web analytics

Les reflex sont « bel et bien morts »… en 2021

54
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Et oui, mes amis : cette fois il faut bien voir les choses en face et dire les choses « telles qu’elles sont » : les reflex en 2021 c’est désormais plié ! C’est fini, c’est terminé : les reflex sont morts désormais…

Chez les Canonistes, qui restent les photographes les plus nombreux sur la planète (et de loin, vu l’immensité du « parc installé » de reflex depuis des décennies), on le « sent » de plus en plus clairement : les reflex n’en ont plus pour très longtemps… Relire ce long article détaillé, qui pèse le pour le le contre à propos de cette question cruciale : En 2021 : rester en reflex ou passer en hybride Full Frame ?

 

 

Spécialement depuis l’été 2020 et la sortie de Canon EOS R5 et R6 (relire le Premier « test terrain » du génial Canon EOS R6). Même si la majorité des utilisateurs de reflex Canon EOS ne sont « pas encore » passé à l’hybride ; ils savent tous que pour Canon, « l’avenir se conjugue désormais en Mode hybride »…

 

 


Les Canonistes sont désormais convaincus par les hybrides…

L’annonce officielle du (futur) Canon EOS R3 aura été pour tous les pro le « dernier clou » sur le cercueil du reflex. Un boîtier pro « monobloc » bien moins encombrant que la gamme des EOS 1Dx et suffisamment convaincant : c’est tout ce qu’il fallait (Le Canon EOS R3 comparé à d’autres boitiers).

Tous les utilisateurs de reflex Canon EOS savent donc bien (je crois) que leur prochain appareil ne sera plus un reflex : ce sentiment s’impose et se renforce au fur et à mesure que s’ajoutent de nouveaux objectifs RF exceptionnels, alors que aucun objectif EF n’a été annoncé par Canon depuis longtemps… Comme par exemple ce Canon RF 100 mm f/2.8 L IS Macro SA Control, qui est assez extraordinaire et qui a été présenté récemment (relire : Canon RF 100 mm f/2.8 L Macro IS USM : l’autre good news )… 

Il est difficile pour les utilisateurs de reflex (spécialement les voyageurs qui ont adorés leurs reflex), de dire adieux à ces « décennies » de pratique du reflex… Je me souviens par exemple de la fiabilité de mes reflex Canon EOS, sur le pentes du Kawa Ijen en Indonésie… Et du plaisir de viser à travers la belle lucarne d’un ES 5D.

 

 


Les Nikonnistes sont-ils encore timides face aux Nikon Z ?

Du côté de Nikon la marche en avant (la fuite en avant ?) semble plus lente, alors que pourtant : les progrès technologique sont bel et bien là (une mise à jour Firmware cette semaine annonce des progrès du côté de l’AF) et la gamme des Nikon Z est très intéressante aussi…

Mais si la marque semble bien engagée dans la transition, il n’est pas aussi certains que tous les photographes « Nikonistes » soient aussi préparés au « passage ». Car les ventes de Nikon Z semblent un peu plus lentes à décoller que celles des Canon EOS R. Il semblerait que Nikon vende encore « beaucoup plus » de reflex proportionnellement, que d’hybrides… Et c’est éventuellement ce qui peut paraitre « plus inquiétant » d’un point de vue économique pour l’avenir de Nikon. Je crois avoir remarqué que les Nikonistes sont en générale « plus âgés » que les utilisateurs d’autres marques : plus conservateurs aussi… Relire : En 2020 Canon et Sony ont vendu 4 fois plus d’hybrides que Nikon !

Pour Nikon, les 2 ou 3 prochaines années seront décisives : car face à Nikon, il y a Canon… Mais il y a surtout Sony ! Qui domine actuellement le monde de l’hybride Full Frame, depuis qu’ils ont eu l’audace en 2012 de se lancer sur ce segment…

Cette image aurait-elle été plus réussie, si j’avais utilisé un hybride ?

 

 

 


Neuf ans plus tard, Sony récolte les fruits de son investissement sur l’hybride

Et mieux encore : Sony continuent d’enfoncer le clou, avec notamment une gamme d’objectifs qui désormais impressionne. Elle égale (et parfois domine, selon les domaines) les anciennes gammes d’objectifs pour reflex, qui malgrès leur immenses qualités et leur incroyable diversité commencent à « vieillir » doucement…

Ceci est d’autant plus gênant (pour Nikon spécialement qui vend encore beaucoup plus de reflex), que l’on sait très bien que ces gammes d’objectifs reflex (encore immenses et performantes) ne progresseront plus jamais ! Un exemple parlant : cet Ultra Grand Angle Sony FE 14mm f/1.8 GM : un atout maitre pour Sony, qui n’aura jamais aucun équivalent réel en monture reflex (du moins je ne le crois pas).

Et d’ailleurs, c’est l’arrivée « tonitruante » de ce Sony 14 mm f/1.4 (une focale fétiche pour moi et que j’avais utilisé dès les années 90 en argentique, avec le premier EF 14 mm f/2.8), qui m’a donné l’idée de rédiger cet article… Au titre « un brin provocateur » : oui, Les reflex sont « bel et bien morts »… en 2021.

L’arrivée d’un tel ultra Grand Angle, aussi lumineux et pourtant aussi compact : aura été un peu comme un « signal », un avertissant de la fin imminente des reflex… En effet je m’étais souvent dit au cours des dernières années :

 

 

« Le jour ou les hybrides Full Frame disposeront d’une meilleure alternative au Canon EF 14 mm f/2.8 L USM II : alors ce sera le début de la fin pour les reflex »…

 

 

 


Nikon sera-t-il le grand perdant de la mort des reflex ?

Et ce jour est (probablement) arrivé… Ultime remarque : il me semble que c’est surtout en « volant » des part de marché à Nikon, que Sony emporte (provisoirement peut-être) la bataille des hybrides Full frame.

Car il ne faut jamais oublier ceci : dès que Nikon vend un appareil photo, automatiquement il donne une partie de ses bénéfices à Sony, qui lui fourni ses capteurs. C’est la « faute originelle » que depuis 21 ans je crois : explique la situation de plus en plus délicate dans laquelle se trouve Nikon aujourd’hui.

