web analytics

On en sait plus (ou pas) sur le futur Nikon Z9 « Pro »

23
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Photo Rumors a diffusé hier une nouvelle liste mise à jour, des probables caractéristiques du futur Nikon Z9 : le boitier pro de Nikon, qui arrivera peut-être d’ici la fin 2021…

On suppose que des prototypes seront utilisés durant les JO de Tokyo… Voilà qui devrait rassurer les professionnels équipés en Nikon (mais si : il en reste)… D’après Photo Rumors donc : 

  • Newly developed 45MP high-resolution stacked FX sensor
  • 30 fps
  • Integrated vertical grip handle
  • The Z9 is described as a D6 body combined with EOS R5 imaging, α9II AF, and blackout-free EVF
  • Nikon confirmed that the Z9 will be better than the D6
  • Multishot-mode
  • 16-bit RAW option
  • 8k30p, 4k120/60/30p (support for 8K video recording)
  • New EXPEED image-processing engine designed for 8k (newly developed Imaging Pipeline Processor to broaden sensor readout emphasizing speed)
  • Improved AF (Object detection AF)
  • “Stunning” AF tracking (better than the D6)
  • Advanced real-time tracking

Quand à Nikon Rumors, ils ont publié ces images de synthèse… Qu’en pensez-vous ? 

 

La suite de la fiche technique :

  • Two XQD/CFX type B memory card slots
  • ISO 64 – 25,600, Hi1, Hi2
  • Improved noise levels and specifically significantly better dynamic range
  • High resolution, blackout-free EVF: probably 5.76 MP or maybe even 9k MP viewfinder, 120 Hz refresh rate (the resolution can be reduced to increase the refresh rate)
  • New user interface (no second LCD screen on the back like the D6)
  • New battery: Nikon EN-EL18x
  • Gbit LAN, USB-C, WiFi, GPS, built-in transmitter
  • Price: $6,000 – $7,000
  • Scheduled to be tested in August
  • Rumored to be announced in November/December (no exact shipping date available so far)

 

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.
+

23 commentaires

  1. C’est sur que ce sera du sérieux, on peut faire confiance à Nikon ; mais de ce qui est spécifié, grosso modo, son seul avantage par rapport au R3 sera la résolution (en étant conscient que Nikon en fera son navire amiral (donc pas de sortie majeure avant 4 ans).

    Alors que Canon sortira probablement un R (1 ?) destiné à représenter le fleuron de la marque. Le problème n’est pas à la qualité des produits Nikon, mais ce qui inquiète les potentiels acheteurs que l’on trouve plus chez l’amateur fortuné que chez le pro, c’est le retard de la firme Nikon qui en plus perd de la cohérence dans le timing de sortie de ses produits et se perd dans des produits qui à mon sens sont inutiles (noct 0,95, Zfc…).

    A ce jour, Canon est en avance sur l’autofocus (ça compte quand même pour qui fait du sport ou de l’animalier) et sur le parc optique RF.

    Pour qui se met à la photo maintenant et cherche du matériel réactif et un bon parc optique (et n’est pas un vieux crouton en gestation comme moi, pauvre Nikoniste par tradition et habitude), ce n’est plus Nikon ou Canon : mais c’est canon ou Sony ??

    Et j’ajoute que le vieux crouton a déja eu l’occasion de balader un EOS R5 avec un 70-200 f/4…. sans rire, y a plus photo. Les fichiers sont tops et ça pèse bien moins lourd qu’un Z7 avec son 70-200 mm (ahhh si, j’oubliais… qu’est ce que ça bouffe comme batterie cet EOS R5 !!! comparé à un Z7 –

    Mais il suffit de désactiver l’écran arrière et de peaufiner qq. réglages pour revenir à une conso. acceptable (de toute façon c’est dur de rater ses images et en plus on peut toujours regarder un coup dans le viseur). Donc Nikon, bouge toi…

    • Oui, il me semble que Nikon est un peu passé en « seconde division » et paye les erreurs du passé… C’est dommage car les Z sont vraiment superbes. Mais je trouve un peu moins d’intérêts à la gamme optique par contre…

      Canon a fait fort avec ses deux 70-200 mm compacts, et avec son RF 85 mm f/1.2 : ces trois modèles suffisent en effet à convaincre les pros.

