Catégorie : COUPS DE GUEULE !

000 - A LA UNE
29
La règle des tiers est une catastrophe pour vos photos

Mettons immédiatement les pieds dans le plat : cette (soi-disant) règle des tiers n’a été inventée QUE pour éviter aux débutants de faire des photos systématiquement ratées ou maladroites… Mais oubliez-là !

Car elle n’a pas été faite pour aider les « photographes » à créer des photos intéressantes… Elle aurait plutôt tendance à vous pousser à produire des images systématiquement ennuyeuses : du moins si vous l’appliquez aveuglément et systématiquement.

La règle des tiers est à l’apprentissage de la photo, ce que le « chasse neige » est à l’apprentissage du ski… Un « basique » bien utile aux débutants, dont on ne se servira plus beaucoup ensuite…

Comment cette règle des tiers a-t-elle été inventée alors ? Et bien tout simplement je suppose que l’on a dû remarquer que : « souvent » d’excellentes images obéissent à ce type de proportions avec des point forts de l’image situés aux « tiers »… Toutefois cette réalité (si tant est qu’elle existe) : n’implique aucunement que la respecter va créer forcément d’excellentes images… Car on oublie aussi de préciser, que beaucoup d’excellentes images « n’obéissent pas » à cette règle des tiers.

Prenons une métaphore pour expliquer ce paradoxe… On remarque que les voitures qui gagnent des courses sont souvent peintes en rouge (vrai)… Mais pourtant : cela n’implique pas qu’en peignant votre voiture en rouge vous ayez soudain « plus de chances » de gagner des courses (sans même imaginer que toute le monde peigne sa voiture en rouge également). Tout juste les statistiques des assurances auraient-elle tendance à démontrer que les voitures rouges, provoquent plus souvent des accidents que les voitures d’autres couleurs.

Je rebondis aussi sur cette idée amusante : imaginez que toutes les photographes utilisent la règle des tiers (ou se mettaient à peindre leur voiture en rouge ! )… Comment produiraient-ils alors des photos plus intéressantes, que leur voisin ? La « banalité » n’est pas le meilleur moyen d’attirer l’attention sur vos photos.  Lire la suite.

000 - A LA UNE
5
Le prix de l’iPhone 14 en France dévoilé

Selon le site iPhon.fr : les nouveaux iPhone 14 (présentés le 7 septembre) seront bien plus chers que les années précédentes… Ce qui n’est guère étonnant en temps de guerre : relire Les 13 erreurs à ne pas commettre en achetant votre Mac.

On note la disparition de l’iPhone Mini, dommage, il était très mignon… Il en sera ainsi des prix, qui piquent pas mal, qui sont environ 120 € plus élevés que la génération iPhone 13 :

Prix en France de l’iPhone 14

• 128 Go : 1 019 euros

• 256 Go : 1 149 euros

• 512 Go : 1 409 euros

Prix en France de l’iPhone 14 Plus

• 128 Go : 1 169 euros

• 256 Go : 1 299 euros

• 512 Go : 1 559 euros – Lire la suite

000 - A LA UNE
12
Remplacer Instagram : que pensez-vous de Vero ?

Instagram c’est un peu comme le gaz Russe : volontairement ou sous la contrainte, il faudra apprendre à s’en passer ! J’ai rapidement testé Vero qui a émergé vraiment depuis 2018 et me suis crée un compte. Juste pour voir : https://vero.co/vibert.

Première remarque je n’aime pas l’interface sombre de l’application. Mais c’est un détail… Si l’on creuse, il y a énormément de qualité et de bonnes idées chez Vero… Rien que pour ça : vous devriez essayer.

• Des image haute résolution sur lesquelles on peut zoomer : la petite taille des images sur Instagram est vraiment pénible quand on aime vraiment la photo et que l’on dispose d’un grand écran…

Une vraie application iPad : qui n’existe toujours pas sur Instagram, depuis toutes ces années… Quelle frustration sur un iPad Pro 12″ par exemple…

• Une vraie Application « de bureau » pour Mac OS et pour Windows (elle est encore en version beta, mais elle marche bien)…

• Pas de frustrations quand au ratio (vertical, horizontal, 3/2, ou autres) : quel soulagement que l’application accepte tout et ne « rogne » pas ce que vous avez voulu créer… Alors qu’Instagram pendant des années vous a « expliqué la vie » et comment vous devriez cadrer, pour finalement changer d’avis et privilégier le format vertical au seul profit des vidéos pour ado…

• On est moins envahi de conneries, c’est assez visible… Mais ce n’est peut-être que parceque c’est le début ? Il faudra vérifier les « bonnes pratiques » sur le long terme.