En ne faisant pas l’effort de développer ses propres capteurs (ce que Canon fait depuis 21 ans), Nikon à progressivement accumulé un retard technologique dangereux* en même temps qu’une « dépendance industrielle » envers son principal fournisseur. Qui est de plus : est son principal challenger, avant peut-être de devenir son bourreau.

Un jour viendra peut-être, ou Sony n’aura d’autre choix que de racheter Nikon, afin de continuer à lui vendre des capteurs ?

 

*Lorsque je parle de « retard technologique dangereux » : je pense notamment à la façon étonnante dont Canon a su rattraper (et rivaliser) avec l’Autofocus de Sony, grâce à sa technologie Dual Pixel. Une technologie qui est liée de très près, à la conception et à la fabrication par Canon de ses propres capteurs. On suppose d’ailleurs que Canon prépare le « coup d’après » avec le futur « Quad pixel » qui arrivera peut-être sur le Canon EOS R3, ou sur le R1 ?

 

 


Les reflex sont « morts » : qu’est-ce que cela ne veut pas dire ?

Pause, pause, pause ! Je sais que des utilisateurs de reflex, commencent à bouillir derrière leurs écrans… Et je sens que des commentaires « enflammés » et peut-être « accusateurs » vont finir par arriver… Alors je tiens à préciser ceci :

Ecrire les reflex sont « morts », cela ne veut pas dire : que je considère les « utilisateurs de reflex » comme des ringards… Bien entendu : non… (je suis moi-même utilisateur et défenseur des reflex, depuis toujours ;-)

Ecrire les reflex sont « morts », cela ne veut pas dire : que je souhaite la mort des reflex, bien entendu ! Je reste attaché à mon dernier reflex le Canon EOS 5DsR et je le conserve par sentimentalité (mais sans vraiment l’utiliser désormais).

Ecrire les reflex sont « morts », cela ne veut pas dire : qu’il est interdit, ou stupide ( ! ) d’acheter un reflex en 2021… Des tas d’utilisateurs feront encore de superbes images avec des réflex durant quelques décennies… Et l’on peut s’initier à la photo en achetant un excellent reflex en 2021, pour une « fraction » de ce qu’il valait, il y a 2 ou 3 ans. Les reflex sont désormais moins chers et conservent une variété d’objectifs, que peu d’hybrides peuvent égaler… D’autant que des milliers d’objectifs pro en excellent état, vont progressivement débarquer sur le marché de l’occasion ! Pensez-y…

Ecrire les reflex sont « morts », cela ne veut pas dire : que tous les fabricants de reflex vont soudain faire faillite ou arrêter leur production… Mais peut-être que pour « certains » cela va devenir un peu plus compliqué tout de même. Si les photographes cessent (en masses) d’acheter ce genre d’appareils au cours des 2 ou 3 prochaines années (ce qui reste à démontrer), que va devenir Pentax par exemple ?

Mes images préférés : je les ai faites au reflex jusqu’à présent… Ici au Rajasthan. Mais cela veut-il dire, qu’il faut s’interdire de changer une aussi bonne recette ?

 

 


Les reflex sont morts ? Mais quid de Fuji, de l’APS-C et du Micro 4/3 ?

Concernant l’avenir du format APS-C (donc l’avenir de Fuji), je ne sais pas trop quoi en penser… A mon avis l’avenir passera par le Full Frame : qui dans quelques années sera aussi compact que l’APS-C d’aujourd’hui…

Entre les années 40 et les années 2000, nous avons profité de reflex 24×36 relativement compacts. Je pense que la technologie permettra de revenir à cette formule et à la compacité des reflex 24×36 des années 80 (Sony montre d’ailleurs la voie).

Par ailleurs, les smartphones vont encore beaucoup progresser, grâce au format RAW, grâce à des zoom « périscopiques » de plus en plus performants et peut-être des capteurs un peu plus grands…

Donc les smartphones vont achever de « manger » le marché des APN compacts, puis des Micro 4/3, puis des  APN à capteurs APS-C, peut-être dans les 10 années à venir ?)…

Fuji n’avait probablement pas les moyens de lutter à la fois contre Canon, Sony et Nikon dans le domaine du Full Frame : ils ont donc choisi une voix assez originale et intéressante, avec de l’APS-C en entrée de gamme et du (petit) Moyen format en très haut de gamme professionnel. Personnellement je ne crois ni à l’un, ni à l’autre… Mais j’espère me tromper et j’espère que Fuji survivra (et prospérera) dans sa voie originale…

D’autant que le Micro 4/3 est déjà en train de mourir : je suppose que Panasonic va finir par laisser tomber le Micro 4/3 (voir la photo en générale pour se recentrer exclusivement sur la vidéo). Et que Olympus est déjà mort. Donc cela « libère un marché » pour les intéressants appareils APS-C de Fuji…

 

 


Non, il n’existera plus de progrès spectaculaire du côté des reflex…

Par contre : lorsque j’écris : « les reflex sont « morts en 2021 », voilà tout ce que ça « implique »… Et à mon avis : cela implique pas mal de choses…

Par exemple, cela implique : qu’il n’existera probablement pas de « viseurs reflex hybrides », dont on a rêvé pendant des années…  Il n’y aura probablement plus de nouveaux objectifs développés spécialement pour les gammes reflex principales. Alors que oui : des progrès seraient éventuellement possibles de ce côté là.

Par exemple, cela implique : que certains modèles deviendront de plus en plus difficiles à dénicher « neufs » : même si il reste probablement pas mal de stock de reflex invendus dans les entrepôts… Quand aux réparations, elles seront de plus en plus difficiles et de moins en moins « justifiées » dans les années à venir. A moins que le prix de derniers (et des meilleurs) reflex haut de gamme remonte sur la côte de l’occasion ?

Par exemple, cela implique : que le marché de la photo professionnelle (et semi professionnelle) se détournera forcément du reflex… Car les « acheteurs pro », veulent ce qu’il y a de meilleur et de plus avancé ! Tout comme les amateurs « experts » : ceux qui dépensent presque autant que des pro dans leur matériel…

 

 


Quel est votre avis ? 

