Catégorie : 000 – A LA UNE

000 - A LA UNE
7
Retour sur le Samyang AF 14 mm f/2.8 RF

Un petit mot, pour vous rappeler que Dustin Abbott a testé l’ultra grand angle Samyang RF 14 mm f/2.8… Il est le premier objectif Autofocus d’une marque « tiers », à être compatible avec les Canon EOS R.

Et compte tenu de ses bon résultats et d’un prix raisonnable (autour de 739 €) : il est possible qu’il devienne un vrai best seller pour les utilisateurs de Canon EOS R. Vous le trouverez (bientôt partout on espère) et désormais chez Digixo (739 € la version AF)… Ainsi que la version MF (à mise au point manuelle à 419 €).

– Digixo : Samyang 14mm f/2.8 AF Monture Canon RF – 739 €

– Digixo : Samyang 14mm f/2.8 MF (version non AF) Monture Canon RF – 419 €

– Amazon : Samyang 14mm f/2.8 (je ne sais si il est encore disponible)

Attention, ne vous trompez pas car il existe de multiples versions de 14 mm f/2.8 chez Samyang. Je vous tiendrai au courant dès que la version AF sera disponible… Lire la suite…

000 - A LA UNE
20
Choisir un MacBook Pro 13”, Macbook Pro 16”, ou Macbook Air

Si vous envisagiez de changer votre Mac portable, c’est le bon moment en ce mois de mai 2020… Car il y a bien longtemps que les gammes de MacBook Air 13”, de MacBook Pro 13”, ou Macbook Pro 16” n’avaient été si complètes, intéressantes et les options nombreuses.

Je vais détailler ci-dessous quelques configurations « raisonnables », allant de 2.079 € à 2.949 €… En dessous de ce prix, ce n’est clairement pas assez. Et au dessus : c’est un peu du luxe, mais on s’habitue au luxe !

En très haut de gamme, il y a bien entendu le MacBook Pro 16” qui est une merveille surpuissante, équipée du nouveau clavier « ciseaux » dénommé « Magic Keyboard » (comme toute la gamme désormais, le détestable clavier « papillon » ayant définitivement disparu)… Ce nouveau clavier « Ciseaux » est reconnaissable à ses touches de flèches en T inversé, à une course des touches un peu plus longue (moins douloureuse après des heures de saisie) et à une frappe plus mate et plus silencieuse.

Mais ce MacBook Pro 16” est aussi une merveille technologique extrêmement coûteuse, dont vous n’avez probablement pas – totalement – besoin ! Vous n’êtes que « photographe » : vous ne travaillez pas pour Hollywood… Toutefois si vous rêvez de cette « pépite » et si vous pouvez vous l’offrir, alors faites vous plaisir : qui peut le plus, peut le moins !

Il est capable de supporter des charges de travail intenses sur la durée : bien plus intenses que tout ce que la plupart des photographes ont généralement besoin de faire… Il est même totalement conçu pour répondre aux besoins (plutôt démesurés) des vidéastes qui font du montage en format 4K… Autant dire de la science fiction pour nous.

Quoique…  Si vous vous placez dans la perpective des 5 prochaines années, alors peut-être cela vaut-il le coup de se préparer pour un avenir en 4K ? Et même en 8K ? Ce que laissent imaginer les dernières révélations sur le Canon EOS R5 (attendu pour cet été) : relire de nouvelles caractéristiques dévoilées. Dans ce cas, optez directement pour un Macbook Pro 16”

A l’opposé de ce 16” : en entrée de gamme il existe depuis quelques temps le séduisant MacBook Air 13” (présenté début mars 2020) qui est équipé lui aussi du nouveau clavier « ciseaux »… Bien que moins puissant que les deux modèles « Pro » car il ne possède que 2 coeurs (au lieu de 4, 6, ou même 8 coeurs) : il fera très bien l’affaire pour beaucoup d’entre nous. Ses processeurs Intel (les Core i3, Core i5 et Core i7) sont d’ailleurs tous de 10e génération. Je parlerai du Macbook Air, plus bas dans cet article.

