web analytics

Japon : restons pratique (et gardons espoir)

40
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Ce soir (pour la première fois depuis 3 jours), aucune nouvelle pire que la veille n’a été annoncée ! On croirait presque à une stabilisation de la situation (suffisait de pisser sur les braises alors ? Avec trois hélicos et deux camions, pourquoi ne sont-ils pas arrivé plus tôt ?)…

Alors on espère très fort que demain, le courant rétabli permettra de remettre en marche un système de refroidissement, ce qui permettra d’éloigner le spectre du pire (toujours possible cependant : rions un peu avec ce dessin animé résumant la situation). On apprend aussi que les américains on fait parvenir aux Japonnais : un drone, des camions de pompiers et 100 combinaisons anti radiation pour intervenir sur zone… Ah bon ? Mais ils n’avaient pas déjà tout ça en stock les Japonnais ?

Ce grand pays si moderne ? Là on tombe des nues, faudra m’expliquer… Bon, en attendant restons pratique ! La BBC a détaillé ici un intéressant kit de survie anti tsunami. On aurait préféré connaitre le contenu idéal du kit anti catastrophe nucléaire, vue les circonstances. Ce serait plus utile (de notre point de vue local), vu que n’importe quel Français vit à moins de 300 km d’une centrale.

Survie

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

40 commentaires

  1. Pourquoi les francais donnent toujours des lecons sans fin… Le plus enervant c’est lorsqu’ils ne connaissent rien au sujet.
    Les gens reflechissent peut etre a 2 fois avant d’envoyer des camions et des helicos parce qu’il faut des gens a l’interieur, donc sacrifier des hommes sans etre certain que le sacrifice apportera un quelconque benefice ne parait pas bien raisonnable.
    Quand aux americains qui envoient ceci ou cela, pareil pour les francais, je ne pense pas que cela ai de relation avec la preparation des Japonais… Surement plutot pour se donner bonne conscience de notre cote…
    Les Japonais construisent des centrales en hauteur pour faire face aux Tsunamis malheureusement celui la etait enorme. En France on construit en zone inondable….tellement mieux !
    Reste donc a la photo

  2. Justement, en France, les gens acceptent des milliers de morts, par an, à cause du tabac , mais n’accepteraient pas un seul décès dû au nucléaire. Cherchez l’erreur!!!!

  3. … pourquoi je devrais rester à la photo ?
    On a plus le droit de penser ou de s’exprimer, quitte à se tromper ? Et qui donne des leçons ici ?
    Mon sentiment est que les responsables Japonnais ont étés bien lents dans la gestion de cette crise. Un sentiment qui a été déjà exprimé par certains experts (je n’invente rien)… Non pas parcequ’ils sont Japonnais évidement (et nous Français aurions fait mieux). Bien sûr que non…
    Mais peut-être parcequ’au millieu de la désorganisation générale due au tremblement de terre, était-il beaucoup plus difficile et long de réagir ? Et personne ici ne prétend que nous ferions mieux dans les mêmes circonstances…
    pfff ! Chacun a bien le droit de penser ce qu’il veut et de l’exprimer… Aucune raison de s’en priver.

  4. Enfin : visiblement les ingénieurs Japonnais qui ont construit cette centrale sont « coupables » de ne pas avoir pensé à tout :
    « ce Tsunami était énorme »… tu parle d’une excuse !
    C’est seulement la responsablilité des ingénieurs qui est « énorme », d’avoir sous-dimensionné la protection contre un « possible énorme tsunami » !
    On est au Japon dans une zone sismique : ILS AURAIENT DU « envisager un énorme tsunami ».
    D’ailleurs ils avaient été prévenus il y a deux ans :
    http://www.liberation.fr/monde/01012326087-les-centrales-japonaises-un-probleme-serieux-pour-l-aeia-revele-wikileaks
     » L’Agence internationale de l’énergie atomique a averti le Japon il y a deux ans qu’un séisme important pouvait poser «un problème sérieux» à ses centrales nucléaires, selon des câbles américains obtenus par le site WikiLeaks et auxquels le quotidien britannique Telegraph a eu accès.  »