Je vous invite en commentaires, à partager votre avis sur ces questions intéressantes… Car nous vivons une formidable époque de transition, au moins aussi « importante » que la transition de l’époque « manuelle » vers l’Autofocus » dans les années 87 / 88… Alors dites moi : 

 

 

 

 

 

 

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.
+

54 commentaires

  1. Perso, j’ai gardé mon F100 (argentique) comme je garderai mon D850 (Reflex). On n’est pas obligé de tout revendre sans arrêt comme un geek sous amphétamine DXO. Le plaisir, c’est d’obtenir ce qu’on a envie avec les outils qu’on maitrise. Je suis passé à l’hybride (doucement), mais après 1 an de Z7, quel bonheur de remettre l’oeil dans un ovf surtout sur les longues focales. Ce we, c’est F100 avec 35mm f/2 et Ilford Delta 400 (les beaux jours sont là). Je suis certain de faire plus de photos (intéressante) que mon voisin avec son A7 qui restera sur le coin de la table ;-) ; sauf que je ne les partagerai que dans qq semaines re;-)

  2. Depuis la sortie du Canon R5 et R6, des nouveaux Sony et Nikon, c vrai que sa sent le roussi pour les reflex, les derniers hybrides sont parfait.

    Après comme dis Rage si on n’est satisfait de son matériel et que l’on maitrise parfaitement ce qu’on n’a dans les mains il n’ya pas de raison de revendre son matériel.

    Moi je garde mon 6D mark II je l’aime et je suis très satisfait avec, pourtant j’ai un R6 qui est une tuerie a tout point.

    Pour l’instant les deux systèmes vont cohabiter, après celui qui veut investir dans de nouveaux matos photos c clair le choix se fera sur de l’hybride.

    Et le dernier 100 Macro de chez Canon comment dire trop sexy, un peu dommage pour le prix, on va attendre un peu.

    Par contre ta photo en Indonésie me rappel la publicité de chez Pana pour promouvoir le S1 a son début c bien sa? trop beau. Merci

  3. Point de vue intéressant mais je n’y vois pas un mot sur Fuji.

    Quel dommage alors qu’ils présentent de très bons objectifs et de très sympathiques boitiers vraiment polyvalents.

    Vous nous contez votre vie de photographe, c’est normal et on vous en remercie mais je pourrais, si j’avais vos qualités de rédacteur, vous contez mon passage de Canon à Fuji suite à une vraie « vacherie » du SAV du premier (à prendre ses clients pour des c..s il ne faut pas s’étonner qu’ils se comportent comme tels) qui m’a fait complètement perdre confiance dans la marque et m’a amené à arrêter d’y investir.

    Bref en attendant, car hélas ce matin j’ai pas mal de choses à faire, je vous propose de jeter un coup d’oeil sur deux de mes sites web où presque les 3/4 des images ont-été faites avec du matériel hybride Fuji et l’autre 1/4 avec du matos lourd et encombrant Canon.
    Le but du jeu pourrait-être de trouver quelles photos ont été prises avec l’un ou l’autre.

    http://voyages.chm.photo
    http://jazz.chm.photo

    Au plaisir de vous lire.

    Cordialement,

    Christophe

    PS : Le troisième site est en cours de montage mais votre avis m’intéresserait.
    C’est ici : http://collection.chm.photo
    J’ai encore beaucoup de boulot dessus notamment quand je vais introduire les marques française comme Foca et Sem.

    • Merci de ce retour… et merci du partage.

      Personnellement je n’ai jamais entendu quelqu’un se plaindre du SAV de Canon… Très sincèrement : mon avis est que c’est le plus pro et le plus sérieux de tous les SAV. Mais cela n’exclu pas éventuellement quelques cas particuliers. Un accident, ou une incompréhension sur un cas particulier sont toujours possibles.

      Les SAV de Fuji et de Sony ont été « très souvent » mis en cause à une époque. Mais je crois que cela va beaucoup mieux désormais. Impossible de connaitre des statistiques de satisfactions sur l’ensemble de la clientelle bien entendu.

      Ce n’est pas parceque il y a une vague de chaud, ou une vague de froid ponctuelle dans une région du monde : que l’on peut en conclure si le « climat » se réchauffe ou refroidi bien entendu. Pour cela : il fait une étude globale. Pour la qualité des SAV il faudrait une étude globale.

    • Les reflex sont morts ? Mais quid de Fuji, de l’APS-C et du Micro 4/3 ?

      Concernant l’avenir du format APS-C (donc l’avenir de Fuji), je ne sais pas trop quoi en penser… A mon avis l’avenir passera par le Full Frame : qui dans quelques années sera aussi compact que l’APS-C d’aujourd’hui…

      Entre les années 40 et les années 2000, nous avons profité de reflex 24×36 relativement compacts. Je pense que la technologie permettra de revenir à cette formule et à la compacité des reflex 24×36 des années 80 (Sony montre d’ailleurs la voie).

      Par ailleurs, les smartphones vont encore beaucoup progresser, grâce au format RAW, grâce à des zoom « périscopiques » de plus en plus performants et peut-être des capteurs un peu plus grands…

      Donc les smartphones vont achever de « manger » le marché des APN compacts, puis des Micro 4/3, puis des  APN à capteurs APS-C, peut-être dans les 10 années à venir ?)…

      Fuji n’avait probablement pas les moyens de lutter à la fois contre Canon, Sony et Nikon dans le domaine du Full Frame : ils ont donc choisi une voix assez originale et intéressante, avec de l’APS-C en entrée de gamme et du (petit) Moyen format en très haut de gamme professionnel. Personnellement je ne crois ni à l’un, ni à l’autre… Mais j’espère me tromper et j’espère que Fuji survivra (et prospérera) dans sa voie originale…

      D’autant que le Micro 4/3 est déjà en train de mourir : je suppose que Panasonic va finir par laisser tomber le Micro 4/3 (voir la photo en générale pour se recentrer exclusivement sur la vidéo). Et que Olympus est déjà mort. Donc cela « libère un marché » pour les intéressants appareils APS-C de Fuji…

  4. Je suis Nikoniste.
    Dire que cette population est plus agée, franchement cela n’a pas de sens et d’ailleurs c’est basé sur quoi ?
    Par contre, JF, tes articles sur la simplicité en composition, ou ‘oublier le bokeh’ , là oui bravo c’est tout simplement génial !

