Catégorie : VU SUR LE NET !

VU SUR LE NET !
13
Liste de tous mes profils Lightroom pour Canon et Nikon…

Vous avez remarqué, j’ai publié peu de nouveaux articles en ce mois de septembre (le mois d’aout a été riche par contre). Mais rassurez-vous c’est une pause temporaire : je suis très occupé à la création de profils Lightroom pour divers modèles d’appareils photos.

Lorsque ce sera fini : je me remettrais sur mes articles au plus vite ! Le prochain article à venir sera le test terrain du Samyang 85 mm f/1.4 (testé cet été en Savoie)… Ensuite il y aura probablement le Canon EOS R5. Puis le RF 85 mm f/2 STM j’espère. A suivre…

En attendant, voici une liste de tous les profils que j’ai crée ces 4 dernière semaines. N’hésitez pas à les acheter car ils vous seront très utiles j’en suis certain. Et même si vous avez des doutes : essayez-les, au moins pour encourager votre blog préféré (qui doit nécessairement trouver des sources de revenus pour continuer à exister). Merci de vos encouragement !

• 9 profils pour Canon EOS R5 et EOS R6

• 4 profils pour Canon EOS R et EOS RP

• 7 Profils pour Canon EOS 5D Mk2 Mk3 Mk4 5Ds 5DsR

• 7 Profils pour Canon EOS 6D et EOS 6D MkII

• 8 Profils Lightroom pour Canon G5X, G5X MkII, G7X, G7X MkII et G7X MkIII

• 7 Profils pour Nikon Z7, Z6, Z5, Z50

Et si vraiment vous n’avez pas besoin de profils Lightroom : pensez à contribuer à la vie du blog, en achetant ma Checklist de prise de vue  qui est indispensable avant de partir en prise de vue. Visiter la boutique…

000 - Grand large
9
7 Profils Lightroom pour Canon EOS 5D, 5D Mk2, Mk3, Mk4, 5Ds, 5DsR

Voilà, après deux semaines de travail : ma série de profils Lightroom pour toutes les variantes des Canon EOS 5D… est enfin prête !

Améliorez la colorimétrie des RAW de la série des Canon EOS 5D, notamment les : Canon EOS 5D, EOS 5D MkII, EOS 5D MkIII, EOS 5D Mk4, EOS 5Ds et EOS 5DsR. Compatibles avec Lightroom Classic, Lightroom (Cloud) et Photoshop (ACR) sur Mac et PC… J’ai conçu ces profils pour remplacer « Adobe Couleur » de Lightroom qui est souvent décevant, spécialement pour les teintes chaudes. Lire la suite…

Adobe Couleur
Lumineux Vibrant C11
← GLISSEZ →

Tirez le curseur à gauche, pour voir l’effet du profil

Adobe Couleur
Any - Strong Red B24
← GLISSEZ →

Tirez le curseur à gauche, pour voir l’effet du profil

Lire la suite : dans la boutique…

000 - A LA UNE
24
Des profiles Canon EOS R et RP pour Lightroom Classic et Lightroom

Vous l’avez constaté : la dernière version de Lightroom ne propose plus pour les Canon EOS R5 et EOS R6, les habituels profiles reprenant les Style d’image Canon… Je ne sais si cette situation est temporaire. 

Je suis en train de développer plusieurs profiles spécifiques pour les R5 et R6, afin de mieux s’approcher du Style « Appareil Photo Standard », que je préfère de loin à « Adobe Couleur » (qui est le choix par défaut)…

En attendant qu’ils soient finalisés, j’utilise quatre profiles (2 couleurs et 2 N&B) que j’avais développé pour les Canon EOS R et RP et que je vous propose à l’achat ici. Je les ai déjà fait tester durant plusieurs mois à quelques amis, qui ont tous validé leur utilisation avec les EOS R. Leur installation est très simple : je vous explique comment faire sur la page d’achat.

