web analytics

Combien coute un équipement Full Frame pour chaque marque ?

111
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Imaginez que vous souhaitiez vous équiper en repartant de zéro et en visant un équipement plutôt haut de gamme, si possible Full Frame. J’ai sorti ma calculette et commencé à faire les comptes pour les différentes configurations hybrides / reflex, chez différentes marques…

 

Pour le même exercice avec capteur APS-C, rendez-vous ici :
Combien coute un équipement Photo APS-C dans chaque marque ?

 

Bien entendu ce « Guide d’achat » se limite à un certains nombre d’objectifs « classiques » utilisés par les pro ou les experts. Pour faire simple, je me suis mis dans le cas de figure qui correspondrait à une pratique polyvalente, en ne visant pas obligatoirement les matériels les plus chers. Mais plutôt en pensant aux matériel les plus utiles et les plus incontournables, que je choisirai peut-être pour moi.

 

 

J’ai conçu trois configurations : une configuration  minimale incluant 3 objectifs. Une configuration professionnelle « de base » incluant 5 objectifs… Et enfin une configuration professionnelle « ultime », incluant 10 objectifs et deux boitiers dont un boitier de haute résolution.

Relire également : Quels objectifs recommander pour les Canon EOS R et Canon EOS RP.

Relire attentivement ceci : Tableau des équivalences de focales, d’ouverture et de ISO

J’ai pointé chaque modèle sur Amazon (ou les prix évoluent chaque semaine), ce qui me permettra de tenir à jour ce tableau assez facilement : si vous constatez que le prix a changé, merci de me le signaler… Bon à savoir : chaque lien rapporte quelques euro à votre site préféré lorsque vous achetez du matériel en les suivant.

 

 

 


PARTIE 1 – CONFIGURATION MINIMALE  :

3 OBJECTIFS + 1 BOITIER (FULL FRAME)

 

MAJ : prix au 29 avril 2019.

 


Configuration minimale : en Canon EF, puis en Canon RF : J’ai fait les comptes… Pour cette configuration, j’ai préféré lorsqu’ils étaient disponibles des 24-70 mm, de préférence à des 24-105 mm.

J’ai aussi envisagé respectivement chez Canon et Sony : les EOS RP et les A7II, comme des options d’entrée de gamme… Lorsque aucun objectifs Canon RF n’existe pour une ligne : j’ai opté pour son équivalent EF à la place (utilisable sans problème avec la bague fournie) en attendant la disponibilité d’un objectif natif.

Et au fur et à mesure : je remplacerais chaque objectif EF par le nouveau modèle RF lorsqu’il sera disponible. Pour les Modèles annoncé pour 2019, comme on ne connait pas encore leur prix de vente, j’ai choisi un prix « supposé » (que je corrigerais dès que possible). Sélection des meilleurs appareils photo Full Frame Canon et des meilleurs objectifs Full Frame Canon :

REFLEX : CANON EF Objectifs EF Objectifs RF (ou EF si absent)
Un 35 mm EF 35 mm f/2 IS – 467 € RF 35mm f/1.8 IS – 543 €
Un 85 mm f/1.8 Tamron 85 mm – 690 € Tamron 85 mm – 690 €
Un 24-70 ou 24-105 mm EF 24-70 mm f/4 – 809 € RF 24-105mm f/4 IS – 1129 €
Un boitier Full Frame EOS 6D MkII – 1390 € EOS RP – 1441 €     (ou EOS R – 2429 €)
LA FACTURE TOTAL 3 356 € 3 803 € avec EOS RP   (ou 4 791 € avec EOS R)

 

 


Configuration minimale : en Sony FE et Fuji X : concernant la colonne des Fuji X : j’ai fait au mieux pour trouver des optiques « plus ou moins » équivalentes en tenant compte de coefficient multiplicateur de focale d’ouverture aussi (qu’il ne faut surtout pas oublier de prendre en compte). relire ceci : Tableau des équivalences de focales, d’ouverture et de ISO. Et aussi relire cela : Appliquez le coefficient à la focale et… à l’ouverture. Sélection des meilleurs appareils photo Full Frame Sony et des meilleurs objectifs Sony Full Frame :

HYBRIDE : SONY et FUJI X Objectifs Sony FE Objectifs Fuji X (il ne s’agit pas de Full Frame)
Un 35 mm 35 mm f/2.8 – 899 € XF-23 mm f/1.4 – 799 €
Un 85 mm f/1.8 85 mm f/1,8 – 646 € XF-56 mm f/1.2 – 889 €
Un 24-70 ou 24-105 mm 24-70 mm f/4 – 829 € XF-16-55 mm f/2.8 – 1039 €
Un boitier Full Frame Reportage A7 II – 1072 €    (ou A7 III – 2267 €) X-T3* – 1383 €
LA FACTURE TOTAL 3 446 € avec A7II   (ou 4 641 € avec A7III) 4 110 €

 

 


Configuration minimale : en Nikon F puis en Nikon Z :  ici encore (comme pour le cas du Canon EOS R) j’ai choisi d’utiliser des objectifs en monture F à la place des objectifs Z, qui n’existent pas encore (le 85 mm)… Et je mettrais à jour les prix, au fur et à mesure de l’annonce des nouveaux modèles.

Le passage du reflex à l’hybride se traduira probablement chez Nikon par une augmentation progressive du prix de la configuration de base, ceci au fur et à mesure que les nouveaux objectifs Z remplaceront les objectifs F dans le sac d’un photographe. Sélection des meilleurs appareils photo Nikon Full Frame et des meilleurs objectifs Nikon Full Frame :

Objectifs F Objectifs en monture Z (ou F si absent)
Un 35 mm 35 mm f/1.8 G – 499 € Z – 35 mm f/1.8 S – 835 €
Un 85 mm f/1.8 Tamron 85 mm f/1.8 – 709 € Tamron 85 mm f/1.8 – 709 €
Un 24-70 ou 24-105 mm 24-85 mm f/4 – 479 € Z – 24-70 mm f/4 S – 1008 €
Un boitier Full Frame D750 – 1505 € Nikon Z6 – 2099 €
LA FACTURE TOTAL 3 192 € 4 651 €

 

Conclusion : dans cette configuration à 3 objectifs, c’est l’offre hybride Nikon qui est la plus coûteuse : 4 651 €.

Et c’est l’offre Nikon Reflex qui est la moins couteuse : 3 192 €.

 

 

 


PARTIE 2 – CONFIGURATION PROFESSIONNELLE DE BASE  :

5 OBJECTIFS + 1 BOITIER (FULL FRAME)

 

MAJ : prix au 29 avril 2019.

 


Configuration de base : en Canon EF, puis en Canon RF : ici on monte à 5 objectifs, en remplaçant le 85 mm f/1.8 « de base », par un 85 mm de la marque du boitier, en principe plus ambitieux à grande ouverture…. Ce qui contribue à augmenter le prix.

On est ici sur la configuration de base d’un professionnel avec la « triplette » standard : 16-35 mm f/4, 24-105 mm f/4 et 70-200 mm f/2.8. Ce dernier pouvant être éventuellement remplacé par une version f/4. C’est à vous de voir, les prix des divers modèles sont accessibles en bas de page si vous souhaitez faire une « addition personnalisée ». Sélection des meilleurs appareils photo Full Frame et des meilleurs zoom Canon Full Frame :

REFLEX : CANON EF Objectifs EF Objectifs RF (ou EF si absent)
Un 35 mm EF 35 mm f/2 IS – 459 € RF 35mm f/1.8 IS – 543 €
Un 85 mm f/1.4 EF 85 mm f/1.4 IS – 1599 € RF 85 mm f/1.2 L USM – 2500 € ( ? )
Un 16-35 mm f/4 EF 16-35 mm f/4 IS – 1038 € EF 16-35 mm f/4 IS – 1038 €
Un 24-105 mm f/4 EF 24-105 mm f/4 II – 1051 € RF 24-105mm f/4 IS – 1129 €
Un 70-200 mm f/2.8 EF 70-200 mm f/2.8 III – 2074 € RF 70-200 mm f/2.8 L USM – 2500 € ( ? )
Un boitier Full Frame Reportage EOS 5D MkIV – 2952 € EOS R – 2429 €
LA FACTURE TOTAL 9 173 € 10 139 €  ( ? )

 

 


Configuration de base : en Sony FE et Fuji X : concernant la colonne des Fuji X : j’ai fait au mieux pour trouver des optiques « plus ou moins » équivalentes en tenant compte de coefficient multiplicateur de focale d’ouverture aussi (qu’il ne faut surtout pas oublier de prendre en compte). Sélection des meilleurs appareils photo Sony Full Frame et des meilleurs zoom Sony Full Frame :

HYBRIDE : SONY et FUJI X Objectifs Sony FE Objectifs Fuji X (il ne s’agit pas de Full Frame)
Un 35 mm 35 mm F2.8 – 899 € XF-23 mm f/1.4 – 799 €
Un 85 mm f/1.4 85 mm F1,4 GM – 1959 € XF-56 mm f/1.2 – 889 €
Un 16-35 mm f/4 16-35 mm F4.0 – 1299 € XF-10-24 mm f/4 – 899 €
Un 24-105 mm f/4 24-105 mm F4 – 1126 € XF-16-55 mm f/2.8 – 1039 €
Un 70-200 mm f/2.8 70-200 mm F2.8 G – 2889 € XF-50-140 f/2.8 – 1305 €
Un boitier Full Frame Reportage A7 III – 2267 € X-T3* – 1383 €
LA FACTURE TOTAL 10 439 € 6 314 €

 

 


Configuration de base : en Nikon F puis en Nikon Z :  ici encore (comme pour le cas du Canon EOS R) j’ai choisi d’utiliser des objectifs F à la place des objectifs Z, qui n’existent pas encore… Et je mettrais à jour les prix au fur et à mesure de l’annonce des nouveaux modèles. Sélection des meilleurs appareils photo Full Frame Nikon et des meilleurs zoom Nikon Full Frame :

Objectifs F Objectifs en monture Z (ou F si absent)
Un 35 mm 35 mm f/1.8 G – 499 € Z – 35 mm f/1.8 S – 835 €
Un 85 mm f/1.4 85 mm f/1.4 G – 1741 € 85 mm f/1.4 G – 1741 €
Un 16-35 mm f/4 16-35 mm f/4 – 1179 € Z – 14-30 mm f/4 S – 1449 €
Un 24-105 mm f/4 24-120 mm f/4 – 1012 € Z – 24-70 mm f/4 S – 1008 €
Un 70-200 mm f/2.8 70-200 mm f/2.8 – 2749 € 70-200 mm f/2.8 – 2749 €
Un boitier Full Frame Reportage D850 – 3315 € Nikon Z6 – 2099 €
LA FACTURE TOTAL 10 495 € 9 881 €

 

Conclusion : dans cette configuration à 5 objectifs, c’est l’offre Nikon Reflex qui est la plus couteuse : 10 495 €.