  5. Mr. Vibert, autant j’apprécie habituellement vos articles photo, autant j’ai du mal à comprendre vos motivations avec ces différents articles touchant le Japon.
    J’ai vécu le séisme à Tokyo, et suis toujours sur place, refusant de partir avec la masse d’expatriés. Je peux vous assurer que rien à Tokyo ne ressemble à ce que vous avez pu écrire, et il n’y a pour le moment concrétement aucun risque vital. Continuer à faire des allusions à Tchernobyl alors que nombre d’experts ont démontré par A plus B que les deux situations étaient radicalement différentes ne vaut pas mieux que les titres à sensation et racoleurs de la presse française. Il semble par moment que le drame se joue en France et non au Japon.
    Alors que vous vous dites touché par la situation, je n’ai vu aucun lien dirigeant vers un système de soutien pour les sinistrés :
    https://secure.e2rm.com/registrant/donate.aspx?EventID=66175&LangPref=fr-CA&Referrer=http%3a%2f%2fwww.croixrouge.ca%2farticle.asp%3fid%3d38381%26tid%3d001
    Je sais que ce blog n’a rien d’officiel, mais je suis profondément déçu du fossé entre vos articles photo et ceux portant sur la catastrophe.
    Une première preuve de respect serait déjà d’écrire le nom de la population correctement =>  » JapoNais » !

  6. Construire des centrales nucléaires au bord de la mer , sur une côte en ligne droite, face au Pacifique, quand on est la nation qui a inventé le Mot Tsunami repris par tout le monde, et ne mettre en défense de sa centrale nucléaire qu’un petit muret prévu pour faire face à des Tsunamis de 5 mètres, je suis peut-être français, mais j’appelle ça des cons d’ingénieurs.
    Un Tsunami n’a pas de taille. Celui de 2004, par endroit à atteint quasiment les 20 mètres notamment à Sumatra.
    Les Etats-Uniens c’est encore mieux, il y a si j’ai bien compris 2 centrales en Californie, juste sur la plage, sans protection spéciale au Tsunami.
    Chez nous les mous, les centrales sont de type différent mais sont particulièrement fragiles face à la sécheresse extrême et aux fortes inondations. On a pas eu besoin des experts de ce forum pour nous le démontrer, on le sait malheureusement par expérience…
    Bon, au Japon, la situation se stabilise semble-t-il ce matin… Ils doivent respirer un peu…
    Quant aux experts du « Sortir du Nucléaire » et autres écolos, arrêtez de nous faire chier avec ça aujourd’hui. Trouvez nous des solutions viables économiquement et technologique avant de brandir vos banderoles.
    on peut couvrir les toits des français avec des panneaux solaires et remplacer les vaches dans les champs par des Eoliennes que ça ne suffira pas à alimenter nos industries, nos villes pour recharger vos iPad les mecs et aussi recharger vos super voitures écologiques électriques.
    Un peu de pragmatisme et surtout de sérieux.
    Le Général a fait un choix précis à une époque précise, nos politiques l’ont pérennisé, c’est vous qui avez voté, la France est encore une démocratie.
    Sortir du nucléaire, oui, mais ça va prendre 2 générations. Et on a rien encore pour tenir la comparaison avec les centrales nucléaires pour fournir assez d’énergie pour que nos sociétés occidentales continuent de tourner…
    Les petits rigolos écolo opportunistes devraient faire un peu plus d’études scientifiques à la place d’études littéraires et autre psycho pour pouvoir mieux comprendre sans doute qu’on est un pays qui ne marche pas à la bougie.
    Les pays qui marchent à la bougie, les mecs, si vous y habitiez, vous ne sauriez probablement pas ce qu’est un iPad, un Tsunami, un OS 4.2, un zoom 200-400 avec extender intégré.
    Sauter sur la première catastrophe majeure pour faire monter une mayonnaise politique locale, c’est minable et surtout, une grosse insanité en regard du drame qui touche une nation entière, je vous rappelle que des dizaines de milliers d’hommes, de femmes, et d’enfants ont été rayés de la carte. Vous avez déjà perdu des proches ??? Un peu de décence… Pensez aussi qu’il y a des mecs qui prennent en ce moment et depuis une semaine des doses létales pour venir à bout de la situation dans cette centrale en vrac.
    Quant à la grosse Angela qui veut arrêter les centrales d’avant 1980, non mais on est mort de rire avant d’être irradié ! Jeudi en 8 dernier, ces même centrales fonctionnaient parfaitement.
    Redescendez de vos arbres les mecs avant de dire des conneries de niveau 7.
    Si c’était aussi simple que vous voulez le faire croire, fallait faire science po et vous présenter à la Présidence ou au moins, être aux commandes de grosses institutions Internationales, par venir pleurer sur un forum français.
    Perso, j’ai de l’admiration pour ces gens qui même en face d’une catastrophe d’une ampleur rarement atteinte en temps de paix réagissent dans le plus grand calme.
    Leur philosophie (Shintoïsme) est simple : on fait le maximum pour que les choses aillent bien, si après avoir fait le maximum, c’est pas assez, ben tant pis, on s’incline devant l’adversité. En l’espèce, les forces de la nature et les monstres que l’on a inventé nous même.
    C’est bien JF d’avoir ouvert un fil sur cette catastrophe.

