web analytics

Prise en main du petit Canon EOS M50 (partie 2)

41
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Commencez par lire la première partie ici : Prise en main Canon EOS M50 – Partie 1/2 : La nouvelle petite merveille accessible de Canon est arrivée : le Canon EOS M50 est disponible en Kit avec le EF-M 15-45 mm f/3.5-6.3 IS STM pour 699 €… Il fallait essayer ça et le comparer au Canon EOS 200D et même au Canon G1X MkIII le compact APS-C des experts.

 

Un hybride APS-C : idéal pour débuter... Peut-être le meilleur ?
  • Construction et Finition - 88%
    88
  • Prise en main et ergonomie - 91%
    91
  • Discrétion, compacité, silence et poids - 91%
    91
  • Visée électronique - 70%
    70
  • Qualité d'image - 94%
    94
  • Réactivité et vitesse - 88%
    88
  • Fonctionnalités - 75%
    75
  • Pertinence du prix - 96%
    96

L’extrait

En conclusion, c'est le plus petit appareil hybride que je conseillerais "confiant" à un ami, en ce début 2018...

Si vous voulez acheter une liste complète de "caractéristiques techniques", que vous n'aurez probablement jamais le temps de toutes utiliser : alors tournez-vous plutôt vers Panasonic, Sony ou même Fuji. Cela vous coutera peut-être un peu plus cher, vous aurez de moins belles couleurs (certainement) et plus de difficultés avec l'ergonomie.

Par contre si vous voulez acheter un appareil performant, simple d'emploi, ergonomique, efficace, léger et pas trop cher avec 2 ou 3 objectifs complémentaires (pas plus) bien choisis : alors cet EOS M50 me semble être le meilleur choix actuel....

.

86.6 %

 


L’Autofocus Dual Pixel est-il assez bon ? – Oui, la mise au point m’a semble très satisfaisante y compris dans des conditions d’éclairage sombres. La rafale monte à 7,4 images /sec avec le suivi AF effectif… Au lieu de 10 images/sec sans suivi AF.

Oui, l’Autofocus Dual Pixel de Canon est désormais totalement utilisable. Et l’on est très loin de la lenteur fastidieuse des tous premiers EOS M, apparus avant le système Dual Pixel. Donc, RAS de ce côté : ça fonctionne bien… D’autant que la couverture des collimateurs a progressé : elle est plus que suffisante. On dispose au moins de 99 zones… Et jusqu’à 143 zones AF (collimateurs AF) avec les objectifs EF-M. Des collimateurs qui couvrent jusqu’à 88 % de la zone cadrée en largeur… Et 100% de la zone cadrée en hauteur.

Que la zone couverte soit de 88% ou de 100% : c’est un « non débat ». Car il est rarissime que les sujets mis au point soient totalement sur le bord du cadre.

Comme je l’ai testé sur le Canon G1X MkIII (relire notre test terrain), on dispose aussi sur l’EOS M50 et l’EOS M5, du « touch and drag » pour déplacer les collimateurs « du pouce » sur l’écran tactile, pendant que l’on vise à l’aide du viseur électronique (implémentation très réussi sur le G1X MkIII et que j’ai testé longuement).

Nouveau sur un Canon EOS M : apparition d’un Mode suivi de l’oeil, avec priorité à l’oeil le plus proche et possibilité de passer d’un oeil à l’autre. J’ai trop peu de recule sur la question pour vous en parler en détail. Il ne s’agit que du début de cette technologie chez Canon et son implémentation sur l’EOS M50 est encore très minimaliste. Toutefois cela mérite d’être souligné et pourrait être un indice intéressant, quand à son implémentation probable sur un futur hybride professionnel Full Frame.

Que cette implémentation « minimaliste » ne vous alarme pas trop… Car jusqu’à présent on a toujours réussi à faire des photos bien nettes, sans l’aide de cette technologie… Surtout sur un capteur APS-C (disposant de davantage de profondeur de champs) et avec des objectifs ne proposant pas des ouverture très extrêmes.

Le suivi AF sur l’oeil sera surtout intéressant sur les futur hybrides Full Frame : notamment lorsque l’on utilisera des ouverture de f/1.8, f/1.4, sur des focales de 85 mm et au delà (Sigma 105 mm F/1.4 DG HSM « Bokeh Master »).

 

 


Autonomie des batteries – Là c’est un peu moins bien… L’autonomie de la batterie Lithium-Ion LP-E12 (identique à celle de l’EOS M100) est donnée pour seulement 235 vues avec une batterie (on tiendra jusqu’à 300 images probablement en étant économe). Pas énorme, c’est vrai : ce n’est pas un point fort de ce M50…

Mais c’est forcément le prix à payer pour conserver un boîtier aussi compact, aussi léger et aussi peu coûteux. Je rappèlerais que avec son objectif 15-45 mm, cet EOS M50 pèse à peu près le même poids qu’un Panasonic G9X et le minuscule 12-32 mm (plus aucun avantage donc au capteur Micro 4/3 par rapport au capteur APS-C).

L’achat d’une seconde batterie me semble indispensable, si vous voulez tenir une longue journée de prise de vue bien remplie (et même trois batteries si vous êtes un gros consommateur comme moi).

