web analytics

Le drone qui fait rêver les photographes : DJI Air 2S

28
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Le Chinois (basé à Shenzen) DJI a présenté hier le drone compact DJI Air 2S (site DJI) qui est une variante (ou un successeur ?) du précédent DJI Air 2 (qui avait été annoncé en avril 2020)…

Ce nouveau drone à tout pour plaire aux photographes. J’ai utilisé (un peu) le DJI Air premier du nom et j’ai beaucoup aimé m’amuser avec… Mais je l’avais revendu car ce premier modèle ne shootait qu’en JPEG et utilisait un capteur de petite taille. De plus la liaison vidéo avec le drone (basée sur le WIFI) était un peu flippante et il arrivait parfois de devoir ramener le drone en pilotage visuel, en se passant de la vidéo…

 

Comme on arrête pas le progrès, ce nouveau modèle DJI Air 2S utilise désormais :

  • un capteur 1 pouce de 20 Mpixels
  • Il shoot en format RAW
  • Il filme en 5,4K
  • Son grand angle est élargi à l’équivalent Full Frame d’un 22 mm.
  • DJI annonce 31 minutes de vol une autonomie en léger progrès
  • Technologie de pilotage ActiveTrack 3.0
  • Une nouvelle technologie de liaison avec le drone (OcuSync 3) étend la portée à 12 km (on rappel que la législation vous interdit de perdre de vue votre drone)… Mais qui peut le plus, peut le moins !

Comme je vous le disais : ce nouveau modèle a tout pour plaire. Et il est le plus avancé de la gamme actuellement sur de nombreux points… Je sens que je vais craquer ! 

 

Il est déjà disponible sur Amazon ici pour 999 € : DJI Air 2S. Mais il est préférable de choisir le Combo « Fly More » pour 1299 € : DJI AIR 2S Fly More Combo.

  DJI Air 2S Mavic Air 2 Mavic 2 Pro
Prix $999 $799 $1599
Appareil photo

20MP, Capteur 1 »

Equiv. 22 mm f/2.8 (fixed)

48MP, Capteur 1/2-inch

Equiv. 24 mm f/2.8 (fixed)

20MP, Capteur 1 »

Equiv. 28 mm f/2.8-11

Transmission Vidéo

OcuSync 3.0 (O3)

4 antennas, 12 km, 1080p

OcuSync 2.0

dual antenna, 10 km, 1080p

OcuSync 2.0

dual antenna, 10 km, 1080p

Résolution Vidéo

5.4K/30p

4K/60fps

4K/60p 4K/30p
Video bit-rate 150 Mbps 120 Mbps 100 Mbps
Log video

10-bit D-Log

HDR video (10-bit)

HDR video (8-bit)

10-bit D-Log

HDR video (10-bit)

Advanced Pilot Assistance System (APAS) APAS 4.0 APAS 3.0 APAS 1.0
Evitement d’obstacles

Forward, Backward

Downward, Upward

Forward, Backward

Downward

Forward, Backward

Downward, Left, and Right

Temps de vole 31 minutes 34 minutes 31 minutes
Dimensions 180 × 97 × 80 mm 180 x 97 x 84 mm 214 × 91 × 84 mm
Poids 595 g 570 g 907 g

 

 

 

Mes petites vidéos tournées (pour m’amuser) avec l’ancien DJI Air…

 

 

 


Caractéristiques techniques DJI Air 2S
Appareil
  • Poids au décollage : 595 g
  • Dimensions
  • Plié :
    180 x 97 x 77 mm (longueur x largeur x hauteur)Déplié :
    183 x 253 x 77 mm (longueur x largeur x hauteur)

  • Diagonale
  • 302 mm

  • Vitesse d’ascension max.
  • 6 m/s (mode S)
    6 m/s (mode N)

  • Vitesse de descente max.
  • 6 m/s (mode S)
    6 m/s (mode N)

