web analytics

Canon RF 50 mm f/1.2 L USM : le meilleur 50 mm du monde ?

68
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Une prise en main vidéo de plus : du Canon RF 50 mm f/1.2 L USM (une de plus) qui va vous donner envie de l’EOS R (ou de ses successeurs espérés)… Cet objectif est un absolument dingue.

Régalez-vous et rêvez en cette nuit, c’est l’objectif qui manque à la gamme Nikon Z pour le moment ! Car on ne peut pas dire que au prix ou il est proposé, beaucoup de gens soient très enthousiasmés par cet inutile Nikkor Z58 mm f/0,95… à mise au point manuelle (ce qui est certainement cauchemardesque à f/0,95)…

 

Et je me suis souvent amusé avec… Par exemple :

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

68 commentaires

  1. Il va falloir arrêter de dire que c’est l’objectif qui manque à telle ou telle marque, car pour l’instant Canon a beaucoup de trou, Nikon aussi :)

    Mon avis perso, 50mm f1.2 est super pour des photos avec des sujets éloignés. À 40-70cm, le flou trop présent, ça déconcentre. Juste mon avis.

    J’attends de la part de Canon des Zoom F4 ou des fixes lumineux à moins de 500g, pas qui pointe vers le kilo (pour mon usage).
    Je ne suis pas chez Sony, mais ils ont fournit au moins deux objectifs que je trouve excellent sur le rapport légèreté, ouverture, qualité optique : Sony 55mm f1.8 (281g) ou Sony 24mmf1.4 (445g) (qui sont totalement excellent sur le capteur de 61MP du Sony A7r4).
    Les Nikon F1.8 sont très bons mais pèse vers les 400g. Le Nikon 24mmf1.8 est aussi lourd que la version f1.4 de Sony.

    • D’autant plus que selon la roadmap Nikon Z, d’ici la fin de l’année un 50mm f/1.2 ne manquera déjà plus à la gamme Z, comme un 85mm f/1.2 et l’an prochain un 35mm f/1.2. Par contre il ne faut pas rêver, il pèsera autant que le Canon ^^.

    • Pour les sujets proches, tu peux fermer le diaph, bien entendu (CF photo de l’ananas ci-dessous à f/16 et à f/1.2)…

      La profondeur de champs est (à peu près) équivalente du coup, à n’importe quel autre objectifs à f/16

      Je ne comprend pas bien ta remarque du coup… A moins que tu pense à autre chose ?

  2. C’est surtout chez CANON qu’il y a des trous en hybride car je supporte de moins en moins les enclumes : il faut de toute urgence un 24/70 F4 et des fixes F1.8. Sinon, bye bye…

      • Avec un prix en kit à la limite du vol, si je peux m’exprimer ainsi, Nikon est presque deux fois moins cher en kit que le Canon en kit.

        • Deux fois moins cher ? Faut arrêter de fumer la moquette ! ! ! !

          Nikon Hybride Z6 avec zoom 24-70 mm f/4 S + bague d’adaptation FTZ = 2.599 € TTC
          https://amzn.to/2SgnX7i

          Nikon Hybride Z7 avec zoom 24-70 mm f/4 S + bague d’adaptation FTZ = 3.489 € TTC
          https://amzn.to/2GOGOB6

          Il manque un prix intermédiaire entre les deux Nikon : paf ! C’est exactement le prix du Canon EOS R en kit…

          Canon EOS R avec zoom RF 24-105mm f/4L IS + Bague EF-EOS R = 3.143 €TTC
          https://amzn.to/2RRT5eA

          Le kit du Canon EOS R avec le RF 24-105 mm f/4 L IS USM : est simplement calibré différemment, des Kits des Nikon Z6 ou du Z7…

          Tous ces kit visent des style de prise de vue différents, c’est tout… et des types d’utilisateurs différents. Et des budgets (légèrement) différents…

          Disons que le Canon RF 24-105 mm f/4 L IS USM est un peu plus lourd et un peu plus polyvalent que le Z 24-70 mm f/4 de Nikon (et probablement peu plus performant aussi). Par exemple 105 mm en portrait : c’est bien mieux !

