web analytics

Promo 450 € sur MacBook Pro 16″ en Core i9 à 2.3Ghz + 16Go + SSD 1To

34
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Un petit lien pour vous signaler une promo intéressante et rare chez Amazon, qui livre le MacBook Pro (16 pouces, 16Go RAM, 1To de stockage, Intel Core i9 à 2,3GHz) – Argent pour 2 749,00 € (c’est 450 € moins cher, la remise est uniquement sur la couleur argent et uniquement sur le Core i9)…

MAJ : la promotion ci-dessus est semble-tel terminée (c’était trop beau) ! Mais il reste quand même le MacBook Pro (16 pouces, 16 Go de RAM, et 512 Go de SSD, Intel Core i7 à 2,6GHz) – Argent pour 2 449,99 € (soit 249 € d’économie). Si vous suivez ces liens : vous contribuez à aider votre blog préféré…

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

34 commentaires

  1. Merci, mais le jour où je mettrai ce prix là dans un ordinateur, je serai soit devenu très riche, soit j’en aurai vraiment besoin professionnellement… et la promo se réduit à vue d’oeil… Je me demande pourquoi ils fabriquent ces machines dans les pays à bas coup pour les vendre ensuite si cher? Pour faire plus de bénéfice? Le client doit reprendre la main, non!?

  2. Samedi 25… 2 799,99 euros pour le gris sidéral … 2 899,00 euros le gris argent… Pour ceux qui sont intéressés (ce qui n’est pas mon cas… j’ai d’autres projets puisque mon vieux Canon m’a caché ) … c’est la loterie…

    • Oui… et il y a un problème avec ça ?

      Soyez bien conscient que sans lien d’afiliation Amazon : il n’y aurait aucune rentrée d’argent. Donc plus de blog…

      D’ailleurs : si ça continue et si les revenus restent au niveau quasi zéro (depuis mars) : ce blog va devoir s’arrêter totalement…

      D’ici 1 ou 2 mois je pense. j’espère qu’il ne vous manquera pas trop !

      • Non pas du tout, aucun problème avec cela.

        Maintenant en plein confinement je ne voie pas la pertinence à insister les gens à se rendre sur Amazon. Un lien qui est de plus périmé.

        Donc affiliation oui, maintenant faut qu’il y ai un minimum de sens et pas faire de l’affiliation pour faire de l’affiliation.

        Je pense que le lecteur cherche avant tout un content de qualité. Là sur le coup, je trouve que ça pollue le contenue. De plus, au vue des commentaires, je ne suis pas sur que les lecteur soit du style à craker 2k dans une machine portable.

        Je suis désolé pour vous d’apprendre les difficultés que rencontre le blog.

        • Ce lien était tout à fait justifié et intéressant :

          Car il y avait 450 € d’économie sur un modèle neuf, très bien équipé (16 go de RAM et 1 To de SSD) : c’était donc une superbe affaire… comme on n’en veut quasiment jamais (à part sur le refurb)…

          Et ce n’est vraiment pas cher : 2740 € pour une machine aussi puissante…

          La plupart des photographes pro utilisent généralement des portables entre 3500 € et 4000 € : pas moins…

          Cela aura duré moins de 24h : dommage, certainement car le lot était en quantités très limitées… Tant mieux si quelqu’un à pu en profiter.

          En plein confinement (ou pas confinement) : je ne comprend pas bien l’intérêt de votre remarque, qui est fort « déplacée »… Amazon est le seul moyen pratique de financer ce blog (confinement ou pas). Je ne vois pas pourquoi je me priverai des revenus d’Amazon, soudain car il y a un confinement : au contraire, il y en a encore plus besoin que d’habitude.

          Il y a aussi les « dons » paypal : qui sont malheureusement rarissimes…

          • « La plupart des photographes pro utilisent généralement des portables entre 3500 € et 4000 € : pas moins… »
            Les 3 pro que je connais dans mon entourage ont des configurations entre 500 et 1000€. Et s’en tamponnent complètement d’avoir plus puissant. (Bon, s’ils avaient les moyens ils auraient plus gros. Mais c’est aussi des pro qui shootent avec des vieilles bestioles et qui s’en satisfont.)

