web analytics

« image.canon » le futur Cloud de Canon déjà en Français

27
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Canon va lancer son nouveau service de stockage Cloud, en avril 2020… Le site existe déjà en Français : image.canon et les Questions Fréquentes sont également en français

Tout l’intérêt de la chose est que l’appareil photo enverra directement vos images vers le Cloud (icône n°1) : via le WIFI (et on espère un jour grâce à la 5G). C’est un peu comme si l’application Lightroom (Cloud) était directement intégrée dans votre appareil… Apparement vous disposerez de 30 jours (icône n°2) avant télécharger les originaux vers votre ordinateur, ceci de façon automatique (icône n°3)…

 

La possibilité de transférer les images vers d’autres systèmes est proposée (icône n°4)… Et surprise : vers le Creative Cloud d’Adobe en juin 2020… Le service autorise un stockage permanent de 10 Go (icône n°5), qui permet de partager et « jouer » avec ses images en ligne (icône n°6)…

On a hâte de découvrir tout ça : Canon est-il en train de développer une sorte de Lightroom Cloud ? SI le système est pratique et fiable, un tel « Cloud » risque de donner un certain avantage à Canon dans certains domaines…

 

Extrait du site : image.canon :

 


Charger de façon transparente depuis votre appareil photo vers le cloud – image.canon est un service cloud conçu pour faciliter votre flux de tâches liées aux images, que vous soyez un professionnel, un passionné ou un utilisateur occasionnel.

En connectant votre appareil photo Canon compatible Wi-Fi au service image.canon, vous pourrez télécharger de façon transparente toutes vos images et vidéos dans leur format et leur qualité d’origine, puis y accéder à partir de l’application dédiée ou d’un navigateur Web. Vous pourrez aussi les transférer automatiquement vers votre ordinateur, vos appareils mobiles et des services tiers.

 

 


Toutes les images d’origine sont conservées pendant 30 jours –Vous pouvez charger toutes les images que vous avez prises sur le cloud image.canon sous la forme des données d’origine et les conserver pendant 30 jours.

Bien que les données d’origine soient automatiquement effacées après 30 jours, les vignettes d’affichage sont conservées.

* Une vignette est une image compressée de 2 048 pixels au maximum pour affichage dans l’application.

 

 


Télécharger automatiquement des images vers PC et Mac – Downloader for image.canon, disponible pour les ordinateurs compatibles Windows et MacOS, télécharge automatiquement le contenu de votre compte image.canon sur votre ordinateur, ce qui simplifie la gestion des images.

 

 


Transférer automatiquement des images et des vidéos vers d’autres services de stockage – Connectez image.canon à votre compte Google Drive ou Flickr et transférez automatiquement vos images et vidéos compatibles.

Le transfert vers Google Photos et Adobe Creative Cloud sera bientôt disponible (vers juin 2020).

 

 


Jusqu’à 10 Go de stockage à long terme – Vous avez besoin de conserver vos originaux pendant plus de 30 jours ? Vous souhaitez disposer d’une bibliothèque d’images à résolution réduite ? Stockez 10 Go d’images et de vidéos à long terme.

*Si ce service n’est pas utilisé pendant 1 an, toutes les images seront supprimées, quelle que soit leur date d’expiration.

 

 


Partager et jouer avec des images – Accédez à vos images image.canon à partir de l’application et de tout navigateur Web compatible.

La bibliothèque d’images à résolution réduite est idéale pour le partage avec les amis et la famille via des applications de messagerie et de réseaux sociaux, ou pour l’impression avec des imprimantes portables Canon. »

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

27 commentaires

  1. Moui, on est quand même loin de l’offre Adobe et de l’environnement Lr « cloud » !

    Je ne comprends pas la démarche de Canon. Chacun son métier, eux, le leur, c’est de faire des appareils photo, et, donc, qu’ils laissent les services web aux spécialistes.

    • Ça peut être intéressant pour certaines personnes et je serais pas surpris que Canon propose des services avec abonnement avec des prix intéressants ( par exemple regarde Microsoft c’est grâce aux services qu’ils gagnent de l’argent ) et je pense que sur ce chemin seul Sony pourra suivre. Et je pense que Canon pourrais racheter une boite tel qu’Affinity, Dxo ou autre pour avoir leur propre écosystème.

    • L’idée est pourtant Géniale… Car Adobe est incapable d’assurer la sauvegarde directement depuis l’appareil photo : il faut passer par un ordinateur (ou un iPad ?)