          De plus : une fois qu’il sera combiné à un futur EOS R doté de stabilisation, il permettra de des descendre encore plus bas en vitesse (les rumeurs parlent d’une stabilisation jusqu’à 8 stop, ce qui est mieux que 5 stops)

          Difficile de comparer des objectifs non stabilisés… et des zoom pro stabilisés (qui vont être en mesure de se combiner avec la stabilisation du capteur).

          Et puis au niveau prix : je ne vois pas ou la différence de prix est extrêmement choquante : tous ces prix sont finalement assez proches…

          On peut éventuellement aussi choisir un EOS RP boitier nu (1.359 €) + RF 35 mm f/1.8 (540 €) : ce qui donne seulement 1.899 € au total…

          Ce qui est moins cher que le Nikon Z6 (1.734 €) + 35 mm f/1.8 (798 € qui est plus cher qui est plus encombrant) : au total 2.532 € donc

          Comme quoi… il y en aura pour tous les goûts ! Ce qui est vraiment certain : c’est que très peu de Canonistes auront envie de partir chez Nikon.

          Et peut-être : inversement aussi…

          • Canon 6D mark II: 210.000円
            Canon 6D mark II avec le 24-70mmf4:327.000円
            L’Objectif revient à 117.000円.

            Nikon z6: 244000円
            Nikon z6 avec le 24-70mmf4:315000円
            Plus un cashback du kit de 40000円 (20000円 l’appareil et 20000円 pour l’objectif) qui s’est fini vendredi.
            L’objectif revient à 61000円。

            Source: Yodobashi Camera

            Oui oui, je fume la moquette.

            • Sinon, pour le EOS R, c’est simple, au Japon, il n’y a aucun kit. On doit payer plein pot le 24-105mm F4 : 152.000円 (moins 20.000円 du cashback actuel).
              Pour le prix du 24-105mmf4 on a presque un 24-70mm F4 et un 50mm f1.8, ou si on ajoute encore 15~20.000円 un 24-70mm F4 + 85mmf1.8.

            • Oui, merci pour les chiffres au Japon !

              C’est intéressant…

              Mais, je te rappel que l’on parle ici en Français et en Euro : à des lecteurs situés en Europe (pour leur immense majorité)…

              Lorsque je conseil à quelqu’un tel ou tel matériel : je ne parle pas des prix à Hong Kong (qui sont plus intéressant ;-) car on me reprocherais certainement de fumer la moquette…

  3. Moi aussi j’aurais à redire à cet objectif. Il est donné f1.2 par Canon mas c’est en vrai un T spot de f1.8 seulement. Donc ce n’est PAS un vrai f1.2.A aucun moment on a donc les photons équivalent à f1.2 qui éclairent le capteur. En gros on a la profondeur de chmaps tres courte du f1.2 mais on a la photométrie d’un pauvre 50mm f1.8 avec le décalage en faux iso boiter qui va avec d’ailleurs.

    Le 50L EF n’est pas mieux sur ce critère mais lui est en monture EF.

    Donc oui il faut garder raison quand on essence un optique et encore plus quand celle ci vignette de presque 3 IL à f1.2.

    • A mon avis tu confonds avec le RF 85 mm f/1.2 L USM DS (qui lui est en « réalité » un T spot de f/1.8 seulement c’est vrai, mais avec le bokeh d’un f/1.2)

      Ce qui n’est pas le cas du RF 85 mm f/1.2 (non DS) : qui est bien un f/1.2 avec un T de f/1.2… bien entendu !

