web analytics

Fichiers du Canon RF 600 mm f/11 IS STM à télécharger

116
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Comme j’ai déjà lu quelques « bêtises » ces dernières heures à propos du nouveau Canon EF 600 mm f/11 IS STM (dans les commentaires du Premier test terrain du Canon EOS R6) : j’ai réalisé quelques images pour vous les proposer, en téléchargement…

Je prépare un test du Canon RF 600 mm f/11 IS STM (à technologie DO) : le test prendra encore quelques jours… C’est un concept étonnant et très nouveau. Une seule ouverture : f/11… On ne peut ni ouvrir, ni fermer, mais au 600 mm : est-ce vraiment nécessaire ? Il pèse seulement 950 gr. Et surtout, il ne coûte que 749 € ! Beaucoup en parlent (et même en disent déjà du mal), sans même l’avoir vu de près ! Moi j’en ai un sous la main… Et je peux vous dire : il vaut le coup !

 

J’ai choisi des images par temps de pluie (exprès) histoire de montrer qu’il n’y a pas besoin de « tonnes de lumières » pour shooter à f/11. 1250 ISO sont suffisants sous la pluie ! Donc imaginez sous le soleil…

 

La première image à télécharger est un JPEG (brut du Canon EOS R6) : à f/11, à 1250 ISO, au 1/125 sec (une vitesse très basse qui est autorisé par la stabilisation du capteur combiné à celle de l’objectif.

 

L’autre avec le Canon EOS R à f/11, à 2500 ISO et au 1/250 sec. Car il n’y a là que l’unique stabilisation de l’objectif…  Et vous constaterez que le résultat est plutôt piqué aussi.

Dans les deux cas : téléchargez les images sur le disque dur (clic droit enregistrer le fichier lié sous). Plutôt que de les regarder dans votre navigateur…

 

Bien entendu, cet objectif ne sert pas seulement à faire de la photo animalière… Mais on peut essayer de tout faire avec : des portraits, des fleurs, des paysages, de la street photo… A vous de jouer ! Ci-dessous cette nature morte, à 1/640 sec, 640 ISO et bien entendu f/11.

Au 1/640 sec, 640 ISO et bien entendu f/11. Avec le Canon EOS R.

 

Qui aurait pu imagier il y a seulement 5 ans, que l’on pourrait obtenir un tel piqué au 600 mm : pour seulement 750 € avec seulement 950 gr. d’objectif ? C’est bien cela qu’il faut comprendre… On « y voit » parfaitement clair, dans un viseur électronique : même à f/11… Ce qui n’aurait pas été le cas sur un reflex, et c’est cela (et quelques autres technologies nouvelles), qui permettent de concevoir un objectif aussi léger.

Au 1/1000 sec, 1250 ISO et bien entendu f/11. Avec le Canon EOS R.

 

La stabilisation permet de shooter des images nette au 1/50 sec avec un 600 mm. Qui l’eu crut ? Résultat : tout simplement de nouvelles possibilités créatives, accessibles à tout le monde… A l’amateur de meetings aériens. Au surfeur qui veut photographier ses potes, sans investir dans un matériel professionnel car il « voyage »… Aux mamans qui photographient leurs enfants qui jouent au foot le mercredi après midi… Aux randonneurs en montagnes, qui n’oint pas envie de se charger trop. Voir aux paparazis qui doivent rester discrets (j’en ai croisé un ou deux dans ma carrière) ?

Mais aussi peut-être : certains amateurs de street photo, qui veulent essayer autre chose en ville, pour changer un peu. Moi, je l’emporterai bien à Hong Kong par exemple… Pour voir !

Vous verrez que ce RF 600 mm IS STM pourrait vous surprendre. Revenez ici dans quelques temps : lorsque j’aurai avancé mon « test-terrain »… En attendant, n’en parlez pas « en l’air » : mais essayez-le plutôt dès que ce sera possible…

Même en tenant compte de quelques kilo supplémentaires, (que j’ai pris pendant le confinement)… et bien vous constatez à quel point il est minuscule ce RF 600 mm f/11 IS STM…

 

 

 

 


Améliorez la colorimétrie de vos fichiers RAW Canon, Nikon, Fuji, etc… dans Lightroom Classic (sur Mac et PC), dans Lightroom (Cloud) et dans Adobe Camera Raw (Photoshop) grâce aux Profils que j’ai développé afin de remplacer « Adobe Couleur ». Découvrez mes profiles Lightroom à Télécharger !

 

 


 

 

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

116 commentaires

  1. J’ai le 200-600 6.7 de Sony.. Superbe cailloux mais inutilisable en intérieur. Tu oublies pour tout ce qui est sport amateur en salle.
    F11 c’est inutilisable.. OK, tu vas faire 2 ou 3 photos, mais la plupart du temps, il restera au fond du sac.
    750 euros c’est pas cher, mais c’est de l’argent perdu..

    • Effectivement, F11…….. Aucun intérêt.
      Je sais pas qui est le responsable commercial chez Canon en 2020, mais entre le 28-70 f2 et ces « merdes » à F11, il semble n’en avoir rien à faire de vendre et répondre à la demande des clients.

      On veut des boitiers hybrides petits et legers…On nous donne des EOS R5 à 738 gr avec la batterie et la carte incluse…le poids d’un 5DIII.

      On veut des optiques petites, legere et raisonnablement pas chère comme le Sony 20mm…..On nous sort des trucs énormes de 1kg à 3200 euros……..

      Canon la course à la plus grosse quéquette cela ne va pas te faire ton salaire à la fin du mois et encore moins ton chiffre d’affaire à la fin de l’année.

      • A mon avis Patrice, lorsque tu relira ce commentaire dans 2 ou 3 ans : tu comprendra à quel point tu avais tord ;-)

        Parler sans avoir essayé, ni même vu de loin l’objectif : c’est un peu comme expliquer à la NASA ce qu’elle aurait du faire de mieux, que aller sur la Lune ;-)

        • Je ne changerais pas d’avis. F11 pour moi n’est PAS une optique. Et si j’uilise un 600mm c’est uniquement pour de l’animalier donc on est loin de l’aspect statiques de tes pots de fleurs. Appart faire un pseudo safari en jeep qui s’arrete pour donner à manger aux animaux, il faut 1/600s minium….et à f11 il a interet de faire beau ou de na pas etre à l’ombre le zozio.

          100, 1000 fois je préfère cropper dans un fichier de 45/50 Mpix apres la prise de vue que de faire des images à F11 des la prise de vue.

          • C’est un peu comme les gosses qui disent « gnagnagna… z’aime pas les carottes et z’en mangerai pas  » ! ! ! Sans avoir gouté les bonnes cartes avec du jus dessus ! ! !

            Essaie d’abord ! Et tu décidera ensuite si tu aime ou pas ! De plus, les images que j’ai posté plus bas, démontrent que en plein jour on peut shooter :

            – Au 1/1250 sec, à 2000 ISO, à f/11.

            – Au 1/1000, à 1250 ISO, à f/11.

            Et crois moi, d’après mon expérience au Kenya : ça suffira bien… Et à ces sensibilité : la qualité d’image est parfaite !

            Par ailleurs, tout le monde n’a pas envie de trimbaler un 150-600 mm de 2kg…

            Cet après-midi je suis allé me promener les mains dans les poches, au Lac ! Pour voir un peu les touristes… et faire de la photo de touristes ! Se balader avec ce 600 mm, c’est exactement comme avec un 70-200 mm…

            C’est un vrai outil « à tout faire » ! Je crois en fait que nombreux sont les photographes qui l’ajouteront à leur sac photo : pour la street photo. Tout simplement, tellement il est léger !