  7. Désolé pour la faute d’orthographe. Par respect autant pour les amoureux de la langue Française autant que pour les Japonais, (qui se fichent bien de mes fautes d’orthographe)…
    Mais je reste persuadé que la liberté d’expression transcende l’orthographe !
    Pour le reste, c’est du « bla, bla, bla »…
    Mais vous avez le droit de vous exprimer aussi ! N’hésitez pas à nous envoyer un lien avec vos photos de Tokyo surtout !
    N’hésitez pas ;-)

  8. Franchement le flux RSS de mac and photo fait peine a voir en ce moment, entre les billets a clics sur l’actu et son auteur qui fait la girouette en changeant d’avis/point de vue a chaque billet. Le cynisme de celui constitue la cerise sur le gateau …
    Je reviendrai quand ca parlera photo … JF c’est ton blog tu peux y causer de ce que tu veux mais pour des sujets comme ca met y les formes, là l’exercice est casse gueule .

  9. @ reorx, TOUS LES SUJETS sont casse gueule.
    Pour être tous d’accord, il ne faudrait parler de rien.
    Ce serait tellement plus simple de mettre la tête dans le sable.
    Quoi, les photographes ne doivent parler que de photo ?

  10. Que de poncifs… On leur avait bien dit,la responsabilite des ingenieurs est enorme… ha ha ha
    Vous etes vraiment le genre de personne qui ne pense qu’a blamer. Le jour ou une meteorite tombera sur une centrale vous allez nous pondre quelque chose du genre « on les avait prevenu de ne pas construire les centrales sous le ciel)
    Du grand n’importe quoi
    « Enfin : visiblement les ingénieurs Japonnais qui ont construit cette centrale sont « coupables » de ne pas avoir pensé à tout »
    Je pense que vous devriez meme nous dire que les physiciens nucleaires de Marie Curie a openheimer en pensant par Fermi auraient du prevoir que l’energie nucleaire etait dangereuse, donc leur responsabilite est claire et nette, ils n’auraient pas du faire avancer la science….
    Mais j’y pense, les habitations ont ete rasees par le tsunami. Les societes de construction sont coupables. elles auraient du prevoir des maisons capables de resister au Tsunami….
    Vraiment oui, concentrez vous sur la photo sur votre blog.

  11. ça me fait halluciner ces réactions! Comme quoi le débat méritait d’être ouvert, il semble que ça déchaine les passions. On est tous morts de trouille, voilà tout.
    Je crois néanmoins qu’un peu plus de transparence ne ferait pas de mal, même si j’ai cru comprendre que les approches de la crise sont différentes pour des raisons culturelles.
    Pour le risque vital: Les gens de Tokyo n’ont pas l’air inquiets, mais de ce que j’ai entendu à Sendai ils le sont. Les vents peuvent tourner et quoi qu’il en soit, le problème de la centrale ne va être réglé en un ou deux jours. On parle plutôt de 15 jours de bataille.
    Après chacun fait ses choix, il n’y aucun reproche là-dessus: partir ou pas etc. Mais pour faire son choix, il faut être un peu informé non?

  12. Franck,
    Vivre comporte des risques, notamment le plus important d’entre eux : le risque de mourir. Si si, c’est valable pour un vers de terre, un éléphant, un photographe ou un virus.
    Donc,
    1/ le risque ZERO n’existe pas.
    2/ MAIS on peut essayer de limiter la casse avec du bon sens.
    Genre ne pas construire des maisons en bois dans des zones à très fort risque.
    NE pas construire des centrales si près de la côte sans se prémunir de l’impensable parce que ce que contiennent ces centrales, c’est l’impensable car une monstruosité non naturelle.
    Genre ne pas construire des lotissements en zone inondable derrière des digues non prévues pour ça en Vendée… enfin j’me comprends, etc etc etc.
    3/ il y a toujours eu des séismes et des Tsunamis. Il y en aura d’autres. Probablement même bien pires.

  13. J’ai oublié la météorite.
    Dans le cas d’une météorite, se reporter à l’article 1/ ci-dessus : Le risque ZERO n’existe pas.