Et l’offre Canon reflex qui est la moins couteuses  : 9 173 €.

 

 


PARTIE 3  –  CONFIGURATION ULTIME  :

10 OBJECTIFS + 2 BOITIERS (FULL FRAME)

 

MAJ : prix au 29 avril 2019.

 


Configuration ultime : équipement professionnel en Canon EF, puis en Canon RF : on passe ici aux choses sérieuses : avec une série de focales plus variées : les 24, 28, 35, 50, un 85 mm à grande ouverture pour le portrait et un 100 mm macro… J’ai ajouté un 100-400 mm et un boitier à haute résolution pour le studio. Un vrai équipement de professionnel. Sélection des meilleurs objectifs fixes Canon Full Frame :

REFLEX : CANON EF Objectifs EF Objectifs RF (ou EF si absent)
Un 24 mm EF 24 mm f/2.8 IS – 489 € EF 24 mm f/2.8 IS – 489 €
Un 28 mm EF 28 mm f/2.8 IS – 469 € EF 28 mm f/2.8 IS – 469 €
Un 35 mm EF 35 mm f/2 IS – 459 € RF 35mm f/1.8 IS – 543 €
Un 50 mm EF 50 mm f/1.8 STM – 124 € EF 50 mm f/1.8 STM – 124 €
Un 85 mm f/1.4 EF 85 mm f/1.4 IS – 1599 € RF 85 mm f/1.2 L USM – 2500 € ( ? )
Un 100 mm Macro EF 100 mm f/2.8 Macro – 913 € EF 100 mm f/2.8 Macro – 913 €
Un 16-35 mm f/4 EF 16-35 mm f/4 IS – 1038 € EF 16-35 mm f/4 IS – 1038 €
Un 24-105 mm f/4 EF 24-105 mm f/4 II – 1051 € RF 24-105mm f/4 IS – 1129 €
Un 70-200 mm f/2.8 EF 70-200 mm f/2.8 III – 2074 € RF 70-200 mm f/2.8 L USM – 2500 € ( ? )
Un 100-400 mm f/4.5-5.6 EF 100-400 mm II – 1989 € EF 100-400 mm II – 1989 €
Un boitier Full Frame Reportage EOS 5D MkIV – 2952 € EOS R – 2429 €
Un boitier Full Frame Studio EOS 5Ds – 2469 € EOS R 70 Mp – 3350 €  ( ? )
LA FACTURE TOTAL 15 626 € 17 473 €  ( ? )

 

 


Configuration ultime : équipement professionnel Sony FE et Fuji X : ici, je n’ai pas trouvé de 24 mm f/2.8 peu couteux chez Sony (il n’existe que le Sony 24 mm f/1.4 GM à 1590 €). A la défaut il est probable que l’on optera pour le Sigma Art  24 mm f/1.4 à 795 €.

Et concernant la colonne des Fuji X : pas de boitier de haute résolution ici (pas de 45 ou de 50 Mpix). J’ai donc repris un second boitiers X-T3 comme « second boîtier ». Il y aurait éventuellement la possibilité d’ajouter un Fujifilm GFX 50R aux alentours de 4500 €, boitier nu… Mais ceci est une autre histoire, car il faudrait prévoir aussi d’autres objectifs… Sélection des meilleurs objectifs fixes Sony Full Frame :

HYBRIDE : SONY et FUJI X Objectifs Sony FE Objectifs Fuji X (il ne s’agit pas de Full Frame)
Un 24 mm Sigma 24 mm f/1.4 – 795 € XF-16 mm f/1.4 – 889 €
Un 28 mm 28 mm f/2 – 388 € XF-18 mm f/2 – 532 €
Un 35 mm 35 mm F2.8 – 899 € XF-23 mm f/1.4 – 799 €
Un 50 mm 50 mm f/1.8 – 213 € XF-35 mm f/1.4 – 515 €
Un 85 mm f/1.4 85 mm F1,4 GM – 1959 € XF-56 mm f/1.2 – 1128 €
Un 100 mm Macro 90 mm f/2.8 G – 1198 € XF-80 mm f/2.8 – 1168 €
Un 16-35 mm f/4 16-35 mm F4.0 – 1299 € XF-10-24 mm f/4 – 899 €
Un 24-105 mm f/4 24-105 mm F4 – 1124 € XF-16-55 mm f/2.8 – 1039 €
Un 70-200 mm f/2.8 70-200 mm F2.8 G – 2889 € XF-50-140 f/2.8 – 1305 €
Un 100-400 mm f/4.5-5.6 100-400 mm GM – 2899 € XF-100-400 mm – 1699 €
Un boitier Full Frame Reportage A7 III – 2267 € X-T3* – 1383 €
Un boitier Full Frame Studio A7 R III – 3307 € X-T3* – 1383 €
LA FACTURE TOTAL 19 237 € 12 739 €

 

 


Configuration ultime : équipement professionnel en Nikon F puis en Nikon Z :  ici encore (comme pour le cas du Canon EOS R) j’ai choisi d’utiliser des objectifs F à la place des objectifs Z, qui n’existent pas encore… Et je mettrais à jour les prix au fur et à mesure de l’annonce des nouveaux modèles. Sélection des meilleurs objectifs fixes Nikon Full Frame :

Objectifs F Objectifs en monture Z (ou F si absent)
Un 24 mm 24 mm f/1.8 G – 789 € 24 mm f/1.8 G – 789 €
Un 28 mm 28 mm f/2.8 D – 359 € 28 mm f/2.8 D – 359 €
Un 35 mm 35 mm f/1.8 G – 499 € Z – 35 mm f/1.8 S – 835 €
Un 50 mm 50 mm f/1.8 G – 219 € Z – 50 mm f/1.8 S – 681 €
Un 85 mm f/1.4 85 mm f/1.4 G – 1741 € 85 mm f/1.4 G – 1741 €
Un 100 mm Macro 105 mm f/2.8 – 849 € 105 mm f/2.8 – 849 €
Un 16-35 mm f/4 16-35 mm f/4 – 1179 € Z – 14-30 mm f/4 S – 1449 €
Un 24-105 mm f/4 24-120 mm f/4 – 1012 € Z – 24-70 mm f/4 S – 1008 €
Un 70-200 mm f/2.8 70-200 mm f/2.8 – 2749 € 70-200 mm f/2.8 – 2749 €
Un 100-400 mm f/4.5-5.6 80-400 mm – 2697 € 80-400 mm – 2697 €
Un boitier Full Frame Reportage D750 – 1505 € Nikon Z6 – 2099 €
Un boitier Full Frame Studio D850 – 3315 € Nikon Z7 – 3395 €
LA FACTURE TOTAL 16 913 € 18 651 €

 

Conclusion : dans cette configuration à 10 objectifs, c’est l’offre Sony qui est la plus couteuse : 19 237 €.

Et l’offre Fuji est la moins couteuses (mais en APS-C et n’inclue aucun boitier de très haute résolution, contrairement aux autres marques) : 13 051 €. Ensuite c’est l’offre Canon EF en reflex, qui est la seconde moins couteuse : 15 626 €.

 

 


ANNEXES   :

DETAILS PAR CATEGORIES D’OBJECTIFS ET BOITIERS (FULL FRAME)

 

MAJ : prix au 29 avril 2019.

 


Détails des prix : les boitiers Full Frame : je me suis limité aux modèles experts en éliminant les modèles dépassant les 3500 €… Lorsque aucun appareil Full Frame n’est disponible (comme chez Fuji), j’ai opté pour des modèles APS-C à la place. J’ai également pointé le Nikon D500, en entrée de gamme Nikon car il finira par être vraiment accessible (bientôt) et ses caractéristiques font de lui « un vrai professionnel », bien qu’étant un APS-C…

Attention : les modèles signalés par un astérisque sont des APN à capteurs APS-C : la valeur de focale des objectifs Full Frame (ceux qui s’adaptent) doit subir un coefficient multiplicateur de x1,5 pour connaitre leur équivalent en Full Frame. Même chose pour l’ouverture et le bokeh, relire ceci : Tableau des équivalences de focales, d’ouverture et de ISO. Et aussi relire cela : Appliquez le coefficient à la focale et… à l’ouverture. Sélection des meilleurs appareils photo Full Frame :

Canon EF Canon RF Nikon F Nikon Z Sony E Fuji X (APS-C)
Moins cher EOS 6D – 1366 € D500* – 1804 € A7 II – 1072 € X-T30* – 949 €
Pas cher EOS 6D MkII – 1390 € EOS RP – 1440 € D750 – 1505 € A7 RII – 1889 € X-H1* – 1234 €
Moyen cher EOS 5Ds – 2469 € EOS R – 2429 € D810 – 1550 Nikon Z6 – 1939 € A7 III – 2267 € X-T3* – 1383 €
Plus cher EOS 5D MkIV – 2952 € Prévu en 2019 D850 – 3390 € Nikon Z7 – 3395 € A7 R III – 3307 € X-Pro 2* – 1424 €
Encore plus cher EOS 1Dx MkII – 5978 € D5 – 6231 € A9 – 4029 €

 

 


Détails des prix : les objectifs fixes classiques et peu encombrants : le choix de photographes amateurs qui ne désirent pas se ruiner. Mais aussi le choix de beaucoup de photographes professionnels en complément des zooms…. Car leur ouverture reste plus lumineuse que celle de la plupart des zooms. Sélection des meilleurs meilleurs objectifs fixes Full Frame :

Canon EF Canon RF Nikon F Nikon Z Sony E Fuji X (APS-C)
Les 24 mm EF 24 mm f/2.8 IS – 489 € 24 mm f/1.8 G – 789 € 20 mm f/1.8 S – En 2019 Sigma 24 mm f/1.4 – 795 € XF-16 mm f/1.4 – 889 €
Les 28 mm EF 28 mm f/2.8 IS – 469 € 28 mm f/2.8 D – 359 € 28 mm f/2.8 – 388 € XF-18 mm f/2 – 499 €
Les 35 mm EF 35 mm f/2 IS – 459 € RF 35mm f/1.8 IS – 543 € 35 mm f/1.8 G – 499 € 35 mm f/1.8 S – 835 € 35 mm F2.8 – 899 € XF-23 mm f/1.4 – 799 €
Les 50 mm EF 50 mm f/1.8 STM – 124 € 50 mm f/1.8 G – 219 € 50 mm f/1.8 S – 681 € 50 mm f/1.8 – 213 € XF-35 mm f/1.4 – 515 €
Les 85 mm EF 85 mm f/1.8 – 374 € 85 mm f/1.8 G – 519 € 85 mm f/1.8 S – En 2019 85 mm f/1.8 – 589 € XF-50 mm f/2 – 537 €