      Ce qui n’est pas le cas non plus de ce RF 50 mm f/1.2 (non DS) : qui est bien un f/1.2 avec un T de f/1.2… bien entendu ;-)

      D’une façon générale, je ne vois pas quelle objectif 50 mm Autofocus rivaliserait avec les performances optiques de ce RF 50 mm f/1.2 : ni en terme de vignettage (en plus le truc si facile à corriger que ce n’est même plus un soucis), ni en terme de piqué…

      Toute la presse photo souligne la prouesse de cet objectifs : ce n’est pas par hasard. Et encore une fois : qui dit mieux ?

    • Tous ces chiffres… où est-il possible de les vérifier ? Que signifie-t-il ? Est -ce bien utile de savoir tout cela pour un canoniste qui attend ce genre d’ objectif ? Observer les photos de ceux qui pratiquent cet objectif et qui obtiennent de bons résultats ne suffit-il pas à déclencher du plaisir et un achat pour pratiquer ensuite ? Est /ce que Canon nous ment et fait des objectifs qui ne sont pas à la hauteur ?
      Je pose toutes ces questions tenter de comprendre. Parce que j’ai un boitier Canon. Et je ne suis prêt de tout basculer chez un autre… parce qu’à un moment il faut choisir et s’y tenir sinon c’ est une ruine et on en oublie de faire des photos.

    • Attention, le facteur de transmission et l’ouverture ne sont pas la même chose et n’indiquent pas la même chose.
      L’ouverture va renseigner sur la manière donc l’objectif va fonctionner et le type de flou d’arrière plan que l’on va obtenir.
      Le facteur de transmission, va nous renseigner la perte de luminosité par les lentilles,surtout s’il y a beaucoup de lentilles traitées. Et beaucoup de lentilles et de traitements, ce n’est pas une mauvaise chose.

      Le facteur de transmission est donc lié à l’ouverture et aux lentilles. Donc si, c’est un vrai f/1.2 !

  4. Et le Sony 55mm f1.8, la transmission est de 1.8T et le Nikon 50mm f1.8 est de 1.9T et le Sigma 50mm f1.4 1.8T à titre de comparaison.

  5. Georges Chassagne le

    C’est une fois de plus agaçant, tu ne pourrais pas un jour parler de ce bel objectif sans comme toujours critiquer la concurrence, c’est vraiment dommage car il est certainement très qualitatif et il doit avoir suffisamment de points forts à mettre en avant…. Alors pourquoi cette attitude méprisante??? C’est bien triste . Concernant Nikon comme dit plus haut, le 50 1,2S arrive et je t’encourage à consulter la Roadmap Nikon….
    Perso la gamme 1,8 de Nikon me convient pour sa qualité, son prix et son poids, n’étant pas un professionnel. Il en faut pour tous les goûts, tous les besoins et tous les budgets.
    Concernant le Noct 58 les commandes dépassent les espérances de Nikon, comme quoi… mais c’est un marché de niche.

    • Lorsque je considère que ce Noct 58 f/0,95 est « ridicule » (et fichtre, je pense qu’il l’est à un point : stratosphérique)… cela ne veut pas dire que je pense que le futur Nikkor 50 mm f/1.2 le sera aussi !

      Et cela ne veut pas dire non plus, que je ne trouve pas le 50 mm f/1.8 intéressant !

      J’ai d’ailleurs souligné dans mon test du Z7 : à quel point j’avais adoré les petits Z 14-30 mm f/4 et 24-70 mm f/4.

      https://photoetmac.com/2019/11/test-15-jours-avec-le-nikon-z7-a-hong-kong/

      Mais on a bien le droit de penser que Nikon « perd son temps » de façons stupide, avec cette « grosse connerie ridicule » de Noct ( qui n’intéresse absolument personne j’en suis convaincu… Et le fait qu’ils « racontent » qu’ils ne parviennent pas à la produire, ne signifie absolument pas que beaucoup de gens… l’ont réellement commandé ! Si ça se trouve : les quelques centaines de commandes pour cet objectif « de prestige », ne peuvent être livrées tout simplement car ils ont décidé qu’il était bien plus urgent, de mettre toutes leurs ressources pour essayer de livrer des Z 70-200 mm f/2.8

      Car désormais c’est bien le Z 70-200 mm f/2.8 qui est « retardé »… Heureusement, Canon n’a pas retardé le moindre des 10 objectifs qu’ils ont prévu de lancer et livrer en 2019. Il y a un peu « deux poids, deux mesures ».

