web analytics

Discret petit génie oublié : Canon EF 28 mm f/2.8 IS USM

51
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Je voulais vous parler aujourd’hui du Canon EF 35 mm f/2 L IS USM (505 €) qui est actuellement mon objectif préféré pour me balader léger… Mais je garde ça pour dans quelques jours, car j’ai pas mal de choses à dire à son propos !

En attendant, j’ai complété mon équipement avec le minuscule et génial Canon EF 28 mm f/2.8 IS USM (seulement 480 €)…. Cet objectif est un « quasi inconnu », un « presque oublié » et c’est absolument injuste… D’ailleurs j’ai découvert avec étonnement qu’il est désormais quasi introuvable neuf dans les boutiques de Hong Kong… Ce qui est très étonnant pour un objectif sorti en 2012 : c’est à dire un objectif très récent. On le trouve neuf pour seulement 480 € sur Amazon.

 

Mais comme j’avais une soudaine envie de 28 mm (allez comprendre ce qui passe parfois par la tête d’un photographe) : je suis allé le chercher d’occasion (environ 290 €) dans une petite boutique de Mongkok. A ce prix-là : foncez n’hésitez pas… Une caverne d’Alibaba ou l’on trouve absolument tout ce que l’on veut en parfait état. Et j’ai comme le pressentiment, que l’arrivée des gammes hybrides Full Frame de Canon EOS R et Nikon Z, vont contribuer à alimenter ces vitrines en très bonnes affaires… Mmmm !

 

Il faut dire que ce EF 28 mm f/2.8 minuscule (oui, il est vraiment très compact) est en quelque sorte « coincé » entre l’exceptionnel EF 24 mm f/2.8 IS (environ 505 € neuf) sorti la même année qui est très compact et pratique lui aussi (et dont je vous parlais en 2013 ici : Canon EOS 6D au Japon)… Et son grand frère : le EF 35 mm f/2 L IS USM, à peine plus encombrant mais bénéficiant d’un peu de luminosité (et de bokeh) supplémentaire, que l’on trouve juste à 499 € neuf.

Admirez l’encombrement minimal de ces trois là chez Camera Size (le 28 mm est le troisième ci-dessous)… Par exemple, lorsqu’ils sont montés sur un EOS 6D MkII, juste à coté d’un Nikon Z6 avec son 35 mm f/1.8 (un peu encombrant) : https://goo.gl/4s45xZ

 

C’est bien le EF 28 mm f/2.8 qui le plus compact : seulement 260 gr. c’est ridicule… Ajoutez lui 765 gr. de l’EOS 6D MkII et au total l’ensemble ne pèse que 1025 gr. C’est même légèrement plus léger qu’un Nikon Z6 avec son 35 mm f/1.8 qui pèse : 500 + 585 = 1085 gr en tout (ce qui reste très acceptable mais coute beaucoup, beaucoup plus cher).

J’aimerais bien que Canon nous propose exactement la même chose en monture RF : aussi compact et peut-être avec une ouverture à f/2… Si ce n’est déjà fait : relire notre article récent : Des objectifs plus légers pour nos hybrides Full Frame.

Donc : un 24 mm, un 28 mm… Et un 35 mm f/2 : voici presque des triplés sensiblement au même prix… Pourtant, il me semble que le EF 28 mm f/2.8 IS USM a toute sa place : notamment si vous le trouvez d’occasion en bon état. Et vu son faible poids et sa compacité : ils sont généralement en très bon état (ce sont des objectifs qui « ne se font pas mal en tombant » comme les bébés…).

Les rues animées de Mongkok… Premières images en sortant de la boutique ou je viens d’acheter mon 28 mm pour trois fois rien. Le profile d’objectif dans Lightroom, corrige vignetage et distorsion : un bonheur !

 

Si vous vous vous retrouvez incapables de choisir, entre le 24 mm et le 35 mm : alors coupez la poire en deux. Parfois le 35 mm n’est pas assez large et un peu trop encombrant (mais alors un tout petit peu)… Parfois c’est le 24 mm qui est trop large et manque de polyvalence. C’est un éternel débat : entre le 28 mm et le 35 mm, quelle focale devrait être élue comme la plus polyvalente ?

