web analytics

Apple Silicon : Adobe travail à porter Lightroom + Photoshop

30
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Vous en avez entendu parlé aujourd’hui, Apple mènera dans les deux années à venir une lente transition vers des Mac à processeurs « Apple Silicon » (de type ARM) qui sont les nouveaux « processeurs maison » d’Apple : Apple announces Mac transition to Apple silicon.

On s’en doutait depuis plusieurs années, mais ce soir : c’est officiel (lien vers la Keynote), Apple a officialisé ses plans en matière de changement de processeur, parallèlement à l’annonce de son prochain système d’exploitation au look redessiné. Voir un aperçu de « macOS Big Sur » en Anglais (« Big Sur » est le surnom de macOS 11.0, c’est clair, c’est sur ?)… Et par ici, la liste des nouveautés, qui au passage : oublie de nous parler d’éventuelles améliorations de l’application « Mail », qui est selon moi une sorte de scandale. Cette application indispensable… reste « en dessous de tout » sur Mac (mais passons, ce n’est pas le sujet du jour).

Je ne sais pas encore si l’abandon des processeurs Intel, est une bonne ou une mauvaise nouvelle ? Nos Mac ne seront plus des PC comme les autres et cela changera quelque peu la donne pour les bidouilleurs : notamment les adeptes de Hackintosh…

D’ici à 2022 ou 2023 : il n’existera plus de nouveaux mac à processeurs Intel… Autre sujet d’inquiétude : les derniers Mac à processeur Intel (vendus en ce moment et encore durant 1 ou 2 ans) resteront-ils aussi longtemps capables de faire tourner les futures versions des systèmes d’exploitation d’Apple (qui abandonne désormais la dénomination Mac OSX, pour passer à macOS 11) ? S’agira-il d’une génération de Mac… à obsolescence programmée ?

Du côté des applications, rassurez-vous : pendant plusieurs années, toutes les anciennes applications continueront de « tourner » sur les nouveaux processeurs, grâce à une couche logiciel d’interface appelée Rosetta 2. Les anciens se souvient de Rosetta (1) qui avait permis la même transition entre les processeurs PowerPC et les processeurs Intel. Ce qui a pris plusieurs années…

Démo d’une version de Lightroom (Cloud) sur processeur Apple Silicon, durant le keynote du 22 juin.

 

Mais les anciens se souviennent aussi que les années : passent vite (lire chez MacG : Comment en 210 jours le Mac est passé du PowerPC aux processeurs Intel). On l’a vu avec le Code 32 bits de certains logiciel, devenu récemment définitivement incompatible avec Mojave (alias Mac OS X 10.15).

Rosetta 2 permettra donc (pendant quelques années) au Code développé pour processeurs Intel, de tourner directement sur les nouveaux processeurs Apple Silicon. Ce qui permettra de conserver (quelques années de plus) les anciennes applications développées pour des futur anciens « Mac Intel ».

Mais au-delà (dans les 2 ou 3 ans) : il faudra bien que les développeurs, adoptent un nouveau code : afin que leurs logiciels tournent directement sur les nouveaux processeurs Apple, sans l’aide d’un « traducteur » (il arrivera un jour ou Rosetta 2 sera démodé et ralentira forcément les applications qui l’utilisent).

 

C’est pour cela que Adobe a d’ors et déjà annoncé qu’ils travaillent à cette ré-écriture de Photoshop et Lightroom… pour les futurs Mac, à processeurs Apple.

 

 

 

Vous avez dit « Lightroom » ? Mais qu’en est-il de « Lightroom Classic » au fait ? On peut se montrer un peu plus inquiet dans l’immédiat. Car une partie de ce logiciel a été développé en « Lua »… (63 % environ d’après cette présentation ancienne  mais c’est probablement beaucoup moins actuellement). Lire à ce sujet : Lightroom Classic Why was LUA chosen ?

Alors que Lightroom (Cloud) est basé sur des fondations plus récentes (notamment Chromium de Google).

 

 

Adobe se donnera-t-elle les moyens de porter les futures évolutions de Lightroom Classic, sur un code plus récent ? On est (un peu) inquiet, mais on se renseigne… Pour Adobe, il y aura peut-être beaucoup plus de boulot en perspective : pour que Lightroom (Cloud) rejoigne Lightroom Classic en terme de fonctionnalités… Que pour adapter le code de Lightroom Classic à de nouvelles bases ? A suivre…

 

Démo d’une version de Photoshop sur processeur Apple Silicon, durant le keynote du 22 juin.