 

 


Détails des prix : les objectifs fixes à grande ouverture : ceux-ci sont indispensables aux photographes professionnels : qu’ils soient portraitistes ou qu’ils désirent travailler par faible luminosité… Leur ouverture exceptionnelle permet d’obtenir cet « effet de bokeh » si caractéristique de la photo au « Full Frame »… Sélection des meilleurs meilleurs objectifs fixes Full Frame à Grande Ouverture :

Canon EF Canon RF Nikon F Nikon Z Sony E Fuji X (APS-C)
Les 24 mm 24 mm f/1.4 II – 1489 € 24 mm f/1.4 G – 1405 € 24 mm f/1.8 S – En 2020 24 mm F/1.4 GM – 1590 € Aucun
les 35 mm 35 mm f/1.4 II – 1949 € 35 mm f/1.4 G – 2244 € 35 mm F1.4 – 1498 € Aucun
Les 50 mm 50 mm f/1.2 – 1478 € RF 50 mm f/1.2 L – 2479 € 50 mm f/1.4 G – 499 € 50 mm f/1.2 S – En 2020 50 mm F1.4 – 1679 € Aucun
Les 85 mm 85 mm f/1.4 IS – 1599 € RF 85 mm f/1.2 L – 2500 ? 85 mm f/1.4 G – 1741 € 85 mm F1,4 GM – 1959 € XF-56 mm f/1.2 – 1128 €
Les 100 macro 100 mm f/2.8 Macro – 913 € 105 mm f/2.8 – 849 € 90 mm f/2.8 G – 1198 € XF-80 mm f/2.8 – 1168 €
Les 135 mm 135 mm f/2 – 1058 € Sigma 135 mm f/1.8 – 1129 € 135 mm f/1.8 G – 1995 € XF-90 mm f/2.0 – 895 €

 

 


Détails des prix : les zooms experts (à f/4 constants) : ce sont les zoom professionnels « un peu moins chers » et un peu « plus légers ». Généralement plébiscités par les photographes amateurs experts et certains professionnels qui ne désirent pas trop se charger… Sélection des meilleurs meilleurs zoom Full Frame à ouverture constante :

Canon EF Canon RF Nikon F Nikon Z Sony E Fuji X (APS-C)
Les 16-35 mm 16-35 mm f/4 IS – 1038 € Prévu en 2020 16-35 mm f/4 – 1179 € 14-30 mm f/4 S – 1449 € 16-35 mm F4.0 – 1299 € XF-10-24 mm f/4 – 899 €
Les 24-70 mm 24-70 mm f/4 IS –  797 € Prévu en 2020 24-85 mm f/3.5-5.6 – 479 € 24-70 mm f/4 S – 1008 € 24-70 mm f/4 – 819 € XF-16-55 mm f/2.8 – 1039 €
Les 24-105 moins chers 24-105mm 3,5-5,6 IS 405 €   Sigma 24-105 mm – 759 €
les 24-105 plus chers 24-105 mm f/4 II – 1051 € RF 24-105mm f/4 IS – 1129 € 24-120 mm f/4 – 1002 € 24-105 mm F4 – 1126 €

 

 

 


Détails des prix : les 70-200 mm f/4 et le 70-200 mm f/2.8 : Généralement plébiscités par les photographes professionnels… Sélection des meilleurs meilleurs zoom 70-200 mm Full Frame :

Equivalents : Canon EF Canon RF Nikon F Nikon Z Sony E Fuji X (APS-C)
70-200 mm f/4 ( – ) Tamron 70-210 f/4 – 669 € Tamron 70-210 f/4 – 675 €
70-200 mm f/4 EF 70-200 f/4 IS – 1 049 € Tokina 70-200 f/4 – 892 €
70-200 mm f/4 EF 70-200 f/4 IS II – 1 295 € AF-S 70-200 f/4 – 1 379 € E 70-200 mm f/4.0 – 1 499 €
70-200 mm f/2.8 Sigma 70-200 f/2.8 – 1385 €  Sigma 70-200 f/2.8 – 1788 €    
70-200 mm f/2.8 I EF 70-200 f/2.8 – 1 335 € 70-200 f/2.8 VC – 1 195 € 70-200 F2.8 G – 2 795 € XF-50-140 f/2.8 – 1305 €
70-200 mm f/2.8 II EF 70-200 f/2.8 II – 1 857 € 70-200 f/2.8 VR II – 1 619 € 50-140 f/2.8 x1.4 – 1 699 €
70-200 mm f/2.8 III EF 70-200 f/2.8 III – 2 176 € Prévu en 2020 70-200 f/2.8 E FL – 2 609 € 70-200 mm f/2.8 S – En 2019
Extend. x1.4 EFx1.4 III – 449 €   TC-14E III – 549 €   SEL-14TC – 595 € XF-1.4x TC – 389 €
Extend. x2 EFx2 III – 449 €   TC-20E III – 529 €   SEL-20TC – 526 € XF-2.0x TC – 429 €

 

 

 


Détails des prix : les zooms professionnels (généralement à f/2.8 constant) : ce sont les outils indispensables en reportage : ceux utilisés par tous les professionnels.Relire : Les reflex professionnels dominent toujours le World Press

Je précise que pour qu’un objectif de type « APS-C » puisse (réellement) entrer dans cette catégorie des zooms à ouverture constante de f/2.8 : il faudrait qu’il possède une ouverture (réelle) de f/1.86. Ce qui n’existe pas encore… J’ai donc un peu « triché », afin de faire rentrer des objectifs Fuji X (APS-C) dans ce tableau. Sélection des meilleurs meilleurs zooms professionnels Full Frame :

Canon EF Canon RF Nikon F Nikon Z Sony E Fuji X (APS-C)
Les 16-35 mm 16-35 mm f/2.8 III – 1999 € RF 15-35mm f/2.8 L IS USM 14-24 mm f/2.8 – 1849 € 14-24 mm f/2.8 S – En 2020 16-35 mm f/2.8 – 2689 €
les 24-70 mm 24-70 mm f/2.8 II – 1729 € RF 24-70mm f/2.8 L IS USM 24-70 mm f/2.8 – 2199 € 24-70mm f/2.8 S – 2471 € 24-70 mm f/2,8 – 2249 €
Les 100-400 mm 100-400 mm II – 1989 € 80-400 mm – 2697 € 100-400 mm GM – 2899 € XF-100-400 mm – 1699 €

 

 


Détails des prix : les zooms de voyage à grande amplitude : ces objectifs, pas très lumineux… Mais tellement pratiques pour les voyageurs, ou pour ceux qui veulent partir en Week End sans trop s’embêter avec plusieurs objectifs… Sélection des meilleurs zoom à grande amplitude fixes Full Frame :

Canon EF Canon RF Nikon F Nikon Z Sony E Fuji X (APS-C)
Les 24-300 mm EF 28-300 mm – 2349 € RF 24-240 mm f/4-6.3 IS 28-300 mm – 969 € 24-240 mm – 839 € XF-18-135 mm – 699 €
Les 70-300 mm Amateur 70-300 mm f/4-5.6 II – 494 € AF-P 70-300 mm – 646 € XF 55-200 mm LM – 648 €
Les 70-300 mm Pro 70–300 mm L – 1348 € 80-400 mm G – 2697 € 70-300 mm – 1295 €

 

 


Détails des prix : les objectifs professionnels « hors normes » : ces objectifs « superlatifs » qui parfois feront la différence entre les « professions »… et les « ultra professionnels ». Sélection des meilleurs meilleurs objectifs prime Full Frame :

Canon EF Canon RF Nikon F Nikon Z Sony E Fuji X (APS-C)
Focales standard EF 85 mm f/1.2 – 1892 € RF 28-70 f/2 L – 3249 € 300  f/4E PF – 1785 € 58 mm f/0,95 S – 6000 ? 28-135mm f/4.0 – 2299 € XF 8-16mm f/2.8 – 1878 €

 

 

Quels sont les meilleurs appareils photos, quels sont les meilleurs objectifs ? Quel appareils photo choisir, quel objectifs choisir ? J’espère que ce guide d’achat aura pu vous aider.

 

 


 

 

Pour les mêmes tableaux concernant les appareils et objectifs APS-C, rendez-vous ici :
Combien coute un équipement photo APS-C dans chaque marque ?

 


 

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

111 commentaires

  1. Le nikon 85 1.8 existe et est moins cher que le tamron… quelle est la conclusion de cet article? Que canon est moins cher que les autres?

    • Le Nikkor AF-S 85 mm f/1.8G coute en effet 519 €, mais il n’est pas stabilisé : https://amzn.to/2ZKwJgK.

      C’est pour cette raison évidente, que je lui ai préféré le Tamron 85 mm / F 1.8 SP DI VC USD qui lui est stabilisé… Donc probablement un meilleur choix : https://amzn.to/2DF9VFU

      Idem concernant le Canon EF 85 mm f/1.8 qui est encore moins cher : 378 € : https://amzn.to/2ZIt2YZ Là aussi j’ai préféré le Tamron car il est stabilisé…

      Mais la stabilisation n’a rien d’obligatoire : on peut s’en passer…

      La conclusion : c’est à vous de la tirer… Choisissez le matos qui correspond à votre budget ! Et à vos besoins…

      • ça sert a rien le 85 1.8 a monture F, car la version Z va arriver dans pas longtemps et sera de l’ordre de prix du Tamron

        Quand on prix de l’eos R vs Z6 c’est du pareil au même, on pourras comparé les prix quand Nikon sortira un Z d’entrée de gamme

        C’est comme comparé BMW et Mercedes et dire la serie 1 de BMW coute moins cher que la Classe C de chez Mercedes…

        • Je ne comprend pas ou vous voulez en venir…

          Il faut bien détailler le prix de chaque élément (disponible) dans chaque marque, afin de comparer le total, aux trois autres marques.

          Lorsque de nouveaux modèles (plus intéressants) seront disponibles : je remplacerais certains modèles de cette liste par les nouveaux.