 

Et bien si vous disposez de 24 Mpixels (ou plus), alors peut-être le 28 mm est un peu plus polyvalent que le 35 mm… Tous ces millions de pixels vous autorisent bien une marge de recadrage ! Ci-dessus un portrait volé d’un peu trop loin dans la rue, qui peut-être recadré sans problème (ce n’est qu’un exemple).

Lorsque le 35 mm est trop étroit, mais que le 24 serait trop large (et vous éloigne du sujet) : c’est là qu’il vous faudrait ce minuscule et génial Canon EF 28 mm f/2.8 IS USM…

 

Il est certaines rues à Mongkok qui sont un monde parallèle, ou il est conseillé de rester discret si l’on a un appareil photo à la main… Un terrain de jeux idéal pour ce 28 mm. Surtout lorsqu’à l’entrée on vous donne le choix entre « Chinoises, Russes ou Malaisiennes ». En attendant : bonnes photos à tout le monde…

 

Si vous désirez participer à notre prochain voyage photo à Hong Kong, me contacter ici et visiter notre page ou sera bientôt publiée la date de la prochaine édition : www.destinationphoto.com. Dans quelques temps je vous parlerais de lui :

 

Il ne sera plus question de 28 mm… mais d’une toute autre histoire !

 

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

51 commentaires

  1. Pas mal ce petit objectif, moi qui voulait prendre le 35 f2 is usm.

    Je vais réfléchir à ce 28 m il me tente bien, il as plus de marge, petit, discret et a un bon tarif.

    Les reflex ont encore du temps vu les prix débiles des objos hybrides.

  2. Depuis 4 ans que j’ai cet objectif, c’est clairement mon fixe préféré! Je me demandais pourquoi est ce que je ne lisais jamais rien a son sujet sur les sites photos (comme celui ci que je consulte régulièrement)

    • ET bien voilà une injustice réparée…

      C’est juste que je n’avais jamais eu (par malchance) l’occasion de le toucher. Et puis là d’un coup : comme une envie de pisser, je me suis dit que si mon 35 mm pouvait être un 30 mm (donc un 28 mm) : ce serait encore mieux…

      SI seulement il pouvait être. encore un poil plus lumineux (genre f/2) sans que son poids n’augmente trop : il serait absolument parfait !

      Il est quasi parfait déjà… Et le. 35 mm f/2 IS USM est « parfait » quand à lui. Pour cela que le 28 mm. est « oublié ». de tous…

  3. Dire que il y a pas si longtemps de cela JF tu nous disais que l’on était des moutons avec nos 35mm et qu’il n’y avait pas plus chiant et plat que des images au 35mm.

    La pratique photo c’est comme la mode. Un éternel cycle de recommencement pour casser les routine et redonner envie de faire des photos.

    • Non, non, je n’ai jamais dit ça… J’ai juste dit qu’un Zoom 24-70 mm était indispensable et qu’il fallait commencer par ça. On ne peut s’en passer.

      Et que ensuite il faut compléter avec 2 ou 3 « fixes lumineux » ! J’ai toujours expliqué cela (mais peut-être pas suffisamment clairement) : d’ailleurs… Relire :

      Après un zoom trans standard quel second objectif ?

      Si l’on doit « assurer le coup » et ramener des images « à coup sur » sans prendre le moindre risque d’échouer : c’est zoom obligatoire… Typiquement le genre de photo que je faisais pour des reportages pour des magazines de voyage ou des catalogues.

      Mais si l’on a pas une « obligation de résultat » : alors on peut prendre des risques. (le risque de ramener une image plus intéressante, ou de se planter) … et dans ce cas là, on peut se payer le luxe de travailler avec des fixes à grande ouverture.

      Mais je te garantis que mes clients pour mes photos de voyage, n’avaient qu’une seule exigence : surtout pas de flou ! Pas la moindre trace de bokeh, surtout…

       

  4. Il existe une alternative au 28/2.8 : le Ricoh GR. (Qui correspond à peu près à ça.)

    Avantages du 28/2.8 :

    – sur FF, un stop (pas gigantesque surtout à ces focales… mais bon ça existe)

    – plaisir du viseur optique

    Avantages du Ricoh GR :

    – ça fait un second boîtier

    – il rentre dans la poche

    – piqué fabuleux (même face à du FF, c’est vraiment très très bon)

    – discret comme tout

     

    La focale 28mm est très spéciale. Elle est à la fois trop courte et trop longue. Elle produit un rendu plus typé et moins « neutre » que le 35mm. Moi j’aime beaucoup, mais c’est une focale compliquée à manipuler. Mais quand on aime, c’est vraiment démentiel.