          • Je suis certain que cet objectif fera un carton chez les amoureux de la mer (ou les sujets sont toujours trop loin), chez les amateurs de sports nautiques et les plaisanciers (et ça fait pas mal de monde en France)…

            Avec un petit coup de boost de netteté dans Lightroom, franchement le piqué est très correct pour le prix.

            Et sur l’eau : l’ouverture de f/11 n’est pas du tout un soucis…

      • Canon est tellement nul que je suis en train de switcher vers chez eux.

        S’agirait pas de confondre tes besoins avec les besoins de tout le monde. Si tu veux du léger, tu as l’EOS RP.

        Pour le sport intérieur en salle, j’aimerais bien savoir qui a besoin d’aller à 500mm… un 70-200 suffit amplement.

    • Alors je viens de peser exactement. Le R avec batterie et carte= 700gr. Le 5DIII avec carte et batterie= 1kg. Faut rendre à Cesar… Mais bon faut 3 batteries sur le R pour avoir l’autonomie du 5D alors!

    • @Hery

      Bien évidement que non !

      D’ailleurs les images que j’ai montré le prouve : lorsque je cherche un 600 mm sur le site de Digixo, le moins cher que je trouve (en dehors de ce RF 600 mm f/11 à 749 €) : c’est un Tamron 150-600 mm f/5.6-6.3, qui pèse 2010 gr…

      C’est un peu plus cher et deux fois plus lourd (2 fois plus lourd, c’est trop lourd)… Mais c’est pas deux fois plus pratique, ni deux fois plus efficace ! A 600 mm, il n’y a pas plus lumineux que f/6.3 : tu parle d’une différence ! En montant la sensibilité ISO d’un cran : on rattrape la différence et cela ne se verra pas sur le résultat final.

      Au pire on fera un titrage de 70 cm au lieu de 1m : la belle affaire ! Comme ce n’est pas tous les jours… Cela justifie pleinement l’existence de ce 600 mm f/11 : pour 90% des photographes…

      Pour les 10% de photographes plus exigeants équipés en EOS R, qui ont besoin d’une plus grande ouverture : ils choisiront (éventuellement) e :

      Canon RF 100-500mm f/4.5-7.1 RF L IS USM – Mais là on passe à 3099 €…

      https://www.digixo.com/optiques/optique-photo/canon/p371335-canon-100-500mm-f45-71-rf-l-is-usm-4112c005.html?affiliateID=1082?affiliateID=1082

      Il est remarquable car :

      Jusque à 151 mm : il ouvre à f/4.5
      Jusque à 363 mm : il ouvre à f/5.6
      Jusque à 472 mm : il ouvre à f/6.3

      Et c’est seulement entre 472 mm et 500 mm qu’il ouvre à f/7.1. Il faut garder ça en tête !

      Après si on a de l’argent : les solutions lumineuses ne manquent pas… Mais SI l’on a un budget de 749 € (et bon sang : j’en connais beaucoup des photographes qui aimeraient bien fêter du 600 mm pour ce prix là) : et bien je ne vois pas de meilleure solution !

      ce n’est pas seulement un 100-500mm f/4.5-7.1 RF L IS USM… Mais c’est aussi et surtout un excellent :

      100-472mm f/4.5-6.3 RF L IS USM
      100-363mm f/4.5-5.6 RF L IS USM

      Qui ne pèse que 1530 gr…

      • je ne parle pas de la qualité de l’objectif mais de son intérêt.. Tu ne peux l’utiliser qu’un plein jour.. tu te retrouves dans un sous-bois, c’est fini (En forêt, F4 c’est déjà limite alors F11… ),, en intérieur c’est fini. Bien sûr, tu monteras les ISOs, mais tu vas très vite te retrouver à 12800 voire plus et les photos seront moches, car à ce niveau là, non seulement le bruit augmente, mais la dynamique baisse, les couleurs seront difficiles à rattraper…

        Les 750 euros, vaut mieux les mettre dans un voyage… n’est-ce pas ce que tu dis tout le temps d’ailleurs ?

        • « Que en plein jour » ??? Je ne te suis pas là dessus…

          Mais d’une part : c’est complètement faux ! Je te ferais des photos au crépuscule, rien que pour toi… et à haute vitesse en plus !

          Bien entendu ça sera moins bien que avec le 200-400 mm f/5.6 L IS USM avec son multiplicateur : pour les gens qui peuvent l’acheter, je leur dirais : achetez le » !

          Ensuite : les bonnes photos, c’est le jour… Lorsqu’il n’y a pas une « belle lumière » : ce n’est pas si intéressant une ça en général… Une réflexion qui n’engage que moi, mais je te parle d’expérience ! Quand il n’y a plus de lumière, je ne m’acharne pas en général… (mais on peut si on veut).

          Justement : dans un voyage : tu ne va pas trimbaler les 2kg d’un 150-600 mm ! Donc ce n’est pas un gros budget 750 € : ça reste tout çà fait compatible avec un voyage à Hong Kong ! ! !

          Ce à RF 600 mm f/11 ne « remplace pas » autre chose : il offre de nouvelles options inédites ! Du coup, je trouve ça génial comme concept… EN plus : la qualité n’est pas si mal je trouve

          • En plein jour = en plein soleil..
            750 euros sur un budget voyage, c’est énorme, et il n’y a pas qu’Honk Kong dans la vie..
            Pour le coup, je conseille sans hésiter de ne pas acheter cet objectif pour aller en voyage et je parle aussi d’expérience..

            • Il y a toutes sortes de budgets tu sais parmi les voyageurs..

              Il y a le voyage sac à dos (j’ai fait ça quand j’étais jeune)… Avec des budgets ridicules…

              Et il y a le voyageur confortable, qui va dépenser 5000 € pour un voyage de 15 jours.

              A celui-ci, je dirais n’hésitez pas : ajouter 950 gr… et 750 € au budget pour disposer en plus d’un 600 mm ! Et décupler vos possibilités…

              Il pourra toujours le revendre au retour, si il n’en a pas l’utilité, le reste de l’année ! ! !

              A mon avis : des tas de gens vont apprécier ce nouveau jouet ! A commencer par moi-même ;-) Déjà, il me plait !

    • Oui, ben les photographes « productifs » achèteront 1 ou 2 batteries de plus (pour les quelques jours dans l’année ou ils vont faire 1000 ou 1500 photos dans la journée), la belle affaire… Les autre jours : ça ira très bien !

      Moi j’ai 4 batteries LP-E6N en tout : il est bien rare que je vide les 4 dans la journée !

      Et les 80% des photographes qui ne dépassent pas les 100 ou 200 photos par jour (pour 99% des jours ou ils font des photos) : une seconde batterie de sécurité leur suffira bien !

      • Alors perso en photo de compétition je suis vite à 1500 photos par soirée, peut-être plus. Avec un R6 à 12 fps, je vais vite péter les 3000. (Donc deux batteries en rab ne seront pas de trop, je fumais déjà celle du D750 en une soirée au point d’en avoir toujours deux sur moi.)

        • Bonsoir,

          1500 par soirée???
          Combien de temps à l’éditing?

          Je ne suis qu’un modeste amateur et ces quantités me laissent pantois…

          Cdt

            • Hello,
              Et comment arrivez vous à trier de façon optimale autant de clichés en 24h-48h puis peut-être suivis de post production ?
              Je reste septique et je dirai ; trop de photos tue la photo. De plus même en rafale, 4000 ou 5000 prise en une journée ne permet pas de relever la tête et donc de capturer ce qui est « valable » et qui justifie de faire de la photographie dans le sens noble.
              Cdlt
              Loïc (Canon R et obj RF et EF)

              • Hello !

