Résultats : "Canon EF 24-70" (38)

APN : Canon
35
Canon EF 24-70 mm f/2.8 L II, versus Sigma 24-70 mm f/2.8 Art

Qu’on se le dise : le plus important en photo, ce sont les objectifs (relire Ce qui compte c’est l’objectif)…  Et notamment votre zoom Trans-standard, celui que vous utilisez le plus souvent. Cet test comparatif entre les 24-70 mm f/2.8 de Canon et Sigma intéressera donc beaucoup de monde.

Le Sigma Art semblerait décevoir cette fois-ci. Ce qui tendrait à démontrer que créer un excellent zoom trans standard professionnel, serait beaucoup plus difficile que de créer d’excellentes optiques fixes… Mais ce n’est pas tout ! Lire la suite.

ACTU : matos photo, divers
25
Officiel : Canon EF 24-70mm f/4 L IS USM et 35mm f/2 IS USM

Bonne nouvelle pour les Canonnistes, le très attendu zoom trans standard Canon EF 24-70mm f/4 L IS USM (stabilisé et pas exagérément cher) est annoncé ! Plus léger (600 g contre 805 g pour le 24-70 mm II et 670 g pour le 24-105 mm f/4) et plus court que ce deux-là, mais toujours en diamètre 77 mm. Comparaison de taille instructive chez Dpreview

0000_screencopy_JFV_ 2012-11-06 à 12.48.47

Avec une distance de mise au point minimum de 38 cm, il offre un grossissement macro de x0,7, que ne proposent pas le 24-105 mm f/4 (dont la distance de mise au point est de 45 cm). Un bouton permet de passer en Mode macro. 

0000_screen_ 2012-11-06 à 01.33.57

Cette optique idéale pour l’EOS 6D (en kit éventuellement), concurrencerait ainsi le AF-S 24-85mm f3.5-4.5G VR proposé en kit avec le Nikon D600. Sa présentation est accompagné d’un EF 35 mm f/2 IS lui aussi tant espéré… Lire la suite…

 

000 - A LA UNE
12
Le matos qui a changé ma vie de photographe

Petit « inventaire à la Prévert » de quelques appareils, films, logiciel et matériels : qui ont changé ma vie de photographe… Comprendre : qui ont amené un nouveau confort de travail, une nouvelle créativité, de nouvelles couleurs, de nouveaux contrastes, globalement d’indiscutable progrès…

Je ne jurerai pas que je n’en oublie pas quelques uns au passage, tant j’ai souvent changé de matériel ! Et d’ailleurs, je vous invite à partager en commentaire vos témoignages à propos des appareils (ou d’autres matériels) que vous avez adoré et qui ont peut-être « changé votre vie de photographe »… Voici donc une liste des « incontournables » auxquels je pense en premier, par ordre chronologique en partant des plus récents…

 

2020 – Le passage au processeur Apple Silicon M1 – Indéniablement il y eut « avant » et « après » les processeurs Apple Silicon… Que ce soit grâce à mon MacBook Air M1, ou mon Mac Mini M1 : tout va plus vite, tout est plus fluide, plus agréable, plus efficace… C’est en utilisant la version « Optimisée M1 » de Lightroom Classic que j’ai le plus apprécié ce changement de processeur…

Sans oublier la batterie de mon MacBook Air qui dure beaucoup plus longtemps… Si vous en doutez encore, relire : Une semaine sur Lightroom Classic avec le Macbook Air 13″ M1.

 

L’informatique progresse généralement assez « progressivement »… Toutefois il arrive parfois que l’on profite d’un progrès soudain et inattendu, comme le passage du Système 9 à MacOSX en l’an 2000. Ou le passage à la norme USB 3 par exemple. Le passage aux processeurs Apple Silicon est exactement ce que l’on
appèle une « rupture technologique ».

Jamais il n’a été aussi efficace d’utiliser un Mac que depuis 2020, n’hésitez pas si vous vous « traînez » encore sur un vieux Mac : passez à un processeur M1. A ce sujet lire : Quelle vitesse avec Lightroom Classic 10.3 optimisé Apple Silicon ? Mais aussi : Le Mac Mini M2 annoncé en couleurs avant l’été ?

