web analytics

LaCie 1big Dock et LaCie 1big Dock SSD Pro

18
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

LaCie (la filiale du fabricant de disques Seagate), a présenté aujourd’hui deux nouvelles solutions de stockage intéressantes, destinées aux professionnels de la vidéo et de la photo.

D’une part : le LaCie 1big Dock SSD Pro, en Thunderbolt III qui intègre un SSD à base de FireCuda® NVMe SSD. Il est plutôt destiné au montage de vidéos 6K, 8K, grâce à une vitesse de lecture exceptionnelle pouvant atteindre 2 800 Mo/s.

 

Idéal sur un Mac Pro par exemple : avec deux ports Thunderbolt 3 compatibles USB-C. Sa station d’accueil intègre un port USB 3.0, des logements pour cartes mémoire adaptés au besoin du cinéma (CFast 2.0, CFexpress et SD). Et une connexion DisplayPort 1.4 en sortie.


D’autre part le LaCie 1big Dock, que je trouve spécialement intéressant pour les photographes, car il peut accueillir des disques « nus » de 3,5 pouces, qui sont extrêmement économique à l’achat (comparé aux petits formats de 2,5 pouces). Je n’en ai pas lu une CONFIRMATION, dans le communiqué de presse, mais il me semble évident que l’on peut changer facilement le disque interne (comme cette photo avec le tiroir ouvert le suggère).

Le boitier ne semble pas vendu sans disque à l’intérieur… Mais rien ne vous empêche d’acheter la version 4To à 399 € et de remplacer le disque amovible par un 10 ou un 12 To acheté nu.

Extrait du communiqué : « En plus d’être doté de la plupart des fonctionnalités du 1big Dock SSD Pro et d’une capacité de 4 To, 8 To ou 16 To, le nouveau LaCie 1big Dock intègre une fonctionnalité d’acquisition directe du contenu à partir des cartes SD et CompactFlash, et des périphériques USB. Il optimise le flux de travail en studio sur les vidéos 4K en servant de concentrateur pour tous les périphériques. Un seul câble suffit pour se connecter à la station de travail ; les dongles ou adaptateurs deviennent alors inutiles ».

 

Gestion de l’alimentation unique :  « Le 1big Dock SSD Pro et le 1big Dock peuvent fournir jusqu’à 45 W de courant à un ordinateur portable ou 30 W à des périphériques compatibles montés en série. La fonctionnalité de recharge innovante Power Pass-Through de LaCie améliore la charge de votre ordinateur portable.

En connectant le câble d’alimentation USB-C en série au 1big Dock, l’ordinateur portable peut recevoir jusqu’à 70 W. L’ordinateur dispose ainsi d’un port USB-C libre qui peut servir à une autre tâche importante.

 

Combien ça coûte ? « Ces deux produits seront commercialisés à partir de juillet 2020, avec la garantie limitée de cinq ans et les services de récupération des données Rescue inclus… Plus un abonnement gratuit d’un mois au programme d’accès à toutes les applications Adobe Creative Cloud » :

  • LaCie 1big Dock SSD Pro : il sera vendu au prix de 1.499 € (2 To) et 2.849 € (4 To)
  • LaCie 1big Dock : il sera au prix de 399 € (avec 4 To), de 529 € (avec 8 To) et 769 € (avec 16 To).
  • Pour information, un disque nu Seagate de 16 To (pour placer dedans) est vendu 568 € ici. Donc la solution directe du LaCie 1big Dock 16To à 769 € reste très intéressante.

Rappelons que LaCie était autrefois une marque Française, devenue depuis une filiale du fabricant de disques Seagate Technology. Ce sont dons des disques Seagate qui sont inclus dans ces deux boitiers.

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

18 commentaires

  1. J »aime le design et la fiabilité des stockage Lacie. Pour le moment je n’ai jamais de crash d’un de mes DD externe Lacie et j’en ai qui ont plus de 10 ans. Et le Thunder est quand meme disponible sur leur produit depuis plus de 8 ans deja.