Mais commençons par détailler celui qui sera le plus vendu : le nouveau MacBook Pro 13” (de génération 2020), qui a justement été présenté la semaine dernière…

Le MacBook Pro 13” : le juste milieu, léger, puissant et pas trop cher…  Jusqu’à la semaine dernière, ceux qui visaient un MacBook Pro 13”, étaient horriblement frustrés ! Car ce modèle intermédiaire était encore équipé de l’ancien clavier « papillon »… Un clavier « raté » à la frappe sèche, désagréable et moins précise (je trouve) qui était relativement fragile : l’introduction de poussières pouvait bloquer des touches… Un usage préventif de l’aspirateur (à distance de 2 cm) était conseillé.

Mais c’est désormais fini, puisque voilà un nouveau MacBook Pro 13” : redevenu très « pro » grâce à son nouveau clavier « ciseaux » dénommé Magic Keyboard… Il pèse tout juste 1,4 kg (c’est à peine plus que son prédécesseur), contre 2kg exactement pour le Macbook Pro 16”… Il arrive en quatre configurations de base. Voici les trois premières (la quatrième est masquée sur cette image) : lire la suite…

000 - A LA UNE
20
L’ipad Pro commence à ressembler à un vrai Mac

J’attendais avec impatience de voir une première vidéo de prise en main du nouveau Magic Keyword pour iPad Pro… Et la voilà !

Avec ce clavier, ses gestes au trackPad et ses raccourcis : l’iPad Pro (qui reste extrêmement cher), commence doucement à ressembler à un vrai ordinateur… Et on va peut-être bientôt commencer à travailler avec… Au lieu de seulement lire, consommer des films, écouter de la musique et s’amuser.

Après avoir snobé la toute première version du Smart kayboard (uniquement en QWERTY), j’avais (il y a quelques années) acheté un clavier Apple pour mon iPad Pro de 12 pouces : l’idée était de tester les raccourcis claviers intégrés à Lightroom (Cloud). Mais c’était vraiment trop limité, assez encombrant (par rapport ce que ça apportait) et je l’ai revendu après quelques mois seulement…  Assez déçu.

Mais depuis il y a eu beaucoup d’évolution et enfin une prise de conscience de la part d’Apple, qu’il fallait rapprocher iPad OS de Mac OS si l’on voulait « essayer de travailler » avec. Et qu’il fallait un vrai clavier, un vrai TrackPad et le pilotage d’une souris, aussi… ce que je ne comprend pas : c’est pourquoi Apple a perdu autant de temps avec tout ça.

Ce que je ne comprend pas non plus : c’est le prix élevé de cet accessoire. Imaginez : 339 € le Smart Keyboard iPad Pro 11″… Et même 399 € le Smart Keyboard pour iPad Pro 12,9″, c’est du délire lorsque l’on pense à tout ce qu’on peut faire avec un MacBook Air, qu’un iPad ne peut pas faire. Lire la suite.

000 - A LA UNE
43
Plans de la visière que nos ministères auraient du inventer

Face au coronavirus, l’intelligence semble avoir déserté ministères et gouvernements, qui ont préféré raconter que les masques ne servaient à rien (ce qui a consisté pendant 2 mois à envoyer des milliers de gens au casse pipe), plutôt que d’avouer qu’il n’y aura jamais assez de masques disponibles…

Donc, qu’il faudra se les fabriquer sois-même ! Les conséquences de cette « fake news » diffusée durant deux mois en france, sont probablement incalculables. Plutôt que de tenir un langage de vérité : il est plus simple d’interdire le footing à Paris, d’infantiliser les gens et de rendre certains citoyens « responsables » de leurs propres contagions, que d’assumer la faillite totale des responsabilités « régaliennes » de l’état…

Et l’on constate avec un « certain effroi », que certaines initiatives pragmatiques : sont prises par des entreprises privées, comme Apple (faute d’être initiées par des gouvernements)… Ces entreprises, qui semblent seules en mesure de produire un peu d’intelligence collective, en ce moment. Lire la suite…

 

000 - A LA UNE
113
Low tech : en 1 minute fabriquez un masque efficace « Anti Covid 19 »

Je vous propose un truc « super technique » contre le coronavirus ce soir ! Je crois qu’il est important que vous voiyez cela, puisque désormais la « doctrine officielle » (de l’Académie de Médecine en France) est de sortir avec un masque, pour protéger les autres… et VOUS protéger !