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

30 commentaires

  1. Bonjour JF,
    Effectivement, il y a de quoi s’inquiéter… Comme j’aime le répéter quand on me demande Mons avis d’informaticien sur les 3 principaux OS connu de tous a savoir linux, windows et osx, voici la grosse différence : avec windows et osx, c’est Microsoft et Apple qui contrôlent votre ordinateur ET votre portefeuille alors qu’avec linux c’est vous qui contrôlez tout (machine et compte en banque). Le seul problème ce sont les logiciels dit « professionnels ». Lightroom pour les photographes, Logic pro et finale pour les musiciens etc.

    Mais voilà, tout ceci n’est que poudre aux yeux car on veut nous faire croire qu’en dépensant des dizaines de milliers d’euros dans des PC et logiciels, nous seront plus créatifs ce qui est totalement faux. Allez, une petite pensée pour Mozart, Bach, Beethoven ainsi que Cartier-Bresson, Depardon, Salgado etc. Comme quoi nous sommes bien les victimes des commerciaux et de cette société de consommation effrénée.

    Pour en revenir aux mac que j’utilise principalement pour la musique, c’est certain, celui que j’ai ira jusqu’à épuisement et je ne basculerai pas sur une nouvelle machine qui m’obligera a racheter quelques dizaines de logiciels pas donnés. Ça va se terminer par une machine virtuelle OSX qui me permettra d’écriture de la musique jusqu’au bout du chemin.

    • Le problème, c’est que ce qui nous intéresse le plus : ce sont les logiciels (comme Lightroom)…

      Et que l’on se fout un peu de la machine qu’il y a en dessous (que ce soit un Mac ou un PC, ou même Linux, à la limite c’est assez égale).

      Si Lightroom existait sur Linux : je dis pourquoi pas (en tous cas j’étudiais la question… sous réserve que ce système s’avère pas trop « désagréable » à utiliser, sans rêver qu’il devienne aussi agréable que Mac OSX. ET que nous habitudes d’utilisateurs, ne doivent pas être « totalement » transformées…)

      • Oui JF, lightroom c’est le problème. Mais on peut peut-être s’en passer pour 99,99% des photographes. Même chose pour les 99,99% des musiciens qui se passent des correcteurs automatiques de justesse. On retrouve les mêmes problématiques avec Word… C’est parfait, hyper complexe, joli… Mais ce n’est pas ça qui sert a écrire un bon roman. Je suis persuadé que si tu ne retouchais pas tes photos, elles seraient encore 100 fois plus belles que les miennes même retouchées. Tu as l’œil et le bon ! Il faut du bon matériel (même prix qu’un bon instrument de musique) et roule… Du travail, de la créativité.

        • Olivier Olivier le

          Un des problèmes de Linux c’est la pléthore de distribution qui n’apporte rien ci n’est dilapider des précieuses ressources en pure perte et complexifier le tout. Le pompon revient aux applis de gestion de paquets, il est souhaitable de connaître un peu de schell boring …. m’enfin en 2020. Les logiciels open source comme Gimp Krita Blender, etc ok , mais aucun éditeurs privés !!! Il est illusoire d’espérer une percé de Linux comme vraie alternative crédible à Mac OSX et W10 ce n’est tous simplement pas le cas.Et Je n’entrevois pas l’émergence d’un nouvel OS capable de renverser la table sans l’appui d’un acteur comme Google avec une version Android PC sur Arm ou peut-être les Chinois ?