Vu les ventes massives de l’EOS M100 (grâce à son prix serré), on trouve des batteries compatibles à très bas prix : deux exemplaires pour 16 €. Il n’est donc peut-être pas obligatoire d’acheter immédiatement la couteuse batterie Canon originale à 49 €, en même temps que l’appareil…

Autre solution : apprenez à travailler sans l’écran ! Puisque cet écran peut se refermer… Leica vend bien un appareil sans écran ( ! ) vous pouvez donc travailler comme avec ce Leica M-D, pour beaucoup moins cher. Je plaisante, superstition : un Leica M-D sans écran à 5950 €…

 


La gamme optique est-elle suffisante ? – Alors certes, cette gamme d’objectifs EF-M est encore très (trop) courte… (retrouverez toutes les caractéristiques de l’EOS M50 ici et par ici la gamme des objectifs Canon EOS M). Mais pour quelqu’un qui ne veut investire que 699 € dans son boitier en kit (avec un 15-45 mm) : elle est très largement suffisante… Tous ces objectifs EF-M sont très bons marchés et très légers.

N’oubliez pas que 90% des photographes qui ne dépensent que 699 € dans leur appareil, n’achètent jamais de second objectif. Ce qui compte c’est donc l’objectif du kit…

Et justement celui-ci me convient bien, car le Canon EF-M 15-45mm f/3.5-6.3 IS STM est très léger et très compact : et qu’il couvre l’équivalent de 24-72 mm (en Full Frame). Une chose que Panasonic avait très bien compris aussi avec l’excellent petit zoom 12-32 mm livré sur le GM1 et depuis, sur les GX80 et GX9 (qui pourtant ne parviennent pas à être plus légers que l’EOS M50). Relire : Prise en main : Panasonic GX80 enfin un hybride efficace.

J’insisterais sur le fait que : Canon est le seul à proposer un zoom grand angle très léger, très compact et pas cher du tout. Et rien que cela peut être considéré comme un véritable atout pour le Canon EOS M50. C’est le EF-M 11-22mm f/4-5.6 IS STM à seulement 339 €.

Ceux qui critiquent la gamme optique Canon EF-M ont-ils seulement calculé combien cela coute pour équiper un hybride APS-C d’une autre marque, d’un zoom ultra grand angle équivalent à un 17-40 mm ? Viser très large, est aussi un immense plaisir… C’est extrêmement formateur pour le cadrage, cela oblige à « rentrer dans l’action » et à s’approcher très près de son sujet. Cela permet aussi de différencier ses photos, de celles que l’on peut faire au smartphone. Relire : 16-35 mm f/2.8 + 70-200 mm f/2.8 = photo journalisme.

Le petit pancake Canon EF-M 22mm f/2 STM (219 €) est aussi disponible… Et à ce prix là : on le veut immédiatement, puisque c’est l’objectif de la street photo par excellence : un minuscule équivalent à un 35 mm f/3.2 (en Full Frame).

A noter que le Canon EF-M 28mm f/3.5 Macro IS STM (305 €) équipé d’un LED (le premier du genre) doit être aussi très intéressant… Autant pour la macro, que pour les portraits : puisqu’il est équivalent à un 45 mm Full Frame.

Et l’on sait déjà que d’ici quelques semaines ou mois : un objectif fixe plus lumineux viendra s’ajouter à la gamme EF-M… (restez connectés). Bref : chers lecteurs, vous êtes nombreux à critiquer cette gamme optique Canon EF-M, sans beaucoup réfléchir au prix et aux besoins réels des photographes… Très honnêtement, moi je trouve qu’avec ces deux ou trois objectifs « charnière » : très bien ciblés, très légers et très peu coûteux, cette gamme EF-M… est finalement plutôt un « atout » pour cet EOS M50. Oui, oui, je le pense sincèrement.

Au moins les acheteurs de Canon EOS M50 auront-ils (peut-être) envie, d’investir dans un second objectif accessible à leurs finances. Car l’époque à changé : le budget « objectifs » des photographes amateurs s’est « resserré »… Car les smartphones photo ont « entamé » ce budget. Les constructeurs doivent donc proposer des objectifs moins couteux.

Souvent, c’est l’achat d’un smartphone haut de gamme qui « remplace » le budget autrefois consacré à l’achat d’un objectif haut de gamme. Canon l’a bien compris et propose logiquement une gamme plus courte, mieux « ciblée »… Et beaucoup moins couteuse que pour ses reflex APS-C.

Dernier point non sans intérêt : le prix très serré de la Bague d’Adaptation EF-EOS M pour Optiques EF et EF-S, qui ne coute que 125 €… Et qui ouvre la compatibilité avec tous vos objectifs Canon EF et EF-S actuels. Cela risque d’intéresser du monde, vu le base installée énorme de reflex Canon EOS à capteurs APS-C.

 


Et la vidéo dans tout ça ? – Il y a de la vidéo 4K sur l’EOS M50, mais sans AF Dual Pixel et avec un facteur de « recadrage », qui ne vous donnera pas trop envie de l’utiliser… Je n’ai même pas pensé à tester le 4K : vous voyez à quel point cela ne m’intéresse pas !

D’ailleurs parmi nos lecteurs qui critiquent l’absence du 4K sur de les reflex et hybrides Canon, j’aimerais savoir combien d’entre eux filment et surtout « montent » quoique ce soit en 4K, pour le publier… Pour faire un tout petit peu de montage vidéo (une fois par an), je peux vous dire que je ne suis pas pressé de devoir le faire en 4K.

