Catégorie : APN : Canon

000 - A LA UNE
32
Test terrain du Canon RF 70-200 mm f/4 L IS USM

Lors de son annonce nous avions déjà compris que cet objectif très innovant serait indispensable. Mieux : ce Canon RF 70-200 mm f/4 L IS USM est un « game changer » et semble justifier (à lui tout seul ou presque) l’abandon du système des reflex EOS, pour passer à la gamme hybride Canon EOS R.

Après le Test terrain du drone DJI Air 2S à la Réunion, j’ai passé beaucoup de temps à tester sur le terrain ce fameux Canon RF 70-200 mm f/4 L IS USM qui me faisait envie depuis longtemps… Et je l’ai principalement utilisé sur un EOS R5 (qui fera peut-être lui aussi l’object d’un test comme celui de l’EOS R6). Mais aussi parfois je l’ai monté sur mon EOS R, qui me sert de second boîtier.

Vous me direz : il pourrait être assez court ce test du Canon RF 70-200 mm f/4 L IS USM… Tellement déjà sur le papier : cet objectif est fantastique ! Je rappel que j’avais déjà été enthousiasmé par son grand frère à f/2.8 qui est facturé environ 1000 € plus cher… Relire ma Prise en main du Canon RF 70-200 mm f/2.8 L IS USM : qui allait au delà de tous nos espoirs.

C’est un peu personnel et très accessoire : je trouve cette version f/4 incroyablement élégante… Le design est très épuré et très fluide avec ce décrochage typique des objectifs RF au niveau de la bague de focale. Il est esthétiquement bien plus réussi que son cousin ouvrant à f/2.8, qui n’était pas spécialement moche, mais qui affirme un look de camion un peu « utilitaire ». Une question totalement accessoire bien entendu !

 

 

Attention avant de tomber amoureux : ce Canon RF 70-200 mm f/4 L IS USM n’est pas donné : 1.799 € chez Digixo. Ou 1.799 € chez Amazon. Alors que la récente version EF 70-200mm f/4 L IS II USM, ne coûte que 1.299 €. Mais les 500 € de différence me semblent totalement justifiées, vu les bénéfices que l’on tirera de la version RF : vous en aurez plus que pour votre argent. Lire le « test de terrain ».

Avant tout achat, relire ici nos Tests terrain ! Je vous conseille notamment  :

• En 2021 : rester en reflex ou passer en hybride Full Frame ?

• 10 bonnes raisons de passer aux Canon EOS R6 et R5 en 2021

• Test terrain : Canon EOS R6

• Test terrain : Canon EOS R et du RF 35 mm f/1.8 IS STM

• Test terrain : Canon RF 24-105 mm f/4-7.1 IS STM

• Test terrain : Canon RF 600 mm f/11 IS STM

• Test terrain : Canon RF 70-200 mm f/4 L IS USM

• Test terrain : Canon RF 70-200 mm f/2.8 L IS USM

• Test terrain : Canon RF 85 mm f/1.2 L IS USM DS

• Test terrain : Samyang 14mm f/2.8 AF Monture Canon RF

• Test terrain : Canon G5X MkII en Sulawesi

Encouragez PHOTOETMAC en faisant vos achats chez Digixo ici : photoetmac.com/2019/06/digixo et soutenez une boîte Française basée à Paris qui nous verse une petite commission. Si vous cherchez un produit absent de notre page : contactez moi je l’ajouterai pour vous.

 

APN : Canon
9
Photos d’oiseaux : le Canon EOS R6 domine l’EOS 5D MkIV

Je viens de visionner cette intéressante vidéo pour les amateurs de photo animalière, que m’a indiqué un de nos lecteurs. Ce photographe a comparé sur le terrain : un Canon EOS R6 équipé du RF 100-500 mm et un Canon EOS 5D MkIV équipé du zoom EF 100-400 mm II.

Et devinez qui l’a emporté à la fin ? C’est un peu long mais instructif… Décidément, Les reflex sont « bel et bien morts »… en 2021 : il y a exactement un an : le jour ou Canon a présenté les EOS R5 et EOS R6. Relisez d’ailleurs notre « Test terrain » du génial Canon EOS R6. Et votre avis dans tout ça ?