J’ai pu aussi remarquer qu’avec d’autres appareils photos, le résultat est parfois très intéressant… Ces quatre profiles vous offriront en tous cas de nouvelles alternatives, si vous n’avez pas trouvé votre bonheur dans les profiles fournis par Adobe. Lire la suite…

← GLISSEZ →

Tirez le curseur à gauche, pour voir l’effet du profil 

Adobe Couleur
N&B 009 - S
← GLISSEZ →

Tirez le curseur à gauche, pour voir l’effet du profile

Lire la suite : dans la boutique…

  

VU SUR LE NET !
7
Lightroom Classic 9.4 supporte les Canon EOS R5 et EOS R6

Aujourd’hui, ça y est : mise à jour disponible pour Lightroom Classique, Lightroom (Cloud), Photoshop et Adobe Camera Raw, qui prennent en charge les RAW des Canon EOS R5 et EOS R6…

Par ici la liste des nouveaux Appareils photo compatibles et des nouveaux Objectifs compatibles. Mis à part les support de ces nouveaux fichiers RAW, quasiment aucune nouveauté. A part deux petits détails…

Primo, on repère seulement un nouveau bouton « Terminer » dans le dialogue d’importation, qui permet d’annuler une importation, mais en mémorisant les réglages d’importation qui ont été définis (alors que le bouton Annuler, annule cette importation sans rien mémoriser)… Lire la suite…

 

000 - A LA UNE
12
Award photographiques EISA 2020-2021 et parts de marché 2019

Les Award photographiques EISA 2020-2021 sont décernés… D’habitude, il y en avait un peu pour tout le monde, mais pas cette fois ! Pas de récompense pour Olympus, ni pour Pentax / Ricoh… Et certains ne sont pas à la fête, comme Panasonic.

Par contre c’est le retour en forme pour Canon avec pas moins de 6 récompenses… Ce qui s’était d’ailleurs traduit dans les part de marché, puisque Canon avait regagné 2,4% de part de marché en 2019 et dominait le secteur avec 45,4% selon Nikkei (lire plus bas le détail). Les récompenses de l’EISA :

              – Best Professional Camera – Canon EOS-1D X Mark III

              – Best APS-C Camera – Canon EOS 90D

              – Best Camera Innovation – Canon EOS R5

              – Best Lens of the Year – Canon RF 2.8/70-200mm L IS USM

              – Best Standard Zoom Lens – Canon RF 2.8/24-70mm L IS USM

              – Best Lens Innovation – Canon 11/600mm & 11/800mm IS STM

 

Sony engrange 4 récompenses de l’EISA. L’électronicien est désormais second sur le marché photo d’après Nikkei avec 20,2% de part de marché. 

              – Best Advanced Full-Frame Camera – Sony Alpha 7R IV

              – Best Super Telephoto Zoom Lens – Sony FE 5.6-6.3/200-600mm G OSS

              – Best Wide-Angle Lens – Sony FE 1.8/20mm G

              – Best Vlogging Camera – Sony Vlog Camera ZV-1

 

Nikon ne s’en sort pas si mal, avec quatre récompense également. Bien qu’ils soient désormais derrière Sony : en 3em position avec 18,6% d’après Nikkei.

              – Best Fullframe Camera – Nikon D780

              – Best Buy Camera – Nikon Z 50

              – Best Professional Telephoto Zoom Lens – Nikon 2.8/120-300 E ED SR VR

              – Best Portrait Lens – Nikon Nikkor Z 1.8/85mm S

 

Fuji arrive derrière avec « des miettes », si l’on peut dire… 4,7% de part de marché d’après Nikkei.. Et deux récompenses de l’EISA :

              – Best Camera of the Year – Fujifilm X-T4

              – Best Compact Camera – Fujifilm X100V.

Lire la suite…

000 - A LA UNE
25
En finir avec les Fake News à propos des équivalences entre capteur

Une fois de plus, je vous propose quelques arguments pour en finir avec les Fake News, à propos des tailles de capteur et des équivalence entre : focale, ouverture, ISO et Profondeur de champs…

Que l’on me comprenne bien : je n’ai rien contre le Micro 4/3 et les petits capteurs, qui présentent des tas d’avantages, pour les gens qui ont besoin de ces « avantages » là… Par exemple le poids et la taille, mais certainement pas l’avantage d’une meilleure qualité d’image !