      Ceci est un service très différent de ce que fait Adobe (et Adobe est incapable de le proposer).

      1 – Enorme différence avec Adobe : ce service est gratuit pour les utilisateurs de Canon ! Qui pour une certaine proportion d’entre eux, n’utilisent pas (forcément) Lightroom…

      2 – L’idée GENIALE de Canon est de proposer une sauvegarde Cloud en « temps réel » pendant le shooting… C’est sacrément « sécurisant ». ET ceci directement depuis le WIFI de l’appareil (ce que ne peut faire Adobe sans l’aide d’un ordinateur)

      3 – Pendant que le photographe travail : un collaborateur peut immédiatement exploiter les images (pendant le shooting) pour les partager sur les réseaux sociaux. Ou le transmettre à la presse.

      4 – Il n’y a pas de limite en terme d’espace de stockage aux Go uploadés initialement depuis la carte par l’appareil… (alors que Adobe limite le compte de base à 20 Go pour l’abonnement Spécial Photographe).

      5 – Le « buffer en ligne » (illimité) sur l’espace Cloud, se vide automatiquement au bout de 30 jours…

      6 – Mais on pourra conserver des « vignettes » (ou des RAW) dans la limite de 10 Go.

      7 – Enfin (et ça c’est génial), il sera possible à partir de juin 2020, de transférer directement des images (sa sélection par exemple) du « Cloud Canon », vers le Creative Cloud Adobe (donc je suppose vers Lightroom Cloud)… Ce qui ensuite devrait permettre de « downloader les ARAW » y compris vers Lightroom Classic (les RAW redescendant du Creative Cloud vers le disque local, exactement comme c’est le cas des images de votre smartphone lorsqu’elles prises par Lightroom Cloud)…

      … je trouve ça très intelligent ! Et ce qui m’étonne c’est que cela n’ai pas été proposé plus tôt.

      • Bien sûr que l’idée de départ est intéressante, mais le système de chargement direct via le wifi va aussi buter sur le problème des débits internet rencontrés partout. Je préfère le système d’Adobe, plus universel, plus simple, et qui se sert du disque dur comme « zone de transit » avant la montée vers le cloud (avec gestion automatique de l’espace disque).
        Mais il est vrai qu’on a ici affaire à une approche totalement différente et, effectivement, le fait de pouvoir transférer à terme dans le cloud Adobe est bien la preuve qu’il ne s’agit pas de concepts concurrents, bien au contraire.
        Par contre, ce que j’attends avec impatience, c’est le plug-in de « culling » basé sur l’AI.

        • Oui, je ne pense pas que ce soit des concurrents… directes (Canon n’a pas l’intention de remplacer Lightroom je pense).

          Mais les concepts sont plutôt, complémentaires.

          Et je pense qu’ils se préparent à placer un jour : un Modem 5G directement dans l’appareil. Ceci n’est qu’une étape.

      • « 1 – Enorme différence avec Adobe : ce service est gratuit pour les utilisateurs de Canon ! Qui pour une certaine proportion d’entre eux, n’utilisent pas (forcément) Lightroom… »
        -> as tu plus d’information sur le cote « gratuit »?

    • Par ailleurs les solutions proposées par Adobe, paraissent à certains (à quelques uns) : beaucoup trop complexes et intimidantes… Difficile de dire à quel point, mais je rencontre chaque jours de gens qui estiment que la maitrise de Lightroom (Cloud) ou Classic) : totalement hors de leur portée.

      Connaissant Canon et son attention portée à l’ergonomie : il se pourrait (?) que de nombreuses personnes jugent leur solution bien plus simple et plus facile à adopter !

      Parmi les utilisateurs de Canon : ils sont bien plus nombreux (je crois), à avoir confiance en Canon, davantage qu’en Adobe lorsqu’il s’agit de proposer une solution simple et facile…

    • Bonne question : 10 Go c’est le stockage permanent qui est offert gratuitement par Canon…

      Mais lorsque l’appareil photo upload la première fois le contenu de la carte : il n’y a pas de limites… On peut donc uploader ses 256 Go, ou même sa carte de 512 Go si on a une bonne connexion (… mais ça risque d’être long au dela de quelques dizaines de Go)…

      Lier dans la FAQ : https://image.canon/st/fr/faq.html?region=3

      « Il n’y a aucune restriction quant au nombre d’images ou à la taille totale. Toutefois, pour des raisons opérationnelles liées à la fourniture du service, le chargement peut parfois être limité. »

      Ces images sont supprimées au bout de 30 jours. C’est ne sorte d’espace « tampon, qui permet la sauvegarde et le transfère rapide ! Bien joué…

      Il suffit de les laisser sur le service (comme une sauvegarde), et l’on pourra aussi décharger sa carte normalement sur son ordinateur le soir.

