web analytics

Belle surprise à 2.699 € : Canon RF 135mm F1.8L IS USM

57
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Belle surprise que cette annonce du Canon RF 135mm F1.8L IS USM (2.699 €) dévoilé en même temps que le Canon EOS R6 MkII : par ici pour les caractéristiques détaillées chez Canon.

La focale de 135 mm est unique : notamment pour des portraits magnifiques… Un 135 mm isole beaucoup plus le sujet de l’arrière plan, qu’un 85 mm (avec beaucoup plus de bokeh). Un 135 mm permet aussi de conserver plus de « distance de sécurité » : en shootant plus loin de son modèle, qui en sera moins intimidé. C’est notamment important lorsque le modèle n’est pas habitué aux photos : mieux vaut utiliser un 135 mm qu’un 85 mm.

 

Un 135 mm reste par ailleurs beaucoup plus léger et plus « lumineux » qu’un 70-200 mm… Bref : un 135 mm est un petit télé « intermédiaire » compact, lumineux et ultra piqué… Pour certains, il est donc irremplaçable. Quelques caractéristiques remarquables de ce nouveau Canon RF 135mm F1.8L IS USM

  • Focale 135 mm : compresse les perspectives pour des portraits flatteurs et une meilleure séparation des sujets.
  • Stabilisateur d’image optique à 5,5 vitesses : photographiez en toute confiance en basse lumière.
  • Ouverture maximale de f/1.8 : pour des performances en basse lumière et une faible profondeur de champ.
  • Distance de mise au point minimale  : 70 cm.
  • Agrandissement maximal : ×0,26.
  • Série L : éléments en verre UD pour une netteté exceptionnelle avec des aberrations chromatiques réduites.
  • Étanchéité à la poussière/à l’humidité : Oui
  • Moteur Nano USM : pour une utilisation fluide, rapide et quasiment silencieuse.
  • Traitement ASC (Air Sphere Coating) : pour éliminer les reflets et les images fantômes.
  • Touches de fonction de l’objectif : pratiques et personnalisables pour un contrôle supplémentaire (sur la touche d’arrêt de l’autofocus par défaut).
  • Bague de contrôle de l’objectif : pour un meilleur contrôle sur la sensibilité ISO, l’ouverture et l’obturation
  • Diamètre du filtre : 82 mm
  • Diamètre × longueur : 89,2 x 130,3 mm
  • Poids  : 935 g.
  • Pare-soleil : ET-88B
  • Compatibilité multiplicateurs : non compatible
  • Prix de vente : 2 699,99 €. Et oui, c’est un « L »…

 

 

 

 

Exemples d’image chez Canon

 

 

 

 

 

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

57 commentaires

    • Vu que le 85/1.2 pèse 1,2kg, honnêtement on s’en tire **très** bien niveau poids avec ce 135.

      Sans parler du fait qu’il ne pèse que 200g de plus que le 135/2 EF. Pour un ajoute de stabilisation (ça pèse) et probablement des performances sans commune mesure (oui, le 135 EF est piqué… mais pour les standards de 1996, pas ceux de 2022 avec des capteurs à 50MPx et des capteurs futurs à 100 ou plus). Sans parler de l’autofocus, si je me base sur le retour de Bernal avec un R6 II, on a un suivi AF de 70-200, mais sur une focale fixe.

      Pour « seulement » 200 grammes de plus, c’est vraiment raisonnable. On a connu pire. (Le prix pique, en revanche.)

      Maintenant, je te rejoins, on manque de focales fixes vraiment légères et fiables, avec un AF performant.

  1. Oui le poids est une vraie déception, 200 gr de plus que l’ancien pour une monture qui nous promettait du plus léger ça fait mal au poignet !
    Il est plus lourd que le 70 200 F4 qui est loin d’être mauvais en portrait ets coute 1000 euros et 100gr de moins que le f2.8 qui coute à peu de chose près le même prix.
    Il est aussi plus de 2 fois plus cher que l’ancien qui était aussi un L. Bien sûr il est stabilisé et plus lumineux ce qui aura un effet exponentiel sur son utilisation. Mais bon quand c’est cher on râle toujours et si on a les moyens ce sera sûrement un super objo.
    Le 135 c’est aussi super pour la photo studio, avec le recul supplémentaire on craint moins les débordement de lumière des flashs sur l’objectif, les boites peuvent être devant.
    Moi je vais en profiter pour me trouver un L f2 d’occasion ;)

    • sorry, je ne me suis pas relu, petite correction : « Il est plus lourd que le 70 200 F4 qui est loin d’être mauvais en portrait et coute 1000 euros DE MOINS et pèse 100gr de moins que le f2.8 qui coute à peu de chose près le même prix. »

      • Oui, mais entre f/1.8 et f/4 : il existe un « monde » ! ! !

