web analytics

Prise en main : Panasonic GX80 enfin un hybride efficace

100
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

J’ai pu prendre en main ce week end le nouveau Panasonic GX80 (relire Trop gros, trop petit ? Ou parfait ?), dont les ventes décollent bien semble-t-il… Ce qui est normal car il rassemble (pour la première fois dans l’histoire des APN hybrides), un ensemble de caractéristiques impressionnantes…

 

 

Tout ça, pour un prix contenu de 699 € en kit avec le minsucule 12-32 mm stabilisé. Hors, il me semblerait fou de dépenser plus que cela pour un hybride à viseur électronique (viseur par définition médiocre) ; dont on peut suppose qu’il sera remplacé dans 16 ou 20 mois par un successeur bien meilleur. Mais à 699 € en kit : je serais presque prêt à me passer de visée optique… A condition d’avoir en échange tout ce qu’offre ce GX80 : un écran orientable verticalement, la compacité des objectifs M4/3, la stabilisation dans le boîtier et dans les objectifs, de la vidéo 4k… Sans oublier quelques gadgets amusants.

Voilà le programe de ce « gros GM5 », ou ce « mini GX 8 » de voyage (si on le compare à deux modèles phares de Panasonic)… Ce Panasonic Lumix DMC-GX80 (699 € en kit environ), sera à confronter principalement aux Fuji X-T10 (qui a baissé à 729 € en kit environ) et à l’Olympus OM-D EM-10 II (qui a lui aussi baissé à 699 € en kit environ). En dehors de ces deux-là (et des deux mini reflex de Canon et Nikon : les EOS 100D et D5500), la concurrence est quasi inexistante ! En effet, on ne peut mettre sur le même plan des APN compacts à capteurs de 1 pouce, qui ne procurent pas les effet de « bokeh » qu’adorent les photographes (même si il n’y a pas que le « bokeh » dans la vie)…

Merci à Philippe de la boutique Camara à Paris 9 em, qui m’a prêté un GX80 (il fait un prix spécial à l’occasion de son lancement). Voici mes impressions à chaud, classées sur le mode « j’aime / j’aime pas ».

Le boîtier reste suffisamment compact pour ne pas cacher le visage du photographe, ce qui peut être intéressant au moment de réaliser des portraits. Le viseur déporté sur le côté (façon « rangefinder »), aide un peu en cela…

 

 


Et je commence par les nombreux « j’aime » : vous verrez qu’il ne reste pas beaucoup de place pour les « j’aime pas », tout en bas de l’article…

Son rapport qualité / prix : franchement, je ne vois pas quel autre hybride peut offrir autant de bonnes choses, à ce prix là… D’autant que si vous envisagez l’achat de deux ou trois objectifs complémentaires, vous continuez à faire des économies… Allez vite relire notre grand Comparatif : meilleurs hybrides avec EVF à moins de 700 €. Et rappelez-vous que beaucoup de caractéristiques du GX80, étaient déjà en place sur le GM1 déjà testé ici : Panasonic GM1 mon compact préféré

 

Son zoom stabilisé en kit, le G Vario 12-32mm f/3.5-5.6 Asph. / MEGA O.I.S : je recommanderais l’achat de ce kit là (même si d’autres kit plus ambitieux sont proposés). Car ce mini objectif équivalent à un 24-64 mm en full frame, est unique au monde… Il ne pèse que 70 gr. Une véritable réussite, qui offre pourtant d’assez bonnes performances.

Avec ce zoom, le GX 80 est beaucoup plus petit les hybrides APS-C avec zoom équivalents… Et plus petit que le plus petit des reflex APS-C (avec un zoom équivalent par exemple mon petit Canon EOS 100D fétiche).

 

La taille et le poids du boîtier lui-même : Le GX80 est plus compact que les hybrides APS-C (comme le Fuji X-T10 handicapé par des objectifs plus gros, plus lourds et chers). Mais il est vrai aussi que le GX80 est plus gros et lourd que le minuscule GM1, que j’amène toujours en voyage. Même si l’ensemble reste très acceptable…

0000_SCREEN_JFV 900

En photo de rue l’ensemble GX80 + 12-32mm f/3.5-5.6 reste très discret, ce que l’on doit d’abord à la taille minuscule des objectifs Micro 4/3 (on le voit ci-dessus). Image Camera Size ; http://j.mp/20pe2cn. OK : un capteur APS-C est toujours un peu mieux évidement, pour tout…

0000_SCREEN_JFV 901

Mais l’APS-C implique des objectifs beaucoup plus encombrants, spécialement les zoom (ou alors, on se contente de deux pancakes fixes : par exemple le Canon EF-S 24mm f/2.8 et le Canon EF 40 mm f/2.8… A cette condition, un mini reflex n’est plus si encombrant). 

 

Le design efficace et l’ergonomie sans faille : pas de rétro design ici, pas de molettes proéminentes (qui accrochent dans le sac), ni de leviers et poussoirs dans tous les sens qui hérissent et compliquent inutilement le boîtier… Ici, le design est lisse, utilitaire et rien ne dépasse… On pourrait tout de même lui reprocher des boutons un peu trop « petits » (surtout au début dans la phase d’apprentissage), mais une fois qu’on a repéré les plus indispensables, alors c’est OK. A noter que sur la version aluminium du boîtier, les boutons sont probablement plus « lisibles ».

A l’avant, disposée intelligemment autour du déclencheur, la grosse molette est très pratique (du coup on comprend qu’elle manque un peu au GM1)… Elle sert à tout ! Même à faire défiler les images hyper rapidement lors de la revue des images (pensez-vy c’est bien mieux que l’écran tactile. Notamment si vous voulez comparer la netteté de deux images en mode zoom). Le petit curseur On / Off, tombe sous le pouce droit, ça fonctionne et c’est toujours mieux qu’un bouton à enfoncer…

L’articulation de l’écran orientable est plus discrète et « cachée » que sur la plupart des hybrides concurrents. Ecran fermé, on ne soupçonne même pas que l’écran peut se déployer… Il est peut-être un peu « ferme » à ouvrir, mais ça rassure sur sa solidité.

J’aime bien la molette arrière qu’il faut « cliquer tourner » pour la correction d’exposition, système que je trouve astucieux, puisqu’il garanti qu’elle ne tournera pas par frottement dans la sac…

Japon

 

L’écran orientable verticalement de 1.040.000 pixels : c’est un bonheur en photo de rue… Et c’est ce qui me manque le plus sur mes reflex (par exemple sur le petit Canon EOS 100D). Je ne comprend pas que Canon ne propose pas ce type d’écran « dans l’axe ». Et au lieu de ça : persiste avec les écrans s’ouvrant sur le côté (EOS 750D) que je trouve encombrants, peu discrets et moins pratique car ils ne sont pas « dans l’axe de visée ».

En plus cet écran a le bon goût d’être tactile, ce qui est (éventuellement) agréable pour la revue des images… Même si moi je m’en fout un peu et je préfère faire défiler les images avec les boutons « à l’ancienne », ou avec la molette avant.

On pourra désactiver le pilotage tactile de l’appareil via l’écran, tout en conservant la revue des images tactile (ce que j’ai fait déjà sur le GM1).

 

La présence d’un viseur (bien que électronique) : avec 2.764.800 pixels ce viseur électronique n’est pas le pire en son genre, avec un grossissement de x0,7… De nombreux hybrides sont moins bien équipés que ça (relire Votre viseur électronique est-il… « dépassé » ?). Je déteste les viseurs électroniques de toutes façons… Alors celui-ci ne dépannera que de temps en temps et je pense utiliser majoritairement l’écran.

 

La question du viseur à à voir avec l’écran. On peut gérer précisément l’allumage et l’extinction de l’écran, ainsi vous pouvez photographier écran totalement éteint, afin de prolonger la vie de vos batteries qui n’est pas fantastique sur ce GX80 (et c’est par ailleurs une bonne chose à faire, pour progresser lorsque l’on débute). Dans ce modes les images s’affichent tout de même brièvement après le déclenchement (2 sec). Du moins si vous l’avez demandé, mais vous pouvez aussi désactiver cette revue rapide. 