    • Oui figure toi que lorsque je n’ai pas trouvé le 28 mm f/2.8 dans ma boutique habituelle à Hong Kong, j’ai demandé au vendeur un Ricoh GR (en déconnant)…

      Oui, c’est pas complètement idiot.

      Mais ça reste de l’APS-C : et l’on a pas à f/2.8 la même sensation quand même…

      • On a pas la même sensation, mais ça offre d’autres avantages. Dans la poche. Et surtout, si tu fous un 85 ou un 100mm sur ton reflex, tu peux switcher facilement sur le GR si un sujet proche passe par là.

         

        Après, y’a une différence entre 28/2.8 en FF et 18.3/2.8 en APSC, mais franchement, ça passe, ça reste tolérable.

         

        Et l’ergonomie est tellement réactive, bien pensée, que finalement ça s’oublie. C’est le seul appareil non reflex qui m’ait vraiment plus en feeling.

  5. Bonjour, j’ai toujours aimé de ma modeste fenêtre faire des photos avec un 35mm, que ce soit avec les APSC Fuji X100 et son 23mm f/2 ou le XT2 et le 23mm F1.4 et maintenant le 35 f/2 is sur le fameux Canon 6D MII. Je trouve cette focale idéale dans la rue, ni trop serré, ni trop large. Mais tu me donnes envie de tester ce 28mm f/2.8, histoire de faire 2 pas de plus vers son sujet…..

    Ceci étant, pour voyager léger (surtout en prenant de l’âge), il faut faire des choix….(et faire des choix, c’est se priver, ja sais), J’ai essayé de constituer un sac léger avec le 6D MII, en dehors des indispensables EF 24-70 f/4 is et EF 70-200 f/4 IS de prendre un Samyang 14mm EF, un EF 35mm f/2, un EF 50 f:1,4 et dernièrement un EF 85mm f/1.8 et voilà qu’il faudrait ajouter un 28mm.

    Une nuit où le sommeil m’avait quitté, je réfléchissais au sac de voyage idéal, genre 17 jours en Inde ou en Birmanie ou au Japon ou à Hong Kong que je ne connais pas encore:-) et en dehors des deux « indispensables » zoom, j’en étais arrivé à la conclusion d’un 20mm, du fameux 35 f/2, du 85mm MAIS je ne connais pas le EF 20mm f:2.8, je n’ai pas entendu que du bien…

    En conclusion, si Canon faisait un 20mm f/2 is du même niveau que le 35 f/2 is, je ne sais pas si le 28 trouverait sa place dans mon sac, 20, 35, 50, 85 et les 2 zoom, et en route…

    (pour illuster, une image au 35mm faite à f/2.8)

    • Ceci étant, pour voyager léger (surtout en prenant de l’âge), il faut faire des choix….(et faire des choix, c’est se priver, ja sais), J’ai essayé de constituer un sac léger avec le 6D MII, en dehors des indispensables EF 24-70 f/4 is et EF 70-200 f/4 IS de prendre un Samyang 14mm EF, un EF 35mm f/2, un EF 50 f:1,4 et dernièrement un EF 85mm f/1.8 et voilà qu’il faudrait ajouter un 28mm.

      Vous pouvez partir encore plus léger en passant à l’APS-C :)

      M5 + 18-150 + 22 + 28 (me manque le 11-22) donc 1182g (avec le 11-22 que je n’ai pas).

      Et à la maison je garde le 40mm si je veux prendre des portraits. (pour 230g je peux même l’emporter sans me casser le dos :))

      • Oui, c’est vrai, mon épouse a le M50 avec le 11-22, le 15-45, le 22 et le 32, ensuite elle pioche dans mon sac avec la bague. (au passage, le 11-22 est très bien).

        Ce qui me gêne, c’est la visée, je préfère le 6D MII mais je partage le point en terme de rapport qualité/poids, c’est très bon.

        • Ah oui pour la visée je suis complètement d’accord mais je me console en me disant que ce n’est pas trop mal xD !

          J’ai hâte d’avoir le 11-22 ! Et dans un lointain futur, je complèterai avec un Loawa 9mm et un ef-m 32 qui me fait baver (mais je balancerai mon 40mm).