        D’ailleurs les quelques images publiées par Canon (et que j’ai mis ci-dessus) le démontre bien… Impossible de réaliser ces images avec le RF 70-200 mm f/4 (même si je l’adore).

        De toutes façon : il me faudrait les deux (le second ne peut remplacer le premier… et inversement ! )

        • J’adore mon 70-200/4 RF, tout me semble parfait dessus mais c’est pas le roi de la séparation des plans.

          C’est un outil totalement différent du 135/1.8, il n’offre absolument pas le même rendu (DTF les zooms qui ont un rendu de focale fixe ne courent pas les rues, je vois le 28-70/2, mais c’est tout, chez Canon).

        • Oui ça n’est pas la même chose mais on passe vraiment sur une optique chère qui demande à faire un peu plus de choix qu’avant pour ceux qui n’en ont pas les moyens. Ca n’empêche que ce sera sûrement une très belle optique (le contraire serait d’ailleurs totalement incompréhensible à ce prix). Pour une optique ancienne génération qui avait un tarif d’à peine plus de 1000 euros passer à 2800 c’est un gap. Pour ce prix aujourd’hui je préfère envisager peut-être un rf 70 200 F4 et un 135 f2 d’occasion qui offre malgré tout tjs une belle qualité optique et une très bonne séparation des plans, j’en aurai pour moins cher que le seul 135 f1.8. Ils auraient sorti un 135 f2 autour des 1500 je réfléchirait différemment

          • Je pense que tu as plutôt raison sur le choix, mieux vaut un 70-200/4 et un 135/2, tu feras plus de photos différentes qu’un seul 135.

            Et si après quelques années d’usage, tu es raide dingue du 135 au point de ne shooter quasi qu’avec ça, l’upgrade au 135/1.8 sera pleinement justifiable, et tu en profiteras vraiment.

            Investir, c’est bien, mais c’est bien de ne le faire que sur les optiques dont tu es sûr d’avoir un usage vraiment régulier.

            • C’est un bon raisonnement. J’ai acheté le RF 50mm f1.2L plein pot en me rendant compte que j’adorais shooter avec mon vieux 50mm f1.4 en EF.
              Et en vrai j’ai gardé les deux car le EF va sur mon EOS3 argentique, et il n’a pas du tout la même identité optique que le 1.2L en RF.
              Le RF est franchement gros mais il est fabuleux en qualité d’image. Juste incroyable et avec le R5, les couleurs et le contraste son géniaux.

              J’ai aussi le EF 135 F2L que j’ai eu l’occasion d’acheter quasi neuf pas cher, il est génial AF rapide, mais c’est vrai qu’il accuse son age en pure qualité d’image comparé aux RF et je vais probablement le vendre. Un 135 c’est très particulier pour le portrait, on shoote de loin et dehors. Très bon pour les réceptions ou mariage, ou un peu de sport très très près de l’action. Je préfère le RF 50mm et si j’ai besoin de plus long, un macro EF 2.8L en 100mm sera très bien.

          • Franchement…….ne pas prendre un 135mm mais le EF 85mm f1.4 IS et vous faites le meme travail avec. Un 135mm n’est pas un tele et dans la prise de vue c’est tres proche du recul d’un 85mm.

            Encore une fois de plus le meilleurs rapport qualité/poids/prix cela reste la dernière generation des optiques EF.
            Et apres effectivement vous pouvez le coupler avec un 70-200 f4.

  2. Certainement un très bon objectif, mais quasiment 2.000€ de plus que le RF 85mm f/2. Pas siglé L certes. Mais qui va réellement sentir la différence en dehors de la poignée d’experts qui regarde les détails de peau à zoom 300% sur un écran 32 pouces ? Je suis un brin provocateur j’en conviens mais je trouve que ça fait très cher du mm et du 1/3 d’ouverture pour ne pas intimider le modèle…

    En plus avec un R5, on recule un peu, on crope les 45MP et le modèle est de suite plus détendu.

    A part le professionnel qui ne paie pas le vrai prix de ces objectifs et l’amateur fortuné qui ne regarde pas à la dépense pour avoir un parc RF en L (compter 15.000€ d’objectifs pour avoir en f/2.8 un 15-35, un 24-70, un 70-200 plus un 50 f/1.2 et un 135 f/1.8, en oubliant volontairement le 85 f/1.2 qui intimide ;) en ayant déjà sorti 5.000€ pour le boitier R5), qui peut réellement se le permettre ?

