web analytics

Octobre sera riche en Mac et nouveautés Apple

16
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Un petit mot rapide pour nos lecteurs qui seraient sur le point d’acheter un Mac… Attendez patiemment la fin octobre ! Car Apple devrait annoncer pas mal de choses d’ici au 24 octobre : 

  • Très probablement de nouveaux MacBook Pro M2 : avec très certainement peu de changements en dehors du passage des processeurs M1, aux processeurs M2… Mais cela vaut le coup car ce sera tout de même un changement majeur. Même s’il est vrai que les M1 actuel répondent déjà largement à la plupart de nos besoins de photographes et comblent (presque) nos rêves les plus fous… Ce seront certainement les amateurs de vidéo et de son qui profiteront le plus de avancées de la puce M2.
  • Un Mac Pro M2 Ultra et Mac Pro M2 Extreme ? Il est assez peu peu probable que ces fameux Mac Pro M2 soient déjà prêt… Mais qui sait ?
  • Peut-être des Mac Mini M2 : on en rêve… Et là : c’est très plausible.
  • Peut-être le tout premier Mac Mini Pro M2 ? Une version « Pro » du Mac Mini équipé d’une puce M2 Pro ? Pas certain, car il existe déjà le Mac Studio pour cela. Et la gamme deviendrait assez illisible… Mais Apple nous a déjà surpris.
  • Peut-être même des iMac M2 ? Si les petits iMac M1 à base d’écran 24 pouces sont très mignons, extrêmement performants et assez peu chers : leurs écran 24 pouces sont un peu trop petits pour satisfaire les photographes, ce qui est bien dommage. Il est temps que Apple nous propose des iMac M2 en 27 et 30 pouces. Mais ne rêvez pas trop, car c’est le moins probable à court terme (peut-être à cause de difficultés d’approvisionnement en dalles 27 pouces justement)… 
  • Peut-être un ou plusieurs iPad à base de processeurs M2… C’est assez probable par contre : une affaire à suivre ! On suppose que l’iPad Pro M2 profitera d’un connecteur magnétique Magsafe : mais s’agira–t-il du même connecteur que celui utilisé par le MacBook Air M2 ? Ce serait une bonne chose…

 

 

  • L’arrivée (en retard) de iPad OS 16.1 est certaine… Qui devrait apporter quelques améliorations lors de l’utilisation des iPad Pro : sans les transformer pour autant en ordinateurs crédibles selon moi ! Oublie l’iPad s’il s’agit de « travailler » vraiment ;-)
  • L’arrivée de Mac OS 13 (Ventura) est certaine : qui n’est pas la version plus attendue que l’on ai connu… Avec pas grand chose à se mettre sous la dent. Détails de Ventura ici chez Apple… Et une innovation ergonomique (de plus) qui risque de faire « flop » : je pense à ce fumeux « Stage manager »… Par ailleurs, ne vous précipitez pas trop pour l’installer (par prudence il faut toujours patienter quelques semaines)… Notamment si vous utilisez Lightroom Classic, car j’ai entendu parler d’un (éventuel) bug d’affichage de couleur qui serait un peu gênant (de la part que quelqu’un qui utilise la version beta). Mais on en reparlera peut-être si ce bug est confirmé.

 

On vous aura prévenu ! A suivre…

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

16 commentaires

  1. Des systèmes d’exploitation qui évoluent peu ou pas, des ordis avec des nouveaux processeurs qui n’apportent pas grand-chose, et un iPhone 14 pitoyable et cher, bref Apple, c’est la misère… pas de quoi se réjouir…

  2. Je ne dis pas qu’ils sont mauvais!!! J’ai un MacBook Pro 16 M1 et je ne vois pas ce que le M2 va changer… réellement… il faut se rendre à l’évidence, 2022 n’apportera aucune avancée majeure qui vaut la peine de mettre la main au porte-monnaie

  3. Bonjour

    Du coup pour une tilisation « classique » (internet, suite open office…), pas de lourd traitement d’image, il vaut mieux un M1 16Go ou un M2 8Go (avec SSD 1To évidemment) ?

    • L’écran du MacBook Air M2 sera plus confortable, mais on en verra probablement jamais de différence de performances entre MacBook Air M1 et M2 dans une utilisation bureautique.

      C’est donc une question de design surtout. Et la présence du MagSafe et le confort de l’écran (un poil plus lumineux et un poil plus haut), qui justifient la différence de prix entre les MacBook Air M1 et M2. C’est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup !

  4. Samuel DUFFAY-HOUNKPE le

    Je me demande si je dois passer sous Mac, si je le fais ce sera uniquement pour coller à l’exigence de se plier au bloc bourgeois qui ne jure que par Apple. Dans le webmarketing, cela devient handicapant de ne pas s’agenouiller dans le veau d’or Apple!

  5. Je suis curieux de savoir ce que pensent les gens qui font la promotion d’Apple de l’écologie. Certainement sont-ils écolos, au moins autant que le mondial au Qatar, et certainement qu’ils ont beaucoup de leçons à donner au monde entier. Sérieusement, ce genre de site reposant sur l’obsolescence programmée (non non je n’éxagère pas) me débectent au plus haut point et étant donné que je ne suis pas quelqu’un d’exeptionnel, j’ai espoir de croire que leur jours sont comptés. Rendez-vous, compte, tant d’énergie pour promouvoir l’hyperconsommation tout en affirmant revendiquer une croissance verte! Absurde

    • Cher Emmanuel, si vous avez grandi au 21em siècle : bien au chaud, avec tout le confort moderne, les vaccins, les antibiotiques, les moyens de transports confortables… et même depuis votre enfance avec cet « écran » qui vous permet de venir échanger avec nous ici :

      si vous avez profité de la « modernité » (sans efforts) : c’est « grâce » à l’obsolescence inévitable (et non programmée), de tout ce qui existait « avant »…

      Il n’y a pas d’obsolescence « programmée » ! Il y a juste la loi du marché, de la concurrence (entre les produits, les fabricants) et la loi (Darwinienne) de l’évolution… Qui démode les technologies moins performantes : comme les dinosaures ont été un jour « démodés » !

