web analytics

Photographier par grand froid : réchauffez vos batteries et vos mains

0
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Si vous voulez faire des photos en montagne, vous l’apprendrez peut-être à vos dépens : le froid  » anesthésie » les batteries des appareils photo. Or les APN sont terriblement gourmands, bien qu’en net progrès sur les dernières générations.

Après quelques minutes d’exposition au vent glacial, l’appareil semble « HS » alors que l’accu est loin d’être vide en réalité. D’ailleurs vous aurez la surprise, de retour au chalet, de constater que le témoin de charge est au quasi maximum. Il suffit donc de sortir de votre poche intérieure une seconde batterie toute chaude : et de les échanger.

Heliski at CMH Canadian Mountain Holidays Bugaboos lodge Canada. Ski and snowboard pictures by : Vibert / ACTIONREPORTER.COM

À noter qu’un « battery grip » contenant deux accus peut être salutaire (c’est d’ailleurs la seule utilité que je trouve à cet accessoire encombrant). Pour réchauffer plus vite mes batteries, je place même des chaufferettes au fond de mes poches ; elles servent aussi pour mes mains puisque je shoot sans gants généralement (besoin de faire corps avec l’appareil comme avec mon surf).

Certains collègues utilisent de fins gants en soie sous leurs gants de ski : j’en ai aussi mais je les oublie en général… En cas de gelure, remuer les doigts et faire des moulinets avec les bras pour faire affluer le sang. On peut aussi placer des chaufferettes directement dans chaque gant…

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Leave A Reply




⬆︎ GO TO TOP ⬆︎