    Et même pour le photographe professionnel, je ne suis pas certain du tout qu’il puisse valoriser cet achat et le rentabiliser.
    Bref, je suis sceptique sur le rapport qualité/prix d’un tel objectif. On tutoie le luxe…

    • Olivier, dans le cadre d’une utilisation professionnelle : on est pas à 2700 € près…

      Le plombier qui est venu chez moi l’autre jour utilise une camionnette Mercedes Vito, qui vaut largement le coup (par sa qualité, sa robustesse, son prix à la revente)… Parfois « investir » plus : c’est gagner plus à la fin !

      Si un professionnel estime qu’avec un 135 mm il possède un complément intéressant à son 85 mm : il achètera ! Moi je crois que c’est une alternative intéressante et complémentaire justement.

      Par ailleurs quelqu’un qui possède déjà un 28-70 mm f/2.8 (exceptionnel et fabuleux), préférera peut-être faire l’impasse sur le 85 mm f/1.2, mais sera tenté par ce 135 mm f/1.8 ? Dans ce cas : Canon offre une gamme plus diversifiée et lui rend un grand service…

      Moi je trouve l’arrivée de ce Canon RF 135mm F1.8L IS USM (même à 2.699 €) mm sacrément excitante !

    • Le 85/2 RF a un AF poussif, est incapable de faire de la photo d’action à cause de ça, alors que le 135 RF a l’air plus que capable en la matière. Plus la construction, une fixe série L est vraiment construite pour être increvable, j’émets des réserves sur les fixes entrée de gamme RF (qui ont le bénéfice de la légèreté).

      Et en outre, 135 ou 85 ça n’a rien d’un choix anodin, la compression des perspectives n’a rien à voir. Et pas besoin de zoomer à 300% pour le savoir, ça se voit instantanément.

      Ce qui n’empêche pas de faire de beaux et bons portraits au 85, mais ce n’est pas la même longueur focale.

      Attention, je ne dis pas que le 85 est moins intéressant que le 135, au contraire ça permet aussi d’avoir plus d’arrière-plan visible. Simplement, ce n’est ni la même expérience à la prise de vue, ni le même rendu au final niveau séparation des plans. Il y a des images exceptionnelles au 85 comme au 135.

      Le 135.1.8 est une optique haut de gamme, aucune raison de le faire à prix discount.

      La seule chose qui m’intrigue, et JF Vibert en conviendra, c’est que le 135/1.8 RF est 1000€ plus cher que le 135/1.8 GM de chez Sony. Alors certes celui de chez Sony n’a pas la stabi – mais à la rigueur, vu qu’on a l’IBIS, on survit sans, et surtout le 135/1.8 de chez Sony est réputé être de très loin l’optique la plus piqué jamais conçue, si j’en crois Lens Rentals. Le piqué ne fait pas tout, mais mine de rien ça reste le haut du panier et ce pour plusieurs années.

      Donc 1000€ de plus..? Pas anodin, et ça va gueuler au moins pour un temps.

      • Que vous trouviez cette annonce et son arrivée imminente excitante, pas de souci. Ce n’est juste pas mon cas, désolé.

        Entendons-nous bien, je n’ai jamais dit que le 135 f/1.8 n’apporte rien de mieux par rapport au 85 f/2. Oui, je veux bien croire les yeux fermés que l’AF est meilleur, que le piqué est incroyable, etc …

        Je trouve le positionnement tarifaire de ces objectifs proportionnellement décalé au regard de ce qu’ils apportent en plus. Je ne débats pas des qualités techniques, juste du rapport qualité prix. Comme tu le dis JF, un investissement ça doit rapporter plus que tu n’investis pas. Sinon, tu as perdu de l’argent. Et si tu investis 2.500€ au lieu 1.000€, il faut être capable de valoriser ces 1.500€ de différence.
        Ce n’est pas simplement gagner 1.500€ de plus, c’est générer 1.500€ de plus que tu n’aurais pas eu avec un objectif moins qualitatif.

  3. Gilles+Theophile le

    Eh bien, entre le crop des 45 Mp pour mettre le sujet à l’aise, les pros qui ne payent pas le vrai prix et le drame vécu par ceux qui ont déjà sorti, forcés et contraints, xxxx € pour tel ou tel boîtier, qu’est-ce qu’on peut lire comme fadaises…

    Sinon, JF, d’accord avec toi, une optique d’exception qui moi aussi me fait rêver, même si je ne suis plus Canon. Elle a l’air massive et je regrette qu’il n’y ait pas de collier de pied.