 

2019 – Le passage aux hybrides Canon EOS R et aux objectifs RF –  Quel plaisir d’utiliser ces hybrides Full Frame Canon EOS R, mais aussi les Nikon Z (dont je n’ai pas beaucoup parlé faute de temps, quoique vous devriez relire mon Test de 15 jours du Nikon Z7 à Hong Kong).

Ce sont surtout les progrès de la gamme d’objectifs et des Modes Autofocus (avec le suivi du visage et de l’oeil), qui auront révolutionné la vitesse et la facilité du travail et que j’apprécie le plus… Ces deux points forts : creusent la distance avec les reflex les plus évolués, qui font soudain figure d’antiquité. Pourquoi ne suis-je pas passé aux hybrides quelques années plus tôt ? Tout simplement, car c’était « trop tôt » : les viseur n’étaient pas mures et pas assez agréables (à mon goût) avant 2019 (par exemple je trouvais celui du Sony A7III : absolument horrible)…

Pour être franc, il aura fallu encore patienter quelques mois jusqu’au printemps 2020, afin d’installer quelques mises à jour firmware avant que le premier EOS R devienne vraiment très agréable à utiliser. D’ailleurs ne loupez pas mes conseils de personnalisation de son ergonomie « perfectible » dans le Test du Canon EOS R et du RF 35 mm f/1.8 IS. Une fois bien configuré, il est très efficace…

Et pour la polyvalence, il aura aussi fallu attendre quelques objectifs supplémentaires en 2021, pour que le système soit définitivement « polyvalent »… Mais c’est avec l’annonce des Canon EOS R5 et EOS R6 en juillet 2020, que la bascule aura été définitive pour la plupart des Canonistes, qui ont surtout plébiscité le Canon EOS R5. Relire : Premier « test terrain » du génial Canon EOS R6.

Et vraiment, je ne regrette pas d’avoir attendu 2019 avant d’adopter les hybrides… Définitivement on peut considérer les reflex comme mort et « sans avenir » : à partir d’aout 2021. Relire :  mes 10 bonnes raisons de passer aux Canon EOS R6 et R5 en 2021

 

2018 – Le Profil « Adobe Couleur » et la nouvelle colorimétrie de Lightroom 7.3 – Annoncée en avril 2018, la version « Lightroom Classic 7.3 » marque la fin de la « licence classique » de Lightroom 6 et de ses prédécesseurs (qui consistait à acheter une fois pour toute un numéro de série utilisable sans limite de temps sur deux machines en même temps). Et le nouveau système de Licence « sur abonnement » n’a pas été une bonne nouvelle pour beaucoup de photographes qui ont mal vécu ce changement (surtout ceux qui utilisaient une licence piratée soit dit en passant)…

Mais cette version Lightroom Classic 7.3 fut aussi marquante par la fin du profile « Adobe Standard par défaut », qui a été remplacé par un profile « Adobe Couleur par défaut » beaucoup plus flatteur, plus contrasté, plus réaliste et plus « joli » tout simplement. Il était temps : car l’ancien Adobe Standard datait de 2003 et il était vraiment « très moche » surtout dans les rouges !

Aussi vous avez vraiment intérêt à réaliser un copier coller « en lot » du profile Adobe Couleur (ou d’un autre profile qui vous convienne) sur toutes vos anciennes images, cataloguées avant 2018. En effet, le passage à la version 7.3 de Lightroom ne modifiait pas les réglages des images cataloguées précédemment. Seules les images cataloguées avec Lightroom Classic 7.3 profitaient automatiquement du nouveau Profil Adobe Couleur. Relire à ce sujet : Lightroom 7.3 révolutionne les Profils d’étalonnage.

Lightroom 7.3 a donc inauguré l’arrivé d’un nouveau système de profiles couleurs proposant plusieurs variantes (Adobe Couleur, Portrait, Paysage, etc…) que l’on pouvait désormais : installer, partager, télécharger et… acheter. Et c’est à ce moment que j’ai commencé à créer des profiles spécifiques pour mes appareils (Canon EOS, Panasonic GM1 et autres appareils)… Rapidement ils ont donné des résultats bien plus agréables que les profiles proposés par Adobe et je n’ai plus utilisé autre chose que « mes propres profiles » (au passage : ne pas confondre « profile et Preset »).

Après les avoir fait tester à pas mal d’amis photographes qui les appréciaient beaucoup, j’ai ensuite envisagé de partager mes « profiles » sur ma boutique : que je vous recommande de visiter ici. Vous y trouverez certainement votre bonheur.