    Donc je pratique beaucoup la photo animalière avec un D850 , un D500 , un 500mm et un 70-200.
    Je sens bien que je devrai passer un jour à l’hybride, le Z7 II , ou sans doute le futur Z9.

    Mais aucun 500 mm Z annoncé ou meme prévu, et pas de 70-200 f/4 Z. Je suis pas franchement emballé par l’adaptateur FTZ.
    Alors ? Je suis bien obligé d’attendre…

    • Merci pour ces compliments à propos de mes articles récents sur le « bokeh » ou « la simplicité dans composition »… Je me régale à les écrire, dès que j’ai un moment de calme. Mais ces moments sont assez rares !

      Concernant « l’âge du Capitaine »… Tout simplement, je me base sur à peu près 15 années de formation, de Workshop, de rencontre (et aussi de contacts avec les lecteurs de ce blog, dont je regarde souvent les images quand ils ont un site ou une page Facebook), ou j’ai vu passer des centaines et des centaines d’élèves et de photographes, amateurs et pro.

      D’ailleurs : à chaque cours donné, j’ai pris l’habitude de noter les marques utilisées par tous les élèves. Et j’en ai tiré des « statistiques » à vue de nez (je n’ai pas fait un décompte scientifique), mais tu peux faire confiance à mon estimation « à vue de nez ». D’ailleurs il arrive que l’on en discute avec d’autres formateurs quand on se rencontre. On a tous remarqué les « même sociaux-types » !

      Et bien c’est pour moi une certitude : la moyenne d’âge des utilisateurs de reflex Nikon est plus âgée que la moyenne d’âge des photographes « en général ».

      Autre certitude acquise de mes observations : la moyenne d’âge des utilisateurs d’hybrides Sony est plus jeune que la moyenne d’âge des photographes « en général ».

      Autre certitude acquise de mes observations : quasiment aucun homme « d’âge mur » (entre 40 et 60 ans) n’a acheté des hybrides Canon EOS M (c’est un cas particulier mais cela se remarque dans la moyenne des cours et des rencontres). Bien sur : il en existe quelques uns : mais ils sont rarissimes….

      Les photographes (du point de vue de la « moyenne ») : sont prisonniers de « sociaux-types ». Je l’ai remarqué, c’est pour moi une certitude…

      Et cela se confirme aussi quand tu es ami avec certains vendeurs de boutiques (petites ou grandes genre FNAC). Ils te confirment que en regardant un client arriver dans une boutique : son âge, son style vestimentaire, son pouvoir d’achat (évalué d’instinct d’après les deux premiers facteurs)… Et bien tu peux deviner (à peu près sans te tromper) avec quelle marque et quel modèle il a le plus de chance de ressortir de la boutique !

      Cela vaut aussi un peu avec la choix du logiciel photo ! Je m’amuse à deviner quel photographe utilise Lightroom, Capture One, DXO, Photo Mechanic, etc… et je ne me trompe pas beaucoup ;-)

    • Justement, si un Canon RF 70-200 mm f/4 L IS UMS… ultra compact te fait de l’oeil (ce qui est très logique il fait de l’oeil à tout le monde).

      Pourquoi attendre un hypothétique équivalent chez Nikon ?

      Qu’est-ce qui empêche (à ce point) les photographes de changer de marque ? Si un photographe est prêt à s’offrir un éventuel télé (Nikon Z 500 mm), alors c’est que l’on n’est pas trop coincé par le budget (donc qu’une perte financière à la revente de son matériel, ne sera pas si grave).

      Je suis toujours étonné que beaucoup de photographes soient à ce point « frileux » à l’idée de changer de marque. Surtout pour ceux qui sont bien équipés…

      • Peut-être que la raison simple, c’est de ne pouvoir se racheter que la moitié du matos équivalent à cause de la perte financière. Quand tu es très bien équipé (plusieurs boitiers, un parc d’optiques et d’accessoires), tu en as un peu rien à foutre de ce que propose le voisin qui sera dépassé dans 1an ou deux de toutes façons. Tu dis toujours qu’il vaut mieux s’acheter un billet d’avion (quand on pourra) et bien, il vaut mieux tout simplement sortir faire de la photo avec le matériel qu’on a sous la main que de se pignoler devant les sites des marques, les blogs de « faux pros » et les tests de mires. On acquerra toujours plus d’expérience et d’images.

      • c’est un peu hors sujet mais moi ce qui m’empêche de changer de marque ce sont les menus et l’ergonomie, je suis habitué à Canon et j’adore leurs menus. J’ai fait 2 tentatives avec des compacts experts chez Nikon et chez Pana et bien j’ai vraiment galéré à chaque fois avec leurs menus et au final j’en ai conclu que mes photos ratées l’étaient plus à cause de mauvais réglages, d’un cafouillage avec l’appareil plutôt qu’à cause de du capteur ou de l’objectif. Je n’ai pas trop l’impression que les capteurs ou objectifs Sony, Canon ou Nikon me feront faire de meilleures ou de moins bonnes photos je cherche une ergonomie pour être à l’aise, pour oublier l’appareil et me concentrer sur ce que je voie

  5. Les reflex sont morts au moment où les viseurs des appareils hybrides se sont améliorés.
    Dès 2014, ils sont devenus très utilisables et dans les deux années qui ont suivis le passage au noir lors des rafales a été réglé. La résolution a grimpé un peu et c’est devenu tout bon.
    Les « grands » constructeurs « historiques » ont pris plus de temps que Sony ou Fuji mais maintenait c’est fait.
    Donc les reflex sont déjà mort depuis 2014/2016. Le reste c’était déjà une resistance.

    • Oui, on est d’accord…

      Mais tous les EVF (comme celui du Sony A7III), qui existaient avant les Canon EOS R et les Nikon Z (c’est à dire avant l’automne 2018) était totalement horribles !

      Ces EVF de 2,36 Mpix et leur système optique : si ils étaient « fonctionnels » (disons), restaient bien trop abominables et désagréables à mon gout (… sauf éventuellement pour « dépanner » sur des compacts pas chers, ou de petits hybrides APS-C amateurs).