          Mais en l’absence d’information et de prix précis, je suis obligé de faire avec ce que l’on sait.

      • Bravo, jolie travail

        mais il y a une erreur le Sony FE 28mm a une ouverture de f/2.0

        Et l’advantage de la monture Sony FE c’est l’ouverture de sa monture au marque tierce Zeiss, Samyang, Sigma, Tamron, Tokina…. pour le choix du matos qui correspond à son budget ! Et à ses besoins…
        Si vous souhaitez voyager léger, un objectif en forme de “pancake“, comme le Samyang 35mm f/2,8 à 399 € ou “light prime“ comme le grand angle Sony 28mm f/2 à 388 € feront le meilleur job pour la photographie de rue. Pour un champ de vision encore plus large, Samyang propose également un AF 24 mm f/2,8 en forme de pancake même si sa qualité de fabrication plasticky et n’est pas aussi durables.
        Sony nous propose également deux astucieux convertisseurs, un ultra grand angle de 21 mm et un amusant 16 mm Fish-eye pour ce 28 mm f/2 qui offre une excellente qualité d’image à un prix abordable.
        Toute la gamme d’objectif Samyang AF en monture FE, 14, 24, 35 mm f/2.8 et 35, 50 et 85mm f/1.4 sont dotés d’un autofocus compatibles à la fois avec détection de phase et de contraste des hybrides Sony.
        La “triplette“ de zoom standard peuvent être éventuellement remplacé par les Tamron 17-28mm et 28-75mm f/2.8 Di III RXD à 899 €, avec une plage focale un peu réduite mais qui jouent la compacité et la légèreté avec le même diamètre de filtre de 67mm et un d’excellent rapport qualité prix. (75-200mm f/2.8 fin 2019 ? €)
        Enfin, les Zeiss Batis innovent avec un petit écran Oled sur le fût métal de l’objectif, affichant la distance de mise au point et l’ouverture utilisé, bien lisible même en basse luminosité et utile lorsque vise avec l’écran arrière à bout de bras au raz du sol.

        • Oui, merci de ces précisions…

          Précisons aussi que à peu près tout cela (et même un peu plus) existe aussi en montures Canon Ef et Nikon F…

          Il n’était pas question de détailler toutes les marques compatibles (pour Sony, Canon, Nikon et Fuji) : car on ne s’en sortirait pas… Je pares du principe que sauf quelques exception : les productions de chaque marques sont les meilleurs choix.

      • GAUTHIER Christian le

        Bravo !! beau travail. Tu vas donner de grosses érections à tous les technophiles du GAS !! Mais va t il leur rester un peu d’argent pour acheter un livre afin de voir ce que les grands photographes font avec du matériel qui les surprendraient beaucoup ??

    • Bien sur que Canon est moins chère que les autres, c une des seuls marques ou les prix baissent le plus vite.
      En plus JF est gentil il as pris les prix de amazon, si on on fait un comparatif sur les market place y’a plus photos.
      Plein format canon 6D a 800 euros 6D II a 1150 euros Canon 5D mark 4 a 2050 neuf et garantie 3 ans et y’en n’a plein des exemples de ce genre pour le 100 macro is pour le 28 2.8 is a 377 euros bref tout n’est pas parfait chez Canon mais les prix reste très attractifs.
      Je parle pour mon cas le 6D II acheté a 1150 euros l’année dernière le 100 macro is usm a 6OO euros neuf et garantie 3 ans en plus paiement en 4 fois sans frais le pancake 40 2.8 a 170 euros bref en plein format Canon reste imbattable.

  2. OLIVIER (NIKON Z6 ET RIEN D'AUTRE) le

    Beau boulot.
    Et l’on constate que l’investissement est conséquent et ± identique quelque soit la marque, dès que l’on veut avoir un peu de matériel. Mais l’on a rien sans rien.

  3. J’ai testé le zoom nikkor 24-85 3,5 4,5 stabilisé qui est vraiment top avec le D750. Léger, largement assez bon, pas cher: il a été mal jugé je trouve, versus le 24-70 F4 de Canon. C’est le couteau suisse pour une entrée réussie dans le monde du full frame, non? 1 590 € l’ensemble lors de certaines promos récentes…, meilleur rapport qualité prix que les hybrides récents…

      • olivier olivier le

        En effet 330 € une paille non, mais allo !!! J’ai jeté un coup d’oeil sur les mires VFA Target de ces 2 objectifs sur capteur FF sur le site https://www.imaging-resource.com on peut douter qu’il soit tellement supérieur je suis prêt à parier que le Nikon est même meilleur à 70MM que le Canon de 2013. Le Nikon à un meilleur rapport qualité prix pour une qualité à peine moindre.

        je ne crois que ce que je vois je ne fais confiance qu’aux mires ou moindre mesure mur de brique pour juger la qualité d’un objectif.

    • Suite à ta remarque, j’ai remplacé dans la configuration la moins chère, les Canon EF 24-105 et Nikon 24-120 mm, par respectivement les EF 24-70 mm f/4 et Nikkor 24-85 mm… Et le Sony 24-105 mm par un Sony 24-70 mm aussi.

      C’est en effet plus cohérent pour cette première configuration. Et ça fait baisser le ticket d’entrée en Full Frame.

    • Olivier olivier le

      Jette un oeil sur les mires du site imaging-ressources

      Le Canon à une meilleure Acutance (et aussi moins de distorsion et CA) , mais comme il est testé sur FF Canon EOS 1 de 20 mpix il a un pouvoir résolvant inférieur. Au contraire du Nikon D800 avec son capteur avec plein de pixels on distingue plus de petites barres sur la mire d’ailleurs.
      L’ acutance peut être augmenté dans un logiciel après la prise de vue. Au contraire de la résolution.

      Au final le petit Zoom Nikon de qualité très inférieure au Canon donnera de meilleurs résultats couplés à un D850 (pouvoir résolvant supérieur) , que le couple CANON 5D MARK 4 OU R ? Avec son capteur de 30 MPIX ?

      Dans le meilleur des mondes, cet excellent objectif devrait être couplé au D850 pour profiter pleinement de sa qualité optique.

      GOOGLE EST MON AMI: http://pehache.free.fr/FOTECH/RESOLUTION_ETC

  4. Tu t’es bien amusé! Quel travail pour rechercher tout cela et y remettre dans des tableaux.

    Bravo, c’est très intéressant.

    • Hors de question d’acheter sur Amazon, dont le schéma économique ne profite qu’à son patron, glanant des parts de marché sans créer de richesse!
      Vous vous faites bouffer par ces géants sans éthique… et c’est un fervent capitaliste qui parle!!!

  5. Les 2 objos ont à peu près le même score sur DXO, très moyen tous les 2. Mais, je trouve les photos prises avec ce 24-85 très bonnes, aussi bonnes qu’avec le 24-70 2.8 G2 tamron par ex, 3 fois plus cher et 2 fois plus lourd…

    • Et voici l’image du Canon : au 70 mm f/4.5, qui est de très loin meilleur…

      http://bit.ly/2Lldbg3

      Il n’y a pas de match possible : le Nikon 24-85 mm f/3.5- 4.5 est un objectif amateur pas cher, à l’ouverture « glissante »… (qui a le mérite d’exister quand on veut pas se ruiner).

      Alors que le Canon Ef 24-70 mm f/4 est un vrai objectifs professionnel, avec une qualité d’image constante du 24 au 70 mm… Une ouverture constante. Une position Macro très intéressante, une construction haut de gamme. Un Bouton de verrouillage…

      Bref : deux poids, deux mesures ! On en me fera pas prendre des vessies pour des lanternes, j’ai déjà utilisé les deux… et bien vu la différence !

      • olivier olivier le

        J’ai consulté les tests du site https://www.opticallimits.com. Effectivement il est très bon il soufre d’un RSA (focus shift. contrôle qualité ?). Mais bon quand on voit les mires de l’exemplaire testé par Imaging-ressources contrôle qualité ? Et le score DXO mark.

      • Olivier Olivier le

        Sur les 2 exemplaires testés sur Imaging-ressources et optimal limits: 1 à un piqué qui n’a rien d’exceptionnel sur FF, et l’autre est affublé d’un défaut. Le contrôle qualité laisse à désirer sur ces 2 exemplaires pour un objectif prime. Je suis d’autant plus sévère que tu fait preuve « un peu » quand même d’intransigeance envers les autres fabricants.

        Les scores dxomarks: 25 avec l’eos 5D R et 24 pour le Nikon sur D810.

        (Ce que j’apprécie beaucoup chez Imaging ressources en plus des mires il complète le test avec des photos en JPEG taille réelle et parfois en raw)

  6. Les colonnes des tableurs ont une largeur fixe.
    Impossible de regarder entièrement les tableaux, que ce soit en version mobile ou classique

    • Ce n’est pas une insulte : c’est l’option la moins chère disponible et c’est le but de cette première configuration : faire le choix le moins cher et farder l’argent pour de bons objectifs… (d’autant que j’ajoute le prix de l’EOS R en option pour ceux qui préféreraient : il y a donc le choix).

      Si Nikon propose dans quelque temps un boitier d’entrée de gamme équivalent : direz-vous que c’est une insulte de l’ajouter à la liste ?

      • Franchement, tu auras beau mettre de supers objos sur un RP, ça ne rattrapera pas l’écart qu’il y a entre lui et un Z6. Sans parler d’insulte, je rejoins le commentaire de SEVENSAM sur le fait que le prix des kits avec le Z6 doivent être comparés aux kits EOS R pour être significatifs, pas à des kits basés sur l’EOS RP.
        Il faut juste comparer ce qui est comparable.
        Si on va par là, autant prendre un EOS M50 comme je l’explique plus bas (surtout que les kits EOS M reviennent en moyenne 3 à 4 fois moins cher que tout le reste de ce que tu décris).
        De toute façon, Canon fait nettement les offres les plus intéressantes en terme de prix… c’est assez clair. Pas la peine d’en rajouter.

        • Tout dépend ce que l’on veut faire avec un EOS RP : la qualité d’image est fantastique, la colorimétrie aussi (bien plus sympa que le Nikon Z6)…

          Le viseur est moyen, mais pour le reste il a plein de qualités. Il ne fait pas s’imaginer que c’est un appareil du pauvre : il faut l’essayer… Car en pratique, il n’est pas décevant !