      Mais les gens qui veulent dépenser « plus » : peuvent choisir de renouveler leur matériel plus souvent…

      Et ceux qui veulent dépenser « moins » ne sont pas obligés de le faire : car des matériel plus anciens (et beaucoup) moins performants sont toujours disponibles « moins chers » : libre à vous de les acheter… (mais ceci est possible : uniquement grâce au fait que des gens sont prêts à payer « plus cher », pour un matériel « plus » performants. En sommes : le bonheur des uns fait le bonheur des autres. pour exemple le reflex sont de moins en moins chers actuellement)…

      Bref : ils semblerait qu’un mécanisme très élémentaire de la marche de ce monde vous échappe…

      Peut-être car vous êtes nés dans une époque : ou vous n’avez eu aucun effort à faire (du coup vous n’avez pas été confronté à la difficulté). Ni pour vous nourrir, ni pour vous chauffer, ni pour apprendre à l’école (en tous cas, si vous avez moins de 50 ans) !

      Et c’est peut-être pour ça que vous ne comprenez rien à ce qui se passe ?

      Le rationnement des ressources et les économies,omies d’énergies (nécessaires) s’imposeront d’elles-même, par un mécanisme du marché et une prise de conscience des acheteurs. Mais rassurez-vous : l’obsolescence programmée est un mythe.

      Il y a de l’obsolescente « tout court » : et seul l’acheteur est « juge » de ce qui est « obsolescent ou non. Et de ce qu’il est intéressant pour lui d’acheter… Ou ne pas acheter !

      Ce sont les jeunes générations qui ont l’impact écologique le plus catastrophique : ceux qui sont nés avec les tablettes, les vélos électriques et les réseaux sociaux… Il ne tient qu’à eu de se séparer de tout ce confort inutile et de revenir à une consommation responsable. C’est d’abord aux jeunes de moins de 40 ans de faire cet effort et de montrer l’exemple.

      Ce qu’ils ne font pas vraiment…

  6. La question fondamentale pour moi, en tant que passionnel et adepte de la remise en question perpetuelle est surtout de savoir à quoi sert d’améliorer le contenant si le contenu a de plus en plus un gout de moisi.

    Désolé si je vous vexe, ce n’est pas le but, mais pour moi, aucune de vos photos et aucune des 99% des photos que je vois ci et là ne méritent une si intense exploitation des ressources énergétiques, nous nageons dans un immense océan de médiocrité.

    Les civilisations sont tenues par l’hyperconsommation, vous y jouez pleinement votre rôle et ne pouvez pas faire autrement. Vous reste donc à élaborer tout un argumentaire bien SOPHiSTiqué et bien rodé depuis le temps pour ringardiser les gens comme moi qui privilégient une chose qui a de toute façon l’air de vous échapper.

    Mais bien sur c’est comme tout, les références, même si elles deviennent de plus en médiocres pour des raison évidentes, formatent les nouvelles générations au point que la cancel culture devient fondatrice de nos sociétés.

    Quant à vos suppositions sur quand je suis né, sur la difficulté de ma vie etc, vous êtes bien loin du compte monsieur le marchand. Et si je suis venu vous voir ici, c’est avant tout car j’ai reçu un mail de votre site alord que j’avais demandé un désabonnement il y a de ça 5 ou 6 ans.

    • Je ne vois pas bien comment vous auriez pu recevoir un mail de mon site : je ne fais pas de mailing… Mais si c’est le cas : désolé, sachez que c’est totalement indépendant de ma volonté (peut-être l’effet d’un SPAM ou d’un virus, ou d’un logiciel déréglé).

      Sinon, pour rebondir sur la discussion :

      dans un passé peu lointain, il est déjà arrivé qu’une minorité ait jugé que la majorité des civilisations « nageaient dans un immense océan de médiocrité »… Ou produisait du « contenu au gout de moisi » : ils en ont même fait des expositions pour s’en moquer.

      Le problème c’est qu’à force de se persuader eux-même qu’ils valaient mieux que ça ; ils ont fini par mettre en pratique en vraie grandeur « leur remise en question perpétuelle »… Ils l’ont fait et malheureusement on sait comment ça s’est terminé.

      C’était une forme de « cancel culture » : beaucoup plus inhumaine et expéditive, mais il y a peut-être une similitude intellectuelle dans leur tentation « d’effacer »…

      En quelques années heureusement (pour nous les médiocres et vulgaires) : ce sont les « marchands » qui ont finalement gagné…

      Alors certes, le monde « libéral » qui en a résulté et dans lequel nous vivons : il peut vous débecter, car il est assez médiocre et vulgaire en effet (il ne me plait pas toujours, à moi non plus).

      Toutefois, il est certainement préférable à un monde idéal et formaté par quelques génies » éclairés », contre la volonté de tous…

      Et ceci y compris si le but des génies était de sauver la planète…

Leave A Reply




⬆︎ GO TO TOP ⬆︎