Browse Category

ACTU : Festivals, rencontres

73 Articles
0

Remises de printemps : – 20€ sur de 40 de mes profiles

14 avril 2024
No Comment

Petite annonce pour signaler une remise de printemps exceptionnelle de 20 € pour une quarantaine de Profiles dans la boutique… Parcourez les listes par marques pour y trouver votre bonheur : photoetmac.com/boutique

Parmi les profiles les plus populaires profitant de cette remise de 20€ citons (entre autres) : 

Profils Lightroom – PRO – spécifiques : Canon EOS R8 à 59€ 

Profils Lightroom – PRO – pour le Canon EOS R6 MkII à 59€ 

Profils Lightroom – PRO – spécifiques : Canon EOS R5 à 59€ 

Profils Lightroom spécifiques pour Sony A7R V (ILCE-7RM5) à 59€ 

Profils Lightroom Sony A7R IV (ILCE-7RM4) & A7R IVA à 59€ 

Profils Lightroom spécifiques pour Sony A7R III (ILCE-7RM3) à 59€ 

Profils Lightroom spécifiques pour les Sony A1 (ILCE-1) à 79€ 

Profils Lightroom spécifiques pour les Sony A6700 à 59€ 

Profils Lightroom pour Fujifilm X-H2 et Fujifilm X-H2 S à 59€ 

Profils Lightroom : Fujifilm X100V et Fujifilm X100VI à 59€ 

Profils Lightroom : Fuji X100F, X100T, X100S, X100 à 59€ 

Profils Lightroom pour RAW de l’iPhone 15 Pro à 59€ 

Profils Lightroom spécifiques pour OM System OM-1 à 59€ 

Profils Lightroom spécifiques pour OM System OM-5 à 59€ 

Profils Lightroom spécifique pour le drone DJI Mini 3 Pro à 59€ 

Preset : ISO Adapt Auto (no profile) ᛫ Med. & V.Strong à 59€ 

Etc… La suite est par ici : photoetmac.com/boutique (sélectionnez votre Marque : dans le Menu SHOP)

C'est le moment !
21

Le livre d’un photographe « Chaque heure compte, la dernière tue »

2 décembre 2023
21 Comments

Je tenais à vous présenter Chaque heure compte, la dernière tue (Broché – Éditions Erick Bonnier) 25€ : le livre du photojournaliste Patrick Robert (une douzaine de prix internationaux, dont deux Visa d’or au festival international de photojournalisme de Perpignan) qui a été publié il y a quelques semaines et dont j’ai commencé la lecture passionnante…

Le titre et la couverture annoncent la couleur : une photo prise lors de la guerre civile au Libera en Juillet 1990 : « un crâne humain est fixé sur la calandre d’une voiture comme un trophée ». Ce livre relate l’aventure d’une vie et parle aussi d’un métier qui est en train « de changer » et qui est peut-être en train de disparaitre, (du moins sous la forme que nous connaissions).

C’est passionnant, on « embarque » avec lui : « Ma trajectoire erratique, que je tentais de piloter comme je pouvais, a fini par percuter une balle de Kalachnikov au Liberia et j’ai dû lui concéder un rein et quelques décimètres d’intestin, pièces d’anatomie somme toute superflues. En échange, on m’a entièrement transfusé avec du sang africain et c’est grâce à lui que mon cœur a pu redémarrer. J’ai donc avec l’Afrique un composant intime ». Lire la suite…

 

 

Lecture passionnante...
13

Salon de la photo du 5 au 8 octobre : votre entrée gratuite

19 septembre 2023
13 Comments

Comme les années précédentes, je vous propose de récupérer votre entrée gratuite au Salon de la photo grâce à notre code : PEM23Les étapes à suivre :

1 – Rendez-vous sur la billetterie en ligne : lesalondelaphoto.com s

2 – Sélectionnez le billet plein tarif et saisissez le code invitation : PEM23

3 – Cliquez sur SUITE et remplissez le formulaire

4 – Le tour est joué, vous allez recevoir votre billet gratuit à l’adresse mail indiquée.

