web analytics

Fuji X100V : que de progrès depuis ce X100 (raté)

24
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Il faut savoir rendre à César… Lorsque l’on voit les très nombreuses améliorations qui ont été faites par Fuji sur les 5 versions successives de leur fameux Fuji X100 (et spécialement la toute dernière) : on comprend mieux pourquoi j’avais détesté la première version…

Que j’avais très sévèrement critiqué à l’époque (en 2011) ici : Fuji X-100 : prometteur… mais raté ! Ce qui m’avait été très souvent reproché (j’ai même reçu des insultes par mail suite à cet article et on m’a même exclu d’un groupe Fuji sur Facebook : imaginez l’intolérance ;-) Oui, mais voilà : j’avais pourtant 100 fois raison…

D’ailleurs Chris Nichols de DPreview avoue dans cette vidéo (à 11.47) qu’il n’a jamais été un fan de ce modèle à titre personnel… Tout comme moi. Je suis d’ailleurs souvent d’accord avec les points de vue de Chris qui ne sont pas les points de vue « habituels » du reste du staff DPreview (au passage, lui n’ont pas n’a pas trop aimé l’expérimentation « incongrue pour le moins » que Fuji à commise sur l’écran du X-PRO 3 : Coup de folie : cacher l’écran du X-Pro 3 ).

Et au cours des années suivantes : je n’ai pas rencontré beaucoup d’utilisateur de ce premier Fuji X100… Car j’ai surtout rencontré énormément « d’ex-utilisateurs » du premier Fuji X-100. Oui, autour de moi : énormément de gens l’avaient revendu… Au bout de 12 ou 24 mois seulement. Et ils ont eu raisons !

J’espère qu’il n’arrivera pas la même chose au nouveau Fuji X100V… Mais cela ne risque pas je pense, car le chemin parcouru par Fuji est immense. Ce nouveau Fuji X100 V est très bien équipé, il est magnifique et devrait convaincre beaucoup plus facilement que son lointain ancêtre.

Pour autant, j’ai lu cet intéressant point de vue chez Dpreview, de quelqu’un qui apparement n’approuve pas la totalité des choix faits par Fuji pour son nouveau venu. On peut notamment être étonné / inquiet de la disparition du Touch Pad à l’arrière : pas moins de 5 boutons programmables qui disparaissent (c’est à tester à l’usage). Que l’on repense par exemple à cette molette de réglage des ISO qui était catastrophique sur les premiers X100… et qui ne l’est plus (plus autant).

Au final, ce Fuji X100 V devrait séduire : notamment grâce à un objectif en très gros progrès, grâce à un meilleur viseur et surtout grâce à un écran (enfin) orientable qui fait réellement défaut à nombre des ses compétiteurs de la même « famille »… Je veux parler de cette « famille » des appareils « compacts experts » à grands capteurs, qui sont destinés plutôt à la « street photographie »…

Comme le Leica Q II, ou le Ricoh GR III. Des appareils de prix différents, mais qui tous sont dépourvus d’écrans orientables : ce qui est vraiment dommage lorsque l’on aime la street photographie.

 

Justement, je vais avoir très bientôt l’occasion de vous parler un peu de ce Ricoh GR III, qui pour mon goût présente l’avantage de disposer d’un 28 mm lorsque le Fuji impose un 35 mm (Le Ricoh GR III s’est fait attendre mais… il arrive) … Mais on en reparlera ! En attendant, voici quelques images de ce nouveau Fuji X100 V, esthétiquement très réussi, surtout en noir…

 

 


Le communiqué de presse :  https://www.fujifilm.eu/fr/presse

Fujifilm annonce le “FUJIFILM X100V” – 04.02.2020

FUJIFILM Corporation (présidée par M. Kenji Sukeno) annonce le lancement du FUJIFILM X100V (X100V), la toute nouvelle version du célèbre modèle de la gamme des appareils photo numériques compacts haut de gamme X100 alliant le style, la mobilité, la discrétion et le plaisir de photographier.

Cette cinquième génération dans la série X100, est une évolution majeure par rapport aux modèles antérieurs. Elle bénéficie, entre autres nouveautés, d’une nouvelle formule optique pour son objectif 23mmF2, d’un viseur hybride optimisé, d’une protection contre les intempéries* et d’un écran LCD arrière tactile inclinable. S’appuyant sur le capteur X-TransTM CMOS 4** et le processeur X-Processor 4, le X100V est un outil à la fois simple, performant et sophistiqué destiné aux créatifs et professionnels de l’image aspirant à une production quotidienne d’une qualité irréprochable tant en photo qu’en vidéo.

