web analytics

Ricoh devra « faire des choix »… et Pentax dans tout ça ?

12
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Vu chez Pentax Rumors cet inquiétant article : Ricoh CFO : « The time has come for us to choose which businesses to be Inn » ou l’on apprend que Ricoh a décider d’étudier parmi ses nombreuses activitées : lesquelles valent le coup d’être développées…

Après Olympus qui s’est débarrassé de son activité photo, la marque Pentax sera-t-elle la prochaine à être « débarquée » ? On se souvient qu’elle appartenait précédement à l’opticien Hoya avant d’être acquise par Ricoh. Relire notre résumé de l’histoire de la marque (en 2008 ! sorti de nos archives ancestrales… ) : De l’Asahiflex au Pentax K10D : l’histoire de Pentax

Depuis plusieurs années je considère malheureusement que la stratégie technologique de Pentax a tournée au fiasco, faute d’avoir misé sur l’hybride Full Frame. En conséquence dans la communauté des photographes en 2022 : tout le monde se fout totalement de ce que peut proposer Pentax désormais… La Marque vit probablement ses dernières années (si ce n’est ses derniers mois ?).

Donc l’article de Pentax Rumor n’est pas bon signe… En détail : le média Japonais  Newswitch a publié cet article (traduction en Français par ici) dans le quel le CFO de Ricoh Shun Kawaguchi indique que la compagnie doit décider « lesquelles de ses 30 activitées seront choisies » :

 

« Ricoh vise à atteindre un retour sur investissement de plus de 8 % au cours de l’exercice 2025. Il y a environ 30 entreprises, et certaines d’entre elles se dirigent vers la vente ou le retrait. Environ un an et demi après la mise en place du système d’entreprise interne, M. Kawaguchi affirme qu’en donnant l’autorité aux chefs de chaque entreprise, « la prise de décision est devenue plus rapide »

 

« Ricoh, which is shifting from a multifunction machine to a digital service company against the background of the rapid progress of paperless, will introduce an in-house company system in April 2021 and emphasize return on invested capital (ROIC ). investment efficiency based on ROIC, the business portfolio will be evaluated from three perspectives: market position and suitability for digital services. Shun Kawaguchi, a corporate executive officer and chief financial officer (CFO), said, “The time has come for us to choose which businesses to choose.”

 

 

Espérons toutefois que les excellents compact Ricoh GR (qui valent le coup), survivent (sous une forme ou une autre)… Relire à l’occasion : notre grand Test terrain du Ricoh GR III à Paris., réalisé au tout début de la crise COVID, certaines photos ont été prises exactement la veille du premier jour de confinement de Paris…

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

12 commentaires

    • J’ai aimé Pentax, j’ai un GR (et je bave sur le GRIIIx). J’espère juste que la ligne GR va survivre (je pense que ça ira, ça a toujours été un produit confidentiel, donc Ricoh n’a jamais eu de souci de rentabilité).

      La ligne Pentax reflex… honnêtement y’a du très bon, mais la techno reflex c’est fini. Dans le meilleur des meilleurs cas, ça sera le Leica du reflex, et seule la voie du luxe/très haut de gamme les sauvera.

      • C vrai que la gamme GR est très bien, et j’espère qui continueront a développer cette gamme.
        Mais on constate depuis pas mal de tant a un non renouvellement des compacts experts pour toutes les marques.
        Est-ce rentable? rupture de composants? l’avenir nous le diras.

        Ou sinon je pense comme toi Pentax est le seul a produire(Canon et Nikon ont jetés l’éponge) et a offrir une visée optique sur ses reflex, ils sont un coup a jouer pas spécialement sur du luxe mais sur de bon rapport qualité prix ( résistance des boitiers, mode astro, visée 100%, fonction GPS)…..et j’en passe et des meilleurs.

        • « mais sur de bon rapport qualité prix ( résistance des boitiers, mode astro, visée 100%, fonction GPS)…..et j’en passe et des meilleurs »

          Se tailler un marché avec l’argument du bon RPQ c’est compliqué quand les volumes sont faméliques. Je pense sincèrement qu’à terme Pentax ne vendra pas plus de volume que Leica.

          Donc pour dégager une marge suffisante pour être rentable (et donc éviter de licencier, payer la R&D, anticiper l’avenir), Pentax devra augmenter ses marges. Y’a pas de magie dans le capitalisme…

          Ils ont de beaux atouts à faire valoir, d’ailleurs, et dans 10-15 ans ça sera vraiment un argument de vente la visée pentaprisme.