          • J’ai essayé les deux et le Z6 est très supérieur au RP à tous les niveaux. Ce n’est vraiment pas comparable. Il est même supérieur au R, à mon sens (qui est déjà excellent) et c’est probablement le meilleur mirrorless plein format des dernières sorties depuis 2018. Nikon ne s’est vraiment pas raté avec cet appareil. Maintenant, c’est vrai que je suis très habitué à Nikon.
            Les seuls reproches que je ferais au Z6 sont le format de carte (XQD, c’est rapide, en même temps) et les limitations de l’adaptateur FTZ en ce qui concerne les vielles optiques. Comme on le sait, Nikon hérite encore de ses retards du passé avec les moteurs AF dans les boitiers et les encoches de gestion d’ouverture mécaniques qu’ils ont « trainées » des années… c’était très bien à l’époque mais Canon s’est vraiment fendu avec l’EOS et continu d’en récolter les bénéfices. Pour les optiques récentes, avec le FTZ, on a le même effet que pour l’adaptateur EF/RF de Canon : une amélioration de l’expérience d’utilisation très marquée.
            De plus, il n’y a aucun problème de colorimétrie. Même si celle de Canon reste un poil mieux gérée sous Lightroom (comme d’habitude), cette fois-ci, je n’ai pas constaté ce qu’on pouvait avoir avec le D750 par exemple : Il ne « manque » aucune couleur, il suffit de trouver le réglage et/ou de calibrer.
            Tu devrais essayer cet appareil, c’est une merveille, je t’assure.

            En revanche, le RP me semble aussi être la meilleure solution sans miroir en rapport qualité/prix pour les possesseurs de Canon EF.
            C’est ce qu’aurait dû être le 6D Mark II, à mon sens (à condition de supporter le viseur bien sûr). Et puis leur(s) adaptateur(s) EF/RF est(sont) une tuerie, ni plus ni moins…

            • Ah mais je l’ai essayé le Nikon Z6 et le Z7 aussi ! Dès le mois de janvier…

              On peut dire que j’ai détesté l’obligation de « déverrouiller » le zoom 24-70 mm à chaque utilisation. Du coup je préfère le RF 24-105 mm f/4, même si il est un peu trop long. du coup. Mais tout de même je préfère (tellement je déteste devoir « déverrouiller » le Nikon).

              J’ai pu aussi essayer le Z 35 mm f/1.8 : il est trop long… donc je préfère 100 fois celui de Canon (le RF qui est une merveille)

              Pour le reste : le Z6 est excellent en effet…

              Je n’ai pas assez d’exemples variés pour me prononcer définitivement sur la colorimétrie. Mais ça m’a l’air un peu mieux en effet.

              Au final, je crois que l’on me donne le choix, je préférerais un EOS RP de toutes façons de préférence au Z6, surtout à cause du RF 35 mm f/1.8… et de la compatibilité avec mes objectifs EF (mon EF 85 mm f/1.4 L IS USM marche très bien sur le RP… )

              Et de toutes façons, le meilleur appareil : c’est celui qui accueille les meilleurs objectifs. Et comme je préfère les objectifs RF à l’offre Nikon pour les Z : du coup, pour moi les EOS R et EOS RP l’emportent. Car ce qui compte ce sont les objectifs : pas les boitiers.

              • Oui enfin, il y a un monde entre le Z6 et le RP quand même.
                C’est vrai que le déverrouillage du 24-70 est un peu déroutant au début, mais ce n’est pas un vrai déverrouillage dans la mesure ou il se fait dans la foulée (c’est plus un « cran » magnétique). Ca ne me gênait déjà plus au bout de 10 minutes… le truc c’est qu’il faut s’y refaire à chaque fois qu’on revient à cet objectif après un passage sur un autre.
                Ce n’est pas ce qu’il y a de mieux sur cet objectif, c’est vrai. Surtout que par ailleurs, il est terrrrrrrible ;D
                Et sinon, les AF-S fonctionnent aussi très bien sur les Z, c’est tout à fait comparable aux EF sur EOS-R. Maintenant les préférences des optiques, c’est comme on veut. Je préfère le 50 1.4 Nikon à celui de Canon (trop fragile) par exemple. Mais d’un autre côté, on attend toujours l’équivalent à l’EF 135 F/2 L côté Nikon (autre exemple). On va voir ce que les deux proposent dans les gammes nouvelles. Il y a des chances que Canon mette le paquet si on en croit les rumeurs. Ca promet;).

                • Je suis d’accord, qu’il y a un monde entre les deux…

                  Mais ce « monde » ne m’empêchera vraiment pas de faire de très bonnes images avec : du moment que j’ai les bons objectifs. Je me suis promené dans Paris avec l’EOS RP : et franchement pas une second je me suis senti « limité » en quoique ce soit : il a tout ce dont j’ai besoin… Et la plupart des avantages que propose le Z6 : je n’en ai pas besoin (99% du temps) !

                  Et comme je préfère les « bons objectifs » avec un EOS RP derrière (même si celui-ci est plus dénudé qu’un Z6)… plutôt que des objectifs qui me plaisent (un peu) moins, avec un Z6 derrière. Même si ce dernier est bien plus « puissant ».

                  Par exemple, lorsque je prends un 35 mm fixe : ma première priorité, c’est (vraiment) la compacité… Donc un « duo » EOS RP + RF 35 mmm f/1.4 me semble très largement préférable au Z6 avec l’encombrant 35 mm Nikon (qui en plus est assez cher). En tous cas : moi si on me « donne » le choix entre les deux : je n’hésite pas une seconde, je prends le RP.

                  Autre exemple : lorsque je prend un zoom : la priorité absolut est la polyvalence… Donc je préfère le RP avec le RF 24-105 mmm f/4 (qui est un vrai bijou), de préférence au Z 24-70 mm f/4 avec le Z6.

                  Mais je comprend que quelqu’un qui préfère la compacité et n’utilise que son zoom et jamais de 35 mm, alors il pourra préférer le 24-70 mm f/4 de Nikon…

                  Enfin : le « cran » de déverrouillage, il. faut voir ça sur le « long terme »… Olivier (qui a commenté ici souvent à propos du Z6) possède le Z6 depuis janvier, et je crois qu’il en a un peu marre de devoir « déverrouiller » puis « reverouiller » systématiquement son 24-70 mm f/4.

                  Cela dépendra des gens : mais il me semble que c’est quand même un assez gros « point noir ». Et je ne doute pas que Nikon prépare un 24-105 mm sans verrouillage, comme alternative…

                  Car à long terme : ce « petit modèles » (équivalent au 24-85 mm reflex), ce ne sera pas tenable.

                  Et à mon avis : trop fragile… On saura cela dans quelque temps (d’autant que Nikon n’a pas fait que des « merveilles » ces dernières années en terme de fiabilité)…

                  • La construction est quand même semblablement solide et la finition irréprochable. Mais je suis d’accord que c’est un désavantage et qu’il faut voir sur le long terme.
                    Pour le RF 35mm 1.8, c’est vrai qu’il est réussi, même si j’aurais préféré un modèle IF pour ce type d’optique (c’est aussi plus solide et ça c’est important parce que le 35 on le malmène en général) à l’instar de l’EF 35mm F/2 IS. C’est peut-être aussi le prix d’une polyvalence plus importante (macro, taille réduite etc…).
                    C’est vrai aussi que ce n’est pas à l’utilisation privilégié d’un 35 que je destinerais le Z6, même si ça marche très bien aussi.
                    J’y mettrais plus un 24mm fixe en fait parce qu’il se prête d’avantage au paysage.
                    D’un autre côté, ce que tu dis de pouvoir se balader avec un ensemble léger, c’est vrai aussi avec un EOS M100 ou d’un M6 avec un 22mm f/2… et c’est encore (beaucoup) plus petit et (beaucoup) moins cher.

                    • La construction  » solide » et la finition « irréprochable » : OK ! Mais cela ne m’aide en rien à réussir des photos… Ce sont (pour moi) des arguments assez secondaires.

                      D’autant que je ne le trouve pas si mal fini ce RP, même si je suis assez d’accord avec toi : le Z6 est vraiment plus joli et mieux fini ! Mais je m’en fout un peu, tant que la qualité d’image est là et que mes objectifs fonctionnent bien dessus…

                      Oui, les M100, ou le magnifique M50 avec un 22 mm : c’est super et beaucoup plus compact… Mais c’est de l’APS-C !

                      Alors que là, avec le RP et le RF 35 mm (idem avec le 50 mm STM monté sur la bague) : on dispose « presque » d’un compact, mais en Full Frame…

                      Jamais un Full Frame à objectif interchangeable n’avait été si proche de l’encombrement d’un Leica, jusqu’alors…

      • J’ai trouvé ça intéressant. Même si dans ta première comparaison tu dis que le Nikon Z6 est l’offre la plus couteuse. Il me semble pourtant que dans ce que tu as écrit c’est plutôt l’offre EOS R qui est la plus couteuse… (et qui est d’ailleurs plus proche de l’offre Nikon).

              • … et sinon pour la construction et la finition je parlais du 24-70 et des objectifs en réponse à l’histoire du cran de vérouillage… y’a bien longtemps que j’ai compris que si tu ne va pas faire une traversée de l’antarctique, même un EOS M100 tiendra sans broncher dans des conditions urbaines standards. Donc le RP, c’est sûr, il tiendra.
                Pour ma part en tout cas, un EOS M100 ou M6 (la molette d’expo, c’est vraiment un plus des fois) avec le 22mm F/2, ça le fait largement pour tous les jours. Et pour du paysage ou de la prise de vue un peu plus chiadée, un Full Frame… c’est tout et c’est déjà le luxe, non ?

              • Tout comme l’EVF de 2MP mauvais sur les deux.
                Avant sur un Sony A7 (1, 2 et3) l’EVF no way, il était descendu toutes les… 2 semaines dans un comparatif sur ce site.
                Maintenant, le viseur du RP ça passe, les temps changent. Mais comme on dit, ce sont les vieux cxxx qui ne changent pas d’avis.
                Il fallait juste temporiser la venue de Canon ^^.

                Avec 400€ de différence au Japon, meilleur EVF, meilleur écran LCD, meilleure autonomie, meilleure capteur, un vrai mode silencieux, je me dis que le R est plus tentant.