          • Bonjour, Il y a des éditeurs privés sous linux et pas qu’un peu. Le problème se sont si j’ose dire les logiciel mainstream que leurs éditeurs n’ont pas voulu porter sur linux sans doute pour cause d’accords avec Microsoft ou Apple.
            Bcp de jeux existent nativement sous Linux, la plupart des serveurs sont sous Linux. Adobe par ex gère toute sa base documentaire et d’acces avec un logiciel Linux « Alfresco » pour ne pas le nommer.
            Ce n’est d’ailleurs pas parce que c’est libre que c’est forcément gratuit.
            Les modèles économiques sont justes différents.
            Bref c’est surtout des accords de licences entre éditeurs qui freinent ces portages, et l’hégémonie des gros éditeurs.
            Quand à la gestion des paquets et des mises à jours, même si tout n’est pas parfait, c’est nettement plus users friendly qu’on peut le penser et c’est beaucoup plus souple que tout ce qui est « mise à jour » sur les autres OS.
            Les OS ont leurs avantages et inconvénients.
            Microsoft parce que c’est …. Microsoft, pas forcément un mauvais OS mais le passage obligé justement à cause de son monopole sur beaucoup de logiciel.
            MacOS pour son érgonomie ( mais je trouve qu’avec le temps cet OS devient moins intuitif que par le passé) et surtout son écosystème si l’on possède pls produits Apple.
            Linux effectivement pour la liberté laissé à l’utilisateur sur ces choix et son portefeuille. La plupart des distributions ont une ergonomie actuelle dont les OS propriétaire pourraient s’inspirer.
            Certes c’est un OS qui demande un peu plus de connaissance pour choisir la distribution qui va bien, qui parfois est pollué par des discutions de barbu, mais qui au final permet justement d’investir vraiment dans un choix logiciel et économique.

            • Olivier Olivier le

              « Hello World »

              « La plupart des distributions ont une ergonomie actuelle dont les OS propriétaires pourraient s’inspirer »

              J’ai VMware Fusion quel est la distib que vous me conseillerez alors ? Que j’actualise mes connaissances.

    • Alors je veux pas troller mais Mozart il était pas super bon en photo, et Bethov’ en réalisation c’était pas ouf non plus, très mauvais sens du montage.

      • Par ailleurs, ramené au niveau de vie de l’époque, les instruments de Mozart devaient coûter le prix d’une maison aujourd’hui, donc bon.

      • Oops, je compare deux groupes de 3 artistes dans les domaines artistiques suivants : musique et photographie. C’est la même démarche intellectuelle de composition d’une œuvre. Aujourd’hui, ces deux domaines utilisent massivement l’outil informatique alors que ce n’était pas le cas avant. Les artistes d’aujourd’hui sont ils meilleurs avec ces nouvelles technologies ? L’œil de JF serait identique avec les outils datant de 50 ans non ?

  2. Bon ce coup ci, c’est sur… Mon MBP 16 sera mon dernier Mac. Mon iPhone XR sera mon dernier iPhone.
    Je n’ai pas du tout envie de revivre la galère de la transition Mac OS – OsX. D’autant qu’a l’époque apple avait un despote visionnaire à sa tête.
    Là, quand on voit qu’un simple problème matériel de clavier met 5 ans à trouver une solution et qu’on réutilise la technologie précédente pour fixer le problème, ca met pas en confiance pour une transition hardware radicale.
    A l’époque on quittait le ppc pour aller vers l’universalité du x86, son ouverture logiciel et hardware, j’étais près à en baver un peu. C’était motivant.
    Je doute que la motivation soit la même pour acquérir un iPad déguisé en mac qui ne sera en fait qu’une console pour utiliser du calcul déporté et des logiciels en location sur cloud.
    Je crains qu’apple tue le modele de l’informatique individuelle pour s’orienter vers une sorte de pay to use délocalisé.
    Bref, je suis très dubitatif, le risque est considérable.

    • Tout dépendra de « comment » ils mèneront cette transition.

      Il se pourrait que cette transition soit beaucoup facile à mener et plus « transparente » pour l’utilisateur que les deux précédentes transitions (qui n’avait pas été si douloureuse que ça j’ai trouvé)… Ceci pour plusieurs raisons :

      – Apple a acquis une « expérience » d’une telle transition (plus que n’importe quel autre éditeur de logiciels)
      – La puissance de calcul et les outils de codage (X-Code) ont incroyablement progressé…
      – Les « bases » des la plupart des logiciels sont plus universelles (et faciles à transposer) que ne l’étaient les bases des logiciels de l’époque précédente.
      – Il existe déjà toute une logictech existante (celle de iOS) qui peut servir de base aux utilisateurs grand public (ce n’était pas le cas à l’époque)

