web analytics

Les photographes regardent… « différemment »

8
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Intéressante vidéo (signée Canon), ou l’on a demandé à trois personnes de regarder une photo : un « non photographe », un étudiant en photo et un « photographe professionnel » (ou du moins expérimenté). Un système électronique de « suivi du regard » permet de dessiner le trajet de la pupille sur la photo.

Et le résultat est édifiant ! Vous ne tirerez probablement de cette expérience aucunes conclusion de « bonne pratique » de composition. Mais peut-être vous comprendrez mieux, ce qui peut intéresser les gens dans vos photos… Ah, si seulement vous disposiez d’un tel appareil à la maison ce serait bien pratique ! 

0000_SCREEN_JFV 248_B

 

Cette vidéo explique aussi pourquoi certains d’entre nous, sont allergiques aux viseurs électroniques surchargés d’informations parasites. Informations, qui (malgré tout vos efforts) vienne gêner votre lecture d’une scène et de la composition que vous créez en quelques dixièmes de secondes.

 

Les seules informations dont un photographe a besoin, doivent être situées en dehors du cadre de visée et se limiter à Ouverture, Vitesse, Sensibilité ISO… Le reste n’est que fariboles, car votre oeil doit faire tout ce trajet, dès le moment ou vous composez votre image ! Merci Vincent de Macway, pour ce lien passionnant ;-)

Master EOS-1D X viewfinder_Illustrator

 

Rien que les collimateurs AF, c’est déjà beaucoup d’infos parasites (heureusement vous pouvez n’afficher que ceux qui réalisent le point en temps réel, ou même les masquer totalement… ce que je fais parfois).

BILLET PREC.
BILLET SUIV.
+

8 commentaires

  1. « Finally, we invited the pro photographer who shot the image »

    le pro étant l’auteur, je vois pas trop où cette démo serait  édifiante ou passionnante …!

  2. Ce qui est interessant de noter, c’est qu’il y a certaines constantes dans les 3 schémas.

    En outre, j’aurais aimé connaître les points de départ et d’arrivée. Et pourquoi pas, comparer ces même données avec un regard asiatique, moyen-orientiste, américain, africain… afin de voir si les constantes restes. Car si les sens de lecture varie d’une culture à l’autre, il subsiste certains « points chauds » je pense.

    Passionnant!
    :)

  3. Le photographe professionnel semble quand même avoir plus de temps. La vidéo de son œil semble, en particulier, très accélérée.

  4. Mouais… Devant une construction, le résultat aurait été le même en mettant un architecte avec un étudiant en architecture et un mec lambda..
    Idem avec tous les corps de métier; un œil averti regarde plus les détails qu un néophyte ;) rien de spécifique aux « photographes »

  5. et moi qui m’attendait a voir 4 gros noeuds sur les 4 intersection des lignes de tiers

     

    ca m’apprendra a lire des livres techniques de photo tient

Leave A Reply




⬆︎ GO TO TOP ⬆︎