            Maintenant si j’avais trop de sous c’est clair que je virerais mon ordi fixe pour un MBP 16 pouces, et je voyagerais plus aisément.

            • Bon, des pro très mal équipés j’en connais aussi : ils gelèrent, ils bossent mal, leur Lightroom tourne lentement… DU gâchis, c’est pas sérieux ! Si tu es pro : tu mets entre 3500 et 4000 € dans ton portable, sinon tu change de métier (ou tu ne prend pas de portable et tu préfère une tour de bureau moins chère et plus rapide).

              Après, il y a « pro » et « pro » (pas si pro que ça)… Un pro doit utiliser des outils de pro. Sinon c’est quelqu’un qui fait semblant…

              • Un pro c’est quelqu’un qui vit de son métier de photographe. Certains pro ont encore du vieux matos à 12MPx et en vivent. Certains en vivent tellement qu’ils refusent du boulot et tournent 6j/7 voire 7/7 (mais ils sont jeunes et carburent à fond la caisse).

                Maintenant, je suis d’accord avec toi, un bon outil fait gagner du temps. Mais plein de pro ont des outils anciens et s’en contentent.

                • « des photographes qui refusent du boulot et tournent 6j/7 voire 7/7 (mais ils sont jeunes et carburent à fond la caisse). »

                  Ahah ! là, je veux des noms… C’est n’importe quoi ! Ou alors si ils refusent du boulot : c’est qu’ils sont sous payés ! ! ! ET si c’est des jeunes qui « carburent à fond la caisse », c’est qu’ils cassent les prix (et ne tiendront pas très longtemps) : c’est à dire qu’ils ne mettent pas d’argent de côté, ils se ruinent la santé et n’ont plus de vie personnelle…

                  C’est un peu l’équivalent des livreurs Uber Eats à vélo : de la sous-photo low coast… Si ils ne peuvent pas se payer un portable à 3500 €, c’est juste qu’ils ne sont pas rémunéré à hauteur de leur travail. Donc, ce ne sont pas des photographes qui continueront longtemps à ce rythme : ils tentent de vivre de leur travail (et souvent ça ne marchera pas, car ils ne font ça que grâce à l’aide de leur famille ou de leur conjoins qui font bouillir la marmite…).

                  Bref : je rigole !

                  Le moindre plombier qui travail normalement sa vie : il doit acheter une camionnette (un utilitaire) et de nombreux outils… Et il dépense autant qu’un photographe dans son matos !

                  Donc je persiste : le photographe qui ne dépense pas au moins 3500 € dans son ordinateur de travail principal (si c’est un portable), c’est juste qu’il n’est pas vraiment « pro »… C’est un semi pro, qui a d’autres sources d revenus !

              • Et d’après toi combien de pro roulent sur l’or pour se permettre de tel dépenses, a mon avis même pas 5% vu la crise que traverse le marché photo et je ne parle pas du coronavirus…

                • Oui, nous sommes parfaitement d’accord ! Beaucoup de « pro » ne s’en sortent plus…

                  Et c’est pour cela qu’ils changent de métier… donc : que l’on ne peut plus vraiment les appeler « des pros » (des vrais pro) !

                  Et même si ils ont une seconde activité professionnelle, touchent les aides sociales, ou encore sont entretenus(es) par leur conjoint(e), voire par leurs parents : ils ne sont plus de « vrais pros ».

                  Mais des « semi pros »… Dans ce cas là : ils achètent du matériel « semi pro »… Cela ne les empêchent pas de faire de bonnes photos, ou d’être de bons photographes. Simplement avec du matériel « semi pro », ils travaillent moins vite, moins confortablement et souvent moins bien.