 

2015 – La très haute résolution du Canon EOS 5D – Ce premier modèle de très haute résolution chez Canon (combiné à l’utilisation d’écrans un peu plus grands) a vraiment apporté à mes image ce « petit plus » qui claque… Oui, passer à 50 Mpixels : ce n’est pas « indispensable », mais c’est tout de même notable en terme de « sensation de piqué » et de possibilité d’ajuster le micro contraste… Sans oublier les possibilité de recadrage énormes. Relire : notre Test terrain du Canon EOS 5Ds R au Kenya.

 

J’ai adoré ce reflex « incroyable » qu’était le canon EOS 5Ds R et l’ai utilisé intensément entre 2015 et 2020. Bien qu’étant passé à la gamme EOS R, je ne le vendrai pas et je conserverai juste trois objectifs pour les utiliser avec…

Un minuscule Canon EF 28 mm f/2.8 USM, car il est « ultra compact » et permet de profiter de la visée reflex en ballade. Mon petit zoom Canon EF 24-70 mm f/4 L IS USM qui est son complément naturel le plus polyvalent… Et un Samyang 20 mm f/1.8 que j’ai acquis récemment : idéal pour l’accompagner sous l’eau dans un sac étanche. Je l’ai utilisé pour shooter des dauphins l’été dernier à la Réunion. Lire la suite…

00 - A conserver privé (brouillons)
5
Quelles focales choisir pour quelle Photo ? Partie 1

On explique souvent que la photo est beaucoup moins une affaire de matériel qu’une affaire d’œil et de composition. C’est vrai… Mais la composition n’est pas seulement instinctive, la composition est aussi forcément une question de « placement » du photographe par rapport à son sujet. Une question de distance entre sujet et photographe et bien entendu une question « d’angle de champs »… Donc, au delà d’une simple question d’œil et de créativité, la composition est aussi une question de « choix de focale ». Donc finalement, c’est un peu aussi : une question de choix de matériel…

S’imaginer que « réussir des photos » ne nécessiterait que de la motivation et du talent, ce serait aussi simpliste que de croire qu’il suffirait d’acheter du matériel pour devenir bon photographe ! Non, c’est un peu plus compliqué que ça : la photo est « un tout » qui nécessite de la créativité mais aussi du matériel… Comme la peinture était aussi une question de maitrise technique, de pinceaux et d’outils et pas uniquement une question de talent.

Je vais donc vous parler ici du choix des focales, donc du choix des objectifs… Cela ne vous fera peut-être pas « rêver » car il ne s’agit que de la « petite cuisine » que doivent pourtant maitriser tous les photographes… Une maitrise technique préalable des « outils de base », qui me semble nécessaire en vue d’exprimer ensuite une « vision artistique ».

Est-ce que les objectifs coutent cher ? Oui parfois, mais pas toujours. J’ai essayé de pointer des objectifs très peu coûteux et spécialement recommandables… Les bons objectifs sont des investissements assez pérennes qui perdent moins de valeur avec le temps que les boitiers : ceux-ci se démodent plus vite en effet…Les bons objectifs classiques se revendent facilement, il ne faut pas avoir peur d’acheter vos objectifs d’occasion… Car ces classiques (notamment les focales fixes) sont très solides. Si vous saviez ce à quoi les miens ont déjà résisté : vous seriez rassurés… J’ai illustré mes explications, avec quelques photos que j’ai prises ces dernières années à l’aide de mes focales favorites… Parmi lesquels, le 35 mm bien entendu, mais aussi les indémodable 50 mm et 85 mm… Lire la suite…

000 - Grand large
9
Achetez en ligne sur une boutique Française : Digixo

Vous êtes nombreux à regretter, que jusqu’alors je n’ai pu proposer, que des liens vers la boutique américaine Amazon.fr. Mais heureusement : cela va changer…

Bonne nouvelle : nous mettons en place avec le site Français Digixo, une série de liens (et bientôt un champ de recherche), qui permettront à nos lecteurs de soutenir notre blog en achetant leur matériel photo en ligne via Digixo : une boutique située en France. Le pourcentage que touchera Photoetmac grâce à vos achats sera d’ailleurs légèrement supérieur à ce que Amazon nous rapportait jusqu’à présent. Aucune raison donc, de ne pas privilégier Digixo pour vos achats

Je vous propose donc une première série de produits que j’ai sélectionné pour leur qualité… Et que vous trouverez à des tarifs intéressants chez Digixo. En suivant ces liens, vous permettez à Photoetmac d’exister.