  2. Possesseur d’un LaCie T2 Thunderbolt 3 avec Seagate Barracuda 8 To, dont je suis extrêmement satisfait, j’envisage un renouvellement et, effectivement, si le Big Dock permet de changer aisément de disque, ça pourrait être une solution extrêmement intéressante.

    D’un autre côté, les calembredaines qu’on nous sort depuis des années sur une hypothétique baisse des prix des SSD ne se vérifie pas dans els faits, bien au contraire et, donc, ça restera des solutions hors de portée de beaucoup, y compris de petits indépendants.

    • Euh… tout de même : les prix de ces SSD a été divisé environ par deux, en 2 ans (environ) !

      109 € : Samsung SSD interne 860 QVO 2.5’’ SATA (1 TERA) – 1 TB
      https://amzn.to/3hUY6hp

      113 : Crucial SSD Interne BX500 (1 To, 3D NAND, SATA, 2,5 pouces)
      https://amzn.to/3hWYkV9

      Il n’y a pas grand chose d’autre en photo, qui a suivi une même évolution de prix… Et tant mieux ! Il y a pas mal de gens, pour qui 1To de stockage suffira largement, et investir 110 € pour un stockage plus rapide de 1To, c’est pas idiot.

      Et l’on monte à 2To pour 221 € :
      https://amzn.to/2VgPxns

      Et jusqu’à à 4To pour 409 € :
      https://amzn.to/31nKUMj

      Donc : oui, les SSD ses sont bien démocratisé….et ce n’est pas fini !

  3. JF, un IronWolf Pro (le modèle qu’on trouve dans le BigDock) 4 To, ça coûte 152 euros, un 8 To c’est 260 euros et un 10 To c’est 360 euros, vs 409 pour 4 To SSD.

    Et comme tu l’écris toi-même, le Big Dock SSD, le ticket d’entrée est à 1500 euros pour 2 To et près de 2900 euros pour 4 To (certes, avec des perfs théoriques lecture/écriture 10x plus élevées).

    Ensuite, il y a SSD et SSD.

    Ce n’est pas vraiment ce que j’appelle une démocratisation.

    • Oui, ben les prix de disques classiques ont baissé (eux aussi), c’est vrai…

      Ce qui n’empêche pas de dire que les SSD se sont beaucoup démocratisé. Si on met un SSD de 4To (à 409 €) dans un boitier : je trouve ça vraiment pas cher… et très efficace !

      Un Samsung SSD 860 QVO 2.5’’ ça tourne bien au minimum à 530 Mb/sec dans un simple boitier USB-3 classique à 20 €… Et c’est 100% fiable !

      https://www.lesnumeriques.com/ssd/samsung-860-qvo-1-to-p50165/test.html

      Moi je trouve ça vraiment pas cher !

      Et les photographes amateurs qui ont vraiment besoin de plus de 4 To de stockage : et bien ils ne sont pas hyper nombreux… (d’autant qu’il suffit de déplacer régulièrement les anciens dossier vers des disques moins chers).

      Bref : le stockage n’est plus un cauchemar…

  4. et pour ceux qui n’ont plus envie de faire mumuse avec des disques peuvent passer au NAS.
    Avec une bien meilleure sécurité et un budget qui n’a rien a voir avec les prix de Lacie (que j’adore)
    Le NAS permet de monter en game au fur et à mesure des ses besoins de capacité en rajoutant des disques au fil de l’eau.
    Et on peut faire tellement de chose en plus…

    • Personnellement, je suis farouchement opposé aux NAS pour les photographes (je n’ai rien contre les disques en RAID, mais je suis contre les « NAS ») :

      – Les vitesse de lecture / écriture des NAS, sont horriblement lentes… comparé au simple USB-3 avec un disque SSD (environ 500 Mn/sec), ou simplement des disques classiques récents.

      – Les gens ne savent pas les utiliser : ils font très souvent des conneries… il en résulte une moins grande sécurité au final.