      • Tu as probablement raison pour la relative facilité de transition cette fois ci pour apple.
        Mais, quand je vois la quantité de logiciel iOS sur le store qui sont codés avec les pieds, le nombre d’app qui ne servent à rien, la politique de controle hygiéniste d’apple sur le respect de ses valeurs morales etc, j’ai quand même un peu peur pour le mac.
        Ensuite, la crainte de ne pas trouver le logiciel qui fait ci ou ca sur mac va re-surgir. Perso j’ai windows et Linux installés sur mon mac, et ca m’a vraiment sauvé la vie un paquet de fois ces 15
        dernières années cette interopérabilité.
        Par exemple, tu fais de l’astophoto, ben franchement sans les autres os, tu es vite coincé par l’inexistence d’un driver pour OS X… etc.. Ou alors c’est comme en 2005 ca devient kafkaïen et tu bidouille 2 mois pour trouver une solution merdique…
        Dire que je trouve mon 16″ génial et que ca me réconciliait avec  …

        • Ce qui me laisse songeur, c’est cette tendance de calcul déporté, de logiciel déporté et de donnée déportées.
          Cela va de plus en plus nous enfermer dans une position captive.
          En terme d’écologie système, tout cette puissance dédiée au serveurs et à la bande passante, est quand même une sacrée perte d’optimisation.
          N’oublions pas que les technologies de streaming c’est du téléchargement que l’on doit faire et refaire ad libitum. Économiquement et à court terme c’est sans doute un peu la poule aux oeufs d’or.
          Mais en terme de garantie de suivi, d’obsolescence, de licence contraignante c’est une sacrée plaie et présage d’un avenir très incertain.
          Au niveau rendement, écologie planétaire, et accès partagé des ressources c’est encore pire.

  3. @ JF
    Mail n’as pas disparu c’est comme les navigateur vous avez la possibilité de choisi la solution maison ou logiciels tiers c’est seulement qu’il applique la la loi pour éviter la position dominante.
    Apres je suis pas surpris du passage a Arm tant qu’Intel commence a chuter sérieusement il suffi de voir Xbox et Sony c’est Amd, Nintendo Nvidia, les Chromebook c’est de l’Arm etc… Même un artiocle d’un site spécialisé informatique dis que la première semaine de juin il se vendais 9 processeur Amd pour 1 Intel. Meme mes Pc a toujours des processeurs Amd a cause du prix…
    Apres ce choix est pertinent car ils auront la maîtrise totale hardware et software. Microsoft comme toujours a été trop en avance en sortant Windows ARM mais sur ce coup je pense que cela va se faire dans un futur proche.

  4. Sauf qu’un processeur Intel est compatible avec un intel au niveau jeux d’instruction. Arm, orienté portable faible consommation, n’est plus compatible.

    Ce n’est pas grave pour de l’unix open source (BSD, linux) car il « suffit » de recompiler le kernel et les software. Mais pour OSX et Windows, c’est mort, et on devient dépendant de leur bon vouloir et de l’obsolescence programmée niveau software.

    Mais cela ne m’étonne pas : les processeurs arm sont plus simples à produire donc moins cher. Au final vous paierez la même somme pour le produit final… Et pour des raisons financières et de performance, obligation de passer par des software cloud.

    On revient aux terminaux passifs (en couleur) des années 80 connectés sur de gros mai frame

    • C’est un peu le principe de Lightroom (Cloud) en effet… qui tourne dans un simple navigateur aussi bien que dans sa version desktop (Mac / PC).

      Alors que Lightroom Classic est un logiciel « à l’ancienne »… Qui fonctionne totalement déconnecté d’un serveur.

      Le choix d’Adobe de le développer (ou non) pour les processeurs Apple Silicon, sera un « signe crucial »…

    • Mainframe… Enfin, on remplace les tubes cathodiques verts ou oranges par des écrans 4k et les câbles twinax par de la 5G et roule, on revend une nouveauté.

      • Olivier Olivier le

        Et si je suis ta pensée pourquoi s’échiner à créer de nouveaux lanceurs alors q’une Saturn 5 de 1969 fait le job pour aller sur Mars. Tu y va un peu fort avec ta comparaison d’un Mainframe MVS Z/OS , un Mainframe n’a rien à voir avec un Cloud et plus avec un ordinateur central . L’offre d’abonnement à Lightroom s’avère au final très chère pour un particulier DxO PhotoLab fait aussi bien si je ne dis pas de bêtise sur le dématricage et correction optique.