          Le minimum ! (ou presque ^^)

    • J’ ai fait 1 an de voyage en backpack avec un 6D et

      * 50L, utilise pour 80% des photos

      * 20 Voigtlander, minuscule (10%)

      * 135L remplace par un 28-300 PZD Tamron pour plus de flexibilité. Le Tami a f/8 n’ est pas mauvais du tout.

      Pour moi, c’ est le bon rapport poids/qualite/changement d’ optiques.

      2 zooms + 4 fixes, c’ est clairement trop pour moi.

  6. Moralité pour les nikonistes, puisque JF ne parle QUE du Z6, prenez un D750 et allez voir les vieux 20/24/28/35 AF-D, qui font respectivement 270/270/205/205g et sont aussi très souvent oubliés sous prétexte qu’ils sont « vieux », face au 6D et 24/28/35 Canon ça ne coutera pas plus cher.

    • Pour avoir utiliser les deux systèmes et tester les AF-D, ils sont loin de valoir les USM. Ce sont des optiques vieillissantes d’une série de qualité très moyenne. Ils sont peu homogènes, globalement très « mous » et avec de nombreux défauts optiques qui ne sont pas bien supportés par les boitiers numériques modernes.

      D’un côté, les récents 20mm et 24mm 1.8 sont bien plus adaptés au D750, et d’un autre côté, les plus anciens AI-S sont optiquement supérieurs pour la plupart et bien plus costauds et ludiques.

      En tous cas, je trouve vraiment que les Nikon AF-D ne sont en aucun cas comparables aux Canon USM de focales équivalentes.

      • Encore faut-il exploiter 24MP… Et ils sont pour la plupart conçus optiquement sur les modèles AI/AI-S. Personnellement je trouve encore moins comparable une série d’optiques légères de conceptions simples avec un 35 à plus grande ouverture de conception plus complexe, surtout si c’est pour les comparer au niveau des dimensions et du prix. Pourquoi qu’on n’a pas droit à une comparaison D750+50 f/1.8G avec EOS R+50 f/1.2 tant qu’on y est? ^^

        • On a ici l’outil de comparaison proposé par The Digital Picture :

          Lorsque l’on compare le Nikkor AF-D 28 mm f/2.8 avec l’équivalent Canon USM, voilà ce que ça donne :

          https://goo.gl/ajFzXD

          Alors je sais que c’est 24 Moi du D3x face à 50 Mpix de l’EOS 5DsR… Mais on voit bien tout de même que la limite : c’est les performances optiques d’un autre âge. On peut basculer sur l’EOS 1Dx MkIII (de seulement 21 Mpix et datant de 2007), les performances du EF 28 mm f/2.8 IS USM restent meilleures… à f/2.8 comme à f/5.6.

          Je ne crois pas que ces « vieux clous » objectifs Nikkor AF-D, soient encore dans le coup !

          • Et je ne crois pas que 90% des photographes, et je suis gentil, exploitent 20MP pleinement, 50MP encore moins. Et encore une fois, ta comparaison dans l’article ne porte JAMAIS sur la qualité optique mais UNIQUEMENT sur les caractéristiques physiques et le prix.

            PS: au passage, on peut avoir une idée des traitements d’image de digital-picture? Si on a un jpeg droit sorti du D3x d’un côté et celui droit sorti du 5DS de l’autre il y a juste 7 ans d’améliorations logiciels de différences…

            • Après si tu aimes les tests de geek tu peux voir sur DxO le comparo entre les 20/28/35 USM sur 6D et 20/28/35 AF-D sur D750 (y’a pas le 24), les notes ne sont pas très éloignées et seul le 35 f/2 IS fait une « vraie » différence (pas l’ancienne version non-IS, évidemment). Je fais plus confiance à des tests réalisés en labo sur-mesure avec un protocole complet et uniforme que des crops de jpeg boitier d’un 24MP filtré de 2008 vs un 50MP de 2015 sans filtre AA.

            • Au contraire, je pense que les personnes qui achètent des appareils numériques récents et n’exploitent pas 20MP et plus existent de moins en moins sur le marché… ils passent tous au smartphone puisqu’ils ne font pas la différence ou n’en ont simplement pas l’usage.