                • Rappelle nous le prix auquel avait été annoncé le Sony A7II avec cet EVF déjà ? 1800 €… A ce prix là : je trouvais que ça faisait quand même très cher pour un EVF médiocre, avec une ergonomie médiocre (je parle du Sony A7 II toujours)… une colorimétrie désagréable et une gamme optique qui a l’époque était encore bien faible…

                  La grosse différence, c’est que aujourd’hui, on a pour la première fois un boitier proposé à sa sortie à moins de 1500 € : ce qui est un prix un peu plus raisonnable (et susceptible de baisser assez vite) pour un tel ensemble : avec une colorimétrie bien plus agréable, une ergonomie plus agréable, des menus utilisables, etc… sans oublier une gamme optique immense disponible avec une bague (Canon), qui permet de débuter par exemple avec un EF 50 mm f/1.8 STM ultra compact, à 120 €…

                  Bref : le viseur de l’EOS RP n’est pas terrible, c’est vrai : mais l’ensemble pour le prix n’est pas si mal je trouve. Et permet de mettre en pied dans la gamme RF, qui va se développer très rapidement dans les 2 ou 3 ans à venir…

                  Il y a presque 1000 € de différence entre EOS RP et EOS R ici en France. C’est vrai que l’EOS R est bien plus attirant.

                  Mais l’EOS RP sera la seule solution si quelqu’un ne dispose pas de plus de 1500 €… et souhaite passer au Full Frame en continuant à utiliser ses objectifs EF…

        • …. juste pour dire, en effet, même conclusion : le kit EOS-R est le plus couteux… pour l’instant. Sans se mouiller, Canon va certainement aligner ses prix. Les baisses ne font que commencer je pense.

  7. Salut Jean-François.
    On peut s’en tirer beaucoup mieux avec le combo Nikon Z6+24-70 F/4 +FTZ+une carte XQD pour 2719 Euros en ce moment au lieu de prendre le Z6 et 24-70 F/4 au prix fort. Ce qui porte la facture totale à 4263 euros sans compter les économies éventuelles de rachat d’optiques grâce à l’adaptateur FTZ.
    Le prix du kit Z6+24-70+FTZ+XQD est identique chez la FNAC : https://www.fnac.com/Hybride-Nikon-Z6-Noir-Objectif-Nikkor-24-70-mm-f-4-Bague-d-adaptation-pour-objectifs-Nikkor-F/a12799642/w-4
    A noter que Camara propose le kit sans le FTZ à 2600 euros. Ce qui fait le kit complet que tu décris à 4144 Euros, nettement le moins cher du lot FF pour cette qualité.
    Pour moi Canon et Nikon sont au coude à coude en ce moment sur les gammes EOS R et Z6, surtout avec les dernières offres Nikon. Le Z6 est, a même titre, que l’EOS R un appareil extrêmement efficace (voire plus en fait ;)).
    Difficile de comparer avec Fuji en tout cas surtout si on considère aussi l’ouverture des gammes côté Canikon grâce aux adaptateurs (qui rappelons le sont absolument parfaits et non seulement ne posent pas de problème, mais améliorent même considérablement la réactivité des optiques des gammes EF et AF respectivement).

    Pour être plus honnête, tu aurais du mettre l’EOS R en avant (plutôt que le RP). Le RP n’est pas à niveau face aux autres hybrides à mon sens. C’est un produit d’entrée de gamme. Il a le mérite de représenter l’offre la moins chère des systèmes récents en FF hybride, mais ce n’est certainement pas un outil comparable au Z6, par exemple.

    Et pour finir, si on va par là, dans cette logique du moins cher en hybride, et puisque tu as mis le Fuji XT-3 qui est APS-C, tu aurais pu mettre l’EOS M50 +EF-M 22mmF/2+EF 50mm1.8 STM avec adaptateur+15-45mm… là, on est dans les 1067 euros pour le tout … record absolu !!!!! (et meilleur rapport qualité/prix, de fait, haut la main).
    Perso, je lui préfèrerais un kit 11-22 (ou le 22) + 32 + 50 (et éventuellement l’excellent dernier 70-300 F/4-5.6 avec l’adaptateur).

    A plus

    • Je n’ai pas eu le temps d’étudier les prix avec toutes les remises et toutes les offres et le « cash back »… Qui j’en suis certain : s’appliquent de la même façon à toutes les marques.

      celui qui cherchera : trouvera !

    • L’EOS RP n’a pas de concurrents directes : il intéressera plein de gens, qui veulent passer par exemple d’un vieux APS-C au Full Frame… et qui trouveront leur bonheur.

      Personnellement j’ai eu beaucoup de plaisir à l’utiliser depuis 4 semaines avec le petit RF 35, ou avec le EF 24 mm f/2.8 sur la bague… Il ne fait ^pas négliger ce minuscule boitier qui est génial !

      Ceci, sans racheter la moindre optique si ils possèdent déjà un EF-S ou un EF (… à part peut-être racheter un EF 50 mm f/1.8 à 120 €)

      Il a été fait pour les possesseurs de vieux EOS : et ils sont légions…

    • Oui, j’ai pensé ajouter une colonne pour l’APS-C de Nikon et Canon :

      Mais là ça prenant des proportions gigantesques au niveau temps et travail…

      J’ai mis Fuji tout de même, car ça m’a semblé intéressant de faire une comparaison, comme ils ont tout misé sur de l’APS-C haut de gamme et que en pratique : souvent les gens (qui ont un petit budget) hésitent entre du Full Frame et du Fuji… Et que ce Fuji X-T3 est tout de même un sacré beau boitier et qu’il méritait d’être confronté à du Full Frame.

      • Certes, ce sont un peu des bijoux ces Fuji. Mais ça reste des APS-C ;). Et la différence de prix avec les EOS-M ne me semble pas justifié en regard du résultat, pour ma part.

        • le Fujifilm 35mmF1.4 n’est pas plus cher que le Canon 32mmF1.4.

          Deux systèmes différents pour une clientèle différente.

          Pour la petite histoire, j’ai rencontré des touristes français à Kyoto (il y en a un paquet, limite tourisme français de masse). Ils n’arrivaient pas à prendre correctement une photo avec leur 50mm F1.8 sur leur EOS-M50 à pleine ouverture, obligé de passer sur un mode automatique. Ils ont fini avec leur Iphone….
          Et moi non plus ^^, j’ai tenté de les aider et essayer en moins d’une minute de comprendre l’appareil en passant en mode priorité ouverture et en jouant l’expo et chaque l’image était correcte dans le viseur, mais trop surexposé après le déclenchement, alors que vous me passez un EOS R, Z, un Sony, un Fuji ou un Olympus, aucun problème à comprendre l’appareil en une ou deux minutes. Il y a dû avoir qui m’a échappé dans leurs réglages.

          • Désolé, mais vous n’êtes pas doués :D
            Je n’ai pas vu de problème avec le 50 1.8 sur le M6 en tout cas. Mais j’utilise la visée écran systématiquement, c’est peut-être pour ça. Franchement, les viseurs sur les M, c’est contre-productif à partir et en dessous d’un 50 mm. Je ne l’utilise qu’en télé. Ceci dit, je n’ai eu aucun problème non plus avec le viseur, je tourne juste que ce n’est pas pratique. Je n’ai pas eu non plus de problèmes d’exposition (mais alors vraiment jamais)… Peut-être que leur exemplaire était défectueux ou l’objectif « pocké » (c’est un peu du plastique ces 50mm 1.8 quand même, faut y faire attention). Il ne m’a pas fallu 10 secondes pour faire ce que je voulais pour ma part. Donc à revoir je pense.

  8. Papy Boyington le

    Il y a des choix un peu curieux dans les configurations pro comme celui du sigma 24 1.4 FE alors que Sony vient d en sortir un qui fait l unanimité ou le choix du EF/RF 24-105 alors qu en EF le 24-70 f2.8 II est le choix si on veut ce qu il y a de mieux en transtandard et côté RF tant qu a simuler des prix il y a le 24-70 f2.8 IS qui va arriver second semestre et qui sera le choix.
    Enfin faut bien poser une base. Les prix imaginés me semblent tout à fait dans les bons niveaux malheureusement (2500 le 85 RF, je risque pas de changer mon 85 1.4 IS qui est excellent). En revanche le R haute définition a 3350, simu que je trouve cohérente aussi, serait une bonne nouvelle. Et pendant ce temps là le marché se contracte, on pourra même plus miser sur des économies d échelle pour espérer une baisse de prix dans le temps.

    • Jean Pierre Malrieu le

      Quand tu calcules un coût moyen, en raison de la forme de la fonction C/q, les économies d’échelle arrivent très vite, et sont de moins en moins fortes quand q augmente. Pas sûr que ta crainte soit fondée, donc.

  9. J-F. Lemarchand le

    Merci Jean-François pour ce comparatif, bravo pour le travail et si effectivement tu peux faire vivre ces tableaux ça devrait servir à beaucoup de personnes souhaitant faire un premier achat ou changer, aider à s’équiper de ce dont on a besoin, selon son niveau, son portefeuille et sans céder à la course à l’armement.

    Cependant une remarque, faut-il mettre en parallèle les APSC et Full Frame? ou faudrait-il faire 2 comparatifs distincts ? Est-ce qu’on s’adresse à la même cible?

    Pour ma part, je vais encore garder mon 6D MarkII et peut-être investir dans une ou 2 focales fixes pour les prochains voyages, il a tout pour me plaire ce boitier…qualitatif, léger(même quand on le compare à des APSC), assez discret, fiable…

    A propos de 6D Mark II, y a t il dans les tuyaux un Mark III ?

    • Et bien personne n’en sait rien à propos d’un éventuel EOS 6D MkIII…
      Car clairement l’avenir est à l’hybride. On ne sait pas dans quelle mesure Canon continuera à faire évoluer ses reflex. Ils le feront bien entendu : mais à quel rythme ?

      Un indice cependant : le reflex leader des ventes, à bien entendu reçu un successeur (tout récemment) : l’EOS 250D… Et il continue de s’en vendre des tonnes.

      Donc un jour peut-être : un EOS 6D MkIII qui incorporera certaines avancées apparues sur les hybrides.

      • Un bon petit 6D II avec le pancake 40 2.8 un beau petit passe partout avec un bon viseur optique, que du régal.
        Vivement le 6D III

      • Canon donne quand même de gros indices dans la présentation de leur rapport financier. Devant l’écrasement du marché des DSLR, le plan est de basculer rapidement vers l’hybride.

        [i]Mirrorless cameras, known for being small and lightweight, are increasing their presence in the market. Amid this situation, we will steadily shift our focus from DSLR to mirrorless cameras with the aim of maintaining our overwhelming competitiveness…
        Aiming to recover profitability mainly through expanded sales of full size mirrorless cameras and lenses.[/i]

        Avec de telles affirmations dans une communication officiel de Canon pour ses actionnaires, ce serait surprenant que le développement d’un 6DMkIII soit dans les plans. La clientèle potentielle n’ayant qu’à se tourner vers un inévitable RP II… C’est très clair que pour Canon le futur immédiat est essentiellement le développement de la gamme R. Ce qui n’est d’ailleurs pas très surprenant. Pour la gamme EF, on parle tout au plus de « maintien » plus particulièrement pour le marché professionnel.