      Canon a fait fort également avec les minuscules RF 35 mm f/1.8 STM et RF 50 mm f/1.8 STM et le génialissime RF 85 mm f/2 macro… Ils sont si compacts et si peu coûteux : que ces trois là suffisant à convaincre les amateurs (à mon avis)

      Concernant la batterie de l’EOS R5 : elle me semble assez suffisante (après quelques ajustements de réglages en effet). Mais par précaution, j’en ai toujours deux chargée dans mon sac (en plus de celle dans l’appareil).

      Toutefois, il est rare que je vide plus de 2 batteries dans la journée, tout de même….

      • Exactement sans oublier le formidable RF 100 macro 2.8L, a lui tout seul mérite le passage au système R.

        Canon fais fort avec ses fabuleux objectifs, seul inconvénient le prix.

      • Je me répète les RF 35 mm f/1.8 STM et RF 50 mm f/1.8 STM vignettent à plus de 3EV ce sont en réalité des F2,8. Voila pourquoi ils sont si minuscules et pas chers.

        • Avec les corrections logicielles dans Lightroom (out en JPEG dans l’appareil) : on ne s’en rend absolument pas compte (le vignette c’est dans les coins, donc on s’en fout un peu)…

          Et l’on bénéficie de la grande ouverture et du bokeh (au Centre) et c’est ça qui compte…

        • Quand au RF 35 mm f/1.8… Toujours ici :

          https://www.opticallimits.com/canon_eos_ff/1076-canonrf35f18?start=2

          « The Canon RF 35mm f/1.8 STM IS macro may not be the sexiest lens around but it is capable of delivering very high-quality results. Images are sharp in the center straight at f/1.8 and the corners are just marginally soft. ( … ) Canon’s latest image stabilizer (IS) version is one of the best in the industry with a claimed efficiency of up to 5 f-stops. It’s usually a tad less in real life but combined with the fast maximum aperture, the lens is ideal for hand-held photography in low-light situations.

          Another positive aspect of the Canon RF 35mm f/1.8 STM IS macro is that it doesn’t break your bank – something that can’t be said about most other genuine Canon RF lenses really. On the other side of the fence, the Sony FE 35mm f/1.8 costs 50% more and it doesn’t even feature an image stabilizer nor is it capable of high object magnification. So while it has its downsides, it is an interesting option for your shopping list. »

          Pour moi qui l’utilise depuis fin 2018 : je trouve que c’est une merveille… très agréable en pratique.

          • olivier olivier le

            C’est intelligent de la part de Canon j’approuve c’est bien vu avec la performance des capteurs en montée du bruit. Mais 3,5 EV 4EV et vous avez une partie de l’explication de la diff de prix avec la concurrence !!!! Dommage que dxoMark lens n’est pas testé le RF 35 et 50 nous aurions appréciés de connaître la valeur de transmitance T stop ? f2,8 F2,5 ? des Canon.

            • Bah, je m’en fout un peu de ces détails : ce sont des objectifs pour les vacances, pour pour le travail ! Du moment que :

              1 – L’Af marche assez vite (c’est vrai que les STM c’est moyen, juste acceptable disons)..
              2 – Ils soient courts, compacts et léger : Canon est le champion sur ces modèles RF 35, 50 et 85
              3 – L’image soit raisonnablement nette au centre
              4 – Le bokeh soit joli
              5 – Les prix ne soit pas délirant…
              6 – Que éventuellement Lightroom permette de corriger un peu les défauts…

              Si on a tout ça je suis content ! Et à côté de ça, je peux dépenser beaucoup plus, pour quelques objectifs de prestiges très exigeants : comme le 70-200 mm, ou un 100 macro… que j’utilise dans une optique professionnelle.

              Mais quand je ne suis pas payé pour cela : je veux du léger, du pratique, du plastique et du pas cher ! Tout en restant en Full frame bien entendu…

  2. J’ai lu je ne sais plus où (nikonrumors?) que les Z6II et Z7II recevraient une mise à jour pour le AF tracking qui serait un avant gout de ce que sera l’autofocus tracking du Z9.

    J’attends cette mise à jour avec impatience pour mon Z6II.