 

000 - A LA UNE
27
Appareils experts : l’avenir est au Full Frame pas à l’APS-C

La rumeur est insistante : Canon préparerait un hybride Expert EOS R autour des 800$ qui serait bien un appareil Full Frame… Personnellement je ne crois pas à l’arrivée d’un futur Canon EOS R à capteur APS-C.

Nikon l’a fait et je pense que ce sera un échec… Et je crois que cela n’arrivera pas chez Canon. Par contre, je crois que l’avenir de la photo « amateur expert », passera par le Full Frame. Et qu’il y a plein de bonnes raisons pour cela. La première raison est que au moins en Full Frame, les focales des objectifs sont plus faciles à comprendre : fini le facteur de « Crop » qui embête tant les débutants… Ensuite : la qualité d’image, bien entendu : le Full Frame c’est la vraie photo !

Par ailleurs : désormais on peut (très probablement) produire des capteurs Full Frame, pour le prix de capteurs APS-C il y a 10 ans… En tous cas : très probablement Canon doit le pouvoir (pendant que malheureusement Nikon doit les acheter à Sony. D’ailleurs, ce doit être assez terrible pour les dirigeants de Nikon, de savoir que à chaque fois qu’il vendent un appareil : ils enrichissent leur principal compétiteur).

Si vous proposez un appareil Full Frame au prix d’un APS-C : vous bénéficiez d’un certain « avantage compétitif » en terme d’image de marque auprès des clients potentiels, qui entendent depuis 20 ans que plus le capteur est grand et meilleure est la photo (ce qui est plutôt vrai quand même)…

Mais en plus, Il existe encore un argument plus subtile du point de vue d’un fabricant comme Canon ou Sony (qui l’a déjà mis en application avec son A7C) : si un fabricant parvient à convaincre un photographe débutant d’acheter un premier appareil (Full Frame) dans ses gammes, il y aura ensuite de bonne chance que ce client (satisfait en principe) ne soit pas tenté de changer de marque au moment ou il voudra (quelques années plus tard) passer : de ce premier appareil, à un appareil plus ambitieux (qui sera forcément un Full frame)… Un mouvement que l’on constate souvent depuis 2 ou 3 ans : souvent on entend des photographes amateurs qui parlent de « passer au Full Frame ».. Lire la suite…

000 - A LA UNE
5
Test terrain du Canon RF 70-200 mm f/4 L IS USM : bientôt

J’espère que vous passez de bonne vacances ! Les miennes sont épuisantes… Après le Test terrain du drone DJI Air 2S à la Réunion, je suis déjà en train de bosser sur le test terrain du Canon RF 70-200 mm f/4 L IS USM (avec l’EOS R5 qui fera peut-être lui aussi l’object d’un test à part, comme celui de l’EOS R6).

Vous me direz : il risque d’être court le test du Canon RF 70-200 mm f/4 L IS USM… Tellement cet objectif est fantastique ! Je fais régulièrement des images avec lui, monté sur le Canon EOS R5 et le Canon EOS R… et j’en suis enchanté. En attendant, relire ma Prise en main du Canon RF 70-200 mm f/2.8 L IS USM qui déjà allait au delà de tous nos espoirs.

Ce zoom compact est réellement un des meilleurs arguments imaginables qui puisse vous encourager à adopter un Canon EOS R, R5 ou R6. Lire la suite…

000 - A LA UNE
26
Pourquoi les photographes de presse adoptent le Canon EOS R5

Regardez bien les 30 premières secondes de cette vidéo et le travail exemplaire du photographe tout d’abord visible au premier plan : celui équipé d’un Canon EOS R5, avec un masque noir et une chemise noire (si quelqu’un le connait, qu’il me fasse signe)…

