web analytics

« image.canon » le Cloud de Canon est ouvert

9
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

L’info est passée quelque peu inaperçue, occultée par l’annonce des fonctionnalités vidéo du Canon EOS R5 (Canon EOS R5 : de nouvelles informations incroyables), mais ça y est : le nouveau service de stockage Cloud de Canon est ouvert (directement en Français) : image.canon. C’est par ici pour les Questions Fréquentes, également en français

J’ai pu connecter mon Canon G5X MkII en quelques minutes au service. Les instructions sont claires et simples : il vous faudra d’abord connecter votre appareil à un réseau WIFI, puis renseigner un email et « créer » un mot de passe à 4 chiffres. Attention, je me suis fait avoir, j’ai cru que l’on m’enverrait un mot de passe (j’étais allé trop vite sans lire les instructions) : non, il faut bien « créer » un code à 4 chiffres.

 

Ensuite vous recevrez un mail avec un lien, pour accéder à une page ou vous devrez entrer le mot de passe que vous avez préalablement crée sur l’appareil photo. Et boum : vous pouvez accéder aux images uploadées depuis l’appareil… C’est vraiment très simple et très efficace. Il sera extraordinairement simple d’effectuer une sauvegarde en ligne immédiate de une ou plusieurs photos sur le terrain, ou de toute la carte (ce que j’ai testé avec 20 photos c’est allé très vite).

J’ai pu ensuite retrouver sur mon espace Web : les 20 fichiers RAW de mon G5X MkII et les télécharger sur mon disque dur, depuis le Cloud. Attention, contrairement à ce qu’il avait été d’abord indiqué : les fichiers RAW de certains appareils anciens, ne sont pas encore éligibles à ce service. J’espère que cela changera, car on compte parmi ces RAW « non éligibles », ceux des Canon EOS 6D MkII et Canon EOS 5D MkIV.

Un mot sur l’interface du site web : elle est encore très simpliste… Mais elle fonctionne et ce n’est que le tout début. On distingue bien les images qui sont « stockées définitivement » grâce à un logo bleu en forme de disque (ci-dessous à gauche).

 

Et celles qui ne sont là que temporairement en tant que « sauvegarde temporaire » (ci-dessus à droite) reconnaissable avec leur logo en forme de calendrier vert…. Et qu’ils faudra « récupérer avant qu’elles ne soient supprimées…

Il existe aussi une application pour Mac et PC qui permet de rapatrier le contenu de image.canon, vers votre disque dur. A télécharger ici image.canon/st/fr/auto-download

Et bien entendu, il existe aussi une app pour smartphone (Android et iPhone), qui permet d’accéder au contenu du service… Et voici quelques copies d’écran quelle viens de réaliser :

 

 



Les grands principes
 – Tout l’intérêt de image.canon, est que l’appareil photo enverra directement vos images vers le Cloud (icône n°1) : via le WIFI (et on espère un jour grâce à la 5G). C’est un peu comme si l’application Lightroom (Cloud) était directement intégrée dans votre appareil… Apparement vous disposerez de 30 jours (icône n°2) avant télécharger les originaux vers votre ordinateur, ceci de façon automatique (icône n°3)…

 

La possibilité de transférer les images vers d’autres systèmes est proposée (icône n°4)… Et surprise : vers le Creative Cloud d’Adobe en juin 2020… Le service autorise un stockage permanent de 10 Go (icône n°5), qui permet de partager et « jouer » avec ses images en ligne (icône n°6)…

On a hâte de découvrir tout ça : Canon est-il en train de développer une sorte de Lightroom Cloud ? SI le système est pratique et fiable, un tel « Cloud » risque de donner un certain avantage à Canon dans certains domaines…

 

Extrait du site : image.canon :

 


Charger de façon transparente depuis votre appareil photo vers le cloud – image.canon est un service cloud conçu pour faciliter votre flux de tâches liées aux images, que vous soyez un professionnel, un passionné ou un utilisateur occasionnel.

En connectant votre appareil photo Canon compatible Wi-Fi au service image.canon, vous pourrez télécharger de façon transparente toutes vos images et vidéos dans leur format et leur qualité d’origine, puis y accéder à partir de l’application dédiée ou d’un navigateur Web. Vous pourrez aussi les transférer automatiquement vers votre ordinateur, vos appareils mobiles et des services tiers.