    Sinon j’espère que le Z9 sera un poil moins cher cher que la concurrence.

    Pour les performances, à part mes petites exigences sur l’autofocus le reste je le laisse aux pro et amateurs les plus exigeants. La rafale de dingue et la 8K par exemple c’est pas pour moi.

    J’espère aussi, et surtout, des objectifs pro, genre le 100-400 ou le 200-600. Ça manque cruellement!

  3. Bonjour, n’oublions pas que les 3/4 des pros
    travaillent encore au reflex. Ça reste du
    commerce tout ça. Sony a en effet damé le
    pion des historiques avec l’hybride, mais
    Canon et Nikon sont majoritairement utilisées
    parmi les pros, et en reflex. En effet sony
    à l’air de séduire les jeunes photographes.
    Canon ou Nikon ça restera du bon matos. A voir dans le temps comment la bascule des pros se fera sur l’hybride.

  4. Humour torride…..
    « …..les professionnels équipés en Nikon (mais si : il en reste)…  »
    C’est fraternel, sympa et convivial en diable…
    Bref une vacherie de plus ou de moins….ça ne fait pas frémir le pelerin Canon

  5. Nikon a de bon produit, j’ai l’impression que sur le marché pro ils perdent beaucoup de terrain.

    Canon risque de faire très mal si les rumeurs s’avère vrais un Full frame a moins de 800$ ( je pense a un genre de Rp sans viseur avec possibilité d’ajouter un viseur comme le M6 mark2)

    Le R7 va devenir une réalité ( le fameux remplacent du 7d mark2) ce qui est logique avec la sortie du RF 18-45mm f/4-5.6 IS STM. Et il y’aurai 2 autres modèle aps-c ( R8 orienté video et r9 entrée de gamme ).

    Moi j’y crois moins d’avoir 3 futur aps-c monture RF? je pense que le R7 c’est une rumeurs fiable, et qu’on aura un eos r mark2 ( de très légère amélioration genre détection animale suppression de la touch bar1-2 images de plus en rafale…) pour être plus accessible que le R6 et le RP sera remplacé par un produit encore moins cher façon M6 mark2 ( pas de viseur ). Donc si ces prévision se réalise Sony et Nikon auront du soucis a se faire…

    • Je pense que le RF 18-45 is stm sera pour un plein format, sa sera un range assez exceptionnelle, mais qui pourra être utilisée sur un futur APSC qui sait.

      Mais ce qui est louche c’est que c’est le seul objectif qui est peut être conçu pour de l’apsc.

      Tous les autres c’est que pour le plein format.

      • Si le Canon RF 18-45 mm IS STM est plein format : ça va être une petit bombe : très polyvalent, très pratique… Plus pratique peut-être qu’un 14-35 mm !

        On aura la possibilité de travailler avec deux zoom : ce 18-45 mm et le 70-200 mm.

        Et rien entre 45 et 70 mm :pas grave ! Si l’on gagne du poids par rapport à la triplette habituelle…

        • dommage que ce ne soit pas un 3,5/4,5 ou un 4 fixe quand meme car 5.6 à 45 c’est pas tres lumineux
          sinon en effet 2 petits zooms comme ça c’est top

  6. J’ajoute que le Z9 sera une belle démonstration de ce que seront les prochain Nikon de la série Z.
    Canon a de la marge, il y a un R1 sous le coude et pas mal d’optiques, donc ils ont pas mal de cartouches en réserve face à Sony qui s’apprête à sortir le A7 IV et un probable A9 III.
    Nikon joue gros. Il doit rassurer les utilisateurs dont je fais partie et les pro qui sont toujours sur le D850.
    Cette fin d’année sera passionnante encore une fois, et l’année 2022 sera probablement assez décisive pour non seulement Nikon mais aussi Olympus Om Digital, et Panasonic… J’espère que toutes ces marques resteront à flot, comme Pentax qui continue son petit bout de chemin tant bien que mal… car la concurrence est bonne pour le consommateur en terme de prix hardware et en terme d’innovations.

  7. Beaucoup de professionnels travaillent sur Nikon. Bien que je ne le partage pas; je comprends le besoin de créer des sujets clivant en entretenant des oppositions artificielles (Canon vs Nikon).

