web analytics

Pentax annonce son prochain… reflex APS-C !

24
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Pentax a annoncé aujourd’hui les caractéristiques de leur prochain reflex APS-C haut de gamme, le PENTAX K-3 Mark III. Des caractéristiques dont franchement ; pas grand monde n’a grand chose à faire, alors que le monde de la photo se passionne pour la lutte qui se déroule sur le front de l’hybride Full Frame entre Sony, Canon, Nikon, Panasonic et Sigma…

Car il est désormais évident que le monde du reflex, appartient au passé (il suffit de comparer les caractéristiques des derniers modèles Canon, Nikon, Panasonic et Sony pour s’en convaincre). Et qu’il existe déjà bien assez de reflex performants sur le marché (et sur le marché de l’occasion bientôt)… et aussi d’objectifs dédiés à ceux-ci : chez Canon, Nikon (et Pentax bien entendu) pour qu’il ne soit plus vraiment nécessaire d’ajouter de nouveaux modèles (APS-C en plus), à cette collection… Si encore il savait s’agit d’un reflex Full Frame ! Mais un APS-C (de plus), je ne vois pas vraiment l’intérêt.

On aurait préféré que Ricoh annonce des plans pour l’avenir de Pentax ! Au lieu de cela Pentax nous propose cette petite vidéo rétro-nostalgique « New information about upcoming APS-C flagship model », que l’on peut trouver mignonnette (mais tellement « cliché »… Elle est heureusement suivie de la présentation du nouveau modèle).

Mais à laquelle personne ne s’intéresse très sincèrement ! Sauf peut-être quelques « hipsters en crise existentielle », en recherche d’un sens à leur vie, ce qui passerait étrangement par l’utilisation « émue » et quasi « religieuse » d’objets ayant appartenus à la génération précédente ? Ajoutez-y pour faire bonne mesure : quelques disques vinyles, un sac en vieux cuir, des chemises à carreau et du pain sans gluten ? Les « stylistes de mode » ont-ils pris le pouvoir face aux ingénieurs, chez Pentax ?

 

Je trouve ce genre de communication « ciblée » totalement pathétique : oui cette vidéo est ridicule. Et ça me fait un peu de peine de constater que cette grande marque qu’est encore Pentax, en est réduite à de tels « pièges marketing » pour essayer de retenir ses derniers clients.

On peut très bien avoir du respect et de l’admiration pour la « magnifique histoire » de Pentax (autant que pour celle de Leica, ou celle d’autres marques) ce qui est absolument mon cas… Mais considérer en même temps, qu’il est ridicule de jouer cette carte de la « larme à l’oeil », pour dissimuler « que l’on est plus capable d’innover ». Ce qui est peut-être le cas de Pentax désormais…

Je crains que si Pentax annonce si fièrement qu’elle croit « à la magie du reflex » et à la visée optique (que j’apprécie toujours personnellement) : ce soit plutôt (?) pour dissimuler qu’elle n’a plus les « moyens » de reconstruire un écosystème hybride Full Frame… Capable de lutter à armes égales avec Sony, Canon, Nikon, Panasonic et même Sigma… Cela en fait du monde !

En attendant, on aura appris aujourd’hui qu’un certain reflex Pentax K-3 Mark III sortira en février 2021 : les infos sur le site de Pentax.

Ou l’on peut également lire :  les 5 promesses de PENTAX. Je cite :   

1. Nous concevons des appareils photographique avec passion.

2. Notre objectif est de fabriquer des appareils photos en osmose avec le sujet.

3. Nous concevons des appareils qui permettent aux utilisateurs de profiter pleinement du processus complet d’une prise de vue photographique.

4. Nous recherchons un niveau de qualité et de performance qui ne peuvent être mesurés uniquement que par des chiffres.

5. Nous respectons et valorisons l’expérience photographique de nos utilisateurs et la considérons comme un atout précieux.