Donc, on peut considérer qu’il n’y a pas de vidéo 4K ici… Je n’en ferais rien personnellement : mes photos prennent déjà assez de place sur mes disques durs. Je n’en parlerais pas plus en détail ici… De toutes façons, les fans de vidéo iront vers d’autre modèles d’APN.

Si vous êtes prêts à vous contenter de vidéo Full HD 1080p, alors cet EOS M50 est idéal pour les blogueurs par exemple qui ne veulent pas se prendre trop la tête… Grâce à son écran latéral orientable autorisant la « vidéo selfie », son excellente accroche de l’AF Dual Pixel (très doux) et ses diverses options. Sans oublier la prise micro externe.

 


Face au Canon G1X MkIII et au Canon EOS 200D ? – Quel appareil compact acheter ? Sachant que j’ai déjà dit beaucoup de bien du Canon EOS 200D et du Canon G1X MkIII… Mais aussi il y a deux ans : du Panasonic Lumix GX80.

Il y a de quoi hésiter, notamment avec  le Canon G1X MkIII : le compact APS-C des experts. Car les deux utilisent plus ou moins le même capteur et partagent nombre de fonctionnalités. Comparer leur taille chez Camera Size.

Le Canon G1X MkIII qui à 1232 € reste trop cher en France, est un peu plus compact et dispose du Mode panoramique par balayage. Mais pas l’EOS M50 (c’est très étrange les apparitions et disparitions du Mode Panoramique chez Canon, tout de même ! ).

Mais je préfère toutefois procéder « à l’ancienne » par prise de vue classiques décallées… En RAW et procéder à l’assemblage dans le génial Mode panoramique de Lightroom, qui a l’avantage de générer un RAW en DNG (un RAW avec tout le potentiel d’ajustement qui est précieux sur un panoramique) : c’est bien mieux qu’un JPEG fabriqué par l’appareil…

Du coup, le Canon EOS 200D prend un « petit coup de vieux »… Il reste toutefois une excellente affaire au prix serré auquel on le trouve : Canon EOS 200D boitier nu à 573 €. Ne pas oublier qu’il reste quelques exemplaires de Canon EOS 100D à seulement 325 €… Intéressants à ce tarif !

Ajoutez 156 € pour le petit EF-S24 mm f/2.8 : et vous avez un ensemble exceptionnellement bon marché. Exceptionnellement compact aussi, avec l’accès à la plus large gamme optique au monde… Il n’y a pas trop à hésiter : si l’on veut vraiment progresser en photo, je recommanderais toujours une « solution reflex ». Qui revient moins cher, qui conserve la précieuse visée optique (je préfère)… Et « ouvre » davantage d’horizons. Mais que voulez-vous : de plus en plus de gens sont séduits par la compacité des hybrides…

Le principal reproche que je ferais aux EOS 100D et EOS 200D : ce serait de ne pas disposer d’un objectif aussi compact et réussi que le EF-M 15-45 mm pour les EOS M. En effet les EF-S 18-55 mm ne sont pas des équivalent exactes d’un 24-70 mm Full Frame. Il faut monter au Canon EF-S 15-85 mm f/3,5-5,6 IS USM (689 €) pour disposer d’un zoom débutant à la « vraie focale » de 24 mm : c’est plus lourd et plus cher…

Pourquoi Canon ne propose pas un EF-S 15-45 mm pour ses petit reflex d’entrée de gamme ? Quel dommage… Ils voudraient faire décoller les ventes de leurs EOS-M : ils ne s’y prendraient pas autrement !

 


Un rapport qualité / prix imbattable actuellement ? – Il y a plus d’un an, le Canon EOS M5 m’avait beaucoup séduit, c’était le premier hybride APS-C « vraiment intéressant » proposé par Canon. Malheureusement, son prix trop élevé était bien difficile à avaler pour un utilisateur raisonnable.

Pire : après l’arrivé du compact Canon G1X MkIII équipé du même capteur, on se demandait bien comment justifier ce prix… Relire nos 15 bonnes raisons de craquer pour le Canon EOS M5.

Concernant l’EOS M50 : il faudra ajouter une seizième raison supplémentaire… Le prix très raisonnable de l’ensemble EOS M50 + zoom en kit. Car le Canon EOS M50 qui est en quelque sorte une version « light » du Canon EOS M50. Mais pour le coup : son tarif est vraiment très intéressant au prix de quelques concessions raisonnables.

Pourtant il ne s’agit pas d’un « sous produit ». Car il est tout de même équipé d’un processeur DIGIC 8, qui lui donne une très grande réactivité et le rend très agréable à utiliser. Son ergonomie est fantastique (écran tactile très efficace), sa finition de très bonne facture… et l’AF très efficace.

Il dispose pour la première fois des RAW compressé Canon  C-RAW, ce qui n’est pas un détail sans importance et fera la différence avec les offres des autres marques en terme de stockage sur votre disque (ne négligez pas la question du poids et du coût de vos sauvegardes).

La question de la connection sans fil (NFC + Bluetooth + WIFI) penche également en faveur de ce Canon, qui propose ce que l’on fait de mieux en la matière… Même si elle ne m’intéresse pas trop : s’amuser avec ces gadgets est une perte de temps selon moi ! Je reste fidèle à mon lecteur de carte et à Lightroom Classic CC.

Le Canon EOS M50 est proposé à 699 € en kit avec le zoom EF-M 15-45 mm f/3,5-6,3 IS STM, Dans le même temps le Canon EOS M5 (proposé initialement en kit à 1 259,99 € avec le même zoom EF-M 15-45 mm), devrait voir du coup son prix baisser … sur Internet.