 

Les principales caractéristiques et améliorations du X100V :

  • Deux priorités : un design sans égal et des images parfaites !

Les capots supérieur et inférieur en aluminium du X100V sont usinés d’une seule pièce, lui conférant son allure intemporelle à la fois raffinée, classique et aux contours précis. La poignée, le cadran ISO et le barillet de l’objectif ont été légèrement modifiés pour une utilisation et une prise en main beaucoup plus confortables. La résistance aux intempéries (avec la bague d’adaptation AR-X100 et le filtre de protection PRF-49, tous deux optionnels) fait son apparition pour la première fois sur la série X100. L’écran tactile LCD inclinable dans les deux sens constitue une autre grande première de la série. Il donne accès à des possibilités inédites de cadrage, de visualisation et de création d’images à travers ses commandes tactiles intuitives.

 

  • Un nouvel objectif pour profiter de toutes les situations

Pour tirer le meilleur parti de chaque détail et exploiter au mieux les performances du capteur X-TransTMCMOS 4, l’objectif 23mmF2 du X100V profite d’une nouvelle formule optique. Cette évolution très significative lui permet de gagner en résolution et en maîtrise de la distorsion. De même taille, il bénéficie d’un filtre de gris neutre interne de 4 IL (ND 4-Stop) et reste compatible avec les objectifs de conversion WCL / TCL.

Le capteur X-TransTM CMOS 4 et le processeur X-Processor 4 sont au cœur du X100V. Exceptionnel, le capteur de 26,1 Mpx bénéficie d’une conception rétroéclairée optimisant la qualité et la gamme dynamique de l’image, tandis que la matrice exclusive X-TransTM de filtres R,V,B, contrôle le moiré et les artéfacts colorés sans recourir à un filtre optique passe-bas. Cette technologie propriétaire s’appuie sur les performances du X-Processor 4 « quad-core ». Ce puissant processeur assure non seulement un traitement rapide et fluide des images mais également, via un nouvel algorithme, de remarquables performances de l’AF en basses luminances jusqu’à -5 IL.

 

  • Pour voir le monde autrement

Le viseur hybride largement amélioré du X100V permet aux utilisateurs de choisir rapidement et facilement entre la visée optique directe (OVF) au grossissement de 0,52x ou le viseur électronique OLED de 3,69M points pour réaliser leurs prises de vues. D’une couverture de 95 %, les guides de cadrage de l’OVF sont matérialisés par des repères en surbrillance corrigeant la parallaxe, tandis que la visée EVF propose une représentation en temps réel de l’image finale. Un télémètre électronique (ERF) – dans le coin inférieur droit de l’OVF – peut être sélectionné pour offrir aux photographes un outil complémentaire de contrôle des images.

 

  • Bien plus qu’un appareil photo

Le X100V crée des vidéos 4K jusqu’à 30 images par seconde ou saisit un mouvement jusqu’à 120 images par seconde à 1080p pour des effets de ralenti spectaculaires. Les réalisateurs exigeant un rendu d’une extrême fidélité peuvent enregistrer en format 10 bits, 4:2:2 en externe via le port HDMI et profiter de la technologie avancée de reproduction des couleurs Fujifilm à travers les simulations de films – telles que ETERNA. Ils peuvent également s’appuyer sur de nombreuses fonctions vidéo, comme « Couleur Monochromatique » ou l’effet « Chrome Color » pour étendre leur créativité.

 

  • Accessoires en option

Il est possible d’utiliser les objectifs de conversion grand-angle (WCL-X100 II) ou téléobjectif (TCL-X100 II) pour étendre la gamme des focales fixes du X100V (qui par défaut est de 23mm, équivalent à 35mm en format 24x36mm) aux objectifs équivalents à 28 mm (0,8x) ou 50 mm (1,4x) pour un format 24x36mm.

L’étui en cuir véritable de première qualité (LC-X100V) du X100V vient compléter son design classique. Il autorise un accès direct à la batterie et à la carte mémoire de l’appareil photo.

 

*Avec l’utilisation combinée de la bague d’adaptation AR-X100 et du filtre de protection PRF-49

**X-Trans est une marque de fabrique ou marque déposée de la société FUJIFILM. Le capteur est doté d’une matrice exclusive de filtres colorés répartis de manière quasi aléatoire et permettant de réduire l’apparition de motifs moirés et d’artéfacts colorés sans utiliser un filtre optique passe-bas

 

 

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

24 commentaires

  1. Faut voir a l’usage, apparemment c’est une nouvelle optique qui as été repenser pour ce modèle.

    Pour ce qui est de la nouveauté il y’a un nouveau processeur qui va améliorer l’autofocus, nouveau capteur de 26 millions de pixels, la vrai 4K DCI, la tropicalisation, écran orientable, et viseur plus définis qui passe a 3,6 millions comme l’eos R.