                  Il y a « pro » et « pro ». Si l’on ne peut même plus se payer du matériel de pro, c’est que l’on est plus « exactement » un pro…

                  C’est pour cela qu’il y a 1000 à 1500 € de différence de prix (et de puissance), entre un Macbook Pro (pour les pro) et un (excellent) Macbook Air (pour les amateurs, ou les « semi pro »).

                  CQFD…

  3. Je pense que vous avez compris le sens de ma réaction.

    Il me semble n’avoir manqué de respect à personne ici, je ne me sent pas vraiment « déplacé » 0_o

    Si vous trouvez « ok » de faire travailler des gens qui prennent des risques tous les jours pour que vous ayez votre prochain joujou technologique sur le palier de votre porte, ok ! Sauf si vous considérez votre laptop comme un produit de première nécessité… à la rigueur.

    Je ne suis pas d’accord avec l’intégralité de vos argument, maintenant ce n’est pas le lieux de laver son linge sale.

  4. c’est ne sûrement pas le moment d’acheter un mac l’année prochaine il sera obsolète avec l’arriver des processeurs ARM. On a tous connu le passage des PPC à Intel ou c’est dernier sont devenu invendable et très vite laisser de coté

    • Tout dépend du genre de configuration que vous recherchez. Même si Apple utilise des CPU ARM (ce qui n’est encore qu’une rumeur) ça ne sera probablement pas dans des machines haut de gamme comme les MacBook Pro. Du moins pas dans un premier temps.

      Le contexte était tout autre à l’époque des PPC ou Freescale/Apple avaient de plus en plus de mal à concevoir un processeur compétitif face à la concurrence.
      Ce n’est pas le cas d’intel. Apple a tous le choix qu’il faut afin de réaliser des monstres de puissances.

      Maintenant, quid de ce que cet éventuel switch va impliquer en terme de développement sofftware, et quid de ce que seront capable d’accomplir les machine qui en seront doté.

      Beaucoup trop de zones d’ombres pour pouvoir s’avancer sur quoi que ce soit aujourd’hui :-)

      • Pourtant ce n’est plus vraiment des rumeurs des prévionnistes qui ne se trompent jamais l’on prédit. Les ARM seront largement à la hauteur pour équiper ces machines d’après eux Apple nous réservent des surprises.
        Après chacun en fait son avis, mais une chose est sur ce n’est surement pas le moment d’investir dans une nouvelle machine et pourtant je n’attends que ça pour remplacer mon iMac mi-2012

      • Quand on utilise adobe, quand on voit qu’ils ne sont pas foutu l’utiliser les éléments standards de mac os, a quel point leurs softs sont des escargots sur mac par rapport à windows, Je suis pas pressé de passer sur un mac arm.
        Intel est à la ramasse, il suffirait déjà de passez chez amd pour avoir BEAUCOUP plus rapide pour bien moins cher

  5. Je n’achèterai pas un Mac aussi cher aujourd’hui parce qu’Apple se moque de ses clients.
    – Le clavier papillon a été commercialisé sous 3 versions différentes, sans aboutir à une solution fiable. Oui, nous profitons d’une prise en charge des réparations quelques années après l’achat (4 ou 5 ans). Et après ?…
    – Les écrans sont beaux, certes… Lors de l’achat. Ensuite, le clavier laisse rapidement des traces indélébiles. La moindre poussière enfonce l’écran au point de le marquer lorsque la couleur affichée est claire, même si l’on place un fin microfibre entre le clavier et l’écran. Je suis très précautionneux, et pourtant je n’ai jamais réussi à garder un écran immaculé.
    – La puce T2 est loin d’être fiable. Si elle se déprogramme, nous n’avons pas d’autre choix qu’utiliser un autre Mac pour la reprogrammer. Encore faut-il le savoir car le service clients n’oriente jamais vers cette solution qui exploite le logiciel « Apple configurator ».