 


En conclusion – Le Canon EOS M50 est le plus petit appareil hybride, que je conseillerais volontiers à un ami, en ce début 2018. Alors, d’accord : il ne possède qu’une seule molette de réglage.

Et bien ça ne me gène pas trop ! Car je n’utilise pas ce genre d’appareil comme j’utilise mon Canon EOS 5D sR (Test terrain : Canon EOS 5Ds R au Kenya). Et l’acheteur typique de ce genre d’appareil, ne sera certainement pas généralement lui non plus. Au contraire : l’appareil en sera d’autant plus simple à utiliser. Pas de risque de « décallage involontaire » de la molette de correction d’exposition (qui est « à la mode » ailleurs).

Mais j’aurais tellement aimé disposer de l’écran « dans l’axe » de l’EOS M5 : tant pis… Autre problématique : sa gamme optique « courte »… Je fais le pari qu’elle ne sera pas un problème pour les acheteurs « potentiels » de ce genre de petits hybrides, de week end….

Les photographes qui se posent cette question de gamme optique , ne sont pas vraiment dans la « cible » de cet EOS M50 : ils seraient mieux inspirés d’attendre qu’une solution reflex Full Frame entre dans leur budget. Car ici, le choix d’objectifs est immense et bon marché… Si une gamme optique limitée à 5 ou 6 objectif ne vous suffit pas : c’est peut-être que vous avez besoin d’un reflex… ou d’un hybride Full Frame ! Et pas d’un hybride à 699 € en kit.

.

Un hybride APS-C : idéal pour débuter... Peut-être le meilleur ?
  • Construction et Finition - 88%
    88
  • Prise en main et ergonomie - 91%
    91
  • Discrétion, compacité, silence et poids - 91%
    91
  • Visée électronique - 70%
    70
  • Qualité d'image - 94%
    94
  • Réactivité et vitesse - 88%
    88
  • Fonctionnalités - 75%
    75
  • Pertinence du prix - 96%
    96

L’extrait

En conclusion, c'est le plus petit appareil hybride que je conseillerais "confiant" à un ami, en ce début 2018...

Si vous voulez acheter une liste complète de "caractéristiques techniques", que vous n'aurez probablement jamais le temps de toutes utiliser : alors tournez-vous plutôt vers Panasonic, Sony ou même Fuji. Cela vous coutera peut-être un peu plus cher, vous aurez de moins belles couleurs (certainement) et plus de difficultés avec l'ergonomie.

Par contre si vous voulez acheter un appareil performant, simple d'emploi, ergonomique, efficace, léger et pas trop cher avec 2 ou 3 objectifs complémentaires (pas plus) bien choisis : alors cet EOS M50 me semble être le meilleur choix actuel....

.

86.6 %

.

Tout bon… Pas bien…
 

  • AF Dual Pixel très efficace
  • Format Raw Compressé très léger
  • Excellente qualité d’image
  • Excellente colorimétrie

 

  • Excellente ergonomie
  • Vitesse en rafale à 10 im/sec
  • Bonne réactivité

 

  • Menus guidés intelligents
  • Ecran tactile articulé très efficace
  • Viseur électronique acceptable
  • Vidéo en 1080p efficace et facile

 

  • Zoom en kit équivalent à 24-70 mm
  • Un pancake standard peu cher
  • Un zoom grand angle peu cher
  • Un objectif Macro à LED peu cher
  • Gamme optique bien conçue

 

  • Application smartphone efficace
  • Prise microphone présente
  • Présence d’un chargeur externe
  • Tarif très intéressant

 

 

  • Autonomie assez limitée
  • Correction d’expo peu pratique
  • Peu d’options avancées
  • Rafales limitées par le buffer

 

  • Le 4K est inutile car trop recadré
  • Pas de Dual Pixel AF en 4K
  • Pas de stabilisation 5 axes physique

 

  • Gamme optique encore trop  courte
  • Un 50 mm f/1.4… à venir !

.

Commencez par lire la première partie ici : Prise en main Canon EOS M50 – Partie 1/2

.

.

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

41 commentaires

  1. Pingback: Prise en main Canon EOS M50 - Partie 1/2 - photoetmac.com

  2. Bonjour et merci pour cette revue.

    Je l’ai eu en main enfin hier et j’avoue que trois choses m’ont agréablement surpris :

    – la qualité de la finition et la prise en main. Il arrive à être léger et à faire solide en même temps.

    – la réactivité globale (clairement un cran au dessus du M6 et du M100) même avec une optique peu lumineuse en condition de lumière (très) moyenne. J’avais le M100 avec moi et j’ai pu comparer rapidement. L’amélioration est significative.

    – la convivialité des menus et l’ergonomie générale. L’écran est impeccable.

    L’EVF est plutôt correct. Pas révolutionnaire mais agréable, pour un EVF. Semblable au moins  à l’EVF en option sur le M6. La différence, c’est encore la réactivité avec l’appareil qui est clairement un cran au dessus aussi.

    La drag-AF ne m’a pas convaincu en revanche, j’avoue. Soit l’implémentation est moyenne, soit je n’ai pas eu le temps de bien le régler, soit j’avais le pouce trop sec :D. J’avais utilisé un temps celui du Nikon D5500 et dans mes souvenirs, il était mieux. Et celui du M5 m’avais aussi semblé meilleur. Il faudra que je ré-essaye.