Alors que c’était (stupidement) déconseillé depuis trois mois ! Mais passons, je n’entre pas dans la polémique, ça me mettrait en colère… Portez un masque : pour protéger les autres et pour vous protéger… Si vous ne possédez pas de masque : préparez-vous un masque artisanal comme ceci : ça tient tout seul. C’est de la science et pas besoin d’aller les chercher en Chine (de toutes façons ça ne suffirait pas) !

 

Comment les cerveaux brillants qui dirigent la France, tous issus de grandes écoles, n’ont-il pas pensé à cela durant ces trois derniers mois ? Mais qu’ils y pensent le 3 avril, finalement… Peut-être parce que Donald Trump a eu la même révélation soudaine et qu’il a conseillé aux Américains de se « couvrir le visage » pour se protéger du Covid19 ?

Je crois que la question de la pénurie de masque est derrière nous… Puisque deux élastiques et un simple Bandana en tissu comme celui-ci : protégeront 90% des « passants » de « vos » virus…

Et vous protégeront probablement des virus des autres (notamment si les autres portent aussi un masque, comme vous-même). Pourquoi ne pas avoir expliqué ça dès le début ? Je te protège : tu me protège.

Conseils et informations sur le Coronavirus : si tout le monde en France et en Italie avait fait comme on fait à Hong Kong, Taïwan ou au Japon : nous n’en serions probablement pas arrivés là… Vos commentaires ?

000 - A LA UNE
4
De nouvelles fonctionnalités « pro » chez PhotoDeck

Après une récente évolution des thèmes et du design (relire Mise à jour majeure des styles chez PhotoDeck), Photodeck apporte de nouvelles fonctions intéressantes pour les professionnels, y compris ceux qui travaillent en équipe.

Je rappel au « nouveaux » que PhotoDeck, est ce système (proposant des thèmes élégants ainsi qu’un back office puissant), que j’ai choisi pour créer / héberger mon site de photographe : vibertphoto.com (n’imaginez pas que un compte Instagram remplace un vrai bon site professionnel surtout ;-) Je précise car on m’a posé la question récemment ! Visitez leur site PhotoDeck, pour avoir un aperçu des tarifs et des thèmes proposés. Ils sont nombreux et tous profitent des nouveautés… Que voici :

1 – Possibilité de créer un second site supplémentaire depuis le même compte : je trouve cette nouveauté vraiment très intéressante… C’est une très bonne surprise.

Vous aurez désormais la possibilité nouvelle de créer des sites supplémentaires sous un compte PhotoDeck unique STANDARD ou BUSINESS, qui partageront le même espace de stockage et toutes les fonctionnalités de votre forfait pour 10 € / mois supplémentaires (un prix moindre qu’un nouveau compte). L’option se trouve sur la page de gestion de l’abonnement. La plupart des photographes ont différentes spécialités et créer des sites différents permet de maintenir une image de marque claire pour chaque spécialité.

Ce sera également pratique pour ceux qui souhaitent essayer un thème nouveau (ou des options nouvelles), sans remettre en question leur site principal : en gardant les fonctionnalités auxquelles ils sont habitués.

 

2 – Arrivé d’un outil de travail pour les équipes (version bêta) : il a été ajouté la possibilité d’ajouter des co-équipiers aux comptes PhotoDeck, afin qu’un membre puisse déléguer l’accès à son espace d’administration à différentes personnes avec des identifiants différents… Et des droits différents.