                C’est une question de « méthode » et aussi d’expérience… Je trie des photos numérique chaque semaine depuis 20 ans. Et avant cela j’ai trié des diapos (sur table lumineuse) pendant 7 ou 8 ans (je bossais dans la presse et fin prenais beaucoup moins d’image, mais il fallait quand même trier rapidement).

                Vous imaginez donc facilement que j’ai acquis quelques automatismes, quelques reflex quasi « instantanés ». Un peu comme un cuisiner qui coupe des oignons, pas vraiment de la même façon qu’un cuisinier du dimanche !

                Cela s’enseigne : c’est d’ailleurs mon métier. Si l’on maîtrise les raccourcis claviers de Lightroom eta que l’on travail sur une machine rapide (avec les aperçus construits à l’avance) : on peut aller extrêmement vite.

                Dernier point : j’applique systématiquement des étoiles sur les meilleurs photos dans mon boitier, au fur et à mesure que je les réalise. C’est facile, cela ne prend pas de temps (il y a toujours des temps morts sur une prise de vue) : j’y consacre juste une ou deux minute toutes les quart d’heures environ. Car au moment ou l’on prend une photo, on sait presque immédiatement si elle vaut 0, 1, ou 2, ou 3 étoiles.

                Donc la plupart des images : je ne leur applique aucune étoile (note = à 0)

                Mais de temps en temps ;: si je sais que j’ai une bonne image, je lui applique immédiatement entre 1 et 3 étoiles (maxi).

                Chaque soir, lorsque je vide ma carte, je me retrouve donc face à 1 ou 2 dizaines d’images avec étoiles. A la limite : si je suis pressé (et que la journée n’était pas extraordinaire) il me suffit de faire le tri parmi ce petit nombre de photo… ET le reste je ne le regarde même pas.

                Si c’était une bonne journée : je passe toute en revue : au cas ou je trouve une très bonne image, que je n’avais pas soupçonné à la prise de vue…

                Bref : c’est tort un Art !

                Je ne suis pas le seul à réaliser entre 500 et 2000 images par jour. La plupart des photographes pro sérieux « tournent » à ce rythme (cela dépend un peu des domaines : sports, mariage, reportage, voyage… il est tout de meêm exceptionnel de dépasser les 5000 images jour. Personnellement dans ma vie de photographe cela ne m’est arrivé que 2 fois ! Eta encore c’est parce que ave jour là, il y a eu énormément de braketing d’exposition).

                Bien entendu : il n’y a pas de règle. Mais ce ne sont pas des quantités d’images si exceptionnels (du moins entre 500 et 1500 : ça c’est totalement normal).

  2. Au contraire, je pense que ce concept est intéressant et que, au final, on retrouve un peu l’esprit des télés à miroir qui étaient très à la mode dans les années 70-80. Je ne doute pas un seul instant que des photographes vont déployer des trésors d’imagination pour tirer parti de cet objectif.
    Et donc, dire que f/11 ça n’a aucun intérêt est à nuancer par « ça n’intéressera pas tout le monde, mais ça intéressera forcément quelqu’un ».

  3. Dommage de ne pas montrer des photos de sujets mobiles.

    On se doute bien que sur un sujet fixe on pourra s’accommoder d’une vitesse lente et d’iso relativement bas (cf ton exemple).

    Sur un sujet en mouvement, ça sera une toute autre histoire.

    Que ceux qui achèteront ces objectifs 600 et 800) le fassent en connaissance de cause. Sinon ils risquent d’être déçu.

    Bon, on dira que ces objectifs ont le mérite d’exister.

    • Et bien il est certain que pour photographier l’attaque du Lion à l’aube : il faudra toujours mieux s’offrir(de 8500 à 9000 €) le :

      Canon EF 200-400mm f/4L Is USM Extender 1.4x

      Je l’ai essayé longuement au Kenya (sur 5 ou 6 jours) : et me suis régalé…

      Mais heureusement il y a des tas de sujets photo (dans la vraie vie des vrais gens) : qui ne nécessitent pas de dépenser autant !

        • Oui, et à mon avis il y à beaucoup plus de photographes acheteurs potentiels, dans la tranche 750 € à 1000 €… que dans la tranche 1000€ à 9000 € !

          En effet, dans cette tranche de 750 à 1000 € : on trouvera l’immense majorité des gens qui possèdent un reflex : mais qui n’ont jamais acheté plus de 1 second objectif supplémentaire (pour compléter leur zoom en kit)… Et surtout l’immense majorité des photographes qui n’ont jamais pu s’offrir le plaisir de faire une photo au 600 mm (mais qui en rêvent) ! ! !

          Quoi ? Ces gens là n’auraient pas le droit de se faire plaisir (de jour) avec un 600 mm accessible et relativement performant (à ce que j’ai pu en tester) ?

          Pourquoi un 600 mm devrait-il obligatoirement couter au moins 1500 € ? Alors qu cela technologie permet d’en fabriquer un pas si mal à 750 €…

          C’est un peu comme le Dacia Duster : j’ai fait le tour de l’Islande avec ! Il passait presque partout… Il n’y avait pas besoin d’un Land Rover pour cela… Mais les vrai passionnés de 4×4 : ça les énerve, que l’on puisse faire avec un Dacia Duster 90% de ce qu’ils font avec leur « vrai 4×4 » trois fois plus cher ! ! !

  4. Alors f/11, à 1250 ISO, au 1/125 certes, mais pour des oiseaux en vol on peut vite avoir envie de descendre sous 1/1000, voire 1/2000e, voire 1/4000e. Et là les ISO explosent assez vite. Et la stabi ne sert à rien ou presque dans ce cas.

    Mais pour le statique, c’est très bien !

      • Je te crois. Mais comme tu n’es pas photographe animalier (on ne peut pas être bon partout), je vais attendre le retour terrain de photographes qui se farcissent des oiseaux en vol avec une lumière relativement faible avant de me faire un avis dessus.

        J’espère que Canon pensera à un 500 ou 600/5.6 DO de la taille d’un 70-200, comme Nikon avec leur PF.

        • « photographes qui se farcissent des oiseaux en vol avec une lumière relativement faible » : ceux-là sont déjà équipés d’objectifs, bien plus coûteux !

          Forcément : ils vont te dire « gnagnagna… » et tout cela sans avoir essayé le 600 mm f/11, bien entendu…

          Si ils te disent que c’est très bien : ils ne pourront plus revendre leur gros tromblon d’occasion ;-)

      • Pas vraiment JF. T’as déjà essayé de shooter des oiseaux ou des avions en mesure matricielle ? Ca va te couter très cher en qualité d’images à f/11 et à +1000 isos en débouchage des ombres. Promis ;-)

        • Tu veux dire, des oiseaux dans ce genre là ? Genre condor des Andes ?

          Au 1/250 sec, à f/13 et 400 ISO… au Canon EOS 10D : 6,3 Mpix ! ahah !

          Si j’ai pu faire celle-ci à f/12 en 2004 en jPEG…

          Alors je suis pas trop inquiet sur ce que je pourrait faire à f/11, en RAW en 2020…

          Avec 12 im/sec et 20 Mpix !

        • En plus f/11 : c’est justement l’ouverture que je choisi en général, dès qu’il y a des oiseaux ou un « truc » qui bouge un peu… Histoire de disposer d’un peu de profondeur de champs, au cas ou l’AF décroche… Et j’ai pas mal de photos d’oiseaux entre f/10 et f/13 justement !