    Le premier contact est très accrocheur, en tout cas. Je pense que l’engin est capable de faire craquer ceux qui le prendront en main facilement.

    • Oui, l’ensemble est tout de même très séduisant, pas cher, léger, efficace, bien construit… Un très bon cheval : il n’y a pas de point négatifs « majeurs ».

      Pour le « Touch and Drag », plus les années vont passer plus il va devenir inutile… Car avec les progrès de l’AF Automatique, la détection des yeux, est… Et de plus en plus d’algorithmes de reconnaissance des personnes et des scènes : il n’y aura bientôt pas besoin de penser « ou « … va se faire le point !

      Et comme je vous le disais :  lorsque il faudra décider… je trouve que d’autres méthodes sont aussi rapides (voir plus rapides).

      Il faudrait regarder les options de réglages disponibles (que je n’ai pas trouvé dans la manuel… et malheureusement je n’ai plus l’appareil)…

      Pour mémo concernant le G1X MkIII j’avais résumé ainsi :

      http://photoetmac.com/2018/01/canon-g1x-mkiii-1/

      « Lorsque l’on vise l’oeil calé dans le viseur, on peut piloter l’AF du pouce sur l’écran tactile. La fonction est désactivé par défaut (me semble-t-il), il faut aller l’activer dans « Paramètres Toucher/dépl. AF » (second Menu rouge).

      J’ai choisi de conserver le positionnement « absolu » du pouce sur l’écran, mais en limitant la zone tactile active de l’écran à la partie droite et basse (qui tombe naturellement sous le pouce), afin de m’épargner une gymnastique importante pour aller chercher les collimateurs AF dans le coin gauche…

      C’est le Mode le plus rapide et précis à ce qui m’a semblé.   Sinon on peut passer en mode relatif (vous cliquez n’importe ou sur l’écran pour déplacer le curseur).

      Dans ce cas, vous pouvez conserver la totalité de la surface tactile de l’écran active… De toutes façons je n’utilise pas ce système, c’était pour m’amuser…

      Sur un compact comme ça : je donne priorité à la vitesse et au mode AF le plus automatique, avec détection et suivi automatique des visages… De toutes façon, on est pas sur un objectif à grande ouverture, donc peu de problèmes de précision de mise au point. »  

      • J’ai essayé « droite haute » et « relative ». « Droite Basse » ne me convient pas, j’ai les pouces trop longs :D.

        Pour la position « relative », c’est comme ça que je « fonctionnais » avec le D5500 (il n’y avait pas de position « absolue » dans mon souvenir sur le Nikon) et c’était très bien.

        De toute façon, je n’ai pas eu ce M50 assez longtemps en main pour vraiment m’y habituer. Et d’ailleurs, je préfèrerais qu’ils implémentent quelque chose de plus proche du « back button AF », en fait, avec cette option en plus (un genre de déplacé(relatif)-appuyé). Ca, ce serait royal. Quand ils veulent, ils m’expliquent et je leur programme (ou l’inverse)…

        Sur les M, je trouve le mode « back button AF » pas très maniable vu qu’il n’y pas de « vrai » bouton affectable à l’AE-Lock dans cette configuration, et pour le coup je lui préfère effectivement le tout automatique (qui comme vous le soulignez fonctionne vraiment très bien) ou carrément le tout manuel avec les repères (bien pratique, mais pas toujours aussi juste) pour me débarrasser de l’AF à mi-course.

        Bref on s’amuse :D …

         

  3. Jamais été fan de ce type de bidule: trop de compromis sur des points cruciaux: Af non instantané, pas lumineux, ouvertures pourries, evf insupportable (comme tous les evf) qui prend une place inutile du coup (manque de compacité), pas d’autonomie. Le choix du ni assez compact, ni assez technique en fait.

    • L’as tu essayé ?

      Car l’AF est quasi instantané désormais… Pour 95% des situations c’est à mon avis largement suffisant. Y compris en suivi d’un sujet en mouvement !

      Manque de compacité ? Mais enfin : cet appareil est minuscule ! ! !  Regarde comparé à un Micro 4/3 (le Panasonic GX9)… ET à des APS-C et un Full Frame :

      https://goo.gl/2pVR9C

      Tu ne l’as ni essayé, ni même touché… vas dans une boutique, essaye et reviens nous en parler !

      • L’avantage du GX9 est qu’il est stabilisé. Pour de la macro – avec une main d’un type de 80 ans – sans stab. ce n’est pas évident. Dommage, cet appareil me plaisait bigrement.

    • Alors d’accord, c’est un EVF pourri (comme tous les EVF, il n’est pas pire, pas mieux…)

      Mais pour disposer d’un truc aussi minuscule et aussi performant (en même temps). Je suis prêt à quelques concessions…

      En complément de mon Full Frame !

      • Non, je ne l’ai pas essayé et c’est pour cela que je ne juge pas les éléments qui méritent une prise en mains (Ergonomie, rendus des images par exemple), mais uniquement les caractéristiques qui je sais ne me feront jamais prendre ce type de boitier, car trop de compromis.

    • Sur l’AF je ne suis pas d’accord ayant eu un 600D, 6D et maintenant un M5, l’AF ne m’a posé et ne me pose pas de problème.

      Pas lumineux et ouverture pourrie ? C’est un peu la même chose ? Oui l’ouverture en fin de zoom de mon 18-150 est pas terrible, mais je m’adapte car je voulais un objectif bien plus petit que mon 24-105. Il y a des choix à faire dû au contrainte physique.

