web analytics

Canon EOS R5 : de nouvelles caractéristiques dévoilées

30
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Canon Australie a dévoilé (communiqué ici) quelques nouvelles caractéristiques du futur Canon EOS R5, pour calmer les « rumeurs » (relire : Le Canon EOS R5 est dévoilé par Canon mais aussi : Nouvelles photos du Canon EOS R5)… Et ces annonces sont épatantes :

D’abord concernant la vidéo en 8K :

  • Fréquence de 30 fps
  • Pas de recadrage (no crop) tout le capteur sera utilisé
  • Internal recording
  • L’AF Dual Pixel sera disponible dans tous les Modes 8K.

Ensuite concernant l’Auto Focus :

  • Body AF tracking
  • Face AF tracking
  • Eye AF tracking
  • Animal detect and tracking pour : les chats, les chiens et les oiseaux…

 

 

En plus on découvre le prototype dans cette petite vidéo, sous tous les angles. Visiblement le Canon EOS R5 sera aux hybrides, ce que le Canon EOS 5D aura été aux reflex…

 

 

 

Dans le détail : en Français  communiqué de Canon France :

 

Canon dévoile de nouveaux détails sur le prochain EOS R5 coupant ainsi court à des spéculations disant certaines caractéristiques ‘impossibles’.

Paris, 13 mars 2020 : Un mois exactement après l’annonce du développement de l’EOS R5, boîtier hybride plein format basé sur le Système EOS R révolutionnaire, Canon Inc. dévoile des informations complémentaires.

EOS R5

Réaliser ‘l’impossible’ est bien dans l’intention de Canon qui confirme que les possibilités de l’EOS R5 en matière de vidéo dépasseront très largement celles des modèles concurrents présents sur le marché. Avec sa capacité à enregistrer en 8K en interne sur toute la largeur du capteur jusqu’à 30p, l’EOS R5 est prévu pour redéfinir l’univers des hybrides grâce à des caractéristiques uniques sur le marché. D’autre part, il intégrera le célèbre système AF Canon ‘CMOS Dual Pixel‘ dans tous les modes y compris en vidéo 8k.

Canon Inc. confirme également que l’EOS R5 proposera un mode AF avancé dédié aux animaux. Ce mode AF permettra de reconnaître les chiens, les chats, les oiseaux, en se basant sur la détection des yeux mais aussi de la tête ou du corps dans les situations où les yeux ne sont pas visibles.

Richard Shepherd, Senior Marketing Manager – Photo Professionnelle a déclaré: « Nous avons constaté des commentaires spéculatifs selon lesquels les caractéristiques de l’EOS R5 étaient ‘impossibles’. L’annonce d’aujourd’hui réaffirme que nous sommes bien en train de réaliser ‘l’impossible’ afin de répondre aux attentes de nos clients recherchant un appareil photo capable de produire des photos et des vidéos d’une qualité exceptionnelle. »

« En tant que leader de l’industrie, nous allons dynamiser le marché avec ce lancement et montrer ce qui est du domaine du possible avec notre technologie. L’EOS R5 et le système d’objectifs RF sont la preuve de notre investissement pour redéfinir la notion d’appareil photo hybride et démontrer l’incomparable potentiel de Canon en matière de création de produits véritablement innovants.”

Rappel des caractéristiques de l’EOS R5 publiées par Canon Inc. lors de l’annonce de son développement du 13 février 2020 :

  • L’EOS R5 franchit un nouveau palier de performance avec une vitesse d’acquisition incroyable de 12 im./sec en obturation mécanique et de 20 im./sec en obturation électronique.
    L’EOS R5 repousse les limites de la stabilisation actuelle, en intégrant dans le boîtier un nouveau système de stabilisation d’image développé par Canon, qui fonctionne en combinaison avec le système de stabilisation de l’objectif.

 

  • La diffusion des photos et des vidéos étant devenue aussi importante que leur acquisition, l’EOS R5 permet le transfert automatique de fichiers-image de l’appareil vers la plateforme cloud image.canon.

 

  • Le très attendu EOS R5 comporte également deux logements pour cartes mémoire.

 

 

 

 

 

Sydney, AUSTRALIA, 13th March 2020: Canon INC has today released further development specifications for its recently announced Canon EOS R5, the next-generation full-frame interchangeable lens camera in the company’s EOS R System. These additional details come exactly one month since Canon released the development announcement of the EOS R5 and shut down speculation that some of its revolutionary specifications are ‘a fantasy’.