              Acheter des appareils numériques pour ne pas exploiter leur possibilités, c’est un comportement qui tend à disparaître… La tendance est d’aller à l’essentiel pour le quotidien, ce que fourni un smartphone maintenant à la plupart des amateurs de photo.

              Et c’est bien un des éléments qui explique le resserrement du marché des APN.

        • C’est vrai que le 35 AF-D n’est pas trop mauvais et est peut-être la seule exception (même si moins bon que le nouveau 1.8 quand même… et DXO confirme ce fait sur D750, puisque vous en parlez plus bas, je vous laisse regarder ;)).

          Mais reste que plutôt que d’acheter toute une série d’optiques médiocres (et peu complémentaires au final)), je préfère mettre de côté pour un excellent et unique 35 plus récent… ou me faire plaisir avec une belle optique manuelle solide et bien construite. Mais chacun sa façon de voir les choses.

          Franchement, les AF-D, j’en suis revenu, alors que les AI-S (et plus particulièrement le 180mm 2.8) je ne m’en lasse pas.

          • Reste la même problématique dont on parle dans l’article et dont vous vous éloignez totalement dans les commentaires, le prix, le poids et les dimensions! Si JF avait comparé le Z6+35 f/1.8S à l’EOS R+35 f/1.8 RF, j’aurais trouvé ça plus évident comme je n’ai pas besoin d’aller sur DxO pour voir si un f/1.8 récent plus complexe est mieux qu’un f/2.8 ancien plus simple, s’il était moins bon il ne serait pas sorti Nikon n’est pas dingue :) .

            J’ai gardé mon 180/2.8 AI-S aussi, je ne m’en lasse pas non plus, mais ici on parle de focales courtes et après avoir comparé 20/24/28 AI-S et AF-D je pense qu’on ne peut pas prétendre forcément AI-S>AF-D, en tout cas pas sur les courtes focales (en particulier le 28 AI-S comparé à l’AF-D, d’ailleurs). Mais encore une fois, pourquoi ça compare des qualités optiques dans un article ou à la base ça comparait autre chose (d’ailleurs, vu que c’est le 35/1.8S dans l’article, ils sont où les crops 100% qui le compare au 28 USM?).

            En revanche, je n’ai pas particulièrement le sentiment que ceux qui achètent des 20MP récents fassent des tirages plus grands qu’avant ou affichent plus que du FHD ou max de la 4K…

            • Je me dois de vous rappeler que c’est vous qui avez digressé sur les 20, 24, 28, 35 AF-D qui ne sont pas non plus le sujet de l’article ;).(je sais, c’est moche, mais moi aussi je balance :D)

              Et je continue à dire qu’aucun AF-D ne peut se comparer à un USM (dont le 28 qui lui est le sujet de l’article), quelque soient leurs qualités de poids-prix par ailleurs, elles ne ratrappent pas leurs défauts, à mon sens.

              Et pour le reste, je n’ai pas dit que ceux qui achetaient des APN récents de 20 MP+ imprimaient plus grand qu’avant (non jamais, à aucun moment, et je n’ai même pas parler d’impression… même si je l’ai pensé très fort :D), mais qu’ils étaient moins nombreux à le faire (je veux dire acheter des APN récents – on s’y perd) sans exploiter les possibilités de ces appareils et que ceux qui continuaient à utiliser ces APN étaient justement, pour une part de plus en plus importante, ceux qui avaient vraiment usage de ces 20 MP… les autres (ceux qui n’en ont pas l’usage) passant de plus en plus au smartphone.

              Il manque d’ailleurs au moins un argument dans ce que je viens de dire : le plus pratique (et le plus utilisé) pour partager des photos entre amis aujourd’hui, c’est le smartphone. Hors le plus simple et le plus courant pour ces photos qu’on ne fait que se partager et regarder sur de petits écrans, ça n’est certainement pas de les prendre avec un APN plein format de 20MP+ à 2000 Euros et qui pèse 1,5 kilos… je suis sûr que vous en conviendrez.

              Quant au 180 2.8 AI-S, forcément, il n’y a pas de débat :D. Ca me fait penser que ça fait longtemps qu’il n’est pas sorti prendre l’air, celui-là…

              • Les AF-D 20, 28, 35 sont très très moyens …., ça devient ok a partir du 50mm.

                par contre, j’avais le 20 et le 28 F1.8G sur un D800e et ils étaient excellent !!!

