web analytics

Les petits défauts du Sony A1 (ce n’est pas moi qui le dit ;-)

24
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Visiblement Tony Northrup est un peu déçu par certains aspects de son Sony A1, tout neuf… Il liste ici quelques points qui l’exaspèrent. Et que pas grand monde n’avait remarqué jusqu’à présent.

Par exemple, j’ai toujours détesté les écrans (à la lisibilité vraiment catastrophiques) des Sony et je suis assez étonné que cela n’ai pas été amélioré sur ce modèle (depuis tout ce temps) et surtout à ce prix-là… Il y a comme ça pas mal de « surprises » sur ce Sony A1.

BILLET PREC.
BILLET SUIV.
+

24 commentaires

  1. Concernant l’articulation des écrans, le meilleur système actuellement proposé est celui qu’on trouve sur les Fuji Gfx ; à savoir un écran qui s’articule en mode paysage et en mode portrait. C’est ce que j’aimerais voir arriver sur les prochains Nikon et surtout pas cette daube d’écran sur rotule qu’on voit partout.

    • Pas d’accord : vraiment l’écran sur rotule de Canon marche très bien (en plus d’être super lisible)… Il est increvable, hyper solide, je l’ai largement testé et mis à l’épreuve du terrain depuis plusieurs années (sur certains reflex APS-C, puis sur l’EOS R notamment)…

      En plus l’écran de ces Canon n’est hyper lisible, vraiment très agréable à l’oeil… Même celui de l’EOS R6 qui est un peu moins large que celui de l’EOS R).

      Le problème de l’écran Sony semble similaire à ceux de Fuji (dont même l’écran du récent Fuji GFX 100s serait décevant d’après un ami qui l’utilise en ce moment) : beaucoup de reflets qui rendent son utilisation pénible.

      J’ai d’ailleurs moi-même constaté sur le terrain, que les écran des Fuji X-T3 et X-T4 sont peu lisibles…

      SI Tony Northup se plaint de l’écran de cet Alpha 1 (en le rapprochant de celui de l’A7 III, qui est peut-être l’un des pire écran que j’ai vu) : ce n’est pas une « vue de l’esprit », car il a pas mal d’expérience en la matière…

    • Longtemps j’ai hésité entre les écrans de type Nikon Z (dans l’axe, très agréable en street photo) et les écran de type Canon (rotule)…

      Finalement, ma préférence va à ces derniers (à cause des cadrages verticaux, que j’utilise beaucoup)…

      Le système double (Fuji) est pas mal (tant qu’il reste fin). Mais il est fort dommage que leurs écrans soient si peu lisibles, ce qui gâche pas mal la fête…

      • Je ne parle pas de la lisibilité, mais uniquement de l’ergonomie. L’écran sur rotule, c’est de la daube de geek. Le top, c’est l’écran des Fuji Gfx avec double articulation : paysage, portrait. Comme cela, on a toujours l’écran dans l’axe de l’objectif et pas sur le coté en mode paysage. En tant que photographe c’est primordial quand tu regardes alternativement le sujet et l’écran. En plus, on est vraiment moins discrets avec ces écrans sur rotule en ville (quand on n’utilise pas le viseur justement pour ne pas se faire remarquer): je déteste.

        • je suis assez d’accord avec ca ! les écrans sur rotule c’est pour les mecs qui veulent se filmer c’est de la merde.
          le système fuji est largement le meilleur.

          par contre la qualité et la taille des écrans sony ‘est ouf qu’en 2020 ce soit aussi mauvais, peu importe le prix du boitier !

        • Oui, je suis assez d’accord « ’écran dans l’axe de l’objectif et pas sur le coté en mode paysage. » : plus agréable en street photo, plus logique et intuitif des le cadrage…

          Sauf, que je me suis habitué au décalage avec l’EOS R… et après plus d’un an avec l’école raw sur Rotule, j’aime bien finalement (il faut juste dépasser la première phase ou l’on trouve cela un peu contre intuitif, c’est vrai)…

          Reste que le meilleur écran c’est celui ou l’on voit bien ! Et ceux des Fuji : on n’y voit rien (je trouve)…

        • Un peu extreme comme avis. Je préfère l’écran sur rotule à tout autre possibilité. Peut-être parce que je suis retourné à la photo avec un vieux PowerShot G5 qui avait ce type d’écran. Et souvent je l’utilisais collé sur le ventre avec l’écran qui se retrouvait sur le poignet gauche. Ce qui rappelle un peu la manière de photographier avec un Rolley…
          Si je préfère l’écran à rotule c’est justement parce que ça permet ce type de prise en main que j’aime beaucoup. Pour moi, il n’y a pas mieux comme ergonomie.
          Donc c’est une histoire de gout, pas une daube pour geek. On n’est pas obligé d’aimer les mêmes choses. Faut arrêter de croire qu’il n’y a qu’une manière de penser.

          • Je suis d’accord avec toi… Moi je me suis bien habitué à l’écran sur rotule latéral (après avoir critiqué ça durant plusieurs années) ! Comme quoi, on peut changer…

            Donc : oui, je suis d’accord… « c’est une histoire de gout, pas une « daube pour geek ». On n’est pas obligé d’aimer les mêmes choses. Faut arrêter de croire qu’il n’y a qu’une manière de penser ».