    Je considère aujourd’hui l’utilisation d’un hackintosh comme fiable dans un environnement professionnel, à condition de réaliser régulièrement clonages de disque. Problème : le passage probable à l’architecture ARM…

    • Pour vous répondre…

      – A propos des claviers : j’ai acheté un Macbook Pro 15 » à presque 3900 € en aout 2018… Il profite de la première révision du clavier papillon. Et je n’ai pour le moment aucun problème. J’y fais un peu plus attention que d’habitude et je pense que tout va bien se passer… Je n’ai donc aucune appréhension à acheter (bientôt) le nouveau macbook Pro 16 » qui es un nouveau clavier semble-t-il impeccable.

      – Je déconseillerai juste le modèle Macbook pro 13″ (qui ne bénéficie pas encore de ce nouveau clavier (mais de la génération précédente identique au mien). le Macbook Air 13″ nouveau bénéficie de l’excellent nouveau clavier.

      – Les traces sur l’écran : ce n’est absolument pas gênant (j’ai eu ça sur mon MBP 13 de génération 2015 : Apple m’a changé l’écran gratuitement)… Le problème qui avait affecté la génération précédente (2015) est réglé à ma connaissance.

      – Jamais entendu parler de ce problème avec la puce T2 : absolument jamais ! Pourtant j’ai des centaines de clients par an, qui profitent de cette puce… si il y avait un réel problème : ça me serait arrivé aux oreilles via les réseaux sociaux ou les sites spécialisés. Et la reconnaissance tactile : c’est le pied. La je ne comprend pas bien cette remarque…

      – La hackintosh par contre : très peu pour moi, car je tiens à pouvoir réaliser des upgrades dès que j’en ai envie, sans me demander si je vais bloquer mon Mac… Je n’ai pas le temps pour ça… Mais pourquoi pas !

      • Vous dites que vous faites un peu plus attention que d’habitude. Mais c’est problématique avec un ordinateur portable. Vous voyagez beaucoup, comme moi. Nos portables sont utilisés dans des circonstances très diverses et sont donc exposés à plus de poussières, plus de risques, notamment dans des environnements tropicaux . Sans basculer dans la négligence, un ordinateur portable devrait pouvoir supporter tout ça sans se dégrader. Les Mac portables jusque dans le début des années 2010 étaient selon moi beaucoup plus robustes (mais plus épais). Le joint de l’écran était plus épais et la vitre affleurait moins les montants, jusqu’en 2015.

        Concernant la puce T2, j’ai rencontré 3 fois le problème, avec 2 puces T2 différentes. Il suffit de rechercher « T2 crash » pour se rendre compte du problème, bien que je ne m’aventure pas à en mesurer l’ampleur. Début 2020, MacG parlait aussi de problèmes récurrents liés à la T2.

        OK, d’autres utilisateurs ne rencontrent aucune anomalie, et tant mieux. On a souvent tendance à penser que nos propres problèmes sont largement rencontrés :)

        J’apprécie travailler sur mon MacBook, c’est une machine agréable. Mais je pense qu’Apple ne teste pas suffisamment les technologies qu’elle commercialise. Ces dernières années, il y a eu trop de lancements de produits approximatifs. Un problème de poussières minuscules qui bloquent un clavier, ça ne devrait pas exister. D’un point de vue industriel, ça doit être testé au même titre que la robustesse d’une charnière par exemple.

        Pour finir, sur 1 an, le temps passé à maintenir mon hackintosh est bien inférieur au temps perdu pour le SAV de mon MacBook Pro 13″ ;)

        • Oui, mon Macbook Pro 15″ de l’été 2018, a tout de même déjà survécu à 3 semaines de camps de brousse au Kenya (avec pas mal de poussière), à un mois en Inde (avec quelques épisodes humides ou poussiéreux dans un camp de toile)…

          A un mois en Sulawesie dont 15 jours dans des iles avec le sable, l’air marin et parfois la pluie tropicale… A trois séjours à Hong Kong …

          Et surtout à deux ans de transport quasi quotidien à vélo dans mon sac à dos…

          Disons que je fais raisonnablement attention : pas trop quand même… J’ai une grande confiance dans sa solidité.