Signalling a new phase of Canon 5-Series imaging and a revolution in the mirrorless full camera category, Canon’s EOS R5 will offer every photographer – not just professionals – access to high-quality imaging, cutting-edge 8K movie recording, new approaches to in-body image stabilisation, and revolutionary subject detection and tracking performance features.

New possibilities for movie performance
Unleashing new possibilities, Canon Inc. confirms the EOS R5’s video capabilities will exceed that of competing cameras on the market1. With its ability to internally record 8K using the full width of the sensor at up to 30p, the latest Canon EOS R camera is set to redefine mirrorless with its market-leading features. In addition, in all 8K modes the EOS R5 will support Canon’s renowned Dual Pixel CMOS AF.

A beast for subject detection and tracking performance for animals and people
Canon Inc. also confirms the EOS R5 supports advanced animal AF – recognising dogs, cats and birds, relying not only on the eyes of the animal but also the face and body for situations when the eyes are not visible.

Jason McLean, Director – Consumer Imaging & Services, Canon Australia, said: “Our EOS 5-Series was developed fifteen years ago to make full-frame cameras accessible to consumers, not just professional shooters. Today, that purpose remains steadfast as we continue achieving the ‘impossible’ to deliver the hybrid needs of content creators who are demanding uncompromised performance to generate more still and motion visual content than ever before.”

“With its game changing 8K movie capabilities, new approaches to image stabilisation, revolutionary subject detection, and compatibility with Canon’s full suite of EF2 and RF lenses, the EOS R5 represents a category revolution as opposed to product evolution in the interchangeable-lens camera market.”

 

The EOS R5 specifications previously confirmed by Canon include:

• The EOS R5 offers a step-change in performance with an incredible 12fps using the mechanical shutter and the electronic shutter offering 20fps

• The EOS R5 takes Canon’s cutting-edge image stabilisation technology to the next level, by including a newly Canon-developed, in-camera image stabilisation system – which works in combination with the lens stabilisation system

• With content delivery just as important as image and video capture, the EOS R5 supports automatic transfer of image files from the device to the image.canon cloud platform3

• The highly anticipated EOS R5 will feature dual card slots

• Upon launch, the Canon EOS R5 will also be supported by Canon Australia’s 5-year warranty when purchased from an authorised local dealer4.

To stay up to date with the latest news and information regarding the EOS R5, register here: www.canon.com.au/preference-and-settings/in-focus.

 

1 As of 13th March 2020

When used with Canon’s EF-Series lens mount

Automatic file transferring, available for cameras equipped with the automatic file transfer function, beginning with the currently-in-development EOS R5 (announced on 13 February 2020), requires users to connect the camera to a Wi-Fi access point that has been registered in advance

For full details on Canon Australia’s 5 year warranty, visit https://www.canon.com.au/support/warranty

 

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

30 commentaires

  1. Ces annonces sont épatantes?
    Ce n’est pas le mot qui convient selon moi.
    Épatant, c’est le poids du RF 70-200mm f2.8, capteur MF de 100Mp stabilisé de Fujifilm.

    Pour un site qui trouve que le recadrage du R n’est pas gênant, l’absence de stabilisation par capteur non plus, que la vidéo 4k ça sert à rien de toute façon.
    Trouver épatant la 8k sans crop….

    Pour l’AF, heureusement, les concurrents font ça.

    • Épatantes pour Canon :D

      Même ci cette dernière décennie j’ai beaucoup été frustré par ce que la concurrence pouvait proposer, je dois avouer placer beaucoup d’espoir dans de Canon R5.

      Même si Canon il ne réinvente pas la roue (en photo pure), je suis curieux et impatient de le découvrir !

      Qu’est-ce qu’ont sait des performances de ce capteur ? Nouveau capteur ? Nouvelles performances ? Gestion des ISO ? Dynamique ?

  2. Bonjour
    Je suis canoniste depuis plus de vingt année ( et ai beaucoup d’objectifs de cette marque )
    J ‘espère donc que la marque Rouge va enfin sortir un hybride comparable au Nikon Z6 ( je ne demande même pas le Z7 ) !!
    Car je trouve que le R est largement en dessous de ces concurrents Sony et Nikon.
    Sinon je serai obligé de passer à la marque jaune non sans regret.
    C est surement pas terrible ce qu j ai écrit une grosse déception par le R c est tout.
    Bonne journée.
    Olivier

    • Non, pas largement en dessous… c’est faux et caricatural !

