web analytics

Fonction Super Résolution dans Camera Raw 13.2 et bientôt Lightroom

18
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Voici une nouvelle fonction intéressante pour Adobe Camera Raw intégré dans Photoshop (qui est aussi le moteur de Lightroom et de Lightroom Classic) : une fonction d’augmentation de la résolution… Nommée : Super Résolution !

 

La Super Résolution est maintenant disponible en Camera Raw 13.2 (présentée ici sur le Blog d’Adobe) et sera bientôt disponible dans Lightroom et Lightroom Classic. Voilà qui intéressera ceux qui ont préféré opter pour un appareil à capteur « raisonnablement défini » (ce qui permet au passage d’accélérer la cadence en rafale tout en préservant une excellente qualité lors des montées en ISO), je pense par exemple au Canon EOS R6 (relire Premier « test terrain » du génial Canon EOS R6)… 

La Super Résolution double la résolution linéaire de la photo. Cela signifie que le résultat aura deux fois la largeur et deux fois la hauteur de la photo originale, soit quatre fois le nombre total de pixels.

 

Par exemple, la photo source ci-dessus (à gauche) est issue du Canon EOS 6D (2012). Elle est de 20 Mpixels (ici zoomé à 200%). A droite, après passage dans l’application Super Résolution : on obtient un DNG de 79,8 Mpixels (ici zoomé à 100%). On distingue parfaitement le gain de netteté sur certaines structures…

Par contre attention : on passe de 24 Mo (RAW d’origine de 20 Mpix)… à 270 Mo pour le .dng de 79,8 Mo.

Adobe en parle ainsi :  « Imaginez que vous transformiez une photo de 10 Mpix en une photo de 40 Mpix. Imaginez que vous puissiez agrandir une vieille photo, prise avec un appareil photo à basse résolution, pour en faire un grand format. Imaginez que vous disposez d’une fonction avancée de “Zoom numérique” pour agrandir votre sujet. »

 

Cette fonctionnalité repose (comme c’est toujours le cas désormais) sur l’Intelligence Artificielle (Machine Learning). Un terme qui entre nous : est un peu mis à toutes les sauces… Mais qui veut simplement dire : qu’il y a pas mal d’algorithme de reconnaissance des formes et des données, ce qui permet à la fonction de mieux s’adapter à diverses situations…

 

Par exemple : ici le logiciel reconnais une « ligne droite » formée de pixels à peu près alignés : on peut donc en conclure qu’il s’agit probablement d’une ligne droite à l’origine. Donc le logiciel va dessiner une belle ligne droite… En vrai, il n’y a pas exactement de l’intelligence, mais un très bon travail préalable de développement et de programmation ! Ce qui compte, ce le résultat bluffant sur cet exemple, fourni par Adobe…

 

 


On obtient donc bien un fichier RAW (un .DNG) à la fin : 

Il ne faudra toutefois pas abuser de cette fonction… vu le poids du fichier obtenu ! Qui « à la louche », est 10 fois plus lourd que le fichier d’origine… (on passe de 24 Mo pour le .cr2 d’origine de 20 Mpix… à 270 Mo pour le .dng de 79,8 Mo dans mon exemple).

J’ai donc fait le test d’exporter mon RAW original (de 5472 pixels de large) en TIFF : à la même taille que le fichier DNG Superesolution (soit 10.944 pixels de large)… Et bien on obtient un TIFF à peu près du même poids que le .DNG  (soit 239 Mo).

Toutefois, la solution du .DNG issu de « Superesolution » reste beaucoup plus intéressante que le passage en TIFF via Photoshop (ou un autre outil) :

  • Car l’augmentation de netteté est fait de façon intelligente et spécifique.
  • Car il conserve les ajustements appliqués précédemment dans Lightroom (expositions, filtres radial, etc…)
  • Car le .DNG reste un RAW, donc il conserve une meilleure dynamique que le fichier TIFF (qui n’est pas un RAW). Je l’ai vérifier avec mon exemple (cf ci-dessous)…

Ce fichier .DNG contient donc bien autre chose qu’une « sorte de TIFF » encapsulé (même si il pèse aussi lourd qu’un TIFF)… Ci dessous expérience consistant à appliquer les mêmes réglages (une suppression maximale du contraste) sur les fichiers .DNG Super Resolution (à gauche) et TIFF (à droite) : le fait que l’on obtiennent pas les mêmes résultats renseigne sur le dynamique potentielle qui est différente.