Que vous ayez (ou non) désactivé l’écran : le viseur peut se comporter comme vous le souhaitez… Un bouton dédié situé à droite de celui-ci, permet d’alterner entre plusieurs modes d’affichage (avec quelques bizarreries toutefois) :

  • Premièrement : le plus classique est l’allumage automatique après détection de proximité de l’oeil (ce qui éteint l’écran temporairement). Avec toujours malheureusement : ce court délais énervant (de environ un quart de seconde) nécessaire pour qu’il s’allume (même si ce délais m’a semblé moins long et pénible, que sur certains autres APN hybrides)…
  • Secondement : viseur allumé en permanence, ce qui permet une grande réactivité forcément au détriment des batteries… Mais je suppose qu’il suffira de programmer le mode veille de l’appareil sur 2 minutes, pour protéger la batterie.
  • Troisièmement viseur coupé : ce qui réactive l’écran… Mais vous pourrez tout de même l’éteindre à nouveau (touche « Disp ») : l’appareil fonctionnera alors sans écran ni viseur… Idéal pour préserver la batterie et travailler « à l’ancienne », avec éventuellement un viseur optique de 24 mm glissé dans la griffe porte flash que Panasonic n’a pas sacrifié. Dire que certains sont prêt à acheter des Leica hors de prix dépourvus d’écran, juste pour travailler comme ça (un Leica M-D sans écran à 5950 €) !

Si vous éteignez alors l’appareil, celui-ci réactivera l’écran au prochain allumage (mais pas le viseur, qui se souviendra de la position sélectionnée). Il suffira alors de presser cinq fois sur « Disp » (pour passer en revue les diverses options d’affichage) jusqu’à éteindre à nouveau l’écran. Acceptable disons…

 

La prise en main reste très correcte : grâce au poids minimal de l’objectif et au poids finalement « assez conséquent » du boîtier, l’appareil ne pique pas du nez. Il est très bien équilibré… Même avec un zoom un peu lourd (tout est relatif) comme le  Panasonic LUMIX G VARIO 7-14mm F4.0 ASPH (relire notre test terrain au Japon). La poignée discrète (assez peu prononcée) et le revêtement texturé, suffisent à assurer une prise en main relativement correcte. On pourra certainement l’améliorer encore, à l’aide de deux ou trois ajouts de Sugru (relire Mes Sugrus sont arrivés) qui ont littéralement « transformé » la prise en main du Panasonic GM1…

En street photo, je préfère le tenir au niveau du ventre avec l’écran orientable tourné vers le haut et le pouce droit posé sur le déclencheur. Ce sont l’annulaire et le petit doigt (glissés sous la semelle), qui soutiennent tout le poids du boîtier (position adoptée aussi avec mes reflex). CF photo ci-dessous : 

Japon

Premièrement, cette position est très reposante pour les coudes et les bras (on a pas à lever l’appareil vers l’oeil). Ensuite c’est plus discrèt si vous souhaitez ne pas être repéré. Enfin ça permet une contre plongée souvent plus intéressante et originale que le cadrage à hauteur d’oeil (disons que ça change un peu votre point de vue).

Selon moi, la street photo implique de vous passer de sangle autour du coup… C’est nécessaire pour adapter les points de vue très rapidement (raz du sol, surplomb, etc…) Et naturellement c’est la sangle autour du poignet qui s’impose pour les appareil de cette taille (elle n’est pas livré dans la boîte mais vous en trouverez facilement partout). Et même sur mon EOS 5Ds R, que j’ai équipé d’une sangle de poignet légère…

Dernière bonne nouvelle : débarrassé de sa sangle de cou, le Panasonic GX 80 (et son minuscule objectif de base), pourront se glisser dans une poche de veste ou de parka… Ce qui est toujours plus discret qu’un appareil pendu en bandoulière à l’épaule.

 

Son AF ultra efficace :  depuis quelques années Panasonic est devenu très bon sur l’AF. Aucun problème, l’autofocus du GX80 est rapide et contribue à la bonne impression de réactivité de l’appareil… La reconnaissance des visages est également efficace.

Il faut dire que lorsque l’on a une ouverture de f/4 sur un hybride à capteur M4/3, la profondeur de champs est plus ou moins équivalente à f/8 sur un Full frame. Du coup, l’AF a moins besoin d’être ultra précis : il peut donc être plus rapide… Je serais tenté de dire que l’AF des hybrides Micro 4/3 a « la partie un peu plus facile » que celui des APS-C…

 

La double stabilisation efficace en photo et vidéo : Panasonic nous propose depuis peu (sur le GX8 et ce GX80), une « double stabilisation » : par l’objectif (2 axes) et par le boîtier (5 axes)… Tout ça en même temps !

Auparavant c’était uniquement par l’objectif, ce qui fait que la plupart des objectifs Panasonic sont stabilisés (selon Panasonic : La stabilisation dans l’objectif supérieure… au capteur.

Sur ce modèle  elle est active en photo et même en vidéo (alors que sur le GX8 seul la photo profite de la double stabilisation). J’ai tourné quelques séquences en 4K à main levée, qui se sont avérées étonnamment stables, effectivement… Un très bon point pour ce modèle en vue d’une utilisation familiale « à main levée ». 

Autre avantage de la stabilisation interne : ce Panasonic GX80 tirera avantage de tous les objectifs Micro 4/3 des catalogues Samyang, Sigma, Olympus (certains sont fantastiques, comme le petit 12 mm relire: Mes objectifs préférés en Micro 4/3), etc… dont très peu sont stabilisés, Olympus ayant opté dès le début pour la stabilisation interne.

Au final c’est Panasonic qui a fait le bon choix, en stabilisant les objectifs avant les boîtiers (on connait l’hésitation de Sony à ce sujet, personne ne sait plus quel boîtier ou quel objectif est stabilisé ou non).

Ci dessous le GX80 équipé du zoom UGA Panasonic LUMIX G VARIO 7-14mm F4.0 ASPH (non stabilisé, relire test terrain au Japon) : unique au monde par son encombrement réduit et sa plage focale : il est un des meilleurs arguments en faveur du GX80. De préférence aux propositions Fuji, ou Sony.

Japon

 

La cadence en rafale : j’ai été surpris par l’étonnante capacité du GX90 à enchainer les fichiers en rafales jusqu’à 10 images / sec (MAJ : j’avais réglé l’appareil en RAW, mais lorsque l’on adopte le position Rafale haute vitesse 10 im/ sec, il passe automatiquement en JPEG)… Certes après avoir engrangé sa rafale, le boîtier reste bloqué quelques secondes, occupé à écrire les photos sur la carte. Mais tout de même, il est bluffant.

Ainsi, avec une carte SD très banale (à seulement 45 M/sec) j’ai pu enregistrer une rafale de 124 fichier JPEG à la suite : ceci à la cadence infernale de 10 images/sec (rafale HS sans visée directe en JPEG seulement) et sans le moindre ralentissement. Heureusement, lors de la revue des images, cette rafale est considérée comme une seule image (ou comme une vidéo). La revue de la rafale est alors proposée (avec un défilement automatique rapide). Ce système présente l’avantage de ne pas vous gêner lors de votre revue des images.

A noter que la cadence en rafale avec suivi AF, monte tout de même à 6 im/sec. Ce qui est plus qu’honorable, d’autant que l’AF est très efficace, comme on l’a expliqué…

 

La qualité d’image très bonne : pas de mauvaise surprise, le capteur de 16 Mpix (seulement) est toujours aussi bon… du moins pour un micro 4/3. Il est dépourcvu de filtre passe bas, ce qui renforce effectivement la sensation de piqué. Certes, on aurait préféré un peu plus de résolution… Car la plupart des reflex d’entrée de gamme proposent 24 Pixels, depuis deux ou trois ans.

 

Le petit flash intégré et la griffe porte accessoire : Panasonic n’a pas oublié le petit flash intégré, sans sacrifier la griffe porte flash, qui servira aussi de griffe porte accessoires (micro, viseur, etc)…

 

La batterie identique à celle du GM1 : ça c’est une bonne idée pour ceux qui désireraient travailler avec deux boîtiers. Ainsi, les deux partagent le même chargeur (ce qui  tombe très bien, puisque le GX80 est livré sans chargeur, contrairement au GM1 qui lui en disposait)… Lire nos remarques plus bas à propos de ce chargeur absent.

 

La vidéo 4K : personnellement je me fout un peu du katquah. Mais pour beaucoup de gens ce sera important de conserver des souvenirs en 4K. Dans quelques années « tout » sera passé au 4K : il est possible que les vidéos de moindre définition fassent « un peu tache » dans votre collection de souvenirs…

Même si il ne s’agit pas de « vrai 4K » (4 096 x 2 160 px) sur le GX80… Mais de « quasi 4K », c’est à dire de l’UHD (3 840 x 2 160 px). Sur ce plan, le GX80 distance tout de même largement les Fuji X-T10 et Olympus OM-D E-M10 Mark II, qui ne sont pas des « champions » en vidéo.

A noter que le GX80 ne dispose pas de prise casque, ni entrée son… Il ne s’agit pas d’un boîtier de reportage multimédia.

 

Le mode 4K Photo est rigolo : ce petit gadget sympathique est capable d’extraire une photo de 8 Mpix, en partant d’une séquence vidéo à 30 images / Sec. Comme un Canon EOS 1Dx MkII, mais en moins cher (Canon 1D X II face au Nikon D5 : le comparatif) !