Pour autant, vous pouvez très bien considérer que la qualité d’image d’un capteur Micro 4/3 est « suffisante » pour votre utilisation : ça oui… Mais vous ne pouvez pas prétendre qu’elle est « équivalente » à celle d’un capteur de plus grande taille : ça non ! Plus la surface du capteur est grande : et mieux c’est pour la qualité d’image… Point barre : il n’y plus de discussion possible autour de ce sujet.

Et si vous n’y croyez pas, c’est que vous êtes dans un déni scientifique, voir dans le « révisionnisme photographique »… Mais c’est votre droit et vous pouvez même en discuter en commentaires (je n’y vois pas d’inconvénient). Pendant que nous y sommes : aller aussi visiter ces deux pages (anciennes) et lisez les commentaires qui s’y attachent :

Tableau des équivalences de focale, d’ouverture et d’ISO.

Appliquez le coefficient à la focale et à l’ouverture.

Si vous désirez un matériel plus petit, plus léger, plus adapté (parfois) à la vidéo : alors pourquoi pas le capteur Micro 4/3 ou APS-C. Nous sommes tous d’accord pour dire que vous profiterez de certains avantage… Mais pas celui de la qualité d’image, comme le démontre cette vidéo… Lire la suite.

000 - A LA UNE
21
Test terrain Samyang 14mm f/2.8 AF Monture Canon RF

Pour les utilisateurs de Canon EOS R, Samyang occupe le devant de la scène des (encore rares) marques proposant des « objectifs compatibles » en monture RF… Relire à ce sujet : Samyang AF 85 mm f/1.4 en monture Canon RF… Et comme rien ne remplace une « expérience de terrain », j’ai demandé à tester quelques temps ce fameux Ultra Grand Angle en version Autofocus. Le Samyang 14mm f/2.8 AF Monture Canon RF est disponible pour 679 € (chez Digixo).

A noter qu’il existe aussi pour les hybrides Canon EOS R une autre version Samyang 14mm f/2.8 MF en Monture Canon RF (399 €) à mise au point Manuelle. Et pour les reflex une Version Autofocus pour les reflex Canon EF (629 €) ainsi que pour les Nikon à monture F (599 €)

Qu’il ne faudrait pas confondre avec l’ancienne version pour Canon EF à Mise au point Manuelle (449 €) un peu plus ancienne (qui est également déclinée pour Nikon Fpour Sony FE, pour Fuji (APS-C) et Canon EF-M (APS-C)… Montée sur un capteur APS-C Canon EF-M, ce 14 mm donnera une focale apparente de 22,4 mm.

Il est loin le temps des premiers Samyang 14 mm f/2.8, qui étaient un peu « rustres » (relire notre essai du 14 mm en 2013). Le design de ce nouveau modèle est vraiment beau, la formule optique assez élaborée et son moteur AF (quasi) parfaitement silencieux.

La construction n’est pas du « tout métal » (le pare-soleil est en plastique et le fut en métal) mais cela ne nuit pas à la sensation de qualité… Les photos de l’objet parlent d’elles-mêmes : on m’a prêté un exemplaire neuf bien entendu… Et peut-être ne restera-t-il pas aussi beau que cela, pendant 10 ans (je ne sais pas)… Mais vous le trouverez probablement bien assez beau, pour le prix qu’il vous aura coûté et le plaisir que l’on trouve à utiliser un 14 mm. C’est extrêmement ludique…

Pour protéger la large lentille avant, un gros bouchon en plastique un peu encombrant, vient se fixer assez solidement (grâce à deux cliquets) sur le pare-soleil en plastique.