 

 


Toutes les images d’origine sont conservées pendant 30 jours –Vous pouvez charger toutes les images que vous avez prises sur le cloud image.canon sous la forme des données d’origine et les conserver pendant 30 jours.

Bien que les données d’origine soient automatiquement effacées après 30 jours, les vignettes d’affichage sont conservées.

* Une vignette est une image compressée de 2 048 pixels au maximum pour affichage dans l’application.

 

 


Télécharger automatiquement des images vers PC et Mac – Downloader for image.canon, disponible pour les ordinateurs compatibles Windows et MacOS, télécharge automatiquement le contenu de votre compte image.canon sur votre ordinateur, ce qui simplifie la gestion des images.

 

 


Transférer automatiquement des images et des vidéos vers d’autres services de stockage – Connectez image.canon à votre compte Google Drive ou Flickr et transférez automatiquement vos images et vidéos compatibles.

Le transfert vers Google Photos et Adobe Creative Cloud sera bientôt disponible (vers juin 2020).

 

 


Jusqu’à 10 Go de stockage à long terme – Vous avez besoin de conserver vos originaux pendant plus de 30 jours ? Vous souhaitez disposer d’une bibliothèque d’images à résolution réduite ? Stockez 10 Go d’images et de vidéos à long terme.

*Si ce service n’est pas utilisé pendant 1 an, toutes les images seront supprimées, quelle que soit leur date d’expiration.

 

 


Partager et jouer avec des images – Accédez à vos images image.canon à partir de l’application et de tout navigateur Web compatible.

La bibliothèque d’images à résolution réduite est idéale pour le partage avec les amis et la famille via des applications de messagerie et de réseaux sociaux, ou pour l’impression avec des imprimantes portables Canon. »

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

9 commentaires

  1. Enfin! Ça fait des années que les utilisateurs demandent ce type de fonctionnalité pourtant présente depuis longtemps sur leur téléphone. Ce qui est étonnant, c’est que ça arrive si tardivement. Un manque qui n’est pas non plus sans lien avec l’effrondement du marché des caméras. Les gens veulent prendre des photos d’abord et avant tout pour les partager, ce que leur téléphone leur permettait facilement de faire mais, inexplicablement, pas leur caméra…

    Cette fonction est une raison bien plus valable de changer un ancien modèle de caméra que la plupart des innovations offertes dans les dernières années.

    • Je suis assez d’accord avec toi…

      Je ne comprend pas pourquoi ce n’est pas venu plus tôt !

      Beaucoup de gens n’ont vraiment rien compris au concept, en fait… Le but n’est pas de proposer un site de visualisation des photos : le but est de sauvegarder vos images, pendant la production…

      – Vous prenez vos photos, l’appareil étant relié à Internet (par exemple via le partage WIFI de votre téléphone en 4G).

      – Vous ne vous occupez de rien : l’appareil Upload (lentement) les photos au Fur et à mesure que vous les prenez (elle passent donc de la carte, vers image.canon)…

      – ET cette sauvegarde en temps réel est 100% gratuit ! C’est révolutionnaire : merci qui ?

      – De retour chez vous : votre ordinateur a déjà téléchargé les photos automatiquement sur son disque dur (grâce au petit programme Mac / PC : « image.canon auto-download ». Bien entendu : il faudra aussi en réaliser une sauvegarde sur un autre disque dur (local).

      – C’est tout ! Vous n’avez même pas à aller visiter le site web.

      – Comme vous n’en avez plus besoin (vu qu’elles sont déjà sur votre ordinateur et que vous en avez aussi une sauvegarde sur disque), vos photos seront supprimées du serveur automatiquement au bout de 30 jours (pour faire de la place) : mais vous disposez tout de même d’un espace gratuit 10 Go pour en conserver certaines « en ligne ».

  2. Bonjour, une solution inintéressante, qui mériterait un petit essai annexe, le temps de l’upload des même images via LR vers Adobe Cloud… juste pour savoir, si Canon est capable de uploader plus rapidement car sur LR, je trouve que c’est encore beaucoup trop lent pour nos braves niveaux de connexion vers Internet.

  3. La question très con, très simple, très logique. Et quand les photos sont dans le « clound » gratuit, que vous avez accepté les condition generales d’utilisation, avez vous un engagement clair et factuel que vous n’avez pas donné vos photos à Canon et que vous n’avez pas donné le droit d’usage et d’archivage de celles ci et donc que l’entière propriété intellectuelle reste la votre?