De nombreux liens nouveaux seront ajoutés très bientôt (c’est un peu de boulot). Si vous souhaitez acheter un produit particulier que je n’aurais pas encore listé : envoyez moi un petit message. Et j’ajouterais un lien rien que pour vous.  Lire la suite…

000 - A LA UNE
59
Quels objectifs recommander pour le Canon EOS RP

Le Canon EOS RP proposé à 1499 € boîtier nu (avec bague EF-RF) : est une sacrée bonne nouvelle… Surtout si vous choisissez de l’utiliser avec le merveilleux petit RF 35 mm f/1.4 IS USM Macro (547 €) : une solution idéale pour la street photographie.

Lire :        7 nouveaux objectifs Canon RF en 2020 ! Oui, mais lesquels ?

Canon a par ailleurs annoncé l’arrivée en 2019, de six nouveaux objectifs RF, ça aussi c’est excellent (lire plus bas).  Reste une question, que se posent ceux qui disposent d’un « petit budget » et envisagent l’achat de l’EOS RP : quels autres objectifs utiliser avec ce boîtier ? Rappelez-vous que en Photo, ce qui compte c’est l’objectif…

Relire : Quels objectifs recommander pour les Canon EOS R et Canon EOS RP. Ci dessous la Roadmap des objectifs attendus en 2019…  (mais d’autres non annoncés pourraient arriver aussi si l’on en croit les brevets déposés : Canon : plusieurs « petits » objectifs RF en vue ? ).

 

Car à l’exception du RF 35 mm f/1.8 et du futur zoom à tout faire RF 24-240 mm (disponible courant 2019), Canon n’a pas encore proposé d’autres objectifs « d’entrée de gamme » en gamme RF (relire : Des objectifs plus légers pour nos hybrides Full Frame)… On peut supposer que des « cousins » du RF 35 mm f/1.8 arriveront en 2020… Par exemple un RF 50 mm f/1.8 IS ? Et peut-être un RF 24 mm f/2.8 IS accompagné d’un indispensable RF 100 mm f/2.8 IS Macro ? Mais en attendant ?

En attendant… vous serez obligé d’utiliser vos anciens objectifs EF montés sur la bague d’adaptation (offerte). Si vous choisissez bien vos objectifs, franchement l’ajout de la bague ne me semble pas être un « gros » problème, car elle n’est pas très longue…

Voici donc quelques suggestions d’objectifs compacts et pas chers, que vous n’aurez aucun mal à revendre : si dans deux ans vous voulez les remplacer par une future version RF. Relire à ce propos : Voyage : matos pas cher en cas de perte de votre reflex…. et        Après un zoom trans standard quel second objectif ?

Canon RF 35 mm f/1.8 IS USM Macro : 547 € – Actuellement c’est mon objectifs RF préféré… C’est aussi le plus abordable financièrement et sans surprise : le plus léger. Sautez-lui dessus ! D’autant que revenir au 35 mm, fera du bien à tout le monde. Relire : Vous tournez en rond ? Revenez au 35 mm f/2… ou f/1.8. Il est disponible sur Amazon, pour 547 €. Et vous voyez, il est relativement compact :

Canon RF 24-105 mm f/4 L IS USM – 1.129 € – Certes, le zoom polyvalent 24-105 proposé en kit avec les deux modèles d’EOS R est assez cher… Mais il s’agit probablement du meilleur zoom polyvalent actuellement disponible sur le marché : toutes marques et tous systèmes confondus… Relire : Canon RF 24-105 mm f/4 L IS : meilleur zoom polyvalent ?

Un investissement pour les 20 ans à venir qui ne sera pas difficile à revendre d’occasion… Disponible sur Amazon pour 1.129 € mais il est plus recommandé de l’aheter en kit avec un EOS R… Lire la suite.

000 - A LA UNE
67
Des objectifs plus légers pour nos hybrides Full Frame

En photo, ce qui compte, ce sont les objectifs… (on en avait parlé ici Ce qui compte c’est l’objectif). Mais attention : je ne pense pas forcément aux objectifs les plus performants, ni aux plus lourds… Mais plutôt aux objectifs les plus pratiques !