Le Samyang 14mm f/2.8 AF Monture Canon RF est protégé contre les intempéries et la monture arrière métallique est cerclée d’un joint caoutchouté. A l’arrière de la monture, on repère un dispositif (amovible semble-t-il) permettant de fixer un filtre de gélatine… Bien vu ! Car à l’avant, aucun filtre n’est possible, puisqu’il n’existe aucun pas de visse, comme sur les Canon EF 14 mm f/2.8. Lire la suite…

VU SUR LE NET !
5
Déballage d’un Canon EOS R5… de série !

A ma demande un de nos lecteurs Photographe pro (Franck Tremblay), m’a gentiment envoyé quelques images du « déballage » de son Canon EOS R5, acheté en boutique à Paris (il l’avait pré-commandé).

Franck a promis de m’envoyer quelques RAW que je mettrais en téléchargement, pour vous… Contrairement à une rumeur récente : la disponibilité du Canon EOS R5 n’a pas été retardée par Canon.

De Canon USA : « Orders of the EOS R5 are scheduled to be delivered as initially stated at launch. The first set of cameras shipped from our warehouses this week. We eagerly await the content that will be produced by talented creatives using this camera to be shared with the world. »

Mais on suppose que des mises à jour firmware pourraient suivre afin de mieux contrôler le phénomène de surchauffe qui limite certains Modes 4K à 30 minutes (Canon ayant été parfaitement clair à ce sujet). Place au déballage de ce sublime boîtier…. Lire la suite.

APN : Canon
40
Canicule ! Sony A7SIII ou Canon EOS R5, qui chauffe plus tôt ?

On entend beaucoup parler de la surchauffe du Canon EOS R5 depuis quelques jours. Et je trouve ça quelque peu excessif, car la surchauffe des appareils photo en 4K n’est pas un phénomène nouveau…

Sur cette intéressante vidéo, on constate que le Canon EOS R5 n’est pas davantage affecté par la surchauffe, que le Sony A7 SIII… En effet, le Sony A7SIII chauffe aussi et s’arrête même de filmer quelques minutes avant le Canon EOS R5.

Bon de toutes façons, si vous voulez vraiment filmer comme un pro sans limites de temps : restez en Full HD raisonnablement (le Canon EOS R5 et les autres appareils filmeront ainsi sans limites). Ou alors si vous tenez vraiment au 4K (sans limite de temps) : choisissez une camera vidéo professionnelle. Il y a tellement de choses plus intéressantes à raconter à propos du Canon EOS R5, que cette histoire de surchauffe…

 

Et je poste ci-dessous en complément : la toute première vidéo du même YouTuber comparant le Sony A7SIII et le Canon EOS R5, qui est assez complète et met en évidence l’avance que Canon a pris sur la stabilisation intégrée au boîtier, qui fait mieux que celle de Sony visiblement…

Sony étant probablement limité dans sa capacité de stabilisation, par le diamètre sa monture un peu trop étroite. Qui limite (peut-être) les corrections angulaires les plus extrêmes…  Lire la suite…

000 - A LA UNE
17
Photo de presse à l’Elysée, sous le contrôle des gorilles !

Sortons un peu du matériel, pour re-parler de photo de presse et de reportage (il y avait longtemps)… J’ai découvert avec un effroi (vraiment), le récit hallucinant de cette séance photo à l’Elysée : méthodes de barbouzes et comportements d’un autre temps.

Les photographes de presse ne sont plus que des pions à l’Elysée… Encore un petit effort messieurs les « communicants » et messieurs les « spin doctor » et l’on se retrouvera après un gigantesque détour : à l’époque ou Staline faisait retirer les personnages gênant des photos du régime… Oui, ça fait peur : un indice de plus que ce monde à vraiment changé : en mal.

A lire chez Liberation : « Corentin Fohlen, photographe pour «Libération», était au «Château» pour la photo de famille du gouvernement. Il a constaté que, désormais, les photographes n’y ont plus aucune liberté. » ( … )  « A la sortie, je réitère le droit absolu et légal de photographier ce que je souhaite dans ce haut lieu du peuple. On me fait bien comprendre que je ne suis pas chez moi, mais chez eux.