• Il existe un compteur qui vont montre en permanence combien vous avez passé de temps sur l’application chaque jour. Pas mal cette idée, pour ceux qui ne savent pas se contrôler !

• Les « Featured posts » sont des posts que vous mettez en avant et qui restent en haut du flux habituel… Afin de montrer vos meilleures images.

Même si certains articles de presse sont « dubitatifs » à propos de vero, comme celui-ci datant de 2018 : Pourquoi il faut se méfier de Vero, le « vrai » réseau social dont tout le monde parleLire la suite…

000 - A LA UNE
13
Instagram la foire aux vanités : tout est dans le titre….

Reportage hallucinant sur Arte ce soir à propos d’Instagram… C’est tout à fait passionnant : « Instagram, la foire aux vanités ». Tout est dans le titre ! Regardez en entier, ça va peut-être vous guérir de cette daube. La vraie question désormais est : comment le monde pourrait-t-il se débarrasser de cette application nuisible, qui « opère comme l’industrie du tabac »… Instagram est devenu un danger pour la société : ne nourrissez pas la bête et ne perdez plus votre temps aussi bêtement.

COUPS DE GUEULE !
35
Pourquoi Instagram est mort pour les photographes…

On pouvait se douter il y a assez longtemps qu’Instagram deviendrait ce qu’il est aujourd’hui : une arnaque, un piège à clic qui n’a qu’un seul but : le profit… Cette vidéo d’un photographe qui a utilisé Instagram pendant 11 ans, explique comment Instagram est « désormais mort » pour les photographes.

Mon conseil depuis plusieurs années est : « ne plus perdez davantage plus votre temps sur Instagram » car si vous êtes photographes : Instagram ne présente plus aucun intérêt pour vous. A la place : créez (ou améliorez) votre propre site, ou votre propre blog ! Relire :  Comment améliorer votre Portfolio en ligne ?

Ou trouvez un réseau social alternatif, qui soit éventuellement plus intéressant… Au moins vous aurez une petite chance de créer quelque chose dont vous seriez fiers. Car en effet, je ne vois aucune raison d’être fier de réunir quelques milliers de followers sur Instagram : cela ne signifie rien… Sur Instagram vous ne créez rien du tout : aligner quelques photos dans une interface simplette sur laquelle vous n’avez aucun contrôle : ce n’est pas si intéressant. Lire la suite…

000 - A LA UNE
21
Fuyez le désastreux MacBook Pro 13″ M2 à 256 Go de SSD / 8Go de RAM

Les premiers MacBook Pro M2 en version 13″ sont arrivés et ont été testé par divers sites (cette vidéo de MaxTech est édifiante), mais rappelez-vous que je ne vous conseillais pas ce modèle ! Je vous recommande vivement de préférer le MacBook Air M2 à la place (dont les précommandes débuteraient le 8 et les premiers modèles arriveraient le 15 juillet) : Faut-il préférer le MacBook Air M2 à un MacBook Pro M1… (ou M2) ? Voir l’excellent petit MacBook Air M1 (relire Le MacBook Air M1 est en stock… en promo).

Si les performances de ce nouveau MacBook Pro 13″ M2 équipé du SSD de 512 Go avec 16 Go de RAM sont en ligne avec ce que l’on attendait… Il n’en est malheureusement pas de même avec la version d’entrée de gamme (la plus vendue) qui est équipée de 8 Go de RAM seulement et de 256 Go de SSD.

Le gros soucis techniquement est que cette faible quantité de RAM (8G seulement) : oblige le système à « swapper » sur le disque (écrire temporairement sur le disque pour simuler de la « RAM virtuelle »)… Et que dans le cas (très particulier) de ce modèle précis (celui avec un SSD de 256 Go) : la vitesse du SSD est calamiteuse ! Il est bien plus lent que ce que l’on trouvait normalement sur les portables d’Apple… Donc, il convient d’éviter absolument ce MacBook Pro 13″ M2 équipé du SSD de 256 Go avec 8 Go de RAM.

En aucuns cas n’optez pour cette version de « base » équipé de ce SSD « lent », car c’est la combinaison du manque de RAM et du SSD qui entrainent des performances très décevantes. Je trouve d’ailleurs qu’Apple prend un gros risque « d’image de marque » en vendant cette machine « bancale » : qui risque de faire des « déçus »… Des jeunes notamment (attirés par le prix) qui pourraient penser finalement (et répéter) : que « le Mac, ça rame »… Pour le coup : c’est ici le cas de le dire !