Le Mode Post focus de Panasonic est également de la partie : qui sert à choisir à postériori l’endroit ou vous voulez faire le point (il réalise une rafale de photos en 8 Mpix pour cela, en décollant le point entre chaque image)… Cela n’a vraiment aucun intérêt, c’est le gadget marketing par excellence… Même pas essayé !

 

 

 


Et je passe maintenant aux « j’aime pas » : mais je n’ai pas tant de choses à lui reprocher que ça… Quelques reproches que l’on peut faire à la plupart des APN hybrides. Contrairement à d’autres marques qui font un peu trop porter leurs efforts sur le look, le marketing ou les gadgets, Panasonic tente de répondre prioritairement (et plus humblement) aux véritables problématiques des utilisateurs. Même lorsque ceux-ci ne les expriment pas toujours clairement, ou n’en sont même pas conscients…

L’absence de chargeur externe : c’est l’exception à ce que je viens d’écrire juste au dessus ! Un « cost killer » (certainement « débauché » de chez Sony) a du passer par là…

Quelle mauvaise habitude (récente), que celle de livrer des appareils que l’on doit brancher directement sur le secteur via un câble USB, pour les charger… Car pendant qu’il recharge les deux batteries (parfois trois) qu’il englouti quotidiennement (c’est bien le minimum pour photographier avec un hybride lors d’un voyage photo par exemple), l’appareil reste inutilisable ! Puisque le chargeur, c’est l’appareil…

Dire qu’il y a des testeurs (sur Internet) qui apprécient cette façon de charger des APN : c’est à croire qu’ils ne font pas beaucoup de photos chaque jour… Ou qu’ils ne voyagent jamais ! Heureusement j’ai pu utiliser le chargeur externe de mon GM1, avec qui il partage la même batterie… Car l’idée même d’ouvrir une trape pour connecter l’appareil à un fil me fatigue. Il faudra donc envisager l’achat d’un chargeur complémentaire (pas trop cher heureusement).

 

Autonomie réduite à 280 images (norme CIPA) : c’est vraiment pas grand chose… Mais avec deux (ou trois) batteries complémentaires (pas trop coûteuses) que l’on chargera à l’avance avec un chargeur externe, ça ira.

Pour info, sachez que je possède pour mon EOS 5DsR deux batteries supplémentaires… Et deux chargeurs (un acheté en plus), afin de les charger en même temps. Car je déteste devoir me relever la nuit, afin de lancer la recharge de la seconde (puis de la troisième) batterie. C’est important en voyage, lorsque l’on est pas certain d’avoir le temps (ou l’envie) de recharger ses batteries tous les soirs…

Avec un reflex et trois batteries, on tient facilement entre trois ou cinq jours, sans devoir recharger. Mais en aucun cas avec un hybride ! Qui consomme deux à trois batteries par jour. Au final avec un hybride : on passe donc 4 ou 5 fois plus de temps à : charger, brancher, débrancher, sortir et ranger les câbles, notamment si l’on change d’hôtel chaque nuit ou presque… exaspérant après quelques semaines de voyage ! Et c’est pour ça que les hybrides ne sont pas encore totalement capables de remplacer les reflex : du moins pour les « authentiques photographes voyageurs ».

 

On aurait préféré le nouveau capteur de 20 Mpix : le GX80 reste au capteur de 16 Mpix, alors que le GX8 bénéficie d’un nouveau capteur Sony de 20 Pixels… Cela eut été mieux ! Mais les précédents 16 Mpix (reconduits ici) étaient plutôt bons… Alors on s’en contentera : je considère de toutes façons ce GX80 comme un APN d’appoint complémentaire à mon reflex.

 

Non tropicalisé : cela ne me gênera pas beaucoup personnellement, mais il fallait le signaler… N’allez pas faire les fous sous la pluie battante .

 

Il aurait pu être un peu plus léger : Le GX80 est plus compact que mon Canon EOS 100D. Mais il est étrangement plus lourd, avec 426 gr sans objectif, contre 407 gr pour le petit reflex.

Lors de son annonce, je m’attendais plutôt à un successeur « boosté » du précédent GM1 ou GM5. Et je regrette un peu cette « densité » en me demandant ce qui a bien pu être ajouté pour peser si lourd ? Vu que la batterie est identique et minuscule…

Toutefois, pas mal d’utilisateurs trouveront ce poids « rassurant » : il fait sérieux et est moues équilibré avec les objectifs lourds (qui ne le sont jamais beaucoup en micro 4/3). J’espère tout de même que Panasonic n’aurait quand même pas… alourdi « exprès » ce boîtier ? CF Camerasize.com

0000_SCREEN_JFV 884

0000_SCREEN_JFV 885

 

Il aurait pu être un peu plus compact : c’est vrai que le GM5 était une merveille de compacité… Mais sans écran orientable ! Et avec un viseur qui franchement ne servait quasiment à rien, tellement il était minuscule… Allez, Panasonic : créez-nous SVP  un Lumix GM50 (intermédiaire entre le GM5 et le GX80) ! Et je suis certain qu’il y aura des amateurs…

0000_SCREEN_JFV 882

0000_SCREEN_JFV 883 

 

Le meilleur hybride compact et pas cher ?
  • Construction et Finition - 82%
    82
  • Prise en main et ergonomie - 84%
    84
  • Discrétion, compacité, silence et poids - 94%
    94
  • Visée électronique - 56%
    56
  • Qualité d'image - 77%
    77
  • Réactivité et vitesse - 87%
    87
  • Fonctionnalités - 89%
    89
  • Gamme optique - 93%
    93
  • Pertinence du prix - 99%
    99

L’extrait

Le Panasonic GX80 est probablement mon préféré, parmi tous les APN hybrides... Car il est vraiment pas cher, il "fait le job", il possède un viseur, il reste extrêmement compact grâce à son objectif 12-32 mm stabilisé... Et donne accès à l'immense gamme optique Micro 4/3 (et spécialement à mon zoom grand angle préféré : le fantastique panasânix 7-14 mm f/4).

Je déteste les viseurs électroniques en général, pourtant il est conseillé d'en disposer sur un appareil compact... Mais cela me "ferait mal", de dépenser plus que le prix de ce Panasonic Lumix DMC-GX80, pour des viseurs aussi mauvais que ceux de la génération 2016 (celui du GX80 reste dans la bonne moyenne de sa génération).

Donc, une fois de plus, Panasonic a su viser juste : maintenir un prix extrêmement serré, tout en proposant l'indispensable (et même un peu plus). Les acheteurs du GX80 sont généralement enchantés de cette petite merveille...

Qui a beaucoup de succès... D'ailleurs cette page que vous lisez, a été l'une des plus lues de notre site, en 2016. Merci à vous, suivez éventuellement les liens Amazon pour l'acheter et nous encourager...

84.6 %
User Rating: 4.4 (5 votes)
Sending

 

 


Ecrire des articles de fond (test terrain) prend énormément de temps… Mais c’est ceux-là qui vous intéressent le plus (et moi aussi). Je ne sais combien de temps je pourrais continuer à enrichir ce blog (qui existe depuis plus de 10 ans) sans rémunération directe. En effet, depuis que le Mensuel Déclic Photo a disparu, l’écriture des « tests terrain » n’est plus financée en quelque sorte).

Paypal-Donate-Button-Image

Donc pour « garder le rythme », je compte un peu sur « l’investissement » sur ce blog, que vous pourriez faire par vos dons via Paypal. Merci d’avance et bonne lecture…

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

100 commentaires

  1. Bravo et merci pour ce test ! Je suis avec intérêt votre cheminement avec la gamme Lumix et j’ai notamment été surpris par la qualité de certaines photos du Japon avec ce type d’appareil. J’hésiterais presque à envisager la revente de mon Fuji X100 pour passer à plus polyvalent comme ce GX80. La limitation des batteries est, il est vrai, assez agaçant, mais il suffit de partir avec une petite collection chargée !

  2. Bonjour,

     

    Et par rapport au Sony A6000 + 16/50, qu’on trouve à prix inférieur pour de l’APS-C? Il n’est pas tactile et pas de 4K mais niveau encombrement cela se vaut?