Deux officiers de sécurité exigent mon identité et photographient ma carte de presse : « Vous allez voir si vous pouvez faire ce que voulez à l’Elysée », me balancent-ils d’un ton hautain et menaçant. Mes confrères me soutiennent après coup discrètement ; ils tiennent à leur place et à leur job. Je les comprends. Le gouvernement a changé, mais les méthodes de l’ère Macron perdurent. Je ne suis pas sûr de pouvoir revenir de sitôt au Château. » Lire la suite chez Liberation

APN : Leica
1
Venus Optics annonce le Laowa 9 mm f/5,6 FF RL

Venus Optics annonce aujourd’hui le Laowa 9 mm f/5,6 FF RL : un ultra grand angle Full Frame orthoscopique (rectiligne)… Qui est le plus large du marché avec un angle de champ de 135°, c’est énorme…

Conçu pour les boîtiers hybride, cet objectif compact ne pèse que 350 g pour une longueur de 66 mm. Vu la taille et le poids, on aimera le glisser dans le sac…

– Ultra Grand-Angle : Le premier 9mm rectiligne pour boîtiers plein format

– Compact & Léger : 350g seulement

– Angle de Champ XXL : La première optique plein format à offrir un angle de champ de 135°

– Des lentilles asphériques et en verre à dispersion faible assurent une excellente qualité d’image

– Distance de mise au point : dès 12cm du capteur

– Compatible avec la visée télémétrique (Monture Leica M)

Montures disponibles : Leica M, Monture L, Nikon Z et Sony E. Pour son lancement Venus Optics fournira avec le 9mm un nouveau porte-filtre magnétique compatible avec des filtres de 100mm de large (non fournis). Quelques exemples d’images réalisée à Hong Kong… Lire la suite !

VU SUR LE NET !
5
Le funeste démembrement » qui attend Olympus chez JIP

Terrifiant description du sors funeste qui attend Olympus, qui sera probablement démembré et vendu par morceaux par JIP, une compagnie dont l’unique vocation est de désintégrer en douceur les structures qui perdent trop d’argent… Suite de notre précédant article :  Désastre : Olympus vendra sa division photo.

C’est une prédiction bien différente de ce que laisse à penser le communiqué Officiel d’Olympus. J’ai trouvé ce témoignage glaçant chez Photo Rumors : probablement une bien triste fin pour la division photo de Olympus. Extrait (la suite ici) :

« JIP is worth DUS150 million. YOY Olympus Imaging (it’s camera wing) is losing US$156 million. JIP specializes in taking underperforming assets and parsing the out.

They are not a turnaround company. In Japan, it is extremely expensive to downsize employees and pensions and salaries. So companies like JIP exist to take assets and sell them apart from those obligations. Lire la suite.

VU SUR LE NET !
67
Désastre : Olympus vendra sa division photo

Cela fait quelques années déjà que je doutais (très fort) de l’avenir du standard Micro 4/3… Cela pourrait ne pas s’arranger, puisque l’on apprend aujourd’hui que Olympus a décidé de vendre son activité Photo à JIP.

Bien malin qui pourra dire ce qu’il adviendra de la marque Olympus Photo dans les années à venir… Rien n’indique toutefois qu’elle va disparaitre totalement, puisque elle est vendue à Japan Industrial Partners (JIP), un investisseur qui avait acheté les PC portables Sony VAIO en 2014. Relire notre petite histoire des appareils photo Olympus…

Mais tout de même : c’est une très mauvaise nouvelle pour l’avenir de ce format Micro 4/3, qui perd une de ses deux jambes (la première étant Panasonic qui s’est lancé par ailleurs dans le Full Frame, ce que Olympus n’avait probablement plus les moyens d’entreprendre)…

 

On attendait ce type de nouvelle… Et l’épisode récent du Covid-19 aura certainement accéléré le calendrier, au même titre qu’il a provoqué nombre de disparitions dans l’industrie (comme le retrait des Airbus A380 et des Boeing 747 de la plupart des flottes des compagnies aériennes, etc…) Tout produit qui n’est pas « performant » dans son domaine est désormais en danger… La « baseline » de Olympus, en parait d’autant plus anachronique après cette annonce. Quel gâchis, il y avait pourtant des choses « à faire » dans le genre « petits boîtiers compacts », il me semble… Votre avis : le Micro 4/3 est-il vraiment mort cette fois ?