  14. pour répondre a Franck (qui dit n’importe quoi) :
    oui les savants qui ont invente l’atome se sont senti copncernes (terrorises) par l’empleur de leur découverte (Einstein par exemple), allant demander des audiences au president americain pour l’avertir des dangers immenses de l’atome !
    a toute activite « humaine », responsabilite humaine (meme si elle n’est pas facile a recghercher)… responsabilite collective aussi (donc importance du débat); Merci a JF de l’ouvrir ici…

  15. C’est toujours intéressant de se poser des questions (le problème est de trouver des réponses)
    En effet pourquoi les centrales nucléaires sont sur la cote alors que beaucoup d’industries critiques n’ont pas été construites sur la cote pour éviter le risque de tsunami ?
    Est ce pour le besoin en eau ?
    Est ce parce que les nuages radioactifs seraient plus facilement dissiper vers la mer ? …
    Apres il faut voir aussi de quand date leur construction.
    Je dirai que le point important est l’analyse de tout ces facteurs pour pouvoir être mieux préparer.
    La il y a un problème d’électrification ? ne peut on pas amener des générateur ?
    Forcément ça doit pas être si simple

  16. @tolk:
    J’ai entendu hier sur France inter cette question posée: pourquoi les centrales ont été construites à l’est, alors que l’ouest est beaucoup moins risqué niveau sismique?
    La réponse était que toute l’activité s’est développé à l’est parce que c’est là qu’on trouve les plaines et levant.
    De l’autre coté il y a des montagnes, ça aurait nécessité d’acheminer tout par des cablages etc. vers l’est si seules les centrales étaient à l’ouest.
    Et tout développer à l’ouest ne semble pas la logique japonaise tournée vers le levant.
    Je redis juste ce que j’ai entendu, sans m’y connaitre plus que ça, mais ça me semble un début d’explication.
    Je serais tentée de dire ok, pourquoi pas, après tout c’est leur choix si:
    1°) le peuple japonais était vraiment informé, et choisissait en toute connaissance de cause.
    2°) la radio-activité ne voyageait pas aussi chez les voisins.

  17. « Je serais tentée de dire ok, pourquoi pas, après tout c’est leur choix si:
    2°) la radio-activité ne voyageait pas aussi chez les voisins. »
    Le but est plutôt justement que la pollution aille chez le voisin non ? Comme pour les centrales de Chooz, Gravelines, Cattenom, Flessenheim…
    En Europe en général et en France tout particulièrement, plutôt que de débattre de sujets auxquels personne ici (moi compris) ne connait rien, du haut de notre petite existence pépère, bouffie de confort, de technophilie, de consommation d’électricité débridée et de villes illuminées jours et nuit, on ferait beaucoup mieux de saluer la discipline, le courage, le sens civique, le calme et la dignité du peuple japonais.
    Parce qu’une telle attitude force tout simplement l’admiration !!

  18. Je pense que les architectes qui ont dessiné les tours du World Trade Center devraient être assignés en justice. Ils auraient pu prévoir que des avions pourraient s’écraser dans leurs tours. C’est vrai, quelle idée de construire de si hauts immeubles près d’un aéroport ! Il aurait fallu les construire en rase campagne.
    Et toutes ces voitures conduites manuellement, c’est affreusement risqué. Toyota devait être condamné pour ça. Mise en danger de millions de personnes.
    De même, c’est stupide de placer des plateformes pétrolières en plein océan où il y a des risques de tempêtes. La preuve, une a coulé il y a pas longtemps.

  19. oui, Fabrice en effet : tu n’es pas sans ignorer que tous les cas que tu cite ici ont eu des suites judicières et que l’on recherche la responsabilité des gens…
    Ce qui est bien normal ! L’inverse serait choquant.
    Ce qui ne veut pas dire qu’à chaque fois des « coupables » sont désignés et condamnés… Mais au moins on recherche si la responsabilité d’individus ou de société doit etre engagée.
    C’est comme cela que l’on améliore la sécurité des avions, des voitures, des bâtiments… et des plateformes pétrolières (un exemple récent dans le Golf du Mexique).
    Vraiment tu débarque ou quoi ?
    Il en sera de même pour les centrales Japonaises ! EVIDEMENT ! ! !