  • Plafond pratique
  • 5 000 m

  • Temps de vol max. (sans vent)
  • 31 minutes

  • Temps de vol stationnaire max. (sans vent)
  • 30 minutes

  • Distance de vol max. (sans vent)
  • 18,5 km

  • Vitesse de vol max. (près du niveau de la mer, sans vent)
  • 19 m/s (Mode S)
    15 m/s (Mode N)
    5 m/s (Mode C)

  • Résistance au vent max.
  • 8,5-10,5 m/s

  • Angle d’inclinaison max.
  • 35° (Mode S )
    25° (Mode N 35° en conditions de vents forts)

  • Vitesse angulaire max.
  • 250°/s (Mode S )
    90°/s (Mode N)

  • Plage de températures de fonctionnement
  • 0 à 40 °C
    (Les capteurs supérieurs et l’AF de la caméra sont désactivés à des températures égales ou inférieures à -10 °C)

  • Fréquences de fonctionnement
  • 2,4 GHz
    5,8 GHz

  • Puissance de l’émetteur (EIRP)
  • 2,4 GHz :
    FCC : ≤30 dBm
    CE : ≤20 dBm
    SRRC : ≤20 dBm
    MIC : ≤20 dBm

    5,8 GHz :
    FCC : ≤30 dBm
    CE : ≤14 dBm
    SRRC : ≤ 29 dBm

  • Plage de précision du vol stationnaire
  • Verticale :
    ± 0,1 m (avec positionnement visuel)
    ± 0,5 m (avec positionnement satellite)
    Horizontale :
    ± 0,1 m (avec positionnement visuel)
    ± 1,5 m (avec positionnement satellite)

  • Hélices
  • Démontage rapide, faible bruit, pliage

  • Bras de l’appareil
  • Se plie vers le haut et le bas

  • GNSS
  • GPS + GLONASS

  • Compas
  • Compas seul

  • IMU
  • IMU seul

  • Stockage interne
  • 8 Go

 

Batterie de Vol Intelligente
  • Capacité max.
  • 3 500 mAh
  • Tension
  • 11,55 V
  • Tension de charge max.
  • 13,2 V
  • Type de batterie
  • LiPo 3S
  • Énergie
  • 40,42 Wh
  • Poids
  • 198 g
  • Plage de températures de charge
  • 5 à 40°C
  • Puissance de charge max.
  • 38 W
  • Batterie intégrée
  • S/O

 

Caméra
  • Capteur
  • CMOS 1 pouce
    Pixels effectifs : 20 MP ; Taille de pixels de 2,4 μm
  • Objectif
  • FOV : 88°
    AF, Format équivalent 35 mm : 22 mm
    Ouverture : f/2,8
    Portée de mise au point : de 0,6 m à l’infini
  • Gamme ISO
  • Vidéo :
    100 – 6400 (auto)
    100 – 12800 (manuel)
    Vidéo Dlog-M 10 bits :
    100 – 1600 (auto)
    100 – 3200 (manuel)
    Photo :
    100 – 6400 (auto)
    100 – 12800 (Manuel)
  • Taille d’image
  • 20 MP
    5472×3648 (3:2)
    5472×3078 (16:9)
  • Modes de photographie
  • Prise de vue unique : 20 MP
    Rafale : 20 MP (rafale continue)
    Bracketing d’exposition automatique (AEB) : 20 MP, 3/5 clichés bracketés à 0,7 EV
    Intervalle : 20 MP, 2/3/5/7/10/15/20/30/60s
    SmartPhoto (incluant HDR et HyperLight) : 20 MP
    Panorama HDR :
    Vertical (3×1) : 3328×8000 (largeurxhauteur)
    Large (3×3) : 8000×6144 (largeurxhauteur)
    180° (3×7) : 8192×3500 (largeurxhauteur)
    Sphère (3×8+1) : 8192×4096 (largeurxhauteur)
    JPEG/DNG (RAW)
  • Définition vidéo
  • 5,4K : 5472×3078 à 24/25/30 ips
    4K Ultra HD : 3840×2160 à 24/25/30/48/50/60 ips
    2,7K : 2688×1512 à 24/25/30/48/50/60 ips
    FHD : 1920×1080 à 24/25/30/48/50/60/100 ips
    MP4/MOV (H.264/MPEG-4 AVC, H.265/HEVC)
  • Débit binaire max.
  • 150 Mb/s
  • Fichiers système pris en charge
  • FAT32/exFAT
    Prise en charge d’une carte microSD d’une capacité allant jusqu’à 256 Go.
  • Zoom numérique
  • L’enregistrement du zoom n’est pas disponible pour les vidéos 10 bits et les vidéos 120 ips.
    4K/30 ips : 4x ; 2,7K/60 ips : 4x ; 2,7K/30 ips : 6x ;
    1080p/60 ips : 6x ; 1080p/30 ips : 8x