      On savait que les reflex étaient morts depuis 2015 (plus ou moins)… Mais en pratique : leur chute réelle a commencé fin 2018. Et en 2021 : c’est la « vraie fin ».

  6. Concernant Nikon, je trouve la qualité ergonomique de leurs boîtiers démentielle. Il n’y a guère que l’autofocus qui ne me semble pas au niveau du top d’aujourd’hui. Est-ce important ? Pour mes usages, oui, pour un paquet de monde, non.

    Mais du coup, ayant des envies d’AF très performant, ça sera un R6. Mais le jour où le Z6II sera au niveau d’un R6 en autofocus, j’ai peu de doutes sur le fait que Nikon remontera la pente.

    D’ailleurs, les plans de Nikon sont d’être rentables avec peu de parts de marché, et surtout des PDM haut de gamme. C’est à mon sens la voie à suivre, je ne suis donc pas très inquiet pour eux, ils bougent lentement mais dans le bon sens et rien n’est irrémédiable pour eux.

    • Oui, d’accord : « être rentables avec peu de parts de marché et surtout des PDM haut de gamme »

      C’est visiblement le plan adopté par tous les constructeurs… Du coup : il va peut-être exister comme un embouteillage sur ce secteur, en tous cas dans la photo ! Et probable que ce genre de plan, ne permet que de « s’en sortir » et de passer un moment difficile.

      Pour le long terme : il faut occuper (un peu) tous les secteurs : de l’entrée de gamme au très haut de gamme. Ce que fait d’ailleurs Apple, qui ne se limite pas au très haut de gamme.

      Je ne donne pas cher de l’avenir de boites qui se limitent à une « niche » dans le high tech…

  7. Excellente analyse que je partage.

    Sony est utilisé par une clientèle plus jeune qui hybride leur usage, mélange vidéo et photo.

    La carte de Fujifilm est de récupérer les PdM du m4/3, qui est délaissé par Olympus et Panasonic (plus rien ne sort chez eux).

    Nikon va être chalengé sur sa capacité à faire transférer les possesseurs réflex vers l’hybride.

    • Oui, et Nikon ayant trop tardé à se diversifier, du coup ils vont avoir qui mal à convaincre les « non Nikonistes » de venir chez eux… Leur image de fabricant de reflex leur colle à la peau.

  8. oh que non! ils sont filous chez Nikon, mais prennent de gros risque surtout dans le contexte actuel, malgré la meilleure monture, qualité d’objectif fixe inégalable. Certes avec le risque de devenir éventuellement un produit de niche? car les geeks et stressés de la fiche technique vont chez Sony et le tout publique chez Canon, que j’adore au passage, mais comme l’appareil parfait n’existe pas… actuellement se serait une canikon, un mélange des deux, le rêve absolu.

  9. 1000% d’accord avec Ben. Ayant l’occasion d’utiliser en routine les Canon R et Nikon Z, je peux affirmer que ce qu’il manque à l’un, tu le trouves chez l’autre et vis versa.
    Canon rachète Nikon… et ses brevets… et les ingénieurs… et les voilà leaders mondiaux !?

    On peut révère :)))

  10. Tant que les hybrides restent aussi cher, les reflex ne disparaîtront pas.

    Le R6 me fait de l’oeil, mais franchement, il est beaucoup trop cher.
    Le Rp a un viseur tout pourri.
    Le R ne me tente pas.
    Le R5 est beaucoup beaucoup trop cher.

    Ils n’auraient pas attrapé la Apple-ite des prix chez canon ?

    Bref, tant que le R6 ne descend pas au dessous des 2000 euros, je resterais reflex. Et le R6 ne m’empêchera jamais d’utiliser les petits reflex bas de gamme que j’adore (100D, 200D).

    Et pour les débutants, je trouve que le reflex APSc reste le meilleurs choix pour le prix, même pour eux, les hybrides sont trop cher.

    • Tu as tord de dédaigner l’EOS R : une fois paramètre correctement (au niveau de l’attribution des touches personnalisées) : il est vraiment fantastique…

      Je l’utilise depuis tout ce temps, et j’ai finalement décidé de la garder : pour sa résolution notamment… L’AF est très efficace (bien assez pour moi).

      Sinon, il fallait passer à l’EOS R5, mais vu que l’on ne peut pas voyager : j’ai remis cet achat à plus tard.

      • Le R : C’est l’ergonomie qui ne me plait pas (pas de roue et manque le mini-joystick) et il y a trop de mégapixel :)
        Donc j’attends que le R6 baisse de prix (peut-être quand sortira le R6 M2)… Peut-être dans six mois, peut-être dans un an, je suis patient…

    • Ah le 200D oui génial, j’en trouverai bien un pour remplacer mon 100d qui reste très sympa comme boitier peu encombrant à emporter facilement et sans craindre grand chose. Le 250D m’intéresse moins car ils ont bridé la griffe porte flash pour empêcher la compatibilité avec les marques tierces mais malheureusement le 200d on ne le trouve nul part ou alors à des prix déraisonnables (500/600 euros) et à ce prix je préfère me racheter un autre RP qu’on peut commencer à trouver à moins de 1000 euros

  11. Concernat l’avenir de Nikon…il nous manque des infos essentielle….
    -À quelle heure et quel jour est prévu l’enterrement….?
    -Eventuellement le lieu et qui prononcera l’éloge funèbre…?
    Les couronnes mortuaires doivent elles répondre à un Dress Code conçu par les prédicateurs des services mortuaires de la photo….qui ne soient pas des ambassadeurs de la firme Canon..?

      • Est-ce le signe qu’ils ne se vendent pas si facilement ?

        Et que Nikon aurait du baisser les prix (un peu plus vite que espéré), pour emporter des décisions d’achat ?

        Car rappelons que traditionnellement, il n’est pas dans l’habitude de Nikon d’être un peu moins cher que ses concurrents (c’était souvent l’inverse). Surtout quand leur produit est tout à fait au niveau, (voir supérieur sur certain plan aux concurrents).

        Bref : pas obligatoirement un bon signe, ces prix « serrés » des Nikon.