      On est d’ailleurs pas obligé de croire tout ce qu’ils racontent chez Nikon. D’autant que chez Nikon par le passé : ils ont déjà parfois raconté un peu n’importe quoi… Je repense au « dust-gate » du D600… Ou encore au DL-gate », qui aura disparu des radars. … et dans la liste des « gros plantages » de Nikon : la gamme Nikon One !

      Sans oublier le « Nikon-capture-NX-gate », ect… Autant chez Nikon ils sont capables de concevoir des choses étonnantes comme les Z6 et Z7. Autant parfois, on se demande si ils réfléchissent vraiment ? Comme le jour ou ils ont imaginé et dessiné le grip des Z6 et Z7…

      • Il faut reconnaitre que Nikon étonne (détonne?) dans le mauvais sens, capable du meilleur comme le pire.

        Le noct, en studio uniquement?
        Le 70-200, de quel problème souffre t’il pour stopper la production?

        J’ai le sentiment, mais non vérifiable facilement que le mockup du 50 1.2 Nikon me semble assez gros (long), comparé au Canon, un peu comme le 70-200 plus long que l’équivalent chez Canon.
        Je ne comprends pas.

  6. Georges Chassagne le

    J’aurais aussi préféré autre chose que le Noct qui ne m’ intéresse absolument pas comme beaucoup de personnes .
    Des gestions calamiteuses comme celle du D600 me rappelle aussi celle de Canon avec le 1 Mk 4. C’est l’époque où je me suis réellement équipé. Mes potes qui étaient chez Canon se prenaient la tête avec leur boitier alors que Canon disait qu’ils ne savaient pas le régler … Remember , j’ai choisi le D3 de Nikon qui marchait au top de l’époque.
    Tout ça n’ a pas d’importance, l’essentiel c’est de prendre du plaisir avec ce que l’on a.

    • Oui, Canon a été long à reconnaitre le problème d’AF de l’ESO 1 D MkIV…

      Mais ça a été le seul et unique cas, ou Canon n’a pas été exemplaire. Par contre ce que je voulais dire, c’est que Nikon a « enchaîné » les bourdes. Et que oui : on a bien le droit de « comparer » l’attitude des ces deux marques, face à des situations de crise. Qui ont été plus nombreuses chez Nikon. C’est juste ce que j’ai cru remarquer…

  7. Georges Chassagne le

    Quand a Capture NX, l’ avantage c’était les U points, vite dépassé par Lightroom de toute façon avec les réglages locaux, donc non sujet

  8. Après la capuche en faisant son jogging, la capuche en entrant les lieux publics, la capuche sur casquette, la capuche en conduisant et même la capuche + casquette en conduisant (sans parler de ceux qui portent la capuche chez eux), voici la capuche lors des séances de pose photo.

    • Salut Gilles… Je vois pas bien ou est le problème de la capuche ? Moi je trouve que ça donne un style sympa… En l’occurence sur la première photo : ça lui donne tout son intérêt « graphique » en mettant en évidence le visage (qui est clair et cerné d’ombre de la capuche). J’ai la même photo sans capuche : elle ne donne rien…

      D’ailleurs, même si je ne fais pas mes formations avec : j’ai moi aussi quelque sweat-shirts à Capuche.

      Et il peut même m’arriver de rabattre la capuche, car j’ai froid à l’arrière de la tête (vu que j’ai plus de cheveux à cet endroit). Bon d’accord c’est rare. Mais ça peut arriver.