          Celle-ci au Kenya est à f/11, 1/16000 sec et 1000 ISO : elle aurait été réussie avec le 600 mm f/11, en terme d’exposition…

        • Un autre exemple de mise au point réussie, grâce à une profondeur de champs suffisante… car j’étais en priorité ouverture à f/11, au 1/1000 sec. et 800 ISO.

          Et mesure Multizone bien entendu (je ne travaille quasiment que comme ça, quelque soit le sujet… Sinon je suis en Manuel).

          Ce qui aurait très bien pu se Faure avec le 600 mm f/11 : encore beaucoup plus facilement, grâce au nouvel AF…

    • Certes, mais pour un amateur fauché, un 800 à ce prix est une aubaine. Il complètera (remplacera ?) mon Canon 400 f/5.6 L.
      Ce dernier offre une qualité exceptionnelle pour son poids/tarif mais est parfois trop court quand l’approche est impossible sans affut flottant par exemple.

  5. J’ai commencé la photo animalière avec de la Kodachrome 200 et un 500 F/8 Tamron à miroir. On faisait des images, y compris en luminosité moyenne.

    Aujourd’hui, on a le même « grain » à 1600 voire 3200 ISO en numérique et le f/11 ne serait pas utilisable ?

    Bien sûr qu’on est loin de la luminosité d’un grand blanc mais pour le tarif, et en plein jour voire même par luminosité moyenne en étant sur trépied pour des espèces peu remuantes, il fera le job.

    La vraie question c’est de pouvoir le comparer en qualité avec les références actuelles : où se situe-t-il en terme de piqué par rapport aux 150-600 ?

    Si c’est au moins aussi bon voire un peu mieux alors le pari est réussi je pense.

  6. C’est ridicule de la part de Canon de proposer une ouverture si petite. On est obligé de monter dans les ISO et l’image devient presque inutilisable à cause du bruit.

    • Qu’est-ce que vous en savez ? Les images de JFV sont très bien et prouvent justement le contraire.

      Il faut arrêter d’être pétri de certitudes, surtout tant que vous n’avez testé ni le boitier ni l’objectif.

      De plus des progrès sur le bruit sont fait à chaque génération de capteur. Il faut penser à un peu plus long terme.

      Peut être que ces objectifs sortent un peu tôt, et alors ? Si vous avez les moyens pour un 600 mm et 800 mm avec une meilleure ouverture tant mieux pour vous… Mais laissez Canon défricher le terrain et innover, pour ceux qui ne peuvent mettre que 1000 € dans ce genre d’optique.

  7. Si on aime se faire plaisir au 600mm une fois par an
    la location d’un objectif plus premium est intéressante aussi.

    Ce 600mm a le mérite d’exister et de tester un marché qui n’existe pas vu comment cet objectif est exotique.
    C’est comme le Tamron 35-150mm F2.8-4 ou le Panasonic 20-60mm F3.5-5.6 qui est passé inaperçu sur ce site (comme le Tamron 70-180mmf2.8, aucun article, il le semble) et que je trouve le range incroyable couplé avec 85mm.

  8. Son on ressort les vielles règles, en plein soleil à ISO 100, on est à 1/200 seconde et f/11.
    La vitesse n’est pas suffisante pour arrêter un sujet en mouvement, il va falloir monter les ISO pour compenser.

    On va vouloir être au minimum à 1/1000, il va falloir monter de 2,5 stops en ISO, par plein soleil.

    À l’ombre, il va falloir ajouter 4 stops, nous sommes donc déjà à 9600 ISO minimum ou plutôt 19200 ISO au 1/2000 avec sans doute de la difficulté de mise au point dans les ombres. A f/11 également, on est limite pour la diffraction sur les capteurs haute résolution.

    Plutôt qu’un 800 f/11, je préfère l’option 500 f/5.6 PF de Nikon éventuellement avec le x1.4 (750 f/8) en très bonne lumière. Bon ce n’est pas le même budget (5 fois plus cher).

    Pas de doute compte-tenu du prix et du poids/encombrement, cela va être un gros succès, mais c’est tout de même limite pour l’utilisation régulière en animalier.

    • Il n’y a aucune difficulté de mise au point dans les ombres ! Essayez un EOS R et vous serez étonné…

      Concernant la diffraction : elle a du être envisagée par les ingénieurs dès le début puisque il n’y a qu’une seule ouverture possible : f/11. Par ailleurs, je suppose que vu la technologie « DO », cet objectif n’obéit pas forcément aux mêmes règles que les objectifs classiques. En tous cas je n’ai pas pu constater de « diffraction » (puisqu’il n’y a qu’une seule ouverture je n’ai pas de point de comparaison). Donc autant ne pas s’en inquiéter et évaluer le piqué à f/11… tout simplement !

      Pour répondre @Bernard : j’ai fait quelque petit tests avec l’EOS R (qui ne profite donc pas du capteur stabilisé) : à l’ombre et au soleil… En priorité vitesse avec l’ISO Auto (l’ouverture étant donc bloquée à f/11)

      Premier test : au soleil, avec un sujet sombre (mise au point sur le boitier tenu par le modèle) : on notera que la peau est surexposée (au début surtout, mais c’est ma faute). Dons des conditions plutôt défavorables (car on aura pas souvent des sujet beaucoup plus sombres qu’un boitier d’appareil photo tout noir).

      Je commence au 1/50 sec à 100 ISO et f/11…

      Je précise que j’ai fait toutes les photo à main levé bien entendu… A cette vitesse : le stabilisateur de l’objectif est parfaitement efficace. On sait donc que l’on peut shooter au 1/50 sec avec l’EOS R (dépourvu de capteur stabilisé) et le RF 600 mm. Je trouve que c’est déjà une bonne nouvelle ! On descendra sans problème encore plus bas avec l’EOS R6 (si l’on a besoin).

    • Je saute toutes les vitesses intermédiaires (je les ai presque toutes faites : 1/80, 1/125, 1/200, 1/400, 1/640, 1/800… ) Inutile de les montrer : l’ISO AUTO grimpe progressivement. On arrive à :

      1/1000, à 1250 ISO, toujours à f/11.

      L’image est parfaite : le bruit est invisible.

    • Je saute toutes les vitesses intermédiaires (je les ai presque toutes faites aussi). On arrive à :

      1/1250 sec, à 2000 ISO, toujours à f/11.

      L’image est toujours parfaite : le bruit est toujours invisible. L’exposition (Auto) n’a pas changé. Je vous montre donc plutôt le zoom à 100% sur le JPEG produit par l’EOS R (aperçu intégré dans Lightroom).

      Comme vous le voyez : le détail et le piqué à 100% sont remarquables (pour un objectif de seulement 950 gr. et seulement 750 €).

      Je précise que j’ai fait toutes les photo à main levé bien entendu…

      • La même en RAW : 1/1250 sec, à 2000 ISO, toujours à f/11.

        Vue à 100%dans Lightroom : piqué incroyable sur l’objectif !

        Voilà comment il faudra utiliser cet objectif en sport, en plein jour : 1/1250 sec, à 2000 ISO.

        Une merveille vu le prix… et le poids de l’ensemble !

    • Je saute toutes les vitesses intermédiaires. Pour arriver à :

      1/2000, à 2500 ISO, toujours à f/11.

      L’image est parfaite : le bruit est toujours invisible. le piqué du JPEG dans l’appareil est toujours très satisfaisant observé à 100% dans Lightroom.