          Je fais juste un peu plus attention à ne pas laisser entre de poussières dans le clavier, pour ne pas risquer une touche qui se bloque. Et de temps en temps j’aspire délicatement le clavier aussi (une ou 2 fois par an), histoire d’éviter l’accumulation de poussières ou grains de sable éventuels…

          Quand au portable précédent (Macbook Pro 2015) : il a eu une vie encore bien plus mouvementée que ça : avec beaucoup plus de poussière et d’humidité : impeccable pas le moindre soucis (mis à part le remplacement gratuit de l’écran par Apple en 2h chrono dans un Apple Store).

          Sans oublier mon vieux Mac Pro de bureau de 2011 : toujours en fonctionnement !

          Donc je suis 100% satisfait d’Apple… (idem pour les iPhone et iPad : jamais eu le moindre soucis depuis mon premier iPhone et le premier iPad).

    • Alors c’est totalement hors sujet le clavier. Le MBP 16 pouces est revenu au clavier ciseaux et ne tourne plus au papillon. ;)

  6. Ce 16″ est vraiment une machine extraordinaire. J’ai acheté le mien juste avant le confinement lorsqu’il est sorti sur le refurb.
    La puce T2 est vraiment le truc qui m’a fait hésiter, pas pcq elle peut se déprogrammer, mais pour d’autres raisons.
    16 Go de ram c’est trop peu pour la photo actuellement, et pas adapté au futur. J’ai pris avec 32go c’est top. Apple est comme d’habitude pingre…
    Sinon tout est vraiment top sur cette machine… Les gens qui parlent de machine trop cher bla-bla, ne savent pas ce que c’est et à quoi ça sert. Les PC équivalent sont au même prix ! Et l’intégration d’apple au final est vraiment très bonne, ça faisait longuement qu’ils n’avaient pas « réussi » une machine comme ça. Mon Mbp 17 2010 était mon dernier mac vraiment exceptionnel en terme de fabrication intégration. (il tourne tj chez ma mère d’ailleurs)
    La machine tient très bien la charge de calcul et ça c’est du jamais vu chez apple pour un portable.
    J’adore le nouveau clavier, le Touch ID est une super idée sur ordinateur, la barre tactile est inutile…
    L’autonomie est très correcte au regard de la puissance disponible. Le poids est très contenu pour un 16″ et ça c’est vraiment très cool.
    Enfin voilà, c’est une très bonne machine, ça me réconcilie un peu avec la pomme qui n’a cessé de me décevoir depuis les 7 dernières années…
    Mes seules critiques sont les ports usb-c et le chargement usb-c qui est une daube absolue. Quand on possède le brevet du magsafe, il faut vraiment être con pour passer à l’usb-c…

    • J’ai dans l’idée qu’ils ont dû changer le magsafe justement pour des histoires d’IP et la recherche de finesse. Le magsafe restait assez épais.

      • Pour moi l’abandon du magsafe, c’est à cause de Johnny Ive et sa lubie de la finesse… en même temps ils auraient pu le re-designer, mais avec l’autre pince de Tim Cook, ils ont préféré abandonner cette vraie valeur ajouté pour l’utilisateur et ne mettre qu’un seul contrôleur usb-c TB plutôt qu’un circuit spécifique pour la charge.

        • Y’a un mix, probablement.

          Y’avait un magsafe après le traditionnel, mais malhereusement avec un câble dans le prolongement de la fiche, et pas à la perpendiculaire. Moins ergonomique.

  7. J’ai remplacé mon MBP 15 de 2014 par ce MBP 16 de 2019. J’adore.
    Le seul “soucis” c’est que ça chauffe et c’est évident que ça chauffe dans un petit boîtier. L’idéal est d’avoir une carte graphique externe reliée à un écran, pour que toute la puissance de refroidissement s’opère pour le CPU. C’est quelque chose que je ferai avec le temps, et merci au TB 3. Enfin peut-être.
    Pour le prix j’aurais pu me monter un PC de dingue sous windows 10, mais mince, un PC de bureau ne rentre pas dans mon sac à dos ^^.

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.