Ceux qui sont assez légers pour être « emmenés partout » et surtout ceux « que vous pouvez vous offrir ». Et voilà ou je veux en venir : à quoi cela nous avancerait de passer à des hybrides Full Frame plus légers, si les objectifs conçus pour eux sont plus « gros et lourds » que ceux de nos reflex actuels ?

Lorsqu’un utilisateur de reflex Full Frame prend en main les derniers Canon EOS R et Nikon Z6, il est forcément un peu déçus de ne pas gagner davantage de volume et de poids par rapport à son matériel reflex existant… La promesse du « passage à l’hybride » n’était-elle pas de nous proposer du matériel plus léger ?

Le cas du Canon EOS R et de son zoom RF 24-105 mm f/4 : La critique s’adresse surtout à Canon dont l’objectif du kit qui sera le plus vendu : le Canon RF 24-105 mm f/4 L IS USM aurait pu (aurait du) être plus léger et plus compact…

Même si il est un peu plus compact que l’actuel EF 24-105 mm f/4 L IS USM II : il reste toujours un peu trop gros à mon goût. Et c’est décevant, car on ne verra pas arriver une nouvelle version de ce 24-105 mm avant longtemps.

Et le prochain zoom polyvalent qui sera proposé par Canon : sera certainement un RF 24-70 mm f/2.8 professionnel, qui sera plus cher et ne sera certainement pas plus compact ! Tout juste pourrait-t-on espérer à moyenne échéance : un RF 24-70 mm f/4 L IS USM, qui serait une évolution de l’actuel EF 24-70 mm f/4 L IS USM pour reflex ?

Franchement par rapport à mon actuel Canon EOS 5DRs équipé du EF 24-70 mm f/4, je ne gagnerais rien en longueur à passer à un Canon EOS R… Décision remise au prochain modèle donc (faut d’un zoom assez compact) : peut-être gagnerais-je un capteur de 100 Pixels à cette occasion ? CF : camerasize.com :

Qu’en est-il du Nikon Z7 et de ces objectifs ? La marque a eu la très bonne idée de proposer immédiatement un premier zoom 24-70 mm f/4 très compact avec son Z6. Sage décision : sachant qu’ils avaient fait la grossière erreur de ne jamais proposer de 24-70 mm f/4 compact pour leur gamme de reflex, ce qui a mon avis, leur avait coûté pas mal de ventes (vu l’encombrement et le poids excessif de leur 24-120 mm f/4)…

Etrangement c’est désormais la situation inverse en hybride : c’est le petit 24-70 mm f/4 « compact » du Nikon Z6, qui semble manquer cruellement au Canon EOS R…  CF Camera Size

Qu’en est-il de la focale standard : le 35 mm ? Etudions le plus polyvalent des objectifs fixes maintenant : le 35 mm… Contrairement au paragraphe précédent : on est par contre un peu déçu de constater la « longueur » du Nikon 35 mm f/1.8, ci-dessous au centre…

De ce côté là, c’est le RF 35 mm f/1.8 conçu pour le Canon EOS R qui semble plus séduisant… Et ressemble beaucoup à son ancêtre pour reflex : le Canon EF 35 mm f/2 L IS USM (qui reste l’un de mes 2 ou 3 objectifs préférés justement grâce à sa petite taille, avec le Sigma 24 mm f/1.4 Art et avec le Canon EF 70-200 mm f/4 L IS USM)… Lire la suite…

000 - Grand large
28
Voyage : matos pas cher en cas de perte de votre reflex

Imaginez cette situation désolante : vous vous êtes offert un super voyage de trois semaines à l’autre bout du monde… Mais à peine arrivée : on vous dérobe votre sac photo en sortant de l’aéroport. Ou encore : panne irréparable de votre reflex.