      Face à un Sony A7 III : il n’y a pas de match selon moi, le Canon EOS R l’emporte (compte tenu de la gamme optique EF dont il peut profiter et aussi compte tenu des objectifs RF en cours et à venir et spécialement le RF 70-200 mm) : ce n’est que mon avis personnel.

      L’EOS R ne l’emporte pas forcément contre un Sony A7 plus couteux par contre.

      Mais ceci sera réglé avec l’EOS R5… Et il ne faut pas négliger k’importance de zoom RF 70-200 mm f/2.8, qui fera pencher la balance en faveur de Canon : pour tout photographe avant vesou d’un 70-200 mm (qui est un des objectif les plus stratégique qui soit…)

  3. Bonjour à tous.

    Enfin ! J’ai l’impression que Canon, avec ce R5 a corrigé quasi tout ce que je déteste sur le R. Canoniste depuis 25 ans, j’avoue avoir été très déçu par le R, j’avais fait l’impasse sur le 5dMK4, préférant réparer à plusieurs reprises mon MK3 dans l’attente d’un upgrade vraiment important (comme le 5D2 à son époque).

    Mon MK3 m’ayant à nouveau lâché, en plein taf, j’ai hésité puis choisi le R, par dépit j’avoue en attendant mieux… Pas déçu par la qualité d’image, mais par contre … l’ergonomie … quelle horreur ! Je n’ai jamais eu autant de mal à m’adapter à un boitier, jamais eu aussi mal au poignet non plus !!

    la disparition de la roue codeuse, ce sensitive pad quasi inutile, l’écran supérieur pratiquement illisible en pleine journée, le déplacement des collimateurs avec le pouce plutôt aléatoire, et les collimateurs qui, à chaque fois que je lâche le boitier (en bandoulière), se retrouvent comme par magie calés dans le coin inférieur droit…

    La sensation générale de construction cheap…Et j’en passe. Beaucoup de détails qui pour ma part font que je n’arrive pas à faire confiance à ce boitier.

    Les premières images du R5 me font penser clairement à un 5D, revêtement extérieur, retour de certaines commandes si pratiques et éprouvées, j’espère aussi la solidité (climat tropical ici…) Pour ce qui est des spécificités techniques elles me semblent correspondre parfaitement au segment 5D.

    Je n’ai pas besoin d’un capteur aussi défini et encore moins des specs vidéos (ce n’est pas mon domaine), tant que la partie photo reste accessible rapidement et logique. Hâte de tester et de me débarrasser de mon R !

  4. « Visiblement le Canon EOS R5 sera aux hybrides, ce que le Canon EOS 5D aura été aux reflex… »

    Justement… j’espère que ce sera mieux!

    Mais faut pas trop critiquer Canon sur ce blog, même si j’utilise leurs boîtiers depuis les années 80 et que je n’ai pas des oeillères.
    Si la boulangère ne sourit pas, on risque de voir nos posts effacés.

    Ici c’est Canon et Adobe Lr, basta!

    Je trouve que Nikon fait bcp mieux que Canon en mirrorless. Sony j’aime moins mais force est de reconnaître qu’ils ont de sacrés atouts (capteur, suivi AF). D’ailleurs, c’est mon parc optique qui me retient pour l’instant. Canon sont en retrait face à la concurrence, n’en déplaise ..

    Enfin, tout ceci n’est que mon opinion ;-)

      • Je ne mets pas en avant la 8K : je m’en fout totalement et n’en ai absolument pas besoin (personnellement)… Mais elle est annoncé : donc j’en parle.

        Et ce sera certainement un atout de plus (par exemple pour un photographe sportif qui n’a pas besoin d’une résolution énorme : il pourra extraire des photos d’une séquence vidéo 8K filmée à 30 images / par seconde. Dans certains cas : ça sera intéressant. L’équivalent d’une rafale à 30 im/sec.)