      EVF vs OVF : je préfère l’OVF du 6D à l’EVF du M5, mais je préfère l’EVF du M5 à l’OVF du 600D par exemple.

      Autonomie : j’évite de prendre énormément de photo car je n’ai pas envie de trier une montagne de fichier (du coup c’est bien suffisant). Je n’ai pas envie de passer des heures sur mon ordinateur. Alors une batterie du M5 ou M50 est plus que suffisant.

      Compact : je trouve le M50/M5/M6/M100 très compact (pas autant qu’un GM1/GM5).

      Technique : M50 (je regrette juste une deuxième molette mais l’écran tactile compense LARGEMENT ce point.

      Chacun est juge d’un produit, je vous donne seulement mon point de vue suivant mon utilisation.

        • Tant que vous savez ce qu’est le plus important pour vous et que vous avez défini vos priorités, c’est l’essentiel.

          Personnellement j’en avais assez de transporter mon 6D et les objectifs lorsque je prenais l’avion.

          Donc oui j’ai choisi le compromis de me passer du plein format en vendant mon 6D… il me manque tout de même ;) (mon dos lui me remercie xD)

  4. Patrice Michel on

    Bonjour Jean-François,

    Merci pour ce test complet. 86,6 % est vraiment une note excellente !

    Sauf erreur de ma part, je n’ai pas retrouvé un tel test avec note pour le Canon M5, appareil que tu encensais également mais que le prix handicapait.

    Quelle note (en %) attribuerais-tu au M5 ?

    Cordialement.

    • Je ne pourrais le noter, n’ayant pas eu le temps de l’essayer assez longuement…

      Malheureusement son prix l’handicape beaucoup.

      ET puis l’EOS M50 a connu quelques petite améliorations. Il faudrait prendre le temps de les comparer longuement.

  5. Je cite votre phrase : « Tous ces objectifs EF-M sont très bons marchés et très légers. » car vous avez raisons, et c’est pour cela que je ne suis pas passé à la concurrence ! 

    Pour moi cette gamme EF-M va être parfaite avec la sortie d’un EF-M 32mm f1.4 (donc 50mm en plein format). Comme vous le dites, en grand angle on a un zoom pas cher EF-M 11-22, et en plus des marques comme Samyang qui offre des objectifs fixes grand angle. En standard, on a le choix entre un 15-45 ou un 18-55, et un objectif fixe 22mm f2. En macro, on a un excellent 28 f3.5. En téléobjectif un petit 55-200 ! Et si on veut un superzoom on a le choix entre un ef-m 18-150 ou un tamron 18-200 !

    Points négatifs, ce n’est pas la qualité d’image d’un EF 24-70 f2.8L ni par sa construction. Mais les points positifs pour un amateur : très bons marchés et très léger !

    Je cite une autre phrase : « Je fais le pari qu’elle ne sera pas un problème pour les acheteurs « potentiels » de ce genre de petits hybrides, de week end…. ». Quand j’avais mon 6D, je m’étais dit : « chouette j’ai le choix entre plusieurs objectifs » après avoir regardé le prix de certains objectifs, je m’étais dis que j’avais peut être fait une erreur. 

    Je voulais un télé-objectif pour mon 6D, mais j’avais seulement les moyens pour un tamron 70-300. En terme de qualité d’image, c’est vraiment équivalent avec un m5 +18-150… mais avec 1kg de moins dans les bras…

    Parfois oui je regrette mon 6D avec le 24 f2.8 is… (je compense avec le m5 et le 22 f2, même si  ce n’est pas pareil…)

     

    • Et oui, la plupart des utilisateurs passent des heures à décortiquer les fiches techniques des appareils photo dont ils rêvent…

      Mais oublie totalement d’étudier en détail la question des objectifs et de leur prix…

      Et finalement ils se retrouvent avec un unique 50 mm f/1.8… Car ils n’ont plus d’argent pour s’offrir, ce dont ils auraient besoin réellement pour varier leurs points de vues.

      La photo est un ensemble : et le plus important ce sont les objectifs ! Relire ceci :

      Ce qui compte c’est l’objectif partie 1

  6. Oops François…
    Car le Canon EOS M50 qui est en quelque sorte une version « light » du Canon EOS M50.

    Il ne manquerait pas la suite avec un verbe ?
    Et M5 au lieu de M50 ?

    • j’ai vu ça ! Il faudra qu ehe trouve le temps en effet… C’est un évènement qui mérite d’être souligné.

      Cela ne me rend pas beaucoup plus optimiste sur l’avenir de Nikon. Tant qu’ils négligeront l’entrée et le milieu de gamme (par exemple les boitiers comme l’EOS M50 vont faire énormément de mal aux « petits reflex Nikon », ils continueront à m’inquiéter.

      Tout va dépendre de leur stratégie hybride en fait : si ils laissent Canon prendre de l’avance là-dessus (hybride APS-C et hybrides Full Frame), ils seront en danger d’être relégué à la troisième place du marché photo…

  7. Pingback: Ce qui compte c’est l’objectif : partie 4 - photoetmac.com

  8. Désolé, mais la gamme Canon EF-M est toujours incohérente. Il manque un 15-45 très qualitatif en 2.8-4, 2.8 constant ou même F4 de série L. C’est quand même l’optique qui sera monté en permanence …. (équivalent 12-40 2.8 olympus)

    Soit on achète un hybride en complément d’un Full Frame (marché marginal quand même …..) . Soit on n’a que ça car le poids compte vraiment. Et là a part monter la bague et mettre un 17-50 2.8 sigma par exemple. Ce qui présente strictement aucun interrêt par rapport a un 200d.