Ces 30 secondes valent mille mots : regardez-les bien et vous comprendrez pourquoi un photographe de presse doit abandonner son reflex… Admirez la façon extrêmement efficace dont ce photographe à « renversé » une situation qui tournait mal pour lui… Alors qu’il était bousculé par d’autres (une détestable habitudes de photographes de presse, j’ai bien connu ça), il n’a fallut que quelques secondes pour déployer son écran de côté et faire son image à bout de bras : presque relax…. Lire la suite…

 

 

 

ACTU : matos photo, divers
60
Le Canon RF 14-35 mm f/4 L IS USM annoncé officiellement

Le jour ou Nikon présente un Nikon Z fc (que je ne peux m’empêcher de trouver un peu pathétique, lire les commentaires), Canon dévoile son zoom ultra grand angle « de reportage » (comprendre à f/4) pour le gamme RF : le Canon RF 14-35 mm f/4 L IS USM.

Ici, pas de « vintage », pas de « molettes à l’ancienne », pas de gadgets ni de fonctionnalités originales dont le seul intérêt est marketing : il s’agit d’un vrai outil pour travailler… Très utile pour les photographes pro : le diamètre de filtre avant, reste à 77 mm comme pour la grosse majorité des objectifs « pro » en série L.

Un « vrai outil », avec par exemple une stabilisation jusqu’à 7 valeurs (en combinant celle de l’objectif avec celle du capteur stabilisé). Et monté sur des boitiers « non stabilisés » (comme le premier EOS R et l’EOS RP), la stabilisation de l’objectif seul, montera à 5,5 valeurs. Lire la suite…

000 - A LA UNE
14
Le Canon RF 14-35 mm F4 L IS USM dévoilé

Une première image (floue et minuscule) du Canon RF 14-35mm F4 L IS USM a été dévoilé par Nokishita… Il sera le zoom Ultra Compact de choix pour les utilisateurs de Canon EOS R6 et de Canon EOS R.

J’ai fait un petit montage pour évaluer sa taille. Il semble légèrement plus « court » que le zoom RF 24-105 mm f/4 avec lequel il fera « la paire »… Canon semble avoir adopté la même stratégie qu’avec le trio professionnel de zoom à f/2.8. Tous auront à peu près la même taille…

Alors, qu’en pensez-vous ? Intéressant n’est-ce pas… Relire :  Le Canon RF 14-35mm f/4L serait-il en approche ? Ici aux côtés du RF 24-105 mm f/4 L IS USM… Et du RF 70-200 mm f/4 L IS USM. Lire la suite.

ACTU : matos photo, divers
7
Le Canon RF 14-35mm f/4L serait-il en approche ?

Notre source Japonaise préfèrée Nokishita en est sure, le Canon RF 14-35mm f/4L serait prêt à être commercialisé. Mieux, son prix ne dépasserait pas 1300 $ ce qui en ferait un grand angle Full Frame idéal.

A moins qu’il ne s’agisse d’un objectif pour monture RF au format APS-C ? Ce qui serait la surprise du chef… Et pourquoi pas : cela ferait donc un RF 22-56 mm ; si du moins Canon conservait un ratio de capteur identique à ses reflex APS-C de x1.6. Mais pourquoi pas un ratio classique de x1.5 après tout, comme les APS-C de Nikon ou Sony ? Dans ce cas, ce zoom Ultra Grand Angle deviendrait un 21-53 mm… Lire la suite !

000 - A LA UNE
9
Canon dévoile un peu plus le Canon EOS R3
Surprise intéressante en ce mercredi 2 juin : Canon dévoile de nouveaux détails sur l’EOS R3, avec une caractéristique spectaculaire : la détection et le suivi AF des véhicules
 

Paris, le 2 juin 2021 – Suite à l’annonce initiale par Canon Inc. du développement de l’EOS R3, le prochain hybride professionnel Canon à hautes performances et haute vitesse, des caractéristiques complémentaires dévoilées aujourd’hui confirment que ce boîtier va inaugurer une ère nouvelle pour les photo-journalistes, les photographes de sport et animalier.
 