 

On est d’accord ! Mais vraiment quel « verbiage » qui ne veut rien dire… Relisez et remplacez le mot « photo » par le mot « saucisse »… Et n’importe quel fabricant de saucisses pourra reprendre à son compte ces 5 « mantras »…

Franchement, vous les Pentaxistes qui me lisez ici : n’êtes-vous pas un peu démoralisés, par un tel « blabla » ? Digne d’un cabinet de communication, qui pourrait vendre des crèmes dessert, comme de la lessive !

Ce que l’on préférerait : ce serait des appareils photo qui répondent vraiment aux attentes des photographes d’aujourd’hui. Comme le Ricoh GRIII par exemple, qui dans son genre est un appareil très malin et contemporain (relire notre Test terrain du Ricoh GR III à Paris )… La photo de 2020, n’est plus la même photo que celle de 2010…

En attendant, voici le communiqué de presse en Français : 

 


A l’occasion du 100e anniversaire PENTAX, RICOH IMAGING a présenté le prototype du nouveau modèle haut de gamme de la série PENTAX APS-C et annoncé un lancement sur le marché d’ici la fin 2020.

Caractéristiques principales  :

  • Capteur CMOS APS-C 26MP
  • Plage de sensibilité ISO jusqu’à 1.600.000
  • Cellule de mesure de la lumière avec capteur RGBIr de 307K pixels
  • Stabilisation du capteur sur 5 axes avec compensation de 5;5 vitesses
  • Viseur Penta Prisme avec couverture du champ de 100%
  • Écran tactile LCD TFT 3,2″ d’une définition de 1.620 points K
  • Système de mise au point SAFOX 13 avec 101 collimateurs AF dont 25 en croix
  • Vitesse d’obturation jusqu’à 1/8.000 sec. cadence de 12 images par seconde maximum.
  • Wifi et Bluetooth disponibles
  • Vidéo 4K

Découvrez sa fiche technique en détails (c.f. pièce jointe).

Produit en cours de développement :

  • Nom : PENTAX K-3 Mark III
  • Date de commercialisation: prévue aux alentours de la période du CP+ qui se tiendra du 25 au 28 Février 2021.
  • Prix: Pas encore fixé.

Plus d’information par ici… 

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

24 commentaires

      • C’est sur mais comme tu le sais les utilisateurs de Pentax sont un peu a part, il reste trés fidèle a la marque.

        Je serais pas étonné que seul Pentax continuera sur cette voix (reflex).

        Ou bien développer une gamme d’hybride avec comptabilité de leur gamme d’objectifs

  1. Ca a l’air d’être une belle bête, aboutie. Quelques doutes malgré tout.
    Pentax propose-t-il enfin un AF équivalent aux Nikon et Canon de même gamme ?
    L’offre en optiques sent un peu la naphtaline et n’est hélas pas très engageante. (choix restreint, qualité optique pas géniale et AF d’un autre âge)
    J’ai eu brièvement un K3 et c’était un super boitier (sur plein d’aspects, un des meilleur que j’ai eu) mais les deux points cités précédemment ont eu raison de mon envie de continuer.
    Effectivement pendant quelques années il y aura toujours des afficionados de la visée optique mais je pense que le cheptel va se raréfier et que pendant ce temps là Canon et Nikon vont malgré tout continuer à « maintenir » a minima leur gamme reflex.
    Le marché pour Pentax va devenir vraiment petit.
    Mais je leur souhaite d’avoir raison car ils ont des choses à apporter…

  2. Personnellement, je suis plutôt content de voir des constructeurs continuer à proposer de nouvelles alternatives, et je ne suis pas choqué que Pentax se positionne sur un modèle APS-C haut de gamme, offrant un capteur capable de monter en sensibilité, un viseur 100%, une bonne rafale, une stabilisation sur le capteur (ce qui est rare sur reflex). Ils visent pour moi, clairement les amateurs passionnés, intéressés par l’APS-C pour son crop facteur pour une utilisation soit « sport » ou animalier, et chasse sur les terres des 7D mark 2 et autres, que semble délaisser Canon et Nikon. La stratégie reste intéressante.
    Mais où je suis plus circonspect, c’est sur la gamme d’objectifs Pentax dédiée à ce type de photos (sport et animalier donc), qui est très loin d’égaler celle de Canon, Nikon, ou même Sony. Du coup, les clients potentiels risquent de ne pas être nombreux, et je suis triste parce que j’aime bien cette marque…