 

Nacelle
  • Stabilisation
  • 3 axes (inclinaison, roulis, pano)
  • Amplitude mécanique
  • Inclinaison : -135° à 45°
    Roulis : -45° à +45°
    Panoramique : -100° à +100°
  • Axe panoramique
  • Réglable
  • Plage réglable
  • Inclinaison verticale : -90° à 0° (par défaut)
    -90° à 24° (étendu)
    Panoramique : -80° à +80°
  • Vitesse réglable max. (inclinaison)
  • 100 °/s
  • Plage de vibrations angulaire
  • ±0,01°

 

Système de détection
  • Vers l’avant
  • Plage de mesure de précision : 0,35 à 22,0 m
    Portée de détection : 0,35 à 44 m
    Vitesse effective de détection : ≤15 m/s
    FOV : 71° (horizontal), 56° (vertical)
  • Vers l’arrière
  • Plage de mesure de précision : 0,37 à 23,6 m
    Portée de détection : 0,37 à 47,2 m
    Vitesse effective de détection : 12 m/s
    FOV : 57° (horizontal), 44° (vertical)
  • Vers le bas
  • Capteurs inférieurs disponibles : Double capteur optique + Capteurs de temps de vol (ToF)
    Plage de mesure ToF : 0,1 à 8 m
    Portée du vol stationnaire : 0,5 à 30 m
  • Gauche/Droite
  • S/O
  • Haut
  • Plage de mesure de précision : 0,35 à 22,0 m
    FOV : 78° (horizontal), 63° (vertical)
  • Feu auxiliaire inférieur
  • LED seule

 

Transmission vidéo
  • Système de transmission
  • O3
    Commutation automatique 2,4 GHz/5,8 GHz (compatible avec OcuSync 2.0)
    4 antennes 2T4R
  • Distance de transmission max.
  • 12 km (FCC), 8 km (CE)
    8 km (SRRC), 8 km (MIC)
  • Qualité/Latence de la vue en direct
  • Drone + Radiocommande : 1080p/30 ips 12 Mb/s <120 ms
    Drone + DJI Smart Controller : 1080p/30 ips 12Mb/s <130 ms
  • Débit binaire de transmission max.
  • 44 Mb/s
  • Fréquences de fonctionnement
  • 2,4 GHz
    5,8 GHz

 

Radiocommande
  • Multiples contrôleurs
  • N/A

  • Radiocommande Smart Controller de DJI
  • Prise en charge

  • Radiocommande et système de transmission
  • OcuSync 2.0

  • Autonomie de la batterie
  • 9,62 Wh x2

  • Connecteurs d’appareils mobiles pris en charge
  • Lightning, micro-USB, USB-C

  • Taille max. des appareils mobiles compatibles
  • 180 x 86 x 10 mm (longueur x largeur x hauteur)