          • « ça sera vraiment un argument de vente la visée pentaprisme. »… ou pas !

            Il n’y a rien d’évident à cela… et je n’y crois pas beaucoup, à part pour une micro niche de « traditionalistes » (mais ils ne représentent pas grand chose, par rapport à l’immense majorité des « pragmatiques »).

            La mise au point télémétrie du Leica par exemple n’est plus un argument de vente, mais plutôt un handicape en pratique (que l’on tolère uniquement pour profiter de la gamme d’objectifs M)…

            Il y a une telle différence entre « l’image que l’on se fait des chose » concernant certaines technologies anciennes sur lesquelles on projette une nostalgie… et la réalité de leur utilisation.

            A part dans les publicité pour IKEA ou pour une chaine de boutiques hôtels de luxe : qui a vraiment envie d’utiliser des vinyles en 2022 ? Quasiment personne. Par contre quelques « branchés » le font… Pour frimer, pour l’image, et encore : seulement durant une courte période de leur vie. L’utilisation des disque vynils est tellement « exotique » qu’elle n’apparait pas dans les statistiques. Par contre dans la publicité, dans les media : les vinyles existent encore, mais en pratique : c’est réellement fini.

            Il en sera de même du Penta Prisme dans quelques années… (je suppose)

  1. Je continue à photographier avec mon matos Pentax acquis il y a bien 5 ans. Mais l’absence d’innovation (des ruptures technologiques sont elles encore possibles sur le créneau de la visée optique ?) et une stratégie de Communication anémique et maladroite (les filtres saisonniers, des campagnes pubs passéistes et cache-misère ) me font me désintéresser de l’avenir de la marque. Il est à peut prêt sûr que si je devais me rééquiper aujourd’hui je changerais de constructeur.
    Tout cela me laisse un sentiment de gâchis ; l’impression que les maigres ressources dont la marque disposait ont été mal investies (tant en R&D qu’en marketing)

  2. Bonjour,
    Dans un article ici même sur l’avenir de Pentax iI y a quelques années, je n’était pas d’accord avec Jean-François sur le déclin de Pentax.
    Mais aujourd’hui, vu le retard accumulé et le manque d’innovations, je dois dire que je n’y crois plus non plus et je réfléchis fortement à changer de crémerie.
    A mon grand regret…

    • Et oui…

      Malheureusement, il m’arrive souvent d’avoir raison longtemps à l’avance (parfois je suis trop en avance, mais c’est un détail).

      J’avais prédit le déclin de Pentax et l’abandon de la recherche et développement il y a pas mal d’années. Et je crains que le Micro 4/3 dans son ensemble (Olympous comme panasonic), ne suive la même pente dangereuse (mais un peu moins rapidement). On verra bien !

  3. Nous sommes sauvés par la seule R&D du marché tournée vers le passé !

    PENTAX brand launches a film camera project
    focused on developing new film-based products along with camera fans

    TOKYO, December 20, 2022 — RICOH IMAGING COMPANY, LTD. is pleased to announce a new project involving the research and development of new PENTAX-brand film camera products. There has been a rebirth in interest in film cameras recently; we want to use the film camera skills and technologies developed over the years by Ricoh Imaging/PENTAX (the PENTAX Division of RICOH IMAGING COMPANY, LTD.) and provide camera enthusiasts around the world with new film camera products. We will be developing and launching new products and providing aftercare services so that experienced film camera users and younger photographers who want to try these cameras for the first time can fully enjoy the experience of film photography.

    Activities of the film camera project

    1. Development of new film camera products
    Ricoh Imaging/PENTAX will begin research into developing new PENTAX-brand film camera products. We will bring together both veteran and younger engineers to take advantage of the film camera expertise and technologies created and retained by Ricoh Imaging/PENTAX while also incorporating the latest technologies and concepts.

    2. Working together with camera enthusiasts
    With digital cameras now the mainstream of photography, it can be challenging to procure the parts needed for film cameras, so this project`s success will involve other manufacturers. More importantly, Ricoh Imaging/PENTAX is counting on the support of film camera aficionados, photographers, and creators, so we plan to promote the project through various online and offline events and social media while listening to comments and suggestions from film camera users about product development. We are also planning a way to communicate effectively about the project’s development to users worldwide and to work closely with them.

    Project background: Why develop film cameras now?

    1. The growing popularity of film cameras
    Film photography has been growing in popularity, especially among younger generations. Search for “film camera” on the Internet, and there are countless images of creators and celebrities using film cameras. Many young photographers also enjoy taking photos with film cameras, developing the film, and then uploading images in digitalized form to social media sites without making final prints.

