web analytics

Photo de presse à l’Elysée, sous le contrôle des gorilles !

17
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Sortons un peu du matériel, pour re-parler de photo de presse et de reportage (il y avait longtemps)… J’ai découvert avec un effroi (vraiment), le récit hallucinant de cette séance photo à l’Elysée : méthodes de barbouzes et comportements d’un autre temps.

Les photographes de presse ne sont plus que des pions à l’Elysée… Encore un petit effort messieurs les « communicants » et messieurs les « spin doctor » et l’on se retrouvera après un gigantesque détour : à l’époque ou Staline faisait retirer les personnages gênant des photos du régime… Oui, ça fait peur : un indice de plus que ce monde à vraiment changé : en mal.

A lire chez Liberation : « Corentin Fohlen, photographe pour «Libération», était au «Château» pour la photo de famille du gouvernement. Il a constaté que, désormais, les photographes n’y ont plus aucune liberté. » ( … )  « A la sortie, je réitère le droit absolu et légal de photographier ce que je souhaite dans ce haut lieu du peuple. On me fait bien comprendre que je ne suis pas chez moi, mais chez eux.

Deux officiers de sécurité exigent mon identité et photographient ma carte de presse : « Vous allez voir si vous pouvez faire ce que voulez à l’Elysée », me balancent-ils d’un ton hautain et menaçant. Mes confrères me soutiennent après coup discrètement ; ils tiennent à leur place et à leur job. Je les comprends. Le gouvernement a changé, mais les méthodes de l’ère Macron perdurent. Je ne suis pas sûr de pouvoir revenir de sitôt au Château. » Lire la suite chez Liberation

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

17 commentaires

  1. Ça a été pareil semble t’il pour la photo officille du premier gouvernement de Macron.
    Pour une photo par ailleurs complètement nulle. À ce moment là j’ai compris que l’incompétence ne dérangeait pas ce président et son équipe.
    Apparemment, d’après les dires des photojournalises, ils avaient toujours pu travailler avec les précédents présidents.

    • L’incompétence de l’équipe Macron, était notable dans pas mal de domaines…

      En termes de communication : c’était le pompon (on oubliera jamais Sibeth qui nous a fait rire ou pleurer selon les cas)…

      Je me souviens de la grandiloquence un peu ridicule de la cérémonie à la Pyramyd du Louvre ! C’était pathétique.

      D’autant que l’on était déjà relativement « effondré » par 5 ans de « Président Normal », bref : l’impression de s’enfoncer chaque fois un peu plus bas…

      • Le bon vieux temps où à peine élu on passait ces vacances sur le yacht de son ami Bolloré, ça me manque ^^.

        Ça me manque le système de complaisance politique-journaliste, où les journalistes savaient mais ne publiaient rien de compromettant sur Mitterrand, idem avec Chirac, car ils étaient dans leurs petits papiers…

        Ça me manque les relations intimes entre journaliste et politique (ah non, ça existe toujours).

        • C’était une époque plus intelligente en tous cas… Ou la France avait encore un peu de marges de manoeuvres.

          Je préfère nettement Sarko invité sur le Yacht d’un ami, que Macron qui réuni en Visio les financeurs de sa campagne installés à Londres (si tu vois ce que je veux dire).

          A la place de Sarko qui faisait sa com lui-même (en commettant quelques erreurs), on a eu droit à Sibeth (enfin, plus maintenant ouf)…

  2. Si la profession était plus soudée, pourquoi pas décider de poser ostensiblement les appareils. Aucune photo de leur nouveau gvt, ça aurait de la gueule ;o)))

    • En effet ! Mais le coup de gueule de Libération a eu un certain effet.

      PHOTOGRAPHE EMPÊCHÉ : L’ÉLYSÉE RECONNAÎT UN « EXCÈS DE ZÈLE »
      https://www.arretsurimages.net/articles/photographe-empeche-lelysee-reconnait-un-exces-de-zele

      L’Elysée a reconnu un « excès de zèle » du service de sécurité… Ce qui ne les empêchera pas de recommencer je suppose.

      Mais les faits ont au moins été dénoncés et actés. Et dans un rapport de force, il est important de poser de limites et des points de repère.

      • Je suis d’accord avec toi mais la « CoCom » et les « attachés de presse » sont devenus la règle. C’est ballot.
        Il faut revoir le sketch de Elie Kakou sur l’attaché(e) de presse. Tellement vrai hélas.

        Le fait de reconnaitre « l’excès de zèle » fait partie du « plan de CoCom ». N’empêche qu’ils sont eu les photos qu’ils voulaient. Ça sera sans doute pareil lors du prochain Pool.
        Pourquoi pas faire le portrait de leurs godasses ? Les pieds disent toujours quelquechose de ce qu’ils supportent ;o)

  3. Faut il vraiment s’étonner que dans une société libérale son chef de file national veuille contrôler (et le mot est faible) l’information pour faire passer des loi anti sociales avec la complicité des médias ,de beaucoup d’entre eux en tous les cas, sans que puisse s’exprimer un point de vu politique différent.
    Du coté du show bizz c’est parfois même pire voir par exemple le Jean Philippe Smet (alias Johnny Halyday) au festival de Sion en Suisse il y à 10 ans ou Eliane Elias au festival d’Aix les Bain il y a 5 ans etc…
    Toutes ses restrictions à la liberté du travail sont aussi encouragées par des médias « accrédités » (comprendre bien en cours et serviles) ….
    Les courtisans des pouvoirs pensent ainsi garantir leurs profits….
    C’est pas nouveau et il y a des complices recrutées y compris chez les victimes …

    • On ne doit pas lire ou regarder la même presse ^^.

      On devrait vivre dans un système média américain (avec le président actuel), turc, Hong Kongais ou chinois, la presse a l’air d’apprécié leur situation.

  4. Ils se fichent vraiment du monde !
    Incroyable !
    Le problème aussi est que la Presse n’utilise pas vraiment son pouvoir.
    Ce genre d’article est ponctuel. Et on passe à autre chose. Il faudrait mettre ça à la Une et continuer jusqu’à ce que ça cesse.
    Ce pouvoir présidentiel est insupportable. D’une manière générale, le pouvoir de l’Etat est en France quasi insupportable…

  5. Et après ca défend la liberté d’expression.. Notre société devient risible, on s’est fait enfler à un moment, on a rien vu venir.
    Le blog de Frozen est une pepite ;)

  6. Mais oui bien sur, … en même temps quand on est largement subventionné … ben on la ramène pas trop hein et on fait ce pourquoi on est payé.

Leave A Reply