  4. Bonjour Gilles

    merci les fadaises. Il m’arrive en effet d’en sortir mais celle concernant les pros n’en est pas une. Je reconnais bien volontiers que j’aurais dû préciser les pros travaillant en agence ou sous contrat avec les marques (Sony, Canon, Nikon). Ce qui n’est pas la majorité des professionnels, on est bien d’accord.

    Je n’ai pas dit non plus que c’est un drame de payer ce prix. Personne n’est forcé. Quand on le paye, c’est qu’on le peut. Je dis juste que je trouve la politique tarifaire des objectifs RF en L très/trop élitiste. Qui peut aujourd’hui sortir 15 ou 20k€ pour du matériel photo ? Pas une majorité de photographes. Et surtout, pour la grande majorité des utilisations, les autres objectifs RF (16/2.8, 50/1.8, 85/2, 24-105/4) font le job très bien pour 3 fois moins cher à mon humble avis.

    Après, il en faut pour tous les goûts en matière de photo comme pour le reste (voitures, montres, bijoux, maisons, vêtements…)

    Pour le reste (la proximité avec le modèle), j’étais provocateur (comme je l’ai écrit d’ailleurs) et c’était pour rebondir avec amusement sur l’argument « distance de sécurité » avancé par JF. Je ne vois pas en quoi prendre du recul avec un 85mm pour cadrer buste et tête puis croper pour ne garder que le visage en partant des 45MP du R5 pour en garder 25/30MP va donner un résultat bien différent d’un portrait visage au 135mm (dans 95% des situations et des rendus car il y a toujours des exceptions). Qui plus est en passant ensuite dans LR/PS…
    Vous avez parfaitement le droit de rêver de ce type d’objectifs comme j’ai le droit d’être moins enthousiaste. Nulle fadaise ici…

    • Ah mais aucun souci pour manquer d’enthousiasme (perso, je n’en déborde pas, et je me prendrais bien un jour un 135/2, ça suffira en piqué pour les 20MPx du R6).

      Simplement, ce 135 permet d’obtenir des images compliquées sinon impossible à obtenir avec un 135/2 EF ou un 85/2 RF, ne serait-ce que la qualité de l’autofocus.

      En sujets immobiles, c’est pas un souci, mais en situation de reportage, ou d’action, un 135/1.8 RF permet d’obtenir des images impossible à obtenir autrement (soit parce que manque d’isolation du sujet avec un 85 ou avec un 70-200, soit parce que AF à la ramasse).

      Or, ce qui fait que ces optiques haut de gamme sont plébiscitées (idem pour les boîtiers), c’est entres autres
      – le fait de permettre d’obtenir des images que l’on aurait pas eues sinon, c’est un **énorme** facteur différenciant surtout quand plusieurs photographes couvrent un event,
      – leur fiabilité (vs. des optiques moins HDG) à toute épreuve, et oui ça compte quand il y a obligation de résultat
      – le rendu unique et impec direct en sortie de boîtier (colorimétrie, contraste/micro-contraste, etc.), qui permet de ne pas avoir de post-prod à faire (ou si peu) et donc de gagner beaucoup de temps au tri et au rendu ; là encore, le temps c’est de l’argent, et 1h de boulot propre à la prise de vue remplace 4h de post-prod assez rapidement.

      Après, on parle de matos pro. Pour un pro qui a le cash flow, c’est un gain indéniable, et tous les pro dont le 135/2 est le gagne-pain depuis 20 ans vont adorer pouvoir switcher sur une avancée pareille (le design optique a considérablement changé en 20 ans).

      Pour les amateurs, c’est une somme, et effectivement rien n’oblige à investir dans un 135 à presque 3000 balles, surtout que le 135/2 à 650 balles en occaze sous garantie donne de beaux résultats même encore aujourd’hui.

      Ne pas oublier aussi l’aspect luxe, une partie non négligeable des boîtiers et optiques haut de gamme sont achetés par des amateurs fortunés, qui se tournent vers les marques avec le matos haut de gamme le plus abouti. C’est irrationnel, mais ça fait vivre la R&D. Il n’y a pas que les pro qui achètent ce genre de matos (qui est par ailleurs presque discount à côté du 600/4 TC de chez Nikon fraîchement annoncé).

      • Je souscrit à 100% à ça. Peut-être un léger bémol sur l’utilisation du 135mm pour de l’action/reportage. Pour moi, j’étais dans l’optique d’une utilisation portrait (studio ou extérieur) donc plus posée que dynamique.

  5. Canon, n’est définitivement plus une marque grand public. Des optiques hors de prix (mon 135 f2 quand j’avais un 6D était abordable), sans parler du poids. Aujourd’hui pour prendre du Canon, il faut être richissime, et pouvoir porter un âne mort !

