Catégorie : Landscape

000 - A LA UNE
20
Mes 10 conseils pour la photo de paysage

La photo de paysage, c’est d’abord trouver des beaux paysages, mais c’est surtout s’y trouver au bon moment ! Avant même parler de photo, il faudrait parler de voyages, de déplacements, de marches à pied parfois douloureuses (notamment si vous êtes trop chargé)… Mais ceci est tellement évident, que j’ai choisi de ne pas détailler cet aspect des choses : si vous restez à la maison, il n’y aura pas de photo de paysage. 

Et pour éviter de rester à la maison : optez pour du matériel léger et voyagez… (sans tombez pour autant dans le « Travel Porn » nouvel outil de distinction sociale sur les réseaux sociaux quelle horreur)… Ceci étant posé, passons maintenant à quelques conseils plus généraux, qui me viennent à l’esprit. Comme toujours, vous êtres invités à partager votre avis et vos conseils en commentaires.

1 – Commencez par analyser la scène et réfléchissez 5 minutes… Oui, je réfléchis tout de même (un peu), avec de déclencher : je regarde autour de moi, j’essaye de visualiser quels seraient les meilleurs points de vue, les bon angles, tout cela en me basant sur mon expérience. Pour cela il faut disposer d’un certains « sens de l’espace » et vous représenter la scène en 3D, un peu comme on joie au billard. Quel serait le cadrage possible : si je me déplaçais par là, plutôt que par ici…

Bon, je ne réfléchis pas trop longtemps quand même ! Sinon la belle lumière va s’en aller ! Et puis si après 5 minutes, vous ne « voyez » toujours rien et si vous n’êtes toujours pas « inspirés » : alors shootez un peu… Et ça viendra peut-être en faisant, comme l’appétit vient en mangeant !

2 – Oubliez le trépied : ne restez pas statiques, essayez divers angles et divers point de vue. Le pire que vous puissiez faire : serait de planter votre trépied, pour ne plus bouger d’emplacement, ni d’angle, ni de point de vue… Non, il faut faire tout l’inverse : bougez plus pour « déclencher plus ».

Je ne crois pas du tout à « la photo » soignée aux petits oignons : celle qu’on imagine, qu’on prépare, que l’on shoot en une fois… Et puis c’est fini et c’est gagné ! Non ça ne marche pas comme ça… En ce sens : l’utilisation du trépied est souvent contre productive et constitue un véritable « frein à la créativité »… Il faut au contraire, shooter (beaucoup) d’abord et sans trépied autant que possible. Puis trier ensuite !

Attention : pour autant, je n’ai pas dit : on shoote d’abord, puis on réfléchi ensuite (CF point N°1 ci-dessus). Je n’ai pas écrit non plus : qu’il ne faut jamais utiliser un trépied ! Mais je crois que l’on ne devrait le déployer qu’en « dernier recours » : uniquement si l’on ne peut pas faire autrement. Lire la suite…