PhotoDeck est utilisé par des photographes indépendants, mais aussi par des équipes et organisations… Pour eux cette fonctionnalité ouvre de nouvelles possibilités. Lire la suite…

000 - A LA UNE
000 - A LA UNE
28
Test terrain du Ricoh GR III à Paris

Ce test terrain aurait du se dérouler en Birmanie durant trois semaines en février mars. Malheureusement, ce voyage a été annulé à la dernière minute, suite à un léger problème international de virus, dont vous avez entendu parler…

Me voici donc dans les rues de Paris (avant le confinement), pour tester le Ricoh GR III (lien vers la page du produit en Français). Et après tout c’est bien aussi… Car cet appareil est typiquement celui que les passionnés de Street Photo aiment prendre tous les jours dans leur sac « de ville »… Y compris lorsqu’ils vont au travailler, ou lorsqu’ils sortent faire une petite ballade « sans but » : les mains dans les poches.

 

On hésite pas à emporter un minuscule appareil qui rentre dans une poche. Du coup, « le meilleur appareil photo » c’est celui que l’on a toujours avec soi. Et j’ai pu maintes fois pu le vérifier : les photos vraiment originales et intéressantes : ce sont typiquement celle que l’on avait pas imaginé, pas anticipé… On voit une belle lumière, on assiste à une scène étonnante et hop : on sort l’appareil et l’on prend quelques photos en passant… A condition bien entendu que l’appareil soit « dans votre poche ». Qu’il reste rapide à dégainer, rapide à s’allumer et capable de saisir « l’instant décisif » cher à Henri Cartier-Bresson.

 

 

C’est à ce moment précisément : que beaucoup répondent qu’ils disposent depuis quelques années de l’appareil intégré à leur téléphone, dont la qualité n’est pas si mauvaise… Toutefois, si elle est parfois suffisante, elle n’a absolument rien à voir avec ce que donne (par exemple) : un capteur APS-C de 24 Megapixels, placé derrière un excellent 28 mm f/2.8 stabilisé. Et souvent l’image issue d’un téléphone s’avère finalement un peu décevante : caricaturale, artificielle et bruité dès que la lumière manque… Ne parlons même pas de la « réactivité », de la possibilité de jouer avec la profondeur de champs, des options de bracketing, de la possibilité de shooter en RAW, etc… Autant de caractéristiques « photographiques » qui me permettent d’affirmer (en 2020) que :

actuellement et contrairement à ce qu’espèrent faire croire les fabricants de smartphone : lorsqu’il s’agit de faire de la « vraie photo », absolument aucun smartphone n’est en mesure d’arriver à la cheville d’un authentique appareil photo, notamment s’il est équipé d’un capteur APS-C…

Fermons donc ce débat, avant de commencer cet article. Le Ricoh GR III est typiquement l’appareil du « citadin photographe passionné » ; ou du « photographe citadin convaincu » si vous préférez… Toujours prêt à noter quelque chose dans son « calepin photographique ». Ce que l’on comprend bien en suivant le « Blog officiel du Ricoh GR » qui est très sympa et une véritable source d’inspiration…

Mais sachez le : si vous êtes « habitué » à utiliser un zoom : commencer à faire (soudain) de la photo avec un 28 mm fixe… Voilà un exercice qui vous semblera très spécial, éventuellement un peu frustrant, mais certainement très formateur. Vous ne prendrez pas du tout le même genre de photos : certains types d’images vous seront difficiles, ou même « interdites »… Il est beaucoup de situation (spécialement en voyage) ou la polyvalence d’un zoom est intéressante (sinon indispensable). En ce sens, je trouve que le Ricoh GR III fait une assez bonne équipe avec mon Canon G5X MkII (relire le Test terrain en Sulawesi ici). Le premier serait un appareil de « ville »… Et le second un appareil « de voyage » ! Je vois une subtile nuance entre les deux… Lire la suite.

000 - A LA UNE
15
Adobe offre 2 mois gratuits aux abonnés du Creative Cloud

Pour aider les photographes et créateurs dans cette période difficile, ou les revenus sont (généralement) tombés à zéro : Adobe vous offre deux mois gratuits au Créative Cloud. Y compris si vous êtes déjà abonnés…

Peut-être faudra-t-il attendre quelques heures (ou jours) pour la mise en place d’une page en Français expliquant comment… Elle ne semble pas encore exister. Donc patientez un peu, vous allez certainement recevoir un communiqué par mail.