                • Le 35 F/2 AF-D passe encore, mais on est d’accord : aucune comparaison possible avec des optiques plus récentes (ou plus anciennes d’ailleurs ;)).

                  Cette série AF-D est globalement oubliable et je comprend que Nikon ait finalement pris la décision d’en limiter la compatibilité, ou tout au moins de ne plus s’y intéresser.

                  Pour ma part j’ai eu le 24G et même sur DX il est excellent (ça fait un excellent pseudo équivalent 35mm).

              • Oui, le mien aussi commence à prendre la poussière à cause du 70-200, va falloir remédier à ça ;) .

                J’ai digressé sur les 20 à 35 AF-D car dans l’article on parle de dimensions et de prix, et qu’on affiche physiquement photos à l’appui les 24 et 35 USM également en les comparant à un 35 f/1.8S récent (vous conviendrez que ce n’est pas plus juste que de comparer AF-D et USM, au contraire). D’ailleurs le titre de l’article parle de discret et petit, et dès le premier paragraphe on parle de « pour me balader léger », ma digression était faite pour mettre en évidence des objectifs de caractéristiques équivalents correspondant à cet usage (j’aurais même pu parler des prix équivalents des AF-D).

                Enfin bref, je garde mes 24 et 50 AF-D, 270 et 155g, pour me balader léger le 35 f/1.8S m’intéresse encore moins que les USM, et si j’étais chez Canon, je serais probablement équipés d’USM en fait, mais je ne vois pas le rapport avec le 35 f/1.8S ni même les f/1.8G par contre je le vois beaucoup plus entre des objectifs de même caractéristiques, poids, prix et dimensions ;) .

                • Pour ma part je comprends tout à fait la comparaison. Le 35s (qui est l’avenir de Nikon) et le 35mm F/2 USM (qui est encore le présent de Canon) sont deux optiques qui ont des caractéristiques de rendu photographique forcément comparables, tout aussi comparables qu’avec le 35mm AF-D et beaucoup plus comparables qu’avec les AF-D en général qui ne fonctionnent même plus sur la plupart des boitiers récents ou entrée de gamme de Nikon, justement. Je ne vois vraiment pas le problème là?

                  Si vous avez besoin qu’on vous dise que vous avez raison d’utiliser encore des AF-D, il n’y a pas de débat, si ça fonctionne pour vous, pourquoi changer en effet. Mais de là à les conseiller comme optiques à acquérir maintenant, non certainement pas. Maintenant rien n’empêche de s’amuser et d’en trouver en bon état pour pas trop cher d’occasion, bien sûr. Mais il ne faut pas s’attendre à obtenir des résultats comparables aux USM Canon ou aux récentes séries G. C’est essentiellement ce que je dis.

                   

                  • Le 35S n’est pas seulement comparé au 35/2 mais aussi au 24 et, à la base de l’article, au 28/2.8 comme vous l’avez rappelé…mais vous avez raison, des 24 et 28/2.8 et 35/2 sont beaucoup moins comparables à des 24 et 28/2.8 et 35/2…et si vous avez besoin qu’on vous dise que vous avez raison et que l’important c’est le piqué à 100% sur 50MP trimballez-vous une brique, si ça fonctionne pour vous, mais de là à associer cette brique à un article parlant de se balader léger, certainement pas non plus. C’est essentiellement ce que je dis également, en attendant moi j’ai évoqué des prix et caractéristiques physiques qui se comparent et ne donnent pas d’avantage aux USM (excepté l’IS, à souligner quand même), vous ne m’avez donné aucune raison de penser qu’on peut faire une photo à l’USM qu’on ne peut faire à l’AF-D équivalent…

                    Et ici on compare avec les USM sur un 6D, un reflex FF, tous les reflex FF Nikon fonctionnent pleinement avec les AF-D…

                    • C’est bien là qu’est le problème. A quoi bon des caractéristiques physiques identiques si le résultat n’est pas là? A quoi bon se trimballer un FF si c’est pour y adjoindre des optiques de mauvaise qualité et porter un appareil lourd (une brique comme vous dites) pour avoir des qualités de photos qu’on pourrait obtenir dans 90% des cas avec un smartphone récent et dans tous les cas avec un APS-C hybride beaucoup plus léger. Excusez-moi, mais je me contente juste d’argumenter. Il me semble que c’est plutôt vous qui semblez tenir absolument à avoir raison et à justifier vos choix… (que je respecte, par ailleurs)  Qui plus est, je n’ai seulement jamais abordé le sujet du piqué.