000 - A LA UNE
31
Apple Silicon : Adobe travail à porter Lightroom + Photoshop

Vous en avez entendu parlé aujourd’hui, Apple mènera dans les deux années à venir une lente transition vers des Mac à processeurs « Apple Silicon » (de type ARM) qui sont les nouveaux « processeurs maison » d’Apple : Apple announces Mac transition to Apple silicon.

On s’en doutait depuis plusieurs années, mais ce soir : c’est officiel (lien vers la Keynote), Apple a officialisé ses plans en matière de changement de processeur, parallèlement à l’annonce de son prochain système d’exploitation au look redessiné. Voir un aperçu de « macOS Big Sur » en Anglais (« Big Sur » est le surnom de macOS 11.0, c’est clair, c’est sur ?)… Et par ici, la liste des nouveautés, qui au passage : oublie de nous parler d’éventuelles améliorations de l’application « Mail », qui est selon moi une sorte de scandale. Cette application indispensable… reste « en dessous de tout » sur Mac (mais passons, ce n’est pas le sujet du jour).

Je ne sais pas encore si l’abandon des processeurs Intel, est une bonne ou une mauvaise nouvelle ? Nos Mac ne seront plus des PC comme les autres et cela changera quelque peu la donne pour les bidouilleurs : notamment les adeptes de Hackintosh…

D’ici à 2022 ou 2023 : il n’existera plus de nouveaux mac à processeurs Intel…  Autre sujet d’inquiétude : les derniers Mac à processeur Intel (vendus en ce moment et encore durant 1 ou 2 ans) resteront-ils aussi longtemps capables de faire tourner les futures versions des systèmes d’exploitation d’Apple (qui abandonne désormais la dénomination Mac OSX, pour passer à macOS 11) ? S’agira-il d’une génération de Mac… à obsolescence programmée ?

Du côté des applications, rassurez-vous : pendant plusieurs années, toutes les anciennes applications continueront de « tourner » sur les nouveaux processeurs, grâce à une couche logiciel d’interface appelée Rosetta 2. Les anciens se souvient de Rosetta (1) qui avait permis la même transition entre les processeurs PowerPC et les processeurs Intel. Ce qui a pris plusieurs années…

Mais les anciens se souviennent aussi que les années : passent vite (lire chez MacG : Comment en 210 jours le Mac est passé du PowerPC aux processeurs Intel). On l’a vu avec le Code 32 bits de certains logiciel, devenu récemment définitivement incompatible avec Mojave (alias Mac OS X 10.15).

Rosetta 2 permettra donc (pendant quelques années) au Code développé pour processeurs Intel, de tourner directement sur les nouveaux processeurs Apple Silicon. Ce qui permettra de conserver (quelques années de plus) les anciennes applications développées pour des futur anciens « Mac Intel ».

Mais au-delà (dans les 2 ou 3 ans) : il faudra bien que les développeurs, adoptent un nouveau code : afin que leurs logiciels tournent directement sur les nouveaux processeurs Apple, sans l’aide d’un « traducteur » (il arrivera un jour ou Rosetta 2 sera démodé et ralentira forcément les applications qui l’utilisent).

C’est pour cela que Adobe a d’ors et déjà annoncé qu’ils travaillent à cette ré-écriture de Photoshop et Lightroom… pour les futurs Mac, à processeurs Apple. Lire la suite…

VU SUR LE NET !
16
Composition : recherchez la simplicité – Partie 2

Les plus belles photos sont souvent les plus simples… C’est une chose qu’il est malheureusement bien plus facile d’expliquer, que de réussir !

