web analytics

Disparition d’interfaces tactiles… suite !

9
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Tout ce qui est à la Mode, se démode ! Il n’y a pas que chez Apple et chez Canon que la mode des interface « tactiles » a pris du plomb dans l’aile… Relire : Macbook Pro : la Touch Bar ne sert-elle… à rien et  La Touch Bar ne sert à rien… dans Lightroom Classic CC. Pour la petite histoire une lecture intéressante : 

Volkswagen abandonne sa pire idée depuis des années : les touches tactiles sur le volant : « Trois ans, c’est le temps qu’il aura fallu à Volkswagen pour réaliser que son idée prétendument révolutionnaire ne l’était pas tant. Cette idée, c’est le remplacement de boutons physiques sur le volant et la planche de bord de ses voitures par des zones tactiles à retour haptique, à l’apparence plus moderne.

 

(…) ces touches tactiles n’ont jamais vraiment séduit les utilisateurs. Les plaintes sur les forums automobiles sont régulières. Elles ont été confirmées par une étude allemande à grande échelle réalisée par le site mobile.de en 2020. La conclusion de ce sondage est sans appel : les automobilistes préfèrent les boutons physiques aux zones tactiles. Volkswagen semble les avoir enfin entendus.

Selon Thomas Schäfer, le PDG de la marque, qui a signé une tribune sur Linkedin, VW et les autres constructeurs automobiles doivent de nouveau « écouter » les clients afin de leur offrir « de meilleures réponses (…) nous affinons notre catalogue et nos designs, en simplifiant les opérations à bord de nos véhicules. Par exemple, nous allons relancer les boutons physiques sur les volants ! C’est ce que veulent les clients VW ». « 

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

9 commentaires

  1. Les interfaces tactiles sont extrêmement dangereuses au volant. C’est compliqué de piloter un ordinateur de bord sans regarder l’écran, là où avec des boutons physiques il est nettement plus aisé de le faire à l’instinct.

    C’est pareil en photo, le seul intérêt de l’écran tactile concerne les moments où on a l’oeil sur l’écran (pour visionner des photos/modifier la configuration de son appareil), et pour sélectionner le collimateur au besoin (mais l’écran sert ici plus de joystick que d’écran).

    Pour qu’une interface soit efficiente, tous les réglages essentiels doivent se « sentir » sans avoir besoin de les activer, et leur actionnement doit impliquer un retour haptique. C’est de la base en matière d’UX/UI.

    C’est bien que les constructeurs en reviennent, ou tentent des approches hybrides où le tactile est embarqué dans des interfaces qui ne sont pas « juste plates » (par ex. l’interface du premier véhicule de Hopium est pas idiote).

    • En effet ! Canon a tenté l’expérience avec la Touch Bar sur l’EOS R…

      J’ai détesté dès le début : j’ai pourtant insisté, mais vraiment ça ne marche pas, c’est désagréable à utiliser.

  2. Je n’en suis pas fan non plus de ces interfaces tactiles, je trouve que ça manque de precision et qu’on n’est pas à l’abris d’activer une fonction sans s’en rendre compte.

    Petite question hors sujet. Je vais m’acquérir un Mac Studio vu mon budget j’ai le choix entre deux configurations soit je privilégie le stockage soit je privilégie la ram

    Dans mon cas Mac Studio 512go et 64Go de ram ou 1T et 32go de ram vous feriez quel choix ?

Leave A Reply




⬆︎ GO TO TOP ⬆︎