    Pour avoir eu en main le X100F, franchement c’est une tuerie, surtout le viseur hybride c’est quelque chose a essayer et oui FUJI pratiquement a chaque nouveau modèle progresse.

    Seul inconvénient le prix ouchh 1500 balles quand même, mais pour celui qui veut un appareil dédié a la street photographie il se place bien entre le Leica Q et le RicohGRIII.

    Aussi son prix a du mal a baisser.

    • Il manque du coup au Ricoh GRIII cet écran orientable que propose ce nouveau Fuji X100 V, écran, auquel je suis si habitué depuis quelques années avec le Canon G1X MkIII, l’EOS R, ou le Canon G5X MkII… et dont j’ai désormais du mal à me passer !

      Mais la compacité du Ricoh GRIII est vraiment incroyable : pouvoir à nouveau glisser son compact (vraiment) dans une poche de son jean’s : c’est génial…

      La bataille sera difficile.

      Ce qui m’étonne : c’est de ne jamais avoir vu Canon se lancer sur ce marché du compact haut de gamme, à focale fixe…

      • Je pense que vu la concurrence (Fuji, Leica, Ricoh) Canon as bien fait de ne pas s’y mettre.

        Déjà avec leur nouvelles gamme de R et de M, ils sont fort a faire.

        Mais ce nouveau Fuji me fais bien de l’oeil, certe il n’est pas compacte comme le ricoh mais le viseur me plait beaucoup comme dans la gamme des X-pro, c’est ce qui fait qu’il est agréable en prendre en main essayez-le vous verrez c’est un petit bijou.

        • Aussi c’est rare que je flash sur un compact que je peux remplacer avec un 6D et le pancake 40m 2.8.

          Mais ce Fuji a énormément d’atout comme dis plus haut ( j’ai oublié les jpegs sont fantastique).

          Une vrai sensation de fusion quand vous l’avais en main.

          Au passage je n’ai jamais eu de Fuji.

        • Tu sais, Canon a produit en 2012 des pancake qui fonctionnaient déjà très bien sur le capteur de 50 Mpix de l’EOS 5DsR.

          Canon est largement aussi bon que Fuji pour faire des objectifs (voir meilleur). Ils n’auraient donc peut-être pas fait l’erreur de Fuji avec son premier 23 mm un peu « mou »

          Et ‘AF Dual Pixel de Canon est très efficace depuis plusieurs années… Peut-être aurait-ils fait mieux que Fuji aussi du côté de l’AF.

          Et il est certain qu’ils auraient mis aussi un écran orientable depuis longtemps.

          Donc imagine le capteur de l’EOS R (Full Frame), un 35 mm f/1.8 : dans un encombrement un peu plus réduit que l’EOS RP : Canon a toute la technologie pour faire un excellent compact haut de gamme.

          Jusqu’à présent ça ne les a pas intéressé visiblement. Mais le marché devenant de plus en plus concurrentiel, peut-être seront-ils intéressés par cette « niche » ? Un de ces jours… ?

          Car en fait, il suffit de prendre un EOS R et de l’alléger un peu (de plus le viseur hybride n’a rien d’obligatoire, depuis que les viseurs électroniques ont progressé et sont passés à plus de 3 Mpix).

          • Bien sur je ne doute pas de la force de frappe de Canon, j’y suis et je reste sur Canon.

            Mais faut avouer que la concurrence nous sort de belle pépites.

            Alors en alternative de chez Canon on peut le remplacer avec le EOS RP et peut être avec un petit pancake qui sortiront plus tard, le 35m 1.8 est un peu juste avec le RP pour être vraiment compacte, et on n’aura plus de polyvalence.

            Ou bien un remplaçant du Rp avec un meilleur viseur pkoi pas.

            Mais dans l’immédiat si j’aurais besoin d’un bon compacte expert je miserais sur ce Fuji.

    • C’est quand même l’appareil photo (+1 objectif) le moins cher du marché avec un EVF OLED de 3.67Mp avec en bonus un OVF.

      Si on veut plus de flexibilité, il y a les autres appareils de la gamme.