      Bon ensuite si tu n’aime pas les capuches (en général), pour l’unique raison que c’est un peu « l’uniforme des dealers » qui squattent la Place Pigalle près de chez moi (je prend juste cet exemple que je connais bien) : alors, je peux le comprendre. Mais il faut préciser…

      Les « dealers » et ceux qui « trainent dans la rue », portent souvent des vêtements à capuche. Je ne sais si c’est un « signe de reconnaissance »… Ou si cela s’explique tout simplement : car lorsque l’on « traine dehors » assez longtemps, on fini par avoir froid ?

      Mais peu importe : on a quand même le droit d’avoir une capuche, même si l’on est pas « dealer » ou « zonard » ! Et par exemple un photographe qui passerait des heures à « chasser la photo de rue » en hiver : il ne lui est pas encore interdit de mettre sa capuche ? Ce n’est pas un signe religieux provocateur, ni un vêtement qui provoque un trouble à l’ordre public.

      Sinon, on peut parler aussi du RF 50 mm f/1.2… si ça vous intéresse ?

    • Bon en même temps : pour compléter ma réponse… J’ajouterais que :

      1 – on a le droit de dire que l’on « déteste les capuches »
      2 – autant qu’on a le droit de les aimer de les porter et de les photographier ;-)

      Je pense que les deux sont tout autant importants ! C’est pour ça que ce commentaire a droit à une réponse, même si sont sujet est un poil « hors sujet », mais c’est pas grave…

      • JF, ce n’était qu’une petite pique, qui m’est venue en voyant ces photos, et qui ne t’était pas destinée.

        Je porte aussi un sweat à capuche, mais je m’abstiens de la mettre dans les lieux publics, à l’intérieur (comme ces vieux messieurs qui retiraient leur chapeau en entrant quelque part) et dans ma voiture :-D

  9. Bien gentils ces fabricants qui lestent leurs boitiers de gueuses remplies de lentilles. A quand les premiers pancake? Alors je sauterai le pas…

  10. Je déteste le rendu de la photo de la mamy ou de la nana a lunettes à coté. vraiment pas au niveau du reste de tes images. tu va me dire que c’est pour les tests mais vu que tu l’a déja sortie au moins 4 ou 5 fois je le redis…
    la faire profondeur de champ c’est pas forcément facile à utiliser, la a mon sens t’es complètement à coté.
    c’est bien sur pas une attaque perso hein

    • A bon ? Moi j’adore les deux justement… Belles couleurs, expression naturelle, arrière plan velouté et sujet bien net.

      Avis totalement subjectif, bien entendu…

      Mais si tu pouvais expliquer précisément, ce qui ne pas pas (selon toi) dans ces deux photos, on ne demande qu’à apprendre ;-)

      • oui bien sur c’est aussi du subjectif pour moi ;-)
        je n’aime pas ce flou, on dirait un flou de photoshop (ou celui de l’iphone plutôt) tellement le sujet est posé devant.
        c’est pas le flou en lui même qui est parfait mais la composition de cette photo qui ne me plais pas du tout.
        Globalement je préfère avoir un peu d’environnement quand je shoote à 50 mm.
        l’angle d’un 50 est assez « naturel » (même si c’est assez bidon comme terme) et on a un flou tellement extrême que j’aime pas.

        Ca choque moins au 200 par exemple. (comme sur ton Masaï)

        dans la vidéo que t’as posté ca envoie du gros steck quand meme.

        Je préfère celle du vendeur ou le fond est moins loins (moins flou donc)
        T’en a cadré à 1.2 en pied avec un fond lointain (comme la mamy) ?

  11. Bonsoir, je pensais que le juge de paix en matière de 50mm était le APO Summicron SL 50… dont voici les courbes MTF bien plates…

    • peut-être, peu-être…

      Mais 4200 € pour cette bestiole : c’est ridiculement cher… sans oublier le prix de tout le reste du système !