Ce qui est bien différent de ce que permettait la MacBook Air M1 de base (avec 8 Go de RAM), dont le disque était « rapide » ce qui permettait au système de « swapper » sans ralentissement perceptible (relire MacBook Pro 14″ M1 : 16 Go de RAM suffisent)… Alors vu son prix : le MacBook Air M1 de base reste donc une assez bonne affaire. Relire également : Quelle vitesse sur le MacBook Air M1 avec Lightroom Classic 10.3 optimisé Apple Silicon ?)…

Plus généralement, on ne répétera jamais assez l’importance d’un espace disque « confortable » en Interne, afin que le système puisse « s’étendre » en cas de manque de RAM… Les processeurs M2 autorisent à monter la RAM jusqu’à 24 Go : ce qui est largement suffisant, alors n’hésitez pas !

Quand au SSD : je recommande plutôt 1To à 2To. Et si vous êtes vraiment fauchés, alors 512 Go est la limite basse en dessous ne descendre « en aucuns cas ». MacBook Pro 14″ et 16″ M1 Pro : quelles configurations acheter ? et Une semaine sur Lightroom Classic avec le Macbook Air 13″ M1. Et dans tous les cas : le MacBook Air M2 reste une bien meilleure affaire ; que ce MacBook Pro M2 équipé de la Touch Bar qui conserve l’ancien design… Vous pouvez comparer les divers modèles à cette adresse : apple.com/fr/mac/compare. Lire la suite…

  MacBook Air M2 MacBook Pro M2
Design nouveau ancien
Poids  plus léger : 1,24 kg moins léger : 1,4 Kg
Taille épaisseur : 1,13 cm épaisseur : 1,56 cm
Taille de l’écran Liquid Retina 13.6″ Retina 13.3″
Clavier avec touches de fonctions oui non (touch bar)
Alimentation MagSafe oui : cela libère 1 port USB-C non
Recharge rapide possible (si chargeur 35 W.) non
Qualité de la Webcam FaceTime HD 1080p FaceTime HD 720p
Silence parfait sans ventilateur avec ventilateur
Résistance à la canicule sans ventilateur avec ventilateur
Durée de vie batterie 18h 20h

 

000 - A LA UNE
5
Coup de gueule : non Pentax ne va pas mieux !

Pentax a annoncé que de nouveau Style d’images « saisonniers » seront bientôt disponibles pour les Pentax K-1, Pentax K-1 Mark II et Pentax K-3 Mark III : après une mise à jour firmware (ici)… Ces premiers modes nommés « Katen » et « Summer Sky » sont présentés pour fêter l’été. Jusqu’ici : tout va bien !

Mais attention, seuls les utilisateurs de certains objectifs en série limitée (mais si…) pourront utiliser ces nouveaux « Style d’image saisonnier ». Cette limitation artificielle me semble stupéfiante… C’est totalement mesquin (je cherche les mots)… D’autant que Pentax a toujours été connu jusqu’à présent, pour ses couleurs « assez pourries » (mais si, je persiste et signe). Pentax devrait donc faire un effet de ce côté là et offrir des amélioration gratuites : à tous ses clients… D’après Pentax :

« When a compatible limited series lens is mounted, the camera automatically detects and confirms compatibility with the firmware, allowing the user to select the special-edition Custom Image mode. When selected, the mode allows adding unique finishing touches to images to enhance outdoor, seasonal landscapes ».

Ainsi, on oserait ajouter des fonctionnalités logicielles qui sont « artificiellement limitées » aux acheteurs d’objectifs spécifiques ? Personne n’avait encore osé une pratique aussi déloyale auparavant ! Et c’est un signe de plus que décidément : « Pentax ne va pas mieux ». Ils essaient même de se justifier : 

« These two lenses have been selected for the KATEN Custom Image mode because they best optimize the intended visual effects of the mode. » Mais bien sûr… Et « la marmotte elle met le chocolat dans le papier d’alu » ! Ben voyons…

J’espère que sous la pression des utilisateurs, Pentax reviendra vite à la raison : et retirera cette « innovation discutable » en offrant ces styles d’images à tous les utilisateurs, via une nouvelle mise à jour Firmware « gratuite »… Et même présentera quelques excuse, pour avoir osé une idée aussi stupide, probablement née dans le cerveau immature d’un stagiaire sorti d’une école de marketing.

A la place, testez plutôt mes Profiles RAW pour Lightroom (pour divers types d’appareils) : vous verrez c’est sacrément plus intéressant ! Lire la suite…

000 - A LA UNE
19
Fuyez Instagram, c’est une perte de temps pour les photographes !