  2. Je suis un de ces utilisateurs de reflex qui a revendu son X100 premier du nom… Pour finalement me reprendre un X100s il y a 3 ans ;)

    Je ne l’utilise plus autant qu’avant pour une bonne raison: je me suis lasse de la focale 35mm..
    Je suis pourtant passe au FF pour cette seule focale (pas d’équivalent compact chez Canon en APS-C a l’époque)

    – un 35/2.0 combine avec un 85/1.8 et le Voigt 20mm que tu connais bien. Mais j’ai succombe au Fuji 4 ans après sa sortie et le reflex a prit la poussière… Pendant 1 an, mon valeureux 5D n’a presque pas vu la lumière du jour, et même en studio je me surprenais a embarquer le Fuji (ah, ce Leaf shutter!).
    J’ai craque pour un 6D, (toujours avec le 35/2.0 non IS) mais j’ai du revendre le X100 pour le financer…

    2 ans après, des que les fonds sont remontés, je me suis repris un Fuji X100s, et encore une fois, le reflex a commencer a prendre la poussière, jusqu’à ce que je me lasse définitivement du 35mm et que je craque pour un 50L d’occasion.

    J’ai fais un voyage d’un an autour du monde, et le Fuji est reste a la maison. Le 50/1.2 a fait 90% des photos de ce voyage, et je ne me lasse pas (encore) de la focale 50mm.

    Depuis, c’est ma copine qui l’utilise et ne le lache pas. C’est un appareil tres attachant, avec un WOW factor impressionnant (que ca soit design ou qualité d’image) et tres didactique. Un de ces plus gros avantage est de ne pas avoir a racheter une gamme optique d’un autre constructeur, tout en ayant une qualité d’image vraiment tres tres bonne.

    Pour conclure, je dirais que c’est la rançon du succès: a tellement utiliser ce Fuji je me suis lasse de la focale 35mm. Qu’ils sortent le même en 20mm ou en 50mm, j’achète direct, quitte a revendre 1 ou 2 objo L…

  3. Il se revend très bien avec une cote élevée. Le wow factor aide, c’est un appareil que l’on veut essayer. J’ai eu le x100f, j’avais hésité avec un m6, je l’ai revendu au bout de 3 mois, l’af ne m’a pas convaincu, avoir uniquement cet équivalent 35 n’était pas pour moi (80% du temps je suis au 24-70), le capteur avait ses limites dans des situations compliquées (fort contraste notamment), l’evf j’avais du mal (réactivité, impression TV, rendu, des sursauts d’électricité statique régulièrement pas agréable du tout dans l’œil).

    Là où j’ai été scotché en revanche c’était sur les jpg et les couleurs jaune, vert, bleu. Ça m’a donné plus à réfléchir sur un GFXR en alternative de mon 5d4 que de conserver un X100f en lieu et place de mon 5d4 y compris pour le docu ou la street photographie.

    Je le trouve toujours joli mais si c’était à refaire sur un compact, ce serait q2. On ne compare pas un Q2 à un GR III, c’est pas le même outil.

  4. C’est un beau jouet c’est sûr, trop cher pour ce qu’il fait (je trouve).

    Je veux dire qu’il est lourd et ne tient pas dans une poche, dans ce cas un EOS RP + RF 35mm est bien plus polyvalent pour à peu près le même prix et se fait discret dans un petit sac.
    Et si on veut absolument le faire tenir dans la poche il y a le GRIII (chacun des 2 a ses qualités et défauts).

    Un achat plaisir à n’en pas douter, que je peux comprendre, mais il faut toujours se coltiner le X-trans, difficile quand on apprécie Lightroom et qu’on ne souhaite pas passer à la concurrence.

    Je serais curieux de connaître les ventes des X100…

    • Je ne comprends pas comment des gens comparent les x-100 avec d’autres appareils, il y a un viseur hybride, déclenchement silencieux, ND-filter intégré.

      « Ricoh GR III, qui pour mon goût présente l’avantage de disposer d’un 28 mm lorsque le Fuji impose un 35 mm ».
      Impose… Fuji impose le 35mm. Et le teleconvertisseur 28mm?

      Le 28mm, c’est la focale la plus utilisée au monde, celle du smartphone.

      Le GR est très bien, mais c’est clairement un modèle qui va, selon moi tel qu’il est maintenant, disparaître par rapport à la montée en puissance des smartphones.
      Ouverture 2.8, pas de viseur, écran fixe.

  5. A l’occasion de la sortie de ce boîtier, il y a eu un pataquès assez intéressant sur le film-promo de Fuji – qui a été retiré depuis – et qui a fait l’objet de commentaires assez acides.
    Un article très intéressant sur le site tout aussi intéressant petaPixel.com qui pose des questions pertinentes sur la photo de rue (intrusive ou non ?)..
    Mais Fuji a retiré son spot, encore visible par le lien petaPixel mais pas certain qu’il y reste longtemps…

    https://petapixel.com/2020/02/05/fujifilm-pulls-x100v-promo-video-after-backlash-over-photogs-shooting-style/

    • en effet !