    L’offre micro 4/3 est beaucoup plus cohérente aujourd’hui.

    PS : tu parles jamais des viseurs hybrides a part pour dire qu’ils sont tous mauvais, mais j’ai un GX80 et un PEN-F. Le viseur du PEN-F est très bon, celui du GX80 est limite inutilisable.

    Cordialement

  9. Thierry Le Guen on

    Bonjour. Merci pour cette excellente revue. Je suis un amateur débutant.

    Je possède actuellement un Canon G7x mark 2, qui fait de très belles images à mes yeux. En faite je suis un voyageur qui fait des photos et des reportages vidéos. Environ 40 % de vidéos.

    Le G7 x mark 2 m’a handicapé du fait qu’il n’a pas de prise micro, qu’il n’a pas du tout de viseur (quand le soleil est très violent, on n’arrive même pas à cadrer, ce qui est vraiment problématique,

    L’eos m50 me semble presque parfait, selon mes besoins.
    Je lui trouve quasiment qu’un seul défaut, il ne filme pas vraiment en 4 k, ce que propose un IPhone de milieu de gamme!!!

    Le fait est que les images que je tourne aujourd’hui, je ne pourrait peut être plus jamais les tourner.

    C’est clair que même si j’en n’exploite pas la quintessence aujourd’hui j’aurais aimé avoir la meilleure qualité possible pour plus tard. Je ne vois guère d’appareil qui puisse plus me satisfaire.

    J’ai pensé au Canon 200 d, mais je doute fort que cela me permette de faire de meilleures photos ou vidéos.

    N’ayant jamais eu de viseur, celui du M50 me suffira amplement je pense. D’autre part, le 200 d avec ses objectifs, je trouve ça relativement imposant et lourd (je rappelle que je suis avant tout un voyageur)

    Donc je n’arrive pas vraiment à comprendre ce que m’apporterait ce surcroît de poids et d’encombrement???

    Je pense prendre sur l’eos m50 l’objectif 22 mm à la place de l’objectif du kit qui me semble moins qualitatif. Je ne sais pas si c’est une bonne idée, au vu de mon ignorance dans ce domaine ??? Il y a aussi l’option du g9 lumix, qui serait peut être un bon choix???

    Cependant je pense qu’au global le M50 ferat de meilleures images. Et puis, il y a la colorimetrie. Et s’il y a une chose que je partage avec M Vibert, c’est l’importance de la colorimétrie.!!!

    Quand je vois les couleurs Sony par exemple, je trouve ça immonde, même sur des appareils très haut de gamme.

    Donc M50 va 200d va LUMIX g9 ? Il y a aussi l’optiondu G1x mark 3, mais ne pas pouvoir éventuellement changer d’objectif, est un peu limitant, je trouve.

    Il est clair qu’etant très impressionné par mon actuel G7x mark 2, il y a peu de chance que le M50 me déçoive. C’est probablement un M 50 qui m’accompagnera lors de mon futur voyage, à moins qu’une personne arrive à me faire changer d’avis.

    J’attends avec impatience vos suggestions et vous remercie par avance …

  10. Bonjour,

    déjà, un immense MERCI pour cette revue très complète et qui m’aide énormément à comprendre le positionnement du M50. Parce que sur YouTube.. Y’a quasiment que des revues sur la vidéo (mon Dieu un crop factor de 2 en 4K), mais moi je ne fais que de la photo.
    Je vous explique mon dilemme:

    Il y a 2 mois j’ai vendu mon Sony Nex 5 que j’ai depuis 2013 car je voulais un boitier avec plus de fonctions, un viseur et je n’aimais pas les objectifs de sony (les bagues ultra dures à tourner :/ ).
    Je me suis donc offert le 77D de chez Canon, car je rêvais d’un viseur, et le petit écran digital de rappel est juste une TUERIE, ce qui fait que je vide quasiment pas ma batterie. De plus je suis une femme qui possède des petites mains, donc je voulais un reflex pas trop gros. Bref !

    Sauf que, j’adore me balader, faire du vélo juste pour aller faire des photos. Mais le reflex est encombrant (gros négatif), lourd (par rapport à mon ex hybride) et bruyant (forcément…). Parfois je me ballade en ville avec mon reflex dans le sac à main… et merci l’épaule en miette a cause du poids.

    Je me penche donc pour reprendre un hybride avec viseur (même s’il est EVF, celui du Sony A7 de mon père ne me dérange pas vraiment, je vois pas trop le problème que peut engendrer un EVF par rapport à un OVF). Mais, j’ai peur de regretter le fait qu’il y ait moins de « possibilités » avec les boutons, que la 2e molette soit remplacée par la croix, de devoir me trimballer la bague adaptation pour mettre le 50 f/1.8 de la gamme EF, et dire adieu à mon bébé écran sur le dessus…

    Désolée du pavé, si vous avez des avis, je suis toute ouïe !

    Toki :)

    • Hello Toki ! (est-ce japonais, comme prénom ?)

      A mon avis l’EOS M50 devrait vous convenir…
      Moi, je pense qu’il me conviendrait très bien en tous cas !

      Allez l’essayer. Et ne vous inquiétez pas trop du nombre de boutons (et de molettes), car finalement la plupart du temps, on peut s’en passer !