    • Oui, en effet : Pentax a pris beaucoup de retard sur sa gamme optique (et ça ben date pas d’aujourd’hui)…

      Et puis il faut être rationnel : pour le publique que tu décris (typiquement qui choisissait déjà de préference un APS-C Canon EOS 7D MkII ou Nikon D500 ou Nikon D72400, si ils regardent les résultats que l’on obtient avec un Canon RF 600 mm f/11 sur un EOS R, ou même un EOS RP… ils seront de toutes façons plus impressionnant que ce nouveau Pentax APS-C.

      C’est objectivement trop tard pour un tel appareil, si l’on s’en tient à de pure raisons techniques.

      Ensuite il y a le plaisir du viseur optique (que je ne nie pas)… Vu le prix des EOS 5D MkIV d’occasion (ou de fin de série), ou celui des Nikon D750… et considérant les gammes optiques disponibles dans ces deux marques (qui seront alimentées de « nombreux » d’objectifs pro d’occasion très bientôt) : il serait objectivement assez ridicule d’aller vers Pentax et ses maigres gammes optiques.

      • Tout à fait d’accord. Mais peut-être qu’un public fidèle et réduit peut leur suffire à survivre, et je leur souhaite. Ils vont chercher à occuper certaines niches, le gros du marché étant pris maintenant par Canon/Sony/Nikon. J’ai l’impression que c’est le cas des autres manufacturiers.
        Fuji est dans l’hybride APS-C haut de gamme ; Panasonic dans les boitiers typés vidéos.
        Alors pour Pentax pourquoi pas les DSLR APS-C haut de gamme à visée optique , même si effectivement le marché de l’occasion Canon/Nikon bientôt offrira une offre pléthorique « pas chère » et de qualité. Je ne connais pas leur position sur le Moyen format, mais ca pourrait aussi être une autre niche.

        • Je souhaite à Pentax de continuer à exister (et à innover dans sa niche de reflex pourquoi pas…)

          Mais je ne conseil à personne en 2020, de préférer un reflex à un hybride (dans l’état actuel de l’Autofocus des reflex)…

          tant il est plus facile et agréable d’utiliser l’AF des récents hybrides… Mais bon, les reflex continuent d’être aussi performant qu’avant !

          • C’est une façon de voir les choses mais certains comme moi n’utilisent pas, voire très peu l’autofocus, parce qu’aussi je n’ai quasiment que des optiques manuelles (Leica-R) dont je ne me lasse pas.
            Les aficionados de boîtiers Leica-M ne possèdent pas d’optiques autofocus, mais ça ne les empêche pas de prendre des photos et d’appartenir à une catégorie de photographes reconnus… sans pour autant subir de raillerie aucune.
            Je me situe donc dans cette tranche un peu bizarre à mi-chemin du Leica-M et du reflex numérique classique (à viseur optique) avec l’avantage d’un système anti-flou de bougé intégré au boîtier (IBIS, Shake Reduction) très efficace… et je m’en porte très bien!
            Si un jour, j’étais tenté de prendre un boîtier FF sans miroir à viseur électronique (EVF), rien ne m’en empêcherait, évidemment. Pour l’heure, le viseur électronique tel quel ne répond pas à mes critères d’exigence…

  3. Pentax n’a pas les moyens d’aller sur le champ de bataille de l’EVF ; dès lors il n’est pas absurde qu’ils continuent à investir dans leur R&D là où ils peuvent se montrer un peu différenciants (OVF, photo 360°). Ils sortent des produits à un rythme qui n’a rien à voir avec celui des grosses écuries, mais au moins s’agit il d’optiques / DSLR qualitatifs dépouillés du superflus (vidéo par ex). On est loin d’une firme dirigée par son marketing, amha

    Je connais très peu les autres marques mais j’ai jamais eu la sensation d’avoir eu de mauvais appareils entre les mains (K3, K1) ni celle d’être « tapé » leurs limites (photos paysages /archi me concernant).