  20. Des alternatives existent, pourquoi ne pas investir en masse dedans ?
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Bio_Fuel_Systems
    Le nucléaire n’est pas sur et ne le sera jamais, car on ne pourra jamais tout prévoir (et si une faille s’ouvre pile sous le sol de la centrale ? et si on envoi 10 avions s’écraser sur une centrale… etc).
    Et il faudrait accompagner tout cela d’une décroissance progressive (travailler moins, gagner moins, dépenser et consommer moins), au lieu d’acheter un nouvel ipad ou un nouveau reflex tous les 6 mois… le monde marche sur la tête, le confort matériel et l’appat du gain qui va avec le menent a sa perte.
    Il y a un juste milieu entre la bougie et la centrale nucléaire. Et l’argument de l’emploi est faussé.l’emploi a tout prix justifierait la mort ? si on et bons dans un domaine mortel qui crée de l’emploi on doit tout y sacrifier ? non d’autres solutions existent et d’ailleurs les recherches dans d’autres énergies emploieraient bcp de monde. mais cette croissance sans fin est une terrible erreur a mon avis.

  21. René, va parler un peu de décroissance aux Chinois et aux Indiens et puis dans un autre domaine bien sûr, aux Nigériens, Maliens ou Malgaches, et tu reviens nous donner les résultats d’accord.
    Encore une fois, si il y avait des solutions simples, ça se saurait, et depuis longtemps.
    Pourquoi ? Ben parce que tout simplement les multinationales se feraient déjà un max de blé avec et investiraient depuis longtemps dans ces super énergies non polluantes pour se faire encore plus de pognon à l’avenir.
    C’est pas pour sauver la planètes ni pour la polluer d’avantage que les multinationales investissent dans la recherche, mais pour le pognon, le pognon, rien que le pognon. S’il y en avait plus à se faire, se serait déjà fait, faites-leur confiance…
    J’ai l’impression qu’ici nombre d’entre vous vivent toujours chez les bisounours….

  22. Pour info, justement ce soir on a la confirmation que la vague du Tsunami ne faisait pas une dizaine de mètres comme on l’avait annoncé, mais environ… 23 m ! Bien plus qu’en décembre 2004. Ce qui explique mieux l’ampleur des dégats. Je ne m’expliquais d’ailleurs pas pourquoi l’eau était monté parfois jusqu’à 3 voire 4 étages dans certaines villes… maintenant ça se tient, je comprends mieux.
    ‘tain, 23 mètres….

  23. @Chris
    je parle des pays développés biensur !
    les pays africains ne sont pas les plus pollueurs !
    quand aux pays émergents (chine, inde) ils feraient mieux de se servir de nos erreurs passées plutôt que de répéter les même erreurs en encore plus vite et à très grande échelle
    le modèle qu’ils voient sur les télés occidentales n’est pas un idéal à atteindre !
    ton raisonnement est faux dans sa conclusion, les multinationales n’investissent pas dans les autres énergies justement car avec la pénurie elles les énergies actuelles deviennent de plus en plus rentables !
    Le changement ne peut venir que d’une volonté politique (qui relaierait pour une fois celle du peuple) et pas de sociétés intéressés par le profit plus que le bien du citoyen.
    Et la phrase la plus idiote et toute faite qui soit : « si il y avait des solutions simples ça se saurait »
    tu crois que le nucléaire c’est une solution simple ??? Ca coute cher et les déchets sont à gérer pendant des millions d’années…
    La simplicité d’une solution ne rentre pas en compte dans les calculs financiers. Si on se donne pas les moyens de trouver des solutions tout parait compliqué et on ne fait rien… lamentable comme raisonnement
    Biensur que des alternatives existent, il est temps d’investir vraiment dedans
    Cela me fait penser à un expert en nucléaire interviewé sur france 24 :
    « vous croyez que les éoliennes auraient résisté à un tsunami ? »
    non mais quel con pour dire ça vraiment ! le gars si intelligent soit disant qui montre
    qu’il n’a rien compris au problème…
    une éolienne qui tombe cela n’a pas le même impact qu’une centrale qui crash !
    et on peut mettre les éoliennes pas forcément en bord de mer… etc
    bref pas besoin de se justifier tellement sa phrase était idiote et montre un non-raisonnement ou une réflexion complètement orientée et partiale, étant trop fier pour admettre pouvoir se tromper… etc
    biensur les éoliennes ne sont pas la solution (la production des aimants pollue énormément par exemple)
    bref, non je ne crois pas que le monde est fait de bisounours, bien au contraire ! Je sais plus où me foutre sur cette terre pour avoir la paix et ne plus voir toutes ces débilités du fait des hommes vaniteux et avides de confort et de pognon à la télé, vivons cachés vivons heureux si ça continue… ne plus rien regarder des misères du monde
    Et je crois de moins en moins dans le pouvoir du vote citoyen (on ne nous consulte pas sur les grandes décision de société)
    A la rigueur adhérer à des associations (dont le nb de membres est compatibilité par les politiques pour prendre en compte ou pas un avis parfois), ou bien manifester (devant les médias, sinon complètement inutile, les syndicats l’ont bien compris d’ailleurs)…
    Je vais aller vivre au Bouthan tiens, il parait qu’ils respectent l’environnement pour le bonheur humain eux ;)
    bon excusez mon discours un peu violent, mais j’avoue qu’entendre des gens encore défendre le nucléaire après ce qui s’est passé au japon (et avant) m’agace un tantinet