Depuis le temps que j’explique qu’Instagram est de la « bouillie pour chats » et que les photographes ne devraient pas perdre leur temps sur ce réseau commercial (bien plus commercial, que social)… Déjà en 2017 : Instagram est-il vraiment ce « royaume des connes » ? En 2012 : Instagram ou le triomphe de la médiocrité.

Il suffit d’y poster quelques dizaines de photos représentatives de votre travail, en quelque sorte une espèce de « book » renvoyant à votre propre site… et puis c’est mare ! N’y allez plus ensuite… Prenez plutôt du temps de peaufiner votre site (par exemple grâce à PhotoDeck.com un système hyper efficace proposant des thèmes élégants ainsi qu’un back office puissant, que j’ai choisi pour héberger mon site de photographe : vibertphoto.com).

Bien entendu il « faut » être aussi présent sur Instagram (j’y suis moi aussi instagram.com/vibertphoto). Mais une fois votre profile crée : n’y touchez plus ensuite car c’est inutile (en un an je n’ai posté qu’une photo sur Instagram) ! Ne perdez surtout pas votre temps à alimenter ce puits sans fond, qu’est Instagram. Car Instagram est indigne de votre confiance, ne nourrissez pas ce monstre qui cherche à tuer le photographie : à lire chez Télérama :

« Début mai, Instagram a modifié son algorithme et semble vouloir s’inspirer toujours plus des méthodes de son principal concurrent TikTok. Un virage de la photo vers la vidéo, qui fait grogner les grands photographes qui utilisent le réseau social. »

Parmi les agacés, il y a donc Boris Allin, alias odieuxboby, 31 ans, ambassadeur Leica aux 61 000 abonnés sur le réseau social. « L’année dernière, mes photos faisaient entre 5 000 et 10 000 likes. Aujourd’hui, j’ai 20 000 abonnés supplémentaires, mais en à peine deux semaines, mes audiences ont chuté jusqu’à atteindre 2 000 likes au maximum, alors que je n’avais jamais fait au-dessous. »

Chaque heure que vous perdez sur ce réseau, ne représente qu’une « petite cuillère de pixels » que vous versez dans un immense océan de vacuité (patiemment et gratuitement)… En plus : Instagram vous obligera finalement à payer pour que l’on continue de voire votre travail (sans payer vos vues diminueront) : ce qui ne vous rapportera rien du tout à la fin et vous coutera très cher, que ce soit en temps perdu ou en dollars :

« Un constat que partage aussi Boris Allin : « J’ai l’impression que les algorithmes ont serré la vis pour pousser les gens à consommer de la sponsorisation : désormais, dès que je publie une photo, je reçois une notification m’offrant dix euros pour la booster. Sans doute essaient-ils au passage de rendre Instagram plus rentable… »

Alors que si vous passiez le même temps et la même énergie à contacter des entreprises, des agences, des média, directement par téléphone ou à rencontrer des gens sur des salons, ou des évènements publics : vous finiriez par décrocher quelques contrats, pistes, connections, opportunités… Car au moins vous seriez « uniques » ! Alors que sur Instagram : vous n’êtes que quantité négligeable noyée dans une masse infinie ! Et vous n’obtiendrez jamais plus que quelques secondes d’attention et des « likes » à la fin… Et dans l’immense majorité des cas : aucune commande. Lire la suite…

000 - A LA UNE
39
Faut-il préférer le MacBook Air M2 à un MacBook Pro M1… (ou M2) ?

Petits conseils aux amis photographes qui envisagent de changer de Mac en cette fin 2022… Oui, c’est le moment ! D’autant que ce lundi : les nouveaux MacBook Air M2 ont étés annoncés (à partir de 1499 €). Mais aussi un petit MacBook Pro 13″ M2 conservant l’ancien design du MacBook Pro 13″ (avec sa Touch Bar, ce dont on pensait être guéri pourtant)…

Mais non : ne vous précipitez pas obligatoirement sur les Mac les plus « pro » et les plus chers ! Notamment pas vers le Mac Studio, que je ne recommande pas forcément aux photographes, pour diverses raisons (à ce sujet : Nouveau Mac Studio : il va tout péter. Et aussi : Quelle configuration pour votre Mac Studio ?)…

Préférez un MacBook Pro M1, ou même ce nouveau MacBook Air M2 tout juste annoncé qui a l’air sacrément attirant (bien que son prix soit plus élevé que l’ancienne version, ce qui est justifié) ! Et qui sera disponible le mois prochain en principe (encore faudrat-il que le COVID en Chine ne s’en mème pas trop)…

Et pour ceux qui n’ont pas d’énormes besoins : ne négligez pas l’option de l’ancien modèle M1, qui reste au catalogue et qui est toujours aussi « bon ». Relire : Quelle vitesse avec Lightroom Classic 10.3 optimisé Apple Silicon ? Lire la suite !