Mais avec un peu de chance, vous vous trouvez dans un pays ou le matériel photo n’est pas cher : à Hong Kong par exemple (ici pas de taxes, pas de gilets jaunes)… La location ? N’y pensez pas trop : ça reste finalement assez cher et c’est plus compliqué…

La meilleurs solution est encore de racheter un « petit appareil photo de secours« , que vous utiliserez le temps du voyage et revendrez sur Leboncoin.fr, dès votre retour. Du matériel pas cher, léger et efficace… Mais surtout du matériel facile à revendre en France ! Tout ça, ressemble à un petit reflex Canon, pardi…

Alors je sais que l’on trouve aussi de bonnes affaires en Nikon. par exemple le Nikon D750 qui est un excellent choix. Mais je n’ai jamais crée de liste des objectifs fixes, peu coûteux. Il en existe (mais un peu moins qu’en Canon) toutefois : il en existe suffisamment… Ceci dit : le marché d’occasion du reflex Nikon me semble peut-être moins intéressant (pour les vendeurs) qu’en Canon. A vérifier… Alors, voici ma sélection de matériel « de secours » : à acheter en urgence à l’étranger en cas de pépin.

Ricoh – GR II : 556 € https://amzn.to/2SN9sXR

Canon Powershot G7 X Mark II : 598 € – https://amzn.to/2RllBqk

Canon – Powershot G5 X : 599 € – https://amzn.to/2QDKEQ0

Canon EOS 6D MkII + EF 24-105 mm : 2.100 € https://amzn.to/2RDaNTH

Canon EOS 6D MkII (nu) : 1.506 € – https://amzn.to/2Rj4TYG

Canon EOS 6D (nu) : 1.018 € https://amzn.to/2D2c0fj

Canon EF 35 mm f/2.0 IS USM : 499 € – https://amzn.to/2RixxJb

Canon EF 28 mm f/2,8 IS USM : 475 € – https://amzn.to/2RGy9I7

Canon EF 24 mm f/2,8 IS USM : 445 €  https://amzn.to/2Cehsd4

Canon EOS M50 + EF-M 15-45 mm : 598 € – https://amzn.to/2RnUF9m

Canon EOS 200D (nu) : 482 € –  https://amzn.to/2C8k5xc

Canon EOS 800D (nu) : 699 € – https://amzn.to/2RlVu2k

Canon EF-S 24 mm F/2,8 STM (équiv. 38 mm) : 161 € – https://amzn.to/2CgHMDs

Histoire de pouvoir tout de même « sauver les meubles », ne pas gâcher votre voyage : et faire tout de même de bonnes photos ! N’oubliez pas de relire ceci : Ce qui compte c’est l’objectif… Pensez « objectif » surtout : la qualité du boitier est presque accessoire. Lire la suite…

000 - A LA UNE
41
Ce qui compte c’est l’objectif ! Pas l’appareil… (1/3)

J’ai toujours conseillé à mes élèves de dépenser davantage d’argent, dans leurs objectifs, que dans leurs boîtiers… Par exemple s’offrir un 70-200 mm f/4 : voilà un bien meilleur investissement à envisager…

Plutôt que de dépenser la même somme dans un nouvel appareil. Faites l’expérience : achetez un 70-200 mm f/4 (même d’occasion). Puis montez-le sur un vieux reflex, vous constaterez qu’il en sortira de meilleures photos que si vous aviez acheté un nouvel appareil (à quelques exceptions près évidement).

A suivre dans le prochain épisode, d’autres galeries d’exemples, réalisés avec certains de mes objectifs favoris… Parmi lesquels, le 70-200 mm f/4 bien entendu. Ou le Sigma 24 mm f/1.4 Art… Ou encore le petit Voigtlander 20 mm f/3.5. A suivre ici…

Ce qui compte c’est l’objectif : partie 2

Ce qui compte c’est l’objectif : partie 3

De plus, les bons objectifs sont des investissements généralement plus pérennes, qui perdent moins de valeur avec le temps, que les boîtiers (qui se démodent si vite)…

Vérifiez en occasion : les reflex vieux de 5 ans deviennent quasiment invendables (il faut dire que pas mal de gens achètent des boîtiers dont ils ne se servent quasiment jamais, donc les bonnes occasions ne manquent pas). Alors que les « bons » objectifs conservent une bonne cote durant plusieurs années… Lire la suite.

ACTU : matos photo, divers
64
Nikon D850 annoncé : 45 Mpix et 153 collimateurs

Plus de deux ans et demi après le Canon EOS 5Ds, c’est Nikon qui rejoint (presque) le club des reflex à 50 Mpixels (ne chipotons pas pour 5 Mpix), avec l’annonce de ce Nikon D850 : un monstre de puissance qui sera plus polyvalent que l’actuel Canon EOS 5Ds (lequel sera mis à jour probablement en 2018)…

Et qui affrontera en fait le Canon EOS 5D MkIV présenté en aout 2016… Je ne vais pas me lancer dans une analyse et une comparaison complète (vu que je reste en Canon et que je ne vois pas trop de raison d’en changer), mais disons que Nikon a rempli la barque à raz bord, en ajoutant tout ce qu’il était possible d’ajouter à ce reflex (au jour d’aujourd’hui), en terme de fonctionnalités.