    Heureusement qu’il y a des marques Comme Fuji qui existent encore et qui se développent. Tout est beaucoup moins cher et beaucoup plus léger que chez les canon, Sony et Nikon. Et le débat APS-C vs FF est dépassé quand on voit ce qu’on peut sortir avec un Fuji…

    • N’importe quoi ;-)

      Si les Canon EOS R7 et R10 ne sont pas des appareils grand public (ultra léger), je ne sais pas ce que c’est qu’un appareil grand public pour amateurs Experts… Pour le prix : aucune autre marque n’en offre autant. – https://photoetmac.com/2022/08/test-terrain-du-canon-eos-r7-en-thailande-partie-1/

      Et si tout cela : ce n’est pas du grand public, alors c’est quoi le grand public ?

      Canon RF 50mm F1.8 STM – 229 € – (ultra léger)

      Canon RF 16mm F2.8 STM – 369 € – (ultra léger) -) https://photoetmac.com/2022/08/test-terrain-du-canon-rf-16-mm-f-2-8-stm/

      Canon RF 24-105mm F4-7.1 IS STM – 499 € (ultra léger) (j’en ai un : une merveille https://photoetmac.com/2021/08/canon-rf-24-105-mm-stm/ )

      Canon RF 35mm F1.8 IS Macro STM – 549 € – (ultra léger)https://photoetmac.com/2019/02/vous-tournez-en-rond-revenez-au-35-mm-f-2-ou-f-1-8/ et quelques exemples : https://photoetmac.com/2019/06/canon-rf-35-mm-f-1-8-macro-is-stm-teste-chez-dpreview/

      Canon RF 85mm F2 Macro IS STM – 699 € – (ultra léger)

      Canon RF 15-30mm F4.5-6.3 IS STM – 709 € – (ultra léger) https://bit.ly/3NyRBkH

      Canon RF 24mm F1.8 MACRO IS STM – 759 €

      Canon RF 100-400mm F5.6-8 IS USM – 789 € – (ultra léger)

      Et je ne parle même pas de l’offre en objectifs EF pour reflex qui est fabuleuse, et toujours aussi performante sure une bague…

      Canon EF 50mm f/1.8 STM – 149 €

      Canon EF 35mm f/2 IS USM – 599 € – https://photoetmac.com/2019/02/vous-tournez-en-rond-revenez-au-35-mm-f-2-ou-f-1-8/

      Canon EF 135mm f/2L USM – 1149 €

      Canon EF 70-200mm f/4L IS II USM – 1629 €

      Canon EF 85mm f/1.4L IS USM – 1749 €

      Et tout ça se trouve en occasion à des prix très raisonnable aussi…

      • Je suis bien d’accord avec le marché de l’occasion très riche chez Canon et je m’estime très heureux d’avoir pu m’équiper à peu de frais en mixant du neuf et de l’occasion, l’offre reste assez énorme. Mais ce 135 JF que veux tu il est tentant ça fait longtemps qu’on a pas eu d’annonce d’un objectif comme ça et il est quand même très cher donc ça fait saliver, ça nous rend de mauvaise foi et non ils vont pas les donner, reste à tenter ma chance au random give away de Jared Polin !!!

    • @Pierre,
      La je ne sois pas d’accord avec toi Canon a une trinité accessible au grand public 15-30, 24-105 et 100-400 une trinité focale fixe également 35, 50 et 85 qui sont abordable et léger.

      c’est pareil partout t’as du matos pro qui est cher et du matos abordable pour les débutant amateur et cela dans tout les domaine.

      Fuji oui, mais c’est pareil regarde en animalier le FUJINON XF100-400mmF4.5-5.6 R LM OIS WR c’est 1900€ alors que Canon propose son 100-400 certe moins lumineux pour 789€
      Le XT5 c’est devenu un milieu de Gamme maintenant à 1999€ et n’en parlons pas du X-H2S est encore plus cher qui est a 2700€ environ ( et franchement je préfère mettre 200€ de plus et prendre le R6 MARKII ) alors que le R7 est a 1499€

      Non FUJI n’est pas moins cher et même que c’est beaucoup plus cher qu’avant.

      Et Canon ouvrira son son système à Sigma et Tamron ( les discussion sont en cours des fois les accords prennent du temps ) je pense que Canon ouvrira le système après les jeux olympiques. Et d’autant plus que Canon a annoncé dans l’année qu’ils vont sortir pas moins de 32 Objectifs d’ici 2025.

    • … et ne pas avoir trop besoin d’un 70-200 mm léger non plus !