      Une voie trop exotique et bien trop « périlleuse » : je ne recommanderai personne de s’aventurer dans cette direction hasardeuse…

      • C’est pas fair play pour les ingénieurs et leur boulot… ce qui est bon est bon et basta… le porte monnaie à chacun son choix mais on ose reconnaître que Leica produit des optiques de très haut niveau en terme de taille et de qualité (la on parle de physique…), quel était l’avis de HCB?… sur le sujet (matos gros lourd et encombrant versus petit discret et très bon)
        Un peu d objectivité ne nuit à personne de temps en temps

        • Aaaaah mais c’est tout simple : un matos que je ne peux pas m’offrir (financièrement), je ne le calcule même pas !

          Rien à faire : je ne le regarde même pas, je ne lis aucun test, je ne l’essaye même pas : je l’ignore, c’est tout…

          Tout simplement : il n’est pas dans mes moyen, donc pa pour moi… Je fais donc comme si il n’existait pas ! Et je m’en porte mieux…

          Et 99% des gens feront comme moi… (mieux vaut qu’ils fassent ça)

          Point à la ligne…

          Et comme je pars du principe que le talent n’a pas vraiment besoin du matériel, pour se révéler (si il doit se révéler)… pas de souci !

          Quand à Cartier-Bresson : il est « né riche » (c’était un grand bourgeois de naissance, comme on dit), donc ce n’est pas la question… Le prix d’un Leica (ou de plusieurs) n’était qu’un détail pour lui. Ce qui n’enlève rien à son talent (évidement)…

          https://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Cartier-Bresson

          • Donc pas de 50 1.2 Canon vu que pas cher il n’est pas ….
            c’est assez simple effectivement, donc 50 mm 1.8 en plastique pour tous bien vu et photos dans le quartier car moins cher que l’Asie bien vu aussi…
            allez je vais méditer cela avec mon oreiller…
            Salutations

        •  » ce qui est bon est bon »…non, pas du tout : quand c’est « trop cher » (pour moi) : c’est raté (pour moi).

          Comme le Concorde : il était » très bon »… mais « raté » (car invendable) !

          Si les objectifs (très chers) Canon RF ouvrant à f/1.2 se vendent (et ils se vendent à ma connaissance) : alors ils ne sont pas ratés…

          • Logique redoutable donc si j’ai bien compris, 3000 euros chez Canon sont moins cher que 3000 euros chez les autres…?
            Intéressant

            • Exactement ! 3000 euros chez Canon (Sony, Nikon, Panasonic, etc)… sont moins cher que 3000 euros chez « Leica » !

              3000 € chez Canon (Sony, Nikon, Panasonic, etc) sont bien plus efficaces en effet que 3000 € chez Leica : c’est absolument évident et ceci pour de nombreuses raisons…

              Tout simplement car si tu rajoute (admettons) 3000 € de plus : tu obtiens un système complet chez Canon (plusieurs objectifs, plus un boitier de secours)…

              Alors qu’en dépensant 3000 € plus 3000 € chez Leica dans leur système SL : et bien tu obtiens à peu près rien du tout…

              Il faut avoir la « vision d’ensemble » d’un système complet répondant aux besoin que tu a évalué…

              le seul système Leica qui semble avoir un intérêt, c’est le Leica QII (mais je ne l’achèterais pas)

            • En résumé, ce système Leica SL : est du très beau matériel…

              Mais pour 99% des photographes (qui font des photos, je ne parle pas de ceux qui bavent devant les vitrines) : et bien, c’est exactement comme si ce système (merveilleux) n’existait pas !

              Revenons à des sujets intéressants : parlons plutôt de Sony, Nikon, Canon, Fuji, Panasonic… (ou même de Olympus et Pentax, ou Ricoh) !