  • Température de fonctionnement
  • De -10 à 40 °C

  • Puissance de l’émetteur (EIRP)
  • 2,4 GHz :
    FCC : ≤26 dBm
    CE : ≤20 dBm
    SRRC : ≤20 dBm
    MIC : ≤20 dBm
    5,8 GHz :
    FCC : ≤26 dBm
    CE : ≤14 dBm
    SRRC : ≤ 26dBm

 

Chargeur
  • Chargement d’entrée
  • 100 à 240 V ; 50/60 Hz ; 1,3 A

  • Chargement de sortie
  • Port de recharge : 13,2 V ⎓ 2,82 A
    Port USB : 5 V ⎓ 2 A

  • Tension
  • 13,2 V

  • Puissance nominale
  • 38 W
BILLET PREC.
BILLET SUIV.
+

28 commentaires

    • Ahah ! Oui, il y a du vrai là-dedans…

      Même moi, je suis passé par là ! Mais il faut se forcer un peu…

      Avec mon premier Drone (12 Mpix en JPEG) : j’avais une excuse pour ne pas l’utiliser… Mais avec un capteur 1″ de 20 Mpix en RAW : il devient un vrai appareil photo volant !

      • Oh, ce n’est pas une question de se forcer ou de technologie, c’est juste que c’est interdit dans la plupart des endroits intéressants. Par exemple, tous les parcs aux U.S. sont interdits aux drones (je n’ai jamais pu l’emmener) Tous les lieux touristiques (parcs, bords de mer, montagne etc…) + villes que je visite n’autorisent pas les drones. Du coup il te reste ton jardin sans le droit de sortir de ton périmètre ou les bases dédiées aux vols.
        Tu parles d’un intérêt! Mon Mavic Air est dans un placard que j’ai acheté sur LBC à quelqu’un qui s’était pris une amende dans sa location de vacances. Voilà le schéma :-)))

        • Je suis à la campagne et mon drone sort régulièrement.
          Sur le bord de mer : si on est prudent et si on fait attention on peut le faire voler.

          Jusqu’à peu certains parcs français ne l’interdisaient pas (c’est devenu effectivement très rare). J’ai vu aussi des pilotes faire n’importe quoi : du style le faire atterrir avec du monde autour ! Ce que je ne fais jamais !
          Pour ma part j’ai un dji Phantom 3S. Donc bien visible et bien audible et donc d’autant très très prudent.

  1. En même temps le Mavic Air 2 (de l’année dernière donc) produisait des photos RAW de 42Mp (d’assez bonne qualité)
    Capteur 1/2′ produisant 42Mp?
    Ou capteur 1′ de 20Mp?

    Ma préférence irait sur la sécurité du 2s (après avoir craché mon Air2 qui n’a pas reconnu un arbre à 20m de haut) et l’aptitude en lumière basse (attention les capteurs de détection fonctionneront mal en basse lumière)

    Je garde mon Air2 – qui a été changé gratuitement par DJI – dont je ne me sert uniquement pour des mandats de photos d’archi, ou des teasers vidéos clients.

      • Autant pour moi, c’est 48MP, 8000x6000px.
        Après, on est loin de la qualité d’un fullframe avec un véritable objectif. Ca reste un bon compact volant, avec une lentille 24mm f2.8:)

        Je t’envoies un lien par email?
        Je te met 2 ou 3 DNGs comme ça tu vois réellement les fichier bruts.

  2. Gilles Theophile le

    Même si je viens de passer sur le Mavic 2 Pro, ce Air2S est certainement le meilleur choix du moment, même si l’ouverture fixe peut rebuter un photographe. Mais dans la réalité, il m’est rarement arrivé de toucher à ce réglage.

    Quant au placard et à LBC, la plupart des photographes que je connais s’éclatent totalement avec ce moyen ludique de faire des images. Il y a beaucoup de restrictions de vol, certes, mais il reste encore de grands espaces de liberté.

    • Oui, je crois que ça dépend vraiment ou tu habite… Car quand tu es coincé dans une grande ville, c’est plus embêtant de sortir son drone régulièrement. Toi, qui as de la chance d’habiter au « grand air » !

