Catégorie : comment choisir Lightroom Classic ou Lightroom

000 - Grand large
15
Comment choisir : Lightroom Classic ou Lightroom (Cloud) ?

Beaucoup de photographes hésitent au moment de débuter leur catalogage : doivent-ils choisir Lightroom Classic ou Lightroom (Cloud) ? Les vrais pro savent eux qu’il faut privilégier Lightroom Classic, qui est le « vrai Lightroom »…

Le Lightroom « Cloud » étant une version allégée (et futée) plutôt destinée aux « photographes amateurs » et adeptes du smartphone. Mais tous les autres qui ne sont ni « pro » ni « amateurs » : que doivent-ils choisir ? Commencez par relire notre article de référence : Les 20 erreurs les plus gênantes avec Lightroom ce qui vous donnera déjà des pistes et surtout ne confondez pas :

Lightroom Classic est le Lightroom sorti dès 2006 et ses descendants. Actuellement en version 11.4 (avec un logo LRC). C’est le « vrai Lightroom » historique, uniquement pour ordinateurs : Mac et PC. Il permet de stocker vos Photos localement sur disques internes et externes. Son abonnement à 11,99 € (nommé Creative Cloud pour la Photo) : inclut aussi « Lightroom Cloud » avec à 20 Go d’espace de stockage Cloud (ou 1To pour 23,99 €). Il inclut aussi Photoshop pour Mac / PC.

Lightroom (tout court) que j’appèle pour être plus clair Lightroom (Cloud) : est un second logiciel apparu en 2017 destiné au stockage des photos sur le Cloud. Actuellement en version 5.4 (avec un logo LR). Il est disponible pour ordinateurs (Mac et PC), pour iOS, Android (smartphones et tablettes). Et même Apple TV. Son abonnement à 11,99 € (nommé Lightroom 1To) : inclut 1To d’espace de stockage Cloud. Mais il n’inclut pas Lightroom Classic, ni Photoshop.

Pour plus de clarté je préfère appeler systématiquement le second : Lightroom (Cloud) avec des parenthèses (et je le place en seconde position toujours)… Car attention, ce n’est pas son nom officiel ! Son vrai nom est « Lightroom » tout court… Soyez donc bien certain de comprendre cela, avant de plonger dans mon tableau…

Tableau, que je vais (autant que possible) tenir à jour à l’avenir, afin de pointer les différences entre ces deux versions de Lightroom (en pointant notamment certains retards et certaines faiblesses de la version Cloud, qui l’handicaperont pas mal d’années encore)… Lire la suite.

000 - A LA UNE
98
Les 20 erreurs les plus gênantes avec Lightroom Part. 1

Je constate années après années, que les « légendes urbaines » à propos de Lightroom, ont la vie dure…  Pire, j’ai même parfois l’impression que les gens sont « de plus en plus perdus » lorsqu’il s’agit de démarrer leur gestion de photothèque, avec « Lightroom Calssic », ou avec « Lightroom »… (car oui, il y a 2 Lightroom très différents ! Comme si ce n’était pas assez compliqué déjà avec un seul…)

J’ai été le tout premier photographe professionnel en France, à dispenser des formations sur Lightroom, dès l’année de sa sortie en 2006. En fait, j’enseignais depuis 4 ou 5 ans déjà la gestion de Photothèque avec iView media Pro… La transition a donc été toute naturelle, puisque View Media Pro (qui avait été renommé Expression media par Microsoft après son rachat en 2006) proposait déjà l’essentiel de ce que Lightroom apportait en terme de catalogage, je n’était pas trop dépaysé… Relire : Il y a 10 ans sortait Lightroom 1 mais aussi : Utilisateurs de iView Media Pro évitez Mac OSX 10.15 Catalina.

A partir de 2006 et durant un peu plus de 10 ans, Adobe m’a proposé de présenter Lightroom sur divers évènements et rencontres (comme le Salon de la Photo). De tous les formateurs Français spécialisés sur ce logiciel : depuis 2006 j’ai probablement formé le plus grand nombre de photographes professionnels et amateurs, à travers divers programmes de stages que j’ai crée au sein de la Nikon School, de Pyramyd, ou à l’Ecole Nationale de Photo d’Arles… Et ailleurs (me contacter pour les dates et lieux des prochains stages)… J’ai même enseigné quelques fois Lightroom au Japon à des photographes Japonais !

Au cours de ces 13 années d’expérience sur Lightroom : j’ai vu et entendu absolument « tout et n’importe quoi » à propos de Lightroom et de la façon de travailler… Entre ceux qui créent un catalogue par session de prise de vue… ou ceux qui à l’inverse, ne cataloguent rien et utilisent uniquement le Module développement : oui, j’ai vu de tout…  Et j’ai même vu ceci (photo ci-dessous) qui est bien rigolo, mais n’est pas une idée si idiote que cela, pour mémoriser plus efficacement les raccourcis claviers de Lightroom (à condition que ce feutre soit effaçable ;-)

 

Malheureusement : il faut bien constater que depuis quelques années : Adobe (l’éditeur) n’a pas toujours aidé à clarifier la situation… Avec de nombreuses « maladresses ergonomiques », ou avec le passage à l’abonnement… Des changements de noms trop fréquents et la complexité de proposer deux « Lightroom », dont un qui n’est pas capable de gérer vos images sur votre disque dur (la version limitée au stockage Cloud).

Il est donc temps de faire la chasse à certains mythes et de lister les 20 plus grosses bêtises à éviter avec Lightroom… Je vous invite avant de commencer à vous inscrire à mon Groupe Facebook Apprendre Lightroom et gérer votre photothèque.

Erreur n° 1 – Se tromper de version de Lightroom : L’incompréhension entre Adobe et certains des clients potentiels de Lightroom, s’est encore amplifiée avec l’arrivée du « second Lightroom » : celui destiné exclusivement au stockage sur le Cloud…

Le pire est qu’il a déjà changé de nom trois fois, en 3 ou 4 ans. Il s’est appelé successivement « Lightroom Mobile », puis « Lightroom CC », puis désormais : Lightroom (tout court).

Au risque confondre ce « petit Lightroom pour le Cloud », avec le vrai Lightroom : le « Lightroom historique »… Rappelez-vous bien qu’il existe deux Lightroom et que au moment de démarrer : il ne faut pas se tromper de Lightroom, d’autant que leurs logos sont assez ressemblants : lire la suite…

 

 


Améliorez la colorimétrie des RAW de vos Canon EOS R5, EOS R6, EOS R et EOS RP : dans Lightroom Classic (sur Mac et PC), dans Lightroom (Cloud) et dans Adobe Camera Raw (Photoshop) grâce à 4 Profiles que j’ai développé afin de remplacer « Adobe Couleur » qui ne me convenait pas. Découvrez mes profiles à Télécharger ici !