      – les NAS donne une certaine impression de sécurité. Du coup les gens font moins de sauvegarde stockée à l’extérieur. Il en résulte plus d’accidents…

      • Ah bin c’est comme tout, il faut apprendre un minimum le mode d’emploi mais ça reste très simple
        surtout avec un NAS comme Synology

        Mais c’est sur qu’il ne surtout pas considérer le RAID comme un backup unique

        la vitesse d’écriture n’est justement pas relevante pour un photographe qui pose ses raw et travaille avec des smart previews

        • Admettons que les gens apprennent le Mode d’emploi, c’est tout de même nettement plus compliqué que de gérer des disques…

          Il faut ensuite qu’ils apprennent à maitriser bien Lightroom et les Aperçus dynamique.

          Sans oublier les principe de sauvegarde du NAS…

          Au final ça fait pas mal de savoir faire à « cumuler »

          ET tout de même : y compris si l’on utilise les Aperçus dynamiques, il suvbsiste d’autre ralentissement considérables :

          – Travail en mode Développement sur les originaux (recommandé parfois, notamment pour gérer bruit et accentuation)
          – imports
          – exports

          – La lenteur extraordinaire lorsqu’il fait réaliser une sauvegarde du NAS vers un disque externe (copie de fichier)…

          Bref : pour moi le NAS c’est l’horreur ! A chaque fois que j’ai eu à travailler (dépanner) de grosses photothèques (entre 10.000 et 900.000 photos) qui étaient citées sur des NAS, j’ai pesté contre le lenteur incroyable (en général je commençai par tout copier sur un vrai disque, histoire de parvenir à travailler)… A mon avis : le NAS c’est tout simplement incompatible avec une phototheque Lightroom de niveau professionnel (juste acceptable pour vraiment les gens qui ne font pas grand chose avec Lightroom).

          • A chacun ses outils… et son budget.

            Un vrai disque… faut pas avoir un problème avec 900’000 photos dessus.

            L’important c’est de bien savoir les utiliser.
            Et surtout d’avoir une vraie stratégie de backup

            • J’ai jamais eu un disque défaillant en 20 ans sur Mac…

              Il suffit de bien les utiliser, les formater au départ en MasOS étendu, de cloner assez régulièrement ses données, de les remplacer tous les 4 ou 5 ans par des disques plus gros (les anciens disque devenant des sauvegardes passives)…

              Du moment que l’on a mis en place 1 (ou plusieurs de préférence) Time Machine pour sauvegarder le système.. et que l’on a sauvegardé ses données (1 ou 2, ou même 3 fois) les données des disques : alors on peut considérer qu’un système RAID est inutile.

              En effet : les modifications de images sont stockées dans le catalogue Lightroom (qui est sauvegardé toutes les 30 minutes par Time Machine, puisqu’il est sur le disque Système). Il n’est donc pas nécessaire de tenir à jour les disques des images anciennement sauvegardées.

              Puisque l’on respecte un classement sur les disques dur par dossiers « chronologies » : il suffira de sauvegarder les nouveaux dossiers au fur et à mesure qu’ils arrivent…

  5. Je suis tout a fait d’accord avec toi sur le système RAID.
    J’ai un NAS que j’utilise pour faire du RAID. 2 disques.
    A la fin, c’est plus compliqué à gérer ce RAID que d’avoir une copie de ton disque sur un disque 2.5 pas cher que tu met dans un coin (perso, chez ma maman….On sait jamais si ça brule.)
    Le NAS de plus évolue, le système du NAS fini par ne plus avoir d’Update et ne supporte plus le système en place…
    Bref, ça peut vite être une galère qu’autre chose.
    J’ai un Western Digital My Cloud EX2, il est lent, sur un update firmware, il m’a changé toutes les dates… Bref… je le garde parce que finalement ça reste une sauvegarde. Mais je l’allume juste pour le mettre à jour des nouvelles photos.
    Je préfère mes 3 SSD de 500giga mis dans des petites boxes à 30.- Et c’est hyper rapide.

  6. Même reflexion que vous concernant le NAS, l’OS devient vite obsolète.

    Bon après Lacie ça reste la Rolls il faut pouvoir se le payer^^

Leave A Reply