web analytics

Remplacer Instagram : que pensez-vous de Vero ?

12
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Instagram c’est un peu comme le gaz Russe : volontairement ou sous la contrainte, il faudra apprendre à s’en passer ! J’ai rapidement testé Vero qui a émergé vraiment depuis 2018 et me suis crée un compte. Juste pour voir : https://vero.co/vibert.

Première remarque je n’aime pas l’interface sombre de l’application. Mais c’est un détail… Si l’on creuse, il y a énormément de qualité et de bonnes idées chez Vero… Rien que pour ça : vous devriez essayer.

  • Des images haute résolution sur lesquelles on peut zoomer : la petite taille des images sur Instagram est vraiment pénible quand on aime vraiment la photo et que l’on dispose d’un grand écran…
  • Une vraie application iPad : qui n’existe toujours pas sur Instagram, depuis toutes ces années… Quelle frustration sur un iPad Pro 12″ par exemple…
  • Pas de frustrations quand au ratio (vertical, horizontal, 3/2, ou autres) : quel soulagement que l’application accepte tout et ne « rogne » pas ce que vous avez voulu créer… Alors qu’Instagram pendant des années vous a « expliqué la vie » et comment vous devriez cadrer, pour finalement changer d’avis et privilégier le format vertical au seul profit des vidéos pour ado…
  • On est moins envahi de conneries, c’est assez visible… Mais ce n’est peut-être que parceque c’est le début ? Il faudra vérifier les « bonnes pratiques » sur le long terme.
  • Il existe un compteur qui vont montre en permanence combien vous avez passé de temps sur l’application chaque jour. Pas mal cette idée, pour ceux qui ne savent pas se contrôler !
  • Les « Featured posts » sont des posts que vous mettez en avant et qui restent en haut du flux habituel… Afin de montrer vos meilleures images.

 

Même si certains articles de presse sont « dubitatifs » à propos de vero, comme celui-ci datant de 2018 : Pourquoi il faut se méfier de Vero, le « vrai » réseau social dont tout le monde parle… 

 

Quand aux autres qualités de Vero regardez cette courte vidéo de Peter McKinnon  (https://vero.co/petermckinnon qui a été très déçu par les choix récents d’Instagram) : il y détaille les 10 qualités qu’il trouve à Vero. Une seule chose me semble certaine : Instagram c’est comme le gaz Russe : volontairement ou sous la contrainte, il faudra apprendre à s’en passer !

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

12 commentaires

  1. « c’est que Instagram c’est comme le gaz Russe : volontairement ou contraint, il ne reste d’autre choix que d’arrêter… »

    Je vois qu’on a fait la même école… des clowns ! j’adore.

    Je vais me pencher sur Vero.

  2. Merci pour ce retour d’un réseau qui me fait de l’oeil depuis un moment…Est ce que vous voyez une bonne présence de francophones sur Vero ? Au début, je sais que Vero était essentiellement utilisé hors UE.

  3. J’avais testé à sa sortie, mais moyennement convaincu.
    Je suis passer sur Glass depuis.

    Une plateforme européenne. Une communauté sans pub. Sans algorithmes de tracking, d’analyse, de publication, etc…

    Leur code est ouvert pour démontrer qu’aucune information n’est vendue, que rien n’est utilisé pour cibler ou anaylser.

    La contrepartie, c’est un modèle payant. Il fat bien payer les serveurs, et le temps passé.
    Même si les membres sont encore peu nombreux, la communauté est intelligente et créative. Les fondateur sont impliqués dans la communauté.
    L’application simple, maline et sans « surplus ». On va à l’essentiel: le visuel.
    https://glass.photo/

    Et puis… aucun influenceur n’en a parlé. C’est peut-être un gage de qualité.

  4. Pour le moment je n’ai rien trouvé de mieux que Behance en terme de réseau social dédié aux créatifs :

    – le partage de vrais projets et de séries complètes.
    – des suggestions basées sur ses domaines d’intérêt et sur les interactions de son réseau.
    – un moteur de recherche chronologique et thématique.
    – un jury de vraies personnes sélectionnant les travaux les plus inspirants pour les mettre en avant.

    Le fonctionnement est un peu plus austère qu’Instagram… enfin, je dirais plus pro. Et pas de pub, de post sponsorisé ou d’influence.

      • C’est bien lui. J’avais créé un compte il y a 5 ou 6 ans sans prendre le temps de correctement partager mes projets, et surtout sans m’intéresser aux projets des autres. Du coup, forcément, rien ne se passait et peu de gens voyaient mon travail.

        Revenu d’Instagram, je me suis sérieusement investi sur Behance, en commentant, contactant, discutant avec les photographes / designers / architectes d’intérieur dont j’appréciais sincèrement le travail.

        C’est comme ça que mon profil a vraiment commencé à décoller, que j’ai étendu mon cercle de relations et que j’ai reçu mes premières opportunités pro. Car Behance, c’est aussi un réseau de recrutement et de démarchage professionnel.

  5. C’est marrant comment les algorithmes de tracking des GAFAM fonctionnent bien !
    Car depuis que Peter McKinnon a posté ces vidéos élogieuses sur VERO, je vois PLEIN de photographes y migrer ! (et plein d’articles en parler, comme ici)

    Perso c’est sur Instagram (qui est vraiment de la daube, on est d’accord, donc qu’il est urgent de quitter) que j’ai vu des photographes (notamment la talentueuse Sandra Bartocha) que je suis dire qu’ils avaient ouvert un compte sur VERO, du coup j’ai fait pareil.

    Bref, y’a un véritable buzz en ce moment là dessus.
    Est-ce que ça durera ?

    En tous cas perso, en tant que photographe, je préfère 1000 fois VERO à Instagram.

    Facebook, qui détient Instagram, voit en ce moment ses utilisateurs migrer vers TikTok, et donc essaie de les retenir en proposant le même genre de vidéos courtes sans aucun intérêt sur Instagram. Et oui le nombre d’utilisateurs c’est vital pour le business model de Facebook (moins d’utilisateurs = moins de publicitaires intéressés pour acheter des espace de pub dessus, ou moins cher -> profits de Facebook/Instragram en baisse)
    Bref on est très loin de l’esprit de départ d’Instagram… bref à fuir d’urgence !

    • J’avais déjà entendu parler de Vero, il y a assez longtemps… mais pas « tilté », car je n’avais pas de temps à consacrer à un système supplémentaire.

      Mais c’est vraiment les « abus » récents d’Instagram qui m’ont décidé à militer auprès de mes amis « pour l’abandon d’instragram » et en utilisant ma « toute petite influence »…

      Quand je suis tombé dur le vidéo de « Peter McKinnon », j’ai repensé à Vero, que je n’avais toujours pas essayé. C’était le moment.

  6. Bonjour
    Instagram a supprimé mon compte qui avait 10 ans, 4800 photos et 36500 abonnés
    Un compte photo pro indispensable à ma communication
    Instagram n’a pas donné de raison et refuse d’examiner cet abus de leur machine.
    J’avais ouvert quelques jours avant un compte sur Vero.
    Je trouve que tout est clair ici, pas de pubs et vidéos insupportables, pas d’algorithme, des photos tous formats et non censurées.
    On est loin, très loin de la dictature féroce d’Instagram.
    En espérant que Vero décolle enfin…

Leave A Reply




⬆︎ GO TO TOP ⬆︎