              • Comme dans toute technologie, le « pouième » de qualité en plus se paye très cher (HiFi, Photo, Vidéo etc…) et très peu de personnes peuvent vraiment faire la différence entre le très bon et l’excellent. Et puis comme dans tout système, souvent, c’est l’élément le moins qualitatif qui limitera le résultat final (excellentes enceintes HiFi seront limitées par un ampli très bon par ex.). Et dans le domaine de la photo, c’est souvent le photographe le moins bon élément qui malheureusement pense que le matos fera la différence et tentera de le montrer en s’attardant sur des données et résultats secondaires : dynamique, piqué, note Dxo, pdc, le fan du crop à tout va…
                On fera toujours de meilleures photos en gardant un budget pour voyager ou se déplacer sur un événement ou se payer une formation avec des pros (c’est cher, mais très efficace selon le niveau) que de shooter des portes ou son chien au Leica ou Hasselblad.

              • Bof.. Depuis 1981 j’ai du Leica M et depuis peu du Leica SL dont les primes en question. Sur l’ensemble de la période, j’ai changé de matériel bien moins souvent que toi ou tes lecteurs, à qui on présente toutes les nouveautés Canikon comme les meilleurs outils du monde, avant de leur dire un an plus tard que ça ne vaut plus grand chose car mieux – bien mieux – vient juste de sortir.

                Mes objectifs M valent aujourd’hui plus cher en occase que ce que je les ai payés neufs. Alors certes, ce n’est pas du « franc constant » mais la dimension économique n’est pas si simple que telle que tu la décris.

                Bah sinon je te mets les courbes MTF des 3 50mm Canon, à comparer avec celles ci-dessus du Summicron. C’était juste pour ton titre / question « meilleur 50 au monde ? ». La réponse est : « non ».

                Quant à l’EF…. :-)))) Tu te demandes même qui va mettre un cent sur ces performances là.. Enfin chacun voyage, comme on dit !

                • Oui, mais on ne peut remonter à 1981 : par définition un matériel de 1981 est « dépassé ».

                  Ne serait-ce que pvrcequ’il est argentique. Et l’argentique c’est ridicule (ne serait-ce que par le temps passé à scanner les images : j’en sais quelque chose, car j’ai 10 ans d’argentique pro qui n’est pas scanner entre 1991 et 2001).

                  Dépassés aussi les capteurs des premiers Leica M numériques (qui sont venus bien tard)… Désolé cher Antoine : mais votre commentaire ci-dessus est en grande partie « totalement discutable » et ne me convainc absolument pas.

                  Même en changeant de matériel tous les 4 ans : cela revient moins cher que de s’équiper en Leica (il est caricatural d’expliquer que je change de matériel tous les ans)…

                  j’ai revendu 1000 € en 2011, un zoom Canon EF 70-200 mm f/2.8 L IS USM, que j’avais acheté 2000 € dans l’année 2001 : c’est ce que j’appèle un outil très efficace et peu coûteux… Que j’aurais bien du mal à trouver chez Leica (si je le cherchais).

                  • Bien entendu que c’est discutable ! Et heureusement d’ailleurs : chacun peut avoir un point de vue pertinent. Je ne vends pas de matériel Leica et je comprends parfaitement qu’on puisse trouver leurs prix abusifs. On est loin cependant des Phase One et autres, et dans la photo de mode où le moyen format reste quand même la norme, le système S de Leica est très implanté. Cela dit, essayez des objectifs Leica des années 60 sur des capteurs modernes, c’est un régal…

                    Bref, c’était juste une réaction au titre / question de « meilleur 50 au monde », avec une réponse objectivement négative, alors que tout ce qui est lié à la perception (piqué, bokeh, etc) reste très subjectif et peut satisfaire le goût des uns mais pas forcément celui des autres…

                    Pour finir, n’ayant que du matériel Leica (beaucoup trop d’ailleurs), je m’intéresse quand même aux évolutions des autres, preuve en est que je vous lis avec assiduité. Nous sommes à un « virage photo » qui reste insoupçonné, et entrons dans une ère de l’image dans laquelle un ado et son smartphone font potentiellement des millions de « vues » quand l’expo Depardon à Arles fait 8.200 entrées. Le rapport que peuvent avoir des gens avec l’image en général change, et certains font déjà le pari que cela aura des conséquences sur le matériel. Dans ce contexte, un bon vieux Leica Monochrome… Oups pardon !