Bonne visite du 5 au 8 octobre ! j’y passerai certainement, mais je ne sais pas trop quand…

ça se rapproche...
13

Amazon va fermer DPReview : un choc

21 mars 2023
13 Comments

Très mauvaise surprise ce soir, en découvrant que Amazon (son propriétaire) va fermer le site DPReview.com : qui depuis 25 ans était un des sites internationalement reconnus et faisait figure de référence parmi les médias consacrés à la photo.

« After nearly 25 years of operation, DPReview will be closing in the near future. This difficult decision is part of the annual operating plan review that our parent company shared earlier this year. »

On ne peut nier le travail de fond, les innombrables revues et comparatifs et globalement le très grand intérêt du site, ainsi que le sérieux de ses quelques journalistes (y compris son team de YouTubers arrivés sur le tard il y a 5 ans)… Quel dommage ! Lire la suite…

Quelle dommage...
13

Instagram la foire aux vanités : tout est dans le titre….

30 août 2022
13 Comments

Reportage hallucinant sur Arte ce soir à propos d’Instagram… C’est tout à fait passionnant : « Instagram, la foire aux vanités ». Tout est dans le titre ! Regardez en entier, ça va peut-être vous guérir de cette daube. La vraie question désormais est : comment le monde pourrait-t-il se débarrasser de cette application nuisible, qui « opère comme l’industrie du tabac »… Instagram est devenu un danger pour la société : ne nourrissez pas la bête et ne perdez plus votre temps aussi bêtement.



Instagram : ça craint...
25

Fuyez Instagram, c’est une perte de temps pour les photographes !

13 juin 2022
25 Comments

Depuis le temps que j’explique qu’Instagram est de la « bouillie pour chats » et que les photographes ne devraient pas perdre leur temps sur ce réseau commercial (bien plus commercial, que social)… Déjà en 2017 : Instagram est-il vraiment ce « royaume des connes » ? En 2012 : Instagram ou le triomphe de la médiocrité.

Il suffit d’y poster quelques dizaines de photos représentatives de votre travail, en quelque sorte une espèce de « book » renvoyant à votre propre site… et puis c’est mare ! N’y allez plus ensuite… Prenez plutôt du temps de peaufiner votre site (par exemple grâce à PhotoDeck.com un système hyper efficace proposant des thèmes élégants ainsi qu’un back office puissant, que j’ai choisi pour héberger mon site de photographe : vibertphoto.com).

Bien entendu il « faut » être aussi présent sur Instagram (j’y suis moi aussi instagram.com/vibertphoto). Mais une fois votre profile crée : n’y touchez plus ensuite car c’est inutile (en un an je n’ai posté qu’une photo sur Instagram) ! Ne perdez surtout pas votre temps à alimenter ce puits sans fond, qu’est Instagram. Car Instagram est indigne de votre confiance, ne nourrissez pas ce monstre qui cherche à tuer le photographie : à lire chez Télérama :

« Début mai, Instagram a modifié son algorithme et semble vouloir s’inspirer toujours plus des méthodes de son principal concurrent TikTok. Un virage de la photo vers la vidéo, qui fait grogner les grands photographes qui utilisent le réseau social. »

Parmi les agacés, il y a donc Boris Allin, alias odieuxboby, 31 ans, ambassadeur Leica aux 61 000 abonnés sur le réseau social. « L’année dernière, mes photos faisaient entre 5 000 et 10 000 likes. Aujourd’hui, j’ai 20 000 abonnés supplémentaires, mais en à peine deux semaines, mes audiences ont chuté jusqu’à atteindre 2 000 likes au maximum, alors que je n’avais jamais fait au-dessous. »

Chaque heure que vous perdez sur ce réseau, ne représente qu’une « petite cuillère de pixels » que vous versez dans un immense océan de vacuité (patiemment et gratuitement)… En plus : Instagram vous obligera finalement à payer pour que l’on continue de voire votre travail (sans payer vos vues diminueront) : ce qui ne vous rapportera rien du tout à la fin et vous coutera très cher, que ce soit en temps perdu ou en dollars :

« Un constat que partage aussi Boris Allin : « J’ai l’impression que les algorithmes ont serré la vis pour pousser les gens à consommer de la sponsorisation : désormais, dès que je publie une photo, je reçois une notification m’offrant dix euros pour la booster. Sans doute essaient-ils au passage de rendre Instagram plus rentable… »