    In an online questionnaire that Ricoh Imaging/PENTAX conducted with some 3,000 users in Japan, approximately 20 percent of camera users owned film cameras, not including disposable or instant cameras.

    At the same time, few manufacturers today build and sell new film cameras. Some of film camera users expressed concerns about the aftercare service for used film cameras. Ricoh Imaging is prioritizing supporting film camera fans so they can enjoy film photography without worries, from film camera development, production, and sales to aftercare.

    2. The pleasure of an intricate, time-consuming process
    There has been tremendous advancement in modern cameras in recent years. Smartphones dramatically changed photographic culture: anyone can now capture beautiful pictures easily, anywhere, at any time. Camera users feel, however, that in today’s overly convenient society, some enjoyable activities demand time and effort because Ricoh Imaging/PENTAX believes that time and effort signify individuality, creativity, and personal preference. Because activities involving time and effort are indeed a human experience, our goal is to provide PENTAX camera products that involve intricate, time-consuming, satisfying actions.

    Message from Noboru Akahane, President and CEO of RICOH IMAGING COMPANY, LTD.

    In January 2022, we declared the rebirth of Ricoh Imaging. We affirmed that, starting with Japan, we would more carefully listen to the voices of our users through stronger digital online communications with users by submitting our products to crowdfunding websites and founding a PENTAX clubhouse. All of this was done with the goal of developing and marketing new products that can fully satisfy user needs. We have taken on exciting new challenges, some of which push beyond the boundaries of conventional wisdom. We also are selling new products which were only made possible by our unique technologies and craftsmanship, such as the worldwide marketing of special-edition, limited-quantity models.

    One of the new challenges we have taken on is the development of PENTAX-brand film cameras. We feel this will provide camera fans with a joy of photography totally different from what they experience in the digital format. I want to stress that this announcement does not mean we will release new film cameras. Instead, it’s an ongoing project based on the assumption that, as long as photographers remain obsessed with the ambiance of light and environment, there will also be some who will want to use film cameras as their tool of choice in capturing unique images. But we also know how difficult it will be to restart the production of film cameras long after production was terminated. In fact, we’re only at the starting line right now.

    We will make even greater efforts to be able to hear the genuine voices of film camera fans through various events and digital communications while also providing as many updates on the project’s development as we can. We welcome your support and critical thoughts as part of this co-creation project. It’s a great pleasure to have you join us and work together with us on the challenges of this new film camera project.

    https://pentaxrumors.com/2022/12/19/breaking-news-pentax-is-starting-a-new-film-project-that-could-include-the-release-of-a-new-film-camera/

    • Merci de l’info ! Houla, avec ça : Pentax est sauvé !! !

      Et c’est la confirmation dramatique de tout ce que j’annonce depuis longtemps : ils affirment officiellement, qu’ils abandonnent tout projet tourné vers l’avenir, pour se contenter de « surfer » sur une mode passagère (et pas vraiment écologique en plus) : le retour à l’argentique…

      Mais : « Tout ce qui est à la mode se démode… »

      La mode de l’argentique disparaitra forcément… Démodée par une autre mode (encore plus débile peut-être). Et les revenus de Pentax disparaitront probablement avec la mode.

      Car les seules choses qui se vendent « vraiment » sur le long terme, ce sont les choses « utiles »…

  4. Il y a quand même un bon côté quand on est en Pentax, faute de nouveautés ça laisse beaucoup d’argent pour faire d’autres choses!

    Sinon, tout est déjà dit. J’ai toujours pensé qu’ils auraient du développer leur FF en mirrorless, tant qu’à devoir refaire une ligne optique à partir de presque zéro… En 2016, ça leur aurait donner une avance de 2 ans sur Canon et Nikon pour se faire une place.

    • Malheureusement, il faut croire qu’ils n’en avaient pas les moyens financiers…

      Ils ont préféré faire quelque chose qu’ils savaient déjà faire. Ce qui n’a rien donné de bon… Ils n’ont même pas fait le moindre progrès du côté de la colorimétrie (les RAW du K1 font peine à voire).

      Bref : dans un complet déni de la réalité, ils ont tourné le dos à l’évolution technologique en faisant le pari (insensé ?) que la tradition suffirait à les sauver… Nous verrons ce qu’il en sera d’ici quelques années.

Leave A Reply




⬆︎ GO TO TOP ⬆︎