Mais si vous êtes pressé, voici la procédure : je précise que je ne suis pas responsable d’une éventuelle annulation réelle de votre compte suite à une mauvaise manipulation ! Procédez à vos risques et périls, ou attendez plus sagement un mail de la part d’Adobe.

1. Commencez par vous connecter sur votre compte Adobe : Vous pouvez utiliser le lien depuis l’application Adobe Creative Cloud (cliquez sur votre photo de profile) ou suivez : https://account.adobe.com. Puis allez dans « Gérer la formule ». Lire la suite…

000 - A LA UNE
16
Une idée par jour pour photographe en confinement – J. 01

Je vais essayer de vous proposer « Une idée par jour », pour que les photographes en confinement ne s’ennuient pas trop et mettent à profit tout ce temps libre sans y laisser leur chemise.

Et j’espère que l’on ne dépassera pas les 99 bonnes idées ! Car après de toutes façons, j’arrête… Ma première bonne idée (n°01), qui n’est peut-être pas la plus urgente (mais ce sera à vous de classer les idées par ordre de priorité) : mettez à jour votre site web… C’est une évidence : mais combien de photographe ne disposent même pas d’un bon site web, reflétant la qualité de leur travail ? Et notamment ajoutez-y une page « parutions » ou « références », comme je l’ai fait ici très récemment : https://vibert.photodeck.com/-/galleries/covers

Car un jour le boulot va redémarrer ! C’est d’ailleurs l’occasion de tester le système Photodeck, l’éditeur de sites web pour photographes en Français (dont je vous parle souvent).

Allez : éteignez la télé et les Chaines d’info, car ça ne sert à rien d’être sur informés… Ouvrez la fenêtre et écoutez les oiseaux chanter (le confinement à cette vertu que l’on n’entend plus de voitures en ville, mais les oiseaux à la place)… Et remettez-vous au boulot ! Sans oublier une petite pensée pour ceux qui sont malades et vont certainement s’en sortir : en tous cas pour la très grande majorité d’entre eux. Vos commentaires ?

000 - A LA UNE
30
A vendre : une partie de mon matériel reflex

En prévision du passage au Canon EOS R5 (dans quelques mois on espère) : je commence à vendre une partie de mon matériel reflex.

Je n’ai pas vraiment regardé les prix pratiqués en occasion, je me suis basé sur une certaine logique. Donc certains prix sont « à débattre » comme on dit ! Je vais faire des photos des différentes occasions, dès demain… Me contacter directement ici.

Canon EOS 5DsR – 1 450 € – (prix neuf actuellement : 3.090 €)

Canon EF 24-70 mm f/4 L IS USM – 450 € – (prix neuf actuellement : 850 €)

Canon EF 85 mm f/1.4 L IS USM – 1 050 € – (prix neuf actuellement : 1 490 €)

Sigma 24 mm f/1,4 DG HSM Art Monture Canon – 550 € – (prix neuf actuellement : 770 €)

Canon EF 28 mm f/2.8 IS USM – 300 € – (prix neuf actuellement : 469 €)

Canon EF 50 mm f/1.8 IS STM – 80 € – (prix neuf actuellement : 119 €)

Canon EOS 200D – 300 € – (prix neuf actuellement : 499 €) – Lire la suite…

000 - A LA UNE
34
Test terrain : écran 32″ Asus Pro Art PA32UCX-K à Mini LED

Lorsque je ne travaille pas sur l’écran Retina de mon MacBook Pro 15″ (de 2018) en déplacement ou dans mon Coffee Shop préféré : je travaillais jusqu’à présent sur un bon vieux moniteur 27 pouces de 2017 : un modèle bien mate, bien calibré, mais « non 4K » et plutôt « terne »… Donc finalement beaucoup moins « plaisant » que l’écran de mon MacBook Pro 15″.