    Sur leur avenir je ne sais trop quoi en penser. Force est de constater qu’on annonce leur mort depuis des années. Et pourtant il semble que la marque parvienne a vivoter avec leur minuscule part de marché…

    • Oui, heureusement Ricoh vend un peu des ses appareils 360} (preuve qu’ils ont de bonnes idée et un vrai savoir faire)…

      Malheureusement côté Pentax : c’est une débandade ! Désolé mais le Pentax K1 MkII n’est « plus » un bon appareil, si l’on prend en compte les « standards » de fin cette 2020… La photo a connu une révolution (initiée par Sony) entre 2018 et 2020. Et la situation en fin 2020 : est totalement transformée, par rapport à il y a deux ans…

      Avec l’arrivée à « maturité » des hybrides Fiull frame de dernière génération, nous avons vécu une révolution, telle qu’il s’en produit une tous les 50 ans seulement dans la photo. ET tout ce qui était avant est désormais : totalement has been !

      Déjà au moment ou il est sorti : j’ai remarqué les couleurs « surnaturelles » du K1 n’étaient pas du tout crédibles… mais à la limite : cela se corrige sur les RAW. Mais déjà pour dire que à son époque : il n’était pas le meilleur, notamment à cause de sa gamme optique trop limitée.

      Mais le problème est désormais sa « nature » même de reflex (qui en plus est assez « énorme » c’est un détail qui s’joute à son côté démodé). Et je fais la même remarque pour tous les autres reflex : on peut considérer qu’ils ont été démodés le jour ou Canon a présenté ses EOS R5 et EOS R6 et ou Nikon a présenté ses Z7 II et Z6 II (les fan de Nikon diront même que les reflex ont tous été démodés le jour ou le Nikon Z7 est sorti)…

      Peu importe le jour exacte : mais quelque part entre 2019 et 2020 : tous les reflex sont devenus démodés.

      Et la question de l’OVF n’est qu’un petit détail secondaire (je le dis avec d’autant plus d’assurance que je suis depuis 20 ans sur ce Blog un grand défenseur de l’OVF, je l’ai très longtemps défendu bec et onglecar j’utilise des reflex depuis que je suis enfant dans les années 70 : j’ai appris la photo avec un Minolta SRT 101)

      Mais désormais l’avantage EVF ne pèse plus grand chose, face à tout le reste… Si c’est un avantage (ce qui se discute pour beaucoup de monde, mais pour moi s’en est un, vraiment) et bien cet avantage ne pèse plus rien !

      • Olivier SPRUNG-PIN le

        Les reflex numériques plein format, oui, démodés. Trop gros, trop lourds ! (des masses caoutchouteuses peu attirantes – mon D700 par exemple….)

        Mais mes NIKON F et F2 ne sont pas démodés ! Le seront-ils jamais ?

        Alors certes, les Canon R et Nikon Z avec un encombrement redevenu enfin raisonnable pourraient me faire craquer. Sauf que – et on se demande pourquoi ? -, ce sont désormais les objectifs qui sont devenus dinosauresques ! J’attends donc.

        Amicalement.

      • En 2020, pour faire vivre un blog, il faut en dire des conneries ! La photographie est un monde de passionnés de photographie, de matériel photo, argentique, numérique, hybride. Il y en a pour tout le monde.
        J’aurais aimé être un Anselm Adams en argentique plutôt qu’un blaireau de la photographie disposant du dernier appareil numérique a la mode….fut t’il un Canon !
        Vos commentaires sont parfois désopilants mais souvent désobligeants.

