USB-C est la vraie nouveauté de la norme Thunderbolt 4 / USB 4.

Après le premier Hub OWC Thunderbolt 4 que nous présentions fin novembre (vendu 149 USD, qui n’est pas encore disponible partout), voici venir le Hub CalDigit Thunderbolt 4/USB4 Element Hub (148 €). Sur le site de CalDigit on trouve un comparatif face au tout premier modèle présenté par OWC : Lire la suite…

000 - A LA UNE
34
Les photos que j’aime faire… (et autres réflexions en vrac)

Chaque photographe, devrait se demander un jour ou l’autre : quel est le type de photographie qu’il préfère réaliser… S’interroger un peu et prendre du recul par rapport a sa pratique photo, ou à sa passion (maladive) pour l’achat de matériel : tout ça n’est jamais du temps perdu. Voici donc en ce dimanche soir : quelques idées et réflexions, un peu en vrac…

Personnellement ce que je préfère, c’est la photo de rue et de voyage… J’aime réaliser des photos qui font « imaginer » des choses. Je n’aime pas forcément les photos qui immédiatement « décrivent tout » ce qu’il y a à voir dans une scène ; mais plutôt les images qui vous laissent vous « représenter » ce que vous voulez… Ce qui se passe au-delà du coin de la rue. Des images qui ne décrivent pas ; mais qui « invitent » à imaginer. A propos : Composition : recherchez la simplicité.

J’aimerais que l’on ressente une ambiance dans mes images et pour cela il faut que certaines choses soient « seulement suggérés ». Il ne faut donc pas que tout soit systématiquement « clair et net ». J’ai toujours adoré les peintres flamands : spécialement Vermeer, ou Rembrandt. Dès je vois une scène à contre-jour : je pense à ce type de peintures… Et j’essaye modestement d’imaginer « une peinture » en photo. Une peinture, basée sur des « à-plat de couleur », ce qui me semble plus facile avec les images à « contre-jour ». Et c’est pour cela que je travail très souvent en contre-jour.

C’est pourquoi j’essaye souvent de composer mes images de rue avec de grandes zones de couleurs, ou de noir… La netteté y a aussi son importance, pour attirer l’œil et fixer le regard à certains endroits… J’ai donc besoin de certaines zones nettes et bien contrastée. D’ailleurs si nécessaire, je renforce un peu leur netteté localement dans Lightroom… Pendant que d’autres parties de l’images doivent rester douces et pas forcément nettes : comme c’est le cas pour l’arrière-plan de cette photo du parapluie rouge réalisée avec mon reflex et le petit canon EF 35 mm f/2 IS USM (dans les environs de Yangoon en Birmanie).

Évidemment, neuf fois sur dix, ce beau projet rate lamentablement : la plupart du temps je n’obtiens ni peinture, ni même une bonne photo. Peu importe, j’insiste et je recommence encore. Du coup, je fais beaucoup de photos sans intérêt, sans me décourager et je ne les supprime pas. Comme ça avec plus de 602.000 images dans Lightroom, je vois que j’ai un peu progressé en plus de vingt ans de photo… Relire : Oubliez (un peu) ce bon vieux Collimateur AF Unique.

Heureusement, parfois j’ai aussi un coup de chance : ça « fonctionne » comme par magie… Évidemment la chance en photo : ça se « provoque », cela n’est donc pas totalement de la chance. Si le sujet est intéressant, je peux shooter jusqu’à 2000 photos par jour, c’est pas mal de travail. Lire la suite…

000 - A LA UNE
9
Mes Presets AUTO ISO Adaptatifs : améliorés !

Un petit mot pour vous signaler qu’il sera plus facile de choisir parmi les 10 lots de « Preset ISO Adaptatifs »… Grace à un code couleur et une amélioration de la mise en page : Logo vert pour les 3 lots en Profils Adobe Couleur… Logo bleu  pour les 3 lots en Profils Appareil Photo Standard… Et logo bleu pour les 3 lots sans Profils.

 

J’ai beaucoup travaillé ces derniers temps à la mise au point de ces Presets AUTO ISO AdaptatifsIls sont capables d’ajuster automatiquement les curseurs de Netteté et de Bruit : en fonction de la valeur ISO des photos. Ce qui représente un gain de temps fabuleux !

Appliquez-les sur des lots de photos, ou définissez-les comme Réglage par défaut. Ils sont compatible avec Lightroom Classic, Lightroom et ACR (Photoshop). Ces réglages automatiques sont le fruit de plus de 25 ans d’expérience professionnelle. Ils tiennent compte de l’évolution des capteurs au cours des décennies.

C’est la raison pour laquelle il a été indispensable de les décliner en 4 « intensités progressives ». Ils sont également disponibles en plusieurs « Profils Couleur ». Vous ne pourrez plus vous en passer… Voici  quelques exemples d’ajustement automatiques :

1 2 3 10