      • Et parce que le RAW c’est toujours beaucoup mieux… Voici le RAW de la même images traité dans Lightroom : Wouuuuahhh ! ! ! Tirage A2 sans aucune hésitation ! Toujours :

        1/2000, à 2500 ISO, toujours à f/11.

        L’image est parfaite : observé à 100% « après » traitement du bruit et de la netteté dans Lightroom. J’ai emplis corrigé de -20 points les hautes lumières pour éviter la « sur-exposition de la peau ».

        Oui : à 1/2000, à 2500 ISO, f/11 : c’est exposé pour un « sujet sombre ». Donc la peau est sur exposée légèrement…

    • Je saute toutes les vitesses intermédiaires. Pour arriver à :

      1/2500 sec, à 2500 ISO, toujours à f/11.

      A cette vitesse : un lion qui court devrait toujours être net ! L’image est toujours parfaite : on distingue le les discret « duvet » sur la joue…

      Le bruit est toujours invisible. le piqué du RAW traité dans Lightroom observé à 100% dans Lightroom : permet toujours de retirer un format A2 sans la moindre hésitation !

    • Je saute toutes les vitesses intermédiaires. Pour arriver à :

      1/5000, à 6400 ISO, toujours à f/11.

      L’image est quasi parfaite : j’ai un peu corrigé le bruit dans Lightroom (seulement 38% dur l’achète qui monte jusqu’à 100). Toujours observé à 100% dans Lightroom.

    • Je saute toutes les vitesses intermédiaires. Pour arriver à :

      1/8000 sec, à 10.000 ISO, toujours à f/11.

      L’image est encore bonne. Voici déjà le JPEG (produit part l’EOS R). On constate une (légère) desaturation des teintes chaires… Cela sera facile à corriger sur le RAW (voir image suivante).

    • Et dernière image : 1/2000 sec, à 16.000 ISO, toujours à f/11.

      C’est toujours très acceptable… Tirage A3+ sans la moindre hésitation.

      On en conclura donc, qu’il suffit de travailler en priorité vitesse avec ISO Auto lorsque l’on veut exploiter le RF 600 mm f/11. On adaptera la vitesse, selon la vitesse de déplacement,t du sujet…

        • Merci pour le test de l’objectif.

          Il faut lui donner une chance a cette objectif qui est tant décriée alors que personne ne l’a testé a part toi, et vu le résultat je suis assez étonné en plus avec l’eos R qui n’est pas stabilisé.

          Il donne de bon résultat au vus des exemples que tu as donné, en plus pour la plupart des photographes amateur dont je fais partie il fera le boulot dans 90% des cas.

          Tu mérite un petit billet sur ce coup la du au grand travail que tu fournis a l’ensemble des lecteurs de ce blog, j’ai pas trouvé mieux ailleurs c’est très bien expliqué et très détaillé.

          Merci.

  9. Je suis un peu étonné qu’on s’offusque de l ouverture. Tout ceci est pour contrer les teleobjectifs de panasonic et (feu) olympus. Pour un même budget, le 100-400 (équivalent 200-800) de panasonic ouvre au mieux à 6.3 à 800 (soit une ouverture équivalente FF de 12,6 si on tient compte de la montée en iso équivalente en terme de bruit) et personne ne se lamente d’une telle ouverture en micro 4/3.

    • Oui, c’est absolument vrai !

      Je me suis abstenu d’en parler jusqu’à présent (pour ne pas que nos lecteurs amateurs de M4/3 se sentent persécutés, déjà que Olympus arrêt la photo…) !

      Mais c’est absolument vrai… Le facteur de coefficient ne s’applique pas que à la focale et « au bokeh »… mais aussi à la sensibilité , à l’ouverture…

      Un débat qui revient éternellement ici : un peu comme la controverse sur la Chloroquine, ou le fait que la terre soit plate !

    • A la différence que
      1: le 100-400 n’est pas un équivalent 600 mais 200-800, donc plus polyvalent puisqu’on n’a pas besoin d’acheter le 600 ET le 800 RF pour couvrir les 2 focales (sans compter les focales 200/400, au cas où l’argument « 600-800, pas beaucoup de différences donc pas besoin d’acheter les 2 » vous viendrez à l’esprit, entre 200 et 800 la différence est clairement plus grande ^^).
      2: son ouverture f/6.3 n’est pas unique, elle est de f/4-6.3 (soit f/8-13) maximum!

      Et je ne dis pas ça en tant qu’amateur du mFT, j’utilise du FF ;) . Seulement quand on sort comme argument « 99% des gens n’impriment jamais au-dessus de A3+ » ça veut aussi dire que pour 99% des gens (d’où sort ce chiffre, d’ailleurs?) le FF n’est pas nécessaire non plus, « si c’est pour se contenter de cette taille d’impression » un mFT avec un 100-400 f/4-6.3 fait au moins autant l’affaire si ce n’est plus!

      Retournez vos arguments de temps en temps et vous verrez qu’ils marchent dans les 2 sens :) .

      • Mais je n’ai rien contre les gens qui utilisent du Micro 4/3, qui a aussi ses qualités… et suffira lui aussi à imprimer jusqu’au A3+

        Et oui: ce sont les mêmes arguments (ceux pour défendre le Micro 4/3) qui marchent aussi : pour défendre ce 600 mm f/11 : on est bien d’accord !

        Et j’estime avoir été un défenseur du Micro 4/3 et acheteur aussi de Micro 4/3 ,notamment d’un zoom télé à l’ouverture médiocre : il marchait très bien pour ce qu’il était sensé faire (juste dépanner) et je n’ai jamais regretté cet achat…

        Donc, je suis parfaitement en accord avec moi-même : si l’on dépense 2 ou 3 fois plus : on trouvera deux fois mieux que ce 600 mm f/11… Si l’on veut un zoom : ça existe aussi : et c’est plus cher, mais on sait aussi que pour un « prix donné » : souvent, un zoom est moins performant qu’un fixe.

        Tout ce que je dis : c’est aux gens qui critiquent sans l’avoir essayer, qu’ils devraient l’essayer d’abord ! Et ils seront étonné…

        C’est juste qu’ils ont oublié au passage que l’on a changé de technologie. Ce qu’ils pensaient vrai hier : ne l’est plus (plus forcément) aujourd’hui…

        Oui, on peut faire de la très bonne photo à f/11 en 2020 : il suffit de doubler la sensibilité ! Et ou est le problème de doubler la sensibilité ? Et bien je ne le vois pas (plus)…

        D’ailleurs : il suffit de télécharger mes JPEG (brut de l’EOS R6) et de les ouvrir à 100% dans Photoshop, pour constater que la qualité et le piqué sont « pas si mal » ! Parfaitement cohérents avec le prix et avec la focale…

  10. Bonjour,
    Je suis un amateur passionné d’animalier!
    Franchement, un 600 f11 ne va pas intéressé les « animaliers »! On sait tous que le matin est le moment idéal pour ce genre de pratique et que la lumière est souvent limite donc f11…
    Du coup je me demande bien qui va acheté un 600 f11. Les fans de meeting aériens, ok, pour ça représente bien peu de monde…
    De toute manière les gens passionnés de nature ne sont pas près de lâcher leurs réflex et c’est pas ce f11 qui va les faire changer d’avis, croyez-moi!
    Objectif de niche donc mais peu motivant,,,

    • Avant l’arrivée de l’autofocus : on entendait le même genre de réflexion « jamais cette mécanique fera mieux que l’être humain »…

      Avant l’arrivée du numérique : on entendait le même genre de réflexion « jamais ces capteurs ne seront aussi sensible que le film »…

      Moi, je pense que 600 mm f/11, c’est tout à fait « parfaitement praticable » dans 90% des situations (disons)…

      J’ai fait des photos hier à 21h : au 1/1600 sec, à 1250 ISO et f/11.