      • Bonsoir, merci de votre réponse rapide ! Non pas japonnais du tout ^^
        Oui j’aimerai bien passer chez Camara pour le prendre en main, ou le commander sur amazon et le renvoyer par la suite, mais au moins l’essayer avant de me débarrasser définitivement de mon réflex.

        Il y a des priorités dans la photo je pense, et l’encombrement est important pour moi ! :)

  11. Bonsoir
    Quelqu’un pourrais m’aider svp .
    Je n’arrive pas à déclencher sur mon canon eos m50 lorsque j’utilise un objectif tout manuel , savez vous pourquoi ?

  12. Pingback: Canon n°1 du marché hybride au Japon - photoetmac.com

  13. Pingback: La gamme Nikon One est officiellement morte - photoetmac.com

  14. Pingback: Canon EOS M50 retour d'expérience d'un utilisateur - photoetmac.com

    • Personnellement je choisi le Canon EOS M50… sans hésiter !

      Le Sony A6000, ça date, ça date… C’était pas si mal (en avance sur son temps) mais l’écran, le viseur, la colorimétrie : tout cela a terriblement vieilli ! Sans parler de la variabilité des séries d’objectifs (pas deux pareils à l’époque, j’en ai testé un qui était totalement flou, et un autre exemplaire du même modèle bien plus net).

  15. Pingback: Le Canon EOS M50 meilleur que les Fuji X-100T et Sony A6000 - photoetmac.com

  16. Bellerose Yannick on

    Bonjour,

    Tout d’abord MERCI pour ce test!!

    Je suis débutant en photo et justement je recherche un appareil pour bien débuter. Je lisais aussi le test du Canon g1x Mark 3 et du coup j’hésite entre ce dernier et le canon EOS M050.

    Les 2 appareils me plaisent mais je ne sais pas sur lequel je dois me tourner pour débuter… Peux tu me conseiller?
    Sans parler du prix, les 2 appareils ont les mêmes caracteristiques.

    _ Le Canon M050 a l’avantage d’avoir des objectifs interchangeables. Est ce que je ne risque pas d’être perdu pour débuter? Surtout que je ne connais rien en objectif.
    _Le Canon G1x Mark 3 me plait surtout car il est de poche. Le problème: est ce que je ne risque pas de stagner et de vouloir acheter un plus gros?

    Toi qui a eu les 2 en main, testés et approuvés, sur  quel appareil dois je me tourner? (sans parler prix juste niveau caractéristique). Avec lequel tu pourrai partir en voyage?

    Voila voila, j’espère avoir été clair et j’ai hâte de te lire.

    Merci

    • Je dois dire que entre les deux : mon coeur balance…

      J’ai fait le choix du G1X MkIII, car j’ai déjà deux reflex à objectifs interchangeable, donc j’ai préféré le plus compact des deux options. Car si je dois utiliser une longue focale, j’ai mes reflex…

      A noter que le Canon G5S est aussi une très bonne option. Ou carrément le G7X MKII. Moins cher et encore plus petit !

      Mais si tu veux progresser vraiment en photo et continuer par la suite, la possibilité d’acheter un ou deux objectifs complémentaires, me ferait préférer l’EOS M50.

      • Bellerose Yannick on

        Merci pour ta réponse,

        Justement je voguais sur le site de Canon et je viens de voir qu’il y a un boitier étanche pour faire de la plongée pour le G1X Mark III. Moi qui fait de la plongée c’est un atout pour le G1 sauf s’il y a un caisson étanche M50…

        J’ai une question: si j’achète un G1x et que plus tard j’achète un M50 (ou son évolution),est ce que je vais stagner ou pas?
        C’est vrai que je suis anti reflex (je trouve ca trop gros) et j’aime bien le concept des hybrides…

        • Non pas forcément stagner… Il y a certaines photos que tu ne fera pas avec ton G1X MkIII (ulktrta grand angle ou focales au dela de 70 mm) : ça ne veut pas dire stagner forcément… Juste être limité (un peu).

          Mais plus tard tu verras… après 1 à 2 ans de pratique.

          Le G1X MkIII sera avantagé en sous marin, par son capteur APS-C par rapport au G5X (qui doit bien avoir un caisson aussi)…

          Le G5X a l’avantage d’une focale plus longue… Plus intéressant en portrait ! C’est important…

  17. Bellerose Yannick on

    Merci pour tes conseils et je pense que je vais choisir le Canon m50 comme tu me l’as conseillé.

    Je voulais savoir pour le Canon m50:
    _  Au niveau des ISO tu te limites à 3200 ou plus?
    _ Au niveau de ton réglage de reduction de bruit que tu parlais dans ton test du G1x: je n’ai pas bien compris cette partie… Tu disais « A 2000 ISO, je trouve les fichiers RAW encore excellents dans Lightroom… Juste une légère granulation, compensée facilement par mon réglage de base (10 point de correction de bruit quelque soit la sensibilité ISO). J’applique cette recette de 100 à 2500 ISO depuis plusieurs années, cela me fait gagner énormément de temps… Du coup : je ne m’occupe plus de la correction du bruit pour 95% de mes photos. »
    Peux tu m’expliquer?
    De ce que j’ai lu il y a 3 niveaux de réglages: Faible, standard, élevé.
    Tu te positionnes sur quel niveau?

  18. Pingback: La boutique Camara Paris 9em fermera fin septembre - photoetmac.com

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.