      Le Canon RF 70-200 mm f/4 L IS USM (Full Frame) ne pèse que 690 g, pour 1780 €

      Le Fujifilm XF 50-140 mm F2.8 R-OIS WR (APS-C équivalent à un f/4.2) pèse 990 gr. pour 1462 €…

      Je ne vois pas l’intérêt d’un machin APS-C qui soit plus lourd qu’une focale équivalent en Full Frame (qui parvient à être 1/3 plus légère en Full Frame). Vu la faible différence de prix : la version Fuji APS-C est « enfoncée »…

    • Faut surtout savoir utiliser son matoce ;)
      0 soucis pour l’action avec du matoce Fuji (et même avec des GFX). Y’a qu’à voir le taffe de Tristan Shu par exemple (j’ai récemment fait un compète VTT Trial au … X100V).

      Pour JF, le 50-140 est plus léger que le RF 70-200 2.8 (non parce que autant prendre la même ouverture) et surtout, le Fuji est en zoom interne… Ce qui évite l’entrée de poussières… Parce que oui, le RF 70-200 2.8 (que je possède), et son zoom « externe » laisse entrer des poussières sur le capteur, j’en ai encore fait l’expérience sur le dernier festoche que j’ai couvert (optique montée en boutique après nettoyage du capteur, jamais enlevée pendant les 3 jours de festoche).

      J’adore mon matoce Canon, j’adorais mon ancien matoce Fuji.

      En 2022 y’a pas une mauvaise marque.

  6. Pour moi, au regard de son tarif, il ne peut pas trouver sa place. Pour des prix presque équivalents, le 85 1.2 ou le 70-200 2.8 emportent mon suffrage, car bien plus polyvalents qu’un 135mm.

    • Oui, mais en photo professionnelle, il y a un principe à ne jamais oublier :

      Utiliser des techniques de prise de vue (et aussi du matériel) que peu d’autres photographes utilisent, permet de proposer des images « différentes ». Il y a aussi d’autres façons de réaliser des images différentes (mais le choix d’un matériel « rare » n’est pas à négliger).

      Et cela peut faire éventuellement la différence, au moment de vendre ses photos…

      • JF arrêtes de nous sortir à chaque fois ton refrain du pro. A aucun moment des photos faites avec un boitier ou une optiques d’il y a 10 ans ne font la différence. Strictement aucun de vos clients ne s’amuse à jouer au geek et à faire du 400% sur des fichiers à l’écran.

        D’ailleurs tu le sais, encore la majorité des vrais CPS pro sont encore en reflex.

        • A ce que j’en connais : la majorité (plus de 50%) des Pro « qui gagne leur vie »… sont quand même majoritairement passés au Canon EOS R5, depuis 2 ans (il a été présenté en aout 2020)… Depuis le temps ils ont vu leurs collègues et la facilité avec laquelle ils travaillent avec l’EOS R5 : et ont étés convaincus.

          Seuls les « pros qui galèrent » (l’autre moitié des pros) : n’ont pas pu y passer… Toutefois, ils en rêvent pour la plupart !

          Après il y a encore une petite minorité de « réfractaires »… C’est vrais. Mais ce sont des professionnels « isolés » qui ne croisent jamais leurs collègues sur le terrain et ne se rendent pas compte qu’ils sont en train de se faire « dépasser » !

          Ce n’est pas la question du piqué qui fait la différence : mais le suivi AF et la facilité de travailler avec les hybrides Full Frame « post 2020 » qui change tout ! On peut dire que le « génération EOS R5 » a été un game changer…

    • Tu parle de la version EF ? Oui, ce Sigma pourrait faire l’affaire… (monté sur le bague EF/RF).

      Toutefois l’AF sera moins réactif (qu’avec l’objectif RF Canon en USM), mais sera parfaitement fonctionnel (donc beaucoup mieux que sur un reflex)…

      Donc dans un sens : oui, c’est une solution (beaucoup) moins couteuse, mais (un peu) moins bien aussi !

      De toutes façons dans la vie et dans un mode « libéral » (généralement) : le prix que coûtent les choses est le plus souvent parfaitement représentatif de la qualité des choses… (en fait les prix de vente, sont évalués par les fabriquant en tenant compte des performances et du succès de leurs concurrents). Depuis que j’épluche des test terrains, des comparatifs et des guides d’achats : c’est la conclusion à laquelle je suis arrivé ! Et il existe vraiment très peu de produits qui échappent à cette règle intangible.

      Certains produits « exceptionnellement peu coûteux » sont parfaitement connus (et ils s’arrachent). Il en existe quelques uns : chez chaque constructeurs et ils servent de « vitrine ».