Sur le TIFF de droite, on ne parvient pas à « foncer » de façon  significative les hautes lumières (pas autant que sur le DNG à gauche). Et l’on ne parvient pas à « éclairer » de façon aussi significative les ombres (pas autant que sur le DNG à gauche).

 


Comment l’utiliser : 

ouvrez l’image dans Adobe Camera Raw et réalisez un clic droit puis cliquez sur Accentuer…

 

 


L’origine de la fonctionnalité :

Le projet de cette fonction « Super résolution » trouve son origine dans le Module Ehance Détails, qui avait été développé spécifiquement pour une meilleure traitement des fichiers Fuji, issus de capteurs X-Trans. La suite est expliquée ici… Par ailleurs, Adobe annonce que cette technologie pourra déboucher sur d’autres améliorations : 

« Enhance Details a été la première fonction d’Enhance. Super Resolution est la deuxième. Nous étudions actuellement les moyens d’étendre la Super Résolution pour obtenir des résultats encore plus grands et plus nets. Nous allons également explorer d’autres applications potentielles de la même technologie sous-jacente, telles que l’amélioration de la netteté ou la réduction du bruit. »

Conseil d’utilisation : utilisez des fichiers bruts dans la mesure du possible. Plus généralement, partez de la photo source la plus nette disponible. Si la photo source présente des défauts, comme c’est souvent le cas avec les fichiers JPEG ou HEIC hautement compressés, ces défauts peuvent devenir plus visibles après l’application de la super résolution.

Un GPU plus rapide signifie des résultats plus rapides. Les fonctions Enhance Details et Super Resolution effectuent toutes deux des millions de calculs et bénéficient énormément d’un GPU rapide. Pour les propriétaires d’ordinateurs portables, un GPU externe (eGPU) peut faire une grande différence. On parle de secondes contre des minutes pour traiter une seule image.

 

 


Photoshop mis à jour pour processeur Apple Silicon :

La mise à jour de ACR est déjà disponible dans votre application Creative Cloud.

 

 

Par ailleurs Photoshop est également mis à jour pour les Processeur Apple Silicon : excellente nouvelle… Essayez chez vous, et dites moi ce que vous en pensez… 

 

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.
+

18 commentaires

      • ça va permettre de donner un « coup de neuf » à mes anciens Nef, garder mes anciennes optiques qui étaient limites sur les nouveaux capteurs (Afd 17-35, 35, 85), de légèrement corriger les petits flous de bouger, de mieux traiter mes négatifs après scan et de faire des économies : eh oui, plus la peine de passer sur des capteurs de 60-100 Mpx qui ralentissent le workflow et de changer de matos informatique (déjà 47 Mpx je trouvais ça limite ; pour moi l’idéal, c’est 30-35 Mpx).
        l’IA de LR va prendre le pas sur le développement du matos photo si ça continue. Mieux vaut un bon catalogueur/developpeur que le boitier dernier cri (voir même downgrader en matos : du coup les R6/Z5 deviennent super bien positionnés )
        Evidemment il ne s’agira pas de l’utiliser à toutes les sauces, mais ça me tarde de tester cette fonctionnalité.
        A 12€/mois ça en fait des années d’abonnement à LR au prix d’un R5/Z9/A9. Pour moi cette annonce est 10x plus importante que l’annonce d’un Z9, R1 ou le nouveau capteur Sony.