      Essayez de comprendre que sur le capteur de l’EOS R6 : je dirai (à vue d’oeil) qu’il a moins de bruit à 1250 ISO que sur un capteur de 18 Mpixels (de l’EOS 7D par exemple) à 400 ISO, il y a quelques années en arrière… Et on faisait de très bonnes photos animalière avec cet EOS 7D (de 18 Mpixels).

      En gros : passer de f/5.6 à f/11 : vous le compensez facilement en doublant la sensibilité ISO… ce qui n’est pas un problème. Du tout ! De toutes façon 99% des gens n’imprimeront jamais au dessus de A3+ ! Si c’est pour se contenter de cette taille d’imprteeeion, un 600 mm f/16 aurait fait l’affaire aussi !

      Et les capteur vont continuer à progresser dans les années à venir : nous le savons bien… Sans oublier les logiciels de traitement du bruit ! Eux aussi… il progressent chaque année. Donc 2000 ISO devient une sensibilité « courante » en 2020. Il n’y a plus de problème à utiliser f11 : on aura un peu plus de profondeur de champs au 600 mm : c’est plutôt plus facile pour réussir une photo nette

      Essayez de comprendre qu’il existe de nombreux niveaux d’exigences qualitatives entre l’amateur qui imagine faire de la photo animalière avec un Micro 4/3… Celui qui va investir 1500 € dans un 150-600 mm… ET celui qui va vraiment exploiter toute l’année un super télé à 8500 €.

      Après tout qui peut dire que celui qui photographie des petits oiseaux à f/11, au 1/000 sec et à 2000 ISO à l’aube ou au crépuscule ; ne ferait pas de la « bonne photo » ? Même si il ne pourra pas l’imprimer au Delà de A3+…

      certainement pas moi…

      • Essayez de comprendre aussi qu’en animalier, on est toute l’année avec des lumières qui n’ont rien à voir avec une lumière d’été à 21h ;-)))
        Je maintiens que je ne vois pas les « spécialistes » des longues focales se ruer sur un f11 mais à ce prix-là… Quand au « grands public » qui a besoin d’un 600mm??? Peu de monde en définitive…

        Mais bon, on vous connaît, puisque c’est Canon c’est bien ;-)))))
        Je n’ose imaginer… Si Nikon avait sorti ça, l’enthousiasme aurait bien moindre…

        • Disons, que Nikon… justement ne l’a pas sorti (dommage pour ceux qui auraient pu en avoir envie).

          Bon personnellement, s’acharner à faire des images quand il n’y a pas de lumière : très peu pour moi ! Car ça ne sert à rien : ça ne fait en général que des photos sans intérêt (avis personnel, mais je ne vois vraiment pas souvent des photos « intéressantes », prises dans la pénombre).

          Quand la lumière baisse trop, personnellement je range le matos ! Car c’est du temps perdu ;-)

          La belle photo : c’est quand il y a de la belle lumière… ! Mais bon, chacun sa définition personnelle.

    • Non, je ne crois pas… Il y a une partie plane en dessous, pour le fixer sur une platine.

      Mais vu la légèreté de l’ensemble, ce ne sera pas trop grave.

      D’ailleurs, il ne m’est même pas venu à l’idée de l’utiliser sur pied. J’ai fais tous mêmes test à main levée.

  11. Et je ne comprends pas votre obsession à faire de la pub pour Canon avec cet objectif…
    Le R6 a certes l’air pas même si 20px est vraiment faible…
    « L’animalier » voudra croper un peu ses images et il va se retoruver avec un 20px (bof) et en plus avec un 600 f11 qui l’obligera à monter en iso (bof et rebof)
    En définitive cet objectif est fait pour qui réellement…
    Ce qui m’aurait vraiment motivé chez Canon, c’est un R6 avec le même capteur que le R (franchement pourquoi pas????), un 24-70 f4 et surtout avec des prix un peu plus doux…
    Le Full Frame c’est bien mais si c’est pour y mettre des objectifs f11, f7.1 qui sont les seuls à des prix abordables, je me demande si je ne préfère pas rester en aps-c avec des 1.4, 1.8 ou 2…

    • Moi ça fait un an que je suis passé de l’APSC au Eos RP et je suis hyper content : compatible avec tous mes objectifs FF et également avec mes objectifs APSC moyennant un crop ce qui parfois me depanne bien.

      Par contre je suis tellement content du RP et de son prix hyper accessible que le R6 ne m’interressera pas du tout. Je ne me sens pas le besoin d’un capteur stabilisé même si dans certains cas ça pourrait etre pas mal, par ex avec ces nouveaux 600 et 800.

      Et ce 600 je demande à voir, je suis sûr qu’avec le RP ça pourrait faire une arme minusculement redoutable !!

  12. Consterné de lire toutes ces réactions de la part de gugusse qui n’ont même pas eu le loisir d’essayer ce matériel et commencent à extrapoler que ce F11 canon ne sert à rien et que « quelle honte » 20 millions de pixels c’est indigent !

    C’est vraiment prendre JF pour un amateur et Canon pour des branquignols ! Oui notre JF est excessif de temps à autre mais il a une énorme qualité qui mérite le respect, c’est qu’il SAIT faire des photos et tester du matos. alors oui il adore Canon mais il est aussi capable de dire lorsqu’un Nikon est intéressant !

    Sinon, lorsque j’entends dire que pour faire de la photo sportive il faut au moins pouvoir utiliser au minimum le 1000 éme de second, c’est le point de vue de photographes qui ne savent pas ce qu’est la photo sportive et/ou ne sont vraiment pas doués.

    Je fait de la photo sportive, auto, moto et en général lorsque je photographie une voiture de course par exemple sur le circuit du castellet, je suis plutôt autour du 250 éme de seconde, des fois un peu au dessus max 400 éme et des fois en dessous jusqu’au 80 éme.

    Pourquoi ? Parce qu’au 1000 éme une photo de voiture avec ses roues figée et aucun mouvement est NULLE !

    Idem à l’enduropale du Touquet ou une moto lancée à 150 sur la plage se photographie autour du 200 éme de seconde pour que ça ait de la gueule.

    Ensuite pour ce qui est des 20 millions de pixels, ne pas oublier qu’on a commencé à 6 millions en reflex, pour avoir des résultats correct et qu’un capteur Canon de dernière génération à 20 millions ça va tout à fait faire le job pour ceux qui savent se servir d’un boitier.

    Car si il faut avoir des pixels à gogo pour pouvoir les cropper, avancez vous avec vos pieds vers le sujet pour bien remplir votre cadre ou achetez vous un APS-C, ça fait bien le boulot aussi pour ceux qui se sentent un peu « court » !

    Moi ces F11 à ce prix là c’est un beau cadeau pour expérimenter des choses sympas et ça nous rappellera un peu les découvertes faites avec les premiers 500 F/8 catadioptriques ! Mais de grâce les « experts » de salon, attendez de tester avant de dire n’importe quoi et surtout tirer des conclusions « péremptoires » !

