web analytics

Ils sont incroyables ces Canon RF 600 mm et 800 mm f/11 IS STM

18
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Ou l’on va reparler un peu  de l’incroyable Canon RF 600 mm f/11 (relire mon test terrain ici)… Maintenant que Tony Northrup au comparé point à point le RF 600 mm f/11, au Nikon 600 mm f/4.

Cette vidéo est passionnante et confirme tout le bien que je pense de ces deux objectifs, très accessible financièrement… On en parle en commentaire si vous n’êtes toujours pas convaincus.

 

A lire, le Test terrain du Canon RF 600 mm f/11 IS STM

https://photoetmac.com/2020/07/canon-rf-600-mm-f11-si-stm

A lire, le Test terrain du Canon EOS R6

https://photoetmac.com/2020/07/canon-eos-r6

 

 

 

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

18 commentaires

  1. J’ai un gros doute sur le concept de ce 600 f/11, appliqué a la photo animalière en particulier.
    Tout d’abord, la profondeur de champ ne donne pas du tout le meme genre de photos, comme on le voit sur l’exemple de l’échassier.
    Mais surtout, la plupart des photos se prennent dans des conditions de lumière difficiles, et f11 cela veut dire monter beaucoup en Iso. Meme etant confiant à je me vois mal shooter a moins de 1/500 ou 1/800 en conditions réelles ( surtout a main levée). Et monter en iso, disons vers 5000 iso, c est bien sur possible mais ca coute vite en IQ meme sur des boitiers recents….
    Enfin, quite a comparer avec un fixe Nikon, il fallait choisir le 500 PF : 4000 Euros au lieu de 16000, mais une super qualité aussi a f 5.6 …
    Si le plafond est de 1600 euros, je ne vois pas beaucoup de cas ou il ne vaut pas mieux un 150-600 Sigma ou Tamron.
    Ou meme un 100-400 si on tient a s’en servir a une main !

    • Ne pas oublier par ailleurs la question du poids ! Car dans un sac photo pour une balade en montagne ou une expédition… cela fait clairement une différence.

      Un 150-600 mm est plus cher et pèse surtout autour des 2 Kg (auxquels il faut ajouter les 272 gr de l’adaptateur EF / RF).

      Contre 950 gr seulement pour ce 600 mm f/11 : cela peut faire franchement peser la banane : pour certaines circonstances, pour certaines personnes…

      Personnellement je n’aura jamais acheté un 150-600 mm (étant plutôt un voyageur)… Mais je ne rechignerait pas à ajouter ce petit Kilo de 600 mm dans mes bagage, au moment d’un beau voyage !

  2. Vas-y JF, tu vas bien pouvoir en placer 2-3. Canon te filera une chiffonnette pour tes Lcd. Je ne sais plus quoi faire de ceux de chez Nikon.

    • La chiffonette pour nettoyer les écrans : je l’ai déjà ! Merci !

      Je trouve totalement ridicule, ce bashing systématique et hargneux à propos de ses deux objectifs ! Lamentable, surtout de la part de gens qui ne les ont jamais essayé ! C’est un peu comme si ces gens avaient peur que soudain « tata Ginette » réussisse avec un EOS R6, d’aussi bonnes photos d’oiseau que le propriétaire d’un gros télé blanc (ou noir) sur un reflex… Chasse gardée ? Ou jalousie ?

      Je pense que ces 600 mm et 800 mm vont très bien se vendre : car il y a des tas de gens qui en rêvent depuis longtemps !

      Et pour avoir testé le 600 mm : je confirme qu’il marche très bien… (il suffit de télécharger mes exemples pour vérifier si le piqué est suffisant pour vous) !

      SI vous voulez dépenser plus : c’est possible aussi… et l’image sera probablement encore meilleur, enfin tout dépendra du modèle chois… Mais l’objectif sera deux fois plus lourd aussi (ou plus)… ce qui ne dérangera pas tout le monde, mais il faut le savoir.

      Bref : à chacun de trouver l’objectif de ses rêves…

      Moi j’emporterai très probablement ce RF 600 mm à Hong Kong pour mon prochain voyage, car je ne suis pas du genre sectaire…

      • Ah ah ah JF, sensible ce matin ? la reprise ? Je blaguais !! Tu remarqueras que je ne porte jamais de jugement sur un point qui nécessite une prise en main (nouveau evf, nouvelle ergo par ex.), mais uniquement sur des caractéristiques intrinsèque à la photographie et ma pratique. Ces deux zooms ont d’ailleurs plutôt bonne presse, mais leurs caractéristiques ne m’intéressent absolument pas ; ce sont des zooms de zoo. Un 600mm à H.K. ; quelle drôle d’idée pour ma part !