    Je vous laisse refleurir mème si je connais la réponse.

    Il sont très fort Canon. Une belle banque de données et pour vendre des images et pour faire du e learning gratuite

  4. 10Go… c’est nul
    30 jours de conservation c’est nul aussi…

    Pour un photographe il faut une offre rapide, pas cher permettant de stocker toute sa librairie de façon permanente dans le Cloud (tout en gardant tous ses droits sur ces images, et pouvoir les supprimer à volonter), donc on parle plutôt en To…
    Pour le moment, sauf erreur, personne ne propose de telles offres à des prix corrects (10 euros/mois)
    Le moins cher semble paradoxalement être iCloud d’Apple, avec 2 To pour 10 euros/mois. (et en plus j’ai plus confiance dans le respect de la confidentialité d’un Apple que d’un Adobe ou d’un Google… Canon je sais pas, à voir, mais de toutes façons sauf erreur ça restera limité aux utilisateurs Canon, donc pas assez universel, et puis Canon est un nain dans le Cloud comparé aux géants du secteur…)
    Reste à permettre à Lightrrom de stocker les images vers iCloud, et que celui-ci passe à 4 To pour le même tarif, et là on aurait une solution capable de séduire un grand nombre de photographes.

    Ce nouveau truc Canon risque de finir comme Irista… son précédent essai similaire, qui a fermé ses portes fin Janvier 2020, après avoir été ouvert en 2014. Un flop…

    • A mon avis, tu n’a rien compris au concept qui est génial et très différent des autres solutions…

      Déjà : c’est totalement gratuit ! ! ! Et l’upload est absolument illimité…
      De façon à faire une sauvegarde sur le terrain, limitée dans le temps…
      C’est un peu comme une seconde carte mémoire.

      L’idée n’est pas de conserver cette sauvegarde de façon illimitée : Dropbox ou GDrive sont là pour ça… ET justement on peut transférer les photos vers ces services.

  5. Canon ferait mieux de lister les appareils qui acceptent ce nouveau service !

    Annonce importante concernant les appareils photo pour lesquels le transfert d’images RAW (format CR2) vers image.canon ne fonctionne pas.
    Nous avons le regret de vous informer que le transfert d’images RAW (format CR2) vers image.canon ne peut s’effectuer directement par les appareils photo suivants du fait que ces appareils photo ne prennent pas en charge la fonction de transfert d’images RAW (format CR2) via Internet actuellement.

    EOS 5D Mark IV / EOS 6D Mark II / EOS 6D / EOS 80D / EOS 70D / EOS 77D / EOS Rebel T7i / EOS Rebel T7 / EOS Rebel T6s / EOS Rebel T6i / EOS Rebel T6 / EOS Rebel SL2 / EOS 200D / EOS 800D / EOS 750D / EOS 760D / EOS 1300D / EOS 1500D / EOS 2000D

  6. Perso, je n’utilise jamais (très très rarement) les solutions proposées par Canon/Nikon pour le cloud et le traitement. Je décharge directement dans LR classic avec une synchronisation avec Lr (cloud) en appliquant directement les mots clés et les paramètres prédéfinis de base. Lightroom est de toute façon le meilleur (car exhaustif) soft du marché pour toutes les parties catalogue, traitement & ps, cloud, portfolio etc… et surtout: all in one !

  7. Je trouve l’idée tout à fait intéressante !! Surtout l’intégration avec LR. Enfin un workflow digne du 21ème siècle.
    Sauf que… les constructeurs photos savent très bien nous vendre de la techno du siècle dernier à prix d’or comme le gps et wifi. Donc apparemment c’est d’une lenteur fort certaine avec du wifi 2,4ghz…
    Tony à fait un test sur youtube, ça marche mais c’est lent très lent… Et encore faut-il avoir un réseau GSM donc les zones blanches… ou en 3G…

    Les nouvelles générations de boitiers seront certainement mieux équipés. Mais du coup gare à la batterie non seulement du boitier mais du smartphone aussi…

    Cela n’empêchera pas de devoir manipuler les cartes mémoire. Soit pour les effacer pour les plus téméraires ou pour un mette une vide.
    Du moment qu’il n’y plus qu’une seule copie, même sur cloud, il n’y a plus de backup !

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.