                      Apparemment aussi, c’est surtout vous que cette caractéristique obsède ;). Peut-être par manque ? :D

                      Plus sérieusement, une optique ne se réduit évidemment pas à son piqué, je suis le premier à le dire, mais ça n’empêche pas les 20 à 28 AF-D d’être des optiques médiocres  et coller ça sur un D750 c’est contre productif en regard de ce que permet cet appareil. C’est juste un fait.

                      Si vous y trouvez votre bonheur tant mieux, mais prenez un peu de recul et n’en faite pas une généralité valable pour tout le monde en conseillant l’achat de ce type d’optique et en disant qu’elles sont comparables au 28 USM, sujet de l’article, alors qu’elles ne le sont pas.

                       

                    • J’attends toujours les « résultats pas là », ce pourquoi j’ai conclu que vos arguments ne m’ont donné aucune raison de penser qu’on peut faire une photo au 28 f/2.8 USM qu’on ne puisse faire au 28 f/2.8D (excepté les cas où la stabilisation aura un impact).

                      Vous n’avez pas parlé de piqué mais le lien de JF ne montrait que des crops 100%, on compare quoi dans ces conditions?

                      28mm f/2.8D: 65×44.5mm, 205g. 28mm f/2.8USM: 68.4×51.5mm, 260g. J’avais parlé de DxO donc, pour reprendre juste les 28mm, sharpness de l’USM sur 6D: 16, sharpness de l’AF-D sur D750: 17, mais comme y’a pas que le piqué, voyons d’autres défauts…distorsion USM: 0.6, AF-D: 0.5; vignetage pour les 2: -1.8; Transmission USM: 2.9, AF-D: 3.1; AC USM: 11; AF-S: 17. Tenant compte D750:24MP on peut  donner un très léger avantage à l’USM en sharpness et réduire l’écart niveau AC pour l’AF-D, et que distorsion, vignetage et AC sont bien corrigés…j’oubliais, prix amaz** USM: 462€, AF-D: 310€.

                      Je cherche mais je ne vois pas de défauts là-dedans qui empêcheraient d’utiliser l’un ou l’autre. Les crans de la bague de MAP, peut-être? Trop carrés sur le Nikon?

                      Oui si je reprends mes arguments c’est que j’estime avoir raison, sinon la conversation aurait été arrêtée depuis longtemps…mais il semble que vous teniez à répondre aussi donc balle au centre. Supposer de mon caractère et me prêter une obsession n’argumente pas vos propos ;) .

                      Vous allez me dire que des notes DxO ne sont pas des images, mais où sont celles qui prouvent que vous avez raison?

                    • DXO c’est quand ça vous arrange :D. Le problème de votre argumentaire de comparaison c’est qu’il ne repose sur aucune expérience personnelle. Pour ma part j’ai utilisé les deux systèmes et je pense pouvoir parler en connaissance de cause… vous êtes libre de me croire ou pas.

                      Mais bien sûr c’est vous qui n’avez utilisé que les AF-D qu’il faut croire sur la base d’un comparatif technique dont tout le monde connait les limites (pas de tests des couleurs, pas de tests des contrastes etc…).

                      Si vous voulez que je vous prépare un test, ok : combien vous me payez (en temps + les frais parce qu’il faut que je rachète des AF-D vu  que j’ai tout bazardé, forcément sur le bon coin ) ? Non, parce que je n’ai pas que ça à faire non plus ;).

                      Mieux vaut laisser tomber car tout ça me semble être d’une mauvaise foi bien de chez nous… ;)

                      Et si vous tenez à voir des images, allez visiter ma page dA… ça vous changera les idées…

                    • Pourquoi je vous paierais pour faire un test que vous auriez apparemment fait…? Effectivement bien de mauvaise foi, à quel moment j’ai dit que je n’avais pas eu d’USM en mains…?! Encore une fois vous parlez de moi et de mon expérience dont vous ne savez quasi rien mais en amenant aucune preuve de ce que vous avancez, juste…votre parole. C’est sûr que j’aurais du mal à critiquer les mesures que vous me montrez, DxO ou non…

                      PS: c’est où, bien de chez nous? ;) Reprenons notre courtoisie et passons à autre chose, parce qu’on a peut-être autre chose à faire mais on a perdu assez de temps là-dessus quand même lol.