Alors que si vous passiez le même temps et la même énergie à contacter des entreprises, des agences, des média, directement par téléphone ou à rencontrer des gens sur des salons, ou des évènements publics : vous finiriez par décrocher quelques contrats, pistes, connections, opportunités… Car au moins vous seriez « uniques » ! Alors que sur Instagram : vous n’êtes que quantité négligeable noyée dans une masse infinie ! Et vous n’obtiendrez jamais plus que quelques secondes d’attention et des « likes » à la fin… Et dans l’immense majorité des cas : aucune commande. Lire la suite…

pour certains et certaines : la vie c'est les chats
9

Le photographe René Robert : tué par l’indifférence

31 janvier 2022
9 Comments

Crever à 85 ans rue de Turbigo, des suites de l’indifférence des passants : c’est maintenant… Bien triste nouvelle qui nous interroge. Nouvelle qui a été reprise dans des médias internationaux, aggravant encore s’il en était besoin, l’image trouble que l’on se fait désormais de Paris depuis l’étranger… Paris que l’on qualifiait autrefois de « ville lumière », n’est plus que l’ombre d’elle-même.

La mort absurde du photographe René Robert en dit long sur l’ambiance dans les rues de Paris après 22h. Et sur la méfiance des passants, qui préfèrent détourner le regard : bien davantage par peur des ennuis (je le crois), que par véritable indifférence. Ce qui nous est arrivé à tous, un jour ou l’autre : le regard qui fui dans un RER, ou face à une petite bande qui roule les mécaniques, ou dans une rue sombre.

Je ne crois pas que les Parisiens soient plus inhumain en 2022 qu’en 1992. Par contre ; ils se méfient de tout et de tous désormais… Lorsque l’on fait des photos dans Paris : on le comprend et on le ressent très bien. On ressent parfaitement cet « évitement », cette méfiance des passants. Révoltant, mais cela s’explique…

Le Figaro : « Le 18 janvier 2022, René Robert, photographe professionnel, est décédé en plein Paris, après avoir passé neuf heures à terre sans que personne ne lui vienne en aide. » Mais qui était René Robert ? Vous l’apprendrez ici : René Robert, photographe du flamenco, mort sur l’asphalte. Lire la suite…

L'horreur, dans les rues de Paris
17

Photo de presse à l’Elysée, sous le contrôle des gorilles !

7 juillet 2020
17 Comments

Sortons un peu du matériel, pour re-parler de photo de presse et de reportage (il y avait longtemps)… J’ai découvert avec un effroi (vraiment), le récit hallucinant de cette séance photo à l’Elysée : méthodes de barbouzes et comportements d’un autre temps.

Les photographes de presse ne sont plus que des pions à l’Elysée… Encore un petit effort messieurs les « communicants » et messieurs les « spin doctor » et l’on se retrouvera après un gigantesque détour : à l’époque ou Staline faisait retirer les personnages gênant des photos du régime… Oui, ça fait peur : un indice de plus que ce monde à vraiment changé : en mal.

A lire chez Liberation : « Corentin Fohlen, photographe pour «Libération», était au «Château» pour la photo de famille du gouvernement. Il a constaté que, désormais, les photographes n’y ont plus aucune liberté. » ( … )  « A la sortie, je réitère le droit absolu et légal de photographier ce que je souhaite dans ce haut lieu du peuple. On me fait bien comprendre que je ne suis pas chez moi, mais chez eux.

Deux officiers de sécurité exigent mon identité et photographient ma carte de presse : « Vous allez voir si vous pouvez faire ce que voulez à l’Elysée », me balancent-ils d’un ton hautain et menaçant. Mes confrères me soutiennent après coup discrètement ; ils tiennent à leur place et à leur job. Je les comprends. Le gouvernement a changé, mais les méthodes de l’ère Macron perdurent. Je ne suis pas sûr de pouvoir revenir de sitôt au Château. » Lire la suite chez Liberation

... ça secoue !

On y parle photo mac et voyages… depuis 2004 !

vibertphoto.com – all rights reserved  –  LE FLUX RSS>  ✴️