 

 

Du coup, j’ai remarqué que depuis 4 ou 5 ans, j’ai de plus en plus tendance à délaisser le travail « à mon bureau »… Et à me tenir de plus en plus souvent « un peu n’importe comment » et sur n’importe quel type de siège. Ou même à travailler dans mon canapé grâce à cet excellent support réglable (et aussi grâce à cet autre truc amusant) : avec un risque non négligeable de mal au dos et une baisse évidente de productivité (aucun trackpad n’est aussi efficace qu’une bonne souris)…

Stop au « laisser aller » ! J’ai donc envie d’un grand écran 4K qui me procure un peu plus de plaisir et me redonne l’envie de travailler plus longuement : à mon bureau… Installé bien droit sur un bon siège de bureau ergonomique.

J’ai eu l’occasion d’essayer durant 3 semaines le ASUS ProArt PA32UCX-K (ici, page du produit en Français chez Asus)… Et chez Digixo à 2.999 €. Il s’agit d’un 32 pouces 4K à technologie « Mini LED » spécifiquement conçu pour les Art Graphiques et la photo. Il appartient à la gamme Pro Art du fabricant Taïwanais. Sa dalle IPS affiche 3840 x 2160 pixels, pour une luminosité de 1200 cd/m² maximale. Et un ΔE < 1 : lire un « Delta E » de 1, ce qui signifie une excellente fidélité des couleurs.

 

Cet ASUS ProArt PA32UCX-K dispose d’une connectique impressionnante avec deux ports USB-C Thunderbolt 3, dont un seul délivre 60 Watt, ce qui permet d’alimenter mon MacBook Pro 15″. Il est livré avec une sonde X-Rite i1 Display Pro (habituellement aux alentours de 213 €). Et avec bien évidement l’indispensable « Casquette Anti-Reflet » (Monitor Hood, ou Visière) qui caractérise les écrans dits : « Arts Graphiques ».

Dernière chose : le ProArt ProArt PA32UCX-K est pré-calibré en usine « à l’aide d’un nouveau processus en trois étapes qui assurent des couleurs fidèles », selon le fabricant. Et je confirme : ça se remarque immédiatement dès l’allumage sans nécessité de calibrer sois-même l’écran (ce qui rassurera ceux qui n’ont jamais fait cela), du moins si l’on adopte le Mode Adobe RVB (d’autres Modes pré-réglés, HDR et autres : restant très mystérieux et excessifs pour moi).

Ouf ! J’ai tout dit… Sauf le prix qui est de : 2 999 € (prix recommandé) disponible notamment chez Amazon. Et très bientôt chez Digixo (notre partenaire Français basé à Paris). Je rapelle que nous touchons une petit commission (meilleure chez Digixo), si vous effectuez vos achats en suivant nos liens.

Alors je sais… En dehors des photographes professionnels, peu d’amateurs sont en mesure d’investir 3.000 € dans un écran. Et même, osons dire qu’une taille de 32″ : n’est pas forcément obligatoire non plus… Mais que 27″ suffira à tout le monde… Dans ce cas lorgnez du côté du PA27AC à 669 € chez Digixo ou à 669 € chez Amazon

Voir même : choisissez un bon 24 pouces, c’est vraiment peu coûteux et cela reste toujours bien mieux, que de travailler sur l’écran de votre ordinateur portable. Il existe d’ailleurs ce modèle Asus PPA24AC à seulement 399 € et 399 € chez Amazon. Que je n’ai pas testé, donc je ne peux rien vous en dire, mise à part qu’il appartient à la gamme Pro Art de Asus : c’est à dire destinée à la photo et aux Arts Graphiques. Lire la suite…

000 - A LA UNE
24
Mac OSX Catalina et le bug ridicule de l’outil recherche…

Merci à l’ami Franck Tremblay (photographe talentueux qui fait lui aussi son site avec Photodeck.fr) de m’avoir indiqué aujourd’hui ce bug « fou » sur Mac OS X Catalina (toujours pas corrigé depuis des mois).