    J’ai travaillé avec le matériel professionnel des deux marques et les deux marques proposent des solutions professionnelles viables (je ne dirai pas la même chose pour Sony que j’ai aussi pratiqué par exemple). Je suis revenu chez Canon uniquement pour les couleurs, mais je trouve que l’ergonomie des boîtiers Nikon est mieux pensés (là encore, c’est des sensibilités).

    J’ai été parmi les personnes qui s’étaient enthousiasmés pour les viseurs électroniques (Les Fujis puis les Sony) et là encore, j’en suis complètement revenu. Ce qui me désole, c’est que la tendance semblent s’acheminer vers ce type de viseurs qui n’ont pas à mon sens grand intérêt pour de grands boîtiers professionnels (les professionnels n’ont pas besoin d’une simulation pour anticiper le résultat et sont souvent gênés par ce type de viseurs notamment en studio).

  8. Oui effectivement beaucoup de pros travaillent avec des Nikon, en animalier, en sport, mais aussi en reportage, mariage, video etc…, même si autour des stades on voit effectivement plus de Canon.
    En ce qui concerne le systeme Z, actuellement les résultats obtenus avec les objectifs S couplés aux boitiers Z sont de très haut niveau.
    Parmi les meilleurs toutes marques confondues.
    Et ce grâce en partie a la monture très large sur le boitier mais aussi grâce au soins apportés a la fabrication des objectifs S et des boitiers bien sur.
    Ça nous laisse entrevoir de bien belles choses avec les prochains boitiers Z qui arriveront sur le marché.
    La dynamique des capteurs Nikon n’est pas en reste non plus, et ça dure depuis pas mal d’années, les reflex des séries FX avec le D61O, D750, D850 et D780 sont classés dans les tout premiers .
    J’ai utilisé un Canon 7DII (DX) et un 5D (FX) pendant quelques jours en location, ce sont de très bon appareils mais je dois dire que j’ai été déçu par la dynamique, contrairement aux boitiers Nikon.
    Quant a l’ergonomie je préfère également celle des Nikon.
    Chez Canon toutefois, les 2 boitiers R5 et R6 récemment sortis ont des capteurs de très haut niveau qui remettent Canon dans la course sur ce plan.

    • Les résultats d’image de haut niveau, ne permettent plus à Nikon de se différencier de Sony ou de Canon, pour ce qui est de la qualité d’image… car elle est à peu près équivalente entre ces marques.

      Par contre si un AF réussi à faire le point instantanément sur l’oeil d’un oiseau ou du modèle, alors que l’autre « pas à chaque fois » : alors là, ça fait une sacré différence dans le résultat…

      Et pour avoir parlé avec plusieurs photographes « pro » et « non pro » qui sont récemment passés de Nikon Z à Canon EOS R : la différence de résultats au niveau AF est « statistiquement » perceptible (d’après eux)…

      Moi j’ai ressenti une légère différence aussi, mais c’était à l’époque du Z7 et avant les mises à jour Firmware : je ne peux donc pas en parler… Mais à l’époque : je l’ai bien sentie.

      Tout se joue ici désormais…

      Par ailleurs : ne comparez pas des boitiers de générations totalement différentes : cela n’a pas de sens… Je rappel que l’EOS 7D MkII est sorti en 2014 (à cette époque Canon avait pris un peu de retard sur ses capteurs… rattrapé ensuite) : 2014, c’était il y a 7 ans…

      Une éternité ! C’est un peu à l’échèle de la photo : comme comparer une Citroën CX (voiture innovante à l’époque), avec une Tesla d’aujourd’hui… Il y a le même saut technologique entre un EOS 7D MkII de 2014 et un EOS R6 de 2020.

      La dynamique des capteurs des EOS R5 et EOS R6 n’a absolument plus rien à envier aux capteurs Sony. La différence de dynamique (si elle existe) : si c’est 2% ou 5% entre deux boitiers : là aussi, cela ne compte plus ! Mais alors, plus du tout car tout se joue ailleurs…

      On peut considérer que tout a été remis à plat avec le passage à l’hybride fin 2018 : on peut oublier tout ce qui a été fait avant…

Leave A Reply




⬆︎ GO TO TOP ⬆︎