web analytics

Le funeste démembrement » qui attend Olympus chez JIP

4
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Terrifiant description du sors funeste qui attend Olympus, qui sera probablement démembré et vendu par morceaux par JIP, une compagnie dont l’unique vocation est de désintégrer en douceur les structures qui perdent trop d’argent… Suite de notre précédant article :  Désastre : Olympus vendra sa division photo.

C’est une prédiction bien différente de ce que laisse à penser le communiqué Officiel d’Olympus. J’ai trouvé ce témoignage glaçant chez Photo Rumors : probablement une bien triste fin pour la division photo de Olympus. Extrait (la suite ici) :

« JIP is worth DUS150 million. YOY Olympus Imaging (it’s camera wing) is losing US$156 million. JIP specializes in taking underperforming assets and parsing the out.

They are not a turnaround company. In Japan, it is extremely expensive to downsize employees and pensions and salaries. So companies like JIP exist to take assets and sell them apart from those obligations.

Olympus OM-D E-M1, avec Olympus 300 mm f/2.8. Données de prise de vue : 1/800 sec – f/4.5 – 800 ISO.

 

In the last 5 years JIP has sold off assets of over 14 companies. Not one has it ever restructured or continued development. It’s doesn’t have the capital. JIP exists solely to manage brands for the benefit of shared agreements with shareholders. That’s why VAIO is 10% owned by Sony and why JIP outsources all design and manufacture to Chinese parts bin suppliers for components. JIP has no R&D, no internal development, no engineers, nothing. They are accountants.

 

They are a vulture fund of privately owned equity partners designed to get around Japanese pension, retention, and servicing laws. This is very bad news for the Olympus brand and it’s invested customers. The Japanese news is all over this as well because JIP is notorious for Chinese outsourcing at a time when it is official domestic policy to onshore key industries. This is another example of Olympus having a tin ear.

In Japan apparently most external sales staff (non-Japanese) have been let go. This started months ago. Most of the software, design, and optical engineers have left or are moving to the medical imaging. Overseas assembly plants are being quietly shopped for real estate value alone. The glazing kilns are shutting down for consumer imaging. The company is preparing to only sell from inventory » …

La suite ici chez photorumors…

 

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

4 commentaires

  1. J’aime bien l’article original : Doug Janis, un gars qui vit au Japon…
    Il fait quoi dans la vie ?

    De toute façon, Olympus ne fabrique pas d’appareils photo au Japon.
    Sony made in Thailand.
    Fuji made in Japan, China et autres places, je crois.
    Canon Et Nikon made in Japan pour les plein format…

    De nombreux modèles VAIO sont toujours fabriqués/assemblés au Japon (au moins une partie voir la totalité, pour pouvoir avoir l’appellation made in Japan) 日本製 (auprès de qui ?)
    Les VAIO ont peut les acheter sur le Sony Store ou en magasin (Yodobashi Camera par ex), donc il y a un service Vente qui existe toujours.
    Après les bureaux d’études et design, je n’ai pas regardé.

    Ils existent des fabricants d’optiques qui font du Outsourcing auprès de Sigma, Tamron pour la construction d’optiques. Je crois que Samsung avait outsourcer leur Zoom chez Angénieux, je crois.

    Mon avis personnel, ils vont se focaliser sur le marché asiatique et sur l’entrée de gamme et omd em10.
    Bye bye E-m1/ Em-5, trop cher à développer et pas peu de vente.

    Conception d’objectifs : je pense qu’ils n’ont pas besoin d’autres par rapport à la clientèle qui achète actuelle.

    De toute façon, on achète un modèle Indesit, et en fait il est peut outsourcer à une boîte Roumain (design et fabrication), seul les modèles haut de gamme sont développés en interne. Et le consommateur final s’en fout. Triste à dire.

    J’espère juste que les gens chez Olympus Japan si ils doivent partir se feront embaucher chez d’autres constructeurs.
    Comme les opticiens de Samsung qui sont partis chez Samyang et on connaît la suite, des objectifs avec AF pour le plein format.

    Ou JIP vend la division ou en partie à Apple, Google ou Huawei ou autres qui vont créer une émulation entre smartphone et appareils photo compact m43 en mettant leur savoir faire dans la photographie computationnelle dans le but d’aspirer les ventes des Aps-C voir plus.

  2. Et si les modèles haut de gamme seront bradés, j’irai en acheter et l’offrir à mes enfants.
    Un E-m1 Mark 3 neuf à 400-500€, je ne suis pas contre.

  3. Depuis que Angénieux à arrête de produire des optiques photo, il y a plus de 25 ans, il n’y a plus de fabrication de matériel photo en France.
    Aaton, fabrication de caméras sise à Grenoble,, à été racheté par une firme Canadienne ….pour le démanteler il y a quelques années…
    Ce qui n’a pas beaucoup troublé le lanterneau photographiste
    Pour autant Angénieux, qui est aujourd’hui une des entreprise du groupe Français Thalès, fabrique toujours des optiques images de très haut niveau technologique pour le cinéma et les matériels militaire.
    Donc la structure technique existe en France pour développer des produits photo car si ils sont capable,chez Thalès Angénieux, de concevoir des optique cinéma ils doivent être capables de concevoir de optique photos….
    Alors a t’on envie de voir de tels produits Français ou à t’on décidé d’enterrer définitivement la créativité Française….?

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.