Si vous faites une recherche dans le Finder sur un nombre de plus de 10 chiffres… paf ! Le Finder quitte immédiatement… Pas trop grave, puisque les autres applications ne quittent pas (sauf si vous étiez en train de copier des fichiers par exemple), mais énervant…

Franck qui réalise des photos dans la grande distribution notamment, a assez souvent besoin de ce genre de recherches, sur des images de produits alimentaires (référencés par Codes barre EAN). Lire la suite…

000 - A LA UNE
9
Mise à jour majeure des styles chez PhotoDeck

Intéressante « Mise à jour du design des sites » chez PhotoDeck, l’éditeur / hébergeur (en Français et en Anglais) spécialiste des sites pour Photographe. Dont je vous parle souvent…

Et pour cause : c’est ce système que j’ai choisi pour créer / héberger mon site de photographe : vibertphoto.com. Visitez le pour avoir un aperçu de certaines nouveauté des thèmes proposés par Photodeck. Ils sont nombreux et tous profitent des nouveautés… Lire : Comment bénéficier de cette mise à jour (blog de Photodeck en Français).

Parmi de nombreuses nouveautés : on remarque notamment une petite animation sympa au survole des vignettes des galeries (ça fait moderne), une meilleure cohérence des typo et surtout des « espaces verticaux » (qui seront relatifs à la hauteur de votre écran, afin de ne pas gaspiller d’espaces)… Ce sera notamment visible sur les Smartphone et Tablettes : car tous ces template sont parfaitement « responsives »… Ce qui est devenu très important en 2020. Probablement plus de la moitié des visites arrivant sur votre site depuis un smartphone. Lire la suite…

000 - A LA UNE
70
Le Canon EOS R5 est dévoilé par Canon

Une première photo (crédible) du futur Canon EOS R5 aurait fuitée « depuis un site Français » (peut-être 01Net, qui a retiré la page en question).

Durant la nuit : Canon a officiellement dévoilé ce que sera le Canon EOS R5 qui a déjà sa page sur le site Canon ! Retour à un design un peu plus classique et arrondi pour l’EOS R5. Ce qui plaira à tout les Canonistes je suppose (lire également l’autre annonce du jour : Canon RF 24-105mm f/4-7.1 IS STM : seulement 499 €).

La sortie serait pour le mois de juin 2020 seulement : que ça va être long… (peut-être faut-il s’attendre à quelques remise exceptionnelles sur les EOS R d’ici là ?). En attendant Canon nous fait déjà saliver avec cette vidéo, ou l’on en apprend beaucoup :

Au dos : on distingue bien la molette plate caractéristique des Canon EOS depuis 1987 (la roue codeuse comme elle est appelée chez Canon)… et qui est pour moi un incontournable du design Canon. Disparition complète de la Touch bar en effet : la théorie Darwinienne de l’évolution aura eu sa peau ?

Mais on ne retrouve pas (apparement) le même bouton « tactile » AF-ON que sur l’EOS 1DX Mk III. Le Joystick est bien là également, avec un viseur au dégagement important ce qui est prometteur…

Comparons la forme du boitier avec elle de l’EOS R actuel : glissez le curseur ! Le nouveau venu semble moins haut et plus large ?

Avant
Après
← GLISSEZ →

 

Pour les caractéristiques : les fuites depuis quelques jours semblent concordantes… Et elles sont très intéressantes :

Capteur CMOS de 45 Mpixels

Stabilisation du capteur (IBIS : In Body Image Stabilisation), autorisant :

gain de 5 stops uniquement avec l’IBIS

gain de 7 à 8 stops encombrant IBIS et stabilization de l’objectif

Obturateur mécanique : 12 im/sec

Obturateur électronique : 20 im/sec

Habituelle roue codeuse à l’arrière (donc trois molettes en tout)

Plus de « touch bar »

Joystick identique aux reflex Canon EOS 5D

Double lecteur de carte Mémoire (SD + CFExpress ?)

Ecran orientable sur le côté

Bouton programmable à l’avant (testeur de prof. de champs)

Nouvelle batterie de plus forte capacité dans la forme des LP-E6 … Lire la suite…

1 2 3 4 42