Cela va jusqu’aux boutons lumineux, une chose intéressante pour ceux qui travaillent de nuit (mais ne se rappellent plus la position de principaux boutons, ce qui est tout de même rare), que l’on avait vu chez Olympus il y a longtemps (mais qui n’avait pas sauvé la gamme reflex de ce fabricant pour autant). 

 

Un beau (gros) bébé :  Du coup le poids du Nikon D850 reste assez important (1005 gr avec batterie), alors que son principal concurrent l’EOS 5D MkIV est 10% plus léger (890 gr avec batteries). Et dans ce genre de gamme, on aimerait quelques progrès…

D’autant que ce D850 a perdu le petit flash pop-up qui distinguait le D800 / D810, de ses concurrents Canon EOS 5D qui en ont toujours été dépourvus… C’était pourtant pratique pour piloter des flash à distance : il faudra acheter un accessoire désormais.

Le prix sera lui aussi à la hauteur (encore que l’on aurait pu craindre bien pire) : il est annoncé à 3799 €. Ce qui finalement n’a rien d’excessif : on peut imaginer qu’en d’autres temps Nikon aurait proposé un boîtier si « riche » à plus de 40000 €. mais il faut croire que Nikon a besoin de se refaire une santé financière et que ce boîtier doit être un outil de reconquête : il faudra absolument qu’il se vende, pour endiguer une certaine hémorragie des clients experts et pros depuis deux ou trois ans (en direction de Sony, de Canon, ou de Fuji).

A noter que l’on trouve le Canon EOS 5D MkIV en théorie exactement au même prix : 3798 € (mais en pratique parfois aux alentours de 3250 €, puisqu’il a été présenté il y a déjà un an, en aout 2016). Peut-être l’arrivée d’un concurrent aussi redoutable que le Nikon D850 fera-t-elle légèrement baisser prix de l’EOS 5D MkIV : ce serait une bonne nouvelle…

A souligner : des efforts de la part de Nikon – Au niveau de la fiche technique, saluons l’arrivée (enfin sur un reflex) d’un obturateur électronique 100% silencieux en visée Live View… Voilà un truc utile ! Ce que Canon devrait faire (d’autant qu’ils ont l’avantage de l’AF Dual pixels), vraiment ce serait bien… On ne pourra plus dire que les reflex Nikon sont bruyants (du moins à condition d’utiliser la visée Live)…

Cette nouvelle fonctionnalité, nous laisse espérer l’arrivée d’un hybride 24×36, peut-être en 2018 chez Nikon ? Si c’était le cas, en tous cas il est clair (avec ce D850) que cela ne signifierait pas pour autant, que Nikon baisserait les bras du côté des reflex…

Un capteur Retro Eclairé : pour la première fois sur un reflex – Nikon innove avec un capteur rétro éclairé, qui sera encore meilleur ! On n’a pas fini d’entendre « l’argumentaire de la dynamique », encore plus en faveur de Nikon… Vous savez ce que je pense de « l’argument dynamique » : c’est le genre de « qualité’ qui ne sert en rien à améliorer vos photos (sauf une photo sur 1000 dans certains cas spécifiques), mais c’est le truc à la mode. Fan de « dynamique » : c’est le Nikon D850 qu’il faudra acheter ! Fans de photos : étudiez le reste de la fiche technique pour vous décider ;-)

Un écran orientable « vers le haut », comme j’aime : bravo Nikon ! Si la dynamique m’en bouge à peine une sans réveiller l’autre… par contre un écran orientable « dans l’axe » (comme le Nikon D750 mais en mieux), me plait beaucoup ! Beaucoup plus que la solution adoptée par Canon de « bascule sur le côté » comme sur l’EOS 6D MkII, dont je ne suis pas fan (quand à l’EOS 5D MkIV, il n’a pas d’écran orientable, ce que je ne m’explique pas vraiment en 2017)… Lire la suite…

1 2 3 4