        • Oui, d’accord avec vous. 99% des photos finissent par être regardées sur un écran de téléphone au travers d’une application en ligne. On parle de full frame, ou d’hybride, mais les bonnes photos se font rare. Moralité on vend le materiel, comme des paquets de lessive, avec toujours une garantie .; vous allez être les meilleurs.! MDR. Les grands de la photos qui ont réalisé des chef oeuvres, ne passaient des jours a se regarder le nombril pour savoir si leurs matos étaient les meilleurs du monde….Et pourtant quand Ansel Adams à pris MOONRIZE, Hernadez au nouveau Mexique en 1941, il à réussi cette photo, car il fallait faire vite . Il connaissait son matos et son boulot a fond. Pentax continu sur sa lancé, bravo! Car dans 6 mois, chez les concurrent, de nouvelles normes, de nouveaux matériels, qui transformeront les sorties du moment en de vulgaires gadgets dépassés seront étudies par les gogos de la publicité et les champions de la consommation…..C,est la vie!
          Avoir le dernier full frame, le dernier hybride n’est pas le gage de faire une bonne photo. Le regard, une maîtrise parfaite de son materiel , une recherche de la lumière optimum, sont plus à meme d’y contribuer. Pour finir, la pub de Pentax n’est pas si mauvaise. Il suffit de regarder cela pour ce dire que certains ont fait vraiment pire.

          https://leblogphoto.net/un-publicite-de-canon-vire-au-desastre/

  4. Voyons tout de même le côté positif, la marque n’est visiblement pas aussi morte que certains prétendent!

    Sinon, pour le reste, la stratégie de Pentax semble assez claire: continuer à faire des DSLR et à soutenir la monture K tant qu’il y aura une demande suffisante pour justifier l’activité. Reste à voir jusqu’à quel point cela sera viable à long terme même si on peut se douter qu’il y aura toujours une demande pour des boitiers à viseur optique.

    Aucune idée jusqu’à quel point ce boitier connaitra du succès. Mais c’est certain que dans le marché actuel, le prix devra être très contenu parce que même en étant déjà équipé en Pentax, on peut arriver assez rapidement à la conclusion qu’il vaut mieux tout revendre et s’équiper avec un FF hybride sans que cela ne coûte beaucoup plus cher. C’est d’ailleurs un constat général à l’APS-C, pas juste chez Pentax. Disons qu’au delà de 1000 euros (pour faire un chiffre rond) pour un boitier, ça devient difficile de justifier de ne pas plutôt acheter un FF.

    Mais bon, tant mieux pour Pentax si cette stratégie assure leur survie. Ce n’est pas une mauvaise chose qu’au moins un manufacturier continue à proposer des DSLR. Parce qu’il ne faut pas se le cacher, chez Canon et Nikon, les DSLR c’est bien terminé.

    • Si c’est moi qui suis visé ( ? ) je ne suis certainement pas « anti » Pentax… j’ai une grande admiration pour tout ce que Pentax a réussi à faire jusqu’à aujourd’hui…

      j’ai d’ailleurs beaucoup aimé le Ricoh GRIII (qui est presque un Pentax)…

      Par contre je déconseillerai à mes amis d’acheter un Pentax en 2020 (en fait depuis 2 ou 3 ans je déconseillerai ce choix).

      Allez-vous conseiller à un jeune d’achetable une voiture d’une marque dont on est pas sûr qu’elle sera encore là dans 5 ans ? Et qui (pour cette raison) ne vaudra rien à la revente d’occasion ?

      Non, ce ne serait pas un « service » à rendre à un ami… Lorsque l’on voit les modèles de reflex (et les objectifs) disponibles chez Nikon et Canon actuellement : qui peut avoir envie d’un Pentax ?

      Sachant que à très court terme, on passera (tous ou presque) sur des hybrides, et que les objectifs Canon et Nikon pourront être utilisés sur ces hybrides… Mais pas les Pentax (probablement pas).