    • Encombrement ça se vaut en effet…

      Mais ergonomie Sony merdique
      Viseur merdique
      Ecran merdique
      Et objectif assez moyen (du moins le zoom pancake proposé en kit, qui est effectivement compact)… A près, si l’on veut un zoom correcte, alors l’encombrement explose…

      Pour ça que le A6000 a pris un sacré coup de vieux…

        • Certes il existe un zoom compact chez SonySony E 16-50mm f/3.5-5.6 OSS… mais j’en ai essayé deux exemplaires à 15 jour d’intervale, et le second était franchement « très » mauvais ! Pas confiance dans les zoom de Sony…

          http://j.mp/1NZYzxZ

          ET on se demande pourquoi Sony n’a pas crée un successeur au Sony Alpha 6000, à un prix raisonnable…

          Je préfère les prix et la gamme optique de Panasonic + Olympus + Samyang…

          • Bonjour,

            Je souhaite acquérir un apn hybride et ce GX80 me semble très bien (je tiens à préciser que je n’ai pas de reflex, que je ne souhaite pas trop m’encombrer et avoir un appareil passe-partout qui fait de bonnes photos). Un collègue insiste à me dire que je devrais plutôt me tourner vers le alpla 6000 de Sony justement. Le fait est que le zoom pancake est, comme vous le dites, très mauvais. Mais mon collègue me dit que le capteur APS-C est bien mieux que le 4/3 du GX80 et a une plage dynamique bien plus importante. En bref, je ne sais pas quoi faire et je recherche un autre avis :).

             

  3. Je viens de m’en acheter un vendredi et là je tombe sur cet article (décidément ça m’avait fait pareil eu moment d’acheter le GM1), et j’arrive à peu près aux même conclusions !

    Par contre la batterie est différente de celle du GM1, plus de capacité sur le GX80 (mais plus de consommation aussi surement, à cause du stabilisateur, du viseur, de la 4K… etc – ce qui me fait d’ailleurs douter qu’on aura un jour toutes ces features cela sur un boitier aussi compact que les GM, sans parler des risques de surchauffe en 4K avec un mini boitier – cf les Sony qui chauffent ou/et se coupent quand on filme trop longtemps) :

    – GM1 : DMW-BLH7E (7.2V ,680mAH, 4.9 Wh)

    – GX80 : DMW-BLG10E (7.2V ,1025mAH, 7.4 Wh)

    Après génial si le chargeur du GM1 les chargent aussi (et si ça rentre physiquement, y’a pas de raison que ça marche pas en effet), ça me fera ça de moins à acheter, car j’aime aussi charger une batterie pendant que j’utilise l’autre !

  4. A part la 4 K et la rafale (dont je ne vois pas vraiment l’intérêt dans une « street camera ») , je ne lui vois rien de mieux qu’un fuji X-E2/X-E2s qui a pourtant l’avantage d’un capteur taille APS-C excellent, une ergonomie magnifique et une superbe réactivité avec le dernier firmware (eq X-T10), tout ça pour un prix similaire maintenant.

    Ce minuscule 12-32 est intéressant, mais faudrait seulement voir son rendu. Parce que si on compare le X80 monté avec un 14/42 3.4 4.5 qui est le plus proche cousin du X-E2 et son fuji 18/55 2.8 4,  qui est pourtant beaucoup plus lumineux et qualitatif, on peut pas dire que le gain de taille soit visible : http://camerasize.com/compact/#493.359,673.3,ha,t

     

    • Je pense tout de même que l’option GX80, c’est beaucoup mieux (même si le petit zoom est modeste)… Déjà on échappe à l’ergonomie cauchemardesque du Fuji, c’est pas rien…

      Ensuite l’écran du Fuji X-E2s reste désespérément fixe : c’est rédhibitoire… il est pour moi éliminé d’entrée de jeu, pour le type d’utilisation que je veux faire d’un hybride… Je ne conçois même plus de faire de la street photo, sans écran orientable.

      Le Fuji en kit avec le 18-55 mm coute encore plus de 995 € ! C’est franchement encore beaucoup trop cher pour un hybride…

      https://goo.gl/qytXx4

      Alors que le GX800 est presque 300 € moins cher : de quoi s’offrir un  Panasonic 20 mm / F 1.7 LUMIX G II ASPH : https://goo.gl/7SmBrJ

      Le capteur du Fuji n’est pas stabilisé : donc il accède à beaucoup moins d’objectifs (en plus du  fait, que la gamme Fuji est plutôt courte et plutôt chère)…

      Ensuite, pour le GX80 on choisira forcément un objectif compact : et c’est vrai que le GX80 prend tout son sens avec ce 12-32 mm stabilisé (ce qui donne un ensemble beaucoup plus compact que le Fuji avec son zoom) :

      http://j.mp/1TsEmha

      Ou l’on choisira un fixe lumineux et compact : comme l’Olympus 12 mm f/2 (équivalent à un 24 mm f/4 en FF) : un  ensemble idéal pour la street photo… qui sera stabilisé par le boitier.

      http://j.mp/1X8TwOX

      … on ne va pas lui greffer un gros machin comme le 14-42 mm (qui en plus correspond à un 28-84 mm, alors que la street photo nécessite un zoom démarrant à 24 mm)…

      A noter quand même que le zoom Fuji dont tu parle est assez lourd au passage : pas évident de glisser l’ensemble dans une poche de veste… Ce que l’on peut faire, avec le GX80 et son zoom pancake unique au monde…

      J’ai réalisé énormément de photos avec ce zoom depuis 2 ans avec le 12-32 mm (de la Birmanie au Japon, et ses résultats me suffisent largement).

       

       

        • Oui, enfin…  le XF 18 mm est équivalent à un 27 mm. On peut pas le comparer à un 12 mm (M4/3) qui est équivalent 24 mm. Comparons ce qui est comparable :

           

          ——————————

          Fuji XE2 (599 €) + XF 18 mm f/2 (373 €) = 972 €

          Mais il n’a malheureusement pas d’écran orientable (pas bon pour moi ça… A quoi sert d’avoir un hybride, si on ne profite pas de cet option… qui change absolument tout en street photo ? )

          Et pas de stabilisation non plus (l’objectif n’est pas stabilisé et le boitier non plus).

           

          ——————————

          Panasonic GX80 (599 €) + Panasonic 14 mm f/2.5 (307 €) = 906 €

          Equivalent 28 mm… L’ensemble : est tout de même beaucoup plus compact : comme on peut le voir ici :

          http://j.mp/1P26VQp

          Stabilisé par le boitier !

           

        • Si on veut comparer l’offre Fuji / Panasonic avec un équivalent 24 mm :

          ——————————

          Fuji XE2 (599 €) + XF 16 mm (939 €) = 1538 €

          Aye… c’est là ou l’offre Fuji avoue ses faiblesses : si l’on veut un vrai grand angle (un vrai 24 mm) : c’est plus cher. Et plus lourd : 725 g…  Et pour tout ça : même pas d’écran orientable…

          Et pas de stabilisation non plus (l’objectif n’est pas stabilisé et le boitier non plus).

           

          ——————————

          Panasonic GX80 (599 €) + Olympus 12 mm (709 €) = 1308 €

          Seulement 556 g. pour un équivalent 24 mm… L’ensemble : est tout de même beaucoup plus compact : comme on peut le voir ici :

          http://j.mp/1P26VQp

          ET stabilisé par le boitier (5 axes)

           

        • On pourrait tenter une comparaison pour chaque type d’objectif (téléobjectif, standard, grand angle, macro, etc…)

          A chaque fois avec Fuji on est bien obligé de constater que soit : on paye plus cher, soit on a moins d’avantages en retour (pas écran orientable, pas de stabilisation)… soit les deux à la fois !

          Et souvent on a moins de choix d’objectif, chez Fuji… que chez l’ensemble des marques proposant du Micro 4/3.

           

    • Pour te convaincre de l’intérêt de ce petit Zoom 12-32 mm (et de son excellent piqué, qui mériterait bien un capteur de 24 Mpix), j’ai choisi une dizaine d’images réalisées avec le GM1, ces dernières années…

      Tu peux télécharger les exports à 100% ici :

      https://www.dropbox.com/sh/duyvhf9e11o4drs/AABqFazatY-UH_AIKl_O9y-Xa?dl=0

      Pour moi, c’est bien assez qualitatif (largement), pour ce que je veux en faire : un tirage A3+ par exemple…

    • Si on peut hésiter entre le GX80 et un autre, ce ne sera pas avec ce Fuji…

      Mais éventuellement avec le Sony A6000, bien que son ergonomie me déplaise aussi… Mais au moins il a un écran orientable (un peu désagréable malheureusement).

  5. Bonjour cet appareil rivalise t-il contre un canon Eos 80D sachant que celui ci est un reflex et plus lourd, la qualité d image s’approche t elle ? Merci

    • Non, Le GX80 ne peut pas rivaliser avec un reflex récent de 24 Mpix… ce n’est pas le but d’ailleurs.

      Aucune chance qu’il rivalise avec le capteur Canon de 24 mpix tout récent (il a progressé par rapport aux précédents), qui est en plus en taille en APS-C…

      Et les objectifs plus larges de Canon, sont aussi souvent meilleurs.

      Mais le but n’est pas de remplacer un reflex… seulement de remplacer un compact !

      • Le GX7 dont il est une remise au goût du jour proposait déjà une alternative sérieuse aux reflex APS-C depuis bientôt 3 ans.