            Je suis un garçon très ouvert moi aussi ;-)

            • De meme. Apres avoir peste sur l’écran a rotule du R, j’ai du mal a m’en passer.
              Ideal pour shooter a hauteur de poitrine ou de hanche.
              PS: je ne fais ni video ni selfie..

      • Récent utilisateur d’un fujifilm XT4, pas super fan du système de rotule mais ces préférences, ce n’est qu’une histoire de chapelles et un débat sans fin. Il y a du pour et du contre pour chaque système.

        Mais je m’égare…ce que je veux partager c’est ce tout petit supplément pour rendre les écrans de ce fujifilm XT4 plus lisible: une protection d’écran mat de chez upscreen. Fait bien le job. Mais ce n’est pas au niveau de ce que j’ai pu voir de chez Nikon dont les écrans sont tout à fait utilisables.

        Dernier avis: je zappe systématiquement les vidéos de Machin et Machine. Clickbait à fond. Le pire de YT. Y’a tellement de bons photographes à écouter, qq soit les systèmes. Le jour où j’ai été jeté un oeil sur leurs productions photographiques…au secours…get back to IT please.

        • Gilles Theophile le

          En général, les influenceurs vidéo me donnent des boutons, mais là, parler de cette manière des productions photographiques de Northrup est un avis que je ne partage pas du tout – à moins qu’il s’agissait de considérations généralistes.

          Quant à l’écran articulé, pour moi il est clair que l’avoir dans l’axe de l’objectif est indispensable, le prix à payer étant que ce n’est pas adapté à la prise de vue verticale. Je pense que le plus important, c’est de se sentir bien avec son matériel.

          Après, on pourrait m’enlever l’écran arrière des appareils, ça ne me dérangerais pas plus que ça, étant toujours sidéré par ce tic qui consiste à passer plus de temps à le consulter qu’à garder l’œil au viseur.

        • bien d’accord avec toi. En cherchant un peu on trouve d’excellent photographes sur youtube. Le clan Northup je l’évite soigneusement…. Il y a malheureusement trop d’adeptes du « putaclic » sur youtube, et pas assez de pro…

          Tiens d’ailleurs avec le confinement il nous ferait pas une chaine youtube JF??

          • Personnellement j’adore Tony Northrup… vidéos à chaque fois surprenantes et instructives.

            C’est une des très rares chaines que je regarde régulièrement.

            Sinon à part eux (et 2 ou 3 autres) : Youtube m’emmerde prodigieusement ! C’est vraiment beaucoup trop lent, des vidéos de 10 ou 15 minutes en général, pour ne rien apprendre de plus. Donc, le texte et les blogs ont encore de beaux jours devant eux.

            On apprend en 5 minutes de lecture sur une page texte, ce qu’il faut 15 minutes de vidéo pour expliquer !

            Par ailleurs : les commentaires (donc les lecteurs) des vidéo Youtube sont au niveau « zéro » (car la vidéo c’est trop facile, donc ça attire les ignorants qui ne savent pas lire (ni écrire), contrairement aux commentaires sur de bons blogs : qui sont bien plus intéressants !

            Youtube : c’est le nivellement par le bas…

  2. Mais l’écran sur rotule peut très bien être dans l’axe ! Il suffit de l’ouvrir, de le retourner et de le refermer en le plaquant contre l’appareil.

    • Oui, ça d’accord…

      Mais l’intérêt de l’écran orientable : c’est pour les vues « appareil tenu raz du sol », ou « appareil tenu au dessus de la tête, à bout de bras »… et c’est là que l’on aimerait en bénéficier « dans l’axe » de préférence.

  3. Il est vrai que l’écran des Sony est à la traine, l’essentiel étant là.
    Après est-ce que la cible de ce boitier, PRO ?, ne s’attache pas davantage au viseur ? Rappelons nous de la difference entre un viseur de 1DX et 5D …
    Et la SONY est sur une autre planète avec ce viseur de 9,44M en 240 im/s qui sera d’ailleurs repris sans bruit par Canon sur le R1 :)

  4. Rien de nouveau sous les tropiques…

    Sony construit des appareils pour les geeks, pas les photographes (les vrais!), et cela ne change pas visiblement…

    Une liste de specs à faire pâlir mais qui ne sont pas orientés pour le photographe…

    J’ai eu un A7R3 en test. Il mitraille et fait le point à vitesse grand V ET en silencieux! Mais mes doigts me font mal après 20 minutes à le tenir, les menus c’est la cata…
    Je garde mon vieux A7 car il est invendable mais il vieillit à vue d’oeil alors que mon 6D ne prend pas une ride…

  5. Sony a lu ton article… Ils ont changé les écrans arrières des A7R sur les « nouveaux » A7R Mark IIIa et A7R Mark IVa.
    2.4 Mpix au lieu de 1.4 Mpix (et USB-C 3.2 au lieu de 3.0)…
    On attend pour le nouvel écran du A1, qu’ils vont aussi changer suite à l’article.
    Plus sérieusement, cela serait lié à la pénurie de composants.

    • Ah oui, bonne nouvelle ! J’ai découvert ça hier…

      Une preuve peut-être, que j’avais raison de critiquer cet écran ?

      C’est comme le changement de colorimétrie (à 360°) opéré par Nikon avec les premier Z6 et Z7 : une preuve que j’avais raison de critiquer vertement la dominante « verte » des reflex Nikon ?

Leave A Reply




⬆︎ GO TO TOP ⬆︎