      Selon moi, voici quelques produits que je considère être « peu coûteux » en regard de leurs qualités exceptionnelles :

      – Canon EOS R5
      – Canon EOS R7
      – Canon RF EF 24-70 mm f/4 L IS USM
      – Canon RF EF 70-200 mm f/4 L IS USM

      – Apple MacBook Air M1
      – Apple MacBook Pro M1 Pro
      – Apple iPhone 13 Pro

      Il existe aussi quelques exception à cette règle… dans l’autre sens : des produit beaucoup trop couteux en regard de leurs qualités réelles… C’est le marché du luxe, qui obéi à des règles irrationnelles ; par exemple Leica, Rolls Royce, Ferrari… Mais ces produits sont facile à identifier (et à éviter).

      • A 4400 € le R5 excusez moi mais le peu couteux dépend de son usage si on pas besoin de son AF de ouf un NIKON Z7 ou bien un HASSEBLAD H1D mk 2 un GFX FUJIFILM SONT BIEN PLUS QUALITATIFS !!!!

        • Bof… bien plus qualitatif ? Tout dépend de l’usage que l’on en fait…

          Pour moi les GFX sont lourds, inutilement chers, disposent de très peu d’objectifs (extrêmement lourd et chers et assez peu lumineux finalement, même une fois appliqué le coefficient multiplicateur négatif)…

          Mais surtout, ils ont un AF extrêmement lent et pas pratique.
          Sans parler de fichiers très lourds (inutilement lourds), à stocker et à traiter…

          Donc, merci bien : je n’en voudrait pas (Même au prix d’un EOS R5…), car je n’en ferai rien de plus !

          • Un Nikon Z7 c’est 3250 € ou R5 4500 € une diff de 1250 € si vous faite de la photo de portrait et paysage c’est pas une bagatelle ! et surtout qu’un FF doit être considéré comme du consommable et sujet à obsolescence et décote très rapide à l’inverser des objectifs et moyen format 100 mpix !!! J’économise pour un Hasselbad X?D avec son 45 F4 en attendant je prend beaucoup plaisir avec mon Olympus em1 mk3 et son fabuleux 45 f1,2 PRO.

            • Ben pas du tout d’accord avec ce raisonnement bizarre… Si l’idée est de faire de la « simple photo de paysage » (ce qui est extrêmement facile en terme technique et en terme de « boitier », mais repose sur bien d’autres choses : l’oeil, la composition, l’expérience et la diversité des objectifs disponibles) : alors vraiment déjà pas besoin de la rapidité et de l’AF ni d’un Nikon Z7, ni d’un EOS R5 (qui sont fait pour l’action, les conditions difficiles et la polyvalence extrême)…

              Et encore moins besoin d’un Hasselblad X2D : à 8.698 € boitier nu (ce qui est une dépense totalement ridicule… qui sera démodé dans 5 ans : comme tout ce qui marche avec un capteur… et un système AF). Non seulement les 24×36 proposeront 100 Mpixel dans 5 ans : mais leur AF aura encore progressé : celui d’un Hasselblad X2D sera ridicule (et personne n’en voudra). La perte financière sera à mon avis catastrophique (en tous cas très supérieure à celui qui aura acheté et revendu deux générations de full Frame). Et dans 10 ans : on en parle même pas ! D’autant que la population de photographes susceptibles de s’intéresser à un tel boitier d’occasion se compte peut-être en quelques dizaines d’individus… (alors que les acheteurs potentiels d’hybrides FF d’occasion sont des milliers).

              Car pour de la « simple photo de paysage » : on pourra prendre des boitiers Full Frame « d’entrée de gamme » : EOS R6 MkII, EOS R, ou Nikon Z6… Ou même du reflex Full Frame, qui en « paysage » est toujours excellent… Et l’économie réalisée permettra de choisir parmi les gammes exceptionnelles des objectifs RF, EF, Z, ou F (qui sont immensément plus larges que celles de Hasselblad et donneront de meilleurs résultats en paysage : tout simplement car on aura eu ème choix et pu emporté plusieurs objectifs)…

              Ceux qui ont besoin d’un Hasselblad « savent » pourquoi : et ce n’est pas pour faire du paysage ;-)

              L’intérêt des EOS R5, Nikon Z7II, Sony A7RV (ect…) : c’est l’extrême polyvalence (qui fait défaut aux Moyens formats) et leurs AF incroyables qui transforment totalement la prise de vue… Et en ce moment ils me semble (d’après Les Échos, mais c’est à vérifier) que le meilleur AF soit (éventuellement) celui de l’EOS R6 MkII (enfin ça se joue à pas grand chose).