        Je trouve ton intérêt/enthousiasme pour ce boitier bienvenu, mais faudrait pas pousser mémé dans les orties et laisser croire qu’aucun hybride au format 4:3 n’avait proposé une telle alternative auparavant : je dis ça parce qu’on trouvait le GX7 avec le 20mm 1.7, 14-42mm et 45-150mm à moins de 900 euros depuis un petit moment, et ou même l’E-M5 (qui est excellent) en pack à 599 euros.

        Depuis l’arrivée des ces deux boitiers le secteur hybride a posé les fondations d’un marché hyper qualitatif, technologiquement à la pointe, et novateur. Rivalisant avec l’APS-C dans bien des domaines (voire supérieur).

        Il en a coulé de l’eau sous les ponts depuis l’E-Pl1 (mon tout premier hybride) :)

         

        • Oui, sauf que 900 € c’est bien au delà du seuil physiologique de 700 € en kit ! Que la plupart des gens ne sont pas prêts à dépasser…

          Et moins non, plus, surtout pour se retrouver avec un viseur (sommes-toute) assez médiocre !

          Et un encombrement considérable (avec le 14-42 mm), qui ruine tout l’intérêt de passer d’un reflex à un Micro 4/3…

          De plus un 14-42 mm personne n’en veut : c’est gros et ça correspond à un 28-84 mm… Rien à voir avec le 12-32 mm (qui commence à 24 mm une focale indispensable).

          http://j.mp/1TUzxke

          Et je ne crois pas qu’il existait un kit de ce GX7 avec le 12-32 mm : c’est ça le problème :

          Panasonic GX7 Appareil photo…

          Pour moi face à ce GX7 (qui était trop couteux et pas attractif), il vallait mieux un EOS 100D + EF-S 24 mm f/2.8 (à 180 €) + EF 40 mm f/2.8 (à 200 €) + 18-55 mm (l’ensemble à prix cassé)… Que n’importe quel GX7 (quelque soit l’objectif)… Et que n’importe quel Olympus (avec cette colorimétrie étrange dans les verts et les bleus) et ce viseur médiocre.

          Face à cela, le GX80 en kit avec le 12-32 mm, est réellement novateur. Et apporte un réel progrès et terme d’encombrement et de polyvalence : sans oublier la rafale et le 4K (quoique l’on en dise, ce sera un gros argument lorsqu’il s’agira de revendre votre APN un jour)…

          Le GX80, est (après le GM1, GM5 et GF7) le premier hybride qui valle vraiment le coup (et son prix de lancement qui sera appelé à baisser)… Le prix de lancement des précédents Olympus et Panasonic haut de gamme était vraiment injustifé je crois.

          Bref, c’est le premier hybride vraiment « mature » je crois

  6. Personnellement, étant sur deux systèmes (FF avec l’EOS 6D) et 4/3, je garde mon GM1 en appareil qualitatif de « poche ». A chacun ses priorités mais je me passe de l’écran orientable pour diviser le poids quasi par deux et l’encombrement de manière significative. Ce GX80 semble vraiment bien mais pour moi, il reste trop gros.

  7. Petite question, est-ce que vous pensez que ça vaut le coup de passer sur ce GX80 depuis un OM-10 de chez Olympus ?

    Existe-t-il une vrai différence en terme de qualité d’images entre ces deux boitiers, ou alors il s’agit simplement d’une question de préférence ?

    J’aime beaucoup mon OM-10, mais la qualité de l’obj du kit est réellement décevante de mon point de vue, j’hésite donc à investir dans de nouveaux objectifs ou bien à changer mon équipement.

    NB : Je reste « débutant » dans ma pratique même si je photographie quotidiennement :)

  8. Bonjour, et merci pour cet avis, plein de sens pratique :).

    Quid du 14-140, également proposé en kit avec le GX80 ? Merci !

  9. JR, si je peux me permettre je crois que tu es passé à côté de ce GX7.

    Peut être l’aurais tu connu avant et ton bond sentimental envers ce GX80 n’aurait il pas été le même ?

    Je crois me souvenir que ton impression à son égard se situait autour de sa complexité à la configuration. Peut être au départ, mais comme toute nouvelle approche vers une nouvelle marque (D700 > GX7 me concernant). Mais une fois configuré… c’est quand même énormément plus ergonomique qu’un D700. Et ça reste quand même bien foutu.

    On lui trouve d’excellentes occasions. Surprenant d’ailleurs qu’il soit encore sur le marché du neuf, supplanté depuis un moment par le GX8.

    Il reste à 16mpx, et s’il n’est pas proposé avec le 12-32 et bien à nous de nous en charger !

    L’AF est vraiment top, combiné avec l’inclinaison et le tactile de l’écran, j’ai en main ce qui m’a convaincu à revendre le D700 & optiques. Choix difficile, mais qui reste le bon pour ce machin d’amateur illuminé comme moi.

    Bref par rapprt à ce GX80 : ne lui manque que le 4K (mon macbook pro de 2009 serait KO) malgré un 1080p bien suffisant à mon niveau. Et une rafale de 10 im/sec, que je n’utilise uniquement de manière anecdotique.

    Superbe appareil que ce GX7.

    (config : Olympus 75 F/1.8 ; Pana 20 F/1.7 ; Olympus 12-40 F/2.8)

    • Si, si ! Je l’avais essayé dès sa disponibilité… je l’avais même comparé avec l’Olympus ON-D E-M1.

      Mais franchement non… il n’était pas très bandant ce GX7 !

      http://j.mp/1O39kj3

      Déjà : il était proposé en kit avec un 14-42 mm… très encombrant ! Désolé, aucun intérêt : jamais je n’aurais pu conseiller l’achat un stupide zoom, équivalent à un 28-84 mm… (alors que ça fait 20 ans que j’utilise des zoom 24-70 mm ;-)

      En plus ce kit a été lancé a 1000 € nu… et à 1100 € en kit à l’époque : c’était vraiment n’importe quoi (300 € trop cher : no way)… C’était franchement beaucoup trop cher pour un hybride ! Et pour un zoom encombrant démarrant à 28 mm, avec un médiocre viseur électronique (celui du GX80 est toujours assez médiocre, mais comme l’écran est bon, ça passe mieux…).

      Le problème c’était le prix (qui augmentait, si tu devais trouver un zoom correct)… et la focale du zoom en kit (rédhibitoire le 28 mm), sans oublier l’encombrement de l’ensemble !

      Sans oublier le fait que le capteur n’était pas stabilisé… Cela faisait beaucoup trop de défauts !

      Mais tout ça changé avec le GX80 : et ça qui change tout…

      Il est 35 % moins cher dès son annonce (et son prix baissera forcément), il est moins encombrant, il a un zoom démarrant à 24 mm (enfin). Son capteur est désormais stabilisé, l’ergonomie s’est améliorée… et il y a même le 4K et une rafle haute vitesse (en street photo ça peut servir).

      Franchement, c’est le premier hybride à offrir tout ça… et à me plaire un peu !

      • Dénier les qualités du GX7 (qui est stabilisé je le rappelle) et encenser le GX80 je trouve ça vraiment étonnant. Le GX80 étant une simple maj techno du GX7 qui date de presque 3 ans et dont les specs techniques n’ont pourtant pas à rougir de la comparaison avec les APN récents.

        Le GX7 et l’E-M5 ont été depuis 3 ans des valeurs sûres du marché hybride, et (de mon point de vue d’utilisateur) l’ont clairement amené au stade de la maturité.

        Quant à la comparaison avec un reflex APS-C entrée de gamme et moyen de gamme…c’est tout aussi étonnant sauf si on se cantonne à la qualité d’image sensiblement équivalente. Question technologie embarquée c’est un autre monde (en faveur des hybrides), le parc optique µ4:3 est très bien achalandé depuis des années, et pour en revenir à la qualité d’image : je met quiconque au défi de faire la différence entre un GX7/E-M5 et des reflex APS-C sur du tirage 40×30.

        Je trouve ça super que tu apprécies le GX80, ça me rassure même. Il semble très bon, et bien évidemment la technologie pure a évolué depuis 3 ans. Mais quand tu shoote au GX7 depuis 2 ans (on trouvait le GX7 entre 700 et 800 euros en kit avec l’excellent 20mm 1.7) c’est étonnant de voir son petit frère encensé alors que les évolutions sont là mais pas fulgurantes non plus, et de voir tacler le modèle précédent.

        Si on veut vraiment franchir un cap en terme de qualité d’image seul le FF se démarque véritablement aujourd’hui. µ4:3 et APS-C se valent clairement, et ce n’est pas parce que Canon s’est troué totalement avec ses premiers hybrides qu’il faut pointer du doigt une concurrence active, innovante, qualitative.