        Pour l’EOS250D, il ne s’en vend clairement pas assez au goût de Canon puisque, dans le même rapport, on spécifie:
        [i]… the market for entry-level DSLRs is contracting at a pace that exceeds the outlook we had at the beginning of the year.[/i]

        Pour finalement annoncer une chute du volume de vente de caméras de 23% et un baisse des profits de 82%… Canon réussissant de justesse à éviter l’encre rouge avec ses caméras, forçant du coup un réalignement des priorités vers le mirrorless… Autrement dit, chez Canon la gamme R est condamné au succès car tout le reste ne va pas bien du tout.

        • « car tout le reste ne va pas bien du tout. » C’est le marché photo dans son ensemble qui se réduit et se transforme (plus ou moins) en marché de renouvellement uniquement

          L’EOS 200D était récemment n°1 des ventes tous appareils confondus dans la plupart des pays (et certainement au niveau mondial) dominant les hybrides… (actuellement il est en cours de remplacement par l’EOS 250D qui n’est pas encore rentré dans les statistiques, pour cela qu’il a provisoirement disparu)

          Canon est probablement la marque qui s’en sort le mieux… Sony s’est largement fait doubler sur le marché de l’APS-C, qui est dominé par l’EOS M50 pour les hybrides et les EOS 200D ou 4000D pour les reflex. ET ce n’est pas encore le marché de l’hybride Full Frame qui peut remplacer, le volume énorme des ventes APS-C.

          https://amzn.to/2LcUAlZ

          https://amzn.to/2VDaydi

        • Le Lassement BNC de la semaine…

          http://bit.ly/2LhMYih

          https://translate.googleusercontent.com/translate_c?depth=1&hl=fr&rurl=translate.google.fr&sl=ja&sp=nmt4&tl=fr&u=https://www.bcnretail.com/research/ranking/list/contents_type%3D41&xid=17259,15700023,15700186,15700190,15700253,15700256,15700259&usg=ALkJrhjsLJ8yDT7oJBPqdhqdfMtkyKSSww

          4 Canon aux 4 premières places… dont le premier est encore un reflex d’entrée de gamme suivi de 3 hybrides APS-C

          Ensuite 1 Nikon, 1 Sony, 1 Olympus… qui se partagent des « miettes » du marché APS-C.Car au dela de la 5em place : ça ne pèse plus grand chose.

            • Si ils ne se vendent pas si bien que cela, cela poussera Canon à proposer des « offres » et des remises plus attractives… Et à en baisser le prix.

              Comme cela s’est passé avec les premiers EOS M5 (par exemple) qui n’avaient pas si bien débuté leur vie commerciale que cela. Puis canon a ajuster ses prix et proposé un best seller avec l’EOS M50.

              Les EOS RP et les EOS R ne sont que le premier jet : lorsque la gamme optique sera plus complète (avec un zoom d’entrée de gamme Rf 24-70 mm f/4 peut-être) et les prix un peu plus bas : aucun doute qu’ils se vendront très bien…

              Actuellement, ils sont handicapés par une gamme optique un peu trop haut de gamme. Et les gens qui sont susceptible d’investir dans des objectifs à 1000 € (comme le RF 24-105 mm) : ce sont des gens qui sont déjà équipés de reflex (EOS 6D ou EOS 5D) et qui ne sont pas « hyper pressés » de passer à l’hybride… Mais petit à petit cela fera son chemin dans leur têtes je pense.

              Changer de gamme optique : cela n’arrive pas tous les 15 ans… La dernière fois : c’était en 1987 !

              Donc Canon n’est pas trop pressé, je suppose… La transition entre reflex et hybrides prendra au moins 4 ou 5 ans.

          • Peu importe, les gestionnaires de Canon et ses actionnaires se fichent totalement de ce genre de classements. Pour eux, ce qui compte, c’est uniquement le rendement et comment le maximiser. Et clairement, ce qu’ils disent, c’est que les DSLR ne se vendent plus assez pour atteindre leur cible de rendement (quand bien même ils seraient le meilleur vendeur chez BCN), et que le retour à la rentabilité exigée passe par le mirrorless FF. On peut être d’accord ou pas avec eux, n’empêche que c’est ce qu’ils feront puisque ce sont eux qui décident ce que fera ou pas Canon. C’est écrit noir sur blanc dans leur rapport financier, ça ne peut pas être plus clair que ça. Certainement infiniment plus fiable comme source d’information sur les orientations de Canon que les chiffres BCN…

            Pour Sony, ça ne va pas vraiment mieux avec une baisse de profits de 79%…

            Globalement, ce qui semble se passer, c’est que les fabricants ont frappé l’inévitable mur de la stratégie de l’augmentation des prix pour compenser la baisse de volume… Les nouveaux modèles, très couteux, ne peuvent tout simplement plus compenser l’effondrement global du volume des ventes.

            • Le marché du reflex baisse sensiblement d’années en années… c’est vrai. Malgré des reflex de moins en moins couteux (regarder les prix des reflex Canon APS-C les plus vendus… qui restent les APN à objectifs interchangeables les plus vendus).

              Mais abandonner brutalement ce marché reflex, pour se précipiter sur un marché qui est encore relativement minuscule et dont la croissance est encore très faible : aurait probablement été une grosse erreur… Et lorsque je parle de marché encore minuscule : je parle bien entendu du marché de l’hybride Full Frame.

              Croire que le marché de l’hybride Full Frame, remplacera celui du reflex APS-C est une erreur. Ce no!veau marché « complétera » le marché du reflex Full Frame.

              Exactement comme cela se passe pour le marche des l’APS-C…

              Pour le moment le marché de l’APSC-C hybride n’a pas encore « remplacé » le marché du reflex APS-C.

              D’ailleurs les reflex APS-C se vendent toujours mieux que les hybrides APS-C et les n°1 des ventes, sont toujours les reflex APS-C de Canon… Suivis par les hybrides APS-C de Canon.

              Et l’APS-C : c’est encore (et pour longtemps) : le « gros » du marché…

              Le Full Frame ne sera jamais qu’un « complément » à forte valeur ajoutée…

              • Mais pour les opticiens tiers, la messe est dite (cf derniers interviews de Tamron et Sigma).

                Tamron indique que le marché APS-C montre déjà des signes de rétrécissement et qu’ils vont se consacrer sur les hybrides FF, car c’est un marché acheteur d’objectifs (gros succès du 28-75mmf2.8).

                Pour Sigma, Yamaki San a indiqué être surpris (pas suffisamment anticiper) du basculement plus rapide que prévu entre Reflex et Hybride et qu’à moyen terme, il pense que le marché sera 80 % hybride et les premiers objectifs spéciales hybrides cette année avec une priorisation vers la L mount et Sony. Le retro-ingenierie côté Nikon et Canon leur prend du temps.

  10. Qu’en est-il de Pentax et Panasonic/Olympus ?
    J’ai lu tous les commentaires et personne ne fait référence à eux xD.

    • Je crains que Pentax ne soit déjà mort… cela ne viendrait à l’idée de personne d’acheter un Pentax Full Frame en ce moment !

      Donc, comme mon temps est très limité (et que déjà ces tableaux m’ont pris 2 après midi entiers), j’ai tout simplement fait une croix sur Pentax.

      Si dans quelques mois, ils nous en mettent plein la vue : alors je rajouterais une colonne pour eux.

      • C’est vraiment un gros « si »! La seule chose attendue d’ici la fin de l’année étant un 70-200 f4, ce qui en soi n’est pas une mauvaise chose. Mais rien non plus pour épater la galerie. Le 85 1.4 n’est pas attendu avant mi-2020, d’autant plus problématique qu’il n’y a pas non plus de 85 1.8 au catalogue… À moins de grosses surprises, il n’y aura donc pas de colonnes à ajouter au tableau!

        Ceci dit, ,en supposant que le fameux 70-200 f4 soit effectivement lancé, 2019 pourrait être une année pas si mal pour Pentax comparativement aux deux dernières. Ils ont lancé depuis le début de l’année un 11-18 2.8 APS-C et un 35mm f2 (un rafraîchissement, mais bon, mieux que rien et qui au moins est abordable et léger). Trois lancements d’objectifs pour 2019, ce ne serait pas mauvais pour Pentax. Donc non, Pentax n’est pas mort, même si ça reste trop peu relativement aux besoins à combler (surtout en FF).

    • Concernant le Micro 4/3 : il ne boxe pas dans la même catégorie (du haut de gamme Full Frame : pro et semi pro)…

      Il faudrait faire une autre page et un autre tableau : ou l’on retrouverait tous les Micro 4/3 et tous les APS-C (hybrides et reflex de Canon et de Nikon…

      Mais je n’ai pas mis les reflex APS-C dans ce tableau. Donc pas de Micro 4/3 non plus… Il faudra une autre page. C’est un autre marché de toutes façons.

      • Je comprend que c’était long à faire, déjà pour mon choix du Canon EOS M5, j’ai passé une journée entière à faire un tableau comparant les dimensions, le poids et le prix des objectifs chez les Sony, les Fuji et autres… c’était un message plutôt destiné à faire rire (ou pleurer pour Pentax).