        « Le choix d’Adobe de le développer (ou non) pour les processeurs Apple Silicon, sera un « signe crucial »…

        PhotoLab, Affinity Photo, Photoshop ? , Lightroom tourne sur IOS migrer sur Big Sur sera juste une formalité.

        • Oui, mais Lightroom (Cloud) : est encore très loin de « faire le job » pour les photographes pro !

          Vraiment très loin… et même à des années lumières !

          Un seul exemple l’outil Filigrane, récemment ajouté : c’est juste une blague sur Lightroom (Cloud). Alors que ce même outil Filigrane sur Lightroom Classic, est un outil de « professionnels »…

          Quand à PhotoLab de DxO : absolument insuffisant, pour gérer une photothèque « pro »… Ou Affinity Photo : un logiciel lui aussi inutiles pour des photographes pro…

  5. Pour une fois j’ai eu le nez creux en attendant de remplacer mon matériel, les rumeurs depuis deux ans m’ont données raison. J’attend avec hâte la sortie des premiers MAC avec cette nouvelle architecture.
    Je n’ose imaginer ceux qui ont investi dans un MacBook Pro ou un Mac Pro ils se retrouveront dans 2 à 3 avec une machine plus mis à jour et dont la revente sera un vrai casse tête.
    Un ami à l’époque avait acheté un powerbook juste avant l’annonce du passage à Intel qu’est-ce qu’il a regretté sa machine est devenu très très vite obsolète.

    Mais bon les gens ne pourront pas dire qu’ils n’ont pas était prévenu mais Intel l’avais plus au moins confirmé

    • Et il y aura peut-être aussi : ceux qui se précipiteront pour acheter les dernières machines à processeurs Intel ?

      En se disant que comme ça ; ils pourront conserver leurs soft actuels une peu plus longtemps, sans être obligés de migrer (acheter) de nouveaux logiciels… ?

    • Sauf que cette fois, les Macs actuels sont aussi de fabuleux PC… Donc niveau pérennité, pas vraiment de souci.
      Et qui vous dis que les nouveaux proc arm seront globalement plus performant ? Une meilleure autonomie sur portable c’est sur, mais niveau calcul, rien n’est certain.

  6. L’expérience précédente de l’abandon des processeurs « type Motorola » a été une expérience douloureuse pour les utilisateurs. Ces machines sont devenues très rapidement obsolètes avec l’abandon rapide de Roseta.
    Je me souviens douloureusement d’un Power MacPro de fin 2005 dont le dernier OS compatible a été Léopard 10.5.8 lancé fin 2007 et remplacé fin 2009. Obsolète au bout de 4 ans.
    Moins de problèmes avec un Hackintosh, on peut toujours repasser à Windows… Mais le filon de Macs pas chers va se terminer.
    Microsoft vend également des Surfaces sous Windows 10 avec un processeur Arm, C’est une catastrophe en terme de performance.
    A suivre.

  7. On evolue pas de soucis. Ce qui m inquiète ce sera la gestion de l arborescence des dossiers au sein des disques durs, en particulièrs ceux dédiés à l’archivage que l’on peut avoir dans les tiroirs après 20 ans de prises de vues. Faudra t il tout re archiver sous forme de bibliothèque ?

  8. En fait, je ne sais pas comment la structure des fichiers va évoluées, après Bigsur sur les ordis Apple, par rapport à un systeme sous Arm. Nous verrons déjà les premiers ordi sous arm cet automne et voir comment la structure est faite.

  9. Bonjour Jean-François, merci pour l’article, bonjour à tous.
    Je travaille avec un mbp 15 pouces de mi 2013 dont l’écran commence à être fatigué.
    J’allais me prendre un MBP 13 avec 1GO de DD (modèle à 4 ports thunderbold)
    Mais maintenant, se dire que dans 4 ou 5 ans ce portable à +2000 euros ne sera sans doute plus éligible à màj… et invendable en occasion……
    Versus attendre qq mois encore, profiter d’un pouce de plus en diagonale d’écran en achetant un mbp 14 arm, mais ramer sans doute au début avec les logiciels ± portés vers arm…
    Un avis ?

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.