      J’ai vu le début du petit film… Je ne cautionne pas trop cette façon de faire peur aux gens en les prenant en photo dans la rue. C’est à la limite de l’agression.

      Surtout au Japon : ce n’est pas trop Japonais comme façon de faire !

      Certains Japonais (les rares « rebels » que l’on croise au Japon) quand ils brisent les « règles » : c’est un peu comme si ils n’ont plus de limites… Je connais certains Japonais comme ça (à Paris), un peu comme si l’extrême codification du comportement au Japon (que j’admire personnellement) et bien, laissait la place à une absence totale de limite, lorsque la « digue » cède ?

  6. Meilleur ratio prix/qualité/compacité, un grand méconnu, équivalent au GR 3 : le Fuji XF 10 . Aps.c, capteur Bayer, Jpeg Fuji, 28 mm, detection visage, préréglages distance mise au point etc…et toujours dans la poche…

  7. Intéressant !
    Mais je vois toujours un vide : que ce soit du côté de Fuji, de Ricoh ou Leica, toujours cette focale de 28 ou 35 mm, là où je rêve d’un compact haut de gamme de 50mm. J’attends toujours ça depuis de nombreuses années…

  8. j’ai acheté depuis 1 ans 100F, qui est mon second après une brève avec le premier X 100 inutilisable, les améliorations sont loin celles celles souhaitées
    Bon appareil en soit mais pas pour tout, l’urgence était de corriger le manque de fiabilité de la cellule, beaucoup de gâchis, l’optique parfaite pour moi, j’ attendais plutôt une stabilisation efficace et neccéssaire pour cette appareil léger plutôt q’un écran orientable ou autre.
    Pour les photos de nuit et les photos instanées, je prèfère mon Panasonic GM1 avec le 1,7 / 40 qui ne m’a jamais déçu.

  9. houla, ça me file le vertige, il y’a le canon avec la bague Z1V que n’a pas le ricoh, en revanche le nikon a la vis de 5+la tige de 3 mais peut être que le leica n’a pas la prise toaster qu’avait le pentax etc etc
    et les gars c’est quand qu’on fait la photo avec ses petit doigts et son œil…
    la série x de chez fuji est ce qu’est le planeur pour l’aviation civile… pour la photo j’ai besoin d’un diaph, d’une vitesse, et d’une sensibilité, le reste c’est Disneyland…
    pensez vous vraiment que doisneau, willy ronis et les autres avaient besoin de la visée optique directe (OVF) au grossissement de 0,52x ou le viseur électronique OLED de 3,69M pour faire de la photo ?
    petit conseil: comme dans star wars débrancher l’appareil de visée et hop hop hop PHOTOGRAPHIER
    perso j’ai eu un x100s/F/et bientôt un V ce p’tit boitier c’est d’la bombe atomique, mais je v bien entendre qu’il ne convient pas a tout le monde…

  10. Bonjour Jean-François,
    encore merci pour ton site que j’adore. Je possède un fuji X100 T dont je me sers beaucoup (après avoir possédé le 1er X100). Vas-tu le tester bientôt ?

  11. Hiihaaa….. toujours un passage chez jf Viber pour me faire sourire. Perso je m éclate avec un 6d et un 35 f2 et le petit 50 pas cher. Mais j ai également un x100f qui ne me quitte jamais et que j adore. Alors tout à fait d accord avecKEEPCOOLCONTACT et pour les amoureux du 50 je recommande vivement le complément TCL . Penser également aux conversions digitales au filtre Nd, à ses possibilités de configuration qui vous iront bien, ses simulations de films,… pfff de la bombé! Et le V encore meilleur avec son nouvel objo…. que dire de plus!?

  12. Bonjour à tous! Toujours un petit coup d oeil sur le site. Le parti pris ne passera par moi. Aussi j adore mon 6d avec un 35 f2 et le 50 pas cher ainsi que mon fuji x100f. Je suis en accord avec le commentaire de KEEPCOOLPRODUCT et pour les amoureux du 50, je recommande vivement le TCL. A cela ne pas oublier le mode convertisseur digital, le filltre nd, les simulations de film et j en passe……. Aujourd’hui un nouvel objectif qualitatif avec le x100V…. pfff que rajouter, de la bombe atomique!

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.