web analytics

Les Sony Alpha 33 et 55 victimes de coup de chaud ?

6
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Après de supposés soucis d’images fantômes (dont je ne sais ce qu’il faut penser), voici que l’on apprend chez Engadget, que les capteurs des Sony Alpha 33 et 55 chaufferaient trop en vidéo.

Sony_overheat Et c’est précisément la raison qui aurait conduit Sony à limiter le temps d’enregistrement à  9 et 11 minutes consécutives (source Sony Japan). 

En désactivant la stabilisation, la durée remonterait sensiblement  entre 13 et 29 minutes (selon que la température ambiante va de 20° à 30°). Pas très rassurant tout ça de la part du leader mondial du camescope, d’autant que Sony aurait suggéré « d’éviter le soleil directe, autant que possible ».

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

6 commentaires

  1. bah, faudrait pas non plus être réactionnaire… les reflex vidéo (notamment le Canon EOS 5D mk2), ont réellement apporté du sang neuf et de la créativité dans le milieu ciné broadcast professionnel…
    Et suscité quelques vocations chez les amateurs, qui veulent s’en donner la peine. Ils ne sont pas adaptés à la vidéo familiale, ni au reportage sur le vif, mais les amateurs ont enfin à leur disposition un outil pour imiter les réalisateurs (aucun besoin d’AF vidéo pour ça. L’AF en vidéo ne sert vraiment à rien pour qui s’intéresse vraiment à la vidéo de haut niveau, c’est un faux problème)…
    ET ça c’est indéniable : il y a un nouveau marché qui est né grâce au 5D Mk2 (surtout depuis qu’il opère en manuel)…

  2. Je suppose que le miroir fixe qui est très proche du capteur en son sommet n’est pas étranger à cette surchauffe. La chaleur ne doit pas pouvoir s’évacuer correctement.

  3. A la limite un camescope avec un grand capteur ne serait pas trop compliqué à faire. Quoique… c’est beaucoup plus difficile de maîtriser la fabrication d’un grand capteur, avec un prix de revient raisonnable. Les fabricant de camescope ne maitrisent pas cette technologie, aussi bien que Canon et Sony…
    Par contre, ce qui était inaccessible aux fabricants de camescope, c’est une gamme optique immense et performante, toute prête pour utiliser sur ce capteur !
    Ce qui explique qu’aucun fabricant classique ne s’était lancé sur ce marché qui n’existait pas encore… D’ailleurs il semblerait que Canon ait été lui-même surpris par l’engouement des vidéastes pour le 5D Mk2.

Leave A Reply




⬆︎ GO TO TOP ⬆︎