        • Ben si : un 600 mm à HK ça doit être fantastique… Déjà le 200 mm produit des images très différentes et est très adapté à la ville. Alors 600 mm ça doit être une contrainte créative fantastique autant qu’une opportunité créative, qui permet de produire des images différentes.

          ce n’est pa sen appliquant toujours les même recettes que l’on invente des choses nouvelles !

      • 1000X d’accord: « Je trouve totalement ridicule, ce bashing systématique et hargneux à propos de ses deux objectifs ! Lamentable, surtout de la part de gens qui ne les ont jamais essayé ! « 

        • Désolé, mais f/11, je sais ce que ça donne en paramètres sur un sujet en mouvement. Pas besoin d’une prise en main ; juste de l’expérience. Evidement, je ne donnerai pas d’avis sur la finition, l’ergonomie et l’I.Q. entre autre.

  3. Bonjour,

    Comme Pierre, (et je l’ai déjà indiqué dans le précédent article de J-F sur le 600), je suis surpris de l’usage de ce 600 mm ou 800 mm en animalier. C’est vrai que pour ramper dans la boue à 5H30 du matin cela sera nettement moins lourd et encombrant que nos 150-600.

    Je pense en fait et pour être très positif, que ces nouveaux objectifs ajoute une nouvelle gamme. Celle-ci doit être positionnée entre le gros 500 ou 600 mm F/4 (que nous avons tous rêvé, mais que peux de nous ce le sont offert) et les très pratiques et performant 150-600 mm.

    Question gamme; il y en a désormais 3 :

    – Les PRO (ex. Jonathan et Angela Scott)
    – Nous (avec nos150- 500 ou 600 mm F/6,3)
    – Les nouveaux venu avec ses nouveaux objectifs 600 et 800 mm

    Cela n’est pas un mal et permettra à plusieurs « nouveau » photographe doué de s’exprimer dans ce registre.

    Mais il ne faut pas oublier que explicitement ces 2 nouveaux objectif ne sont pas faits (et concurrents) de nos 150-600. Il s’agit bien là d’un nouveau créneau. Il n »ont pas l’étiquette « Sport » ou « Animalier » collée dessus !

    Personnellement, lorsque j’étais jeune et peu fortuné j’ai travaillé pendant plusieurs années avec un 500 mm F/8 Tamron (T2) à miroir (qui devait à l’époque couter dans le même ordre de prix que le nouveaux 600mm). il m’apportait la légèreté, la précocité et le faible encombrement comme ces deux nouveaux. Il m’a aussi appris la patience des photos ratées (à profusion). Je n’avais pas les moyens de m’offrir un 50-500 ou 150-500 mm Sigma !

    Avec ces 2 nouveaux : pas de quiproquo, ils sont bien équipés, réactifs, et surtout autofocus ! en plus ils correspondent à une population qui non pas envie financièrement de sortir les 1000 et quelques euro d’un 150-600 ni de se trimbaler 2,3 Kg à longueur de journée.

    Maintenant, le brame du cerf, dans les sous bois fin septembre à 5H30 du matin, dans la brume avec un petit bokeh sympas … c’est peut-être compliqué avec les nouveaux ?

  4. Hello

    L’avantage d’un 150-600 c’est de dé zoomer pour trouver et re zoomer pour être dessus… L’avantage du f6.3 c’est le bokeh et la lumière que tu n’aurais pas sur un F11…. et la stabilisation n’y changera rien à moins que ton chevreuil ou ton lièvre reste 3min au même endroit… histoire que ça soit net.

    600F11 c’est top pour le paysage.. Mais pas pour l’animalier. Autant prendre un 70-300 sur APSC… un 300F4 avec un x1,4 sur APSC… Enfin… j’ai pas essayé je peux pas dire grand chose… mais F11 c’est vraiment pas lumineux du tout et le piqué ne fait pas tout.

    Mais pour le paysage… c’est chouette éventuellement

    • Combiné à la reconnaissance et au suivi des yeux : j’ai pu tester que c’est top pour les oiseaux…

      Car c’est deux fois plus léger, qu’un 150-600 mm : donc pour suivre elles oiseaux en plein vol, c’est beaucoup plus facile… Et on peut le faire deux fois plus longtemps sans être fatigué !

      Pour toutes les situations ou il y a assez de lumière ce 600 mm est top pour l’animalier… Et j’ai démontré qu’il y a la plupart du temps « assez de lumière » puisque l’on shoot à 6400 ISO (et les résultats sont très bon à cette sensibilité)… CF mon exemple d’un merle sous les branche : 1/1250 sec, f/11, 6400 ISO

      Et dans les cas extrême : un sujet totalement à l’ombre, on est à 1/1.600 sec, à 12.800 ISO, toujours à f/11 et l’image n’est pas mauvaise !