    • La première chose serait de rester poli…. (cf gugusse)
      On est libre de donner son avis que je sache!
      Pour ma part, en résumé:
      – Concernant le R6 je dis juste qu’en 2020, 20px à ce prix-là c’est « limite » quand même… Bien sûr que ceux qui savent se servir d’un boitier vont faire de belles photos, je ne vois pas pourquoi on le dit, mais payer plus de 2500 euros… Le pire pour moi c’est qu’ils auraient pu mettre le capteur du R à 30px…
      – Les sirènes du Full Frame ça va un moment. Si les gens franchissent le pas, ils voudront voir une belle différence. Je ne suis pas sûr qu’avec des 24-105 f4-7.1 par ex. ils en verront une importante on est d’accord, autant rester avec du bon matos aps-c… Sinon ok, Canon a fait de magnifiques objectifs RF mais à quel prix et à quel poids. On veut juste attirer tout le monde dans le full frame car Canon (comme d’autres) préférerait se concentrer à terme que sur un seul format. Du coup on fait croire à tous que c’est mieux mais c’est un leurre ;-) Et dire que vous dites aussi que Canon fait un beau cadeau avec ce 600 je suis mort de rire là…Canon qui fait des cadeau, alors-là on ne vit pas dans le même monde ;-)
      – Je suis certain que sur ce site par ex, il n’y a pas grand-monde qui va acheter ce 600 f11 (je ne dépense pas 750 euros juste pour expérimenter des choses sympas!). Un 600 ne s’adresse en définitive qu’à peu de monde et ces derniers risquent de bloquer sur l’ouverture mais bon on verra puisque des soi-disants experts comme vous ont l’air de penser le contraire ;-)
      – Et enfin pour conclure j’ai testé (longtemps) le R avec différents objectifs donc je connais aussi…
      – ET JF a tout mon respect c’est clair!

      • Hello ! Deux précisions :

        – Si, si le RF 24-105 mm constitue un gros progrès par rapport aux EF24-105 mm f/4 précédents ! Plus net, plus performant au niveau optique. Plus compact (il a le gabarit d’un EF 24-70 mm f/4)… Et surtout une meilleure stabilisation.

        – Il était compliqué de faire de la vidéo 4K avec la résolution du capteur 30 Mpix de l’EOS R. Une question de « mise à l’échelle » des pixels… Pour ça qu’il ne pouvait être choisi pour l’EOS R6. C’était forcément moins, ou plus !

    • La photo sportive ne se résume pas aux seuls sports mécaniques, il existe plein de disciplines où il est effectivement nécessaire d’utiliser des vitesses élevées.

      Attention donc avant de dire que certains n’y connaissent rien…

    • Vous vous enfoncez là vous vous prenez au sérieux vous? Un peu trop je vois…
      Ne tirez pas de conclusions sur les gens parce que vous n’êtes pas d’accord avec eux, ce ne sont pas forcément des gugusses

  13. Olivier montreuil le

    Definition de  » gugusse » : personne qui ne peut pas etre prise au serieux. Je n’y vois pas d’impolitesse, mais un « constat »

  14. Merci JF pour ce test.
    Je ne suis pas du tout dans la cible d’un gros tele « traditionnel » (plutôt porté sur le backpack et la rando), mais ce nouvel « OVNI » peut etre sacrement interessant.
    Je suis avec un Canon R, et je me pose la question pour ce 600/11. Certes, l’ouverture ne fait pas rever (loin de la), mais avec la bonne montée en ISO ca peut le faire, et c’est surtout le poids/taille allegée qui trouvent echo a mes oreilles.

    Bref, un objo que je suis de près (sera t il mon 1er objo en RF?), et dont j’attend ton test avec impatience!

  15. Je comprends les critiques de ceux qui trouvent que F11 c’est trop fermé, mais c’est juste que ces 600 F11 et 800 f11 ne s’adressent pas à eux.
    Pour un amateur qui souhaite occasionnellement utiliser une longue focale et qui ne dispose pas d’un gros budget, ce sont les objectifs idéaux.
    Encore plus couplés au R5, R6 qui permettent de gagner jusqu’a 8 stops en combinant les stabilisateurs et qui disposent de belles capacités en monté en ISO.
    Dans un sous bois au crépuscule pour photographier un sanglier ce sera compliqué, par contre sur une plage pour un surfer en plein soleil ça me semble parfait sans avoir à investir dans un objectif hors de prix que vous n’utiliserais que rarement.
    Ces objectifs ne s’adressent pas à des pros qui ne font que de la longue focale.
    Un petit test de l’utilisation d’une longue focale à f11 qui me semble interessant sur cette vidéo https://youtu.be/m_Yvi2PeFOs

  16. Suite aux critiques acerbes, j’ai regardé mes photos de safari. Je suis au mieux à F8 ou F11 avec du 800 ISO et une vitesse de l’ordre du 1/1000. J’ai un Sigma 150-600 avec une ouverture mini de 6.3 à 600 mm.

    Si ce Canon 600/11 propose un meilleur piqué à prix très raisonnable, c’est une super opportunité d’achat avant de partir en safari.

    J’ai regardé aussi mes photos prises au Marquenterre fin Juin. J’étais toujours à 600 mm et j’ai profité des 30 Mpix de mon EOS R pour recadrer les photos.

    Pas de doute, le 600 mm f/11 m’aurait permis de m’alléger et de passer l’objectif dans toutes les ouvertures des abris, là ou le paresoleil du 150-600 me limitait.

    Seul bémol, le zoom m’a permis de continuer à shooter quand une lionne ou un léopard avançait directement sur moi. Cela aurait été impossible avec une focale fixe.

    • Bonjour,
      Si tu souhaites comparer des choses comparables, une ouverture constante à f11 influence non seulement l’exposition mais aussi l’AF, il faudrait que tu mettes un filtre GND de -3IL à demeure sur ton 150-600 en restant à 600mm mode AV f6.3 pour être à peut près dans les mêmes conditions que ce 600f11, ne pas oublier que l’ouverture de 6.3 réelle étant ramené à 5.6 par la puce de l’objectif pour faire fonctionner l’AF sur nos vieux boitiers (là je parle pour moi ;) )

      • Oui, mais justement l’AF des EOS R : il marche incroyablement bien dans les ombres…

        Depuis que j’utilise ce 600 mm f/11, je suis bluffé par la sensibilité et la rapidité de l’AF et sa facilité à faire le point (car je sais bien que l’on est à f/11 et j’ai déjà utilisé des téléobjectifs à cette ouverture sur mes reflex : et bien cela n’a absolument rien à voir)…

        On ne peut pas comparer reflex et hybride à ce niveau : c’est un autre monde…

  17. Olivier montreuil le

    Je maintiens quil est tres reducteur de croire qu’en photo sportive il suffit d’etre en vitesse elevee pour « sortir » une bonne photo ! Dans la grande majorite des cas une vitesse tres moyenne suffit ! Et pour le savoir il faut l’avoir essaye. Par contre pour certaines photos dans des conditions difficile, il est evident qu’un supertele f2,8 est incontournable et restera l’arme incontournable. Mais pour 95 % des photographes ce f11 sera un outil bien sympa et « abordable » !

    • En tant que ‘gugusse’ revendiqué, je te réponds que cela dépend du sujet. Si tu prends des danseurs, tu auras besoin d’une netteté maximale. La distance avec eux influera aussi.. . Plus ton sujet est proche, plus tu auras besoin de monter en vitesse.. Le 600mm sera intéressant pour prendre des visages et des émotions.. Mais à F11, c’est pas possible. J’ai essayé avec le 600 f6. 7 de Sony et très vite, on monte dans les isos.
      Même si de temps en temps, le flou est artistiquement intéressant, la grande majorité des clichés doit être nette.
      Je generaliserai d’ailleurs à toutes les disciplines où le sujet est une personne.

