web analytics

Nikon Studio NX : le retour de l’explorateur perdu…

19
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Après pas mal de cafouillages, Nikon vient enfin d’offrir aux utilisateurs de fichiers .NEF (et de fichiers JPEG de toutes marques) un explorateur / développeur unifié plus ambitieux… et gratuit. Nikon Studio NX est en quelque sorte une fusion de ViewNX-I et de Capture ND-D.

Il était temps, car devoir utiliser deux logiciels séparés en 2021, était totalement préhistorique… On sait depuis 2006 (grâce à Lightroom et Aperture), que le « tout en un » est la bonne solution. Si les deux prédécesseurs Capture NX-D et ViewNX-i sont encore disponibles au téléchargement quelques temps : il est évident qu’ils sont emmenés à disparaitre à moyen terme.

 

 

La communication de Nikon me semble bien ambitieuse à son sujet (ici page Nikon NX Studio)… Je l’ai téléchargé (il est dispo gratuitement ici) et installé, pour me faire une idée. Il fonctionne sur mon MacBook Air M1 en Mode émulation (il s’agit d’une application Mac Intel pour le moment).

J’ai trouvé les premier lancement du logiciel beaucoup trop lent : pas moins de 45 secondes environ ! Plutôt insupportable, quand Lightroom se lance en moins de 8 sec (je précise que j’ai refait ce test 3 fois avec le même résultat).

Toutefois, après avoir pris le temps de redémarrer le Mac (ce que je n’avais pas fait avant) : le temps de lancement n’est plus 45 sec, mais désormais de seulement 15 sec (testé trois fois de suite). Du coup ça va beaucoup mieux ! Même si c’est deux fois plus lent que le lancement de Lightroom…

Pas mal d’options sont disponibles : par exemple afficher les collimateurs AF utilisés à la prise de vue. On remarque l’arrivée de la gestion des mot-clé, la gestion et le visionnage des vidéo, ainsi que la prise en charge des coordonnées GPS. Malheureusement, tout me semble trop lent par rapport à la dernière version de Lightroom Classic 10… (n’oublions pas qu’il ne s’agit que d’une première version et qu’elle n’est pas encore optimisée pour mon Mac M1, restons magnanimes). Pour autant Lightroom Classic 10 n’est pas encore optimisé Apple Silicon, lui non plus : et pourtant il est beaucoup plus rapide.

 

NX Studio peut s’interfacer avec Nikon Transfer 2 et Camera Control Pro 2. Son interface est fonctionnelle, assez efficace, mais reste assez triste et moche… On est encore englué dans cette ambiance « anthracite » dont tout le monde se lasse depuis 2006. Même si l’on peut personnaliser (pas beaucoup) le fond des images (j’ai choisi du gris).

On retrouve des fonctions de Developpement classiques, telles que la correction des poussières et même des U-Points que j’ai rapidement testé. Mais c’est assez peu réactif, donc je n’ai pas perdu trop de temps dessus… On remarque également la fonction de correction des perspectives : malheureusement sur ma machine, c’est assez peu utilisable, car ça rame ! 

 

La qualité du développement est plutôt agréable… Et l’on n’est pas limité aux Picture Contrôle Nikon historiques, mais on peut appliquer les nouveaux Styles colorimétriques, sur les anciens NEF… Très bonne nouvelle. Le réglage de la netteté est plutôt efficace, mais reste simpliste…

Les Préférences sont assez riches, tant mieux. Le logiciel possède un bon potentiel d’évolution. La gestion du double écran est prévue (mais je n’ai pas pu la tester pour le moment) : 

 

Toutefois signalons des plantages quasi systématiques (sur mon MacBook Air M1), lorsque je demande « l’affichage cumulatif » de très nombreuses images contenues dans une arborescence complexe de plusieurs « sous-dossiers », contenant de nombreux types de fichiers (des RAW de toutes marques).

C’est très gênant tout de même. Même si l’on peut éviter cela en affichant « strictement » les dossiers, sans montrer leur contenu « cumulé »… Il suffit de ne pas cocher l’option dans le menu « Navigateur » (c’est décoché par défaut). Copie écran ci-dessous : 

 

On sait que cette fonction est par exemple absente de l’explorateur de DxO. Pourtant je la considère comme absolument indispensable… Par exemple Adobe Bridge la propose depuis des décennies… Et c’est la première chose que je tenais à vérifier sur ce nouveau Nikon Capture Studio.

A noter que dans les préférences, on peut choisir de ne pas montrer les icônes des dossiers, de les montrer après, ou avant les vignettes des images. C’est bien et ça fonctionne comme espéré.