      Lisez les FAQ

    • Mais le but n’est pas d’héberger les images… Il n’a pas lu ?

      Il n’a pas compris le concept ? Qui est totalement nouveau, à ma connaissance…

      Le but est de proposer un « espace tampon » sur le Cloud : entre l’appareil photo et l’ordinateur…

    • Bonjour, je vous trouve un peu silencieux sur les gros inconvénients de ce cloud : limitation du stockage à un temps très réduit, moulinage des photos dans un autre format (horreur !), finalement ce cloud ne sert que de relais de sauvegarde très court, qu’une bonne carte mémoire ou un brave câble en passant devant un PC remplacera avantageusement ; si je bascule mes images dans le cloud (gratuit ou payant), c’est pour quelles y restent le temps nécessaire.. et dans leur format d’origine. J’utilisais Irista: adieu cloud Canon !

      • Vous oubliez trois élément importants dans votre raisonnement :

        – Il sera possible de « basculer vos images » directement vers Adobe Creative Cloud depuis « Image.canon », ce qui sera diablement pratique… Car il n’existe pas de moyen d’uploader en WIFI depuis votre appareil des RAW directement vers Le Creative Cloud.

        – Cette passerelle est gratuite…

        – Les RAW et le vidéo sont bien uploads (et en aucuns cas transformés) : les RAW devraient donc passer en WIFI de l’appareil vers le Cloud Canon. Puis du Cloud Canon vers le Cloud Adobe…

        C’est génial !

        Relisez les FAQ : https://image.canon/st/fr/faq.html?region=3

  2. Intéressant… vérifiez chez qui canon héberge ledit service. Ils stockent bien cela quelque part et certainement pas chez eux. Amazon, Microsoft, ou sans doute un autre acteur n’ayant que faire (et pas le besoin légal) de respecter la confidentialité de votre info.
    Amis du reportage, attention!!!! Vos clients pourraient détester (voire vous poursuivre) de savoir certaines images parfois confidentielles se retrouver sur des serveurs US (serveur en France ou aux US c’est la même chose, un juge US pouvant accéder à votre contenu SANS votre consentement ni même que vous le sachiez, tant qu’une requête est faite à une entreprise américaine comme Amazon,Microsoft ou Google).
    Bonne idée, mais sans doute pas pour certains usages…

    • Oui, enfin on en est plus vraiment là…

      La plupart de notre vie numérique passe de toutes façon par des serveurs aux USA (ou ailleurs) : nos mails, notre fiche de paye, nos coordonnées bancaires… etc.

      Si on est « agent secret » ou si l’on travail pour Airbus, Renaud, le Ministère de la défense (ou l’un de ses fournisseurs) : on est bien entendu « déjà prévenu » qu’il ne faut rien balancer en ligne ou sur un Cloud dont on ignore tout… Mais tout ceci : c’est « l’exception ».

      Le photographe de mariage de base : il s’en fout un peu de la confidentialité de ses photos de mariage (et tout le monde s’en fout aussi : y compris les Américains ou les Chinois)…

      Faut arrêter la paranoïa (à « deux balles » si je puis dire… ce n’est pas méchant).

      Bien entendu celui qui travail avec des photos confidentielles : il est déjà au courant et n’utilise pas le Cloud.

      Tous les autres : profitez-en ! Car c’est si pratique…

      • Paranoia a deux balles ?
        Je sais que ce n’est pas méchant mais au moins condescendant.
        Si tu te renseignais avant d’affirmer cela, beaucoup de services de fiches de paie comme tu le dis s’informent maintenant et évitent comme la peste les serveurs US et cherchent des alternatives plus respectueuses de la confidentialité de l’info.
        Les banques aussi figure toi et les administrations s’en inquiètent aussi maintenant (bien qu’un peu tard c’est vrai).
        Mais c’est si pratique… :)
        C’est bien toi qui nous rappelle (a juste titre) que quand le service est gratuit, c’est que c’est nous le produit.
        Paranoiaque, non, j’utilise Gmail ! Mais conscient. :)

        • Oui, mais bien entendu : des banques, des services de paye, ça me semble assez normal en effet…

          Mais un « photographe » ? à part si il bosse pour des clients aux données sensibles…

          On est pas tous candidats à la Mairie de Paris !