      Bref : l’avenir de Pentax n’est pas rassurant, pas clair… Pentax est tourné vers une technologie du passé. Donc aucune raison de recommander Pentax.

      Par contre je ne suis pas « anti » Pentax. Je suis juste prudent…

  5. Pentax va devenir pour le Reflex numérique ce qu’est Leica pour le télémètre M: un marché de niche pour aficionados. Personnellement, je n’ai jamais adhéré à la monture M du fait de mon amblyopie à l’oeil directeur gauche. Pour la même raison, l’EVF des MLC m’est très éprouvant encore maintenant et ce, même si les progrès concernant les viseurs sont remarquables depuis quelques mois.
    Les Reflex numériques Pentax sont les seuls réflex FF et APS-C au monde à intégrer l’IBIS. De plus, le dernier Opus APS-C K-3 III intègre un viseur optique à grossissement 1,05x, unique à ce jour, permettant une mise au point manuelle très confortable, aussi confortable que la visée du Penta K-1. On ne pouvait pas rêver meilleur viseur optique pour ce format numérique…
    Vous comprendrez que je souhaite ardemment que Pentax insiste dans cette voie pour des utilisateurs particuliers dont je fais partie. Au diable les critiques! Le marché est désormais restreint aux appareils sans miroir à visée électronique pour ainsi dire. Heureusement que Leica possède encore sa monture M et que Pentax perdure dans la lignée des réflex numériques de très grande qualité. Vive le pluralisme et les montures singulières!

    • Oui, vive la diversité et les monture singulières ! Moi aussi ce trouve ça très bien… Je n’en veut pas (pour moi même), mais si ça peut subsister pour ceux que ça intéresse : tant mieux, je trouve ça très bien.

       » Pentax va devenir pour le Reflex numérique ce qu’est Leica pour le télémètre M: un marché de niche pour aficionados.  »

      … ça par contre : ça me semble pas certain (on verra bien). Car Pentax a toujours séduit ses fidèles en proposant des appareils malin, bien construits solide, mais pas « trop » cher (surtout). C’est ça leur image de marque (qui est appréciée)… Mais ils n’ont jamais vraiment eu une image de « luxe » (contrairement à Leica), ni de high tech.

      Et cela (devenir une marque de luxe), ça ne s’invente pas : il faut avoir produit de haut de gamme Durant plusieurs décennies pour cela (et ne pas avoir produit d’entrée de gamme parallèlement, si possible)…

      Par ailleurs : les gens qui recherche du très hairy de gamme (de luxe) : préféreront toujours Leica… D’autant que Leica parvient à marier « tradition » et modernité, ce qu’ils démontrent avec leurs haut de gammes « modernes », genre Leica Q et Leica S.

      Deux choses que Pentax ne « réussit » pas faire, ce qui fait peser des doutes sur leur maitrise technologique.

      Alors que Leica reste « crédible », car ils démontrent chaque année leur « maîtrise technologique » dans le domaine du vrai high tech…

      Bref : si Pentax tente de masquer leur « retard technologique » en jouant la carte du luxe : ça ne marchera pas forcément…

      Ils feraient mieux de jouer la carte du « refus » de la société de consommation et de la technologie, la carte du retour au passé et aux valeurs traditionnelles « anti high tech ». Car il y a un public pour cela… Si il proposent des produits solides, traditionnels et performants dans leur genre : ça peut marcher…

      Mais c’est extraordinairement dangereux comme stratégie. Cela peut tuer la marque et son image : pour toujours…

  6. Bonsoir,
    Les réflexes font de très bonnes photos j’ai eu un d5500 et d5600 de chez Nikon, je vise un d7500. La qualité est largement suffisante pour 90 pour cent des amateurs. Les nouveaux appareils avec des visées par écrans ridicules n’apportent rien , si ce n’est un prix très supérieur.

    Cordialement

Leave A Reply