        A relativiser éventuellement : car si l’on compare l’achat d’un Nikon Z + 35 mm f/1.8Z + 85 mm f/1.8Z, j’avais calculé (à une époque il y a quelques mois) : que cela revenait plus cher à la fin, que le même achat chez Canon (avec les mêmes focales fixes à f//1.8 les objectifs fixes de Canon dans cette gamme étant moins chers)…

        • Je pense plutôt que les prix Canon sont excessifs, alors que les prix Nikon sont normaux :)
          Je trouverai normal que le prix du R6 soit aligné sur le 6D (à ses débuts) et que le prix du R5 soit aligné sur le 5D…

    • Personne ici ne souhaite la mort de Nikon…
      Personne ici n’est ambassadeur Canon… Just epassionné davantage par Canon, que par d’autres marques : c’est bien différent.

      Enfin, inutile de faire de l’ironie. Mais vous pouvez donner votre avis sur l’avenir de Nikon : ses atouts, son potentiel, etc… Comme moi j’ai le droit d’exprimer mes inquiétudes ! Et j’espère me tromper…

      D’ailleurs parmi tous les photographes, nous sommes bien plus nombreux à être assez inquiets pour l’avenir de Nikon, qu’à être très confiants. Si Canon rassure depuis deux ans, ce n’est pas le cas de Nikon.

      Ensuite : chacun son avis… On peut échanger, discuter sans faire de procès d’intention.

  12. J’ai lu ici que finalement, pour un débutant, un reflex aps-c reste intéressant.
    Ben voilà, on prend quoi quand comme moi on est débutant et qu’on part de 0? 0 boitier, 0 objectifs (au moins je suis pas embêté par chercher une bague), 0 expérience.
    J’ai lu que finalement choisir Sony et Panasonic, c’est choisir la technologie avant tout. Et qu’il était plus facile d’apprendre avec un Canon qu’avec un Sony, un Fuji ou même un Nikon.
    On a en fait trop de choix, c’est pas cool!
    Mon besoin c’est faire de la photo de famille, de rando et aussi de sport en gymnase (faut bien compliquer la chose). Mon budget on va dire 800€ avec un premier objectif au minima (si deux objectifs c’est encore mieux). Il faut que j’apprenne donc pas le besoin d’avoir tous les objectifs d’un coup (en plus les gymnases sont fermés). Pas le besoin d’imprimer des posters.
    Mais le choix est vaste : reflex ou hybride? aps-c ou micro 4/3? capteur stabilisé ou pas?
    En Canon, je vois un choix entre 250D (ou 200D d’occasion) et un M50. A vous écouter je devrai fuir le 250D sauf que dans ce budget, avec un M50 j’ai quoi comme objectif lumineux pas trop cher pour le sport en salle?
    Sinon pour les specs, j’ai la possibilité de prendre un Sony A6000 mais le capteur n’est pas stabilisé.
    Ou un Panasonic G80, donc stabilisé, mais là c’est un micro 4/3 et donc moins souple pour la photo dans un gymnase.
    Me voilà perdu en fait.
    Vous feriez quoi vous? J’ai à la fois une préférence pour aller vers Canon du fait des menus facile à prendre en main pour un débutant et plutôt reflex pour le large choix en optique mais l’avenir est à l’hybride.
    J’ai aussi une préférence pour le Sony pour leur science de l’autofocus bien pratique pour la photo sportive.
    J’ai une préférence pour le Pana qui semble au-dessus du Sony niveau specs (mais micro 4/3).
    Peut-être que je passe à côté d’une meilleure option je ne sais pas.

    • Et bien lisez ce guide d’achat assez détaillé que j’avais écrit en 2019 :

      https://photoetmac.com/2019/05/combien-coute-un-equipement-photo-aps-c-dans-chaque-marque/

      les prix de tout cela a du beaucoup baisser… ET regardez le nouveaux modèles éventuels sortis depuis.

      Il y a le même pour le Full Frame :

      https://photoetmac.com/2019/04/combien-coute-un-equipement-complet-dans-chaque-marque/

      Si vous comprenez ces tableaux : vous êtes quasiment sauvés !

    • Mon problème avec le 250D, 2000D, 4000D, c’est que Canon a retiré le contact central sur la griffe flash. A cause de ça, il n’est pas possible d’utiliser des flash manuel pas cher (genre Yungnuo). A priori, ça pourrait marcher avec des flash TTL bas de gamme, mais je n’ai aucune certitude… Donc faire du flash déporté avec ces appareils n’est peut être pas possible avec ce genre de flash… Enfin, faudrait qu’on nous le confirme.

      Mais si tu n’as pas l’intention de faire ce type de photo, ces appareils sont excellents, et un bon choix.
      Le petit Nikon D3500 n’a pas ce problème et est aussi un excellent choix pour débuter.

      Les hybrides en entrée de gamme, je n’aime pas à cause des viseurs d’entrée de gamme pas assez défini.

      Par contre, je trouve que les prix ont monté depuis 2 ans. En bas de gamme, j’avais réussi à trouver un 100D à 350 euros et un 200D à 400 euros. Maintenant, il faut mettre plus cher. Le 2000D devrait être à 350 euros, il est 100 euros plus cher… Pareil pour le Nikon. Bref, c’est plus dur pour débuter pas cher.

      Mais ça n’empêche que les bas de gamme Reflex sont très agréables à utiliser. Et même un petit viseur optique vaut largement un viseur electronique. En tout cas, je les utilise toujours, c’est léger, ça ne prend pas de place, et passe plus inaperçu, et j’ai moins mal au poignet à cause du poids… Et les capteurs sont très bons…

      • Oui, la grosse différence, c’est désormais la facilité de l’AF sur les hybrides récents…

        Et quand un débutant découvre ça (si on lui montre comment ça marche) : aucune chance qu’il choisisse un reflex, je crois… Car je le sais d’expérience : un débutant ne « comprend » pas immédiatement la différence de qualité entre un viseur optique et un viseur électronique. Le débutant ne voit qu’une seule chose : la facilité à faire le point.

        D’autant que 80% des débutants, utilisent de préférence… l’écran !