        Et comme ce GX80 t’a séduit, je me réjouis, petit à petit les hybrides (seul marché photographique en croissance) s’imposent et font tomber les préjugés.

        Je ne veux pas ouvrir le débat hybride vs reflex dont on connait tous les arguments, juste rappeler que pour qui s’est sérieusement penché sur le marché des hybrides depuis plusieurs années les conclusions auxquelles tu arrives aujourd’hui ont été faites depuis pas mal de temps.

        Et je me répète (allez) : je trouve ça super qu’enfin tu accroches à un modèle µ4:3.

         

         

         

        • mea culpa : Le G7X était effectivement stabilisé par le capteur…

          Bon, sinon, je ne partirais quand même pas en voyage rien qu’avec le GX80 (et certainement pas avec le GX7 et son zoom du kit équivalent 28-84 mm-)

          Je prendrais n’importe quel reflex APS-C à la place (même ancien)… A cause de l’autonomie et à cause du viseur.

          Je trouve le GX80 pas si mal : en complément de mon reflex ! Que l’on s’entende bien sur ce point ;-)
          Et uniquement à condition d’avoir un zoom comme le 12-32 mm…

          Sinon, on pourra refaire le match pendant des heures, c’est vrai… mais il n’est pas encore en faveur des hybrides pour moi ! Loin de là.

          Les hybrides ont seulement gagné, face aux compacts… (et seulement les plus compacts des hybrides) ! je ne veux pas entendre parler des hybrides à capteurs APS-C : no way ! Trop lourds, trois chers…

          • Oui pour ton utilisation (pro) je comprends tout à fait qu’un hybride doive être petit, bon en qualité d’image, pratique, réactif, bref complémentaire d’un reflex dont tu ne souhaites pas te passer.

            Pour les hybrides APS-C je te rejoins à moitié. C’est vrai que l’on perd l’atout number one (compacité/discrétion) mais en revanche question qualité d’image c’est quand même un poil meilleur côté Fuji que chez Pana/Olympus d’après pas mal de tests. A voir/confirmer sur le terrain ^^

            Tu sais, de mon côté ce que j’apprécie tout particulièrement chez les hybrides (quels qu’ils soient finalement) c’est le focus peaking dans le viseur. En focus manuel c’est jouissif!

            Le GX7 + Helios M-42 = bonheur ^^

            A ce titre je regrette que le viseur hybride de Fuji n’ait pas été meilleur, ça aurait pu me convaincre d’aller dans leur crèmerie à un moment donné :(

            Pour en revenir à notre discussion, je viens d’apprendre que le GX80 est sorti au Japon sous l’appellation GX7 mkII :)

            Tu as acquis le Pana du coup ? Tu nous montreras un jour des photos prises avec ce petit GX80 (par la taille, pas par les specs) ?

             

            • Oui, mais franchement, la mise au point manuelle… quelle perte de temps ! ça ne sert à rien !

              ET moi j’ai appris la photo en MAP manuelle avec un Minolta SRT 101 dans les années 70 / 80. C’est vraiment le meilleur moyen de rater l’instant décisif ! Surtout que l’AF Panasonic est hyper rapide (tu ne sera jamais aussi rapide)…

              ET que faire le point avec un APS-C, ou un micro 4/3 est vraiment surper facile pour l’AF (vu la grande profondeur de champs)…

              Par contre avec un 85 mm f/1.4 Sigma en Full frame : là c’est un peu plus galère : donc la retouche du point manuelle (en complément de l’AF), peut aider…

              Franchement : jamais utilisé le Focus peaking une seule fois de ma vie ! Fonction totalement inutile en photo.

              En 2016 : la MMAP manuelle, c’est un peu comme « passer les vitesse » en voiture : toutes les F1 utilisent une boite auto géré par ordinateur !

              A part une fois par an sur pied face à un paysage, je ne vois pas à quoi ça sert (et encore dans ce genre de circonstances, j’utilise le zoom x10 sur l’écran, c’est bien mieux)…

              Pour conclure : je trouve que l’état des viseur électronique est « totalement lamentable » en 2016 : très décevant ! Les constructeurs n’ont fait absolument aucun effort (et pour cause un seul fournisseur pour toutes les marques) . Un vrai frein pour le marché des hybride (qui « pantoufle »)…

              Il ne se vend toujours que 1 hybride haute de gamme (entre 700 et 1000 €) pour 10 reflex dans cette gamme de prix… et ça restera comme ça, tant que les EVF ne feront aucuns progrès (et que les reflex APS-C continue de progresser, comme le Canon EOS 80D qui en offre énormément pour un prix dérisoire).

              • Ben alors c’est fou parce que je ressens l’exact opposé de toi sur le sujet.

                J’adore faire la mise au point moi-même, je dirai même que c’est avec ce geste que je prends le plus de plaisir à photographier : en portrait, en street, en paysage, parfois même en reportage.

                Un plaisir inégalable.

                Et je dis pas ça pour provoquer ou quoi que ce soit, c’est mon ressenti.

                Prendre le temps de la map :)

                L’AF ne me sert que s’il y a des enfants excités dans le jardin, ou si j’assiste à un événement du genre concert en nocturne.

                Et j’avoue il s’en sort pas mal assez souvent.

                Mais quand même, savoir qu’une photo est réussie parce que j’ai trouvé le bon point, ça me fait vibrer.

                Après, en bon petit enfant de la société de consommation que je suis j’aime bien les avancées technologiques qui m’assistent (focus peaking). L’AF, je trouve ça trop automatisé justement, trop assisté. Ca enlève un geste primodial.

                Ce n’est qu’un avis très personnel, et je vois que tu ne le partages pas du tout.

                C’est comme ça :)

                Pas grave tant que chacun y trouve son bonheur.

                • Je comprends… ça peut-être un plaisir, mais je suppose que ça fini par passer ! Faire le point pour moi, c’est sans grand intérêt (je me souviens, j’ai joué à ça avec mon Minolta quand j’avais 11 ou 12 ans, quand je l’ai eu à l’époque, je faisais des photos sans films tellement j’aimais ça ;-)

                  Quand j’ai commencé à vendre des photos (cela remonte à 1991, ou 1992) et que j’ai acquis mon premier EOS à autofocus efficace (après avoir essayé le Nikon F4 et un Minolta), je ne me suis plus intéressé qu’au résultat… jouer avec l’appareil n’était plus trop mon soucis.

                  N’étant pas trop « matérialiste », ce qui m’intéresse c’est le résultat : l’appareil est un outil, sans intérêt en lui-même… Je pourrais m’en passer. Malheureusement c’est un passage incontournable pour obtenir des photos.

                  Mais si il pouvait être « invisible », ultra léger, immatériel, je préférerais…

                  C’est pour ça que je déteste le viseur électronique qui est un véritable obstacle « matériel » (pire artificiel avec de fausses couleurs à gerber de laideur), qui s’interpose entre l’idée (la scène que je choisi de cadrer) et mon oeil… Alors que le viseur optique est quasiment « parfaitement transparent », quasiment imperceptible, quasi inexistant…

                  Bon, chacun voit midi à sa porte évidement… Bonnes photos à tous !

  10. Perso, j’ai tenté un fuji x-e1 (une occasion à 180€ ca méritait un essai…), un GF3 et plus récemment un e-pl7 + viseur VF-4. A chaque fois, j’ai pensé que mon réflex allait faire le saut (plus gros, plus lourd, moins sexy…) mais, après quelques mois; les retrouvailles avec mon viseur optique, mon autonomie « sans fin », ma prise en main, … ont eu raison de chacun de ces appareils.

    Mon analyse est

    – Ces hybrides sont forcément liés à une pochette, un sac et que, à partir de là, je préfère y mettre mon équipement réflex (j’ai par contre repris un canon S120 qui peut vraiment aller partout et qui ne risque pas grand chose avec une qualité suffisante après passage sous DXO…)

    – Mon écran de pentax K5 n’a jamais souffert en 4 ans de bons et loyaux services, les écrans du GF3 et du E-PL7 ont été rayés tous les deux !

    – A chaque fois, j’ai craqué sur des occasions ou des produits soldés pour « voir » mais je n’aurais pas mis le prix dans ces équipements (mauvais ressenti…).

    – Le viseur VF-4 semble relativement bien coté mais il ne  m’a pas enchanté, surtout en usage extérieur….

    – La prise en main réflex m’a manqué sur ces appareils.

    – Au final, une fois que la prise de vue est faite, la qualité des images est très bonne devant l’écran!

    A chacun de se faire son idée pour la prise de vue mais devant l’image finale, cela se tient !

    • Le K5 c’est un sacré APN aussi ^^

      Presque indestructible et avec un capteur encore largement au niveau aujourd’hui.

      Pentax sait flatter ses clients, même s’il a fallu s’armer de patience avant de voir débarquer le FF.