 

000 - Grand large
4
Interface de Lightroom Web, : enfin sur fond clair !

Imaginez ! Cela fait déjà 16 ans que l’on supporte l’interface noir anthracite de Lightroom… Personnellement, je n’en peux plus et j’ai pesté contre ce choix « malheureux » dès le premier jour de la version ßeta… Rappelez-vous déjà en 2010 :  une interface toute en gris clairs pour Lightroom 3 ? et aussi : Physique amusante, modifiez l’interface de Lightroom

Et depuis, je me suis désespéré années après années : contraint de devoir « faire avec » cette ambiance sombre… Qui est tout à fait préjudiciable à la bonne « vision de certaines photos ». En effet : sur un tel fond noir, les photos claires paraissent trop claires…

Et au contraire : les photos sombres sont « noyées » dans le fond noir… Ci-dessous je vous propose d’ailleurs quelques exemples de photo, ou l’on ne distingue plus les « bords » de l’image sur fond noir. C’est souvent le cas lorsque l’on réalise des images fortement « vignettées » avec des bords noirs par endroit.

Bien entendu : il faudrait pouvoir sélectionner du gris moyen pour l’ensemble de l’interface, comme savaient le faire les regrettés Aperture et iView Media Pro. L’interface d’un logiciel photo devrait absolument être neutre : afin de ne privilégier ni l’affichage des hautes lumière, ni l’affichage des ombres… D’ailleurs, Photoshop nous laisse le choix de revenir à un fond gris moyen (traditionnel et raisonnable) : et c’est heureux…

Mais jusqu’à présent on a fait avec… C’est dire si par ailleurs Lightroom est « irremplaçable » pour un photographe (sans cela j’aurais fuis depuis longtemps, cette ambiance caverneuse)…

Toutefois, le pire n’est jamais certain : j’ai remarqué récemment un discret petit changement, qui ravive l’espoir de retrouver un jour une interface claire pour Lightroom Classic… En effet, depuis peu la version Web de Lightroom Mobile nous laisse « basculer » vers une interface claire ! Lire la suite…

000 - A LA UNE
81
Olympus n’est pas totalement mort : OM System OM-1 annoncé

Il semblerait que ça bouge encore du côté de Olympus, qui ne s’appèle plus Olympus, mais se nomme OM System… Sauf que sur cette nouvelle version du boitier pro de la marque (qui est nommé « OM System OM-1 ») : il est toujours écrit Olympus. Même si ce n’est plus un Olympus…

On n’y comprend rien, mais c’est pas grave ! Le nom du boîtier fait certainement référence au fameux Olympus OM-1 produit de 1973 à 1987, je me souviens que quand j’étais en CM2 un de mes camarade utilisait celui de son père et j’en était assez jaloux. Mais j’ai eu la chance d’hériter d’un Minolta SRT 101 quelque temps plus tard)… Sortir un boitier Pro avec un capteur de 20 Mpixels en 2022 pour 2 199 $ (aux USA) boitier nu ? Est-ce vraiment raisonnable ? Pas vraiment… Et cela m’étonnerait qu’il intéresse grand monde, au delà d’une petite niche de photographes « randonneurs » déjà équipés de téléobjectifs Olympus. Combien sont-ils en France ? Quelques dizaines ? Lire la suite…

000 - A LA UNE
7
Facebook quitterait l’Europe ? Si seulement ça pouvait être vrai…

Meta, la maison mère de Facebook et d’Instagram menace de quitter l’Europe, suite à une série de décisions de la Cour de justice européenne et de l’Irish Data Protection Commission.

Si seulement ça pouvait être vrai ! Le seul problème que je vois à cette disparition possible (bien peu probable en fait) : c’est qu’un autre réseau social (potentiellement pire) aurait vite fait de prendre la place laissée vide… Car oui, il peut exister pire que Facebook : Instagram par exemple ;-)

Le Monde : En difficulté sur les données personnelles, Facebook fait planer une menace fictive de fermeture en Europe. Et notre Groupe Facebook : Apprendre Lightroom et gérer sa photothèque. Lire la suite…

1 2 3 28