web analytics

Zoom ultra grand-angle Laowa 12-24 mm f/5.6 (RF, Z, M, FE)

2
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Du nouveau chez Venus Optics qui propose dans 4 montures, un nouveau zoom Ultra Grand angle compact à leur catalogue : le Laowa 12-24mm f/5.6, spécialement conçu pour les boîtiers hybrides plein format : Canon RF, Nikon Z, Leica M et Sony FE. Il sera disponibilité fin Août, mais j’aurai l’occasion de tester en avance la version RF (revenez lire ça mi août).

Avec un angle de champ entre 84° et 121°, cet objectif sera très polyvalent, à défaut d’être très lumineux… Mais en reportage, un zoom ultra Grand Angle est souvent utilisé avec un diaphragme relativement fermé… Afin de bénéficier de davantage de profondeur de champs…

 

Et ici ce sera souvent le cas, puisqu’il s’agit d’un objectif à mise au point manuelle. On travaillera donc « à l’ancienne » : à l’hyperfocale… En contre partie : son ouverture maximale est constante : f/5.6 sur toute la plage de zoom ce qui est pratique.

Comme vous les voyez sur l’image ci-dessus : cet objectif est relativement léger et compact dans cette catégorie. Il mesure environ 84 mm de long et pèse environ 497 g. Ce sera très intéressant en street photo… Il peut constituer une alternative « bon marché » au zoom autofocus Canon 14-35 mm f/4 qui est bien entendu nettement plus coûteux (1829 €) : relire notre Test terrain du Canon RF 14-35 mm f/4 L IS USM

 

On sera éventuellement tenté de le monter sur les EOS R7 et EOS R10 à capteurs APS-C (x1,6). Il se transformera alors en un équivalent : 19-38 mm. Et sur un capteur APS-C standard (x1.5) il deviendra un 18-36 mm. Voici les spécifications principales :

  • Plage de focale 12mm à 24mm : ultra grand-angle : 84° à 121.9°.
  • Ouverture constante : f/5.6.
  • Distance MAP mini : 15 cm.
  • Compact : ⌀ 69.4 x 84 mm.
  • Poids : 497 g.
  • Filtre 77mm avec pare-soleil.
  • Effet Sunstars à 10 branches.
  • Traitement hydrophobe et anti-poussière de la lentille frontale.

Il est compatible avec les filtres de 77 mm (avec le pare-soleil) : voilà une bonne chose… Il possède une distance de mise au point rapprochée de 15 cm. Ce qui compensera l’ouverture maximale « moyenne » et permettra tout de même dans certains cas : d’obtenir une bonne séparation de l’arrière-plan. Comme de nombreux objectifs Laowa, cet objectif grand angle permet d’obtenir de superbes étoiles solaires à 10 branches. Les prix :

 

monture

Base HT

TTC

Laowa 12-24mm f/5.6 Zoom 

Sony FE

774,17

929

Laowa 12-24mm f/5.6 Zoom 

Canon RF

774,17

929

Laowa 12-24mm f/5.6 Zoom 

Nikon Z

774,17

929

Laowa 12-24mm f/5.6 Zoom 

Leica M

832,5

999

 

 

 

Compatibilité

Full Frame

Focales

12-24mm

Ouverture Max.

f/5.6

Angle de champ

84° – 121.9°

Construction

15 éléments en 11 groupes
(2 lentilles asphériques, 3 en verre ED)

Lames de diaphragme

5

Distance Point Min.

15cm

Grossissement Max.

0.4x

Mise au point

Manuelle (MF)

Diam. Filtre

ø77mm

Dimensions

environ ø69.4mm*84mm (M) ø69.4mm*91.6mm (R) ø69.4mm*93.6mm (E) ø69.4mm*95.6mm (Z)

Poids

environ 497g (sans paresoleil ni bouchons)

Monture

Leica M / Sony E / Nikon Z / Canon RF

 

Quelques images de démonstration fournies par le fabricant : 

 

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

2 commentaires

  1. Gilles+Theophile le

    Attention quand même à ce genre d’objectif.

    Après la mode des reportages au 16-35 au début des années 2000, il ne faut pas oublier que les objectifs ultra grand-angle produisent des images très typées, qu’il va falloir composer et garnir avec soin, ce qui n’est pas toujours possible dans le rush du reportage, justement.

    Distorsion, anamorphose, éloignement des plans, ces objectifs produisent des images pas très naturelles et doivent rester une exception. Après avoir cédé aux charmes du 11-24 Canon puis du 12-24 Sony, j’avoue que je réduis leur usage au strict minimum et, si je devais renouveler mon matériel, je ne prendrais probablement rien en-dessous de 20 mm, j’essaye de rester au maximum sur mon 24-105, qui est un fantastique outil de reportage produisant des images plus naturelles. Et si j’ai besoin de voir large : pas de secret, rien de mieux qu’un bon pano par assemblage, à 35 mm de focale, en mode portrait. On garde des perspectives naturelles, on voit large, on respire, sans le côté trop typé des UGA.

    • Oui, ce point de vue se défend aussi…

      L’excès en tout n’est guère productif. Au passage, je connais un photographe (pro) spécialisé dans le voyage qui fait 70% des ses images au 70-200 en voyage (peut-être car il rechigne à s’approcher des gens) : et ce n’est pas génial du tout…

      Le 12 mm est sans doute un peu excessif (mais utilisé ponctuellement quel pied ;-)

      Toutefois, entre 16 et 24 mm, c’est tout de même assez polyvalent et rien n’interdit de recadrer ses images… (ceci bien entendu : tant que l’on fait aussi d’autres types d’image en quantité suffisantes). Je m’étais régalé avec le Canon RF 14-35 mm f/4 (à l’issue du test, je me disais qu’un zoom grand angle est tout de même irremplaçable. Durant des années j’ai utilisé le EF 16-35 mm f/2.8… que j’avais abandonné à cause du poids au profit du seul EF 24-70 mm f/4)…

      Je me souviens que j’avais beaucoup apprécié que ce RF 14-35 mm f/4 soit assez « court » et qu’il « monte jusqu’au 35 mm, ce qui augmente beaucoup sa polyvalence par rapport au EF 11-24 mm (comme tu le dis… et que je n’ai jamais trop aimé car assez lourd. Mais ici ce petit zoom Laowa reste « transportable », on peut donc l’emporter comme objectif « complémentaire » à son 25-105 mm) :

      https://photoetmac.com/2021/09/test-terrain-du-canon-rf-14-35-mm-f-4-l-is-usm/

      Et ne pas oublier que sur un capteur Canon APS-C (x1,6) : cet objectif (pas trop cher) produit un intéressant 19-38 mm (beaucoup plus léger que d’autres solutions)… Et qu’avec la démocratisation (probable) des EOS R7 et EOS R10 : il y aura peut-être du monde à la recherche de grand angles… Sur un capteur APS-C standard (x1,5) : il donnera un 18-36 mm…

Leave A Reply




⬆︎ GO TO TOP ⬆︎