      J’avoue que de mon côté entre le GX7 et le K3 ça a été la guerre… j’aimais vraiment beaucoup les deux boitiers, tellement différents mais tellement bons tous les deux ^^

      Le K1 est venu mettre un terme à toute cette pagaille :D

  11. j ai un GF7 ( un Gm1 a ecran orientable) je voulais savoir si le capteur de ce model est plus grand que mon GF7

    puis aussi leur  ecran orientable est ce qu on le voir en mode « selfie » pratique pour les photos de famille avec le retardeur

    sinon j attendrais un GF8 avec viseur ou GM50

    • nan capteurs de même taille

      nan écran qui ne se retourne pas complètement en mode selfie comme sur le GF7, mais par contre il descend dans l’autre sens, contrairement à celui du GF7 qui ne peut être que monté.

      le GF8 est déjà sorti (mais pas en Europe, que en Asie je crois), mais il apporte quasi aucune nouveautés…

  12. Utilisateur de compacts lumix depuis des années, je monte progressivement en gamme et j’ai acheté un Canon G7X dont je suis satisfait. J’envisageais l’achat du lumix TZ100 mais la sortie de ce Gx80 me séduit vraiment. Vous ne parlez pas du zoom 12-60 (24-120). Qu’en pensez-vous ?

    • Je ne sais pas… Je n’ai pas pu l’essayer pour le moment.

      Personnellement ce GX80 ne se justifie que à condition d’utiliser le 12-32 mm (ou des fixes comme le 12 mm Olympus), pour profiter de la compacité maximale que le capteur M4/3 permet…

      SI c’est pour se retrouver avec un zoom encombrant, autant prendre un mini reflex Canon EOS 100D

  13. L’idée serait de prendre le zoom 12-32 qui ne coûte que 100 euros dans le kit d’achat du Lumix gx80 et d’y ajouter le 12-60.

  14. Et pourquoi pas le nouvel Olympus PEN-F pour son nouveau capteur de 20 Mpix ?

    Ok, il est plus cher et pas de video 4k mais un comparatif serait sympa.

  15. Tout depend ce que tu compares … si c’est le prix tu as raison. C’est vrai qu’il est beaucoup trop cher, ca doit être le surcoût néo-retro !
    Si c’est on compare l’encombrement / poids, tu es hors sujet avec le EOS 80D… Dans la gamme Canon, faut le comparer au M3 / M10 !
    Pour moi, ca ce joue pour un encombrement / poids équivalent (avec optiques fixes ou petit zoom) entre :

    Sony 6300 : APS-C 24 Mpix, pas de stabilisation pour les optiques fixes, 4K, flash
    Panasonic GX80 : 4/3 16 Mpix, stabilisé, 4K, flash
    Olympus Pen-F : 4/3 20 Mpix, stabilisé, pas de flash
    Fujifilm X-E2S : APS-C, 16 Mpix, pas de stabilisation, flash

    Ceux qui sont out car trop gros : Fujifilm X-Pro2, Panasonic GX8.
    Et c’est vrai que le GX80 présente le meilleur rapport perf / fonctionnalités / qualité / prix !

  16. J’aimerai changer mon X20 (d’autant plus que j’ai paumé le chargeur… rrr). Du coup le GX80 me fait de l’oeil.

    Je compte surtout faire de la photo de la famille (en composition quand meme !), du portrait mais aussi me remettre à la photo de rue. Et occasionnellement faire de la photo en voyage.  A noter que j’aimerai pas mal faire du bokeh (mais pas que, hein !).

    Du coup j’hésite à passer enfin sur un reflex ou rester sur les compact en m’offrant ce bel objet….

    • facile…

      Si vous désirez faire des souvenirs et glisser un petit appareil efficace dans votre poche : choisissez ce GX80 (avec son petit 12-32 mm). C’est pour ça que j’ai un GM1.

      Mais si vous désirez « faire de la photo » : c’est le réflex qu’il vous faut… c’est pour ça que j’ai deux reflex !

      Ce n’est pas la même chose.

  17. Et pour un premier Reflex abordable (< 1000€ avec l’objectif) que me conseilleriez vous pour l’usage que je compte en faire ?

    Merci : )

  18. Selon moi, la street photo implique de vous passer de sangle autour du coup… C’est nécessaire pour adapter les points de vue très rapidement (raz du sol, surplomb, etc…) Et naturellement c’est la sangle autour du poignet qui s’impose pour les appareil de cette taille (elle n’est pas livré dans la boîte mais vous en trouverez facilement partout). Et même sur mon EOS 5Ds R, que j’ai équipé d’une sangle de poignet légère

    C’est vrai qu’il a l’air sympa ce petit boitier. Question un peu à côté mais ta remarque m’a rendu curieux : quelle sangle de poignet utilises-tu pour ton 5Ds? j’aimerais bien aussi me passer de la sangle tour de cou Canon de base (trop voyante, pas pratique pour mon utilisation) sur mon 6D.

    J’ai trouvé plusieurs modèles (dont les Peak Design par exemple) mais tous impliquent la pose d’un plateau sur la vis trépied. Est-ce la même chose pour toi?

    J’aimerais une sangle poignet qui ne m’oblige pas à l’enlever quand je veux remettre mon plateau trépied (j’ai vu que certaines était compatibles Arca Swiss mais ça n’est pas le cas du plateau de ma rotule Gitzo…quant à acheter un adaptateur…bof…)

    • Une sangle prévue pour un compact… Hyper fine et légère.  Trouvé pour 7 € je crois bien…

      Je la fixe sur une des boucles prévue pour la sangle de cou (celle droite bien entendu)

      J’ai testé elle support sans problème trois kilos (l’EOS 5Ds R monté avec un très gros objectif genre 70-200 mm f/2.8).

      De toutes façon, c’est juste une sécurité… au cas ou je lâche l’appareil, ce qui ne risque pas d’arriver ;-)

    • Une sangle prévue pour un compact… Hyper fine et légère.  Trouvé pour 7 € je crois bien…

      Je la fixe sur une des boucles prévue pour la sangle de cou (celle droite bien entendu)

      J’ai testé elle support sans problème trois kilos (l’EOS 5Ds R monté avec un très gros objectif genre 70-200 mm f/2.8).

      De toutes façon, c’est juste une sécurité… au cas ou je lâche l’appareil, ce qui ne risque pas d’arriver ;-)

  19. Bonjour,

    Merci pour ce test, très complet !

    Une question, peut-être bête… : Entre un D5500 (reflex, donc), et cet appareil, lequel choisir, pour un débutant ? L’idée, ce serait de l’utiliser pour faire de belles photos, notamment en voyage, balade, etc.

     

    • je conseillerais quand même le reflex : vous prendrez à faire de la photo…

      Alors qu’avec l’hybride, vous apprendrez « moins » ! Voir « mal »… et prendrez énormément de mauvais défauts.

      Mais bon, si il ne s’agit que de « faire des souvenirs », alors l’hybride est un peu plus compact… (et toujours mieux qu’un iPhone).

      Je précise tout de même qu’un « bon photographe » (qui a appris a travailler avec un reflex), sera capable de « faire de la photo », même avec un hybride, un compact… ou un iPhone. Le fait d’avoir appris avec un reflex et un ou deux objectifs fixes, fera de ce photographe un meilleur photographe.

  20. Pas trop d’accord sur la sangle de cou en street photo : avec l’écran pivotable c’est super discret et confortable/reposant de faire tenir l’appareil par la sangle de cou et de faire pivoter et déclencher à l’écran avec les 2 mains sur l’appareil. Pareil pour changer d’objectif rapidement, avec une sangle de poignet c’est vite galère, alors qu’avec une sangle de cou l’appareil tient tout seul et on peut avoir un objo dans chaque main. Et puis pour porter l’appareil entre 2 prises de vue, là encore la sangle de cou  permet de planquer l’appareil sous la veste, plutôt que de devoir ranger l’appareil dans la poche, avec la main attaché avec la sangle de poignet.

    Bref je me pose aussi la question d’acheter une sangle de poignet pour avoir un ensemble apapreil + sangle plus compact et facile à ranger dans un sac, mais en y réfléchissant, je crois que je vais garder la sangle de cou.

     

    • Précision : Si je pars avec plusieurs optiques, j’utilise la sangle de poignet… avec un « swing » black rapide, en général sous ma veste.

      Si je sors « léger » (avec une seule optique et un seul appareil), alors là je ne prends pas obligatoirement le swing (ou alors je le laisse dans le sac, au cas ou…)

  21. Bonjour

    Vous n’évoquez jamais le Canon M3, qui est pourtant très petit, APS-C 24MPixel, écran orientable… Certes avec le 18-55 IS STM, il est un peu plus imposant que le GX80, mais il vaut moins de 600€. C’est vrai aussi qu’il n’a pas de viseur. Est-ce cela qui le disqualifie ?