Malgré sa lenteur relative et les nombreux bugs (tout cela pourra s’améliorer), l’arrivé de ce logiciel Nikon NX Studio gratuit, est en tous cas une très bonne nouvelle. Même si l’on est encore très, très loin de Lightroom, ou même de Adobe Bridge (qui est également gratuit dans les faits)…

A noter cet avertissement : « Les applications logicielles View NX-i et Capture NX-D actuelles, y compris les mises à jour vers la dernière version du système dʼexploitation et lʼajout de nouvelles fonctions, ne seront plus prises en charge à lʼavenir. Nous recommandons aux utilisateurs de View NX-i et de Capture NX-D de les remplacer par NX Studio ».

Ce que je ne comprend pas : c’est pourquoi il a fallut attendre si longtemps pour que Nikon propose un tel logiciel « unifié ». Nikon semble se « réveiller », ces derniers temps…  Nikon, seulement 7,5% de part de marché sur les hybrides Mirrorless ? Ceci explique-t-il cela ? Espérons qu’il ne soit pas trop tard, à suivre…

BILLET PREC.
BILLET SUIV.
+

19 commentaires

  1. Gilles Theophile le

    Nikon, comme les autres fabricants d’appareils, aurait du profiter de son retard chronique en termes de logiciel maison pour proposer quelque chose d’innovant qui ne se limite pas aux appareils de la marque, énorme erreur de stratégie qui fait que ce programme restera une niche qui coûtera de l’argent à son concepteur.

    En effet, quel photographe, aujourd’hui, n’utilise pas un smartphone, une caméra gyrostabilisée et/ou un drone en complément de son réflex ou de son hybride, et dont il aimerait exploiter les images dans le même programme.

    Nikon, Canon, Sony, Olympus et quelques autres devraient se recentrer sur leur métier- faire des appareils photo – et laisser la partie logicielle à ceux dont c’est le métier – Adobe, DxO, Phase One/C1 pour ne citer que les leaders – et dont les outils se montrent de toute façon plus performants et plus innovants.

    • Ou alors qu’ils proposent des logiciels capables de traiter tous les RAW (mais c’est impossible et trop complexe pour Nikon…)

      Pourtant Phase One le fait bien…

      Toujours est-ils que ce petit logiciel gratuit dépannera un temps les Nikonistes, si ils ne lui en demandent pas trop ! Avant d’opter pour un vrai logiciel…

  2. Je le trouve plutôt réussi pour une version 1 (il faudra toutefois améliorer la stabilité) avec le mérite d’être gratuit et d’exister quand certains concurrents ne font pas autant pour les clients de leurs matos.

    Chez moi, il s’ouvre en moins de 10 secondes, comme Lr (si Lr a déjà été ouvert une fois, car à la 1ère ouverture Lr rame avec mes « gros catalogues d’aperçus dynamiques »).

    Je retrouve les outils de NXD (je n’utilisais pas View). Pour les photographes qui gèrent quelques centaines de photos par an, c’est largement suffisant et adapté aux Nef, sinon c’est un bon second outil en complément pour ma part de Lr quand je veux traiter/visualiser rapidement qq images sans passer par Lr.

    NX studio est définitivement dans mon doc à coté de LrC/Lr/Ps et NXD a été supprimé.

    • J’ai trouvé les premier lancement du logiciel beaucoup trop lent : pas moins de 45 secondes environ ! Plutôt insupportable, quand Lightroom se lance en moins de 8 sec (je précise que j’ai refait ce test 3 fois avec le même résultat).

      Toutefois, après avoir pris le temps de redémarrer le Mac (ce que je n’avais pas fait avant) : le temps de lancement n’est plus 45 sec, mais désormais de seulement 15 sec (testé trois fois de suite). Du coup ça va beaucoup mieux ! Même si c’est deux fois plus lent que le lancement de Lightroom…

  3. Gilles Theophile le

    « avec le mérite d’être gratuit et d’exister quand certains concurrents ne font pas autant pour les clients de leurs matos. »

    Mouais, enfin, c’est vite oublier Capture NX que Nikon facturait une petite fortune à ses propres clients. Il leur a fallu une dizaine d’années pour proposer autre chose…

    • Comme je suis sur Lr/Ps, je n’ai jamais acheté Capture NX, mais toujours utilisé en parallèle les logiciels free de Nikon ou autres softs, bien suffisants et qui effectivement certains concurrents ne font et n’ont jamais fait ;-) Il est bon de le rappeler. Mais ce n’est pas pour cela que je suis principalement chez Nikon (je jongle boulot Nikon/Canon, mais perso 100% Nikon) ; il ne faut pas exagérer.

    • La débâclé de l’arrêt de Nikon Capture NX, a fait beaucoup de tord à l’image de marque de Nikon… Son image de « sérieux » en a pris un coup à ce moment là… D’autant que l’on se rappel à quel point ils recommandaient à tous leur clients de l’utiliser de préférence !