Le Canon EOS R3 va porter la possibilité de contrôle du sujet à un niveau de performance inédit en permettant le suivi autofocus (AF) des sujets de sports mécaniques tels que les courses automobiles et de motos. Autre information intéressante : l’EOS R3 va permettre l’enregistrement de vidéo 4K sur-échantillonnée. Caractéristiques annoncées de l’EOS R3 :
• Nouveau capteur Canon rétro-éclairé de type CMOS empilé
• Rafale à 30 im/sec (avec suivi AF/AE et enregistrement RAW)
 
• Suivi AF avec reconnaissance des personnes, des animaux (y compris les oiseaux)
• Suivi AF avec reconnaissance/suivi des voitures et des motos de course
• Sélection de la zone AF par pilotage par l’oeil
• CMOS Dual Pixel haute sensibilité jusqu’à -7 IL ou moins Lire la suite…
000 - A LA UNE
2
Photographier la lumière, à la vitesse de la lumière ?

Canon annonce avoir développé un capteur « SPAD » de 1 Mpixel, capable (si j’ai bien compris) : de Mesurer le nombre réel de photons frappant le capteur, plutôt que la quantité de photons durant un temps donné…

Le principe est expliqué à l’aide de schémas dans cet article sur le site de Canon  : Canon Successfully Develops the World’s First 1-megapixel SPAD Sensor. Traduction scientifique « approximative » de ma part :

« Les capteurs SPAD et CMOS reposent tous les deux, sur le fait que la lumière est constituée de particules (les photons). Dans le cas des capteurs CMOS : chaque pixel mesure la quantité de lumière qui frappe le pixel pendant une durée donnée. Alors que le capteur SPAD compte individuellement chaque photon qui frappe ce pixel. Chaque photon qui frappe le pixel, est immédiatement converti en énergie électrique. Et les électrons qui en résultent se multiplient éventuellement jusqu’à former comme une « avalanche » capable de former un signal qui peut être extrait »

Ce système permet de ne pas générer de « bruit », car le signal est numérique de bout en bout… Alors que la capteur CMOS utilise une conversion « analogique / numérique »

C’est une avancée probablement révolutionnaire, qui permettra par exemple de mesurer la distance séparant le capteur d’un objet… Tout simplement en mesurant le temps mis par une lumière (laser) pour parcourir la distance (aller-retour) entre l’appareil et le sujet.

 

Alors bien entendu : ce capteur SPAD ne concerne pas immédiatement les photographes, mais plutôt l’industrie, l’automobile, etc… Précisons toutefois, que ce capteur SPAD bénéficie d’un « global shunter » (obturateur global) capable de capturer la totalité de la surface de l’image en même temps (au même instant). Et qu’il n’y a donc plus de lecture ligne par ligne, donc plus de « Rolling shunter ». Voilà qui nous intéresse un peu plus… Lire la suite.

000 - A LA UNE
8
Nouvelles images du futur Canon EOS R3

Du nouveau à propos du futur Canon EOS R3, grâce au site Japonais Nokishita. Les caractéristiques présumées de ce boîtier au jour d’aujourd’hui : 

– Capteur : Full-Frame Stacked BSI CMOS Sensor

– Pilotage par l’oeil : Eye Control AF, Dual Pixel CMOS AF

– Suivi AF intelligent : Subject Tracking with Deep Learning

– Rafale : Continuous Shooting Up to 30 fps

– Boitier : Integrated Vertical Grip

– Tropicalisation : Weather-Sealed Construction

Un beau bébé vraiment. Et deux nouvelles photos apparues ce jour, en dévoilent d’autres caractéristiques : le bouton AF-On tactile de l’EOS 1DX MkIII. Le double Joystick (horizontal / vertical)… La Double molette arrière supérieure (horizontal / vertical). Et bien entendu la « Roue codeuse » arrière disponible au Centre de la poignée pour la prise en main Verticale / Horizontale. Le bouton « RATE » : si pratique pour noter les images dès la prise de vue. Doublée de l’enregistrement vocal d’une légende…

On remarque immédiatement sur la vue de l’arrière, la taille plutôt « démesurée » de l’oculaire… Probablement lié à la détection et au pilotage par l’oeil. On imagine donc un viseur de « luxe » particulièrement large et confortable.  Lire la suite…

1 2 3 4 5 71