      • Gilles Theophile le

        Même au grand air, faut rester vigilant.

        En Aquitaine, on a des km de plages immenses et désertes, et pourtant, sur la carte des drones de loisir Geoportail, elles sont en zone rouge et, donc, interdites aux drones !

          • Gilles Theophile le

            Eh oui, pas de bol, certains coins, c’est compliqué, mais heureusement que l’espace aérien (qui commence au-dessus du gazon, même sur sa propriété privée) est un espace géré, sinon ça serait le bronx.
            Mais ça, c’est à chacun de voir avant même de sortir la CB pour acheter un drone.
            Et pour les pros, il ne reste plus qu’à préparer et à passer sa certification (théorique et pratique) pour demander les autorisations nécessaires.

  3. C’est rigolo, les dronistes sont toujours en train de râler sur l’altitude maximale autorisée, comme si c’était la panacée… Mais quand je crapahute à pied ou à vélo, l’une des premières utilisations que je fais de mon Mavic air, ce sont les autoportraits à faible hauteur ! C’est bien plus rapide et pratique, pour s’autoshooter de sortir le petit drone, le connecter à l’iPhone et l’envoyer à 4 ou 5 endroits différents dont la distance et l’altitude varient que de déployer un trépied, installer l’appareil, utiliser la télécommande, bouger le trépied, etc. Et puis, franchement, regardons cette capture du site Géoportail : la majorité du territoire français est sans limite d’altitude, et il n’y a vraiment que les grosses agglomérations et quelques zones spécifiques (aéroports, terrains militaires, etc.) qui interdisent complètement l’usage du drone sur une surface importante (et ça tombe très bien : ça m’emmerderait que mes voisins passent leur temps à faire voler ces machins devant mes fenêtres ou dans mon jardin, et le risque de chute ou de blessure grave est très élevé – vous vous êtes déjà coupé avec des hélices de drone ??)… Bref : verre plein versus verre vide, comme d’hab.

    • Y’a toujours une limite d’altitude même si rien n’est indiqué : 120 mètres.
      Comme il y’a toujours une distance max entre le pilot et le drone : faut garder le drone en permanence à vu (et vu la taille d’un Air, Air 2 ou Air 2s), donc en gros ton drone, à 100 mètres tu ne le vois déjà plus.

  4. j’ai une petite question, j’envisage depuis des années d’acheté un drone et ce modèle m’attire particulièrement dans mon cas la photo de paysages. En fin d’année j’ai normalement un road trip prévu au Danemark et en Norvège, dans mon cas j’habite en Belgique. Savez-vous s’il faut passer un examen pour pouvoir utiliser un drone ? ou on peut l’utiliser directement dès son achat.

  5. Benoit Olislager le

    L’examen en ligne est assez facile, oui. Et il y a une petite formation juste avant de toute façon.
    En effet pour les paysages, on est assez vite en catégorie A3, donc pas de problème pour voler (sauf zones avec règles spécifiques genre aéroports, Bruxelles,…)

    • encore une question benoit merci pour ton aide. Cette formation qui est apparement gratuite on peut la faire avant l’achat du drone ?

  6. Benoit Olislager le

    Oui, on peut le faire quand on veut je pense, le certificat est valable 5 ans. En tout cas, il n’y avait pas de demande d’enregistrement ou autre au préalable

  7. après lecture de toutes ces réglementation, ça inciterai presque au l’utiliser dans l’illégalité, franchement lorsqu’on utilise un drone pour voler dans un espace ou il ne se trouve aucune personne je vois pas l’utilité de tout ça.
    Je trouve aussi que DJI ne devrait pas pouvoir vendre de drone si la personne n’est pas détenteur de l’examen. Bref tout ceci me décourage un peu.

Leave A Reply




⬆︎ GO TO TOP ⬆︎