          il n’y avait rien de condescendant ;-)

          • Je sais que tu ne le disais pas de cette manière. Mais avoue un peu que le fatalisme ambient est plus que triste. Les « on a pas la choix », « c’est comme ça », ou bien pire « moi j’ai rien à cacher » voire le « tout le monde s’en fout de toutes façons » sont autant de réactions qui ne cessent de me surprendre.
            À en écouter certains, la notion de confidentialité ou de vie privée est morte. Je refuse cela. De quel droit un état peut avoir accès à mes données? Importantes ou pas n’est pas le débat…
            Bon j’arrête mon militantisme naïf, j’ai des photos à uploader sur Google photos :)

            • Oui, je comprends… Mais en gros on a toujours le choix ! On peut notamment, choisir de ne « pas utiliser » : tout simplement…

              Ni Facebook, ni google, ni Apple, ni rien…

              Et même attendre qu’une boite 100% Française nous propose l’équivalent ?

              Ou alors, on utilise… en toute connaissance de cause et en se méfiant de ce que l’on balance en ligne.

  3. Rappelons quand même que ça fait depuis 2016 que le 5D Mark IV est capable d’uploader des images sur n’importe quel serveur FTP, et ce sans passer par un appareil tiers (je ne me souviens plus si d’autres boîtiers pro de Canon permettent ce genre de choses…).

  4. une vraie merde image.canon sur un mac book ou un iMac impossible de voir les albums de charger comme avec Image Gateway dommage je vais quitter celui ci car pas pratique du tout c’est con pour nous conso de Canon pas récompensé ça fait vraiment chier c’est pour nous bloquer et pas nous faire avancer c’est nul je suis dégoûté au lieu de simplifier les choses ils ne font que de nous les compliquer et nous empêcher de travailler
    adieu Canon

    • Et oui ! Je pense que vous n’avez vraiment rien compris au concept, en fait… Le but n’est pas de proposer un site de visualisation des photos : le but est de sauvegarder vos images, pendant la production… Lisez mon nouvel article :

      https://photoetmac.com/2020/04/image-canon-le-cloud-de-canon-est-ouvert/

      – Vous prenez vos photos, l’appareil étant relié à Internet (par exemple via le partage WIFI de votre téléphone en 4G).

      – Vous ne vous occupez de rien : l’appareil Upload (lentement) les photos au Fur et à mesure que vous les prenez (elle passent donc de la carte, vers image.canon)…

      – ET cette sauvegarde en temps réel est 100% gratuit ! C’est révolutionnaire : merci qui ?

      – De retour chez vous : votre ordinateur a déjà téléchargé les photos automatiquement sur son disque dur (grâce au petit programme Mac / PC : « image.canon auto-download ». Bien entendu : il faudra aussi en réaliser une sauvegarde sur un autre disque dur (local).

      – C’est tout ! Vous n’avez même pas à aller visiter le site web.

      – Comme vous n’en avez plus besoin (vu qu’elles sont déjà sur votre ordinateur et que vous en avez aussi une sauvegarde sur disque), vos photos seront supprimées du serveur automatiquement au bout de 30 jours (pour faire de la place) : mais vous disposez tout de même d’un espace gratuit 10 Go pour en conserver certaines « en ligne ».

  5. Re bonsoir merci pour votre reponse je crois que vous confirmez ce que je pensais donc j’avais bien compris le principe de image.canon
    Et je trouve que franchement ça ne sert a rien
    Un photographe (normal) fait son Shooting et décharge ses photo sur son disque dur ou un logiciel comme lightroom pourquoi faire 2 fois le travail ?
    Pour moi je souhaitais simplement partager avec un lien mes différents albums ! Malheureusement c’est plus possible je trouve que ce n’es pas un progrès cette formule et je crois qu’il vont perdre du monde
    Pour ma part c’est sûr
    Cdlt
    Shérif

    • Pour faire cela : il y a des tas d’autres solutions, à commencer par Lightroom (Cloud), mais aussi Flick, Smugmug, etc…

      Par contre ce nouveau service gratuit intéressera énormément de professionnels… Une sauvegarde en ligne automatique, c’est génial.

      Et surtout cela peut éviter l’étape déchargement des cartes. On revient sur son ordinateur et tout est déjà dans Lightroom (si l’on a activé la surveillance automatique du dossier de téléchargement de image.canon)…

      C’est la ^première fois qu’il existe un truc aussi innovant et aussi génial. Et ce n’est que le « début »…

Leave A Reply