      Il faut l’essayer pour se rendre compte. Ne pas oublier que le passage à l’hybride change totalement la donne. Notamment en termes d’AF.

  5. Sigma n’a va probablement pas tarder à faire un 150-600 RF. Et rien n’empêche de mettre un EF sur le R6 ou le R5.
    Dans les sous-bois à f6.3 t’es déjà vite à 3200iso pour une vitesse de 1/250… à f11… se serait quoi justement 12000 iso… et le bokeh sera bof… mais bon tout le monde n’a pas les moyens de mettre le prix de 150-600 ou les moyens physique de le transporter.
    Reste que si tu as l’argent pour un R6 ou R5…

    • Sinon, ce n’est pas le prix qui décidera entre un 150-600 mm et ce 600 mm… Mais probablement le poids.

      Je ne me vois pas faire de la street photo avec un 150-600 mm de deux kg…

      Par contre ajouter 950 gr. à mon sac… pour (certains jours) prendre ce 600 mm à la place d’un 70-200 mmm : ça me tente assez… Car la compression que l’on peut obtenir en street photo est justement très intéressante pour faire des images graphiques.

      Et surtout :il y a des tas de gens qui ne veulent pas se charger ou s’encombrer. C’est un truc que les photographes animalier ont un peu de ma à comprendre (car ils ont un peu tendance à croire, qu’ils sont les seuls à utiliser des téléobjectifs)…

      Je pense particulièrement aux domaines de la montagne et de la mer… Ou le poids et la taille : ça compte énormément. Sur un petit voilier par exemple (un catamaran genre hobby cat), tu garde un sac étanche bien attaché sur le trampoline et tu n’a pas envie qu’il soit trop volumineux…

      Il y a aussi tous les domaine sou l’on utilise pas systématiquement de trépied, ni de monopole : mais ou il y a la nécessité de guetter Durant des heures son sujet dans le viseur : les meeting aériens, la photo de surf… et la photo d’oiseaux aussi. ET un 600 mm de 950 gr permettra de shooter plus longtemps sans être fatigué. Donc d’avoir de meilleures photo à la longue… Et de ne pas rater cette image, qu’un autre aurait raté car il n’a plus de jus dans les bras !

      Enfin personnellement en Safari au Kenya : je shoot soit appuyé sur un « beans bag »… soit totalement à main levé.

      D’ailleurs les photos que j’ai fait à f/11 en Safari sont assez nombreuses… Ou les photos d’oiseau aussi, ou je choisi f/11 pour avoir plus de profondeur de champs et plus de chance d’opvoir un oiseau net !

      Comme celle-ci : Kenya. 1/1600 sec, f/11 , 1000 ISO

  6. Justement, c’est comme je te disais. Cela dépend de ce que tu veux faire.
    Si le F11 est justement pas un problème alors pourquoi pas…
    Si tu shoots en forêt, en fin de journée… des sujets qui bougent. Alors peut-être non.
    Perso j’ai pas de R donc je me pose pas la question. C’était un avis ;-)

    • Oui, on est d’accord : celui qui shoot en forêt en fin de journée, aura intérêt à dépenser plus et à « transporter » plus lourd.

      Encore que pour des sujets statiques (et il y en a pas mal en photo animalière, qui restent statiques au moins pendant 1/60 sec) : ça pourra passer…

      Pour toutes les autres situation (moins sombres) : je ne vois pas beaucoup de contre indications à ce 600 mm f/11…

      A part bien entendu, la question du bokeh qui sera forcément moindre qu’un objectif plus coûteux. Mais là encore : on ne fait pas toutes les photos au 600 mm à f/4 : ce qui conduit à pas mal de déchets en terme de mise au point (vu la très faible profondeur de champs)…

      Justement un sujet « statique » au 1/500 sec, f/10, 250 ISO…
      Avec le fameux EF200-400 mm f/4 + multiplicateur : donc ici au 560 mm

      On voit qu’à f/10 : le bokeh reste assez « flou » sur l'(arrière plan (le Lac Nakuru)… Et pour ave genre d’image, j’ai pas forcément envie de me mettre à la plus grande ouverture : car si l’oiseau s’envole soudain et si l’AF accuse un peu de retard, alors le petit « surcroit » de profondeur de champs donné par f/10 : peut me sauver la mise…

  7. Oui effectivement, ça reste pas mal. Après c’est aussi la façon dont est fait le zoom qui détermine le bokeh. Nombre de lamelles, leurs formes… ect… je suis pas un spécialiste ;-)

Leave A Reply