      • Gilles Theophile le

        Ce que je pense, c’est que Nikon et tous les fabricants d’appareils qui proposent un logiciel maison surfent sur la légende urbaine qui consiste à dire et à croire que les fichiers Raw ne peuvent être traités correctement que de cette manière.
        Alors qu’il n’en est rien, le moteur Camera Raw (ACR), ainsi que C1 et DxO sont meilleurs, plus performants et plus riches. Ces derniers mois, DPR a publié des comparaisons ACR vs les logiciels Olympus et le Nikon dont on parle ici, dans lesquels ACR restait globalement meilleur en termes de qualité d’image, de récupération de HL, de débruitage et même de fluidité.

        • Olivier Caenen le

          Bonjour…….encore faudrait-il que LR/ACR prenne en charge correctement par des profils spécifiques la plupart des fichiers Canon CR3 récents …….le débruitage par défaut de LR/ACR sur ces fichiers est catastrophique

          • Gilles Theophile le

            La raison pour laquelle ACR ne propose pas encore de profils pour les fichiers .CR3 est due à un certain nombre de changements non documentés apportés par Canon à ce format.
            Le problème sera donc réglé en temps et en heure, puisqu’Adobe est évidemment en discussions avec Canon.

            Bref, pas de quoi fouetter un chat et certainement pas de quoi s’abstenir d’utiliser ACR.

            Quant au débruitage « catastrophique », c’est votre avis, auquel je n’adhère aucunement et qui n’a aucun fondement. DPP propose un lissage excessif par défaut, ce n’est pourtant pas ce que j’appelerais une « catastrophe », il suffit, dans les deux cas, de procéder aux ajustements nécessaires et, pour les cas extrêmes, il existe des outils spécialisés.

            Tous les logiciels ont des points forts et des points faibles, à chacun de faire son choix. Mais il n’en reste pas moins qu’ACR est l’un des 3 meilleurs du marché, et vu le nombre d’utilisateurs, ceci explique peut-être cela…

            • Olivier Caenen le

              pour info,j’utilise habituellement exclusivement ACR…..la mauvaise gestion actuelle des CR3 (couleurs,bruit,piqué) m’impose de passer par DPP pour obtenir un tiff de qualité à présenter à ACR….

          • Mais non le « débruitage » n’est pas catastrophique dans LR / ACR…

            Il suffit de faire des photos en dessous de 12.600 ISO (et aussi d’apprendre à se servir de Lightroom)… Bien entendu des outils comme DxO « Prime » font un peu mieux, que Lightroom en la matière : mais franchement à quoi ça sert ? On ne travaille pas très souvent au dessus de 1600 ISO tout de même…

            ET si l’on en sait pas régler les curseurs de bruit de Lightroom : il y a cette solution TOTALEMENT AUTOMATIQUE, qui marche parfaitement bien !

            ISO ADAPTIVE AUTO PRESET

            https://photoetmac.com/categorie-produit/lightroom-preset/iso-adaptive-auto-preset/
            Ces lots de Presets AUTO ISO Adaptatifs permettent d’ajuster automatiquement les 4 curseurs de Netteté et les 6 curseurs de Correction du Bruit : de façon optimisée en fonction de la valeur ISO des photos. Le gain de temps est fabuleux : appliquez-les sur des lots d’images. Ou définissez-les comme Réglage par défaut. Ils sont compatible avec Lightroom Classic, Lightroom et ACR (Photoshop).

            • il faut lire : j’ai dit « débruitage par défaut  » ! pas débruitage optimisé
              et merci de ne pas prendre tes lecteurs pour des andouilles , je sais régler les curseurs et je sais faire des presets …sauf que dans DPP pour l’instant ,les CR3 sont meilleurs à tous points de vue =)

          • Quand aux profiles : je propose une excellente solution (en attendant que Lightroom n’ajoute les bons profils) :

            Améliorez la colorimétrie des RAW de vos Canon EOS R5, EOS R6, EOS R et EOS RP : dans Lightroom Classic (sur Mac et PC), dans Lightroom (Cloud) et dans Adobe Camera Raw (Photoshop) grâce à 4 Profiles que j’ai développé afin de remplacer « Adobe Couleur » qui ne me convenait pas. Découvrez mes profiles à Télécharger ici !

             

  4. Merci pour cette information, je l’ai téléchargé direct !
    Utilisant beaucoup View-NX pour pré-traiter les images à la sortie du boitier Nikon, je n’utilisais jamais Capture ND, beaucoup trop simpliste, comparé à DxO ou Dartktable.
    Même si ce nouveau logiciel rame un peu, même sur un mac récent, j’apprécie beaucoup de pouvoir traiter plus finement les images studio ne nécessitant pas de retouches particulières.
    C’est un gain de temps appréciable pour moins jongler entre plusieurs applications.

Leave A Reply




⬆︎ GO TO TOP ⬆︎