  24. Faire des conneries est un droit inaliénable. Être original dans le choix des conneries n’est pas obligatoire, on peut parfaitement faire des conneries qui ont déjà été faites. Ça deviendrait vite difficile de trouver de nouvelles conneries sinon, tant on déjà été faites et refaites.
    Quant aux bio-combustibles, laissez-moi me rouler par terre de rire. En l’état actuel des choses, les bio-combustibles sont plus dommageables pour l’environnement que le pétrole. Pourquoi ? OK, la croissance des plantes pompe du CO2, qui retournera à la nature lors de l’utilisation du bio-carburant. Equilibre. Belle théorie et beau argument rebalourdé sans cesse par les écolos. Sauf que : les tracteurs fonctionnent majoritairement au pétrole, sont fabriqués en faisant massivement appel au pétrole pour les matériaux, les engrais utilisés en quantité sont produits en grande partie par la pétrochimie, les pesticides, les transports multiples… Le pétrole voyage essentiellement par bateau, ce qui est le moyen de transport longue distance le plus « propre ». Les bio-carburants font massivement appel au transport routier, le plus polluant.
    Je ne parle même pas de la surface cultivable nécessaire pour que les bio-carburants deviennent une réelle alternative au pétrole sur le plan mondial. En gros, c’est soit on bouffe, soit on roule au bio-carburant. Je préfère bouffer pour ma part.
    Oh, et dernière chose, la plus importante par ailleurs… Ces cultures… il faut… les arroser ! Il faut de l’eau, beaucoup d’eau, énormément d’eau, pour produire du bio-carburant. L’impact écologique de cette consommation d’eau est considérable.
    Le pet de vache est plus intéressant – et de loin.
    Il n’y a pas de solution simple. Il n’y a pas de solution miracle. Il n’y a pas de solution « propre ». Il n’y a que des problèmes complexes aux bilans écologiques complexes à évaluer, et souvent très très surprenants.
    La décroissance est une solution. Théorique. L’Europe serait peut-être partante. Les USA, certainement beaucoup moins. La Chine et l’Inde qui représentent à elles seules le tiers de la population mondiale, c’est même pas la peine d’y penser. Ils ont le droit inaliénable de répéter les mêmes conneries que nous, voire d’en inventer de pire.
    Sur ce, bonne nuit.

  25. C’est marrant de vous voir vous extirper sur le choix de l’énergie, parce que justement la proposition écologique est une diversification des énergies. Aucune n’est parfaite, et l’idée est plutôt de minimiser les risques en utilisant des systèmes variés.

  26. René, tu pourras pas aller vivre au Bouthan. Renseigne toi, ils ne délivrent pas de Carte de Long Séjour pour les Occidentaux !

  27. Salut, je suis au Japon, je me suis tapé le tremblement de terre aussi, et tes articles ne me dérangent pas. ^_^

  28. Les algues constituent en effet une alternative plus crédible au pétrole que les huiles végétales terrestres. Le rendement est meilleur, et la production peut être maritime. Pas de concurrence avec les cultures alimentaires, surfaces disponibles pour les fermes pour ainsi dire sans limites.
    Mais cette alternative n’est pas sans poser ses problèmes, en particulier au niveau transports… De plus et c’est le principal frein, ce n’est pas une solution économiquement viable à moyen terme. Les énergies électriques – solaire, éoliennes, centrales thermiques variées – sont toutes plus économiques et affichent toutes un rendement supérieur.
    Cette solution n’a de réel intérêt que pour remplacer le pétrole dans la production de certains produits de pétrochimie tels que les engrais.