        Ensuite j’ai toujours expliqué que la stabilisation de l’objectif était préférable à la stabilisation du capteur…

        Et j’ai toujours expliqué aussi que la double stabilisation (de l’objectif combiné à celle du capteur) était supérieure à tous les autres systèmes : mieux que seulement l’objectif. Et mieux que seulement le capteur…

        Relire ce petite article du 27 février 2016 (par exemple) : STABILISATION DANS L’OBJECTIF SUPÉRIEURE… AU CAPTEUR

        https://photoetmac.com/2016/02/la-stabilisation-dans-lobjectif-est-superieure-a-celle-du-capteur/

        … ces propos intéressants de Monsieur Uematsu, un responsable de Panasonic (traduction Google)… En résumé ça donne ça en Français : « Contrairement à Olympus, Panasonic affirme que la stabilisation optique reste supérieur à la stabilisation par le capteur, qui ne peut corriger que 1% environ du décalage (du bougé). C’est suffisant pour les grand angles, mais insuffisant pour les téléobjectifs… Avec les “téléobjectifs extrêmes” vous auriez besoin d’un capteur capable de se déplacer de l’ordre de 20% de sa largeur… Pour cette raison, Panasonic continuera d’utiliser la stabilisation optique en dépit de son coût, sur tous ses objectifs supérieurs à 25 mm. ( … ) Si ils ont utilisé (aussi) la stabilisation du capteur sur le GX8, c’est qu’ils comprennent aussi son intérêt pour les anciens objectifs (Legacy Lens). »

        Facile à comprendre ! Et j’ai même expliqué que l’on avait pas toujours besoin de la stabilisation : quand on sait faire des photos on peut s’en passer totalement disons pour 80% des situations de prise de vue (en réfléchissant et en s’appliquant).

        Pour le reste : il y a bien d’autres raisons qui font que cet EOS R5 est très prometteur. Bien au dela de la « double stabilisation » et du 8K.

      • Et je n’efface aucun commentaires ! C’est absolument faux… (la preuve ton commentaire est bien lisible).

        Si il arrive (très rarement) qu’un commentaire soit effacé (et son auteur blacklisté) : c’est uniquement lorsqu’il y a une « attaque personnelle », une insulte (même indirecte) envers quelqu’un… Dans ce cas : c’est impossible de discuter : donc commentaire et auteur à la poubelle.

        Depuis que le blog existe (2004) : j’ai du blacklisted définitivement peut-être 5 ou 6 personnes… qui le méritaient largement !

        • Pour être totalement objectif et après de nombreuses années à poster régulièrement sur le blog de JF, je peux témoigner du fait que je n’ai jamais eu de commentaires effacés, pourtant, nous ne sommes pas toujours d’accord, voir pas du TOUT ;-) et parfois les échanges montent en température (sauf comme dit Jf dans le cas d’une attaque personnelle ; ça peut arriver). J’ai toujours pu exprimer librement mon opinion et mon expérience sur ce site sans risquer de voir disparaitre une publication, même si les échanges « s’enflamment ». Certainement une des raisons pour laquelle je fréquente encore ce site alors que d’autres ont disparu de mes favoris de lectures quotidiennes.

          • Idem, je me suis pris le chou avec JF maint fois.. et jamais je n’ai pris de message effacé ou d’abus de modération. JF est vraiment clean niveau modération.

              • Merci pour l’accueil. J’ai beaucoup changé ma vision de la photo à te lire aussi. (Même si je reste convaincu que DXO Mark, c’est le mal, et qu’un bon autofocus qui couvre 100% du champ c’est vachement pratique.)

        • Si un de tes commentaires à disparu :

          C’est qu’il contenait une insulte, ou une attaque personnelle (parfois bien dissimulée)… Si c’était le cas : tu as eu de la chance de ne pas être blacklisté !

          Ou alors il s’agit d’une erreur technique (peu probable, mais il existe une petite possibilité tout de même).

      • Bonjour,
        Le Canon R ne me plait pas du tout je suis perdu avec, mauvaise ergonomie et plus de Joystick ( appareil prêté par un ami )
        Et que penses tu du Nikon Z6 ? Malheurement je n’ ai pu l’ essayer qu’au salon et non chez Nikon Plaza ,fermé en cette triste période.
        Rapport qualité prix il me parait très bon. Le futur Canon risque fort d être hors de prix et je ne filme pas avec mon appareil
        Bien sur j’ ai mon parc d objectifs et mon MK3 mais posséder les deux marques n est pas gênant , je prendrai un 24 70 f4 , c’ est l objectif que j’ utilise le plus en voyage avec mon MK3 (95 %) . Je recherche la légèreté, je n ai plus 40 ans !!!
        Merci .
        Olivier

  5. PapyBoyington le

    Avoir eu un 5d mark III et fait l’impasse sur le IV, au motif que l’évolution était mineure, c’était juste se priver du dual pixel af, d’un nouveau capteur avec plus de dynamique, de 10 mpx supplémentaire, du wifi etc.
    Par contre il était bien plus cher que le III.