            • Sinon, la photo est magnifique et le rendu de l’objectif visiblement exceptionnel… (quel objectif ?)

              Mais qui fera la différence avec le rendu un Canon RF 50 mm f/1.2 ?

              Pas grand monde… (c’est du moins ce que je crois).

              Après : dans le cadre d’une production publicitaire « à gros budget » : il me semble intéressant de « Louer » son matériel au coup par coup (un « Blad » et ses optiques, si c’est justifié). Mais pas de l’acheter, comme je l’ai développé plus haut… (à moins d’être à la tête d’un studio qui « tourne bien » et qui va prouver chaque semaine avec)…

                • La très bonne affaire pour toi ;-)

                  Mais une réflexion : si l’on trouve de tels prix sur un tel objectif neuf, cela pourrait signifier que pour un photographe qui investi dans ce système, les chances de le revendre à un bon prix quelques années plus tard, diminuent dramatiquement au fur et à mesure que l’on trouve des matériel neufs « bradés » à ce point-là ?

                  • Je vous taquine souvent. pour votre biais pro Canon même si sur le fond il faut admettre que Canon est la meilleure marque quoique Sony et NIKON sont très proches… J’estime que le vrai prix de cet objectif Olympus est 600 € le prix catalogue de1150 € est délirant ! il est équivalent à un 90 mm f2,4 en FF . j’ai peu investi en M4/3 et je garde mes objectifs le plus longtemps possible pour moi la cote de revente en occasion ne fait pas parti de mes critères de décisions lors d’un achat.

                    • Oui, oui je comprends que le prix de revente en occasion n’est pas obligatoirement important pour tout le monde, ni tout le temps…

                      … reste que pour une activité pro et lorsqu’il s’agit de son matos principal (avec toute un gamme d’objectifs et plusieurs boitiers) : ça fini par compter.

                      Canon s’en sort plutôt très bien depuis le passage aux EOS R : et je me souviens de collines et des critiques au début lors de la sortie de l’EOS R. Que de chemin parcouru en exactement 4 ans !

  7. Venant du m4/3 je suis suis super content de mon R6 et le 85 RF f2 même si le 135 f1,8 n’est pas pour moi le bokeh en FF est incomparable et les couleurs Canon fabuleuses !

  8. je me demande pourquoi il y a 60 ans on savait faire des 135 f2.8 manuel de 360g et 8.5cm de long et aujourd’hui plus aucune marque sort des 135 qui ne sont pas des enclumes !
    je viens de passer au canon R et j’ai réessayer un vieux zuiko avec un bague qui n’est pas si mauvais finalement, mais bon rien à voir avec une optique moderne.

    Et le RF 85 f2 ultra léger a 500g !!!! pas trop d’accord.
    J’ai eu plus tard un AFS Nikon 85 1.8G a 350g …. par contre le nouveau Z85 1.8 fait 470 :-(

    Il n’y a que sony qui a réussi a faire un 85 1.8 a 370g

  9. La qualité optique a beaucoup bougé en 60 ans.
    Le piqué (rares étaient les optiques il y a 60 ans à offrir un piqué homogène à pleine ouverture, et encore moins pour du capteur plein format de 24, 32, 45 MPx voire plus).
    Y’avait pas de stabilisation, pas d’autofocus, et les traitements optiques n’étaient pas les mêmes.

    Après, est-ce qu’on a besoin de toutes ces avancées technologiques pour faire de la photo ? Non.
    Est-ce qu’on peut les apprécier pour ce qu’elles sont (un gain en confort et permettant de faire de la nouvelle photo) ? Oui.

  10. Le Sigma EF est chouette… mais
    1. 1130g sans la bague, donc au bas mot 200g plus lourd
    2. Pas l’AF natif RF, donc plein d’options qui fonctionneront moins bien
    3. L’AF Sigma est notoirement pas fiable
    4. La construction des Sigma est pas super durable, en tout cas celle de l’époque reflex, rien à voir avec de la série L qui peut tout encaisser
    5. Pas de stabilisation (je crois)

    Après, je l’accorde, c’est moins cher. Tout comme le 135/2 EF.

  11. A ce prix là, vaut mieux s’offrir un 135mm L et un voyage. Ah mais non suis-je bête, il faut bien que Canon puisse continuer à produire et que photoetmac puisse continuer à rédiger des articles sur les lessives qui lavent de plus en plus blanc que le blanc lui même. Franchement, cette monture RF, hormis le fait de justifier une sévère inflation….

Leave A Reply




⬆︎ GO TO TOP ⬆︎