  13. Ben moi perso de ma faible expérience je préfère le viseur. J’avais avant un bridge et un compact sans viseur, c’était vraiment désagréable de prendre une photo avec l’écran. Je préférai de loin la prise en main du bridge, le nez dans l’appareil et l’œil dans le viseur.
    Maintenant avec les nouveaux beaux écrans 3″ des hybrides comme des reflex, ça doit changer certainement la donne, je dis pas.
    Ce qui me chagrine notamment chez Canon, c’est qu’on met en avant, certainement avec raison, la qualité de son autofocus Dual Pixel. Très performant, ceci, cela, sauf qu’apparemment il n’est présent qu’avec la visée écran! C’est con quand même. Pourquoi prendre un reflex dans ce cas-là? Prends le reflex, tu verras c’est top!, l’autofocus marche du feu de dieu!, bon par contre faudra utiliser l’écran! Ben finalement je comprends pourquoi le viseur devient optionnel sur le M6 mk2…
    J’ai l’ai encore lu sur le 90D, super autofocus, mais le Dual Pixel est largement au-dessus! Oui mais qu’en Live View, quel intérêt alors? Tu prends un gros boitier performant mais finalement pour utiliser l’écran!
    Moi dans mon budget, si je regarde le 250D et le M50, qu’on me conseille le petit reflex mais qu’on me dit de l’utiliser préférentiellement en visée écran car l’autofocus est bien plus performant, c’est bien embêtant quand même car une raison pour laquelle je préférerai utiliser un reflex, c’est justement pour la prise en main. Et la visée écran gâche tout dans ce cas là. Et si je l’utilise comme je le souhaite au final je fais l’impasse sur ce super autofocus…
    J’avais pas vu pour les guides, merci beaucoup je vais regarder cela!

    • Sur mon 200D, même si la visée LiveView est très performante avec l’autofocus. J’utilise quand même majoritairement le viseur avec le collimateur central ou tous les collimateurs. Même s’ils ne sont pas nombreux, ce n’est pas génant, ça marche suffisament bien.

  14. Y’a des trucs qui me chiffonnent dans ces tableaux mais le boulot effectué est impressionnant! Bon on va oublier celui pour les ff, vu le prix de départ…
    Pour celui concernant les aps-c, alors effectivement il semble plus économique de partir sur de l’hybride canon que sur tout autre chose. Le reflex canon est en second choix d’un point de vue économique.
    Mais mais mais il y a des choix curieux je trouve.
    Dans le kit de base, vous partez sur du Canon EOS M50 + 15-45 mm à 559 €.
    Et dans la config minimale, curieusement vous partez sur le même appareil et le même objectif, mais cette fois les deux séparés. Et cela fait grimper la note (529 + 249) ou alors l’objectif ici est différent de celui proposé dans le kit?
    De plus pour le côté reflex, vous changez le 250D pour un 800D bien plus cher, alors que de l’autre côté vous partez toujours sur le M50. Une raison particulière? Le M50 serait-il pour vous équivalent au 800D (j’en doute) ou c’est juste à cause d’un trou dans la gamme à ce tarif là?
    Bon au final je reste toujours à quai… partir sur du reflex alors que c’est pas l’avenir (bon perso je change rarement les appareils quand ça marche toujours donc à la limite je m’en fous), ou aller sur de l’hybride, 250D (ou plus haut dans l’occasion), M50, A6000, G80, que de choix que de choix pour un débutant!
    Après je vois un avantage des reflex canon : ils combinent les deux, visée optique et visée écran.

    • Le GROS problème du système Apsc hybride Canon, c’est que si vous pensez un jour passer à du FF, il faudra « tout » changer car ce n’est pas la même monture. C’est ballot ! Si vous souhaitez vous équiper progressivement et aller vers du FF, il vaut mieux acheter tout de suite une optique FF. Enfin, en ce moment il y a des affaires sur l’occasion ;-)

      • Oui, mais de nos jour, plus personne (disons plus grand monde), n’envisage vraiment l’achat d’un APS-C en attendant « un jour » de migrer vers du Full Frame… Ceux qui pensent au Full Frame en 2021 : ils achètent directement un Full frame je crois (pour le prix que l’on payait un APS-C expert il y a 10 ans… ou à peine plus).

        Donc je crois que de plus en plus : les « amateurs experts » de 2021 (qui auraient visé de l’APS-C il y a 10 ans), vont vraiment directement vers du Full Frame d’entrée de gamme, aujourd’hui et ce sera de plus en plus le cas…

        Et ceux qui achetaient des APS-C d’entrée de gamme (moins de 1000 €) il y a 10 ans (typiquement les EOS 400D, 500D) : ceux-là achètent plutôt des smartphonnes entre 700 et 1000 €, de toutes façons…

        L’APS-C va décliner tout doucement je crois…

    • Attention, les prix indiqués datent de 2019 (cliquez sur les liens : si ils marchent toujours vous trouverez les prix à jour)…

      Mon conseil en 2021 : partez sur l’hybride plutôt.

      Et c’est quelqu’un de 54 ans (moi)… qui a toujours été amoureux des reflex depuis son tout premier (un Minolta SRT 101dans les années 80), qui vous le dit.

      Depuis cette époque, j’ai toujours shooté au reflex (sauf depuis 2019)…

      Et après toutes ces années, j’en suis convaincu : le reflex : c’est fini !

      • Superbes couleurs! C’est un constat au travers de multiples de tes photos!
        Bon va falloir faire un choix si je met de côté le reflex, entre M50, XT200, a6100 ou encore G80, pas simple pas simple!
        Merci pour ce blog, les tableaux et les conseils en tout cas.

    • C’est clair ! le gap est plus important entre un smartphone et un Apsc, qu’un Apsc et un FF. Non seulement en IQ, mais surtout en fonctionnalité.

  15. Je vais être un peu hors sujet, justement je veux acquérir le R6 et dans le même temps appuyer un peu plus sur la mort du reflex mais le dernier Cashback s’est éteint le 1er Avril. Sur un ancien article de 2018 sur Photomac j’ai lu que les Cashback étaient permanent ^^. Dois-je attendre les Cashback d’hiver ?