                    • « Pourquoi je vous paierais pour faire un test que vous auriez apparemment fait…? »

                      Désolé, il y a méprise là… moi j’essaie juste de faire des photos. Tester c’est un travail et comme tout travail, ça se paye.

                      … j’espère juste que mes photos n’ont pas l’air d’être juste des tests :D…

                      Ce serait bien si vous me montriez quelques images aussi pour qu’on puisse tous les deux mieux utiliser ce temps que nous avons perdu ;). Ce serait plus constructif que cette discussion en plus, je pense.

                      Et bonne soirée également.

  7. Les porteurs étant…hors de prix…

    Et n’ayant pas fait « Musculation première langue » j’ai choisit de faire pratique donc ma garde robe est « classique » pour les différents types de reportages « sport » ou « spectacle »

    Ce qui fait que j’utilise des Zoom(s) 24-70 F2.8,70-200 F2.8 120-300 F2.8….

    Je ne doute pas que les focales fixes aient une qualité optique (donc photo) supérieure…..

    Mais même si j’utilise aussi ,de manière marginale ,un 85 F1.4…

    Après il y a aussi les effets de mode genre « moi je suis un esthète c’est pour ça que les Objo Fixe c’est le top incontournable…. »

    Bref les modes et la pub …c’est bon pour le commerce….mais prière de ne pas assassiner son banquier pour cela

  8. La focale 28mm reste toujours ma focale fixe préférée pour sortir léger. Même si ma période optiques fixes est loin derrière moi, je possède encore cette focale fixe sur mon compact APSC, que je prends quand je pars avec juste un boitier en poche, ce qui n’est pas possible ni avec un reflex, ni avec un hybride (l’hybride le choix du ni…ni…)

    • Vous pensez au Canon EF 28mm f/1.8 USM peut-être ? Non, celui-ci est trop ancien (septembre 1995) et cela se sent au niveau performances, il est beaucoup moins bon que le 28 mm f/2.8 stabilisé de 2012.

      Certes une optique comme le EF 100 mm f/2 USM sortie en 1991, reste tout à fait excellente en 2019… Mais à cette époque les grand angles, c’était bien plus compliqué à construire que les télé-objectifs.

      A éviter aussi : le EF 28 mm f/2.8 (non stabilisé) qui date de 1987 : année de création du système EOS ! Un des plus ancien objectifs que l’on puisse monter sur un EOS moderne.

  9. En m43, il existe le Pana-Leica 15mm F1.7, qui cadre comme un 30mm donc en 24×36. Super léger, qualitatif, stabilisé sur les boitiers récents m43, bref pas mal du tout en street photo. Et 30mm c’est finalement assez top comme focale polyvalente.

  10. Je confirme, le 35 mm f/2 IS Canon est très bien, compacité, luminosité, stabilisation, qualité d’image. C’était mon objectif à panos avant de basculer chez Sony.

  11. Pingback: Canon RF 24-105 mm f/4 L IS USM : meilleur zoom polyvalent ? - photoetmac.com

  12. Cet objectif est un « quasi inconnu », un « presque oublié » et c’est absolument injuste…

    Malheureusement, en ce moment, la mode est aux gros machins lourdeaux jouant à qui aura la plus grande ouverture et les meilleurs résultats sur mire… Ce type d’objectifs, où l’on sacrifie un peu d’ouverture pour de la légereté, de la compacité et un prix contenu, n’a rien pour exciter la flammes des chroniqueurs photos et des enthousiastes de fiches techniques et de tests labo faisant vivre cette presse. Pourtant, ils sont souvent beaucoup plus pratiques et utiles parce qu’on n’hésite pas à les traîner avec nous, juste au cas où, que leurs cousins plus prestigieux qu’on préfère laisser sur la tablettes à moins d’être certain d’en avoir absolument besoin. Perso, j’aime beaucoup ces petites focales fixes.

  13. Pingback: 5 objectifs Canon RF annoncés très bientôt - photoetmac.com

  14. Pingback: Vous tournez en rond ? Revenez au 35 mm f/2... ou f/1.8 - photoetmac.com

  15. Pingback: Quels objectifs recommander pour le Canon EOS RP - photoetmac.com

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.