    • Oui, remarque judicieuse…

      Ce que je n’aime pas, c’est qu’il n’y a pas de viseurs électronique (du tout)…

      Et l’offre d’objectifs compatibles reste misérable (pour le moment), contrairement aux Micro 4/3…

      Mais si Canon se décide à lancer davantage de modèles, mon avis pourra évoluer. Une gamme à surveiller en effet. Surtout que les EOS M sont à 24 Mpix. Si seulement il existait suffisamment d’objectifs !

  22. Bonjour

    Possesseur d’un Nikon D80+18-70+50, je souhaite passer à un équipement plus « light » et plus moderne (=performant j’imagine)

    Du coup, le GX80 me fait de l’oeil, mais le LX100 aussi…

    L’idée est d’avoir un appareil polyvalent qui fasse photo de voyages, famille, etc.

    Je ne suis sûr d’investir dans un objectif complémentaire au 12-32 sur le GX80

    Il y a aussi le GF7 et son tarif attractif…

    Merci de vos éclairages avisés !

     

  23. Pingback: Match : Sony A6300 contre Canon EOS 80D - photoetmac.com

  24. Bonjour

    J’ai acheté ce nouvel hybride, après un passage par le GX7 et le GF7.

    C’est vraiment un excellent compromis. Les jpegs natifs sont assez bons, également intéressant est le traitement des raws possibles dans le boîtier.

    Cependant, toujours une grosse frustration concernant l’utilisation de LR avec mes boîtiers Panasonic. Le profil LR standard est très moyen, je ne retrouve pas une sortie aussi bonne qu’en jpeg natif. Vu que j’utilise LR pour l’archivage, je ne peux me contenter de jpegs.

    Egalement je trouve que DXO gère bien mieux les fins détails et le traitement du bruit.

    J’en viens à ma question -> avez-vous un plan pour des réglages mimant ceux intégrés au boîtier (portrait, vivid) sous LR ?

    D’avance merci et aussi pour votre excellent site !

  25. Bonjour

    OK, merci pour votre réponse. Ca ne va malheureusement pas le faire étant donné mon lieu de résidence..

     

  26. Hello Et merci pour ce super article bien détaillé.

    Après quelques recherche j’en suis tout naturellement arrivé au Gx80. Je m’explique:

    Je cherche un hybride, pour filmer principalement et bien sûr faire un peut de photo ou plutôt faire les deux en même temps Je vais essayer d êtres le plus précis possible pour avoir de bons conseils  Je m’en sert principalement pour les voyages à skis, car pour les photos plus classique, j’ai un reflex Canon.Donc la petite taille est primordiale pour un moindre encombrement Il faut que la stabilisation vidéo soit excellente, car je fait du shoot à la volé jamais avec un trépied  Il faut également qu’ils prennent des photos pendant la vidéo (sans que la vidéo ce stop comme sur mon canon, donc bien pendant la vidéo et pas en alternance, encore que ce point ne soit pas non plus primordiale.J’ai actuellement un Nikon aw1 il est proche du cahier des charges, très bonne qualité de vidéo et de photo et surtout il filme tout en pouvant prendre 20 photos durant le rush, résistance au top et bonne autonomie, également,t bonne capacité mais l’objectif de basse est mauvais en vidéo car pas stabilisé et j’ai du coup un objo spécial vidéo qui est très volumineux et donc fait perdre pas mal d’intérêt à la capacité de basse.  Je précise aussi que c’est de la vidéo amateur pour diffusion familiale et blog donc le ultra HD ou autre 4K ne sont pas des Crieres primordiaux 

    Après lecture de ton article, cela me conforte dans mon idée de partir sur le gx80, mais que pense tu qu’il me faudrait en complément du kit de base comme objectif qui ai un peut plus de zoom tout en restant pas trop gros en terme de volume.

    Merci d’avance

     

    • Oui, il y a des objectifs complémentaire intéressants et pas chers en Micro 4/3…

      J’ai le 7-14 mm : fantastique, mais un peu cher (pas trop comparé à l’équivalent en reflex)
      J’ai un 75-145 mm assez moyen, mais acheté pas cher…

      Mais le zoom en Kit (le 12-32 mm) est vraiment utile et pas cher : ne pas acheter le GX80 nu, ce serait dommage…

  27. Pingback: Nouvelles photos du Fuji XT-2 et de ses accessoires - photoetmac.com

  28. Bonjour ! J’ai le GX80 et je voulais savoir…
    « A noter que le GX80 dispose d’une prise Micro, »

    Où ça ? Je ne l’ai pas vu :(  Et d’autres sites disent qu’il n’y en a pas.
    Merci !

  29. Pingback: Encore un hybride cher et inutile : le Sony A6500 - photoetmac.com

  30. Pingback: 15 raisons de craquer pour le futur Canon EOS M5 ! - photoetmac.com

  31. Bonjour et merci pour la richesse de votre article,

    Je souhaiterai vous faire une suggestion : pour compenser l’absence de chargeur de batterie indépendant, avez-vous essayé d’utiliser une batterie externe de type Powerbank reliée au câble micro USB?

    Il en existe même des petites de 2000 ma qui pourraient se fixer directement en dessous de l’appareil. Il existe aussi des mini-câbles micro USB pour la raccorder à l’appareil sans que le fil pendouille.

    Par ce moyen, l’autonomie de la batterie interne n’est plus un problème, qu’en pensez-vous?

     

  32. Pingback: Panasonic LX10 et TZ100 : moches mais efficaces - photoetmac.com

  33. Pingback: Choisir entre Panasonic GX80 ou Fuji X-T10... - photoetmac.com

  34. Bonjour,

    Je viens d’acquérir le GX80. Un petit mot à propos du mode « Post focus », je cite :

     » Cela n’a vraiment aucun intérêt, c’est le gadget marketing par excellence… Même pas essayé !  »

    Gadget marketing ? Pas certain, surtout en macro, car en suite de 4K en post focus, le GX80 propose de faire directement du focus stacking :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Focus_stacking

    En résumé, on prend x photos à focus différents, histoire de couvrir tout le sujet, puis on assemble les photos pour reconstituer une image sur laquelle le sujet sera net partout.
    Inconvénient : la nécessité d’acheter un logiciel dédié à ce type de montage.

    La bonne nouvelle : le GX80 se charge de tout, et fourni la photo finale ! Certes il est probablement moins précis qu’un soft dédié, et la résolution est limitée à 4K, mais tout de même.

    Merci pour votre article !!

     

  35. Bonjour,

    Je compte partir en voyage prochainement,

    J’hésite entre le canon 100D et objectif Tamron 17-50 ou le GX80 pack 12-32/20 f1,7/18-120;

    => Photo paysage et portrait.

    Je souhaite également faire de la photographie par la suite

    Que me conseillez-vous?

    Merci

     

    • Tout dépend de votre motivation, si vous êtes vraiment motivés et souhaitez progresser : prenez le reflex…

      Il faut essayer le viseur… Et vous déciderez ensuite.

      Pour ma part, je prendrais le reflex !

      Mais c’est vrai qu’il lui manque un écran orientable. Bon, on arrive à faire sans…

      • Merci pour votre réponse.

        Si l’on doit comparer les deux appareils canon 100D et GX 80:

        => Qualité d’image avec optique équivalent et la qualité video?

        Pour le viseur, j’ai essayé les deux. Y a pas photo ;-) => viseur optique!!

         

        Si je prends le canon 100D, qu’elle objectif me conseillez -vous pour du paysage et portrait avec un encombrement moindre?

        une serie d’objectif pancake?

        Un objectif zoom? lequel?

         

        Merci pour votre aide.

        • Tout est affaire de budget, car le choix est immense…

          Mais certains sont incontournables tant ils sont géniaux et peu couteux :

          Canon EF-S 24 mm f/2.8 STM pancake (une merveille)

          Canon EF-S 10-18 mm ou EF-S 10-22 mm pour un zoom grand angle… (si vous aimez le grand angle)

          Canon EF 50 mm f/1.8, et Canon EF 85 mm f/1.8 (pour le portrait)

          Ou Canon EF 100 mm f/2

          Etc…

  36. Bonjour, super article. J’hésite encore entre le GX80 ou l’omd em10 mII. Hors le mode video, j’ai l’impression que l’olympus a plus de fonctionnalités « gadgets » comme les mode live Time et live bulb.
    J’arrive pas à me décider, pour infos c’est pour une pratique tranquille voyage famille. Pensez vous que l’olympus a deja un peu vieilli ?

  37. Pingback: Quel petit appareil compact cet été ? Le Panasonic GX800 ? - photoetmac.com

  38. Pingback: Prise en main Panasonic GX800 : petit et si pratique - photoetmac.com

Leave A Reply

Rating


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.