  16. Oui Nikon déçoit, oui Canon assure pour ses boitiers et ses objectifs haut de gamme (je reste convaincu que la gamme 1.8 S de Nikon est plus solide…), oui Sony envoie du lourd en optiques comme en boitiers, etc. Panasonic semble avoir raté le coche du full frame et s’est fait clairement bâcher sur son autofocus « à la ramasse ». De là à prédire qui va mourir et qui survivra, moi je ne m’y risquerai pas.
    Je suis sur un Z6 II et deux zoom 2.8. C’est parfois (souvent) très bon, et parfois ça déçoit, que ce soit de ma faute si je règle mal le boitier ou de la faute du boitier qui rate le focus de manière incompréhensible.
    Je continue de m’informer sur Canon et Sony car il faudra peut-être changer de crèmerie un jour, et aussi parce que Nikon ne semble vraiment pas pressé de sortir de nouvelles optiques top niveau (ou est le 85mm 1.2, ou est le 100-400….) bref.
    Pour moi quand je lis certains commentaires qui souhaitent la mort de telle ou telle marque ça m’atterre. Je trouve ça stupide et méchant. La concurrence à du bon pour les marques car elles sont stimulées, et pour le consommateur car ça maintient des tarifs « corrects » et un certain niveau de qualité.
    Ce qui est malheureux c’est qu’aujourd’hui le matos semble avoir pris largement le pas sur le plaisir de photographier.
    Voilà, faut arrêter de se toucher la nouille sur les spécifications .
    Qu’est-ce qui m’a fait aller chez Nikon Z6 II? la prise en main, les optiques 2.8 et le rapport qualité prix. Sony A7 III trop petit pour mes mains et les couleurs ne me plaisent pas. Canon R6 presque parfait mais le coup du capteur 20mpx et une construction qui m’a paru pas forcément au niveau du prix… Bref. Pas de boitier parfait, simplement dur de faire le choix et les compromis… surtout avec l’avenir soit-disant incertain de certaines marques.
    Voilà d’ailleurs si panasonic avec son S1 avait sorti un bon autofocus genre au niveau du A7 III je serais sûrement allé chez eux car la prise en main est excellente et le viseur m’a bluffé, sans oublier les optiques sigma et autres….
    Voilà. Vive la photo.

    • Oui, mais relativisons : il ne me semble pas avoir un seul commentaire (?) de quelqu’un souhaitant la disparition d’une marque… Vraiment je ne crois pas !

      J’ai lu des commentaires « annonçant » de façon plus ou moins péremptoire, la disparition de Olympus, de Pentax… Ce avec lesquels je suis plutôt d’accord (mais cela ne signifie pas que ces prédictions soient des souhaits).

      J’ai lu des commentaires « inquiets » à propos de Nikon (cela ne signifie pas que ces inquiétudes soient des souhaits)…

      • Sur ton site je veux bien te croire. Mais sur d’autres sites (anglo-saxons) c’est parfois assez navrant de lire les commentaires. Et puis comme tu les sais les réseaux sociaux et les fameux youtubers ça n’aide pas à garder confiance dans telle ou telle marque. Nikon se fait souvent bacher, Canon en a pris pour son grade, et tout le monde ou presque fait comme si Panasonic n’existait pas…
        Pas très fairplay tout ça parfois…
        Moi je reste assez inquiet pour toutes les marques car le déclin risque de continuer face aux smartphones. Même Sony pour booster ses ventes de smartphone leur à donné le Eye AF qui a fait la renommée de la série A7.
        Sinon Preuve que Nikon veut survivre il semblerait qu’il ne fasse plus fabriquer leurs capteurs par Sony…. info ou intox….

        • A noter qu’il y a quelques années, Nikon avait déjà confié à un sous traitant (le même je crois), la fabrication d’un de ces capteurs pour boitiers pro (peut-être était-ce le D4 ? Je ne me souviens plus trop…)

          Mais c’est peut-être pour des raisons techniques (et / ou de secret industriel)

        • « tout le monde ou presque fait comme si Panasonic n’existait pas…’

          Car en effet ; Panasonic « n’existe pas » (pas encore), dans l’esprit des acheteurs potentiel d’hybrides Full Frame. Ils sont encore bien trop récents pour intéresser grand monde (donc « exister » au sens commercial).

          Même si les dernières productions sont très intéressantes, avec beaucoup de progrès et un rapport qualité / prix favorable… Toutefois : le retard de l’AF est un « repoussoir » qui est quasi « éliminatoire » dans l’esprit de gens.

          En tous cas (je ne sais pas si je suis représentatif), personnellement moi j’écarte Panasonic de mes choix potentiel, tant qu’ils se reposent sur la « Détection de contraste ». Mais il parait que cela va changer…

  17. Les appareils hybrides sont certainement ceux qui ont fait l’objet des plus grandes améliorations ces dernières années…

  18. Les « nikonistes » sont moins enclin à changer simplement car depuis le début Nikon offrait la même monture pour tous les appareils/objectifs. On peu monter un viel objectif de 1950 sur le dernier D850 (a ma connaissance c’est la seule marque qui à permis cela) . Pour le Z il faut changer toute sa palette d’objectifs (ou investir dans des adaptateurs) . Rien a voir avec du « conservatisme » et l’âge des utilisateurs selon moi, c’est un raccourci simpliste et peu pertinent.

    je pense que le marketing de Sony a été efficace sur les jeunes, lassé des gros mastodontes que sont canon et Nikon qui ont une image ringarde aux yeux des plus jeunes. (ils ne veulent pas faire la photo de papa, désaturation partielle, bokeh, paysage HDR à se bruler la rétine) et cette séparation passe par le rejet de la marque qui prône cela….(y a qu’a regarder les feeds instagram des constructeurs….ca un peu changer depuis mais combien de couché de soleil sur les vagues ringardes avec du HDR plein les yeux…..) Les fabricants savent bien qu’ une fois engagé dans une marque on a tendance a y rester au vu du prix des objectifs et du parc environnement relativement cher. Le Z et les R sont juste une façon d’essayer de se raccrocher aux branches mortes d’un marché qui leur a échappé par manque d’innovation.

Leave A Reply




⬆︎ GO TO TOP ⬆︎