  29. Biensur on en est qu’aux balbutiements de cette nouvelle technologie (la 1ère usine est en construction), comment veux-tu que cela déjà aussi rentable que des technologies qui existent depuis bien plus longtemps !?
    Concernant le rendement je préfère un rendement un peu plus faible et une énergie propre qu’un plus fort rendement d’une énergie qui pollue.
    Pas d’économies d’échelle encore, technos qui débute donc encore à améliorer… etc
    Et pourtant le prix actuel d’un baril de ce nouveau carburant est déjà compétitif ! C’est assez incroyable d’ailleurs.
    Ils ont calculé qu’il suffirait de la surface de 5 fois la Sardaigne pour produire autant que la consommation actuelle journalière de pétrole.
    Cette surface répartie à l’échelle du globe (des usines dans chaque pays), c’est rien.
    Je comprends pas les pbs de transports dont tu parles ?
    C’est à mon avis sur ce genre de technos qu’il faudrait miser et investir, plutôt que d’engloutir de l’argent dans l’EPR toujours pas au point…
    En plus c’est un français expatrié en Espagne à l’origine du truc.

  30. Je vais vous faire une prédiction à deux balles. Deux balles non pas parce qu’elle ne vaut rien, deux balles parce que c’est un scénario déjà écrit et non une prédiction (pour ce qui est de l’est, l’ouest est une autre affaire).
    Le Japon a perdu une centrale. Et d’autres réacteurs vont être suspendus pour des mois, voire définitivement. Ils vont augmenter leurs importations de combustibles fossiles très rapidement. Je n’ai pas connaissance de la capacité de production électrique actuelle de leurs centrales thermiques, mais je parie que le charbon tourne à plein régime, le gaz naturel est probablement proche de son maximum. Le Japon va donc très certainement augmenter ses importations de pétrole dans un futur très rapproché. Avec des conséquences sur les prix mondiaux. Attendez-vous à de l’essence chère pour plusieurs années.
    A moyen terme, le Japon va importer plus de charbon et de gaz, certainement beaucoup plus de gaz, mais il leur faut d’abord construire des centrales thermiques, et augmenter leurs capacités portuaires pour l’importation de ces combustibles. La capacité nécessaire est en effet considérablement plus importante que pour le combustible nucléaire. Peut-être 10x ou même 100x plus importante.
    Vu les coûts engendrés par ces constructions, et évidemment la reconstruction post-tsunami, ne comptez pas voir le Japon investir dans de l’énergie autre que fossile pour les 10 ou 20 ans à venir. Quand je dis investir, je veux dire investir, pas dépenser quelques clopinettes en recherche scientifique et expérimentale. Du sérieux. Que dalle, n’y comptez pas.
    Le nucléaire US est au point mort depuis pas mal de temps. Leur compétence en la matière a plus que chuté, elle est nulle au jour d’aujourd’hui. Beaucoup de pays ont déjà posé un moratoire sur le nucléaire, stoppé des réacteurs, lancé des procédures sécuritaires… Seule la France va conserver un savoir-faire nucléaire. D’ici pas très longtemps, la suspension décidée par la Chine va être… suspendue. La construction va reprendre, avec très certainement pas mal d’investissements sur le scientifique et la sécurité. Inde, même combat. Et d’ici 20 ans, Chine et Inde seront à la pointe de la technologie nucléaire, et les nations de l’ouest iront acheter des réacteurs chez eux. A eux deux, ils ont combien de réacteurs en construction aujourd’hui ? 30 ou 40 je crois.
    Ici s’arrête le scénario écrit et la spéculation commence.
    La France a une carte à jouer si les politiques et le citoyen votant ne cèdent pas à la psychose ambiante. Il ne faut pas arrêter le nucléaire, il faut au contraire investir dans cette technologie pour la rendre plus sûre encore. Sinon, la France aussi achètera ses futures centrales en Chine ou Inde.
    Quant aux énergies alternatives « vertes », elles vont continuer leur petit bonhomme de chemin, comme aujourd’hui : a pied, en s’arrêtant dans chaque bistrot pour picoler un coup. Et zigzaguer pas mal.
    Deux énergies alternatives se développeront par contre plus rapidement à l’avenir, si les politiques ne se la jouent pas trop connement : la géothermie « individuelle », i.e. des pompes à chaleur domestiques et un captage thermique en sous-sol, et le solaire thermique pour chauffer l’eau sanitaire de la maison. Les deux sont économiques, peu polluants à la fabrication et au recyclage, et efficaces ou très efficaces pour l’usage individuel. Malheureusement les politiques nous ont déjà prouvé que « pas trop connement » est déjà placer la barre très haut. Mais j’ose espérer que ces sources énergétiques bénéficieront d’allègements fiscaux très importants et de lois les rendant obligatoires, ou soumises à dérogation pour s’en passer, pour toute nouvelle construction. Il y a des cas où l’une ou l’autre pourrait ne pas être intéressante ou efficace selon la localisation ou la nature du terrain (genre maison dans une vallée granitique encaissée). Seul hic, les deux ont besoin d’électricité pour fonctionner, même si elles produisent beaucoup plus d’énergie verte qu’elles ne consomment d’électricité.