Comment définir la « simplicité en photo » ? Pour me faire comprendre, j’ai recherché dans ma photothèque quelques exemples d’images « simples »… Qui correspondent (plus ou moins) à ce que j’aimerais réussir plus souvent. Comment « faire simple » ; sans « faire vide » ? Je n’ai pas encore totalement trouvé la solution, mais j’y travail… Voici le seconde partie de notre article ! Vos commentaires sont les bienvenus. Relire la Première partie ici : Composition : recherchez la simplicité – Partie 1

Simplifier grâce au flou d’arrière plan (et au Full Frame) : ici l’utilisation d’un capteur Full Frame à une ouverture de f/4 à permi d’obtenir un arrière plan suffisamment flou, pour détacher le sujet… Dit autrement : la même photo réalisée avec un objectif à f/4 sur un capteur APS-C ou Micro 4/3 aurait donné un arrière plan « plus net ». Produisant une image « plus complexe », ou si vous préférez : « moins simple »…

Je suis convaincu depuis de longues années, que l’utilisation d’un grand capteur participe à la « simplification » des images. Ceci est un exemple « non extrême » de ce que j’avance. Mais c’est un exemple extrêmement parlant, car très « courant » : réalisé à l’aide d’un zoom polyvalent de moyenne gamme (au tarif accessible). Relire Un grand capteur : c’est (toujours) bien mieux !

Simplifier grâce au vignettage : noyer les bords de l’image dans l’ombre, en augmentant (au post traitement) le vignettage naturel de l’objectif : cela permet de simplifier les choses. Une image réalisée en 2005 au Ladakh au monastère isolé de Lingshed, avec un assez ancien EF 16-35 mm f/2.8 au vignettage très prononcé à sa plus grande ouverture. Les détails de l’arrière plan sont masqués et noyés dans l’ombre… Seuls les éléments intéressants restent lisibles.

Simplifier en vous limitant à un seul sujet dans l’image : cette image est simple, car j’ai attendu que ce petit moine se retrouve seul devant ce mur (à ce moment des tas d’autres enfants jouaient au foot et passaient ici). L’image semble d’autant plus simple, qu’elle ne comporte quasiment que deux couleurs : le bleu et l’ocre (avec quelques nuances voisines). Les quelques éléments parasites ne gênent pas, car il sont légèrement flous (grâce au capteur Full Frame), donc assimilés à un « plan » différent. Photo réalisée dans un monastère à Mandalay, ville du Nord de la Birmanie.

Simplifier grâce à la frontalité : exemple déjà évoqué dans la première partie de cet article, la composition d’images « plates » est un moyen de trouver des idées : par exemple en milieu de journée lorsque la lumière est « très dure ». Il faut se placer bien « en face » du sujet… L’appareil ne visant « ni vers les haut, ni vers le bas » : afin de ne pas créer de fuyantes verticales, ou latérales… Et bien entendu : il faut éviter d’inclure des éléments parasites dans l’image. Exemple ici dans un temple en Birmanie : la « frontalité » de l’image, ne servirait à rien en l’absence de ce visage, révélé derrière les grilles.

Simplifier grâce au noir et blanc : cette image était déjà pas mal en couleurs… Mais la passer en noir et blanc a permis de la simplifier un peu plus. J’ai plutôt chercher à « enfoncer » les quelques nuances qui restaient visibles dans les ombres : de façon à ce qu’elles se « noient » dans les noirs. Une « idée simplette » aurait été de « déboucher les ombres » : je n’ai même pas essayé… J’ai voulu au contraire que les formes des corps, soient comme des notes sur une partition, ou des idéogrammes Chinois sur une feuille blanche. Réduites à l’état de silhouettes.

Leur rythme étonnamment régulier qui fait la simplicité du graphisme : est le fruit de dizaines de déclenchement, réalisés durant de longues minutes (ce déchargement d’une barge de riz venant de Chine a duré plus d’une heure). Il a fallut une certaine patience, d’autant qu’il faisait vraiment chaud sur les bords du fleuve Irriwaddy. Toujours en Birmanie. Lire la suite…

1 2 3 42