        • J’ai mon fichier Excel qui rassemble presque le millier de référence (appareil et objectif), avec des colonnes sur le poids, dimensions, filtre, transmission (mesuré sur Dxo), diaphragme, distance minimale, prix de lancement, prix le plus bas, prix actuel en yen, prix converti en euro… (une trentaine de colonnes).
          J’avais du temps lors d’un ancien taff ^^

    • Pour Panasonic, il ne faudra pas oublier de porter un regard attentif sur ce qui se passe sur sa toute nouvelle gamme plein format. Le S1 avec son viseur de 5.760.000 points est étonnant. Il intègre la technologie Dual IS (boitier et optique), la vidéo 4K60p et les fonctions « gadgets » issus des hybrides 4/3 de la marque (post-focus, focus stacking, photo 6K, photo haute résolution à 96mpx) qui rendent à l’occasion de très bon service. Le kit avec 24-105/F4 se trouve au alentour de 3390. Certes comme pour las Z et R, le parc optique natif est encore naissant (bien que déjà bien étoffé avec optiques Leica, mais à quel prix !). Mais comme Canon et Nikon, Panasonic pousse les feux pour sortir en 2019 les optiques essentielles. En plus du 24-105mm, un 70-200mm (à 1899 €) et un 50mm F1.4 (à + de 2000 €) sont déjà en rayon. Ce deux optiques qualitatives sont chères. Le salut viendra probablement rapidement de Sigma avec des prix plus ajustés. Il est impliqué directement dans la monture L, et commencera à proposer au 2ème semestre 2019 les 11 optiques de sa série ART en monture native, des optiques inédites produites spécialement pour cette monture, ainsi qu’une bague d’adaptation pour toutes ses optiques EF (disponible).
      Cette série S est à surveiller. Au lieu de suivre la tendance de Sony, à savoir des boitiers ultra-light, à l’endurance incertaine, Panasonic propose un boitier massif et résistant, à l’image de ce que produit Canon et Nikon dans sa gamme reflex. N’oublions pas que Panasonic est l’inventeur du concept de l’hybride avec son G1 en 2008, et qu’à ce titre il a acquis une solide expertise en la matière. Ces derniers boitiers m4/3 étaient franchement aboutis et n’ont rien à envier aux autres (G9, GX9, GH5, etc.). Ce S1 ne déroge pas à la règle.
      Après comparer du m4/3 avec du plein format n’a pas de sens. Comme JF l’a fait, le X-T3 peut dans une certaine mesure être retenu. C’est effectivement un « excellent » boitier qui vaut bien des pleins formats. Fuji a porté un soin particulier à la qualité de ces optiques. Le 23mm F1.4 cité dans ces commentaires est très bon.

    • Merci de votre remarque…

      Le problème est que le 23 mm f/2 en APS-C, est équivalent à un 35 mm f/3 en Full Frame.

      Il coute 449 € : https://amzn.to/2VIAtQP

      Mais en face nous avons des Nikon 35 mm f/1.8 Z (835 €), des Nikon F 35 mm f/1.8 G (499 €), des Canon EF 35 mm f/2 (459 €), ou des Canon RF 35 mm f/1.8 (545 €), pas chers et très lumineux… A l’exception de Sony, qui ne propose qu’un 35 mm f/2.8 assez cher (899 €).

      Donc il nous faut donc obligatoirement choisir le XF 23 mm f/1.4, qui correspond à un 35 mm f/2.1…, si nous voulons comparer des choses à peu près équivalentes à ce que l’on trouve en Canon EF, en Canon RF et en Nikon Z…

  11. Papy Boyington le

    Bizarre je ne peux répondre à ta réponse.
    Ok le Sony 24 est plus cher que le Sigma mais c est le choix de celui qui s oriente sur un package haut de gamme. Les fabricants tiers restent un choix par défaut et sous contrainte budgétaire.
    Autant aller au bout de la démarche, chez Sony on prend du GM, pas du sigma.

  12. Config assez reportage.
    Depuis 20 ans à mon compte.
    Production studio nature morte et portrait et un peu d extérieur corporate.
    3 optiques me suffisent.
    16-35
    50mm
    90 MM macro

    Apres j ai optiques « exotiques », que je me trimbale depuis mes débuts 55 micro nikkor, noctilux 50mm, 120 mm apo macro sironar

    Et 2 boîtiers
    Un full frame
    Un aps-c

  13. Chaque marque a ses avantages. Le zoom nikon Z 24-70 F4 est peut être pénible à utiliser mais il est compact, léger et ultra qualitatif comparé au Canon RF 24-105, bien trop lourd et volumineux… par contre, tu peux quand même mettre le 85mm 1.8 nikon au lieu du tamron pour le Z6 car le capteur est stabilisé. Et puis la colorimétrie nikon, c’est lightroom qui la gère mal je trouve. Bien mieux sur d’autres logiciels…

  14. Chaque système doit avoir des spécificités propres et c’est ce qui fait qu’un système peut être plus attractif que d’autres. Sinon quel intérêt d’avoir 4 fabricants FF si ils vont proposer le même type de boîtiers viseur central, tous les 24-105 presqu’au même prix, des 50mmf1.4/ f1.2 proche du kilo et ultracher… Et c’est pour l’instant vers quoi, on tend à moyen terme.

    Actuellement, Sony n’a pas un 35mmf1.8, mais un 28mmf2.
    Il y a le 55mmf1.8, cher, mais ultra-léger mais reconnue pour son piqué à PO. Sony a une gamme S pour la vidéo et basse-lumière.
    Fuji a un 18-55mm à ouverture variable, mais qualitatif mais peu cher, un excellent 55-200mm. Ou des objectifs f2-f2.8 compacts, mais comme les constructeurs ne sortiront pas des équivalents f2.8, f4.
    Le kit 24-70mmf4 avec le Nikon z6 est super intéressant, un rapport qualité-prix imbattable.
    Canon a un 35mmf1.8 stabilisé, qui pourra être couplé avec un capteur stabilisé.

    Mais petit à petit, la différence va s’estomper, tous les hybrides auront un AF ultra-efficace et qui gagnera ?
    Celui qui aura la meilleure communication, marketing ?

    • Ou celui qui contrôle sa chaîne de production de A à Z, comme Sony et Canon ?
      Ou le meilleur électronicien ? Sony ou Panasonic. Le nerf de la guerre dans deux-trois ans, ce sera de plus en plus l’électronique et le traitement du signal avec la montée en puissance de l’intelligence artificielle, il faut de bonnes equipes de développement à l’instar de Samsung, Huawei et Apple qui dépensent des milliards de dollars pour amélioration l’expérience photo.

      Hs : vous avez entendu parler du mode Lune chez Huawei, qui utilise des images archivées pour améliorer les clichés de lune prises par un smartphone ?

      • Nikon est le seul constructeur à avoir sa propre usine d’optiques (Canon sous-traite chez Cosina, Sony idem, tout comme Nikon sous-traite ses capteurs chez Sony). Et c’est pas la fin du monde en fait.

        L’ergonomie et la fiabilité/simplicité d’utilisation pourrait être une des clefs.

        Pour le moment la guerre est loin d’être finie en autofocus, clairement.

          • Pour les L, oui. Pour le reste, pas dit.

            Enfin bref, tous les constructeurs font de la sous-traitance entre eux, c’pas la fin du monde.

  15. L’exercice est toujours délicat, mais comporte ici pas mal d’approximations.

    Par exemple, chez Nikon :
    – le kit Z6 + 24-70/4 est à 2800 avec adaptateur, 2600 sans (chez Camara, aujourd’hui) ; plus ça va plus la bague est offerte, d’ailleurs, donc on peut quasiment l’éliminer de l’équation
    – aucun intérêt de prendre le 85 Tamron, le Z6 et tous les Z sont déjà stabilisés. En plus, le Nikon 1.8 est léger, pas très cher, très piqué, il suffira amplement.
    – Pour le 35, le S est un bon choix

    Mais déjà rien qu’avec le bundle et le 85 Nikon, on peut facile enlever 500€. (Et les 85 Nikon se trouvent par palettes entières, sur le marché de l’occasion.)

    M’est avis que vous avez fait des choix curieux concernant les marques non Canon, tout de même. Et plutôt en faveur de Canon. Mais c’est normal, vous connaissez mieux la marque.

  16. Georges Chassagne le

    J’ai le Nikon Z6 pour mon plus grand bonheur, le comparer avec le Canon RP, ce n’est pas cohérent, mais c’est votre droit. J’ai hâte d’avoir comme sur Canon le nouveau firmware. Ces 2 marques ont lancé trop vite leur produit ML pour essayer de préserver leur clientèle qui partait chez Sony. voir l’article de DP R.
    Totale compatibilité avec tous mes objectifs, toutes mes focales fixes stabilisées…. Je pense que lorsqu’on est avec une marque c’est difficile d’en changer ( surtout quand on a des focales couteuses , 500 F4, 300 F2,8…..)

  17. Le titre de l’article : »COMBIEN COUTE UN ÉQUIPEMENT COMPLET DANS CHAQUE MARQUE ? » je ne vois que 4 marques représentées, il aurait fallu titrer :
    COMBIEN COUTE UN ÉQUIPEMENT COMPLET, COMPARATIF CANON, NIKON, SONY ET FUJI…

    • J’ai prévenu que je visais le haut de gamme, le Full Frame…

      J’ai ajouté Fuji, car c’était à titre de comparaison avec l’APS-C.

      Je vais essayer si j’ai le temps : de préparer le même comparatif en APS-C avec les marques proposant de l’APS-C…

      Et un 3em article peut-être (si j’ai le temps encore) pour le Micro 4/3 : mais plus tard…

  18. Et le 4/3 ? On peut très bien l’envisager dans toutes ces configurations puisqu’il y a des photographes professionnels qui l’utilise !
    Et le Lumix plein format ?

    • Oui, on peut l’envisager : mais les résultats ne sont absolument pa les mêmes : en terme de sensibilité ISO et en terme de Bokeh. Par exemple il n’existe aucun équivalent en Micro 4/2 à un 24 mm f/1.4 Full Frame. Certes on peut essayer de s’en passer. Mais ce n’est pas pareil… relire attentivement ceci :

      Relire : Tableau des équivalences de focales, d’ouverture et de ISO
      http://photoetmac.com/2019/03/tableau-des-equivalences-de-focales-douverture-et-iso/

      Par ailleurs: je ne pense pas que beaucoup de photographes professionnels utilisent vraiment le Micro 4/3… Il en existe sans doute : mais je n’en connais pas personnellement.

      Quelques « ambassadeurs » le font c’est vrai (mais on leur fourni le matériel en échange de promotion)… Il y a 2 ou 3 photographes de voyage c’est vrai… (mais la photo de voyage est-elle encore une activité professionnelle ?)…

      Et probablement quelques autres encore. Mais franchement dans tout mon entourage professionnel (et je connais des centaines de professionnels) : je ne connais absolument personne qui « travaille » en Micro 4/3 (au sens de gagner sa vie avec). Désolé : je n’en connais pas un seul personnellement.

      La monture L-Mount de Panasonic / Sigma / Leica : bit, c’est trop cher pour le moment et encore beaucoup trop limité. Mais si le système se développe suffisamment : on pourra toujours ajouter une colonne à ces tableaux : plus tard…

      J’ai prévenu que je visais le haut de gamme, le Full Frame… J’ai ajouté Fuji, car c’était à titre de comparaison avec l’APS-C. Je vais essayer si j’ai le temps : de préparer le même comparatif en APS-C avec les marques proposant de l’APS-C… Et un 3em article peut-être (si j’ai le temps encore) pour le Micro 4/3 : mais plus tard…

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.