  31. Cheveux in the soupe le

    Pour les bio-machin ( ha! que je mefie comme la peste des slogans « technologie propre » souvent de l’escroloogie ou des pompe à subventions, budjet de recherche ).
    http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/developpement-durable-1/d/un-biocarburant-superpropre-qui-nettoie-lair-et-leau_28219/
    Une de rare piste au milieu de ces « propre-machin » qui peut valoir le coups.
    Si cela tiens ses promesses, perso je crois bcp plus à une surface utilisée a cela qu’au panneaux solaires ( qui se sont plus implaté par une manœuvre gere « surprime » que par leur efficiences..).
    Des technos comme cela peuvent s’inclurent dans des « circuits court » régionnaux parceque des tracteurs electrique ce serait à mouir de rire.
    Mais alimentés par des production du genre ainsi que les engins « régionaux » .
    Bien sur ce n’est que des compléments.

  32. Oh, à propos des budgets de recherche…
    La science n’est pas compartimentée. Pas plus que l’ingénierie par ailleurs. Des avancées dans un domaine spécifique peuvent avoir des retombées importantes dans des domaines totalement étrangers, du moins en apparence.
    La recherche et les expérimentations sont bonnes et intéressantes dans tous les domaines. Y compris les algues qui brillent dans le noir

  33. Marre de lire les avis de tout le monde, tous plus incompetents les uns que les autres, mais qui aiment se faire des frayeurs en oubliant les nombreux nuages qui ont deja traverse l’Europe (a commencer par Windscale, que les Anglais ont vite rebaptise mais en omettant soigneusement de prevenir ses voisins), sans compter les retombees des essais nucleaires en atmosphere des annees 1950-1960.
    Ce n’est pas seulement le probleme du nucleaire, puisque la France connait aussi la polution des pesticides, des souillures de mazout, et bien sur des incidents comme a Cadarache. Et le scandale des particules de diesel depuis bien longtemps.
    Mais oublions tout cela, montons-nous la tete contre les Japonais, qui effectivement ne sont pas completement transparents sur le sujet. Mais au fait : la France est-elle vraiment transparente ? Le risque de radiation est-il reel et avere ? La situation a Fukushima est-elle aussi critique que les Francais le disaient, au moins deux jours avant que les autres pays ne prennent le relai ?
    Je comprends que l’on veuille discuter de ces sujets, j’aimerais quand meme trouver un peu plus d’humilite de la part de chacun : personne ne connait les risques et les enjeux de cette catastrophe – si elle s’averait comme telle. En attendant, je suis plus heureux de partager mon quotidien avec des tokyoites inquiets mais dignes, rationnes mais responsables, plutot que retourner dans la Republique-du-show-permanent, ou les commerces du bas de ma rue auraient deja ete victimes de pillages.

  34. Mais pourquoi voulez-vous qu’on se monte la tête contre les japonais?
    On les aime nous les japonais! c’est pas de notre faute si le séisme a eu lieu au japon.
    Non la France n’est pas transparente non plus, ça a d’ailleurs été souligné à cette occasion, et ça a été perçu comme du nombrilisme franco-français, ou comme de l’indécence électoraliste.
    Le japon n’est pas n’importe quel pays, et on attends peut-être plus d’eux que d’autres, c’est possible oui, justement parce qu’on reconnait ses qualités.
    Mais ce que je souhaite de la part des japonais, je le souhaite aussi de tout ceux qui ont des centrales nucléaires: transparence et sécurité. Je vois pas en quoi c’est un scandale de demander ça en 2011.
    Oui ça coute du pognon, mais est-ce que ça coute pas du pognon ce sauvetage à l’arrache auquel on assiste, sachant que le pays est en partie dévasté par un tsunami?
    Si je vous suis bien, on devrait fermer notre gueule parce que c’est pas mieux chez nous? Pourtant ceux qui ouvrent leur gueule à propos du japon l’ouvrent aussi à propos de la France.
    Tant mieux si vous êtes heureux à Tokyo, mais je ne crois pas que le débat n’est à aucun moment jugé le comportement des Tokyoites.
    Bon je retourne à la photo…

Leave A Reply




⬆︎ GO TO TOP ⬆︎