    Le R5 sera comme le 5d2, l’appareil qui fixe les normes sur le marché.

    • @PAPYBOYINGTON
      Je ne parlerais que de la partie numérique. Je suis passé de la série 1D ( 2-3-4) aux 5D, car ici (Guyane) et vu mon utilisation, un 1D avait une durée de vie de 4 ans (sans compter les réparations en moyenne une tous les 2 ans), la « tropicalisation » est illusoire ici. Alors qu’un 5d me durait en moyenne 3 ans…

      Payer quasiment le double pour gagner une année de durée de vie, ou payer 2 fois moins et être plus régulièrement à la page, j’ai fait le choix de la rationalité.

      Le 5dMK3 a parfaitement fait le job, j’ai testé le MK4 et plutôt que de réinvestir 3500 € j’ai fait le choix de 700 € de réparations : changement d’obturateur, il avait plus de 360 000 au compteur, changement des carters et divers nettoyages. Ces réparations on fait qu’il a tenu un an de plus avant la panne électrique fatidique … IL faut savoir qu’un boitier dit tropicalisé ne le sera jamais plus autant après la moindre réparation.

      A ce moment là, un nouveau boitier était indispensable, mon backup (7D2) ne me satisfaisant que moyennement). Alors … 5dMK4 ou R ? J’étais plus qu’hésitant quand au R, mais le fait que l’hybride serait à terme et dans un avenir très proche LE système, j’ai sauté le pas.

      Pour être tout à fait honnête, cela fait plusieurs années que j’hésite à switcher totalement pour fuji, mon xpro2 me permettant de réaliser parfaitement 80% de mes travaux. Mon principal frein étant le parc optique canon que je possède et qu’il me sera impossible de revendre.

      Je rêve tout simplement d’un boitier genre R5 sans aucune spec vidéo de malade (1080p me suffit pour des vidéos souvenir) et du coup à 1000€ de moins ^^ Mais comme le disait mon représentant canon france: les gens ne comprendraient pas !

      • Raison pour laquelle un R6 à 20MPx serait dans les tuyaux. S’il propose les specs photo du R5, un super AF, et une vidéo plus tranquille, ça se vendra. Beaucoup. Mieux encore que le Z6.

  6. Désolé JF, c’est vrai et j’avais lu ce post sur le Z7 :-)

    C’était plutôt pour relever qu’en général, on aime bien Canon et Lr, et qu’il est difficile de les attaquer ici, même étant utilisateur de ces marques.

    Je suis né (ou presque) avec un Canon dans les mains!

    Bonne fin de weekend!

    • Il n’y a pas de mal…

      On aime Canon ici, mais aussi parfois Sony (j’ai eu acheté le premier RX100), parfois Panasonic (j’ai eu plusieurs Panasonic), parfois Fuji (j’ai eu un Fuji), parfois Nikon (quand ils font un Z7…)

      Et il y a plein de gens qui parlent de leurs marquées préférées, autant qu’il veulent en commentaire ou même dans des articles « invités » !

      Moi, je parle plus souvent de Canon et de Lightroom : car c’est le matériel que j’utilise de préférence. ET que je ne peux pas me démultiplier !

      Bonne semaine, en confinement !

  7. En lisant les caractéristiques techniques de ce nouveau R5 je constate que Canon va sortir l’artillerie lourde pour affronter la concurrence.
    J’ai toujours pensé que le R et le RP étaient des ballons d’essais pour gagner du temps et conserver les clients qui auraient eu l’idée de passer chez Sony.
    En lisant un des commentaires ci-dessus, moi aussi je souhaite un R6 allégé (mais pas en qualité) et à un tarif plus doux … cela sera amplement suffisant pour faire la transition Reflex/hybride.

  8. Bonjour,

    Je suis un peu frustré par cette armada vidéo dans le R5, c’est très marketing.