  18. Le fait d’avoir des plages AF qui commencent à -5 ou -6 IL sur les R est surement pour quelque chose dans le fait que Canon sorte un objectif de ce type, pas seulement la montée ISO.

  19. Très intéressant. J’ai très rarement besoin d’un 600 mm mais parfois ça pourrait-être sympa. Comme déjà noté, vu la possibilité de monter en iso, cette optique donne déjà de très belle possibilité.

  20. les surfeurs vont adorer ce genre d’objectif !
    En tous cas avec un R6 qui monte à 100 000 iso c’est easy f11.

    C’est le genre d’objectif « compromis » comme fait tamron par exemple.
    Au lieu de faire du 16-35 2.8 cher. ils font un 17-28 2.8 moins lourd et moins cher : Même si ca intéresse pas tous le monde, ça fait un carton. Dans le même genre le 70-180 plus petit / moins lourd et moins cher qu’un 70-200 f4

    On est aussi dans le même comprîmes ici : pas lumineux mais pas lourd et pas cher. Il va faire un carton aussi !
    bien sur que ceux qui shoot au 600f4 vont pas y passer (quoi que pour certaines utilisations) mais les 99.99% des photographes pour qui 14 000€ pour un 600 c’est pas donné pourront envisager celui ci.

    Je trouve ça génial ces 600 et 800 ! comme la game Tamron.

  21. Je suis au MFT avec Olympus, mais franchement si je devais switcher ça serait pour le R6, ces 20mpx me suffiront, j’en ai que 16 pour le moment et c’est déjà plus que suffisant pour le peu de tirage papier que je fais, rarement au delà du A3, je fais parti des 99% qui n’impriment que très peu.

    Je fais de la photo que pour mon plaisir, je n’expose pas et je ne vends pas et à mon avis à part les pros, sur ce blog comme ailleurs, les gens ne font que ça, mais beaucoup préfèrent épater la galerie avec les meilleurs appareils, avec le plus de mpx possible, les meilleurs et les plus chers objectifs.

    Et bien sur si je switch je me payerai ce 600. Le test de JF est pour ma part très convaincant et je ne jugerai pas sans avoir essayé. Au pire, s’il ne me convient vraiment pas, ben je le revends.

  22. Un objectif avec valeur d’ouverture unique et de surcroît à f/11, je n’investirais pas…

    J’ai déjà fui les 500mm à miroir dans les années 80…

    Si ça fait un carton et que c’est pleinement exploitable à 12800 ISO and beyond…., je suis ravi pour les acquéreurs.

    Je rajoute 2-300€ et je me paie le Tamron 150-600 et là, j’ai une optique plus polyvalente. ;-)

    Excellent weekend et merci à Jean-François pour ton blog ouvert à toutes les opinions!

    • Oui, mais tout le monde ne pensera pas forcément comme toi…

      Car le Tamron 150-600 : il pèse plus de deux fois plus lourd (2010 gr. + l’adaptateur EF/RF… éventuellement)

      Contre contre 930 gr pour le RF 600 mm : c’est pas une petite différence !

      En randonnée par exemple ou pour une ballade de 1 journée en ville (en voyage photo par exemple à Tokyo, ou tu ne prévois pas de revenir à l’hôtel en cours en journée)… Si tu as déjà un reflex et un 24-105 mm, avec peut-être un 70-200 mm (ou un 85 mm) : tu va vraiment hésiter à emporter un 150-600 mm en plus (moi je ne le ferais certainement pas. Déjà que j’ai troqué mes zooms à f/2.8 contre des f/4)… Alors qu’un RF 600 mm : c’est éventuellement envisageable !

      Ensuite le prix du 150-600 mm est de : 1149 €, pour être précis, c’est donc 350 € de plus pour pas mal de gens ça fait aussi une différence : un argument de plus qui s’ajoute à la question du poids et fera hésiter)…

      https://www.digixo.com/optiques/optique-photo/tamron/p324272-150-600mm-f5-63-vc-sp-di-usd-g2-monture-canon.html?affiliateID=1082?affiliateID=1082

      Enfin : la qualité d’image : et bien il faudra voir, si le zoom 150 -600 mm fait aussi bien que le 600 mm f/11, qui ne fait qu’une seule chose à la fois. Malheureusement, je n’ai pas de 150-600 mm sous la main en ce moment.

      • Bon, en même temps, je ne suis plus dans la photo au long télé – ayant revendu ce que j’avais (la plus longue focale que j’ai est le 200L).

        Si je devais néanmoins m’équiper à nouveau, le choix se porterait certainement sur ce Tamron (je suis très agréablement satisfait par un 90/2.8 macro acheté récemment et qui pour moi est meilleur que le 100L), lequel est un excellent compromis.

        Et un super télé, c’est lourd, et ça contribue à développer la masse musculaire ;-)

        Mais oui, le 600/11 semble avoir une bonne qualité d’image à l’extérieur et en plein jour.

        Bon dimanche Jean-François!

  23. Bonjour à tous !

    Ce qui explique pour beaucoup les réactions à la sortie de ces objectifs c’est qu’a lecture d’une fiche technique on réagit surtout aux caractéristiques qui s’écartent de la « norme » personnelle et habituelle que l’on s’est soit même fixé.

    Peux comprennent que leur réaction est plus subjective qu’objective. Forcément l’innovation pousse les fabricants à sortir des sentiers battus, et beaucoup on du mal à s’y faire…

    Moi je suis un amoureux des grandes ouvertures et lors de mes voyages, mon four-tout et mon dos peuvent en témoigner ;-) .

    Pour répondre à la question « Quel service ces objectifs peuvent-t-il me rendre ?  » et bien c’est soit au doigt mouillé soit observant mes photos. Comme je n’arrive pas à mémoriser entre 15000 et 25000 exifs par ans depuis 10 ans, (et je vous parle pas des des dia et négatifs d’il y a plus de 15 ans qui n’en n’ont pas…) , je cherche dans mes photothèques.

    Quand je filtre avec en ne retenant que les objectifs ayant une focale = ou supérieure à 200mm et les photos prises à une ouverture = ou supp à f 11, et bien je sais pas vous, mais chez moi f11 ou un peux moins, ce n’est pas si exotique que ça.

    Il n’y a que dans des cas spécifiques propre à l’environnement et au sujet et au perfs du boitier qu’un f11 aurait été rédhibitoire. Dans ce résultat de recherche je ne peux pas compter les photos que je n’ai pas pu prendre ou parce que j’ai été contraint de me limiter au 200mm pour garder dans le sac à dos une réserve de poids ou de place à des choses plus vitales…

    L’intérêt d’un télé avec une grande ouverture outre la profondeur de champ (choix subjectif) était jusqu’à maintenant dicté par la montée en ISO ainsi qu’a la performance des autofocus. Oui il y a 5-6 ans canon aurai sortis ces objos cela aurais été inapproprié, à cause des limitations des boitiers et des techniques optiques.

    Aujourd’hui on peux constater que ce n’est plus le cas. Et même si après 25 ans de Canon je suis passé chez sony (à cause de ces foutus pb et crop en vidéo) ( ils ont un beau 200-600 mais bordel il faut un caddie ) je pense que que les ingénieurs de Canon on ouvert une porte à des photos qui n’étaient pas accessible jusqu’à maintenant avec les compromis techniques, humain et financier de chacun.

    600mm stabilisé et compact pour moins de 800€ et moins de 1kg ce n’est pas une gageure, mais un produit de son temps.

    Et puis râler ça donne chaud ;-) gardez votre sans froid !!

    Nico

Leave A Reply