                    • Les photographes de mode ont besoin de MF pour une post prod importante et pour de l’affichage qui peut-être conséquent. Quant au matériel, pour en connaitre quelques’uns indépendants, tout simplement, ils le louent car trop cher à amortir et à renouveler (ce n’est pas le cas des studios), car le marché de l’occaz est comment dire, NUL.

                    • Oui, en tous cas : tout ça est assez passionnant finalement…

                      Je veux bien croire que les anciens objectifs Leica conservent toute leur jeunesse. Mais c’est en fait le cas de nombreux anciens objectifs « professionnels », la monture Leica ayant eu l’avantage de conserver une certaine continuité.

                      Je note toutefois, que « l’avenir » chez Leica : ce n’est plus vraiment le système M… Mais plutôt le Q, le SL et la monture « L-Mount ».

                      A suivre !

                      Et merci pour vos témoignages et commentaires constructifs : tous les commentaires sont enrichissants, notamment lorsque des points de vues opposés s’affrontent ;-)

                    • Je suis content de voir que il est possible de sortir du only Canon is beautiful…. bravo.
                      je suis l’heureux possesseur depuis deux semaines d’un Summicron monture M 50 mm d’occasion formule optique assez ancienne au demeurant et ce n’est que du bonheur sur mon hybride aps-c….
                      Quand au titre de l’article ( le meilleur objectif du monde) il y a une petite interview de Peter Karbe sur youtube qui donne des indices sur qui fabrique les meilleures optiques….

  12. Trop de flou tue le flou. C’est pour ça que l’ouverture à 1.8 me suffit bien… surtout qu’effectivement, je trouve que le bokeh va mieux aux longues focales… plus naturel? Et il va définitivement mieux au rendu argentique, le grain le rendant délicieuseusement beau…Oula, les technophiles ne vont pas apprécier. Lol

  13. Il a l’air assez énorme cet objectif… et dans tous les sens du terme. :-)

    La gamme RF commence à s’étoffer et ça fait plaisir.

    Cependant qu’en est’l des objectif un peut plus spéciaux comme les Tilt–shift ?
    Est-ce que Canon travaille sur des objectif RF à décentrement et bascule ?

    Je travaille avec un Canon TS-E 17mm f/4L et franchement c’est probablement la meilleure optique que j’ai pu utiliser.
    Cependant l’avenir va à la mouture RF, donc comment faire le switch ?

    Le mirrorless commence à me faire envie, mais comment switcher ? Travailler en mirrorless récent avec une bague ? ou bien Ré-investir dans un réflexe et baver sur les nouveaux objectif RF ?
    Je redoute un peut ce changement de mouture.

    • Pour info, tous les objectifs EF fonctionnent parfaitement avec la bague d’adaptation… Absolument aussi bien que sur un reflex (et c’est le cas je pense des objectifs à décentrement).

      Donc, je ne pense pas que Canon se donne la peine de développer des objectifs à bascule en monture RF, avant plusieurs années : tout simplement car ça ne sert pas à grand chose… Et il y a d’autres priorités immédiates.

      Il suffit de switcher progressivement, en mixant ses objectifs EF et RF au fur et à mesure de leur acquisition…

  14. Exactement ce que j’ai fait. J’ai mis plus d’un an à cheval entre RF et EF avec des remplacements progressifs et maintenant, il ne me reste plus qu’un seul cailloux EF. Je n’ai jamais eu une seule fois à me plaindre des EF, ils fonctionnent pour certains mieux que sur 5D car l’autofocus est plus punchy. J’ai un copain archi qui utilise des TS, pareil, il ne fait pas de différence

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.