    Qui, de nos jours, fait de la vidéo 8K avec un boitier photo ? Les Vlogueurs et influenceurs ne roulent pas sur l’or et ont pas besoin d’autant de capacité. Les boites de production bon marché alors ? Mais il y en a tant que ça ? Car une boite de production qui a un budget serré pour se fournir en boitier polyvalent photo va pas tenir longtemps, ou si elle marche bien, elle va vite passer à du matériel dédié vidéo…

    Je vois les évolutions dans le mode des sports extrêmes, ou je suis l’actualité d’une dizaine de boites de prod qui sortent des petits films de marketing au format Youtube ou Instagram. A la base ils ont commencés en 5D il y à 10 ans. Aujourd’hui s ils sont a 80% en caméra dédiées RED, SONY on CANON mais pas en boitier photo… pourtant il s’agit de partir en vadrouille en vtt, en ski ou à pieds, donc on pourrait penser que le léger pourrait primer, mais non, même pas.

    Du coup j’ai analysé un peu tout ça et j’en conclue la chose suivante : ce marché « appareils photo pour vidéo » autrefois vertueux, ne serait-il pas un piège pour CANON ?

    Au début, CANON a créé le marché avec le 5D, mais à l’époque l’offre en caméra était trop élitiste et trop lourd pour que les pro s’équipent avec, CANON a eu une sorte de monopole bienheureux. Ensuite, la transition a commencé, avec 2 mouvements, un décalage de parts vers des caméras dédiées (les utilisateurs qui ont gagné en maturité et en finances), et un volume de vente grandissant de type Sony 7R pour les nouveaux arrivants dans le marché, car moins cher et avec beaucoup de marketing autour.

    La, SONY a commencé un travail de sape marketing, qui a eu 3 effets, qu’on place souvent dans le désordre, car pour moi le bon ordre est le suivant : 1/ arriver à faire croire au marché que cet appareil est « celui qu’il faut » 2/ rendre critiquable les concurrents sur la base d’arguments non photo (4 ou 8k, stabilisateur…) 3/ Piquer des part de marché aux autres.

    Les parts de marchés que SONY a piqué aux autres ne sont pas la cause des autres points, mais leur conséquence. Pourquoi ? Car ce marché est constitué principalement de nouveaux arrivants qui n’y connaissent rien (la masse silencieuse) sou-poudré de quelques gros vlogueurs/influenceurs très bien sponsorisés qui eux sont la minorité qu’on entend beaucoup.

    La recette de SONY c’est donc ça. Et ils le font bien. Ils vendent beaucoup dans une logique de court terme pour leurs clients. En effet, leur gamme ne propose pas beaucoup de produits finalement, donc quand la maturité atteint leurs clients, et bien ils en perdent un gros pourcentage (ceux qui veulent du matériel dédié pour une activité vidéo, avec une meilleur ergonomie, ceux qui veulent une meilleure gamme d’objectifs, ceux qui veulent de la fiabilité, etc. pour ne citer qu’eux) .

    On remarque avec le R5 que CANON décide de s’engager à nouveau de manière frontale sur ce marché très marketing mais très fragile aussi. C’est risqué car par rapport a l’époque du 5D, tout a changé. J’ai peur que CANON voit toujours ce marché comme à l’époque, alors qu’il ne l’est plus.

    Justement la force de CANON depuis l’arrivée de SONY, avait été de pas se faire avoir à retourner vers ce marché, et rester sur son savoir faire d’appareil photo qualitatif d’une part, et de caméra pro d’autre part. Ça a fonctionné car on remarque dernièrement que SONY a décalé sa stratégie vers CANON avec par exemple la sortie d’un beau télé zoom qui commence à faire un malheur chez les photographes animaliers.

    Si CANON fait le mouvement inverse, il faut espérer que c’est très réfléchi, avec une stratégie, par exemple pour couper les vivres à SONY, et cela ne doit surtout pas se faire au dépend des produits (la qualité de fabrication et la durée dans le temps des boitiers CANON qui reste au dessus de SONY quel que soit le modèle), ni au dépend des développements futurs (ne pas mobiliser toute la R&D de CANON sur ce segment), ni au dépend de l’image (ne pas se faire piéger à essayer de réussir à tout prix le R5. S’il est raté, ne pas s’entêter).

    Pour conclure, finalement, moi qui suis un amoureux de la photographie, moi qui possède un R, sans même savoir faire un enregistrement vidéo, je me dit : est-ce que le jeu en vaut la chandelle ? Se placer sous les projecteurs ? Est-ce que finalement, SONY n’attends pas que ça pour tomber sur CANON avec un produit plus abouti et encore moins cher (ils ont sorti un smartphone avec 20MP sur un micro capteur il y à plus de 5 ans) ? La dessus, les autres marques sont peut être un peu plus malignes, en se focalisant sur leur savoir faire.