        •  » Pour moi cette annonce est 10x plus importante que l’annonce d’un Z9, R1 ou le nouveau capteur Sony.  »
          Faut pas exagérer ..
          Oui, c’est une annonce intéressante, mais il faut bien lire l’annonce d’Eric Chan : c’est fait pour imprimer en grand une BONNE photo; une photo floue ou molle (à cause d’un objectif mou) va rester une photo floue ou molle.

          • « faut pas exagérer » ; A peine ;-)
            Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit : je parle d’anciens objectifs pro (type AFD Nikon) qui ont du mal à délivrer le piqué moderne pour geek cropeur, de photos très légèrement floues dû au mécanisme du miroir (j’ai dit … légèrement … petits flous) pas de photos ratées, lol. Je parle aussi des scans de films argentiques qu’on pourra « accentuer » légèrement.
            Ça mérite d’être testé et si ça fonctionne d’être utilisé dans la panoplie de retouches disponible à appliquer à certaines images.
            Je mets à jour ACR et je regarde tout ça…
            Merci JF en tout cas pour ce tuyau (le dernier donné sur la correction isostasies automatique dans LR était top ! : quel gain de temps)

        • Oui, attention, je ne crois pas que les résultats obtenus à partir d’un objectif très « mou » soient si spectaculaires…

          Il faudra faire des tests…

          Par contre je suppose que les images un peu anciennes et de basse résolution (6 à 12 Mpix) obtenues avec de bons objectifs, vont pouvoir être bien mieux exploitées…

  1. Merci pour cette info et pour l’exemple avec ta photo des immeubles et du port. Je suis curieux de voir ce que ça donnera effectivement dans LR ! A priori cela pourrait m’être utile ponctuellement, mais comme toujours il ne faudra pas en abuser ;-)

    • En effet : il ne faudra pas en abuser… vu le poids du fichier obtenu ! Qui est 10 fois plus lourd que le fichier d’origine… (on passe de 24 Mo pour le .cr2 d’origine de 20 Mpix… à 270 Mo pour le .dng de 79,8 Mo dans mon exemple).

      Donc, j’ai fait le test d’exporter le RAW en TIFF à la même taille que le fichier DNG Superesolution… Et bien on obtient un TIFF à peu près du même poids : 239 Mo.

      Toutefois, la solution .DNG issu de « Superesolution » reste beaucoup plus intéressante que le passage en TIFF via Photoshop (ou un autre outil) :

      – Car il conserve les ajustements appliqués précédemment dans Lightroom (expositions, filtres radial, etc…)

      – Car le .DNG reste un RAW, donc il conserve une meilleure dynamique que le fichier TIFF (qui n’est pas un RAW). Je l’ai vérifier avec mon exemple…

      Le fichier DNG ne contient donc pas exactement une « sorte de TIFF » encapsulé (même si il pèse aussi lourd qu’un TIFF)…

  2. Et beh, avec tout ce machine learning et la vitesse à laquelle ça évolue, on aura bientôt plus besoin de photographes, les machines sauront faire un chef d’oeuvre avec un simple cliché Smartphone.

    Bon j’exagère, mais pas tant que ça à mon avis.

  3. c’est super, je vais pouvoir repasser certain mes raw des 10S, 40D et D700, ça leur fera pas trop de mal …..
    Je viens de m’amuser avec un raw de 6M pixel de Eos 10D, il passe de 4Mo à 101Mo …..
    et un raw sony A7R3 passe de 42Mo a 571Mo …..

  4. Bonjour

    La fonction est présente dans la dernière MaJ de LR Classic…(clic droit sur l’image module développement)

  5. Hello
    Les scan pourront donc être améliorés et ça c’est une super annonce !
    Et mes fichiers de mon 300D avec lequel j’ai fait quelques voyages aussi ! Cool !

    Après le negatif, c’est que le vol d’images sur le web pourrait être plus prolifique… tu mets ta photo en 4mpx et elle sort en 16 exploitable à l’impression..

Leave A Reply




⬆︎ GO TO TOP ⬆︎