    On peut comparer l’histoire aux couteaux Suisses, l’appareil photo/vidéo du type 7R et R5 c’est un peu un couteau Suisse, plein de gens ont un Victorinox sans l’utiliser pleinement (a part pendant les pic-nic en été, 10 jours par ans), tout le monde sait ce que c’est et quasiment tout le monde en a un. Par contre dans les milieux spécialisés, les militaires, les aventuriers, les alpinistes, quasiment aucun n’utilise un couteau Suisse.

    Cela ne me dérange pas que SONY fasse le couteau Suisse, tant que CANON continue de faire l’outil dédié sans s’égarer à perdre du temps et de l’énergie à vouloir concurrencer l’in-concurençable.
    S’ils y arrivent sans faire défaut au reste, tant mieux mais la débauche d’énergie nécessaire me parait disproportionnée par rapport au fruit réel.

    En bref, vivement que le R5 fasse son job, mais surtout que le R6 et le R1 sortent et nous permettent de nous concentrer sur la photo :)

    • Personnellement, je ne crois pas que le but soit de « refaire » le coup de l’EOS 5D en visant la production vidéo… Car le canon EOS R5 est surtout un excellent appareil photo professionnel. Pret pour les 4 ou 5 an à venir : c’est seulement ceci qui explique la présence du 8K.

      Et ce n’est pas le « ciblage » des petites boites de prod vidéo je suppose, qui explique cette caractéristique 8K. Seulement la durée de vie prévisible de l’appareil…

      Et la vidéo 8K n’est qu’un petit truc en plus : je crois que beaucoup de photographe y verront surtout l’opportunité d’en extraire des photo de 7680 × 4320 c’est à dire 33 megaPixels (une excellente résolution ) extraire d’une rafale à 30 images / sec). C’est 4 fois plus de pixels que l’image que l’on pouvait extraire d’une vidéo 4K (déjà 8 Megapixels, ce qui n’intéressait pas beaucoup les photographes)

      Mais là : shooter des photos de 33 Pixels d’une rafale filmée à 30 images / sec : il me semble que dans le cas de sports de glisse : ça présente un intérêt !

      https://en.wikipedia.org/wiki/8K_resolution

      This is the resolution of the UHDTV2 format defined in SMPTE ST 2036-1,[38][39] as well as the 8K UHDTV format defined in ITU-R BT.2020.[40] It was also chosen by the DVB project as the resolution for their 8K broadcasting standard, UHD-2.[41]

      7680 × 4320 has 33.2 million pixels and a 16∶9 aspect ratio. It is double the resolution of 4K UHD in each dimension (four times as many total pixels), and four times the resolution of 1080p in each dimension (sixteen times as many total pixels).

      • Effectivement, je viens de lire une interview intéressante des patrons de canon qui expliquent que la 8K servirait également à faire un genre de « rafale » photo.
        C’est une méthode qui est nouvelle et les logiciels vont devoir évoluer sacrément pour pouvoir le faire, mais pourquoi pas…
        voici le lien, avec en plus des photos nouveau 24-105 et du 100-500 monté sur un R
        https://phototrend.fr/2020/03/interview-canon-japon-fev-2020/

    • Le gros des ventes de matos photo est fait… auprès des particuliers fortunés. (Y compris les monoblocs.)

      Ceux-ci sont souvent aiguillés par les sites de matos.

      Du coup, c’est aussi eux qui font la pluie et le beau temps, plus vraiment les pros à eux seuls.

  9. Il y a une limite à l’extraction des photos d’une vidéo, c’est le « shutter speed » soit la vitesse d’obturation traditionnellement réglé au double de la cadence choisi soit par ex. 1/50e
    pour du 25 i/s ou 1/100e pour du 50i/s, ceci pour éviter un effet « saccadé » des images surtout quand il y a du mouvement comme dans le sport.
    Ceci pour dire que les images extraites dans un contexte de photos sportives risquent d’être de bien moins bonne qualité que le copain d’à côté qui va shooter
    avec son 1DsMKIII au 1/2000e !
    Il n’empêche que ce boitier va probablement être une réussite mais on sent vraiment l’effet marketing de la 8K pour en mettre plein la vue mais probablement peu utilisable
    dans la vraie vie.

Leave A Reply